Le 14 janvier 1954 le juge Charles Peery de San Francisco fut dérangé en plein repas par un coup de téléphone de Reno Barsocchinni, gérant du restaurant de Joe DiMaggio à Fisherman's Wharf (dans le quartier du port de San Francisco) pour qu'il puisse venir immédiatement célébrer un mariage civil. Charles Peery arriva à l'hôtel de ville quelques minutes à peine avant les mariés.
Joe DiMaggio était accompagné de Reno Barsocchinni, qui était son témoin. Marilyn Monroe, vêtue d'une robe sombre au col d'hermine blanc, n'avait fait venir aucun de ses amis. Elle racontera plus tard que Joe et elle s'étaient décidés seulement deux jours auparavant. Seuls des amis et de la famille de Joe étaient présents: Frank Lefty O'Doul, un ex-grand champion de base-ball devenu ami avec Joe, et sa femme Jean; ainsi que Georges Solotaire, ami de Joe; puis son frère Tom DiMaggio et sa femme Lee

>> La robe de mariée
1954_01_14_wed_dress_from_1999_Sothebys

>> Marilyn envoya un mot de remerciement
à Tom DiMaggio et sa femme Lee le 5 mars 1954

1954 1954

Avant de partir pour la cérémonie, Marilyn avait contacté Harry Brand, le directeur de publicité de la Fox, pour le prévenir de son mariage. Le mariage étant organisé à la dernière minute, il engendra quelques mésaventures: il n'y avait pas de machine à écrire à la mairie. Il fallut attendre longtemps pour que l'on en rapporta une. Pendant cette attente, Marilyn donna plusieurs coups de fils afin de joindre ses relations de la presse. Elle appela Sydney Skolsky qui n'était pas chez lui; alors elle tenta de joindre Louella Parsons, la commère d'Hollywood très influente dans la presse, mais qui était aussi absente. Enfin, elle parvint à joindre le journaliste de Los Angeles, Kendis Rochlen qui lui posa quelques questions.

1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_010_1 1954
1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_011_1 1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_011_1b 1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_013_1
1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_012_1 1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_012_1a
1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_013_1a 1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_014_1 1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_015_1
1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_020_1 1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_020_1a
1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_030_1 1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_031_1
1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_032_1 1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_034_1
1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_033_1 1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_034_1a 1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_035_1
1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_040_1 1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_041_1 1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_051_1
1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_050_1 1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_050_2 1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_050_3
1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_050_4 1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_050_5 1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_050_5a

Petit à petit, beaucoup de monde arriva et près de 1000 personnes, la plupart des journalistes reporters et photographes, étaient agglutinés devant la mairie, si bien qu'on ne s'entendait plus, même à l'intérieur du bâtiment. Le juge lanca un appel au calme par la fenêtre avant de célébrer le mariage, et le silence se fit entendre. Joe déclara: "Okay, que ce mariage se fasse!".
Marilyn signa Norma Jeane Mortensen Dougherty et déclara avoir 25 ans (alors qu'elle allait sur ses 28 ans). Joe sortit l'anneau nuptial, serti d'un cercle de diamants blancs, et Marilyn fit le serment de "l'aimer, l'honorer et le chérir", mais ne fit pas la promesse de lui obéir ! Dans l'intimité, Marilyn avait offert à Joe un cadeau de mariage: des clichés d'elle nue, de la séance de Tom Kelley en 1949 pour le fameux calendrier, et qui n'avaient pas été publiés. Ce fait n'a été révélé que des années plus tard.

 >> Les certificats de mariage
 1954_01_14_wed_certificate_1 1954_01_14_wed_certificate_2

>> L'anneau serti de diamants
1954_01_14_wed_ring_1 Platinium_band_Joe__s_wedding_gift_to_Marilyn

Après la cérémonie qui fut très brève (elle débuta à 13h48 et se termina 3 minutes plus tard), les journalistes posèrent des questions au couple:
On demande à Joe, ce qu'il allait faire dans l'immédiat, ce à quoi il répond en faisant un clin d'oeil malicieux: "Et qu'est-ce que vous feriez à ma place?";
On demande au couple s'ils comptaient avoir des enfants, Joe répond "Un" pendant que Marilyn répond "J'aimerais en avoir six".

1954_01_14_marilyn_joe_wed_02_010_1 1954_01_14_marilyn_joe_wed_02_010_3a
1954_01_14_marilyn_joe_wed_02_010_2 1954_01_14_marilyn_joe_wed_02_010_3 1954_01_14_marilyn_joe_wed_02_010_4
 1954_01_14_marilyn_joe_wed_02_010_5 1954_01_14_marilyn_joe_wed_02_010_6 1954_01_14_marilyn_joe_wed_02_010_7
1954_01_14_marilyn_joe_wed_02_011_1 1954_01_14_marilyn_joe_wed_02_011_3 1954_01_14_marilyn_joe_wed_02_011_4 
1954_01_14_marilyn_joe_wed_02_011_2 1954_01_14_marilyn_joe_wed_02_011_3a 
1954_01_14_marilyn_joe_wed_02_011_5 1954_01_14_marilyn_joe_wed_02_011_6
1954_01_14_marilyn_joe_wed_02_011_7 1954_01_14_marilyn_joe_wed_02_011_8
1954_01_14_marilyn_joe_wed_02_020_1 1954_01_14_marilyn_joe_wed_02_020_1a
1954 1954_01_14_marilyn_joe_wed_02_021_1

Puis Joe s'énerva de cette cohue, et déclara: "J'en ai assez de tout ce monde! La cérémonie est annulée"! Et le couple sortit de l'hôtel de ville, affrontant la foule composée de 300 badauds et de 200 journalistes et s'engoufrèrent dans la cadillac bleue nuit de Joe, immatriculée Joe D.

1954_01_14_marilyn_joe_wed_03_010_1 
1954_01_14_marilyn_joe_wed_03_010_1a 1954_01_14_marilyn_joe_wed_03_011_1 1954_01_14_marilyn_joe_wed_03_012_1
1954_01_14_marilyn_joe_wed_03_012_1a 1954_01_14_marilyn_joe_wed_03_013_1
1954_01_14_marilyn_joe_wed_03_020_1 
1954_01_14_marilyn_joe_wed_03_030_1 1954_01_14_marilyn_joe_wed_03_031_1 1954_01_14_marilyn_joe_wed_03_032_1a


>> videos


>> Captures
cap_wed_joe_01_1 cap_wed_joe_01_2
cap_wed_joe_03_1 cap_wed_joe_03_2 cap_wed_joe_03_3
cap_wed_joe_03_4 cap_wed_joe_03_5
cap_wed_joe_04_1 cap_wed_joe_04_2 cap_wed_joe_04_3
cap_wed_joe_05_1 cap_wed_joe_05_2 cap_wed_joe_05_3
cap_wed_joe_05_4 cap_wed_joe_05_5 cap_wed_joe_05_6
cap_wed_joe_06_1 cap_wed_joe_06_2 cap_wed_joe_06_3

   >> dans la presse magazine
mag_daily_mirror_cover mag_daily_news_cover mag_newsweek_cover

 >> photos de presse
press_1954_01_wed_joe_1 press_1954_01_wed_joe_2 press_1954_01_wed_joe_3
press_1954_01_wed_joe_5 press_1954_01_wed_joe_6 press_1954_01_wed_joe_8 
press_1954_01_wed_joe_4 press_1954_01_wed_joe_7  


clifton_motelLeur première nuit de jeunes mariés, ils la passèrent à 300km au sud, dans la petite ville de Paso Roblès, où ils ont dîné aux chandelles (un bon steak chacun). Et ils se rendent au Clifton Motel, où ils prirent une chambre à 4 Dollars, où Joe exigea la télévision, et accrochèrent l'écriteau "Ne pas déranger" sur la porte. Ils n'en sortirent que 15 heures plus tard. Quelques temps plus tard, on orna cette chambre d'une plaque de cuivre "Joe et Marilyn ont dormi ici".
Leur lune de miel va durer 15 jours durant lesquels personne ne savait où se trouvait le couple. Marilyn racontera plus tard à Sydney Skolsky que Joe et elle s'étaient terrés dans les montagnes près de Palm Springs où un ami -l'avocat de Marilyn, Lloyd Wright- leur avait prêté sa maison de campagne. Il n'y avait pas la télévision, ils ont fait de longues promenades dans la neige, et Joe apprit à Marilyn à jouer au billard, à pêcher... Marilyn dira "Nous avons vraiment appris à nous connaître".

source:
Les vies secrètes de Marilyn Monroe
, d'Anthony Summers.
Article "Joe and Marilyn slept here" sur newsodrome