10 novembre 2007

Décès de l'écrivain Norman Mailer

norman_mailer_1

Norman Mailer est décédé samedi 10 novembre à New York, à l'âge de 84 ans, des suites d'une insuffisance rénale, à déclaré J. Michael Lennon, biographe officiel et exécuteur testamentaire de l'écrivain.
Romancier, journaliste, essayiste, biographe, poète, metteur en scène, scénariste, acteur de cinéma à l'occasion, candidat à la mairie de New York en 1969, chantre de la contre-culture américaine des années '50 et '60, auteur d'une quarantaine d'ouvrages, lauréat du National Book Award et du Prix Pulitzer, marié six fois et père de neuf enfants, Norman Mailer a longtemps été considéré comme "l'enfant terrible de la littérature américaine" et a dominé la scène intellectuelle de son pays pendant toute la deuxième moitié du XXe siècle.
Né le 31 janvier 1923 à Long Branch (New Jersey) dans une famille de la petite bourgeoisie juive, Norman Mailer a suivi des études d'ingénieur aéronautique à Harvard avant de se consacrer très tôt à la littérature. Mobilisé dans l'US Navy début 1944, il a vécu la fin de la guerre en combattant dans le Pacifique. À son retour en 1946, après un bref séjour d'études à La Sorbonne à Paris, il entame l'écriture d'un premier roman très réaliste inspiré par son expérience de la guerre, Les Nus et les Morts, qui sera publié en 1948. Ce livre lui apportera la gloire dès l'âge de 25 ans et il ne cessera plus de publier, délivrant une oeuvre puissante sur l'Amérique contemporaine et ses mythes. Norman Mailer n'hésite pas aussi à mélanger les genres et à susciter des controverses, comme par exemple pour sa "biographie" de Marilyn Monroe ou son Évangile selon le fils (1996) où il fait parler Marilyn Monroe et Jésus-Christ à la première personne du singulier. On lui doit entre autres Rivage de barbarie (1951), Nègre blanc (1956), Publicités pour moi-même (1959), Un rêve américain (1965), Pourquoi sommes-nous au Vietnam ? (1967), Les armées de la nuit (Prix Pulitzer 1969), Bivouac sur la lune (1970), Prisonnier du sexe (1971), Marilyn (1973), Le chant du bourreau (prix Pulitzer 1980), La Nuit des temps (1983), Les vrais durs ne dansent pas (1984), Harlot et son fantôme (1991), Oswald, Un mystère américain (1995), L'Amérique, Essais, reportages, ruminations (1999), Le Combat du siècle (2000), Pourquoi sommes-nous en guerre ? (2003) et Portrait de Picasso en jeune homme (2004). Son dernier roman, Un château en forêt, Le fantôme d'Hitler (2007), est le récit de la jeunesse d'Adolf Hitler raconté par un démon employé de Satan. Tout en reconnaissant lui-même que certains de ses livres n'ont pas résisté au temps, Norman Mailer était cependant très fier de Les Nus et les Morts et de Harlot et son fantôme, une vaste fiction sur la CIA.
Bagarreur et boxeur, véritable râleur professionnel, adorant la provocation, Norman Mailer a été emprisonné à plusieurs reprises dans les années soixante pour rixes, mais aussi en 1967 pour son engagement politique, après avoir dénoncé l'engagement américain au Vietnam. L'écrivain s'est fait de nombreux ennemis, en particulier chez les féministes, pour ses propos souvent très politiquement incorrects sur les relations entre les hommes et les femmes. Il sera traité de "dernier cochon mâle chauvin" par Kate Millet, l'une des principales figures du féminisme américain. Les coups de couteau portés à sa seconde épouse, Adèle, en 1962, lors d'une crise d'ébriété, ne feront rien pour arranger les choses. Lui qui était à l'époque l'une des personnalités intellectuelles les plus en vue, notamment pour avoir créé au milieu des années cinquante le célèbre hebdomadaire de gauche The Village Voice, fut placé en observation dans un asile psychiatrique pendant quinze jours.
Chroniqueur et observateur lucide du monde contemporain, Norman Mailer avouait être dans un "état de pessimisme intellectuel profond" et n'était pas tendre avec ses compatriotes. "Il me semble que l'Amérique est devenue bien plus laide ces dernières années", déclarait il y a peu l'écrivain, faisant notamment allusion à l'Amérique de George W. Bush.

>> source: article sur La République des Lettres 

***Pour info***
Norman Mailer n'a jamais rencontré Marilyn car lorsqu'il avait voulu la rencontrer la première fois en 1955, Marilyn avait refusé de le voir. Mailer vivait pourtant dans le même immeuble qu' Arthur Miller (le mari de Marilyn) à Brooklyn et il avait une propriété près de celle des Miller à Roxbury, Connecticut. Miller raconte d'ailleurs que Marilyn avait invité Mailer à une fête en sachant pertinemment qu'il était indisponible.
>> source: Livre Adam Victor

Posté par ginieland à 21:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

1946 Norma Jeane en mariée par Richard C Miller

Norma Jean pose pour une photo publicitaire
Elle porte sa propre robe de mariée,
portée à son premier mariage avec Jim Dougherty
et elle tient le missel de Margaret, l'épouse du photographe
sous l'objectif de Richard C. Miller

1946_by_richard_c_miller_wedding_dress_011_010_1 
1946_by_richard_c_miller_wedding_dress_010_010_1 ph_miller_02lf 1946_by_richard_c_miller_wedding_dress_010_010_31
ph_miller17 ph_miller_37359099 ph_miller_wed

> dans la presse
  ph_miller_mag_personalromances

Posté par ginieland à 19:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

1959 pendant Some Like it Hot de Richard C. Miller

Marilyn Monroe sur le tournage de Some Like it Hot
tourné en été 1958
sous l'objectif du photographe Richard C. Miller

1959_by_richard_c_miller_SLIH_nightie_010_010_1 1959_by_richard_c_miller_SLIH_nightie_010_020_1 1959_by_richard_c_miller_SLIH_nightie_010_030_1 1959_by_richard_c_miller_SLIH_nightie_010_040_1
1959_by_richard_c_miller_SLIH_nightie_020_010_1 1959_by_richard_c_miller_SLIH_nightie_020_020_1
1959_by_richard_c_miller_SLIH_dress_white_fur_030_010_1 1959_by_richard_c_miller_SLIH_dress_white_020_010_1
1959_by_richard_c_miller_SLIH_dress_white_fur_010_010_1 1959_by_richard_c_miller_SLIH_dress_white_fur_020_010_1
1959_by_richard_c_miller_SLIH_dress_white_010_010_1 richard ph_miller_slih_lf

Posté par ginieland à 19:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Fiche du film Dangerous Years

>> Sur le web:

- le film sur imdb (en anglais)
- infos sur le film sur wikipedia (en français)
- fiche du film sur allocine (en français)
- fiche du film sur CinEmotions (en français)

Posté par ginieland à 18:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Autour du film Dangerous Years

Dangerous Years

Secrets de tournage ...
banner_dangerous_year
...
et anecdotes  

  • L'Histoire ne retiendra ce film, a posteriori, qu'en raison de la présence de Marilyn Monroe au générique.

  • Il s'agit officiellement du premier film de Marilyn Monroe en raison de la date de sa sortie, mais elle l'a tourné après Scudda Hoo! Scudda Hay! . Elle y joue une serveuse dans un café où les jeunes se réunissent et elle ne prononce que quelques mots.

  • Sol M. Wurtzel (le producteur) paya Marilyn 125 $ pour son rôle d'Evie. Engagée pour jouer le rôle d'une secrétaire, pour une semaine de tournage, elle interpréta finalement celui de la serveuse, dont le tournage ne prit qu'une journée. 
  • La 20th Century Fox ne renouvela pas son contrat à l'issue du tournage et Marilyn va ensuite travailler pour d'autres studios avant de revenir à la Fox pour une plus longue période.

  • Marilyn retournera sous les ordres du réalisateur Arthur Pierson dans Home Town Story (1951).


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand.

Posté par ginieland à 18:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Les Affiches de Dangerous Years

Dangerous Years
Les Affiches

1947_DangerousYears_affiche_010  lot1112-H3257-L78860384  lot1209-H3257-L78857804 
dangerous_years  dangerous_years_aff_1   
1947_DangerousYears_affiche_020 1947_DangerousYears_affiche_040 lot128251

Posté par ginieland à 18:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

Les photos de Dangerous Years

Dangerous Years
Photos

Marilyn Monroe tient un rôle mineur dans le film:
elle est la serveuse Evie du bar où les jeunes se retrouvent

1947_DangerousYears_film_0010_Evie 1947_DangerousYears_film_0020_010_a 1947_DangerousYears_film_0030_010
dangerous03 1947_DangerousYears_film_0020_010a1 1947_DangerousYears_film_0030_010a1  
dangerous01 dangerous02

Posté par ginieland à 18:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

captures de Dangerous Years

Dangerous Years

Captures

1947_DangerousYears_film_0030_020 
1947_DangerousYears_cap_010_2 1947_DangerousYears_cap_010_1
1947_DangerousYears_film_0030_030 1947_DangerousYears_cap_011_2
1947_DangerousYears_cap_012_1 1947_DangerousYears_cap_012_2

>> Sources captures: site Marilyn Monroe in pictures 

Posté par ginieland à 18:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

Les critiques sur Dangerous Years

Dangerous Years 
Lecritiques

Motion Picture Herald  
Certaines causes de la délinquance juvéline et certains adultes policiers désignés pour les arrêter , sont explorés ici d'une façon intéressante avec vigueur dans ce mélodrame réalisé par Arthur Pierson.
Some of the causes of juvenile delinquency, and some of the adult policies designed to offset them, are explored interestingly here in a melodrama forcefully directed by Arthur Pierson.

Posté par ginieland à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,