Quand la ville dort 
~~~ A propos de Marilyn Monroe ~~~

Secrets de tournage ...
film_ap_color
...
et anecdotes

  • Changement d'actrice 
    Le rôle d'Angelina Phinlay tenu par Marilyn Monroe était originalement destiné à Lola Albright.

lola_albright_photo1
Lola Albright

  • Un rôle qui révèle une star
    Quand la ville dort marque le premier grand rôle de la sulfureuse et mythique Marilyn Monroe. La même année, elle tourne Eve, où ses rondeurs, sa chevelure, cette fausse innocence lui permettent de faire face à Bette Davis, son exacte opposée. Cette dualité la révèle d'autant plus aux yeux du monde. Le film est un chef-d'oeuvre et la consacre en parfaite idiote. Pourtant son jeu existe déjà. Car elle est tout sauf sainte nitouche. À la voir jouer à la perfection cette starlette sans intelligence mais touchante de naïveté, sans aucune ironie, la comédienne se glisse parfaitement dans la comédie, avec un sens inné du dialogue et du rythme précis.
    Asphalt Jungle (Quand la ville dort) est le sixième film de Marilyn Monroe, où elle pointe en onzième position au générique de fin (elle n'est pas mentionnée en début de film). Il s'agit, avec Love Happy (La Pêche au trésor) des Marx Brothers un an plus tôt, d'un film de premier plan et non plus d'une série B, car réalisé par un metteur en scène renommé, John Huston. C'est son impresario qui fit tant pour sa carrière, Johnny Hyde, qui lui décrocha le rôle. Bien que son rôle soit secondaire, la critique la remarquera tout de même et soulèvera une question qui se répandra comme une trainée de poudre: "Who's the Blond ?" (Qui est cette blonde ?). Enfin reconnue, remarquée et adulée autant par la critique que par le public, les producteurs hollywoodiens ont dès lors également des offres plus alléchantes à lui faire.

1950_AsphaltJungle_Film_0012_Kiss_020a
Louis Calhern et Marilyn Monroe

  • Les scènes de Marilyn dans le film
    Marilyn y joue le personnage d'Angela Phinlay, jeune maîtresse d'Alonzo Emmerich (Alain dans la version française), un avocat marié qui s'avérera véreux et aux abois. Elle ne semble pas avoir d'activités autres que vivre dans une résidence secondaire dudit avocat et l'y attendre. Elle n'a que trois scènes dans ce film, sans jamais rencontrer Sterling Hayden :
    1- L'avocat lui rend visite, ce qui permet au spectateur de saisir la duplicité de celui-ci. Marilyn l'appelle "Uncle Al" ("Oncle Alain") mais l'on comprend alors qu'ils sont amants (en 1950, "nièce" passait, pas "maîtresse"). Elle porte une sorte de pyjama de luxe (avec broche) et doit rapidement aller se coucher. "Some sweet kid" ("Elle est vraiment gentille") commente Al d'un œil à la fois concupiscent et tendre.
    2- Une scène au téléphone où l'on n'aperçoit pas Marilyn : l'avocat lui demande, prétextant des raisons politiques, de dire à la police qu'ils étaient ensemble la nuit précédente. Elle ne sait évidemment pas de quoi il retourne.
    3- Une autre rencontre dans la résidence secondaire, avant la chute, où Angela, en robe noire sexy, et Al discute d'un projet de vacances à Cuba. Marilyn pousse par deux fois un petit cri étrange "Yawp". Puis, en enchaînement, une confrontation avec le commissaire où elle craque et dit la vérité, encouragée par l'oncle Al. Alors qu'elle le questionne si son voyage à Cuba tient toujours, il répond (une sorte de présage s'agissant de Marilyn) "Don't worry, baby, you'll have plenty of trips" ("Ne t'inquiète pas, mon petit, tu es de taille à faire le tour du monde" dans la version française).

  • Scandale version colorisée
    La colorisation d' Asphalt jungle est un vrai problème, la grande question à l'époque est, quelle couleur peut convenir à la robe de Marilyn Monroe ? De nombreux cinéastes, dont Bertrand Tavernier, s'élèvent contre la colorisation qui selon eux dénature le film et ne respecte pas les choix de l'auteur, le noir et blanc donnant aux films "noirs" l'ambiance qui les caractérise.

1950_AsphaltJungle_Film_002_OnSet_010a
John Huston et Marilyn Monroe sur le tournage

  • Marilyn et John Huston: deux claps !
    Asphalt Jungle marque la première collaboration entre le réalisateur et l'actrice; car Marilyn tournera à nouveau avec John Huston dans Les Désaxés (1961), son dernier film achevé.

>> sources: wikipedia et allocine