15 mai 2008

Pièce de théâtre Le Crépuscule d'une étoile

Le Crépuscule d'une étoile
Une pièce fantastico-réaliste
sur la dernière journée de Marilyn Monroe.

news_theatre_le_crepuscule_1Pièce de Vladimir Pronier
Mise en scène par Julien Lefebvre
Avec Salomé Mandelli (
dans le rôle de Marilyn Monroe),
Steva Botti (la Mort), Mathilde Gourdol (Pat Newcomb), Florence Lefebvre (Eunice Murray), Jacques Paillard (Ralph Greenson).

Dates et Horaires: 18 représentations sont prévues entre le 6 juin et le 24 septembre 2008.
Représentations avant l'été :
vendredi 6 et 13 juin 2008 à 20h30
samedi 7 et 14 juin à 20h30
dimanche 8 et 15 juin à 16h
Représentations après l'été:
lundi 1er, 8, 15 et 22 septembre 2008 à 21h30
mardi 2, 9, 16 et 23 septembre à 21h30
mercredi 3, 10, 17 et 24 septembre à 21h30
Lieu: au Studio Théâtre de Montreuil (direction Carlo Boso) et au Théâtre du Funambule (Montmartre).
Contact web: StudioThéâtredeMontreuil et ThéâtreDuFunambule
Sur le web: Le site Le crépuscule d'une étoile et La page myspace

L'Histoire: Los Angeles, 4 août 1962. Dans moins de 24 heures, Marilyn Monroe sera retrouvée morte. Sa gouvernante, son psychiatre et son attachée de presse gravitent autour d’elle et tentent de l’aider. Mais que peut-on faire quand la mort rôde ? Loin des rumeurs et des calomnies, une intrigue psychologique sur la dernière journée d’une étoile. Un regard chargé d’émotions, d’humour et de surnaturel sur l’un des plus grands mythes du vingtième siècle. Dans une relation d'intimité, la pièce se déroule dans la chambre de la star. Une sobre alcôve aux meubles blancs, du grand lit à la coiffeuse, jusqu'au mannequin de couture arborant la robe mythique de 7 ans de réflexion. Mais une chambre traversée aussi par un grand tapis rouge autant symbole d'un monde de paillettes que ligne de vie. Marilyn est un mythe. Tout le monde sait qui elle fût mais finalement peu de gens ont vu ses films. Le mythe étant par essence universelle, les dernières heures de Marilyn ont de quoi résonner en chacun de nous. Partant du déroulement connu de cette dernière journée, on découvre une femme, encore jeune, faisant le bilan de sa vie. Mais la mort se fait plus présente et le fantastique prend de plus en plus de place. Les scènes sont des bras de fer que Marilyn doit livrer, Entre ces dialogues, Marilyn se confie aux spectateurs les yeux dans les yeux. Pénétrant son inconscient, on effleure le mythe pour mieux le comprendre et mieux nous comprendre.

Vous avez vu la pièce ?
Donnez votre avis en cliquant sur commentaires...

Posté par ginieland à 19:45 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :