27 février 2013

Décès de Willy Rizzo

lemondeWilly Rizzo, photographe
article publié sur lemonde.fr
par Claire Guillot - le 27 février 2013

willy_rizzo 
Le photographe au Salon de la Photo,
Porte de Versailles, à Paris, le 7 novembre 2010.

Avec ses photos de stars au naturel et son allure de dandy, Willy Rizzo a incarné la grande époque de Paris Match dans l'après-guerre. Le photographe, qui eut aussi une carrière de designer, est mort à Paris, le 25 février, à l'âge de 84 ans.

Né à Naples, Willy Rizzo a grandi à Paris avec sa mère italienne, et fait ses premières photos sous l'Occupation : l'adolescent piste les vedettes de cinéma qui sortent des studios parisiens. A la Libération, il travaille comme photoreporter à Point de vue et France Dimanche, avant de s'envoler pour l'Amérique, envoyé par l'agence Blackstar, photographier "tout ce qui l'étonne".

Mais c'est en 1949 que sa carrière décolle : il est des six personnes qui concoctent, dans un appartement de la rue Pierre-Charron, le lancement du magazine Paris Match. Sa couverture du numéro 1, avec un portrait de Churchill, sera suivie de bien d'autres.

Alors que le photographe d'antan était reçu "comme un plombier", lui en fait un personnage chic, apprécié des jolies femmes (il se mariera trois fois) : "Nous étions les voyous de la presse, déclarait-il au Monde en 1998. On gagnait très bien notre vie, on était insouciants, smart, sympas, on courait les filles avec des bagnoles incroyables (...). Nous étions sur tous les coups, on passait par la porte ou par la fenêtre. On était les meilleurs. On avait 20 ans."
Inspiré par ce photographe et sa bande, Hergé mélange son nom et celui de son collègue Walter Carone pour créer Walter Rizzoto, reporter à Paris-Flash dans 'Les Bijoux de la Castafiore'.

Avec son humour et sa repartie, Willy Rizzo charme les célébrités, qui deviennent ses amies. Il les saisit dans des poses spontanées, après avoir partagé avec elles un dîner, une soirée, un week-end. Brigitte Bardot sort à quatre pattes d'un bateau de pêche à Saint-Tropez, les cheveux lâchés. Marlene Dietrich écoute des disques, Jean Seberg fait du vélo et Jack Nicholson, qui partage souvent ses vacances, est hilare. Pour Paris Match, ensuite pour Marie Claire ou pour Vogue, Willy Rizzo va séduire Jane Fonda, Marlon Brando, Gary Cooper, Orson Welles, Salvador Dali...

Mais il reste un reporter, fier de sa carte de presse : le scoop dont il se vante est un portrait de Pie XII de 1950, arraché au culot. Et il est capable de signer un reportage sur la guerre d'Indochine en 1952 peu flatteur pour l'armée française. "Si je revois Rizzo en Indochine, aurait dit le général Raoul Salan, je l'encule devant mon bataillon."

A la fin des années 1960, Willy Rizzo part s'installer à Rome, avec sa femme, l'actrice Elsa Martinelli, et dessine des meubles aux lignes futuristes pour son appartement. Ces derniers font fureur auprès de ses amis fortunés : c'est le début d'une nouvelle carrière. Willy Rizzo va créer une entreprise, ouvrir plusieurs boutiques. Mais en 1978, nostalgique, il vend son affaire et revient à la photographie et à Paris, où il continue à travailler pour la presse. En 2009, il ouvre un studio de design et de photo, rue de Verneuil.

Le 6 mars 2013, celui-ci devait accueillir une exposition consacrée à Coco Chanel, dont le photographe était proche : sur les photos de Rizzo, "Mademoiselle" ose même un sourire.

Quelques dates
22 octobre 1928: Naissance à Naples.
1949: Signe la première couverture de "Paris Match".
1978: Vend son entreprise de design.
25 février 2013: Mort le 25 février 2013 à Paris.


> L'article de Paris Match

 > L'article du Point


>> Marilyn par Rizzo <<
1962_June_WillyRizzo_LosAngeles_00121_010_1 1962_June_WillyRizzo_LosAngeles_00140_040_1 mm_by_rizzo56  

Willy Rizzo ne photographia Marilyn Monroe que lors d'une unique séance en février 1962. Des portraits en couleurs et en noir et blanc d'une Marilyn au regard triste mais au sourire radieux.
>> Sur le blog: voir les photos de Marilyn par Willy Rizzo
 

Posté par ginieland à 20:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 février 2013

Tag Marilyn 15

tag_William_Travilla_6

Posté par ginieland à 12:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 février 2013

Floral Corset

Floral Corset
corset à fleurs

corset 

corset_test_costumeCe corset aux motifs de petites fleurs, serti de dentelles rouges a été porté par Marilyn Monroe dans le film River of no return (La rivière sans retour) tourné en 1953. Sans doute est-ce William Travilla qui en est le styliste / créateur, étant donné qu'il a créé certains costumes pour le film.
Marilyn le porte sur des collants bas résille noir, assortis de bijoux (de grosses boucles d'oreilles pendantes et des bracelets au poignée). Dans le film, elle apparaît vêtue de ce costume que dans une seule et courte scènecelle où son personnage Kay se déshabille et enfile un peignoir dans une sorte de remise qui fait office de coin loge dans le saloon où elle chante. Ce corset, elle le porte donc sous la longue robe verte en velours, dont le créateur est Travilla.

Il existe une série de photographies de Marilyn prises sur le tournage où elle pose vêtue de ce corset, en pleine préparation de coiffure, maquillage et d'habillage, se faisant serrer le corset par son habilleuse Ann Landers; ainsi qu'une série de portraits publicitaires pour le film, photographiée par Bruno Bernard et Earl Leaf.

ronr_sc03_set_film_ronr_set_010_2 ronr_sc03_set_film_ronr_set_with_snyder_1_1 ronr_sc03_set_film_ronr_set_with_wardrobe_mistress_Ann_Landers2
ronr_sc03_studio_marilyn_010_3 ronr_sc03_studio_marilyn_012_3c ronr_sc03_studio_marilyn_011_2b ronr_sc03_studio_marilyn_020_3 

Le corset fut sans doute emprunté au département costume de la Fox, puisqu'il apparaît la même année porté par une autre actrice, Corinne Calvet, dans le film western Powder River (La rivière de la poudre), avec d'ailleurs au casting, la présence de l'acteur Rory Calhoun dans le rôle principal, lui-même partenaire de Marilyn dans River of no return.
Corinne Calvet fut la première à porter ce corset, c'est à dire avant Marilyn, puisque le film Powder River est sorti sur les écrans américains le 8 juin 1953, alors que River of no return était encore en tournage à la même période.
Tandis que le corset porté par Marilyn était brodé de dentelles rouges, tel que nous pouvons le constater sur les quelques clichés en couleur, celui porté par Corinne Calvet est quand à lui brodé de dentelles de couleur noires.

film_ronr_test_costume_sc03_costume 
mmdress_ronr_corinne_calvet_Powder_River mmdress_ronr_corinne_calvet_Powder_River2 mmdress_ronr_corinne_calvet_Powder_River_aff_lob2
mmdress_ronr_corinne_calvet_Powder_River_aff1 mmdress_ronr_corinne_calvet_Powder_River_aff2 mmdress_ronr_corinne_calvet_Powder_River_resume
mmdress_ronr_corinne_calvet_Powder_River_aff_jaquette mmdress_ronr_corinne_calvet_Powder_River_aff_lob 


All photos are copyright and protected by their respective owners. 
Copyright text by GinieLand.

Enregistrer

Posté par ginieland à 13:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

22 février 2013

The Seven Year Itch caps 2

Sept ans de réflexion
Captures

2ème partie des captures du film

syi_sc02_cap01 syi_sc02_cap02 syi_sc02_cap03
syi_sc02_cap04 syi_sc02_cap05 syi_sc02_cap06
syi_sc02_cap07 syi_sc02_cap08 syi_sc02_cap09
syi_sc02_cap10 syi_sc02_cap11 syi_sc02_cap12
syi_sc02_cap13 syi_sc02_cap14 syi_sc02_cap15

Posté par ginieland à 13:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 février 2013

26/06/1959 Marilyn quitte le Lenox Hill Hospital

Le 26 juin 1959, Marilyn Monroe quitte -en compagnie de son mari Arthur Miller- l'hôpital Lenox Hill de New York (situé dans Manhattan), après y être restée 4 jours et d'y avoir subie une opération de l'endomètre par le Dr Mortimer Rodgers. Marilyn et Arthur regagnent leur appartement new-yorkais où Marilyn va se reposer.

  1959_06_26_ny_lenox_hill_hospital_010_1 1959_06_26_ny_lenox_hill_hospital_010_2 1959_06_26_ny_lenox_hill_hospital_011_1
1959_06_26_ny_lenox_hill_hospital_012_1 1959_06_26_ny_lenox_hill_hospital_013_1 1959_06_26_ny_lenox_hill_hospital_014_1
1959_06_26_ny_lenox_hill_hospital_012_2 1959-06-97251094 1959_06_26_ny_lenox_hill_hospital_014_2 
1959_06_26_ny_lenox_hill_hospital_014_3 1959_06_26_ny_lenox_hill_hospital_014_3a 1959_06_26_ny_lenox_hill_hospital_014_4
1959_06_26_ny_lenox_hill_hospital_020_1a 1959_06_26_ny_lenox_hill_hospital_021_1 1959-06-97251095  
1959_06_26_ny_lenox_hill_hospital_020_1 1959_06_26_ny_lenox_hill_hospital_022_1 1959_06_26_ny_lenox_hill_hospital_022_2
 1959_06_26_ny_lenox_hill_hospital_023_Barney_Stein_photographer 1959_AM646 1950s-mm_arthur
1959_06_26_ny_lenox_hill_hospital_030_1  1959-miller

> photo de Barney Stein 
1959-by_barney_stein

> photo de presse
1959-car-press
    


On 1959, June 26th, Marilyn Monroe and Arthur Miller are leaving Lenox Hill Hospital (Manhattan, New York) after her gynecological surgery. She is returning home to recuperate from a gynecological operation performed June 23rd by Dr Mortimer Rodgers. Miller described the operation as "corrective."    

Posté par ginieland à 12:34 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Gif Forever

gif_mm_flash

Posté par ginieland à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

11 février 2013

art - par Walter Molino

Walter Molino: illustrateur pour la presse italienne

Walter Molino (né en novembre 1915 à Reggio Emilia, mort en 1998) était illustrateur de presse (on prétend qu'il fut le caricaturiste préféré de Mussolini), dessinateur de bande dessinée dès les années 30, et illustrateur pour les frères Del Duca (Alceo et Domenico, qui ont lancé en 1946 le magazine "Grand Hotel" en Italie, pendant que leur troisième frère exilé en France, lance "Nous Deux" en 1947), qui lui offrent un emploi dès 1946, alors qu'il est interdit de presse - il utilisera le pseudonyme de Sten pendant une dizaine d'années, pour ses couvertures et ses romans dessinés. C'est lui qui crée la première couverture de "Grand Hôtel" et de "Nous Deux" (le magazine français ne faisait que reprendre les illustrations de sa version italienne). Il dessinera jusque dans les années 80 pour Grand Hôtel, mais sa collaboration à Nous Deux s'interrompt à la fin des années soixante.
Giulio Bertoletti sera le second de Molino pendant des années, avant de devenir le principal dessinateur de "Nous Deux", où il sera rejoint par d'autres créateurs très majoritairement italiens. 
(source article sur le blog alfavendee.com )

> magazine "Grand Hotel"
de 1951 
art_by_walter_molino_1951_I_Romanzi_di_Grand_Hotel 

> magazine "Grand Hotel"
de 1952 (Marilyn et Tony Curtis)
art_by_walter_molino_1952_grand_hotel

> magazine "Grand Hotel" de 1953
magazine "Nous Deux" de 1953 
art_Grand_Hotel_1953 1953_nous_deux_n308_france 

> magazine "Bei Dir" de 1953
magazine "Nous Deux" de 1953
1953_bei_dir_allemagne 1953_nous_deux_n334_france

> magazine "La domenica del corriere"
du 7 mars 1954
art_mag_italien_la_domenica_del_corriere_1954_03_07_a art_mag_italien_la_domenica_del_corriere_1954_03_07_b 

> magazine "Nous Deux" de 1955
1955_nous_deux_n417_france 

> magazine "Grand Hotel" de 1955 
 magazine "Nous Deux Almanach" de 1958
art_Grand_Hotel_1955 1958_nous_deux_almanach_france 

 > magazine "Grand Hotelde 1956
 magazine "Nous Deux" de 1955

art_Grand_Hotel_1956 1955_nous_deux_n424_france 

> magazine "La domenica del corriere"
de 1956 (Marilyn et Arthur Miller)
art_mag_italien_la_domenica_del_corriere_1956_by_walter_molino

> magazine "Nous Deux" de 1956
1956_nous_deux_n460_france 

> magazine "Nous Deux" de 1957
1957_nous_deux_n502_france

> magazine "Grand Hotel" de 1959
1959_07_18_grand_hotel_italie 

> magazine "Nous Deux" non daté 
nous_deux_france 

> magazine et date inconnus
art_by_walter_molino_italian_comic_book

08 février 2013

1949 Marilyn mannequin

Dans le journal américain Oregonian Newspaper du 8 mai 1949, Marilyn Monroe figure en tant que modèle pour un concours organisé par le journal. Présentée comme la star du film "Love Happy" ("La pêche au trésor"), elle illustre le 3ème prix qui est une fourrure.

1949_05_08_Oregonian_newspaper_contest_model 1949_05_08_Oregonian_newspaper_contest_model_a


In the american newspaper "Oregonian Newspaper" in 1949, May 8, Marilyn Monroe is a model for a contest organised by the newspaper. Presented as the co-star of the movie "Love Happy", she presents the 3rd price which is a fur.

Posté par ginieland à 12:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 février 2013

Les différentes écritures pour 'Marilyn Monroe'

Les différentes façons d'écrire "Marilyn Monroe" dans les différentes langues:

arabe égyptien : ماريلين مونرو
arabe : مارلين مونرو
arménien : Մերիլին Մոնրո
assamais : মেৰীলিন মনৰো
azéri : Merilin Monro
bengalî, bishnupriya manipuri : মেরিলিন মনরো
biélorusse (taraškievica): Мэрылін Манро
bulgare, kazakh, macédonien, serbe : Мерилин Монро
cantonais : 瑪莉蓮夢露
chinois : 玛丽莲·梦露
coréen : 메릴린 먼로
géorgien : მერილინ მონრო
grec moderne : Μέριλιν Μονρόε
hébreu : מרילין מונרו
hindî : मर्लिन मुनरो
japonais : マリリン・モンロー
kabarde, karatchaï-balkar, lezguien, mari, mongol, russe, yakoute : Мэрилин Монро
kannara : ಮ್ಯಾರಿಲಿನ್ ಮೊನ್ರೊ
letton : Merilina Monro
malayalam : മരിലിൻ മൺറോ
marâthî : मॅरिलिन मन्रो
nepâlbhâshâ : म्यारिलीन मुन्रो
ourdou : میریلن مونرو
persan : مریلین مونرو
punjabi occidental : مرلن منرو
rusyn : Мерілін Монро
sorani : مارلین مۆنڕۆ
télougou : మార్లిన్ మన్రో
tamoul : மர்லின் மன்றோ
thaï : มาริลิน มอนโร
ukrainien : Мерилін Монро
yiddish : מארלין מאנרא

Posté par ginieland à 16:13 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

Marilyn Monroe au-delà des photos mythiques

logofreMarilyn Monroe au-delà des photos mythiques
Publié le 23/01/2013,
en ligne
sur LaVoixDeLaRussie

mm444 
© Photo : Musée d’art multimédia de Moscou

Une exposition intitulée Marilyn pour toujours a ouvert ses portes au Musée d’art multimédia de Moscou. Elle présente des portraits originaux de l’une des actrices américaines les plus célèbres du 20e siècle, réalisés par son ami proche Milton Greene.

Milton Greene était très connu à l’époque. Ces photos paraissaient dans les plus grands magazines américains : Life, Look, Harper 's Bazaar et Vogue. Mais c’est grâce aux portraits de Frank Sinatra, Marlene Dietrich, Andy Warhol, Alfred Hitchcock et Marilyn Monroe, parmi tant d’autres, qu’il est devenu mondialement connu.

Diaporama
mm44 mm4 mm1
mm2 mm33 

Cela fait plusieurs décennies que ses portraits de Marilyn Monroe sont populaires dans le monde entier. En 1949, Monroe et Greene ont une brève aventure qui s’est terminée au bout de quelques années. Mais Greene continuait à accompagner l’actrice lors de ses déplacements tout en prenant des photos d’elle. Jusqu’à son mariage avec Arthur Miller, filmé d’ailleurs par Greene, l’actrice vivait dans la maison du photographe dans l’Etat du Connecticut. Greene a pris en tout 500 clichés. Sur certains d’entre eux Monroe apparaît vraiment dans son rôle de star du cinéma, femme fatale, beauté qui a rendu folle l’Amérique.

Toutefois Milton Greene a réussi également à capter des instants de sa vie, où Monroe est complètement différente. Il s’agit de clichés « maison », qui dévoilent les facettes multiples et cachées du caractère de cette femme mystérieuse et très photogénique. On y voit sa grâce naturelle, sa vulnérabilité et les émotions qu’elle essayait de cacher au fond d’elle. Il s’agit de tout ce que cache l’image diffusée par les publicités et les films dans lesquels Marilyn Monroe incarnait des rôles. Greene a réussi à voir en elle la vraie Marilyn – fatiguée des soirées mondaines et troublée par le fait qu’on la percevait exclusivement comme une bombe sexuelle. C'est sans doute pour cette raison que l’actrice a avoué à Milton : « Tu m'as rendue attrayante ».

Pendant très longtemps, la plupart de ces photos étaient inconnues du grand public. Car ces clichés ne correspondaient pas vraiment au « mythe de Marilyn Monroe », soigneusement créé par les producteurs et la presse. Aujourd'hui les Moscovites ont la chance d’aller au-delà de cette image artificielle et découvrir une Marilyn Monroe complètement différente.

Greene ne prenait pas ces clichés par pur amour de l’art. Après la mort de l'actrice, il a publié plusieurs photos et a accordé de nombreuses interviews à la presse en racontant ce qu’était la véritable Marilyn Monroe, évoquant son caractère difficile et ses caprices.

« Si elle voyait un chien mort sur la route, elle se mettait à pleurer. Elle était tellement sensible envers tout ce qui l’entourait qu’il fallait surveiller le ton avec lequel on s’adressait à elle, pour ne pas la froisser. Plus tard, j'ai découvert qu'elle avait des troubles de la personnalité. Elle pouvait être sympathique et généreuse à un moment donné, puis soudain devenir le contraire absolu », racontait Milton Greene.

Ses souvenirs, parfois très personnels, ont beaucoup impressionné le public. Et malgré la popularité et la polyvalence de Greene à l’époque, il restera pour toujours connu comme le photographe talentueux qui a pris des photos de Marilyn Monroe.

Posté par ginieland à 13:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,