elle_jenifer_coverLa chanteuse Jenifer est en couverture du magazine ELLE n°3527, du 2 août 2013. Le magazine interviewe l'actrice et publie des photographies prises par Derek Kettela, où elle apparaît notamment assise sur une plage portant un gilet Ralph Lauren, qui n'est pas sans rappeler le fameux gilet mexicain que portait Marilyn en juin 1962.

elle_jenifer_img077 ph_barris_beach_jacket_expo_picture_469 

Extrait de l'interview:

ELLE: Comment se passe cette première expérience au cinéma ?
JENIFER: Super bien. J'ai toujours voulu faire du cinéma. Là, j'étais stressée, mais j'ai essayé de le montrer le moins possible pour ne pas ralentir les équipes. J'ai même réussi à pleurer sur commande, sans que la maquilleuse ait besoin de me mettre des gouttes dans les yeux! Fabrice Bergotti, le réalisateur, a eu la gentillesse de me faire un énorme compliment que je n'ai pas la prétention de croire: il m'a dit que je lui faisais penser à Marilyn.

ELLE: Il faisait allusion à votre vulnérabilité ?
JENIFER: J'ai souvent des absences et le regard noyé. Même dans la vie de tous les jours, même avec mes amis. Je suis là, et, tout d'un coup, je me déconnecte, je suis submergée par le passé ou par des pensées futiles. Je crois que Fabrice Bergotti a vu ça. Il m'a cernée alors que j'ai souvent l'impression que les gens ne me captent pas. Ou je fais en sorte qu'on ne me capte pas. Chez Marilyn, il y a ce sentiment profond de solitude que Fabrice a dû ressentir chez moi. On pourrait croire que tout me sourit -et c'est vrai que je suis très privilégiée- mais il y a quand même des moments, après avoir enchaîné les tournées et les clips, où je me sens seule. J'ai un petit garçon qui me canalise, qui me relie à la vie, heureusement. Mais il y a des périodes où j'ai envie de baisser les bras.