22 juillet 2012

Septembre 1954 Art Gallery

En septembre 1954, Marilyn Monroe visite une gallerie d'art à New York; ici avec Gladys Lloyd. Gladys et son mari Edward G. Robinson étaient de grands collectionneurs d'art.

1954_09_exposition_peinture_avec_gladys_lloyd_femme_de_edward_g_robinson


On September, 1954, Marilyn Monroe visit an Art Gallery in New York; here with Gladys Lloyd, wife of Edward G. Robinson. Gladys and husband Edward G. Robinson collected together the most extensive art collections in the world. 

Posté par ginieland à 19:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 juillet 2012

8/12/1954 Anniversaire Sammy Davis

Le 8 décembre 1954, Sammy Davis Jr. fête ses 29 ans et organise une fête d'anniversaire chez lui, sur Evanview Drive, à Los Angeles. Parmi les invités: Cindy Bitterman, Judy Garland, Frank Sinatra, Bob Neal, Jeff Chandler ainsi que Tony Curtis, Marilyn Monroe et Milton Greene
Après la fête, Sinatra, Bob Neal et Judy Garland se rendent au Crescendo Club pour voir Mel Torme.
On December 8, 1954, Sammy Davis Jr., turned twenty-nine years old. He celebrated in his on home, on Evanview Drive. There is a lot of guests: Cindy Bitterman, Judy Garland, Frank Sinatra, Bob Neal and his girlfriend; also Tony Curtis, Marilyn Monroe and Milton Greene. After the Sammy's Birthday party, Sinatra, Bob Neal and his girlfriend and Judy Garland went to the Crescendo club after the party to hear Mel Torme. Sinatra ended up punching the club's publicity director.
1954_12_08_sammy_birthday_3 1954_12_08_sammy_birthday_sinatra_and_cindy_bitterman 
1954_12_08_sammy_birthday_with_jeff_chandler_1_1 1954_12_08_sammy_birthday_with_jeff_chandler_1 1954_12_08_sammy_birthday_with_jeff_chandler_1_2
1954_12_08_sammy_birthday_tony_1 1954_12_08_sammy_birthday_2 
2017-06-26-Hollywood_auction_89-PROFILES-lot886a 
1954_12_08_sammy_birthday_1_2 2017-06-26-Hollywood_auction_89-PROFILES-lot885c 1954_12_08_sammy_birthday_1_1 

> Marilyn avec Milton Greene
 1954_12_08_sammy_birthday_1_5 1954_12_08_sammy_birthday_1_4 
> Marilyn avec Sammy Davis Jr
1954_12_08_sammy_birthday_1_3 
> Marilyn avec Joe Bynes et DJ Fred Robbins
2017-06-26-Hollywood_auction_89-PROFILES-lot885a 
> Marilyn avec DJ Fred Robbins
1954_12_08_sammy_birthday_1_6 
1954-12-08-LA-sammy_davis_jr_birthday-mm_with_Fred_Robbins-1a 

© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand.

02/12/1954 Le retour de Sammy Davis Jr.

Le 2 décembre 1954, Sammy Davis Jr. fait sa première apparition publique depuis son accident de voiture, dans lequel il perdit un oeil.
Jess Rand, son publicitaire, organise une soirée chez lui à Los Angeles, pour fêter son propre anniversaire (son dernier en tant que célibataire avant qu'il ne se marrie avec Bonnie Byrnes une semaine plus tard) et pour marquer le retour de Sammy, invitant Jeff Chandler,
Marilyn Monroe, Milton Greene. Marilyn portait une petite robe noire à fines bretelles.
On December 2, 1954, Sammy Davis Jr. made his first public appearance since his accident, wearing an eye patch. Jess Rand, Sammy's publicist, threw a birthday party for himself, his last as a single man -his wedding to pretty Bonnie Byrnes was a week away- but also for the back to Sammy. Many of Rand's and Sammy's friend's were there, giving the evening a feeling of warmth and celebration for both of them: Jeff Chandler, Milton Greene and Marilyn Monroe. She wore a black dress with spaghetti straps, and looked both seductive and hazy.
1954_12_02_jess_rand_home_1_1 1954_12_02_jess_rand_home_1_2a 1954_12_02_jess_rand_home_1_2 
2017-06-26-Hollywood_auction_89-PROFILES-lot885b 2017-06-26-Hollywood_auction_89-PROFILES-lot886c 
1955-milton_mm  1954_12_02_jess_rand_home_1_4a 
1954_12_02_jess_rand_home_1_3_with_rand_chandler_sammy_milton  1954_12_02_jess_rand_home_1_4
 1954_12_02_jess_rand_home_1_5 1954_12_02_jess_rand_home_1_6
 

Puis le groupe se rend au Crescendo Club (une boîte située sur Sunset Strip) pour voir le chanteur Mel Torme qui se produit sur scène.
Then they left Rand's to go to the Crescendo Club (a nightclub on Sunset Strip) to see the singer Mel Torme.
- de gauche à droite - Jacques Sernas (acteur), Sammy Davis Jr,
Marilyn, Milton Greene et Mel Torme

1954-12-02-LA-crescendo_club-jess_rand_birthday-010-1a
  
1954_12_02_crescendo_club_1_1 1954_12_02_crescendo_club_1_2 1950s-mm_milton-1 
1954-12-crescendo_club-sammydavisbirthday-with_mhg 
1954-12-02-LA-crescendo_club-jess_rand_birthday-040-1 
> dans la presse
1954_12_02_crescendo_club_press_1 1954_12_02_crescendo_club_press_2  

Enfin, Marilyn, Milton et Sammy terminent la soirée au Club Mocambo.
Then that after leaving the Crescendo Club, Marilyn, Milton and Sammy went to Mocambo.
1954_12_02_mocambo_1_1 1954_12_02_mocambo_1_1a  1954-12-02-LA-mocambo_club-022-1
1954_12_02_mocambo_with_milton_1
1954_12_02_mocambo_with_milton_2a 1954_12_02_mocambo_with_milton_2

© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand.

05 mai 2012

9/09/1954 Arrivée à New York

Le 8 septembre 1954, Marilyn Monroe s'envole à 21 heures de Los Angeles, d'où Joe DiMaggio est venu l'accompagner à l'aéroport pour l'embrasser et lui dire au revoir, pour se rendre à New York, où elle doit tourner des scènes extérieures du film The Seven Year Itch (Sept ans de réflexion). Joe ne l'accompagne pas. Elle porte un tailleur moulant avec un gros noeud, une tenue qu'elle a emprunté aux studios, qu'elle avait porté dans There's no business like show business (La joyeuse parade) dont le tournage venait à peine de se terminer.

>> Le départ de Los Angeles
1954_09_08_los_angeles_010_1 1954_09_08_los_angeles_010_1_press  
 

Arrivée à l'aéroport de New York le lendemain, le 9 septembre à 8h15, le Idlewild Airport, Marilyn est assaillie par la foule de curieux et de journalistes: des reporters, des photographes et même les caméras sont présentes. Marilyn se prête au jeu et prend la pose longuement sur le tarmac; puis, escortée par la police, elle rentre dans le hall de l'aéroport, où elle est interviewée.
Parmi les photographes présents: Sam Schulman, Paul Schumach, Weegee, Sam Shaw.

>> L'arrivée à Idlewild Airport - sur le tarmac
1954-ny-by_shaw-2  1954-09-09-Press
1954_09_08_new_york_idlewild_airport_010_1 1954_09_08_new_york_idlewild_airport_010_2 1954_09_08_new_york_idlewild_airport_010_2a
 1954_09_09_NY_airport_010_010_by_sam_shaw_1 
1954_09_08_new_york_idlewild_airport_011_1 1954-ny-by_shaw-1 
1954_09_08_new_york_idlewild_airport_020_1 1954_09_09_NY_airport_011_010_by_sam_shaw_1 1954_ny 
1954_09_08_new_york_idlewild_airport_021_1 1954_09_08_new_york_idlewild_airport_021_1a 1954_09_08_new_york_idlewild_airport_022_by_sam_schulman_1 1954_sam_shaw4
1954_09_08_new_york_idlewild_airport_023_1 1954_09_08_new_york_idlewild_airport_023_1a 1954_09_08_new_york_idlewild_airport_024_1
1954_09_08_new_york_idlewild_airport_030_1 1954_09_09_NY_airport_012_010_by_sam_shaw_1 1954_09_08_new_york_idlewild_airport_030_1a

 >> La police escorte Marilyn
 1954_09_08_new_york_idlewild_airport_031_1

 >> Dans le salon de l'aéroport, poses glamour et interview
1954_09_08_new_york_idlewild_airport_040_by_sam_schulman_1
1954_09_08_new_york_idlewild_airport_041_by_sam_schulman_1 1954_09_08_new_york_idlewild_airport_042_1 1954_09_08_new_york_idlewild_airport_043_by_sam_schulman_1 

1954-by_weegee-13551841  
1954_09_08_new_york_idlewild_airport_044_by_weegee_1 1954_09_08_new_york_idlewild_airport_044_by_weegee_2 1954_09_08_new_york_idlewild_airport_044_by_weegee_2a
1954_09_08_new_york_idlewild_airport_045_by_sam_schulman_1 
1954_09_08_new_york_idlewild_airport_050_1 1954_09_08_new_york_idlewild_airport_050_2 1954_09_08_new_york_idlewild_airport_050_3
1954_09_08_new_york_idlewild_airport_050_4 1954_09_08_new_york_idlewild_airport_050_5 1954_09_08_new_york_idlewild_airport_050_5a
1954_09_08_new_york_idlewild_airport_050_6 1954_09_08_new_york_idlewild_airport_050_7
1954_09_08_new_york_idlewild_airport_051_1 1954_09_08_new_york_idlewild_airport_051_2 1954_09_08_new_york_idlewild_airport_051_3
1954_09_08_new_york_idlewild_airport_051_4 1954_09_08_new_york_idlewild_airport_051_4a 1954_09_08_new_york_idlewild_airport_051_5
1954_09_08_new_york_idlewild_airport_052_1 1954_09_08_new_york_idlewild_airport_052_2 1954_09_08_new_york_idlewild_airport_snapshots_1

 >> Le départ en limousine
 1954_09_08_new_york_idlewild_airport_060_1
1954-ny-syi-1 1954_09_08_new_york_idlewild_airport_061_1


 >> videos

L'arrivée à l'aéroport d'Idlewild, descente de l'avion

Marilyn fait sa star, accentuant ses célèbres mimiques

Marilyn se prépare pour l'interview

Un journaliste interviewe Marilyn

  >> captures
1954_09_08_ny_cap_01_1 1954_09_08_ny_cap_01_2 1954_09_08_ny_cap_01_3
1954_09_08_ny_cap_01_4 1954_09_08_ny_cap_01_5 1954_09_08_ny_cap_01_6
1954_09_08_ny_cap_02_01 1954_09_08_ny_cap_02_02 1954_09_08_ny_cap_02_03
1954_09_08_ny_cap_02_04 1954_09_08_ny_cap_02_05 1954_09_08_ny_cap_02_06
1954_09_08_ny_cap_02_07 1954_09_08_ny_cap_02_08 1954_09_08_ny_cap_02_09
1954_09_08_ny_cap_02_10 1954_09_08_ny_cap_02_11 1954_09_08_ny_cap_02_12
1954_09_08_ny_cap_02_13 1954_09_08_ny_cap_02_14 1954_09_08_ny_cap_02_15
1954_09_08_ny_cap_03_01 1954_09_08_ny_cap_03_02 1954_09_08_ny_cap_03_03
1954_09_08_ny_cap_03_04 1954_09_08_ny_cap_03_05 1954_09_08_ny_cap_03_06
1954_09_08_ny_cap_03_07 1954_09_08_ny_cap_03_08 1954_09_08_ny_cap_03_09
1954_09_08_ny_cap_03_10 1954_09_08_ny_cap_03_11 1954_09_08_ny_cap_03_12
1954_09_08_ny_cap_04_01 1954_09_08_ny_cap_04_02 1954_09_08_ny_cap_04_03
1954_09_08_ny_cap_04_04 1954_09_08_ny_cap_04_05 1954_09_08_ny_cap_04_06
1954_09_08_ny_cap_04_07 1954_09_08_ny_cap_04_08 1954_09_08_ny_cap_04_09
1954_09_08_ny_cap_04_10 1954_09_08_ny_cap_04_11 1954_09_08_ny_cap_04_12
1954_09_08_ny_cap_05_01 1954_09_08_ny_cap_05_02 1954_09_08_ny_cap_05_03
1954_09_08_ny_cap_05_04 1954_09_08_ny_cap_05_05 1954_09_08_ny_cap_05_06
1954_09_08_ny_cap_05_07 1954_09_08_ny_cap_05_08 1954_09_08_ny_cap_05_09
1954_09_08_ny_cap_05_10 1954_09_08_ny_cap_05_11 1954_09_08_ny_cap_05_12
1954_09_08_ny_cap_05_13 1954_09_08_ny_cap_05_14 1954_09_08_ny_cap_05_15
1954_09_08_ny_cap_06_01 1954_09_08_ny_cap_06_02 1954_09_08_ny_cap_06_03
1954_09_08_ny_cap_08_01 1954_09_08_ny_cap_08_02 1954_09_08_ny_cap_08_03
1954_09_08_ny_cap_08_04 1954_09_08_ny_cap_08_05 1954_09_08_ny_cap_08_06
1954_09_08_ny_cap_08_07 1954_09_08_ny_cap_08_08 1954_09_08_ny_cap_08_09
1954_09_08_ny_cap_08_10 1954_09_08_ny_cap_08_11 1954_09_08_ny_cap_08_12
1954_09_08_ny_cap_08_13 1954_09_08_ny_cap_08_14 1954_09_08_ny_cap_08_15
1954_09_08_ny_cap_08_16 1954_09_08_ny_cap_08_17 1954_09_08_ny_cap_08_18
1954_09_08_ny_cap_09_01 1954_09_08_ny_cap_09_02 1954_09_08_ny_cap_09_03
1954_09_08_ny_cap_09_04 1954_09_08_ny_cap_09_05 1954_09_08_ny_cap_09_06
1954_09_08_ny_cap_09_07 1954_09_08_ny_cap_09_08 1954_09_08_ny_cap_09_09
1954_09_ny_cap_06_1 1954_09_ny_cap_06_2 1954_09_ny_cap_06_3
1954_09_ny_cap_06_4 1954_09_ny_cap_06_5 1954_09_ny_cap_06_6
1954_09_ny_cap_06_7 1954_09_ny_cap_06_8 1954_09_ny_cap_06_9


Elle prend ensuite une limousine qui l'amène au Saint Regis Hotel, dans Manhattan.

  > Photographies de Sam Shaw >
1954_09_09_NY_010_010_by_sam_shaw_1
1954_09_09_NY_010_011_by_sam_shaw_1 1954_09_09_NY_010_012_by_sam_shaw_1 1954_09_09_NY_010_013_by_sam_shaw_1
1954_09_09_NY_010_014_by_sam_shaw_1 1954_09_09_NY_010_015_by_sam_shaw_1 1954_09_09_NY_010_016_by_sam_shaw_1
1954_09_09_NY_011_010_by_sam_shaw_1 1954_09_09_NY_011_020_by_sam_shaw_1 1954_09_09_NY_011_030_by_sam_shaw_1
ph_shaw_13821232_1_x  

 >> Au Saint Regis Hotel

   > Photographies de Sam Shaw >
1954_09_09_NY_hotel_St_Regis_010_020_by_sam_shaw_1 1954_09_09_NY_hotel_St_Regis_010_010_by_sam_shaw_1 1954_09_08_new_york_hotel_room_020_by_shaw_3
1954_sam_shaw1 1954_09_08_new_york_hotel_room_021_by_shaw_1  
1954_09_09_NY_hotel_St_Regis_011_010_by_sam_shaw_1 1954_09_09_NY_hotel_St_Regis_011_020_by_sam_shaw_1 1954_09_08_new_york_hotel_room_021_by_shaw_3 
1954_09_09_NY_hotel_St_Regis_020_020_by_sam_shaw_2 1954_09_09_NY_hotel_St_Regis_020_030_by_sam_shaw_2 1954_09_09_NY_hotel_St_Regis_020_050_by_sam_shaw_2
1954_09_09_NY_hotel_St_Regis_021_010_by_sam_shaw_1
1954_09_09_NY_hotel_St_Regis_020_020_by_sam_shaw_1 1954_09_09_NY_hotel_St_Regis_020_030_by_sam_shaw_1
1954_09_09_NY_hotel_St_Regis_020_040_by_sam_shaw_1 1954_09_09_NY_hotel_St_Regis_020_060_by_sam_shaw_1
1954_09_09_NY_hotel_St_Regis_020_050_by_sam_shaw_1 1954_09_09_NY_hotel_St_Regis_020_080_by_sam_shaw_1 1954_09_09_NY_hotel_St_Regis_020_070_by_sam_shaw_1
1954_09_09_NY_hotel_St_Regis_030_020_by_sam_shaw_1  1954_09_09_NY_hotel_St_Regis_040_020
1954_09_09_NY_hotel_St_Regis_030_010_by_sam_shaw_1 1954_sam_shaw2 
1954_09_09_NY_hotel_St_Regis_031_010_by_sam_shaw_1 1954_09_08_new_york_hotel_room_012_by_shaw_1 1954_09_08_new_york_hotel_room_011_1 
 1954_09_09_NY_hotel_St_Regis_032_010_by_sam_shaw_21954_09_09_NY_hotel_St_Regis_032_030_by_sam_shaw_1 1954_09_09_NY_hotel_St_Regis_040_010_by_sam_shaw_1 


Séance "Chambre d'Hôtel"
Hotel Room Sitting
- Milton H Greene -


> Photographies de Milton H Greene
1954-02-09-by_greene-03 

1954-09-09-NY-saint_regis_hotel-Hotel_Room-by_mhg-011-1  1954-09-09-NY-saint_regis_hotel-Hotel_Room-by_mhg-011-2 
1954-09-09-NY-saint_regis_hotel-Hotel_Room-by_mhg-CS-010-1a 
1954-09-09-NY-saint_regis_hotel-Hotel_Room-by_mhg-021-1 1954-09-09-NY-saint_regis_hotel-Hotel_Room-by_mhg-021-2a 1954-09-09-NY-saint_regis_hotel-Hotel_Room-by_mhg-021-2 
1954-09-09-NY-saint_regis_hotel-Hotel_Room-by_mhg-021-1a  1954-09-09-NY-saint_regis_hotel-Hotel_Room-by_mhg-021-4a 
1954-09-09-NY-saint_regis_hotel-Hotel_Room-by_mhg-021-3  1954-09-09-NY-saint_regis_hotel-Hotel_Room-by_mhg-021-4 
1954-09-09-NY-saint_regis_hotel-Hotel_Room-by_mhg-020-1 1954-09-09-NY-saint_regis_hotel-Hotel_Room-by_mhg-030-1a 1954-09-09-NY-saint_regis_hotel-Hotel_Room-by_mhg-030-1 
1954-09-09-NY-saint_regis_hotel-Hotel_Room-by_mhg-CS-010-1b  
1954-09-09-NY-saint_regis_hotel-Hotel_Room-by_mhg-030-2 1954-09-09-NY-saint_regis_hotel-Hotel_Room-by_mhg-030-3 1954-09-09-NY-saint_regis_hotel-Hotel_Room-by_mhg-030-4 
1954-09-09-NY-saint_regis_hotel-Hotel_Room-by_mhg-031-1  1954-09-09-NY-saint_regis_hotel-Hotel_Room-by_mhg-031-2 
1954-09-09-NY-saint_regis_hotel-Hotel_Room-by_mhg-032-1  1954-09-09-NY-saint_regis_hotel-Hotel_Room-by_mhg-032-2 

Planche Contact / Contact Sheet:
1954-09-09-NY-saint_regis_hotel-Hotel_Room-by_mhg-CS-010-1 


All photos are copyright and protected by their respective owners. 
copyright text by GinieLand.

29 avril 2012

14/01/1954 Mariage Marilyn et Joe

Le 14 janvier 1954 le juge Charles Peery de San Francisco fut dérangé en plein repas par un coup de téléphone de Reno Barsocchinni, gérant du restaurant de Joe DiMaggio à Fisherman's Wharf (dans le quartier du port de San Francisco) pour qu'il puisse venir immédiatement célébrer un mariage civil. Charles Peery arriva à l'hôtel de ville quelques minutes à peine avant les mariés.
Joe DiMaggio était accompagné de Reno Barsocchinni, qui était son témoin. Marilyn Monroe, vêtue d'une robe sombre au col d'hermine blanc, n'avait fait venir aucun de ses amis. Elle racontera plus tard que Joe et elle s'étaient décidés seulement deux jours auparavant. Seuls des amis et de la famille de Joe étaient présents: Frank Lefty O'Doul, un ex-grand champion de base-ball devenu ami avec Joe, et sa femme Jean; ainsi que Georges Solotaire, ami de Joe; puis son frère Tom DiMaggio et sa femme Lee

>> La robe de mariée
1954_01_14_wed_dress_from_1999_Sothebys

>> Marilyn envoya un mot de remerciement
à Tom DiMaggio et sa femme Lee le 5 mars 1954

1954 1954

Avant de partir pour la cérémonie, Marilyn avait contacté Harry Brand, le directeur de publicité de la Fox, pour le prévenir de son mariage. Le mariage étant organisé à la dernière minute, il engendra quelques mésaventures: il n'y avait pas de machine à écrire à la mairie. Il fallut attendre longtemps pour que l'on en rapporta une. Pendant cette attente, Marilyn donna plusieurs coups de fils afin de joindre ses relations de la presse. Elle appela Sydney Skolsky qui n'était pas chez lui; alors elle tenta de joindre Louella Parsons, la commère d'Hollywood très influente dans la presse, mais qui était aussi absente. Enfin, elle parvint à joindre le journaliste de Los Angeles, Kendis Rochlen qui lui posa quelques questions.

1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_010_1 1954
1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_011_1 1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_011_1b 1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_013_1
1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_012_1 1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_012_1a
1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_013_1a 1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_014_1 1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_015_1
1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_020_1 1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_020_1a
1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_030_1 1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_031_1
1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_032_1 1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_034_1
1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_033_1 1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_034_1a 1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_035_1
1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_040_1 1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_041_1 1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_051_1
1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_050_1 1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_050_2 1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_050_3
1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_050_4 1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_050_5 1954_01_14_marilyn_joe_wed_01_050_5a

Petit à petit, beaucoup de monde arriva et près de 1000 personnes, la plupart des journalistes reporters et photographes, étaient agglutinés devant la mairie, si bien qu'on ne s'entendait plus, même à l'intérieur du bâtiment. Le juge lanca un appel au calme par la fenêtre avant de célébrer le mariage, et le silence se fit entendre. Joe déclara: "Okay, que ce mariage se fasse!".
Marilyn signa Norma Jeane Mortensen Dougherty et déclara avoir 25 ans (alors qu'elle allait sur ses 28 ans). Joe sortit l'anneau nuptial, serti d'un cercle de diamants blancs, et Marilyn fit le serment de "l'aimer, l'honorer et le chérir", mais ne fit pas la promesse de lui obéir ! Dans l'intimité, Marilyn avait offert à Joe un cadeau de mariage: des clichés d'elle nue, de la séance de Tom Kelley en 1949 pour le fameux calendrier, et qui n'avaient pas été publiés. Ce fait n'a été révélé que des années plus tard.

 >> Les certificats de mariage
 1954_01_14_wed_certificate_1 1954_01_14_wed_certificate_2

>> L'anneau serti de diamants
1954_01_14_wed_ring_1 Platinium_band_Joe__s_wedding_gift_to_Marilyn

Après la cérémonie qui fut très brève (elle débuta à 13h48 et se termina 3 minutes plus tard), les journalistes posèrent des questions au couple:
On demande à Joe, ce qu'il allait faire dans l'immédiat, ce à quoi il répond en faisant un clin d'oeil malicieux: "Et qu'est-ce que vous feriez à ma place?";
On demande au couple s'ils comptaient avoir des enfants, Joe répond "Un" pendant que Marilyn répond "J'aimerais en avoir six".

1954_01_14_marilyn_joe_wed_02_010_1 1954_01_14_marilyn_joe_wed_02_010_3a
1954_01_14_marilyn_joe_wed_02_010_2 1954_01_14_marilyn_joe_wed_02_010_3 1954_01_14_marilyn_joe_wed_02_010_4
 1954_01_14_marilyn_joe_wed_02_010_5 1954_01_14_marilyn_joe_wed_02_010_6 1954_01_14_marilyn_joe_wed_02_010_7
1954_01_14_marilyn_joe_wed_02_011_1 1954_01_14_marilyn_joe_wed_02_011_3 1954_01_14_marilyn_joe_wed_02_011_4 
1954_01_14_marilyn_joe_wed_02_011_2 1954_01_14_marilyn_joe_wed_02_011_3a 
1954_01_14_marilyn_joe_wed_02_011_5 1954_01_14_marilyn_joe_wed_02_011_6
1954_01_14_marilyn_joe_wed_02_011_7 1954_01_14_marilyn_joe_wed_02_011_8
1954_01_14_marilyn_joe_wed_02_020_1 1954_01_14_marilyn_joe_wed_02_020_1a
1954 1954_01_14_marilyn_joe_wed_02_021_1

Puis Joe s'énerva de cette cohue, et déclara: "J'en ai assez de tout ce monde! La cérémonie est annulée"! Et le couple sortit de l'hôtel de ville, affrontant la foule composée de 300 badauds et de 200 journalistes et s'engoufrèrent dans la cadillac bleue nuit de Joe, immatriculée Joe D.

1954_01_14_marilyn_joe_wed_03_010_1 
1954_01_14_marilyn_joe_wed_03_010_1a 1954_01_14_marilyn_joe_wed_03_011_1 1954_01_14_marilyn_joe_wed_03_012_1
1954_01_14_marilyn_joe_wed_03_012_1a 1954_01_14_marilyn_joe_wed_03_013_1
1954_01_14_marilyn_joe_wed_03_020_1 
1954_01_14_marilyn_joe_wed_03_030_1 1954_01_14_marilyn_joe_wed_03_031_1 1954_01_14_marilyn_joe_wed_03_032_1a


>> videos


>> Captures
cap_wed_joe_01_1 cap_wed_joe_01_2
cap_wed_joe_03_1 cap_wed_joe_03_2 cap_wed_joe_03_3
cap_wed_joe_03_4 cap_wed_joe_03_5
cap_wed_joe_04_1 cap_wed_joe_04_2 cap_wed_joe_04_3
cap_wed_joe_05_1 cap_wed_joe_05_2 cap_wed_joe_05_3
cap_wed_joe_05_4 cap_wed_joe_05_5 cap_wed_joe_05_6
cap_wed_joe_06_1 cap_wed_joe_06_2 cap_wed_joe_06_3

   >> dans la presse magazine
mag_daily_mirror_cover mag_daily_news_cover mag_newsweek_cover

 >> photos de presse
press_1954_01_wed_joe_1 press_1954_01_wed_joe_2 press_1954_01_wed_joe_3
press_1954_01_wed_joe_5 press_1954_01_wed_joe_6 press_1954_01_wed_joe_8 
press_1954_01_wed_joe_4 press_1954_01_wed_joe_7  


clifton_motelLeur première nuit de jeunes mariés, ils la passèrent à 300km au sud, dans la petite ville de Paso Roblès, où ils ont dîné aux chandelles (un bon steak chacun). Et ils se rendent au Clifton Motel, où ils prirent une chambre à 4 Dollars, où Joe exigea la télévision, et accrochèrent l'écriteau "Ne pas déranger" sur la porte. Ils n'en sortirent que 15 heures plus tard. Quelques temps plus tard, on orna cette chambre d'une plaque de cuivre "Joe et Marilyn ont dormi ici".
Leur lune de miel va durer 15 jours durant lesquels personne ne savait où se trouvait le couple. Marilyn racontera plus tard à Sydney Skolsky que Joe et elle s'étaient terrés dans les montagnes près de Palm Springs où un ami -l'avocat de Marilyn, Lloyd Wright- leur avait prêté sa maison de campagne. Il n'y avait pas la télévision, ils ont fait de longues promenades dans la neige, et Joe apprit à Marilyn à jouer au billard, à pêcher... Marilyn dira "Nous avons vraiment appris à nous connaître".

source:
Les vies secrètes de Marilyn Monroe
, d'Anthony Summers.
Article "Joe and Marilyn slept here" sur newsodrome  

Posté par ginieland à 13:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 novembre 2011

12/01/1954 Tom DiMaggio Birthday Party

Marilyn Monroe et Joe DiMaggio à la fête d'anniversaire de Tom DiMaggio (le frère de Joe). Marilyn lui offre un coffret en métal; le 12 janvier 1954.

1954_Tom_dimaggio_birthday_party_1 1954_Tom_dimaggio_birthday_party_1a
1954_Tom_dimaggio_birthday_party_2 1954_Tom_dimaggio_birthday_party_3
1954_Tom_dimaggio_birthday_party_4 1954_Tom_dimaggio_birthday_party_5  

> L'album photos de la famille DiMaggio, extrait du livre Marilyn Joe and Me  dont l'auteur est June DiMaggio, la fille de Tom (et donc nièce de Joe).

1954_tom_book_junedimaggio_2b
1954_tom_book_junedimaggio_1
 1954_tom_book_junedimaggio_1a 1954_tom_book_junedimaggio_2a
1954_tom_book_junedimaggio_2

Posté par ginieland à 18:18 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

30 octobre 2011

06/10/1954 Conférence de presse: Annonce du Divorce

Pendant le tournage de The Seven Year Itch (Sept ans de réflexion), des bruits commencent à courir à propos d'une crise conjugale au sein du couple Marilyn Monroe - Joe DiMaggio. Après un voyage d'une petite semaine à New York et Cleveland où il commentait des matchs de base-ball, Joe est de retour le 2 octobre 1954: Marilyn lui fait savoir son intention de divorcer. Elle engage l'avocat Jerry Giesler. Les médias sont vite avertis par le service publicité de la Fox et le 5 octobre, des hordes de journalistes se pressent devant la maison que Marilyn et Joe partagent au 508 North Palm Drive, à Beverly Hills.
Le 6 octobre 1954, une conférence de presse est organisée.

Le matin du 6 octobre, Joe DiMaggio quitte la maison, emportant ses affaires avec l'aide de son ami Reno Barsocchini, ancien partenaire de base-ball. Il dit aux journalistes qu'il quittait Los Angeles pour San Francisco et ne remettrait pas les pieds dans la maison que Marilyn et lui avaient loué. Mais il refuse de parler du divorce car il ne prend pas trop cette demande de divorce au sérieux et gardait sérieusement l'espoir que Marilyn change d'avis. 

1954_10_06_divorce_joe_joe_01_1 
1954_10_06_divorce_joe_joe_01_2 1954_10_06_divorce_joe_joe_02_1 1954_10_06_divorce_joe_joe_by_georges_silk_4
1954_10_06_divorce_joe_joe_car_1 1954_10_06_divorce_joe_joe_by_georges_silk_1 1954_10_06_divorce_joe_joe_by_georges_silk_2
1954_10_06_divorce_joe_joe_by_georges_silk_3

Les nombreux journalistes attendent ensuite la sortie de Marilyn. Presse écrite, radio, caméramen, et nombreux photographes -dont Georges Silk et Allan Grant pour Life et Bruno Bernard- se sont regroupés dans le jardin de la maison.

1954_10_06_divorce_joe_by_georges_silk_crowd_1 1954_10_06_divorce_joe_by_georges_silk_crowd_2
1954_10_06_divorce_joe_by_allan_grant_06_2 1954_10_06_divorce_joe_by_allan_grant_08
1954_10_06_divorce_joe_by_allan_grant_09_2 1954_10_06_divorce_joe_by_allan_grant_10_1 1954_10_06_divorce_joe_by_allan_grant_10_2
1954_10_06_divorce_joe_by_allan_grant_07 1954_10_06_divorce_joe_by_allan_grant_08_2 1954_10_06_divorce_joe_by_allan_grant_09
1954_10_06_divorce_joe_by_allan_grant_11_1 1954_10_06_divorce_joe_by_allan_grant_11_2 

L'avocat de Marilyn, Jerry Giesler, sort sur le péron pour faire patienter les journalistes.

1954_10_06_divorce_joe_by_allan_grant_01_1 1954_10_06_divorce_joe_by_allan_grant_01_2 1954_10_06_divorce_joe_by_allan_grant_01_3
1954_10_06_divorce_joe_by_allan_grant_01_4 1954_10_06_divorce_joe_by_allan_grant_02_1 1954_10_06_divorce_joe_by_allan_grant_02_2
1954_10_06_divorce_joe_by_allan_grant_03 1954_10_06_divorce_joe_by_allan_grant_04 1954_10_06_divorce_joe_by_allan_grant_05
1954_10_06_divorce_joe_by_allan_grant_02_3 1954_10_06_divorce_joe_by_allan_grant_06 

Marilyn Monroe sort enfin, accompagnée discrètement de Sidney Skolsky et cherchant le soutien de son avocat Jerry Gielser, qui livre à la presse l'annonce officielle de la demande de divorce de Marilyn contre Joe DiMaggio. Devant les photographes, Marilyn est au bord des larmes et ne prononcera pas un mot.
Jerry Giesler: "Elle n'a rien à dire si ce n'est que la demande de divorce est due à des divergences professionnelles."

1954_10_06_divorce_joe_MM_01_home_01_1 1954_10_06_divorce_joe_MM_01_home_01_2 1954_10_06_divorce_joe_MM_01_home_01_3
1954_10_06_divorce_joe_MM_01_home_01_3a 1954_10_06_divorce_joe_MM_01_home_04_1 1954_10_06_divorce_joe_MM_01_home_04_2
1954_10_06_divorce_joe_MM_01_home_02_1 1954_10_06_divorce_joe_MM_01_home_03_1 1954_10_06_divorce_joe_MM_01_home_03_2
1954_10_06_divorce_joe_MM_01_home_05_1 1954_10_06_divorce_joe_MM_01_home_06_1

1954_10_06_divorce_joe_by_georges_silk_01_1 1954_10_06_divorce_joe_by_georges_silk_01_2 1954_10_06_divorce_joe_by_georges_silk_01_3
1954_10_06_divorce_joe_by_georges_silk_01_4 1954_10_06_divorce_joe_by_georges_silk_01_5 1954_10_06_divorce_joe_by_georges_silk_01_6
1954_10_06_divorce_joe_by_georges_silk_01_7 1954_10_06_divorce_joe_by_georges_silk_01_8 1954_10_06_divorce_joe_by_georges_silk_01_9
1954_10_06_divorce_joe_by_georges_silk_01_10 1954_10_06_divorce_joe_by_georges_silk_01_11

1954_10_06_divorce_joe_MM_01_home_06_2 1954_10_06_divorce_joe_MM_02_conf_01_1 1954_divorce  
1954_10_06_divorce_joe_MM_02_conf_02_2 1954_10_06_divorce_joe_MM_02_conf_02_1 1954_10_06_divorce_joe_MM_02_conf_02_2a
1954_10_06_divorce_joe_MM_02_conf_03_1 1954_10_06_divorce_joe_MM_02_conf_03_3 1954_10_06_divorce_joe_MM_02_conf_03_2
1954_10_06_divorce_joe_MM_02_conf_04_1 1954_10_06_divorce_joe_MM_02_conf_04_2a 1954_10_06_divorce_joe_MM_02_conf_04_2
1954_10_06_divorce_joe_MM_02_conf_07_1 1954_10_06_divorce_joe_MM_02_conf_06_1 1954_10_06_divorce_joe_MM_02_conf_07_2
1954_10_06_divorce_joe_MM_02_conf_05_1 1954_10_06_divorce_joe_MM_02_conf_08_1b 1954_10_06_divorce_joe_MM_02_conf_08_2 1954_10_06_divorce_joe_MM_02_conf_08_3
1954_10_06_divorce_joe_MM_02_conf_08_1
1954_10_06_divorce_joe_MM_02_conf_08_3a 1954_10_06_divorce_joe_MM_02_conf_08_4 1954_10_06_divorce_joe_MM_02_conf_08_5

1954_10_06_divorce_joe_by_georges_silk_02_1 1954_10_06_divorce_joe_by_georges_silk_02_2 1954_10_06_divorce_joe_by_georges_silk_02_3 1954_10_06_divorce_joe_by_georges_silk_03_4
1954_10_06_divorce_joe_by_georges_silk_03_1 1954_10_06_divorce_joe_by_georges_silk_03_2 1954_10_06_divorce_joe_by_georges_silk_03_3
1954_10_06_divorce_joe_by_georges_silk_04_1 1954_10_06_divorce_joe_by_georges_silk_04_2 1954_10_06_divorce_joe_by_georges_silk_04_3
1954_10_06_divorce_joe_by_georges_silk_04_4 1954_10_06_divorce_joe_by_georges_silk_04_5
1954_10_06_divorce_joe_by_georges_silk_05_1 1954_10_06_divorce_joe_by_georges_silk_05_2 1954_10_06_divorce_joe_by_georges_silk_05_3
1954_10_06_divorce_joe_by_georges_silk_05_4 1954_10_06_divorce_joe_by_georges_silk_05_5

1954_10_06_divorce_joe_MM_02_conf_09_1 1954_10_06_divorce_joe_MM_02_conf_10_1 1954_10_06_divorce_joe_MM_02_conf_11_1
1954_10_06_divorce_joe_MM_02_conf_10_2 1954_10_06_divorce_joe_MM_02_conf_10_3 1954-divorce-movieshow11552

1954_10_06_divorce_joe_by_georges_silk_04_5aUn témoin décrit la scène et l'apparition de Marilyn comme digne d'un Oscar de la meilleure comédie. Il semble que Marilyn ait orchestré son attitude d'épouse déplorée, afin de gagner la sympathie du public. Bien qu'elle était sans doute affectée par le naufrage de son mariage, elle joue un peu la comédie, feintant de pleurer en se cachant derrière un mouchoir, pour montrer au public qu'elle n'était pas l'instigatrice du différend au sein du couple (Joe aurait voulu qu'elle stoppe sa carrière et Marilyn n'était pas prête à jouer les femmes au foyer). L'attitude violente de Joe et sa jalousie excessive ne seront bien évidemment pas mentionnées aux médias.

Après la conférence de presse, Marilyn quitte la maison dans la voiture de son avocat et se rend aux studios de la Fox où elle devait terminer des scènes de The Seven Year Itch. Elle rentrera chez elle quelques heures plus tard. On raconte qu'elle téléphonait à Joe tous les soirs.

1954_10_06_divorce_joe_MM_03_car_01_1 
1954_10_06_divorce_joe_MM_03_car_01_2 1954_10_06_divorce_joe_MM_03_car_01_3 1954_10_06_divorce_joe_MM_03_car_02_2
1954_10_06_divorce_joe_MM_03_car_02_1a 1954_10_06_divorce_joe_MM_03_car_02_1 1954_10_06_divorce_joe_MM_03_car_02_3
1954_10_06_divorce_joe_MM_03_car_02_3a 1954_10_06_divorce_joe_MM_03_car_03_1_by_bruno_bernard_1 1954_10_06_divorce_joe_MM_03_car_05_1
1954_10_06_divorce_joe_MM_03_car_03_2 1954_10_06_divorce_joe_MM_03_car_04_1

1954_10_06_divorce_joe_by_georges_silk_06_10 1954_10_06_divorce_joe_by_georges_silk_06_1 1954_10_06_divorce_joe_by_georges_silk_06_2
1954_10_06_divorce_joe_by_georges_silk_06_3 1954_10_06_divorce_joe_by_georges_silk_06_4 1954_10_06_divorce_joe_by_georges_silk_06_5 
1954_10_06_divorce_joe_by_georges_silk_06_6 1954_10_06_divorce_joe_by_georges_silk_06_7
1954_10_06_divorce_joe_by_georges_silk_06_8 1954_10_06_divorce_joe_by_georges_silk_06_9 
1954_10_06_divorce_joe_by_georges_silk_06_11 1954_10_06_divorce_joe_by_georges_silk_06_13 1954_10_06_divorce_joe_by_georges_silk_06_12 

> Bruno Bernard immortalise le point culminant de cette scène dramatique
par ces photographies d'une Marilyn tenant un mouchoir dans sa main.
1954_10_06_divorce_joe_MM_03_car_03_1_by_bruno_bernard_1a  mm_by_bb_1954_divorce_1 

Beaucoup s'interrogèrent sur les raisons de la faillite du mariage, après seulement neuf mois d'union, de ce couple si bien assorti. Marilyn dira plus tard: "C'était une sorte d'amitié, cinglée et difficile, avec quelques avantages sexuels. Plus tard, j'ai appris que c'était souvent le lot de tout mariage".

> planche contact
1954_divorce 


 >>  captures
1954_10_06_divorce_joe_video_cap_01  1954_10_06_divorce_joe_video_cap_02  1954_10_06_divorce_joe_video_cap_03
1954_10_06_divorce_joe_video_cap_04 1954_10_06_divorce_joe_video_cap_05 1954_10_06_divorce_joe_video_cap_06
1954_10_06_divorce_joe_video_cap_07 1954_10_06_divorce_joe_video_cap_08 1954_10_06_divorce_joe_video_cap_09
1954_10_06_divorce_joe_video_cap_10 1954_10_06_divorce_joe_video_cap_11 1954_10_06_divorce_joe_video_cap_12
1954_10_06_divorce_joe_video_cap_13 1954_10_06_divorce_joe_video_cap_14 1954_10_06_divorce_joe_video_cap_15
1954_10_06_divorce_joe_video_cap_16 1954_10_06_divorce_joe_video_cap_17 1954_10_06_divorce_joe_video_cap_18
1954_10_06_divorce_joe_video_cap_19 1954_10_06_divorce_joe_video_cap_20 1954_10_06_divorce_joe_video_cap_21
1954_10_06_divorce_joe_video_cap_22 1954_10_06_divorce_joe_video_cap_23 1954_10_06_divorce_joe_video_cap_24
1954_10_06_divorce_joe_video_cap_25 1954_10_06_divorce_joe_video_cap_26 1954_10_06_divorce_joe_video_cap_27


 >> Video
  


> dans la presse
1954_10_06_divorce_joe_mag_hola_cover 

1954-10-06-divorce 


Le lendemain, le 7 octobre 1954, Marilyn tourne les scènes en pyjama rose dans The Seven Year Itch, une des scènes comiques du film. Quand à Joe DiMaggio, il tient une conférence de presse à San Francisco, où il est parti s'installer, dans sa maison près de la plage; il refuse de commenter la séparation d'avec Marilyn et déclare simplement vouloir prendre un long repos. 

1954_10_07_joe_conf_1 1954_10_07_joe_conf_2


>> sources:
Livre Marilyn Monroe Les inédits de Marie Clayton
Livre Marilyn Monroe et les caméras
Captures à partir de cette video youtube 

29 octobre 2011

27/10/1954 Divorce prononcé

Le 27 octobre 1954, Marilyn Monroe se rend au tribunal de Santa Monica, en Californie, pour le jugement de son divorce d'avec Joe DiMaggio. Elle est épaulée par son ami Sidney Skolsky, mais aussi accompagnée par son avocat Jerry Giesler. Pour la circonstance, Marilyn est toute vêtue de noir, élégante dans un tailleur classique, un petit chapeau noir et des gants blancs, comme si elle était en deuil. Elle arbore autour de son cou le collier de perles que lui avait offert l'empereur japonais lors de sa lune de miel en Asie. Dès leur arrivée, le trio (Marilyn, Skolsky et Giesler) sont assaillis par les photographes et caméramen.

1954_10_27_santa_monica_court_010_1 1954_10_27_santa_monica_court_020_1 1954_10_27_santa_monica_court_020_2
1954_10_27_santa_monica_court_020_3 1954_10_27_santa_monica_court_020_4 1954_10_27_santa_monica_court_023_1
1954_10_27_santa_monica_court_021_1a 1954_10_27_santa_monica_court_023_1a
1954_10_27_santa_monica_court_021_1 1954_10_27_santa_monica_court_021_2 1954_10_27_santa_monica_court_023_1

Au tribunal, Marilyn est assise devant le juge Orlando H. Rhodes. Elle témoigne pendant dix minutes:
"Joe est froid et indifférent, il est lunatique et peut ne pas m'adresser la parole pendant plusieurs jours... Quand j'essaie de lui parler, il ne me répond pas ou me dit: 'Laisse moi tranquille! Arrête de m'ennuyer'. (...) Il m’interdit de recevoir des visites, en neuf mois, je n’ai reçu que trois fois des amis.".

1954_10_27_santa_monica_court_030_1 1954-court-MONROE__MARILYN_-_1954_OCTOBER_27_SANTA_MONICA_SUPERIOR_CO 1954_10_27_santa_monica_court_030_2
1954_10_27_santa_monica_court_031_1 1954_10_27_santa_monica_court_032_1 1954_10_27_santa_monica_court_033_1
1954_10_27_santa_monica_court_024_1 1954_10_27_santa_monica_court_024_2 1954_10_27_santa_monica_court_033_2 1954_cute_habit_1
1954_10_27_santa_monica_court_040_1 1954_10_27_santa_monica_court_040_2 1954_10_27_santa_monica_court_040_3 
1954-divorce  
1954_10_27_santa_monica_court_041_1 1954_10_27_santa_monica_court_042_1 1954_10_27_santa_monica_court_043_1 

Natasha Lytess avait proposé à Marilyn de témoigner en sa faveur mais Marilyn a refusé. Seule Inez Melson, la conseillère financière de Marilyn, apporte un témoignage:
"Mr DiMaggio était complètement indifférent et se souciait peu du bonheur de Mrs DiMaggio. Je l’ai vu la repousser et lui dire de lui ficher la paix".

1954_10_27_santa_monica_court_inez_melson_witness_marilyn

Marilyn appose sa signature sur les papiers du divorce. Ses yeux se remplirent de larmes quand le juge annonça: "Divorce accordé", au motif de "cruauté mentale" (qui équivaut à l'incompatiblité d'humeur en France). Il ne sera cependant officiel que l'année suivante, en octobre 1955, prononcé par le juge Elmer Doyle.

1954_10_27_santa_monica_court_050_1 1954_10_27_santa_monica_court_051_1 1954_10_27_santa_monica_court_051_2
1954_10_27_santa_monica_court_051_1a 1954_10_27_santa_monica_court_053_1
1954_10_27_santa_monica_court_051_1b 1954_10_27_santa_monica_court_051_2a 1954_10_27_santa_monica_court_052_1

Joe DiMaggio était absent et ne fera pas appel. Mais il ne renoncait pas à annuler le divorce: la veille du jugement, il était à Los Angeles, prétextant qu'il était venu voir son fils. Et le jour même du divorce, il convoque la presse pour dire qu'il n'avait pas perdu l'espoir d'une réconciliation, en déclarant: "J'éspère qu'elle verra la lumière".
Quand à Marilyn, elle était certainement perdue dans ses sentiments: d'un côté, elle déclare à la presse qu'elle n'avait pas d'homme dans sa vie, en tenant une interview la veille du jugement (sa première interview depuis la séparation), tout en se préparant à persuader le juge de la "cruauté mentale" de DiMaggio; et de l'autre côté, elle continuait à voir DiMaggio: on raconte même qu'elle aurait passé la nuit précédente et suivante de l'audience, avec Joe, chez Sinatra.

1954_10_27_santa_monica_court_060_1 1954_10_27_santa_monica_court_060_1b
1954_10_27_santa_monica_court_070_1 1954_10_27_santa_monica_court_072_1
1954_10_27_santa_monica_court_071_1 1954_10_27_santa_monica_court_072_1a


>>  captures
1954_10_27_divorce_video22_cap01 1954_10_27_divorce_video22_cap02 1954_10_27_divorce_video22_cap03
1954_10_27_divorce_video22_cap04 1954_10_27_divorce_video22_cap05 1954_10_27_divorce_video22_cap06
1954_10_27_divorce_video21_cap01 1954_10_27_divorce_video21_cap02 1954_10_27_divorce_video21_cap03
1954_10_27_divorce_video20_cap01 1954_10_27_divorce_video20_cap02 1954_10_27_divorce_video20_cap03
1954_10_27_divorce_video20_cap04 1954_10_27_divorce_video20_cap05 1954_10_27_divorce_video20_cap06
1954_10_27_divorce_video29_cap01 1954_10_27_divorce_video29_cap02 1954_10_27_divorce_video29_cap03


 >> Video 1

 >> Video 2

 >> Video 3


 >>  dans la presse
Kansas Russell Daily News
1954_10_27_divorce_mag_kansas_russell_daily_news_1 


>> sources:
Livre Marilyn Monroe Les inédits de Marie Clayton
Livre Les vies secrètes de Marilyn Monroe, de Anthony Summers

Enregistrer

10 septembre 2011

29/01/1954 Départ de San Francisco

Vendredi 29 janvier 1954
Friday, January 29, 1954

Les Passeports
Marilyn Monroe arrive à San Francisco la nuit du 28 janvier. Joe Di Maggio était arrivé en provenance de New York plus tôt dans la journée. Ils se retrouvent dans leur maison de Beach Street; puis
se rendent le lendemain matin au bureau fédéral de San Francisco pour retirer leurs passeports, dont ils ont besoin pour se rendre à Tokyo au Japon. 

>> Marilyn et Joe vont au Bureau Federal
1954_01_29_1_California_san_fransisco_010_1  1954_01_29_1_California_san_fransisco_010_1a 

>> Les photos d'identité pour leurs passeports
 
1954_01_29_1_California_san_fransisco_id_photos_1a 1954_01_29_1_California_san_fransisco_id_photos_1 1954_01_29_1_California_san_fransisco_id_photos_3
1954_01_29_1_California_san_fransisco_id_photos_2 1954_01_29_1_California_san_fransisco_id_photos_2a

>> Les passeports
1954_01_29_1_California_san_fransisco_passport_1 1954_01_29_1_California_san_fransisco_passport_original
1954_01_29_1_California_san_fransisco_passport_2 1954_01_29_1_California_san_fransisco_passport_3 1954_01_29_1_California_san_fransisco_passport_4

C'est Lefty O'Doul, connu sous le nom de "Monsieur Base Ball" au Japon, qui a invité Joe pour participer à une tournée de présentation pour inaugurer la nouvelle saison de ce sport au Japon. Marilyn étant alors suspendue par la Fox, pour avoir refuser de tourner dans le film The Girl in pink tights, Joe demande à Marilyn de l'accompagner. C'est ainsi que la lune de miel de Marilyn et Joe, mariés depuis le 14 janvier, s'est greffée sur un voyage d'affaires, prévu de longue date par Joe et son témoin de mariage et ancien manager, Lefty O'Doul. Ils partent tous les quatre -avec Jean, la femme de O'Doul- pour Tokyo. 


Départ de San Francisco
Marilyn Monroe
et Joe Di Maggio, accompagnés de Lefty O'Doul, prennent l'avion à San Francisco, en direction d'Honolulu, Hawaï; c'est la raison pour laquelle Marilyn porte un collier de fleurs. Ils ont beaucoup de bagages, et Marilyn tient dans sa main une boîte à chapeaux, de la boutique 'Saks Fifth Avenue'. Mais les journalistes vont cependant remarquer quelque chose d'anormal: Marilyn fait tout pour cacher sa main droite. Elle va raconter qu'il s'est produit une mésaventure la veille: elle a voulu enlacer Joe, en tendant ses bras autour de lui. Mais Joe a eu le réflexe de la repousser plutôt violemment, si bien que le pouce de la main droite de Marilyn se cassa. Elle porte donc une attelle. Arrivés à l'aéroport le 29 janvier, les journalistes interrogent Marilyn sur son attelle, tant celle-ci tente de le cacher sous son manteau de fourrure: "Il y a eu un choc. J'ai un témoin. Joe était là. Il l'a entendu craquer." Le doute subsiste lorsque l'on sait par la suite, que Joe s'est montré violent avec Marilyn.
A la question des journalistes si Marilyn avait planifié de faire un film bientôt, Joe répondit "Nous ne sommes pas concernés par ça pour l'instant. Nous sommes en lune de miel." 

>> Les tickets d'avion
  1954_01_29_airline_tickets_421

>> Marilyn et Joe
1954_01_29_2_Los_Angeles_depart_010_1 
  mm_et_joe_voyage 
1954-01-30-joe-1a 1954-01-30-joe-1b  1954_01_29_2_Los_Angeles_depart_010_1a  
1954_01_29_2_Los_Angeles_depart_020_1
1954-sanfrancisco 1954_01_29_Los_Angeles_depart_021_1
1954_01_29_Los_Angeles_depart_030_1 mm_et_joe_SanFrancisco2 1954_korea_185743182_o
1954_01_29_Los_Angeles_depart_041_1  MONROE__MARILYN_-_1954_JAN_29_TOKYO_BOUND_JOE_DIMAGGIO_FRA  MONROE__MARILYN_-_1954_JAN_29_TOKYO_BOUND_JOE_DIMAGGIO_001 
1954_01_29_Los_Angeles_depart_050_1a 1954_01_29_Los_Angeles_depart_050_1b 1954_01_29_Los_Angeles_depart_050_1c 1954_01_29_Los_Angeles_depart_050_1 


 >> captures
1954_01_29_Los_Angeles_depart_cap_01 1954_01_29_Los_Angeles_depart_cap_02 1954_01_29_Los_Angeles_depart_cap_03
1954_01_29_Los_Angeles_depart_cap_04 1954_01_29_Los_Angeles_depart_cap_05 1954_01_29_Los_Angeles_depart_cap_06
1954_01_29_Los_Angeles_depart_cap_07 1954_01_29_Los_Angeles_depart_cap_08 1954_01_29_Los_Angeles_depart_cap_09 


 >> Video

Posté par ginieland à 19:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30/01/1954 Escale à Honolulu

 Samedi 30 janvier 1954 
Saturday, January 30, 1954

Le 30 janvier 1954, Marilyn Monroe et Joe Di Maggio font une escale à Honolulu (à Hawaï). En provenance de Los Angeles, le couple attend l'avion qui les emmènera au Japon. Lorsque l'avion Pan American flight 831 se pose sur le sol d'Honolulu, des centaines de fans sont présents, hurlant "Marilyn! Marilyn!". La sécurité n'avait pas prévu ces débordements. C'ést une véritable cohue: la foule entoure Marilyn, s'accrochant à ses vêtements et ses cheveux. Certains fans ont même déclaré être parvenu à arracher des mèches de ses cheveux! Finallement, la police va parvenir à éloigner la foule et à escorter le couple jusqu'à un salon de l'aéroport. 

1954_01_30_honolulu_escale_010_1 1954_01_30_honolulu_escale_011_1 1954_01_29_Los_Angeles_depart_040_1
1954_01_30_honolulu_escale_030_1 1954_01_30_honolulu_escale_031_1 1954_01_31_honolulu
1954_01_30_honolulu_escale_040_1 1954_01_30_honolulu_escale_041_1 1954_01_30_honolulu_escale_041_1a 
1954-hawai-1a 


Déclaration de bagages à Honolulu
1954_01_31_from_japan_to_honolulu_declaration_424 


Menu du restaurant Trader Vic
signé par Marilyn, Joe et Lefty O'Doul
Dédicace de Marilyn: "The food was wonderful / Marilyn Monroe DiMaggio"

1954-01-30-honolulu-Trader_ Vic_s_restaurant-menu-from_heritage-2018-04-a  1954-01-30-honolulu-Trader_ Vic_s_restaurant-menu-from_heritage-2018-04-b  1954-01-30-honolulu-Trader_ Vic_s_restaurant-menu-from_heritage-2018-04-c 
1954-01-30-honolulu-Trader_ Vic_s_restaurant-menu-from_heritage-2018-04-d  

> source: vente aux enchères Heritage Auction, 11/2017


> Dans la presse
1954_31_janv_escale_HONOLULU

Posté par ginieland à 01:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,