05 septembre 2021

Earl Theisen Citation 1

"Everything she does for a camera has been studied carefully. She knows exactly what she's doing. You can watch her, as you're focusing your camera on her, getting ready to turn it on. She knows exactly how far she wants to open her mouth, how much to raise her upper lip."

1952-02-LA-Fox_Studio-WNM_publicity-set-032-4-by_earl_theisen-1  

"Tout ce qu'elle fait devant un appareil photo a été soigneusement étudié. Elle sait exactement ce qu'elle fait. Vous pouvez la regarder, pendant que vous régler le focus de votre appareil photo sur elle, vous préparant à l'allumer. Elle sait exactement jusqu'où elle veut ouvrir sa bouche, comment relever sa lèvre supérieure."


Earl Theisen est photographe
citation extraite de "From Holding a Good Thought for Marilyn, 1926 - 1954 The Hollywood Years"


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.

Posté par ginieland à 18:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

La diffusion de la série "Blonde" repoussée

Blonde : "horrifié" par les scènes de sexe, Netflix refuserait de sortir le biopic de Marilyn Monroe
05/08/2021 | par Marva Antoni -
en ligne sur ecranlarge.com

blonde-photo-ana-de-armas  

Les scènes de sexe de Blonde d'Andrew Dominik auraient "horrifié" Netflix qui demanderait au cinéaste de revoir le montage final.

Icône parmi les icônes, Marilyn Monroe continue de fasciner encore aujourd’hui. Sulfureuse, libérée et hors des canons de beauté de l’époque, Marilyn Monroe a su forger sa légende en à peine dix ans de carrière, avant son décès tragique et mystérieux qui a fini de graver son nom dans l’histoire d’Hollywood. Un personnage trouble qui s’est vu porter sur le grand écran dans le biopic My Week with Marilyn de Simon Curtis avec Michelle Williams.

Cependant, assez fade et distant, le film de Curtis n’a pas vraiment réussi à percer la carapace de mystère autour de l’actrice. Mais un nouveau biopic, très romancé, se profile avec Blonde d’Andrew Dominik pour Netflix avec Ana de Armas. Et le film ne semble plus chercher à iconiser Monroe. S’éloignant de l’image assez lisse qu'Hollywood donne à voir de la star, Blonde aurait "horrifié" Netflix, notamment par ses scènes de sexe très graphiques.

marilyn-monroe-photo-1390801 

Adapté du roman biographique fictionnel éponyme de Joyce Carol Oates, Blonde semble chercher à casser l’image toute faite de Marilyn Monroe et à gratter un peu le vernis et avec Andrew Dominik derrière la caméra, on pouvait l'espérer. Ayant commencé sa carrière avec un autre biopic : le très violent Chopper, la filmographie de Dominik se compose de films coup de poing comme L'Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford et Cogan : Killing Them Softly.

Mais son adaptation du roman de Oates irait apparemment trop loin pour Netflix. D'après des sources de World of Reel, mené par le journaliste Jordan Ruimy (souvent bien informé), les pontes du N rouge seraient très mécontents du montage final proposé par le réalisateur. En cause ? Des scènes de sexe trop graphiques à leurs goûts, notamment une séquence de viol et un cunnilingus menstruel sanglant.

Netflix aurait donc vu rouge (on n'a pas pu s'en empêcher), tant et si bien que la plateforme se battrait avec Dominik pour qu’il change son montage. Une demande que le réalisateur aurait rejetée catégoriquement, bien décidé à camper sur ses positions. Ce désaccord serait la raison pour laquelle le film aurait été repoussé à 2022 alors qu'il semblait parti pour briller à Venise avant une possible course aux Oscars.

knock-knock-photo-ana-de-armas-1390807 
Ana de Armas dans Knock Knock

Netflix serait donc embarrassé par le film tant il ne refléterait pas ses attentes, la plateforme se retrouvant avec un film d’auteur arty virulent et à contre-courant et non un film estampillé oscar comme espéré. Étrange toutefois que Netflix s'en rende compte maintenant alors que le film semble terminé depuis un moment (le film a été présenté au comité cannois, Thierry Frémaux a assuré l'avoir vu), que le studio connaissait le scénario, le réalisateur et avait sûrement accès aux rushs.

Admettons que cela soit bel et bien vrai, plusieurs questions se posent alors : que va-t-il advenir de Blonde ? Est-ce que Netflix va sortir le film sans faire trop de bruit afin de le glisser sous le tapis et éviter de se mettre à dos Dominik ? À l'opposé, refusera-t-elle définitivement de sortir le film dans cette version ? Ou alors le N rouge surfera-t-il sur l’esprit de scandale du film pour en faire sa promotion ?

Difficile de répondre à toutes ces questions, mais en tout cas, il serait surprenant que Netflix change complètement le montage d'Andrew Dominik. D'abord pour éviter de s'embrouiller avec le réalisateur très talentueux et qui semblait avoir jusque là de bonnes relations avec le N rouge (il a réalisé une partie de la saison 2 de Mindhunter et il devait faire le film War Party avec la plateforme).
Puis surtout parce que la plateforme est connue pour laisser beaucoup de libertés à ses cinéastes. Intervenir sur la version de l'un d'eux reviendrait donc à envoyer un message possiblement négatif aux futurs réalisateurs et réalisatrices de la plateforme venus chercher cette liberté tant mise en avant par Netflix par rapport aux autres studios hollywoodiens.

On peut également se demander pourquoi il y aurait autant de réticence de la part de Netflix vis-à-vis de quelques scènes à caractère sexuel un peu crues alors même que la plateforme a produit des films déjà très tendancieux comme 365 jours.

Est-ce pour préserver des abonnés pudibonds ou bien est-ce que ces scènes exposent des personnages connus et respectés, tels que l’ancien président John Fitzgerald Kennedy ? Il n'est en tout cas pas dingue de se questionner sur les peurs de Netflix, soit sur le sexe en lui-même soit sur la portée politique et sociale des scènes en question dans le film.

Reste à savoir comment Netflix va gérer la bombe et surtout, comment le film sera reçu s'il sort un jour. En attendant de voir si Blonde se frayera un chemin dans les festivals de 2022 ou sortira en catimini, vous pouvez retrouver le teaser de Mourir peut attendre, le prochain film d'Ana de Armas.


Sur la page Twitter ArmasUpdates
L'actrice Ana De Armas a publié un tweet
le 03 août 2021 sur la sortie repoussée

twitter-ana-de-armas 


Quelques projets des affiches

BLONDE-poster-01 
BLONDE-poster-02  BLONDE-poster-03  


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.

Posté par ginieland à 13:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,