10 janvier 2018

Billy Wilder Citation 2

*réalisateur, producteur et scénariste américaine; il a réalisé deux films avec Marilyn: "Sept ans de réflexion" (1954) et "Certains l'aiment chaud" (1959).
(source: citation dans le libre "Conversation with Wilder", de Caremon Crowe, 1999
)

Whatever she threw away, we printed it, and it was very good. It was very, very good. She had a kind of elegant vulgarity about her. That, I think, was very important. And she automatically knew where the joke was. She did not discuss it. She came for the first rehearsal, and she was absolutely perfect. She had a feeling for and a fear of the camera. Fright. She also loved the camera. Whatever she did, wherever she stood, there was always that thing that comes through. She was not even aware of it.

billy_wilder_marilyn  

Peu importe ce qu'elle avait lâché, nous l'avons imprimé, et c'était très bien. C'était très, très bon. Elle avait une sorte de vulgarité élégante à son propre égard. Cela, je pense, était très important. Et elle savait automatiquement où était la blague. Elle n'en discutait pas. Elle est venue pour la première répétition, et elle était absolument parfaite. Elle avait un sentiment et une peur de la caméra. La frayeur. Elle a aussi aimé la caméra. Quoi qu'elle fasse, où qu'elle se trouve, il y avait toujours cette chose qui passait. Elle n'en était même pas consciente.

Posté par ginieland à 19:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,