15 mai 2010

M comme Miller

Richard C. Miller
surnommé 'Dick' Miller

(1912 - )
photographe américain

richardcmiller_1

ph_miller_lfRichard Crump Miller naît le 6 août 1912 à Hanford, en Californie. Initié par son père, il s'intéresse à la photographie dès son enfance. Passionné, il se présente à Edward Weston, célèbre photographe. Tout en étudiant à l'université de Stanford, où il y rencontre sa femme Margaret ("Dudsie") Dudley Miller, il perfectionne ses connaissances en utilisant les appareils Leica et Graflex.
En 1935, il rejoint une troupe de théâtre où il tente une carrière d'acteur. Mais il passe le plus clair de son temps à prendre des photos de ses camarades acteurs. Lors d'un voyage à New York pour passer une audition, il montre son portfolio à Edward Steichen qui reconnut le talent de Miller.
En 1939, il décide de stopper sa carrière d'acteur pour se lancer totalement dans la photo: il met au point le procédé d'imprimerie carbro pour ainsi prendre trois photos couleur simultanément et travaille en free-lance, ayant transformé la salle de bain en chambre noire.

richardcmiller_sepIl envoya une photo de sa fille Linda, née en 1939, au magazine The Saturday Evening Post, qui en fera sa couverture en 1941. Cela permet à Miller d'être engagé et de faire parti de la compagnie des Photographes Freelances. En 1941, pendant la seconde guerre mondiale, il travaille pour l'aviation nord américaine, et y rencontre son meilleur ami Brett Weston, et il photographie les avions pour les manuels d'utilisation. Durant cette période, deux autres filles, Peg et Jan, agrandissent la famille. Après la guerre, il concentre son travail sur l'imprimerie couleur et teste du matériel, comme le Gasparcolor (qui deviendra le Cibachrome). Puis dès 1945, il devient tout à tour l'assistant de Valentino Sarra, Ruzzie Green, et John Engstead pour des photos publicitaires. Ce qui lui permet de photographier des célébrités pour des magazines populaires tels que Family Circle, Parents, American Weekly, Colliers, Life, et Time.

richard_et_normaEn mars et avril 1946, il photographie Marilyn Monroe, qui travaille à l'époque en tant que mannequin sous son vraie nom Norma Jeane Dougherty.
Entre 1948 et 1953, Miller photographie la construction de l'autoroute d'Hollywood. Puis il travaille un temps comme directeur lumière sur les plateaux de télévision, avant de retravailler en photographe free lance jusqu'en 1962. Durant cette période, il prit les clichés des plus grandes stars tels que James Dean et Elizabeth Taylor sur le tournage de "Géant".
Sa première exposition solo eut lieu le 27 février 2010 à la gallerie Craig Krull.

RICHARDCMILLER6jamesdeanmakeup Richardcmiller_jamesdeanliztaylorbreak richardcmiller_james_dean_1
James Dean ; Liz Taylor: sur le tournage de "Géant"

 


>> Marilyn par Miller <<
ph_miller17 ph_miller_37359661 1959_by_richard_c_miller_SLIH_nightie_010_010_1

Richard C. Miller photographia Marilyn Monroe à plusieurs reprises au cours de sa carrière: d'abord en 1946, pour des photographies publicitaires lorsque Norma Jean était mannequin, en 1950 quand Marilyn passait une audition, en 1958 sur le tournage de "Certains l'aiment chaud" et en 1960 sur le tournage du "Milliardaire".

>> Voir les photos de Marilyn par Richard C Miller 

 


>> source web:
site officiel richardcmiller.com

biographie sur wikipedia anglais
infos et photos sur photoicon
photos sur craigkrullgallery 

Posté par ginieland à 23:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

17 mai 2009

P comme piano

Le piano blanc de Marilyn

mm_white_piano_mm1 mm_white_piano_mm_miller_1 mm_white_piano_mm3

Ce piano fut un cadeau de Gladys, la mère de Marilyn, qui le lui avait offert lorsqu'elles vivaient ensemble, quand Marilyn était enfant. Puis la mère et la fille furent séparées, Marilyn alla vivre dans des familles d'acceuil. Lorsqu'elle devint la star que l'on connaît, Marilyn chercha par tous les moyens à retrouver ce piano. Elle le racheta et le garda toute sa vie.

mm_white_piano_1 mm_white_piano_2 MM_PERSONAL_STUFF_PIANO_1999_CHRISTIES_1

En 1999, le piano fut mis aux enchère à la célèbre vente organisée par la maison Christie's (le Lot 21). Estimé entre 10.000 et 15.000 $, il fut finalement vendu pour la somme de 662,500 $ ! L'acheteuse n'est pas une simple anonyme: il s'agit de la chanteuse Mariah Carey, qui est fan de Marilyn.

mm_white_piano_mariah_careyD'ailleurs, lors de l'émission télé MTV Cribs, diffusée sur la chaîne MTV aux débuts des années 2000 et qui dévoilait l'intimité des stars à travers leur résidence, on y découvrait le fameux piano blanc dans l'(immense) appartement new-yorkais de Miss Carey, trônant dans son living-room, entièrement décoré de blanc.

Mariah_Carey_01

En outre, voici un extrait de l'interview de Mariah Carey du magazine Playboy de mars 2007:
Playboy Vous avez acheté le piano d’enfance de Marilyn Monroe pour plus de 600 000 dollars. Qu’est-ce qui faisait que vous le vouliez ?
Carey : J’ai dû me battre pour l’avoir. C’était assez sympa. Je n’avais jamais fait d’enchère pour quoi que ce soit avant. Mon décorateur, qui est  mondialement connu était au téléphone, à me demander à combien je voulais monter, et je n’arrêtais pas de lui dire, « Il me faut ce piano ! » Ce piano est symbolique. Dans l’autobiographie de Marilyn, il y a un chapitre intitulé « How I Rescued a White Piano. » [comment j’ai sauvé un piano blanc] C’était la seule chose qui lui restait de son enfance. Je sais que c’était cher, mais c’était important pour moi. J’ai une volonté : s’il devait m’arriver quelque chose, le piano ira dans un musée, ce qui est l’endroit où je pense qu’il aurait dû aller en premier lieu.

>> Sur le web:
article Taking Marilyn Home sur People.com

article Celebs back the MM doctrice sur NYdailynews
photos sur  teamsugar

interview Mariah Carey pour Playboy sur mariahlicious

Posté par ginieland à 22:54 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

26 juillet 2007

Marilyn et Sam Shaw

Marilyn et Sam

Marilyn_with_Sam_Shaw_pic_010_020

Sam Shaw (1912 - 1999) photographia à de nombreuses reprises Marilyn Monroe, de 1954 à 1959. Ils étaient d'ailleurs devenus de bons amis, Shaw était aussi très apprécié par Arthur Miller, le troisième mari de Marilyn.

en 1954 sur le tournage de "Seven Years Itch"
Marilyn_with_Sam_Shaw_1954_pic_010_1 Marilyn_with_Sam_Shaw_1954_pic_010_1b marilyn_et_sam_by_bruno_bernard

en 1959 sur le tournage de "Some like it Hot"
Marilyn_with_Sam_Shaw_1959_Some_like_it_hot_Set_1

photo privée dans un taxi, date inconnue
Marilyn_with_Sam_Shaw_pic_010_020a Marilyn_with_Sam_Shaw_pic_010_010 1955-ny-shaw 

ClicK ici pour visiter son site officiel Shaw Family Archives version 1

ClicK ici pour visiter son site officiel Shaw Family Archives version 2


How he met her:
When I first met Marilyn, shew was unknown, a young girl. She was a contract player at TWentieth Century Fox. On Suspension... onthe layoff period of two months or so. A darling girl, a darling young woman. Sha used to drive me to location.
(source: livre "Marilyn, The New York Years")

Posté par ginieland à 19:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :