mmlooklike_kay_kent_02Kay Kent, est née en 1964 en Angleterre à Chatham, au Sud de Londres. Brune, Kay aime le style américain des années 1950s et adolescente, elle adopte le maquillage fifties. En 1982, elle teint ses cheveux en blonde platine et commence sa transformation physique pour ressembler à Marilyn Monroe, ayant même recours à la chirurgie esthétique. En 1983, elle fait partie d'une agence de sosies "Lookalikes", qui lui permet d'accéder à une certaine notoriété britannique: elle signe des contrats pour des apparitions en publique, tourne dans des vidéos clips et des publicités, pose pour des magazines. En 1987, elle pose pour le magazine masculin Penthouse, recréant des poses connues de Marilyn.

kay_kent_1_2 kay_kent_1_1 kay_kent_1_3
kay_kent_2 kay_kent_mag_praline_cover kay_kent_mag_praline_session

Pour une vente aux enchères de vêtements portées par Marilyn en 1988, Kay sert de modèle vivant, portant notamment le chemisier de Marilyn du film Bus Stop.

mmlooklike_kay_kent_1988_auction_cap1 mmlooklike_kay_kent_1988_auction_cap2 mmlooklike_kay_kent_1988_auction_cap3

>> Video "Blouse Auction 1988"

La nuit du 12 juin 1989, Kay est retrouvée morte, nue dans son lit. On y trouve, parmi les innombrables photos de Marilyn Monroe, des somnifères et une bouteille de vodka. Elle avait 25 ans. Quatre mois avant sa mort, sa mère venait de mourir d'un cancer et à la fin du mois de mai, elle venait de se séparer de son fiancé, le chanteur de rock Dean Hammond (qui fit carrière sous le nom de Dickie Dynamite). Kay disait de Marilyn "que c'était une personne au talent immense, mais elle a eu une vie semée de troubles et en adoptant son apparence, j'ai hérité de ses troubles.

>> publicités
mmlooklike_kay_kent_adv mmlooklike_kay_kent_adv2

>> articles
mmlooklike_kay_kent_people_magazine_1 mmlooklike_kay_kent_people_magazine_2  mmlooklike_kay_kent_01 kay_kent_img477

Kay Kent voulait ressembler à Marilyn Monroe, poussant le mimétisme avec la star jusqu'à l'obsession, dépensant des sommes folles en vêtements et chirurgie esthétique. Elle s'habilllait, se coiffait et se maquillait comme Marilyn tous les jours, même quand elle n'était pas en représentation. Son obsession d'identification en Marilyn était sans limite, allant jusqu'à mourir de la même manière que Marilyn, une nuit de juin, seule et incomprise.

>> Sources: 
>> merci à Emma pour l'article extrait de Télé 7 jours
>> article sur sa mort sur findadeath.com

>> courte bio sur suite101.com

>> scan article sur scrapbook.ms11.net

Enregistrer