29 juillet 2022

VSD 08/2022

2022-07-29-VSD-france  VSD
n°2177

pays: France
numéro d'août 2022
parution: 29 juillet 2022
prix: 5,80 €

Marilyn Monroe en couverture: "Marilyn la pin up mise à nue"
Article intérieur de 2 pages.: "Marilyn Monroe: Pou Pou Pi Dur"

- article -
2022-07-29-VSD-france-page 


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.

Posté par ginieland à 20:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Paris Match 28/07/2022

2022-07-28-paris_match-france Paris Match
n°3821

pays: France
parution: 28 juillet 2022
prix: 3,40 €

Marilyn Monroe en couverture: "Série d'été, leurs derniers jours: 1/ Marilyn L'icône Universelle"
Article intérieur de 10 pages.

- visuel pages intérieures -
20220730_122555 
20220730_122607  20220730_122618 
20220730_122633  20220730_122644 


Série d'été - leurs derniers jours : Marilyn, icône universelle
> Par Simon Liberati; en ligne sur parismatch.com
 

Elles nous ont tant fait rêver. Leur mort a été un coup de tonnerre. De Hollywood à Monaco en passant par Buckingham Palace, retour sur ces étés dramatiques qui ont vu des étoiles s’éteindre en plein éclat. Première héroïne tragique de notre série d'été, Marilyn Monroe.

Octobre 1946. Un dimanche d’automne à Hollywood. Un portail voilé ouvre sur un parc à l’abandon. Des plantes sauvages ont envahi le perron. Un jeune type joufflu et une teenager timide aux cheveux de paille, vêtue d’une robe en cotonnade bleue, s’aventurent à l’intérieur de la demeure fantomatique. Le propriétaire s’appelait John Barrymore, c’était un grand acteur, un alcoolique et un misanthrope. Le lendemain de sa mort, pour rire, ses copains de beuverie l’ont sorti de la morgue et l’ont fichu sur un fauteuil à bascule sur le perron d’un autre acteur tout aussi alcoolique, Errol Flynn, le célèbre capitaine Blood.

Marilyn Monroe, c’est le nom de la jeune visiteuse, ne sait rien de cette histoire, elle connaît Errol pour l’avoir vu jouer du piano avec son membre viril dans une soirée arrosée où elle était payée en tant que call-girl. Elle ignore sûrement qu’un obscur figurant de «Capitaine Blood» est l’homme qui l’a violée quand elle avait 8 ans. Hollywood est une toile enchevêtrée pleine de sortilèges. À 20 ans, Marilyn rêve de devenir une très grande star. L’hiver suivant, on trouva le cadavre d’une autre rêveuse, Betty Short, le Dahlia noir, découpé dans un terrain vague non loin.

Le manoir tombe en ruine, mais ses cinquante-cinq pièces renferment encore une multitude de vestiges des collections Barrymore : mâts totems, têtes réduites, une armure, des tableaux, des oiseaux rares empaillés. «Cet endroit est un cauchemar! On y voit tout ce qui a cloché dans la vie d’un homme », s’écrie Marilyn Monroe, qui vient de signer son premier contrat à 75 dollars par semaine pour la Fox. «De toute ma vie je ne veux rien posséder de prétentieux, surtout pas une grande maison.» Robert Slatzer, son amoureux et son premier fan, l’entend se murmurer à elle-même: «Rappelle-toi que tu n’es ici que de passage.

La suite de l'article est réservé aux abonnés et/ou dans le Paris Match France n° 3821


2022-07-28-pm_belge Dans l'édition Belge
de Paris Match

pays: Belgique
parution du 28 juillet 2022

article intérieur "Les derniers jours de...: Marilyn Monroe au balcon de la tragédie"


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.

Posté par ginieland à 20:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Jours de France 08/2022

2022-07-05-JDF Jours de France
n°37

pays: France
parution: 5 juillet 2022
prix: 5,90 €

Article intérieur de 8 pages: "Marilyn Monroe entre ombre et lumière"

 - visuel pages intérieures -
20220730_122824 
20220730_122832  20220730_122841  20220730_122848 


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.

Posté par ginieland à 19:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Ici Paris Hors Série "Duels de Stars"

2022-06-08-iciparishsIci Paris juin
Hors Série "Duels de Stars"
n°38

pays: France
parution: 9 juin 2022
prix: 5,90 €

Article intérieur de 6 pages: Marilyn Monroe / Jayne Mansfield

 - visuel pages intérieures -
20220730_122917  
20220730_122934 
20220730_122945  20220730_122953 


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.

Posté par ginieland à 19:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 juillet 2022

Vanity Fair France 08/2022

2022-08-vanity_fair-france Vanity Fair
n°103

pays: France
numéro d'août 2022
parution: 27 juillet 2022
prix: 4,90 €

Marilyn Monroe en couverture: le mythe Marilyn renaît sur Netflix
Article intérieur de 18 pages.

- visuel pages intérieures -
20220730_123021 
20220730_123042  20220730_123054 
20220730_123103  20220730_123114  20220730_123122 
20220730_123129  20220730_123137 
20220730_123145  20220730_123152  


Le mythe Marilyn à l'épreuve de Netflix
> Par Olivier Bouchara; en ligne sur  vanityfair.fr
 

Vanity Fair vous emmène en exclusivité dans les coulisses du film événement de Netflix, Blonde, avec les confidences de Joyce Carol Oates.

Il existe mille bonnes raisons de revoir Certains l’aiment chaud (1959) : admirer le génie comique de Billy Wilder, voyager en train couchette avec une fiole d’eau-de-vie cachée dans les socquettes, ou revivre une énième fois le tango endiablé entre Jack Lemmon et ce vieux Joe E. Brown, lorsque chacun tente d’imposer sa cadence à l’autre sur fond de quiproquo amoureux. J’en ajoute ici une nouvelle : le plaisir de réécouter le dialogue entre Marilyn Monroe et Tony Curtis. S’en souvient-on? La malheureuse meneuse de revue pense avoir enfin trouvé l’héritier de ses rêves, là par hasard sur la plage, et elle entreprend de le ramasser comme un coquillage avec cette espèce de candeur mêlée de sex-appeal :
« Vous ai-je déjà croisé quelque part ? lui demande-t-elle.
– Probablement pas.
– Vous descendez à l’hôtel ?
– Pas du tout.
– Votre visage m’est familier.
–Vous m’avez peut-être vu dans les journaux ou les magazines comme Vanity Fair.
– Oui, c’est forcément ça », souffle-t-elle, rêveuse.

Drôle de clin d’œil du paradis : soixante ans presque jour après jour après sa mort, c’est elle qui vit plus que jamais dans nos esprits et dans nos pages, jusqu’à la « une » de ce numéro – vous aurez reconnu une photo de la séance réalisée par Douglas Kirkland en novembre 1961. Il y a bien sûr une explication éditoriale à ce choix de couverture très sixties : à la rentrée, Netflix va enfin diffuser Blonde, le biopic sur Marilyn Monroe aussi annoncé que redouté, et il me semblait nécessaire de vous en livrer les secrets. Privilège de Vanity Fair : notre journaliste, Sylvie Bommel, a pu découvrir une version quasi finale du film début juin, en secret, dans le sous-sol d’un hôtel parisien. Elle s’est ensuite entretenue avec le réalisateur Andrew Dominik et la romancière Joyce Carol Oates, auteure du best-seller éponyme qui a inspiré le scénario. Lisez son récit,c’est vertigineux. On y parle de cinéma, mais aussi de pouvoir, de séduction et de la représentation de la femme au XXe siècle, laquelle n’a pas tant évolué que cela avec le temps. « Je n’aurais jamais pensé qu’un metteur en scène homme puisse autant s’immerger dans la conscience féminine, confie Joyce Carol Oates. Blonde est un film féministe. »

Nous y voilà. Si le destin de Norma Jean Baker ne cesse de nous fasciner, c’est parce qu’il revêt une dimension universelle. Combien de petites filles délaissées par leur père adoré se sont jetées dans les bras du premier garçon venu et s’y sont vite ennuyées, écrit notre journaliste. Et combien de femmes ont été un jour flattées de séduire un homme avec leur cerveau avant de découvrir qu’une autre partie de leur corps l’intéressait au moins autant.

Me revient à l’esprit une anecdote racontée par le poète Norman Rosten dans Marilyn, ombre et lumière, un hommage à son amie publié en mai dernier par les éditions Seghers. Un jour, Marilyn confie à un critique de cinéma son désir de jouer Grouchenka, le personnage féminin central des Frères Karamazov. « Ah bon, et comment vous écrivez son nom ? tente de la piéger le petit malin.
– Cela commence par un G », répond-elle avec esprit.

Comme en écho à cette histoire, Blonde la met en scène à table avec son écrivain de mari, Arthur Miller, qui fait mine de l’écouter au sujet de son prochain livre. Marilyn n’est pas dupe, et on l’entend alors murmurer : « Il se demandait seulement quelles choses obscènes et désespérées cette bouche avait faites. » Bonne lecture.


Marilyn, le film qui bouscule la légende
> Par Sylvie Bommel; en ligne sur vanityfair.fr
 
> article in english on vanityfair.com 

C’est l’événement de la rentrée sur Netflix : la sortie de Blonde, avec Ana de Armas dans le rôle de Marilyn Monroe. Sylvie Bommel a pu voir une première version de ce biopic si attendu, puis s’est entretenue avec le réalisateur Andrew Dominik et l’auteure Joyce Carol Oates. Alors, shocking ?

2022-BLONDE-1 
Ana de Armas avec Adrien Brody dans le rôle de l'écrivain Arthur Miller, le troisième et dernier mari de Marilyn.
2022 © Netflix

À quoi tient un mythe ? N’eut-elle abusé des eggnog punchs et des barbituriques, Marilyn Monroe serait peut-être encore de ce monde. Elle aurait 96 ans, l’âge de la grand-mère, voire de l’arrière-grand-mère de nombre d’abonnés de Netflix pour qui Marilyn, sa vie, son corps, son œuvre, c’est de l’histoire aussi ancienne que le plan Marshall. Parions pourtant qu’ils se précipiteront en septembre pour découvrir Blonde, un long-métrage très attendu dans tous les sens du terme, puisque la plate-forme américaine de streaming a annoncé sa production en 2016.

2022-BLONDE-2 
Image du tournage de Blonde.
Ici, le réalisateur Andrew Dominik tente de reproduire à l'identique
une célèbre photo du couple Marilyn Monroe - Joe DiMaggio.
Matt Kennedy / Netflix © 2022

Andrew Dominik, le metteur en scène, mûrit ce projet depuis une quinzaine d’années, ce qui lui a laissé le temps de changer deux fois d’actrice principale avant de retenir l’Hispano-Cubaine Ana de Armas. Soit par ordre de non-apparition à l’écran : Naomi Watts et Jessica Chastain. En toutes choses, ce Néo-Zélandais qui partage sa vie entre Los Angeles et l’Australie aime réfléchir avant d’agir. C’est donc par mail qu’il a préféré répondre à mes questions. Dont celle-ci à laquelle il fallait penser (ne me félicitez pas) : « Mais pourquoi donc un film sur Marilyn ? » June 10, 2022. From Andrew to Sylvie : « I saw an opportunity to describe an adult life through the lens of mistaken childhood beliefs & trauma. » (« J’avais envie de décrire une vie d’adulte à travers le prisme des traumatismes et des croyances erronées de l’enfance. ») Preuve est ainsi faite qu’une réponse intéressante peut surgir d’une question anodine.

Adulée, convoitée, désirée… mais jamais comblée

Reprenons. Tout avait mal commencé le 1er juin 1926 à Los Angeles pour la petite Norma Jeane Baker, un nom qu’elle préférait à celui que lui imposera Ben Lyon, un producteur de la 20th Century Fox certain que l’allitération en M lui porterait chance. Enfant non désirée d’un géniteur mal identifié, dont on sait seulement qu’il s’évanouit dans la nature avant même sa naissance, et de Gladys, une femme instable qui sera bientôt diagnostiquée schizophrène paranoïde, Norma passe la majeure partie de son enfance entre familles d’accueil et orphelinat. Voilà pour le traumatisme évoqué par le réalisateur. Quant à la croyance erronée, c’est celle insufflée par Gladys selon laquelle le père absent était aussi beau que Clark Gable, qu’il avait toujours la photo de sa fille chérie dans son portefeuille et qu’un jour, sûrement, il viendrait l’embrasser. Nul besoin d’avoir écouté intégralement les vingt-sept séminaires de Lacan pour comprendre que Norma Jeane (dont le « e » sautera à l’adolescence), qui appelait ses maris par le doux surnom de Daddy, était en recherche de figure paternelle protectrice. On comprend mieux pourquoi elle susurrait si sensuellement dans Le Milliardaire et en français dans le texte : « Mon cœur est à papa, you know le propriétaire... »

2022-BLONDE-3 
Ana de Armas, entourée de Xavier Samuel (dans le rôle de Charlie Chaplin Jr)
et d'Evan Williams (qui joue le fils d'Edward G. Robinson).
Matt Kennedy / Netflix © 2022

Blonde n’est pas un biopic classique, un genre qui héroïse trop souvent le personnage-sujet en illustrant les épisodes les plus extraordinaires de sa vie. Blonde conte plutôt un destin qui, à quelques détails près, pourrait être celui de la première venue : une femme en quête d’amour va devenir une grande séductrice. Aidée par sa plastique et un sex-appeal inné (c’est moins courant, je le concède), elle sera adulée, convoitée, désirée, possédée par de nombreux amants, dont le rpésident de son pays. Mais jamais comblée pour autant, jusqu’à sa mort à l’âge de 36 ans.

« Marilyn était si peu sûre d’elle, si exigeante, que c’était difficile pour quiconque de l’aimer et même de l’aider »

Le scénario est adapté du best-seller paru en 2000 et également titré Blonde, de Joyce Carol Oates, la grande écrivaine américaine deux fois nominée pour le prix Nobel de littérature et lauréate du Femina étranger pour Les Chutes en 2005. Blonde s’inspire de la vie de l’actrice, mais se revendique comme un roman et en aucun cas une biographie. Au téléphone, Joyce Carol Oates m’explique d’ailleurs que Marilyn Monroe, c’est un peu Emma Bovary à Hollywood. « Toutes les deux sont des jeunes femmes qui ont une vision très romantique et probablement irréaliste de l’amour. Marilyn était si peu sûre d’elle [unsecure, en anglais], si exigeante, que c’était difficile pour quiconque de l’aimer et même de l’aider. Beaucoup d’hommes, dont son deuxième mari, le joueur de base-ball Joe DiMaggio, ont essayé pourtant avant de reculer, effrayés. »

2022-BLONDE-4
La chorégraphe Denna Thomsen et Ana de Armas sur le tournage de Blonde.
Matt Kennedy / Netflix © 2022 

J’ai vu une version quasi finale de Blonde un matin de juin dans la salle de projection privée d’un hôtel parisien. Quasiment seule face au grand écran, escortée par trois représentants de Netflix pour s’assurer que mon téléphone restait bien dans mon sac, et dans le but de préparer mes entretiens avec le réalisateur et Joyce Carol Oates. Oui, oui, avant les plus famous des Hollywood reporters, ceux qui, de la fenêtre de leur bureau, peuvent admirer le soleil se coucher sur le bien nommé Sunset boulevard avant d’aller boire une Bud ou deux au bord de la piscine de Brad Pitt. Petite précision à l’intention des suspicieux (je ne les blâme pas, on voit tant de choses pas nettes-nettes de nos jours) : je n’ai reçu aucune enveloppe ni signé aucun document m’enjoignant en échange de ce privilège extraordinaire à aimer ce film et à le faire savoir. Mais je le jure sur la tête de toutes les blondes de ma famille, moi comprise, Blonde est un film qui m’a « embarquée » pour parler comme les critiques de l’émission « Le masque et la plume ». Autre formulation : je ne me suis pas ennuyée une minute des 166 que dure le film.

Retrouvez la suite du récit de Sylvie Bommel dans le numéro 103 de Vanity Fair, en kiosques le 27 juillet 2022


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text Vanity Fair

Wallpaper André De Dienes (9) - Beach

montagebeach-1 


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.

Posté par ginieland à 17:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 juillet 2022

Télé Cable Sat Hebdo 25/07/2022

2022-07-25-tele_cable_sat-france-1 Télé Cable Sat Hebdo
n°1682

pays: France
programme TV semaine du 30/07 au 05/08/2022
parution: 25 juillet 2022
prix: 1,90 €

Marilyn Monroe en couverture: intitulé "Eternelle Marilyn - TCM Cinéma commémore la disparition de l'actrice, il y a 60 ans".
Article intérieur de 2 pages: " Èternelle Marilyn" + 1 page publicité de la soirée télé sur TCM

- visuel pages intérieures -
20220730_122724 
20220730_122740 


 © All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.

Posté par ginieland à 16:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 juillet 2022

10/08/2022, HERITAGE, "Depth of Field: Photographs": Catalogue

2022-08-10-HERITAGE-DepthOfField-catalog-1 Vente aux enchères 'Depth of Field: Photographs' #14188 le 10 août 2022 en ligne sur le site de HERITAGE AUCTION .

Auction 'Depth of Field: Photographs' #14188 on August, 10, 2022 online on the website of HERITAGE AUCTION.


La vente aux enchères présente 162 lots de photographies prises par des photographes du XXème siècle (Anton Corbinj, Ruth Bernard, Robert Capa, Willy Ronis, Ansel Adams, Frank Worth, Bob Willoughby, George Hurrell, Clarence Sinclair Bull, Sid Avery, William Woodfield...)
Les lots avec leur description sont en consultation libre sur fineart.ha.com

Il y a 8 lots de photographies concernant Marilyn Monroe: des photos de Bachrach, Florea, Greene, Jasgur (x 2), Kelley (x 2), Worth (x 2).

Aucune information sur la vente du catalogue en ligne.


The auction presents 162 lots of photographs taken by 20th century photographers (Anton Corbinj, Ruth Bernard, Robert Capa, Willy Ronis, Ansel Adams, Frank Worth, Bob Willoughby, George Hurrell, Clarence Sinclair Bull, Sid Avery, William Woodfield ...)
The lots with their description are freely available on fineart.ha.com

There are 8 sets of photographs relating to Marilyn Monroe: photos of Bachrach, Florea, Greene, Jasgur (x 2), Kelley (x 2), Worth (x 2).

No information on the sale of the online catalog.


> Sur le blog -  10/08/2022, HERITAGE, "Depth of Field: Photographs": Lots


All photos are copyright and protected by their respective owners. 
Copyright text by GinieLand.

Posté par ginieland à 16:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10/08/2022, HERITAGE, "Depth of Field: Photographs": Lots

2022-08-10-HERITAGE-DepthOfField-catalog-1 Enchères "Depth of Field: Photographs"
10 août 2022
- 8 lots avec Marilyn Monroe -

> 10/08/2022, HERITAGE, "Depth of Field: Photographs": Catalogue


Lot 39012: Ernest A. Bachrach (American, 1890-1980)
Marilyn Monroe, 1952
Digital pigment print, printed later
13-7/8 x 10-7/8 inches (35.2 x 27.6 cm) (image)
14-3/4 x 12-7/8 inches (sheet)
Numbered 1/6 in ink, verso. Movie Star News blindstamp, lower right recto.

Estimate: $800 - $1,200 / Sold: -
2022-08-10-HERITAGE-DepthOfField-lo39012  


Lot 39053: John Florea (American, 1916-2000)
Marilyn Monroe, 1953
Gelatin silver print, printed later
9-1/2 x 7-1/2 inches (24.1 x 19.1 cm) (image)
10 x 8 inches (sheet)
Photographer's embossed blindstamp, lower edge recto. Photographer's credit stamp, verso.
Estimate: $600 - $800 / Sold: - 
2022-08-10-HERITAGE-DepthOfField-lo39053 


Lot 39070: Milton Greene (American, 1922-1985)
Marilyn Monroe, White Dress (from The Ballerina Sitting), 1954
Gelatin silver print, printed 1972
15-1/2 x 15 inches (39.4 x 38.1 cm) (sight)
Photographer's credit stamps, mount verso.
PROVENANCE: Andrew Weiss Gallery, Beverly Hills, California;
Society Stylist LLC, Dallas; Heritage Auctions, Dallas, Texas, 2014
Estimate: $1,000 - $1,500 / Sold :  -
2022-08-10-HERITAGE-DepthOfField-lot39070 


Lot 39085: Joseph Jasgur (American, 1919-2009)
Norma Jeane Dougherty (Marilyn Monroe) (two works), 1946
Dye coupler print on Kodak Professional paper, gelatin silver print, both printed later
13-1/2 x 10-3/8 inches (34.3 x 26.4 cm) (images)
14 x 11 inches (sheets)
One signed in ink in the image.
Estimate: $500 - $700 / Sold: -
2022-08-10-HERITAGE-DepthOfField-lot39085  2022-08-10-HERITAGE-DepthOfField-lot39085b 


Lot 39086: Tom Kelley (American, 1914-1984)
Pose #2, from Red Velvet, 1949
Digital pigment print, printed later on Satin Aurora Gallery Archival paper
20 x 16 inches (50.8 x 40.6 cm) (image)
22 x 17 inches (sheet)
Signed by Tom Kelly Jr. and editioned 54/70 in white ink, lower image, recto.
Lot is accompanied by a Certificate of Authentication.
Estimate: $1,500 - $2,500 / Sold: -
2022-08-10-HERITAGE-DepthOfField-lot39086 


Lot 39087: Tom Kelley (American, 1914-1984)
Pose #5, from Red Velvet, 1949
Digital pigment print, printed later on Satin Aurora Gallery Archival paper
20-1/8 x 15-5/8 inches (51.1 x 39.7 cm) (image)
22 x 17 inches (sheet)
Signed by Tom Kelly Jr. and editioned 17/70 in white ink, lower image recto.
This lot is accompanied by a Certificate of Authentication.
Estimate: $1,500 - $2,500 / Sold: -
2022-08-10-HERITAGE-DepthOfField-lot39087 


Lot 39156: Frank Worth (American, 1923-2000)
Marilyn Monroe in a Deckchair, 1954
Digital pigment print, printed later
12-7/8 x 10 inches (32.7 x 25.4 cm) (image)
14 x 11 inches (sheet)
Photographer's estate blindstamp, lower margin recto, and editioned 1/6 in ink, verso.
Estimate: $800 - $1,200 / Sold: -
2022-08-10-HERITAGE-DepthOfField-lot39156 


Lot 39159: Frank Worth (American, 1923-2000)
Marilyn Monroe, mid-20th century
Gelatin silver print
12-3/8 x 9-3/4 inches (31.4 x 24.8 cm) (image)
13-7/8 x 10-7/8 inches (sheet)
Editioned 3/6 in ink, verso, with the photographer's estate stamp margin recto.
Estimate: $800 - $1,200 / Sold: -
2022-08-10-HERITAGE-DepthOfField-lot39159 


 © All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.

21 juillet 2022

22/07/2022, HERITAGE, "Hollywood & Entertainment Signature": Catalogue

2022-07-22-HERITAGE-Hollywood_Entertainment_Signature-1 Vente aux enchères 'Hollywood & Entertainment Signature' #7269 les 22 et 23 juillet 2022 à Dallas (Texas) aux Etats-Unis organisée par HERITAGE AUCTION .

Auction 'Hollywood & Entertainment Signature' #7269 on July, 22 and 23, 2022 in Dallas (Texas), USA, organised by HERITAGE AUCTION.


La vente aux enchères présente 852 lots sur le Hollywood vintage: photos d'acteurs et d'actrices du XXème siècle, des scripts (Frankenstein de 1931, Citizen Kane de 1941, Casablanca de 1941, Blade Runner de 1982...), des croquis et costumes de films, des carnets d'autographes, des affiches de films, des effets des productions de la MGM, Paramount, RKO, de Walt Disney; des documents sur James Dean, des bijoux de Liz Taylor, des maquettes et figurines de personnages de fiction, des vinyles de musique de films, des effets (objets et documents) sur Star Trek, Star Wars, Matrix...
Les lots avec leur description sont en consultation libre sur entertainment.ha.com

Il y a 45 lots concernant Marilyn Monroe: 35 photographies d'André De Dienes, 3 croquis de costumes pour We're not married par Elois Jenssen, un scénario de All About Eve, une paire de collants porté dans Bus Stop, le livret de l'agence de mannequin Blue Book, le calendrier Golden Dreams des photos de nus par Tom Kelley, le 1er numéro de Playboy.

Le catalogue est au prix de 50 Dollars à commander en ligne sur entertainment.ha.com
Aucun visuel disponible sur le contenu des catalogues (nombre de pages ?)


2022-07-22-HERITAGE-Hollywood_Entertainment_Signature-2  

The auction presents 852 lots on vintage Hollywood: photos of 20th century actors and actresses, scripts (Frankenstein from 1931, Citizen Kane from 1941, Casablanca from 1941, Blade Runner from 1982...), sketches and costumes films, autograph books, film posters, effects from MGM, Paramount, RKO and Walt Disney productions; documents on James Dean, jewels of Liz Taylor, models and figurines of fictional characters, film music vinyls, effects (objects and documents) on Star Trek, Star Wars, Matrix...
The lots with their description are freely available on entertainment.ha.com

There are 45 lots concerning Marilyn Monroe: 35 photographs by André De Dienes, 3 costume sketches for We're not married by Elois Jenssen, a script for All About Eve, a pair of tights worn in Bus Stop, the booklet for the Blue Book modeling agency, the Golden Dreams calendar of nude photos by Tom Kelley, the 1st issue of Playboy.

The catalog is priced at 50 Dollars to order online at entertainment.ha.com
No visual available on the content of the catalogs (number of pages?)


> Sur le blog -  "Hollywood & Entertainment Signature": Lots


All photos are copyright and protected by their respective owners. 
Copyright text by GinieLand.

Posté par ginieland à 17:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,