10 octobre 2011

Portrait d'Audrey

Portrait de fan
Audrey

Prénom, âge et ville:
Audrey, 21 ans, Pornic et Nantes.

Quand et Comment avez-vous "rencontré" Marilyn ? Quel âge aviez-vous ? Et qu'avez-vous ressenti ?
Mon père à la fâcheuse manie d’acheter des CD à petit prix. Il s’avère qu’en 2001 (j’avais donc 11 ans), c’est un CD de notre star préférée pour lequel il s’enquit. Je me souviendrais toujours de ce moment où j’ai découvert Marilyn pour la première fois. C’est dans la voiture que j’ai écouté le CD, j’ai d’abord mis le fameux air que tout le monde connait « I wanna be loved by you », puis le titre « Bye bye Baby » car je me demandais s’il s’agissait de la même chanson de la pub d’EVIAN de l’époque avec les bébés qui nagent dans la piscine, c’était effectivement le cas. Tout en écoutant cette voix chaleureuse et sensuelle, je me suis mise à contempler la pochette. Le visage de cette femme me fascinait, elle était tellement belle avec sa bouche rouge et pulpeuse et ses cheveux blonds platine. C’était comme un coup de foudre, il y avait quelque chose d’attractif, elle me faisait penser à une Barbie. Mais sur cette photo,elle me paraissait froide voire presque triste (alors que Marilyn est connue pour être chaleureuse et souriante), cela m’intriguait, j’avais envie d’en savoir plus.

Comment êtes-vous devenu fan ?  
De fil en aiguille, j’ai commencé à m’intéresser franchement à cette femme, j‘ai découvert qu‘en plus d‘être chanteuse, elle était avant tout une actrice. Mes recherches ont débuté doucement avec ce que j’avais sur place, le livre Le guide du siècle. On m’a ensuite offert une biographie, il y avait des photos, Norma Jean me fascinait. Comment cette brunette avait pu se métamorphoser en une créature de rêve ? En lisant je me suis rendu compte que sa vie était aussi passionnante que sa beauté. Je me suis tout de suite attachée au personnage, je me retrouvais en elle. J’ai aussi compris pourquoi elle m’avait paru triste au premier abord. Derrière son énorme sourire, se cachait une histoire douloureuse. Elle était loin de la simple image de sex symbol, c’est une jeune femme fragile et attachante que l’on apprend à connaître, c’est d’ailleurs cette femme qu’on aime. Ensuite, je me suis abonné à la collection de dvd de Marilyn Monroe chez les marchands de journaux, tous les mois je recevais un DVD, un fascicule et un poster de la star, une vingtaine de chaque au total ! Puis, des heures à rechercher d’innombrables photos sur internet, toutes aussi belles les unes que les autres. Quelque chose d’unique dégage de chez Marilyn, un charme absolu qui gagne aussi bien les hommes que les femmes, les adultes comme les enfants.

Pourquoi êtes-vous fan en particulier de Marilyn ? 
Pour tellement de choses... Sa beauté est incroyable, c'est incontestablement la plus belle femme du monde. Elle a un corps de rêve, ces courbes ont rendu dingue des millions d'hommes et ont fait envier des millions de femmes. Son visage est envoûtant, elle est la seule à dégager un charme comme celui-ci. Beaucoup d'actrices ont essayé et essaient toujours de l'imiter mais elles ne font que se ridiculiser car il n'appartient qu'à elle seule. Le charme de Marilyn c'est d'abord un sourire magnifique, qu'elle n'hésite pas à exagérer sans que cela puisse paraître étrange ni vulgaire. Elle arrive à jouer avec ses lèvres en les rendant davantage pulpeuses. Elle communique une joie de vivre sur la majorité de ses photos. Ensuite, ce sont des yeux bleus faux cilisés (et non fossilisés) qu'elle laisse entre ouverts. Enfin, c'est une chevelure blonde platine, des boucles qui encadrent un visage en forme de coeur. Son charme, c'est aussi son coté femme enfant. Bien qu'elle soit connu pour un sex appeal hors du commun, sa candeur y joue un rôle certain. C'est au cinéma, dans son regard légèrement ébahi qu'on retrouve cette pointe de naïveté. Sa façon de bouger et de danser également sont propres à elle, elle est gracieuse dans les moindres gestes qu'elle fait. Mais Marilyn, ce n'est pas qu'un physique hors norme, c'est aussi une personne à part entière que peu de gens connaissent et essaient de comprendre réellement. C'est bien dommage, car sa vie et sa personnalité sont toutes aussi fascinantes.  

Sinon, êtes-vous fan d'autres artistes ? 
Oui, mais pas au même point que Marilyn. J'ai un grand faible pour les artistes partis trop tôt, ces mythes du cinéma ou de la musique comme James Dean, Jim Morrison ou Michael Jackson. Ce sont des êtres très doués dans leur domaine mais surtout incompris, je les trouve extrêmement attachants. Personnellement, je me suis identifiée à eux, à certains moments de ma vie. Ils représentent une nouvelle jeunesse. J'aime également beaucoup Heath Ledger qui lui aussi est parti trop tôt. D'ailleurs le dessin me permet d'une certaine manière à faire revivre ces personnes. Un acteur de nos jours, que j'aime énormément aussi, est Leonardo DiCaprio, et d'ailleurs, ce blond aux bleus (comme Marilyn), je l'ai également connu très tôt, Titanic est sorti au cinéma quand j'avais huit ans. J'aime beaucoup Audrey Hepburn aussi, mais moins que Marilyn, je n'ai pas vu autant de films avec elle. Son visage est aussi connu que celui de Marilyn aujourd'hui. C'est simple, toutes les deux, on les voit partout. Je suis contente de m'appeler Audrey, car on les compare souvent. J'adore la beauté des actrices des années 50 car elles avaient le mérite d'être véritablement belles. Sofia Loren, Ava Gardner, Liz Taylor, Grace Kelly et Brigitte Bardot sont mes préférées. 

Et pour vous, c'est quoi être un fan ?
Pour moi être fan, c’est vénérer quelqu’un. C’est trouver en la personne en question, un modèle, un exemple à suivre. Je ne crois en aucune religion, mais Marilyn est comme une déesse pour moi, elle m’apporte beaucoup de bonheur. Elle est aussi un peu comme la grande soeur que je n’ai jamais eu. Elle m’apaise. Grace à cette passion, j’ai pu élargir mes connaissances cinématographiques, je me suis mise à m’intéresser particulièrement au cinéma des années 50 ainsi qu’au jazz. Marilyn aussi a été ma première muse pour le dessin. C’est son visage que j’ai dessiné en premier, en est venu une série de portraits des acteurs et actrices des fifties. J’avais quinze ans.

Comment entretenez-vous votre passion pour Marilyn ?....
J’entretiens ma passion en achetant des livres, en regardant des documentaires et en regardant quotidiennement des photos sur TUMBLR ou encore sur ce merveilleux site Divine Marilyn.

....D'une part, êtes-vous un "collectionneur addict" ?....
Cette manie d’acheter tout sur Marilyn m’est passé.

...D'autre part, communiquez-vous avec d'autres fans ?
Je tiens deux blogs, l'un entièrement consacré à Marilyn (mais mon coté perfectionniste m'empêche de mettre régulièrement à jour ce blog, et le temps me manque aussi) Marilyn-and-Norma.skyrock.com ; l'autre blog est plus large, il reflète plutôt mes états d'âme illustrés de belles photos des fifties en majorité, avec Marilyn entre autre where-is-normajean.skyrock.com. Cela me permet de faire partager ma passion avec les autres.

Internet a-t-il changé votre rapport à votre passion pour Marilyn ?  
Internet est un outil magique pour tous les fans je pense. Il permet de voir cette quantité pharaonique de photos qui ont été prises de Marilyn. On comprend ainsi pourquoi elle a été nommée la femme la plus photographiée du monde. Et on ne se lasse jamais de les revoir, et même d'en découvrir de nouvelles tous les jours. Internet m'a permis d'enrichir mes connaissances sur sa vie, notamment son enfance, on y trouve quelques rares photos ainsi que des vidéos et documentaires très intéressants. 

Quel a été le premier film que vous ayez vu avec Marilyn ?
Le premier film que j’ai vu avec Marilyn est « Sept ans de réflexion » de Billy Wilder, le film à la fameuse scène de la bouche de métro qui soulève la robe blanche de Marilyn. Ce film est absolument génial, j’adore toute la scène où Tom Ewel invite pour la première fois sa voisine du dessus. Et après avoir vu ce film j’imitais la pub du dentifrice !

Quel a été le premier livre de Marilyn que vous avez eu ?
Le premier livre que j’ai lu est « La véritable Marilyn Monroe » de Bertrand Meyer-Stabley.

Vos préférences:
Quel est votre film préféré ?
Mon film préféré, dur de choisir, je ne sais pas si j’en ai un, peut-être « La rivière sans retour » ou « Les hommes préfèrent les blondes ». J’ai beaucoup aimé « Les désaxés » et « La joyeuse parade » aussi.

Quelles sont vos photographies préférées ? (maximum 10 réponses svp)
Mes photos préférées sont celles d’André de Dienes, elle m’émeut énormément. On y voit une Norma Jean encore brune ou fraichement décolorée, pleine d’espoir et d’enthousiasme, c’est juste magique de voir sa beauté qui ondule sur la plage accompagnée d’une ombrelle rouge à pois blanc.

Quelle est la période de vie de Marilyn que vous préférez ?
La période de la vie de Marilyn que je préfère est la période où elle devient Marilyn, la transition Norma Jean à Marilyn, cette métamorphose progressive, sa quête difficile de la gloire. Cette période est aussi intéressante physiquement que historiquement. Elle avait un destin. Elle a rencontré les bonnes personnes au bon moment. Elle était belle et a su divinement bien s'en servir. J'aime comprendre pourquoi et comment les gens sont devenus ainsi, c'est pourquoi je trouve Norma Jean très intéressante. Une de mes citations préférées : "Avant je regardais la nuit au dessus de Hollywood et je me disais : "Il doit y avoir des milliers de filles assises toutes seules comme moi à rêver qu'elle deviendront des stars du cinéma. Mais je ne vais pas me préoccuper d'elles. C'est moi qui rêve le plus fort.".

La mort de Marilyn:
Est-ce un fait qui vous obsède ?
Le mort de Marilyn fait partie des nombreuses pièces à conviction qui font de la star, un mythe à part entière, du fait du mystère qui pèse sur elle et de sa venue précoce. Mais Marilyn serait-elle devenue l’icône qu’elle est aujourd’hui si nous la connaissions sous les traits d’une vieille femme âgée de 85 ans, je n’en suis pas si sûre. Sa mort l’a rendu immortelle, elle a figé sa beauté pour l’éternité. Si sa mort est triste en soit, il faut se dire que c’est peut-être ce qui a pu lui arriver de mieux peut-être pas mais presque, comme dirait James Dean « Vivre vite, mourir jeune, et laisser derrière sois un beau cadavre ».

D'après vous, comment est morte Marilyn ?
Pour moi, le responsable de la mort de Marilyn est son psychanalyste, qui lui a fait ressasser ses souvenirs d’enfance traumatisant, la plongeant ainsi dans une profonde dépression. Je ne veux pas croire au suicide, d‘ailleurs ceux qui disent qu‘elle s‘est suicidé ça m‘énerve. Peut-être une surdose involontaire couplée à une interaction médicamenteuse. Le livre « Marilyn Monroe, enquête sur un assassinat » nous propose des pistes sur un éventuel meurtre dont les preuves sont tout à fait plausibles à voir si elles sont vraies.

Je finirai sur une dernière citation de Marilyn "L'argent ne m'intéresse pas, je veux juste être merveilleuse." Marilyn Monroe était merveilleuse, elle l'était vraiment.

Je remercie Audrey d'avoir pris de son temps pour participer au questionnaire.

Posté par ginieland à 12:29 - - Commentaires [11] - Permalien [#]