Le dimanche 3 décembre 1944, Norma Jeane écrit à son ancienne tutrice Grace Goddard.

>> Lettre de Norma Jeane à Grace
1944_12_03_Letter_byNormaJeane_to_GraceGoddard
Ma très Chère Grace,
Merci beaucoup pour la petite robe noire que tu m'as envoyé, je l'adore. Tout ce dont elle a besoin, c'est d'être raccourcie et réajustée aux hanches. C'est vraiment adorable de ta part de me l'avoir envoyée.
Comme j'aime cette robe noire (avec un oeillet en satin) ! Je ne pourrais pas la garder Grace, elle t'allait tellement bien et tu étais jolie avec cette robe. J'aurais dû l'arranger mais c'est juste qu'au lieu de ça, je ne me sentirais pas très bien, c'est une robe qui coûte tellement chère et pourtant c'est tellement adorable de ta part de me la donner. Je te l'emprunterai juste, comme avec le chapeau.
J'ai découvert que c'est possible d'acheter un manteau (à crédit???). Je t'expliquerai plus tard.
J'ai fait un voyage très agréable de Chicago à Los Angeles, je n'ai pas été malade une seule fois. Tout le monde a été grandiose avec moi dans le train, je te raconterai ça la prochaine fois.
Jimmy n'est pas encore rentré à la maison, il devrait peut être revenir avant Noël, mais il n'est pas encore sûr. J'éspère vraiment qu'il rentrera, tout me semble ne pas aller bien sans lui. Je l'aime tellement, hônnetement je ne pense pas qu'il existe un autre homme comme lui. Il est vraiment terriblement adorable.
J'éspère que tu ne travailles pas trop durement Grace, et de te prendre du bon temps et du repos. S'il te plaît écris moi plus de choses sur toi.
Je t'enverrai plus d'argent un peu plus tard.
Je suis incapable de te dire à quel point ce voyage me fit du bien, je te serai reconnaissante Grace. Je t'aime tellement toi et Daddy. Tu me manques Grace.
Avec Amour,
Norma Jeane,
PS: Dis "bonjour" à tout le monde.