richard_widmark_portrait_1L'acteur américain Richard Widmark s'est éteint lundi 24 mars 2008, à son domicile de Roxbury dans le Connecticut, des suites d'une longue maladie, à l'âge de 93 ans.

Il avait une prédilection pour les rôles de méchants ou de durs. Le public l'avait découvert en 1947 dans Le Carrefour de la mort d'Henry Hathaway, où il jouait avec brio le rôle d'un gangster psychopathe (grâce auquel il remporta un Golden Globe, et qui lui valu une nomination aux Oscars). Une scène célèbre du film le montre poussant, en ricanant, une vieille dame paralytique du haut d'un escalier. Son interprétation de Tommy Tudo, un personnage répugnant doté d'un rire névrotique le rendit célèbre. Après ce rôle, Widmark deviendra l'un des "méchants" les plus populaires du cinéma américain. L'acteur avait expliqué lors d'une interview que ce rire si particulier était lié à sa nervosité: "Quand je doute, je ris", avait-il expliqué. "Et comme c'était mon premier rôle et que tout cela était nouveau pour moi, j'ai beaucoup ri... Et puis c'est aussi lié au fait que j'ai toujours eu un rire un peu dingue".
Suivirent ensuite dans sa carrière, près de soixante-dix films dont, parmi les plus célèbres, La Ville abandonnée (1948) de William Wellman, Okinawa (1950) de Lewis Milestone, Les Forbans de la nuit (1950) de Jules Dassin, Panique dans la rue (1950) d'Elia Kazan, Sainte Jeanne (1957) d'Otto Preminger, Le Port de la drogue (1952) de Samuel Fuller, Alamo (1960) de John Wayne, L'Homme aux colts d'or d'Edward Dmytryk, La Conquête de l'Ouest (1962) de John Ford, Le Crime de l'Orient-Express (1974) ou encore Morts suspectes (1978). En 1991, il avait endossé le costume de sénateur dans True Colors de Herbert Ross, qui restera son dernier rôle.
Il partagea l'affiche avec Marilyn Monroe dans le film à sketchs O'Henry's Full House (mais ils ne partageaient pas de scène ensemble, jouant chacun dans un sketch différent) puis il fut son partenaire dans Troublez-moi ce soir (Don't bother to knock - voir photo ci-dessous), de Roy Ward Baker en 1952.

richard_widmark_portrait_2 film_dbtk_MonroeMarilyn_DontBothertoKnock_01 richard_widmark_portrait_3

Le succès de l'acteur, blond et chétif, coïncide avec l'avènement du "film noir", où se croisent détectives cyniques, femmes fatales, criminels et marginaux. L'acteur, né en 1914 et originaire du Minnesota, était passé à la production à la fin de sa carrière. Widmark avait épousé en seconde noce l'ex-femme de son ami Henry Fonda, Susan, en 1999.

>> Source article & bio:
news info culture sur lexpress
news info sur lefigaro
fiche bio et filmo en anglais sur imdb