13 janvier 2010

TV - Soirée Marilyn sur arte

gif_tvmarilynMercredi 24 janvier 2010
20h40 - arte

Soirée thème: 
 De Marilyn à Norma Jean

Résumé: Elle reste le plus grand sex symbol du cinéma. Qui se cachait derrière l'image de la belle blonde "naïve" ? Éléments de réponse dans le passionnant portrait de Patrick Jeudy, juste après Comment épouser un millionnaire.
>> Source: programme sur arte.tv   

* * * * *

20h40 - Film
(Pas de Rediffusion)
 
Comment épouser un millionnaire ?

Pays: Etats-Unis
Année: 1953
Durée: 92mn
Réalisateur: Jean Negulesco
Producteur: Nunnally Johnson
Image: Joe MacDonald
Montage: Louis Loeffler
Acteurs: Betty Grable, Cameron Mitchell, David Wayne, Lauren Bacall, Marilyn Monroe, Rory Calhoun, William Powell

L'Histoire: Marilyn Monroe, Lauren Bacall et Betty Grable, mannequins sans le sou, n'ont qu'un objectif : épouser un richard. Un festival de blondeur et de bons mots.
Fatiguée des losers, dont le pompiste qu'elle a commis l'erreur d'épouser, la classieuse Schatze Page (Lauren Bacall), mannequin de son état, échafaude un plan pour se façonner un meilleur destin avec Pola et Loco, deux collègues tout aussi blondes qu'elle mais beaucoup moins futées. Elles louent un appartement luxueux à Manhattan afin de se faire passer pour des femmes riches et harponner de beaux partis. Leurs maigres fonds s'épuisent rapidement...

La Critique d'arte: L'argent ne fait pas le bonheur.
Si l'intrigue est réduite à sa plus simple expression, le trio contrasté des trois héroïnes et le brio des dialogues font tout le charme de cette comédie. La femme fatale reine du bon mot (Lauren Bacall) et les deux ravissantes idiotes (Marilyn Monroe et Betty Grable) sont aussi belles que drôles (Marilyn fait une composition hilarante en myope qui refuse de porter des lunettes pour ne pas compromettre ses chances de séduction). Moulées dans des costumes somptueux, ces trois déesses des années 50 éclipsent largement leurs partenaires masculins - c'est d'ailleurs la seule touche féministe que l'on puisse discerner dans l'affaire. La morale, quant à elle, est sauve puisque tout le monde finit évidemment par se marier par amour.

* * * * *

22h15 - Documentaire
(Rediffusion: 1er février 2010 à 10h00)
Marilyn, dernières séances

Pays: France
Année: 2009
Durée: 91mn
Réalisation: Patrick Jeudy
Producteur: Les Films D'Ici

Résumé: Adapté du roman éponyme de Michel Schneider, un portrait totalement inattendu de la star dans sa relation avec le psychanalyste Ralph Greenson.
Trente mois durant, de janvier 1960 à août 1962, ils formèrent le couple le plus improbable : la déesse du sexe et le psychanalyste freudien. Elle lui avait donné comme mission de l'aider à se lever, de l'aider à jouer au cinéma, de l'aider à aimer, de l'aider à ne pas mourir. Il s'était donné comme mission de l'entourer d'amour, de famille, de sens, comme un enfant en détresse. Il voulut être comme sa peau, mais pour avoir été la dernière personne à l'avoir vue vivante et la première à l'avoir trouvée morte, on l'accusa d'avoir eu sa peau.
En adaptant le roman de Michel Schneider Marilyn, dernières séances, Patrick Jeudy réalise un portrait totalement inattendu de la star. Formellement, le film est superbe : les thèmes et les époques se succèdent de façon non linéaire, mais toujours logique - comme lors de séances de psychanalyse. Un récit kaléido-scopique illustré par de riches archives, qui, tout en nous replongeant dans les milieux du cinéma (Cukor, Huston, Wilder), de la littérature (Capote, Miller) et de la politique (les Kennedy, la CIA, le FBI), permet de saisir pour la première fois l'immense détresse de Marilyn à la fin de sa vie.

 

Posté par ginieland à 11:46 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,