01 avril 2012

Interview de Simon Curtis et Michelle Williams

Bonus & Interviews
Avril 2012
en ligne sur canalplus.fr

Interview du réalisateur Simon Curtis et de l'actrice Michelle Williams qui parlent du film Une semaine avec Marilyn (sur Canalplus.fr).

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
MY WEEK WITH MARILYN - Interview de Michelle Williams et Simon Curtis

interv_a_week_01 interv_a_week_02 interv_a_week_03
interv_a_week_04 interv_a_week_05 interv_a_week_06
interv_a_week_07 interv_a_week_08 interv_a_week_09
interv_a_week_10 interv_a_week_11 interv_a_week_12

S.C.: Ce film est l'histoire d'un jeune homme, Colin Clark, qui travaille pour la première fois en tant qu'assistant sur le plateau du film "Le Prince et la Danseuse" que Marilyn Monroe a fait à Londres en 1956 et réalisé par le grand Laurence Olivier. Et durant le tournage du film, ce jeune homme, Colin, devient très intime avec Marilyn.

M.W.: Ce n'est pas un biopic, ce n'est pas un film typique du genre. On n'était pas obligé de raconter son histoire du début à la fin comme une leçon d'Histoire, ou raconter des choses que l'on connait déjà parce qu'elle est si connue et parce qu'elle est tant aimée. Et au lieu de ça, c'était une façon de parler de Marilyn Monroe à travers le regarde de quelqu'un d'autre. Et à travers un court laps de temps, entre quatre et six semaines de sa vie, lorsqu'elle tournait le film "Le Prince et la danseuse". Et tout particulièrement durant une semaine très spéciale pour ce jeune homme, peut être un peu moins spéciale pour Marilyn, mais sûrement très particulière pour lui, lorsqu'ils devinrent plus que des amis.

S.C.: J'ai eu une intuition, j'ai toujours apprécié son travail, Michelle est très douée pour apporter des détails et de la matière à ses personnages. Quand je l'ai rencontrée, j'étais persuadée qu'elle pouvait avoir le rôle.

M.W.: J'ai pensé qu'il devait être à moitié fou ou peut être complètement dingue ou qu'il avait mauvais goût. Mais je voulais avoir cette chance de pouvoir incarner Marilyn. Quand j'ai fini le scénario, dans mon coeur c'était oui. Et lorsqu'on s'est rencontré, je lui ai dit: "Vous êtes sûr ? Vraiment ? Moi ?". Et il a très habilement laissé cette photo, il est venu avec quelques cadeaux et il a laissé cette photo de Marilyn juste sous mon téléphone, chez moi, où je passe la plupart du temps. Et je la regardais fixement et elle est devenue comme une présence chez moi, je commençais à m'y habituer. Et puis vous vous dites qu'en fait, vous connaissez plusieurs choses sur elle.

S.C.: J'ai toujours su que c'était une grande actrice, mais ce que j'ignorais, c'est qu'elle dansait et chantait si bien. C'était un plaisir de le découvrir.

S.C.: Michelle est une actrice qui travaille dur, ce que j'apprécie. Pendant un an, après notre rencontre et avant de faire le film, on s'envoyait des livres et des articles, "As-tu vu ceci sur youtube ?", "As-tu lu cela sur la santé mentale de Marilyn ?". Tellement de choses ont été écrites et pour une actrice, incarner Marilyn, qui nous a quitté il y a 50 ans maintenant, c'est incroyable, avec tout ce que l'on peut trouver sur elle. Il y avait des tas de livres qui se contredisaient, et on a juste essayer de comprendre où se trouvait la vérité.

M.W.: C'était la partie la plus délicate parce qu'aucun élement de ce type n'existe. Il n'y a pas de conversations enregistrées ou de vidéos d'elle avec ses amis ou avec son mari. Il n'y a rien de naturel, où elle est vraiment et simplement elle-même. Ca n'existe pas. Donc mon travail consistait à dire que quelque part, parmi tous ces documents, il y a une autre personne. Qui est-elle ? Je n'en avais pas la moindre idée. Je n'ai pas joué ce rôle avec une opinion préconçue ou avec de grands projets sur ma façon de l'incarner. Donc j'ai lu et visionné tout ce que j'ai pu, j'étais uen bonne élève. Et j'ai laissé tous ces documents prendre forme sur moi. Ce que j'éspérais, c'est que cela me dirige et non l'inverse, que cela me fasse ressentir comment cela devait être.

S.C.: Je suis né peu de temps avant qu'elle ne meure. Marilyn était un cliché, un visage célèbre, et je pense qu'elle l'est toujours pour beaucoup de gens. Peu de gens ont vu ses performances, de Marilyn de son vivant. Tout le mone connait son nom, tout le monde connait son visage. Donc c'était intéressant de creuser pour comprendre et en savoir plus sur sa vie. Et plus j'en apprenais, plus je l'admirais.

M.W.: Si jamais je pensais aux réactions des autres, à ce que les gens penseraient du film ou de moi incarnant Marilyn, il fallait que je n'y prête pas attention. Parce que si j'avais du les considérer, je n'aurai pas pu aller de l'avant. Mais lorsque je craignais de ne pas être à la hauteur, de ne pas pouvoir tenir ce role, je me disais que le pire qui pouvait m'arriver, c'était de me ridiculiser. Et ça n'a jamais tué personne. 

Posté par ginieland à 12:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,