Otis Elmer Monroe
( 1866 - 1909 )
Grand-Père ~Maternel~ de Marilyn Monroe
 

Otis Elmer Monroe, semble être la personnalité la plus sombre de la famille maternelle de Marilyn.
Sa famille est originaire d'Ecosse, mais Otis Elmer Monroe naît le 14 mai 1866 à Mc Creed (dans le Missouri). Son père est Jacob Monroe et sa mère Mary Appleton (Monroe) née en 1838.
Otis Elmer venait de quitter L'Etat de l'Indiana lorsqu'il rencontre Della Mae Hogan, qu'il épouse à la fin de l'année 1899. Il était dix ans de plus âgé que sa femme et exercait le métier de peintre en bâtiment. Il avait cependant l'ambition de se rendre un jour en Europe pour étudier la peinture. Il pimentait ses conversations de discours sur les peintres français et sur la Belle Epoque parisienne dont il avait vu des gravures dans les magazines.
Physiquement, Della Mae le décrit avec une peau claire, des cheveux roux et les yeux noisettes. Une mauvaise chute lui avait laissé une cicatrice sur la joue gauche, ce qui lui donnait un caractère romanesque et impétueux.

En 1901, avec sa femme, ils s'installent à Porfirio Diaz (qui s'appelle aujourd'hui Piedras Negras), du côté Mexicain, non loin de la frontière avec les USA, proche du Texas et d'Eagle Pass; où Otis Elmer travaille pour la Mexican National Railway.
Leur premier enfant est une fille, Gladys Pearl (qui sera la mère de Marilyn), et vient au monde le 27 mai 1902 à Mexico. L'enfant sera déclarée cinq jours après sa naissance à un juge civil mexicain.

La famille mena une existence itinérante le long de la Côte Ouest, jusque dans le Nord des Etats-Unis, puis s'installa dans la région de Los Angeles, qui était prospère et offrait de meilleures perspectives d'emploi. C'est ainsi qu'au printemps 1903, Otis Elmer trouve un emploi mieux rémunéré à Los Angeles, à la Pacific Electric Raimway (la ville était en pleine expansion et les quartiers étaient reliés par les divers moyens de communication). La famille s'installe à L.A. et loue un petit bungalow d'une seule pièce dans la 37ème Rue Ouest (secteur sud du centre-ville). C'est là que naît leur deuxième enfant, en 1905, un garçon prénommé Marion Otis Elmer (l'oncle de Marilyn). Mais la famille vit dans la pauvreté et n'a pas de foyer stable (ils déménagent plus de onze fois entre 1903 et 1909). Leurs enfants Gladys et Marion vivent donc leur enfance dans l'insécurité, sans pouvoir se lier d'amitié avec des amis de leurs âges.

A partir de 1907, la santé d'Otis Elmer commence à se dégrader. Il buvait énormément et sa mémoire le trahit progressivement: il oublie notamment souvent de rentrer à la maison après sa journée de travail, et il est incapable de se souvenir ce qu'il avait fait ni où il était allé. En 1908, son état de santé s'empire. En plus de ses troubles de mémoire, il souffre de violents maux de tête, est pris de tremblements importants, et devient émotionnellement fragile et instable avec des accès de rage, des crises de larmes et même des attaques cardiaques. Avec une santé plus que fragile, et l'abus de boisson, Otis Elmer néglige son hygiène et ses tenues vestimentaires. Durant l'été 1908, il devient à moitié paralysé.
En novembre 1908, il est admis au Southern California State Hospital à Patton, dans le Comté de San Bernardino, en Californie. Sa femme Della lui rend visite au début de son hospitalisation, mais Otis Elmer perd complètement la mémoire, allant juqu'à ne plus reconnaître sa femme et la démence le gagne. Della stoppe progressivement ses visites à l'hôpital, d'autant plus que pour subvenir aux besoins de la famille, elle s'est mise à travailler. 
Otis Elmer était atteint de parésie, le stade ultime de la syphilis (comme le confirmera le biographe Donald Spoto). Le traitement de la maladie ne sera découvert qu'en 1908. Cela signifierait que la maladie mentale d'Otis Elmer était due à une pathologie et non à une maladie héréditaire.
A peine neuf mois après être entré à l'hôpital, Otis Elmer y meurt, le 22 juillet 1909, à 15h50, à l'âge de 43 ans. Il est enterré au Rose Hill Cemetery, à Whittier. 

> Certificat de décès du 22 juillet 1909
Avis de décès paru dans LA Times du 25 juillet 1909
otis_elmer_death_certificate_1  otis_elmer_death_LA_time_1 

> La tombe d'Otis Elmer au Rose Hill Cemetery
otis_elmer_death_grave_1

Sans doute terrifiée par le fulgurent déclin mental de son mari, Della Mae racontera à ses enfants que leur père était devenu fou, à cause de l'alcool et de sa vie désordonnée. Pourtant, le dossier médical qu'on lui avait remis après la mort d'Otis, explique qu'il était décédé d'une maladie organique et non d'une maladie mentale. Un des médecins était persuadé que la forme de la syphilis qui l'avait tué était de forme endémique, c'est à dire non transmise lors d'un rapport sexuel mais bien à cause des piètres conditions d"hygiène dans lesquelles il avait travaillé au Mexique. Et la majorité des cas de syphilis au Mexique dans la période de 1880 à 1910, était bien de type endémique.
Della, Gladys et Marion ont toujours été, malgré tout, intimement convaincus que Otis Elmer avait été emporté par la folie. C'est pourquoi plus tard, Marilyn comme sa mère Gladys avant elle, vécurent dans la terreur d'une prédisposition familiale à la maladie mentale.

>> sources:
livre "Marilyn Monroe" -L'encyclopédie- d'Adam Victor
courte bio sur Geni  
documents sur le forum
Everlasting Star 
sa tombe sur findagrave.com