03 août 2013

Blog en mode public

Le blog repasse en mode public: plus besoin de s'inscrire pour y accéder, désormais, l'accès est libre.
Le blog sera resté 4 mois en privé, afin de contrer les plagieurs. Mais ne pouvant agir contre ces mauvais comportements irrespectueux, j'ai décidé de le repasser en mode public pour aussi être en accord avec moi-même et les raisons pour lesquelles j'ai créé ce blog en 2007: permettre de faire connaître Marilyn d'une part, et aussi de partager informations et photographies avec les fans d'autre part.
Je souhaite bienvenue aux éventuels nouveaux visiteurs.

The blog is back to the 'public' mode: no need to register to access now, the access is free.
The blog would stay four months in 'private' mode, to counter people who plagiarize. But I can't act against these bad disrespectful behavior, so, I decided to publish again it in 'public' mode to be in agreement with myself and the reason why I created this blog in 2007: in one hand, allow to people to know the carreer and life of Marilyn Monroe, and also, in other hand, to share informations and photographs with the other fans.
I wish welcome to any new visitors.

Posté par ginieland à 17:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

Jenifer parle de Marilyn dans le ELLE du 2/08/2013

elle_jenifer_coverLa chanteuse Jenifer est en couverture du magazine ELLE n°3527, du 2 août 2013. Le magazine interviewe l'actrice et publie des photographies prises par Derek Kettela, où elle apparaît notamment assise sur une plage portant un gilet Ralph Lauren, qui n'est pas sans rappeler le fameux gilet mexicain que portait Marilyn en juin 1962.

elle_jenifer_img077 ph_barris_beach_jacket_expo_picture_469 

Extrait de l'interview:

ELLE: Comment se passe cette première expérience au cinéma ?
JENIFER: Super bien. J'ai toujours voulu faire du cinéma. Là, j'étais stressée, mais j'ai essayé de le montrer le moins possible pour ne pas ralentir les équipes. J'ai même réussi à pleurer sur commande, sans que la maquilleuse ait besoin de me mettre des gouttes dans les yeux! Fabrice Bergotti, le réalisateur, a eu la gentillesse de me faire un énorme compliment que je n'ai pas la prétention de croire: il m'a dit que je lui faisais penser à Marilyn.

ELLE: Il faisait allusion à votre vulnérabilité ?
JENIFER: J'ai souvent des absences et le regard noyé. Même dans la vie de tous les jours, même avec mes amis. Je suis là, et, tout d'un coup, je me déconnecte, je suis submergée par le passé ou par des pensées futiles. Je crois que Fabrice Bergotti a vu ça. Il m'a cernée alors que j'ai souvent l'impression que les gens ne me captent pas. Ou je fais en sorte qu'on ne me capte pas. Chez Marilyn, il y a ce sentiment profond de solitude que Fabrice a dû ressentir chez moi. On pourrait croire que tout me sourit -et c'est vrai que je suis très privilégiée- mais il y a quand même des moments, après avoir enchaîné les tournées et les clips, où je me sens seule. J'ai un petit garçon qui me canalise, qui me relie à la vie, heureusement. Mais il y a des périodes où j'ai envie de baisser les bras. 

Posté par ginieland à 11:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

Clin d'oeil à Marilyn dans "La vérité si je mens !"

Les clins d'oeils à Marilyn au Cinéma

 - La vérité si je mens !  -

Dans le film "La vérité si je mens !", de Thomas Gilou en 1997, on découvre un cadre de Marilyn dans la maison de Patrick Abitbol (interprété par Gilbert Melki). Il s'agit de la scène où Dov Mimran (Vincent Elbaz) entraîne en pleine nuit Eddie Vuibert (Richard Anconina) et des copines (dont Aure Attika), dans une luxueuse propriété (qui est celle de Patrick Abitbol). Pendant que Dov s'amuse dans la piscine avec les deux filles, Eddie visite la maison et c'est à ce moment que l'on découvre, accroché au mur derrière le piano, un grand cadre de Marilyn.

mm_cine_la_verite_si_je_mens_1_cap1  
mm_cine_la_verite_si_je_mens_1_cap2 


la_verite_si_je_mens_affFilm: La vérité si je mens !
Année: 1997
Pays: France
Réalisateur: Thomas Gilou
Scénario: Gérard Bitton
Musique: Gérard Presgurvic
Genre: comédie
Distribution: Richard Anconina (Eddie Vuibert), Vincent Elbaz (Dov Mimran), Amira Casar (Sandra Benzakhem), Richard Bohringer (Victor Benzakhem), Aure Atika (Karine Benchetrit), Élie Kakou (Rafi Styl'mode), José Garcia (Serge Benamou), Bruno Solo (Yvan Touati), Gilbert Melki (Patrick Abitbol), Anthony Delon (Maurice Aflalo) ...
L'histoire: Édouard "Eddie" Vuibert est un jeune chômeur arpentant les rues de Paris dans l'espoir de trouver du travail. En tentant d'échapper à deux escrocs après avoir gagné à leur jeu de bonneteau, il tombe sur Victor Benzakhem, patron d'un entrepôt de textile dans le Quartier du sentier. Suite à un malentendu, Benzakhem embauche le jeune homme en pensant à tort qu'il est de confession juive. D'abord simple manutentionnaire, Eddie gravit peu à peu les échelons et se rapproche de la fille du patron, Sandra. Se faisant passer pour un juif auprès de ses amis, le jeune homme finit par monter sa propre boîte avec l'aide de Dov et Yvan, ce qui n'est pas du goût de Benzakhem...

Sur le web: le film sur imdb (en anglais)

Enregistrer

Posté par ginieland à 11:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,