26 novembre 2013

Clin d'oeil à Marilyn dans "Forrest Gump"

Les clins d'oeils à Marilyn au Cinéma

 - Forrest Gump -

Dans le film aux 6 Oscars "Forrest Gump", de Robert Zemeckis en 1994, Forrest Gump connaît tout un tas d'aventures qui permet au film de revenir sur les grands événements de l'histoire des Etats-Unis. Dans une scène, Forrest (Tom Hanks) est invité à la Maison Blanche pour y être présenté au Président des Etats-Unis, John F. Kennedy. Forrest a tellement bu de Coca-Cola pendant la réception, qu'au moment de la présentation au Président, il lui demande où sont les toilettes. Une fois au toilette, Forrest lave ses mains, et à côté du lavabo, on distingue une photographie de Marilyn Monroe dédicacée à JFK (il s'agit bien sûr d'une fausse dédicace).

Forrest_Gump_marilyn 
forrest_gump-cap01  forrest_gump-cap02  forrest_gump-cap03


Forrest_Gump_aff Film: Forrest Gump
Année: 1994
Pays: USA
Réalisateur: Robert Zemeckis
Scénario: Eric Roth, d'après le roman de Winston Groom
Genre: comédie dramatique
Distribution: Tom Hanks (Forrest Gump) , Robin Wright (Jennifer « Jenny » Curran), Gary Sinise (Lieutenant Dan Taylor), Mykelti Williamson (Benjamin « Bubba » Bufford-Blue), Sally Field (la mère de Forrest), Haley Joel Osment (Forrest Gump Junior), Michael Conner Humphreys (Forrest Gump, enfant)...
L'histoire: Ce film relate l'histoire mouvementée des États-Unis entre les années 1950 et les années 1980, à travers les yeux et le vécu d'un « simple d'esprit », Forrest Gump, qui se trouve en être un acteur central et décisif.

Sur le web: le film sur wikipedia (en anglais)
Merci à Lolie pour la capture et le lien video

Enregistrer

Posté par ginieland à 13:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 octobre 2013

Clin d'oeil à Marilyn dans "Le crime est notre affaire"

Les clins d'oeils à Marilyn au Cinéma

   - Le crime est notre affaire -

Dans le film "Le crime est notre affaire", de Pascal Thomas, en 2008, Prudence (Catherine Frot) dépose en voiture son mari le colonel Bélisaire Beresford (André Dussolier) devant la gare: il doit prendre un train pour se rendre à une conférence avec des Irlandais. C'est alors qu'il se trouve bloqué sur une grille d'aération: la lanière de son sac s'est coincé dans la grille et son kilt se soulève sous l'effet du vent. Il s'agit d'un clin d'oeil de la célèbre scène de Marilyn du film "Sept ans de réflexion" où sa robe se soulève sous l'effet du vent des grilles d'aération du métro.

le_crime_est_notre_affaire_4 


le_crime_est_notre_affaire_affFilm: Le crime est notre affaire
Année: 2008
Pays: France
Réalisateur: Pascal Thomas
Scénario: Clémence de Biéville, François Caviglioli, Pascal Thomas
d'après le roman "Le Train de 16 h 50", d'Agatha Christ  

Genre: comédie policière
Distribution: Catherine Frot (Prudence Beresford), André Dussollier (Bélisaire Beresford), Claude Rich (Roderick Charpentier), Annie Cordy (Babette Boutiti, tante de Prudence), Chiara Mastroianni (Emma Charpentier, fille de Roderick), Melvil Poupaud (Frédéric Charpentier, le plus jeune fils de Roderick), Alexandre Lafaurie (Raphaël Charpentier, fils de Roderick), Christian Vadim (Augustin Charpentier, fils aîné de Roderick), Hippolyte Girardot (le docteur Lagarde, amant d'Emma), Yves Afonso (l'inspecteur Blache, vieil ami de Bélisaire Beresford), Alexie Ribes (Alexie Charpentier, fille de Frédéric Charpentier)...
L'histoire: À l'occasion d'un voyage en train pour rendre visite à sa nièce Prudence et son mari Bélisaire Beresford, la tante belge Babette est témoin d'un assassinat dans le train roulant dans le même sens, mais plus vite, sur la voie parallèle. Bélisaire ne la prend pas au sérieux tandis que Prudence, qui s'ennuyait dans une existence ronronnante, y croit vraiment. Elle arrive à se faire embaucher comme cuisinière chez la famille Charpentier, dont la propriété jouxte l'endroit où le cadavre a probablement été jeté hors du train. Le père Charpentier (Claude Rich), radin et acariâtre, reçoit ses trois fils : Frédéric, Raphaël et Augustin. Sa fille Emma , qui vit sous le même toit, entretient une liaison avec le médecin de famille. Prudence a tôt fait de retrouver le cadavre d'une inconnue, au grand dam de la maisonnée. S'agit-il de la veuve du quatrième fils Charpentier, mort à la guerre ? Et qui l'a tuée ?

Sur le web: le film sur wikipedia (en anglais)

Enregistrer

Posté par ginieland à 18:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

18 août 2013

Clin d'oeil à Marilyn dans "Retour vers le futur 2"

Les clins d'oeils à Marilyn au Cinéma

  - Back to the future part II -

Dans le film "Back to the future part II" ("Retour vers le futur 2"), de Robert Zemeckis, en 1989, Marty (Michael J Fox) découvre que le cours de l'histoire a changé: Biff (Thomas L Wilson) a volé l'almanach des résultats de courses des cinquantes dernières années et remonte dans le passé pour aller le donner à lui-même quand il était jeune. Biff est alors devenu très riche et le monde a changé; c'est ce que découvre Marty en regardant un film publicitaire à la télévison dans une vitrine, où il voit que Biff est sorti avec les plus belles femmes telles que Jayne Mansfield et Marilyn Monroe.

retour_vers_futur_2_cap01 retour_vers_futur_2_cap02 retour_vers_futur_2_cap03


retour_vers_futur_2_affFilm: Back to the Future 2
Année: 1989
Pays: USA
Réalisateur: Robert Zemeckis
Scénario: Bob Gale et Robert Zemeckis
Genre: science-fiction
Distribution: Michael J. Fox (Martin « Marty » McFly), Christopher Lloyd (Dr. Emmett Lathrop « Doc » Brown), Thomas F. Wilson (Biff Tannen/Griff), Lea Thompson (Lorraine Baines/McFly/Tannen), James Tolkan (Mr. Strickland), Elisabeth Shue (Jennifer Parker/McFly), Billy Zane (Match), Casey Siemaszko (3-D), Jeffrey Jay Cohen (Skinhead), Charles Fleischer (Terry), Jason Scott Lee (Whitey), Flea (Douglas J. Needles), Elijah Wood (l'un des enfants dans le Café 80’) ...
L'histoire: Lors de son premier voyage en 1985, Marty a commis quelques erreurs. L'avenir qu'il s'était tracé n'est pas si rose, et son rejeton est tombé sous la coupe du voyou Griff Tannen, qui veut régner sur la ville. En compagnie de son ami Emmett "Doc" Brown et de sa fiancée Jennifer, Marty va devoir entreprendre un voyage vers le futur, pour tenter de donner un peu plus de moralité à son héritier. Un voyage aux conséquences dramatiques...

Sur le web: le film sur imdb (en anglais)
Merci à Lolie pour les informations

Enregistrer

Posté par ginieland à 12:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 août 2013

Clin d'oeil à Marilyn dans "The China Syndrome"

 Les clins d'oeils à Marilyn au Cinéma

  - The China Syndrome -

Dans le film "The China Syndrome" ("Le syndrome Chinois"), de James Bridges, sorti en 1979, on découvre un cadre de Marilyn dans la maison de Kimberley Wells (interpétée par Jane Fonda). 

mm_cine_syndrome_chinois_cap01  
mm_cine_syndrome_chinois_cap02 mm_cine_syndrome_chinois_cap03 mm_cine_syndrome_chinois_cap04


the_china_syndromeFilm: The China Syndrome
Année: 1979
Pays: USA
Réalisateur: James Bridges
Scénario: Mike Gray, T. S. Cook et James Bridges
Genre: drame
Distribution: Jane Fonda (Kimberly Wells, journaliste à KXLA), Jack Lemmon (Jack Godell, chef d’équipe à la centrale nucléaire), Michael Douglas (Richard Adams, cameraman à KXLA), Scott Brady (Herman De Young), James Hampton (Bill Gibson), Peter Donat (Don Jacovich), Wilford Brimley (Ted Spindler), Richard Herd (Evan McCormack), Daniel Valdez (Hector Salas)...
L'histoire: Kimberley Wells, journaliste à la télévision, filme au cours d'un documentaire un incident à la centrale nucléaire de Ventana. Son cameraman le montre à un ingénieur nucléaire qui confirme la réalité de l'accident et son caractère potentiellement dangereux. C'est à ce moment qu'est évoquée la notion de « syndrome chinois ».

Sur le web: le film sur imdb (en anglais)
Merci à Lolie pour les captures

Enregistrer

Posté par ginieland à 16:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Clin d'oeil à Marilyn dans "Wonder Boys"

 Les clins d'oeils à Marilyn au Cinéma

 - Wonder Boys -

Dans le film "Wonder Boys", de Curtis Hanson, sorti en 2000, Grady Tripp (Michael Douglas) montre à James Leer (Tobey Maguire) la veste que Marilyn Monroe portait à son mariage d'avec Joe DiMaggio, conservée comme une relique dans un placard par Walter Gaskell (Richard Thomas), le mari de la maîtresse de Grady, Sara Gaskell (Frances McDormand).
James va d'ailleurs voler la veste et l'offrir à une jeune femme enceinte, Oola (Jane Adams). Grady va évidemment vouloir récupérer la veste. Extrait de dialogues; Grady dit à Oola: "Elle avait de fines épaules" (en parlant de Marilyn Monroe), "Exactement comme toi. Peu de gens le savent."

Wonder_Boys_063  Wonder_Boys_064  Wonder_Boys_065 
Wonder_Boys_304  Wonder_Boys_310  Wonder_Boys_313 

L'utilisation de la veste de mariage de Marilyn dans le film n'est pas anodine. Il s'agit en fait d'une métaphore pour évoquer la richesse, la romance et les rêves, mais qui restent enfermés dans une bulle car cette veste est conservée seule dans un placard, et le mariage de Marilyn d'avec Joe n'a duré que neuf mois.

mm_cine_wonder_boys_cap_01 
mm_cine_wonder_boys_cap_02 


wonder_boysFilm: Wonder Boys
Année: 2000
Pays: USA
Réalisateur: Curtis Hanson
Scénario: Steve Kloves d'après le roman éponyme de Michael Chabon
Musique: Christopher Young
Genre: comédie dramatique
Distribution: Michael Douglas (Grady Tripp), Tobey Maguire (James Leer), Frances McDormand (Sara Gaskell), Robert Downey Jr. (Terry Grabtree), Katie Holmes (Hannah Green), Rip Torn (Quentin 'Q' Morewood), Richard Knox (Vernon Hardapple), Jane Adams (Oola), Richard Thomas (Walter Gaskell) ...
L'histoire: Sept ans après la parution de son premier roman, qui connut un immense succès et lui vaut une notoriété encore vivace, Grady Tripp n'a toujours rien publié d'autre. Et c'est son salaire de professeur de littérature qui le fait vivre. Plaqué par sa femme le matin même, il accueille son directeur littéraire, Terry Crabtree, venu le relancer à l'occasion du festival du livre de Pittsburgh. Le soir, tous deux assistent au cocktail offert par la directrice de l'université, Sarah Gaskell, maîtresse de Grady et épouse du supérieur hiérarchique de celui-ci, Walter. Alors qu'il prend l'air dans le jardin, Tripp tombe nez à nez avec l'un de ses étudiants, James Leer, garçon fragile, mythomane et auteur doué...

Sur le web: le film sur imdb (en anglais) 
le film sur wikipedia (en anglais) 
article du Daily Mail (en anglais)
scènes, critique et captures sur poeinthetrunk (en anglais)
captures du film sur
leavemethewhite

Enregistrer

Posté par ginieland à 12:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

03 août 2013

Clin d'oeil à Marilyn dans "La vérité si je mens !"

Les clins d'oeils à Marilyn au Cinéma

 - La vérité si je mens !  -

Dans le film "La vérité si je mens !", de Thomas Gilou en 1997, on découvre un cadre de Marilyn dans la maison de Patrick Abitbol (interprété par Gilbert Melki). Il s'agit de la scène où Dov Mimran (Vincent Elbaz) entraîne en pleine nuit Eddie Vuibert (Richard Anconina) et des copines (dont Aure Attika), dans une luxueuse propriété (qui est celle de Patrick Abitbol). Pendant que Dov s'amuse dans la piscine avec les deux filles, Eddie visite la maison et c'est à ce moment que l'on découvre, accroché au mur derrière le piano, un grand cadre de Marilyn.

mm_cine_la_verite_si_je_mens_1_cap1  
mm_cine_la_verite_si_je_mens_1_cap2 


la_verite_si_je_mens_affFilm: La vérité si je mens !
Année: 1997
Pays: France
Réalisateur: Thomas Gilou
Scénario: Gérard Bitton
Musique: Gérard Presgurvic
Genre: comédie
Distribution: Richard Anconina (Eddie Vuibert), Vincent Elbaz (Dov Mimran), Amira Casar (Sandra Benzakhem), Richard Bohringer (Victor Benzakhem), Aure Atika (Karine Benchetrit), Élie Kakou (Rafi Styl'mode), José Garcia (Serge Benamou), Bruno Solo (Yvan Touati), Gilbert Melki (Patrick Abitbol), Anthony Delon (Maurice Aflalo) ...
L'histoire: Édouard "Eddie" Vuibert est un jeune chômeur arpentant les rues de Paris dans l'espoir de trouver du travail. En tentant d'échapper à deux escrocs après avoir gagné à leur jeu de bonneteau, il tombe sur Victor Benzakhem, patron d'un entrepôt de textile dans le Quartier du sentier. Suite à un malentendu, Benzakhem embauche le jeune homme en pensant à tort qu'il est de confession juive. D'abord simple manutentionnaire, Eddie gravit peu à peu les échelons et se rapproche de la fille du patron, Sandra. Se faisant passer pour un juif auprès de ses amis, le jeune homme finit par monter sa propre boîte avec l'aide de Dov et Yvan, ce qui n'est pas du goût de Benzakhem...

Sur le web: le film sur imdb (en anglais)

Enregistrer

Posté par ginieland à 11:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

02 août 2013

Clin d'oeil à Marilyn dans "L'été en pente douce"

Les clins d'oeils à Marilyn au Cinéma

  - L'été en pente douce -

Dans le film "L'été en pente douce", de Gérard Krawczyk en 1987, Pauline Lafont interprète Lilas, une jeune femme sexy, blonde à la peau blanche, qui est fan de Marilyn Monroe. L'actrice adopte pour ce rôle quelques attitudes et comportements qui font allusion à Marilyn: dans sa démarche, dans son côté d'une sexualité affirmée, dans sa voix enfantine et son côté femme-enfant.
On découvre Marilyn Monroe dans deux scènes:

l_ete_en_pente_douce_1 

> Dans l'une, Lilas montre à Mo -Jacques Villeret-, des magazines Ciné Revue avec Marilyn en couverture. Et Lilas demande à Mo "Regardez, à qui elle ressemble, vous la connaissez ?". Mo, qui est handicapé mental, répond fermement "non" et Lilas de lui répondre "Ben, c'est Marilyn Monroe! Une grande actrice américaine! Elle a fait des tas et des tas de films!". Mais Mo d'expliquer qu'il n'y a pas la télé dans la maison. Et Lilas continue d'insister, en lui montrant un autre magazine: "Bon, et là, à qui elle ressemble?" et Mo de répondre, comme un enfant puni "Je ne sais pas...". Déçue, Lilas rétorque "Forcément, je ne suis pas maquillée, ni coiffée".

l_ete_cap_01 l_ete_cap_02 l_ete_cap_03 


 l_ete_en_pente_douce_2

> Dans l'autre scène, Lilas se refait une beauté devant le miroir, en s'appuyant sur une photo de Marilyn, épinglée devant le miroir. Lilas observe la photo et se remet du rouge à lèvre.

l_ete_cap_10 l_ete_cap_11 l_ete_cap_13
ete_en_pente_douce_1987_02_g 


l_ete_en_pente_douceFilm: L'été en pente douce
Année: 1987
Pays: France
Réalisateur: Gérard Krawczyk
Scénario: Gérard Krawczyk, Jean-Paul Lilienfeld d'après le roman de Pierre Pelot
Musique: Roland Vincent
Genre: comédie dramatique
Distribution: Jacques Villeret (Maurice Leheurt, surnom "Mo"), Jean-Pierre Bacri (Stéphane Leheurt, surnom "Fane"), Pauline Lafont (Lilas), Jean Bouise (Olivier Voke), Guy Marchand (André Voke), Jean-Paul Lilienfeld (Shawenhick, l'ex de Lilas), Jacques Mathou (Jeannot), Claude Chabrol (le prêtre), Patrick Braoudé (le gendarme), Georges Vaur (le banquier du Crédit agricole), Dominique Besnehard (le notaire) ...
L'histoire: À la suite de la mort de sa mère, Fane accompagné de Lilas, rejoint son frère handicapé mental, Mo, dans la maison de sa mère. Voke, le garagiste voisin, a des vues sur la maison et sur Lilas.

Sur le blog: l'article sur Pauline Lafont
>  Sur le web:
le film sur imdb (en anglais)

Enregistrer

Posté par ginieland à 13:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Clin d'oeil à Marilyn dans "L'été meurtrier"

Les clins d'oeils à Marilyn au Cinéma

 - L'été meurtrier -

Dans le film "L'été meurtrier", de Jean Becker, en 1983, Isabelle Adjani interprète Eliane (surnommée "Elle"), une séduisante jeune femme d'une sensualité troublante et provocante. Dans une scène, on la voit dans sa chambre, allongée sur son lit; on aperçoit alors un poster de Marilyn Monroe accroché au mur.

l_ete_meurtrier_adjani 
mm-adjani 


 l_ete_meurtrier_affFilm: L'été meurtier
Année: 1983
Pays: France
Réalisateur: Jean Becker
Scénario: Jean Becker et Sébastien Japrisot, d'après son roman éponyme
Musique: Georges Delerue
Genre: drame
Distribution: Isabelle Adjani (Éliane Wieck , dite « Elle »), Alain Souchon (Fiorimondo « Florimond » Montecciari, dit « Pin-Pon »), Suzanne Flon (Nine, dite « Cognata »), Jenny Clève (Madame Montecciari, la mère de « Pin Pon »), Maria Machado (Paula Wieck Devigne, dite « Eva Braun », mère de « Elle »), Évelyne Didi (Madame Dieu, "Calamité", la maîtresse d'école de "Elle"), Jean Gaven (Leballech, le patron de la scierie), François Cluzet (Mickey), Manuel Gélin (Boubou), Roger Carel (Henri dit « Henri IV »), Michel Galabru (Gabriel Devigne, le père d'Eliane), Maïwen Lebesco (Elle enfant)...
L'histoire: 1976. Éliane, dite « Elle », séduisante jeune femme de vingt ans, emménage dans un village provençal avec son père adoptif, Gabriel, paralytique qui refuse de s'occuper d'elle et sa mère surnommée « Eva Braun » à cause de son origine allemande. Dans le village, Florimond, surnommé « Pin Pon », qui travaille au garage d'« Henri IV » et comme pompier volontaire et vit avec sa mère, sa tante sourde et ses deux frères Mickey et Boubou dans la grande maison familiale, s'intéresse à la jeune femme aguicheuse. « Elle » manifeste également son intérêt à « Pin Pon » et une romance naît.
Il s'avère qu'Éliane est le fruit du viol de sa mère par trois inconnus. Parmi ces violeurs serait le père de « Pin Pon », mort depuis, ainsi que Leballech et Thouret qui mènent une vie respectable. Elle met savamment au point un plan pour se venger et, faisant croire qu'elle est enceinte, se fait épouser par Florimond. Mais elle découvre qu'elle s'est trompée lorsque son père adoptif, dont elle est à l'origine du handicap, lui révèle qu'il a abattu plusieurs années auparavant les vrais violeurs. Éliane, déjà tourmentée psychologiquement et névrosée, sombre dans la folie. Florimond, désespéré de l'état mental de sa femme, croit, suite à la machination d'Éliane, qu'elle est la victime de deux pervers, Leballech et Thouret, qui la prostituent. Il abat les deux hommes.

Sur le web: le film sur imdb (en anglais)

Enregistrer

Posté par ginieland à 13:02 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,

Clin d'oeil à Marilyn dans "Une belle fille comme moi"

Les clins d'oeils à Marilyn au Cinéma

-Une belle fille comme moi -

L'actrice Bernadette Lafont est décédé des suites d'un malaise cardiaque ce 25 juillet 2013. Les hommages se succèdent dans les médias; et sur le web, on découvre des portfolios photos consacrés à l'actrice.
L'occasion de découvrir alors ce petit clin d'oeil à Marilyn Monroe dans le film "Une belle fille comme moi" en 1972, de François Truffaut, où l'on aperçoit, sur le mur de la salle de bain, une affiche de Marilyn.

bernadette_lafont_En_1972_dans_Une_belle_fille_comme_moi_de_Francois_Truffaut 


une_belle_fille_comme_moiFilm: Une belle fille comme moi
Année: 1972
Pays: France
Réalisateur: François Truffaut
Scénario: Jean-Loup Dabadie et François Truffaut, d'après le roman d'Henry Farrell
Production: Marcel Berbert
Musique: Georges Delerue
Genre: comédie dramatique
Distribution: Bernadette Lafont (Camille Bliss), Claude Brasseur (Me Murene), Charles Denner (Arthur), Guy Marchand (Sam Golden), André Dussollier (Stanislas Prévine), Philippe Léotard (Clovis Bliss)...
L'histoire: Un jeune et naïf professeur en sociologie interviewe, pour les besoins de sa thèse, Camille Bliss, une séduisante détenue, accusée des meurtres de son mari et de son amant, qui parvient à le convaincre de son innocence.

Sur le web: le film sur imdb (en anglais)

Enregistrer

Posté par ginieland à 12:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 avril 2011

Kelly LeBrock et Annie Duperey

Kelly LeBrock (née le 24 mars 1960) est une mannequin et actrice américaine populaire aux Etats-Unis dans les années 1980, connue pour avoir joué dans deux films qui ont rencontré un joli succès: The Woman in Red (La Fille en rouge) en 1984 et Weird Science (Une créature de rêve) en 1985. C'est dans le film The Woman in red, réalisé par Gene Wilder qui tient aussi le rôle principal, que Kelly LeBrock apparaît dans une scène directement inspirée de celle de The Seven Year Itch avec Marilyn Monroe: quand sa robe virevolte au-dessus de la bouche d'aération. 

Kelly_LeBrock_1 Kelly_LeBrock_2 Kelly_LeBrock_3
Kelly_LeBrock_woman_aff3 Kelly_LeBrock_woman_aff2 Kelly_LeBrock_woman_aff1

> Extrait Video


Le film est d'ailleurs le remake américain du film français Un éléphant ça trompe énormément réalisé par Yves Robert en 1976, dans lequel Annie Duperey offrait déjà une version parodiée de celle de The Seven Year Itch, avec sa robe rouge qui virevoltait dans un parking souterrain.

anny_duperey anny_duperey_2
anny_duperey_aff

Enregistrer

Enregistrer

Posté par ginieland à 18:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,