18 juin 2022

Premières images du biopic "Blonde" de Netflix

Cela fait maintenant deux ans qu'on en parle (voir les photos de tournage en 2020) et la diffusion qui a sans cesse été repoussée, mais désormais cela se précise concrètement: le biopic "Blonde" de Netflix sera disponible sur la plateforme de streaming le 23 septembre 2022.

We've been talking about it for two years now (see the filming in 2020) and the broadcast has been constantly postponed, but now it's becoming more concrete: Netflix's "Blonde" biopic will be available on the streaming platform on the 23rd September 2022.


Netflix a dévoilé la bande-annonce le 16 juin dernier:

De même que l'actrice qui interprète Marilyn Monroe, Ana De Armas, qui publie sur son compte instagram ana_d_armas quelques photographies officielles:

As well as the actress who interprets Marilyn Monroe, Ana De Armas, who publishes on her instagram account ana_d_armas some official photographs:

Ana_De_Armas-2002-06-Instagram-6 
Ana_De_Armas-2002-06-Instagram-1 
Ana_De_Armas-2002-06-Instagram-2 
Ana_De_Armas-2002-06-Instagram-3 
Ana_De_Armas-2002-06-Instagram-4 
Ana_De_Armas-2002-06-Instagram-5 

La page instagram de FANDOM  allant même jusqu'à faire une comparaison en images de Ana VS Marilyn:
The FANDOM instagram page even makes an image comparison of Ana VS Marilyn:

Ana_De_Armas-2002-06-BLONDE-comparaison-1  


Inspiré du roman éponyme de Joyce Carol Oates, le biopic relate la partie plus intime de la vie de l'actrice. Telle est la description du synopsis: «Blonde est une relecture audacieuse de la trajectoire de Marilyn Monroe, l'une des icônes hollywoodiennes les plus atemporelles. De son enfance tumultueuse à son ascension fulgurante et à ses histoires d'amour complexes, de Norma Jeane à Marilyn, Blonde brouille la frontière entre réalité et fiction pour explorer l'écart de plus en plus important entre sa personnalité publique et la personne qu'elle était dans l'intimité.»
A noter que:
- Le livre Blonde de Oates est un roman (2000), et non une biographie réelle de Marilyn Monroe et qu'il a déjà été adapté à l'écran (pour la télévision) en 2001 avec Poppy Montgomery dans le rôle de Marilyn (> le Film Biopic Blonde );
- Ce biopic mouture 2022 a reçu aux États-Unis la classification NC-17, soit une interdiction aux moins de 17 ans, un classement qui a donné au film une réputation sulfureuse.

Inspired by the eponymous novel by Joyce Carol Oates, the biopic chronicles the most intimate part of the actress's life. This is the description of the synopsis: “Blonde is a bold reinterpretation of the trajectory of Marilyn Monroe, one of Hollywood's most timeless icons. From her tumultuous childhood to her meteoric rise and complex love stories, from Norma Jeane to Marilyn, Blonde blurs the line between fact and fiction to explore the ever-widening gap between her public persona and the person she is. she was intimate.”
To note that:
- The book Blonde by Oates is a novel (2000), not an actual biography of Marilyn Monroe and that it was already adapted for the screen (for television) in 2001 with Poppy Montgomery in the role of Marilyn (> the Film Biopic Blonde hair );
- This 2022 biopic has received the NC-17 classification in the United States, i.e. a ban on those under 17, a classification which has given the film a sulphurous reputation.

2000-blonde   2001-blonde  


Dans un communiqué de Netflix, Ana De Armas a déclaré que « L’ambition d’Andrew Dominik était très claire dès le départ : mettre en scène le parcours de Marilyn Monroe en adoptant son point de vue à elle. Andrew souhaitait que les spectateurs comprennent non seulement ce que Marilyn pouvait ressentir en tant que star, mais aussi en tant que Norma Jeane. »
« J’ai trouvé que c’était l’approche la plus courageuse, la plus décomplexée et la plus féministe sur la trajectoire de cette femme que j’aie jamais vue.»

In a statement from Netflix, Ana De Armas said that “Andrew Dominik's ambition was very clear from the start: to portray Marilyn Monroe's journey from her point of view. Andrew wanted viewers to understand not only how Marilyn felt as a star, but also as Norma Jeane."
"I found it to be the bravest, most uninhibited and feminist take on this woman's journey that I have ever seen."


Casting:
- Andrew Dominik: scénariste et réalisateur

2022-BLONDE-casting 

- Ana De Armas : Marilyn Monroe
- Adrien Brody : Arthur Miller
- Bobby Cannavale : Joe DiMaggio
- Julianne Nicholson : Gladys Pearl Baker


>Sur le web: article "Through her eyes" le netflixqueue 


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand.

Posté par ginieland à 20:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

12 mai 2022

Au théâtre: Le Vertige Marilyn (2)

Le Vertige Marilyn
pièce de théâtre

isabelle_adjani-2022-theatre-MM-affiche-2 

Auteur/Conception: Olivier Steiner
Mise en scène/Musique: Emmanuel Lagarrigue
Costume (robe): Christian Dior
Interprétation: Isabelle Adjani
Durée: 1h20

Speech: Une femme dans une somptueuse robe noire est déjà là sur le plateau au moment où les spectateurs entrent, on l’aperçoit à contre-jour. Elle se trouve au centre d’une installation métallique qui ressemble à une tour de Babel. On entend sa voix au téléphone, qui est-elle ? Isabelle Adjani ? Marilyn Monroe ? Les deux ? Aucune ?
Qu’est-ce donc ? Du théâtre ?
Une cérémonie païenne ? Une incantation ?
Un appel sous forme de poème en prose ?
C’est l’histoire d’une étoile qui vacille.

Adaptation - Lecture du livre sur Le ravissement de Marilyn Monroe


4 représentations à Paris 18ème
les 5, 6, 7 et 8 juillet 2022

isabelle_adjani-2022-theatre-MM-affiche-3a 
tarif: 19 € - 47 €
Lieu: Théâtre de l'Atelier
Adresse:  1 place Charles Dullin, 75018 Paris 18
Sur le web: site theatre-atelier.com

isabelle_adjani-2022-theatre-MM-affiche-3 


1 représentation à Ramatuelle
le samedi 06 août 2022 à 21h30

isabelle_adjani-2022-theatre-MM-affiche-5 

tarif: (hors frais de réservation): 70 €
Lieu: Festival de Ramatuelle
AdresseLes Ayguiers, 83350 Ramatuelle
Sur le web: site festivalderamatuelle.com


 1 représentation à Lacoste
le samedi 13 août 2022 à 21h30

isabelle_adjani-2022-theatre-MM-affiche-4 

tarifs: (+ frais de réservation) :
Catégorie 1 non numérotée (rouge) : 150€         
Catégorie 2 non numérotée (bleu) : 100€   
Catégorie 3 non numérotée (vert) : 60€
Gratuit pour les -10 ans (sur présentation d'une pièce d'identité - places non numérotées)
Lieu: Festival de Lacoste
Adresse:  Château De Lacoste , Route Du Château 84480 Lacoste
Sur le web: site festivaldelacoste.com


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand.

Posté par ginieland à 18:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 mai 2022

TV - Héritages: Marilyn Monroe

gif_tvmarilyn

Jeudi 19 mai 2022 - 21h10 - NRJ12
Rediffusion: jeudi 26 mai 2022 à 23h00
disponible sur le replay de la chaîne

Reportage Magazine - Héritages
Marilyn Monroe: les héritiers préfèrent les blondes

2022-05-19-tv-nrj  

Présentation: Jean-Marc Morandini
Pays: France
Année: 2022
Durée : 1h 50min

2022-05-19-tv-nrj-2  

En août 1962, Marilyn Monroe, la star hollywoodienne, est découverte morte dans son lit à l'âge de 36 ans. Personne n'a oublié son personnage de blonde incendiaire dans "Les hommes préfèrent les blondes" ou encore "Certains l'aiment chaud". Son héritage va connaître un destin exceptionnel. Une femme va en devenir l'héritière : Anna Strasberg. Une femme qui n'a jamais connu Marilyn mais qui va transformer le patrimoine de la star en véritable empire. Comment cet héritage a-t-il atterri dans les mains d'une inconnue ? Quels rebondissements a connu la succession de Marilyn Monroe ? 


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.

Posté par ginieland à 22:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

« Shot Sage Blue Marilyn » vendu à 195 millions de Dollars

« Shot Sage Blue Marilyn » (1964) - portrait de Marilyn Monroe par Andy Warhol - a été vendu aux enchères lundi 09 mai 2022 à New York pour 195 millions de dollars chez Christie’s, ce qui en fait aujourd'hui le tableau du XXe siècle le plus cher vendu (le record absolu revenant au tableau "Salvator Mundi", attribué à Léonard de Vinci et acheté 450 millions de dollars en 2017 par le prince héritier d’Arabie saoudite Mohammed Ben Salman). L'enchère n'a duré que 4 minutes et selon la presse américaine l'acquéreur serait le marchand d’art new-yorkais Larry Gagosian.

2022-warhol  

"Shot Sage Blue Marilyn" (1964) - portrait of Marilyn Monroe by Andy Warhol - was auctioned on Monday May 09, 2022 in New York for 195 million dollars at Christie's, making it today the painting of the 20th century the most expensive sold (the absolute record goes to the "Salvator Mundi" painting, attributed to Leonardo da Vinci and bought for 450 million dollars in 2017 by the Crown Prince of Saudi Arabia Mohammed Ben Salman). The auction lasted only 4 minutes and according to the American press, the buyer would be the New York art dealer Larry Gagosian.


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand.

Posté par ginieland à 22:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 mai 2022

En coulisse de la soirée d'Anniversaire de Kennedy

L'histoire des coulisses du "Joyeux anniversaire, Monsieur le Président" de Marilyn Monroe

L'agent des services secrets Larry Newman a affirmé que Bobby Kennedy et Marilyn se disputaient dans les coulisses avant la représentation.

article_Kennedy  

En 1962, lorsqu'elle chante "Happy Birthday Mr. President", Marilyn Monroe est à un tournant de sa carrière et de sa vie personnelle. Elle était l'une des plus grandes actrices de son temps, mais son film précédent, The Misfits, a été une déception. Elle sortait également d'un divorce avec Arthur Miller et elle est restée un moment dans un hôpital psychiatrique de Manhattan, en raison de son état mental fragile.
Mais à la fin du printemps, les choses s'améliorent. Monroe a acheté une nouvelle maison dans le quartier calme de Brentwood à Los Angeles, et on lui avait offert un rôle principal dans Something's Got to Give (mais elle a ensuite été licenciée), un remake de la comédie loufoque de 1940 My Favorite Wife. De plus, elle avait hâte de se produire lors d'une importante collecte de fonds démocrate en l'honneur du président John F. Kennedy au Madison Square Garden de New York le 19 mai.
Monroe et Kennedy étaient impliqués dans une relation secrète et de nombreuses personnes ont affirmé qu'ils avaient passé plusieurs nuits ensemble.

Trois jours avant l'événement, Marilyn a été vue en train de répéter à New York, extrêmement anxieuse. Le soir de l'événement, on a cousu sur elle une tenue spéciale pour l'occasion - une robe couleur chair conçue par Jean Louis incrustée de plus de 2 500 strass et conçue pour épouser ses courbes.
Peter Lawford l'a présentée, "M. Président… la regrettée Marilyn Monroe" – une référence ludique aux fréquents retards de Marilyn ("late" en anglais voulant autant dire "en retard" que "regretté" pour désigner une personne chère décédée). Puis Lawford a retiré son étole et le public a eu le souffle coupé. Marilyn scintillait de 2 500 strass sur une robe couleur chair qui la faisait apparaître nue. (Elle ne portait pas de lingerie.)
Marilyn effleura le microphone avec un doigt, et soudain l'ingénue timide se transforma en chaton sexuel confiant. Marilyn a toujours été un désordre de paradoxes.

Cette nuit-là, John Kennedy était particulièrement inquiet. L'agent des services secrets Larry Newman a affirmé que Bobby Kennedy et Marilyn se disputaient dans les coulisses avant la représentation.

Plus tard dans la soirée, les Kennedy et Marilyn assistèrent à une after-party pour les donateurs démocrates. L'ambassadeur des États-Unis aux Nations Unies, Adlai Stevenson, s'est plaint qu'il était difficile de parler à Marilyn puisque Bobby était comme "un papillon de nuit autour de la flamme". D'autres ont fait remarquer qu'il était difficile de dire quel frère Kennedy Marilyn préférait.

Les services secrets ont confisqué tous les négatifs des photos montrant Marilyn avec les Kennedy cette nuit-là, sauf celle-ci (voir photo ci-dessous).

Nous ne connaîtrons jamais la véritable nature de la relation de Marilyn avec les Kennedy, mais la plupart des historiens pensent que Marilyn couchait avec Bobby à l'époque.

Mais quelque chose s'est sûrement passé cette nuit-là. Le lendemain, les chroniqueurs comme Dorothy Kilgallen ont qualifié la performance de Marilyn de "faire l'amour avec le président sous les yeux directs de quarante millions d'Américains". D'autres ont affirmé que la performance sexy de Marilyn visait à rendre son ex-mari, Arthur Miller, jaloux. (Il était dans le public.) Malheureusement, John F. Kennedy n'était pas homme à garder des femmes gênantes, et le scandale avait rendu Marilyn très gênante. Il a rompu les liens avec elle peu de temps après cette nuit.


The Story Behind Marilyn Monroe’s ‘Happy Birthday, Mr. President’
May, 03, 2022 |
-
online iconic

Secret Service agent Larry Newman claimed that Bobby Kennedy and Marilyn argued backstage before the performance.

During 1962, when she sang “Happy Birthday Mr. President”, Marilyn Monroe was at a turning point of her career and personal life.
She was one of the greatest actresses of her time, but her previous movie, The Misfits, was a disappointment. She was also coming off a divorce to Arthur Miller and she stayed for a while at a Manhattan psychiatric hospital, due to her fragile mental state.
But by the end of the spring, things getting better. Monroe bought a new home in the quiet Brentwood section of Los Angeles, and she had been offered a leading role in Something’s Got to Give (but she was later fired), a remake of the 1940 screwball comedy My Favorite Wife. Furthermore, she was looking forward to performing at a major Democratic fundraiser to honor President John F. Kennedy at ew York City’s Madison Square Garden on May 19.
Monroe and Kennedy were involved in a secret relationship, and many people claimed that the two spent several nights together.

Three days before the event, Marilyn was seen rehearsing in New York, extremely anxious. On the night of the event, she was sewn into a special outfit for the occasion – a Jean Louis-designed, flesh-colored gown embedded with more than 2,500 rhinestones and tailored to hug her curves.
Peter Lawford introduced her, “Mr. President…the late Marilyn Monroe” — a playful reference to Marilyn’s frequent tardiness. Then Lawford removed her stole, and the audience gasped. Marilyn was shimmering with 2,500 rhinestones over a flesh-colored gown that made her appear naked. (She did not wear lingerie.)
Marilyn flicked the microphone with one finger, and suddenly the shy ingenue morphed into the confident sex kitten. Marilyn was always a mess of paradoxes.

That night, John Kennedy was particularly worried. Secret Service agent Larry Newman claimed that Bobby Kennedy and Marilyn argued backstage before the performance.

Later that evening, the Kennedys and Marilyn attended an after-party for Democratic donors. United States Ambassador to the United Nations, Adlai Stevenson, complained that it was hard to speak to Marilyn since Bobby was like “a moth around the flame.” Others commented that it was difficult to tell which Kennedy brother Marilyn preferred.

The Secret Service confiscated all the negatives of photos showing Marilyn with the Kennedys that night, except this one.

article_Kennedy2  

We will never know the true nature of Marilyn’s relationship to the Kennedys, but most historians believe Marilyn was sleeping with Bobby at the time.

But something surely happened that night. The next day, columnists Dorothy Kilgallen referred to Marilyn’s performance as “making love to the president in the direct view of forty million Americans.” Others claimed that Marilyn’s sexy performance intended to make her ex-husband, Arthur Miller, jealous. (He was in the audience.)
Unfortunately, John F. Kennedy was not a man to keep inconvenient women around, and the scandal had made Marilyn very inconvenient. He broke ties with her shortly after that night.


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text Iconic.

Posté par ginieland à 19:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 mai 2022

TV - Marilyn, la dernière vérité

gif_tvmarilyn

Mercredi 11 mai 2022 - 20h40 - Toute l'Histoire
Chaîne sur option - disponible sur le replay de la chaîne

Documentaire - Marilyn, la dernière vérité

2022-TOUTE LHISTOIRE-Marilyn_final_secret-3 

   Réalisation: François Pomès
Pays: France
Année: 2022
Durée : 55 min

A partir de l'analyse ADN (menée par le français Ludovic Orlando, expert en archéologie moléculaire) d'un des cheveux de Marilyn (récupéré lors de l'embaumement de son corps et acheté depuis par John Reznikoff aux enchères) et de la salive de la petite fille de Charles Stanley Gifford, le patron de la mère de Marilyn et son père biologique supposé tel qu'elle-même l'a toujours pensé, ce documentaire tente de résoudre l'énigme et d'apporter une réponse définitive sur l'identité du père biologique de Marilyn; à travers des images d'archives et témoignages retraçant les efforts deséspérés de Marilyn de créer un lien avec celui qu'elle a toujours pensé être son père.


 © All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.

Posté par ginieland à 19:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 avril 2022

TV - "Journal Télévisé" de 20 h sur France 2 - Vendredi 29 avril 2022

Un sujet a été diffusé au journal télévisé de 20h de France 2 le vendredi 29 avril 2022:
"Culte ! Marilyn, les derniers mystères d'une étoile"


© video copyright france 2

Posté par ginieland à 20:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 avril 2022

TV - Mort d'une icône: Le mystère Marilyn Monroe

gif_tvmarilyn

Jeudi 05 mai 2022 - 23h05 - Arte
Sera peut être disponible sur le replay de arte.tv

Documentaire - Mort d'une icône:
Le mystère Marilyn Monroe 

TV-mortduneicone  

Réalisation: Albert Knechtel & Ira Beetz
Pays: Allemagne
Année: 2021
Durée : 55 min
Production ZDF
Titre original: Cold Case (Episode 03 Death of an Icon Marilyn Monroe)

Son acte de décès porte la mention "suicide probable". Marilyn Monroe s’est-elle donné la mort dans la nuit du 5 au 6 août 1962 ou a-t-elle été victime d’un assassinat ? Une passionnante enquête sur l’une des disparitions les plus mystérieuses de Hollywood.

1962. L'Amérique perd son icône blonde : Marilyn Monroe est retrouvée morte à son domicile de Los Angeles dans la nuit du 5 au 6 août. Officiellement, la star hollywoodienne a succombé à un "suicide probable", mais, si sa santé mentale était fragile, de nombreux éléments laissent penser à un meurtre : son corps sans vie est étonnement drapé, sa chambre montre des signes d’effraction, des éléments de l’enquête ont disparu… Alors, qui aurait eu intérêt à la tuer ? Son psychiatre, Ralph Greenson, qui risquait de ne plus exercer si ses probables relations sexuelles avec elle s’ébruitaient ? Le président John F. Kennedy, et son frère, Bobby Kennedy, ministre de la Justice, avec qui Marilyn Monroe entretenait une liaison ? En pleine crise des missiles à Cuba, la vedette, qui notait ses échanges avec les Kennedy dans un carnet rouge – dont nul ne sait où il se trouve – détenait des informations confidentielles qu’elle menaçait de révéler aux médias...

Précieux témoignages
Déclarations contradictoires de la gouvernante, départ à l’étranger de l'attachée de presse le lendemain du décès ou enquête policière tronquée sont autant de zones d’ombre que l’actrice allemande Florence Kasumba ("Captain America: Civil War, Black Panther…") tente d’éclaircir dans ce documentaire. Aux côtés d’un médecin légiste, de biographes, de détectives privés et de criminalistes, cette dernière reconstitue heure par heure la nuit du drame et rassemble de précieux témoignages audios de proches de Marilyn Monroe ou de personnes intervenues à son domicile ce soir-là. Soixante ans après sa mort, le mystère demeure, mais la boîte 39, gardée sous scellés à l'université de Californie, contient des documents appartenant au psychiatre de la comédienne susceptibles d’apporter de nouveaux éléments à l’enquête. Elle ne pourra être ouverte qu’en 2039.


 © All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text arte.tv

Posté par ginieland à 21:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

A la TV - Tony Curtis, le gamin du Bronx

gif_tvmarilyn

Jeudi 05 mai 2022 - 00h00 - Arte
Disponible sur le replay de arte.tv

Documentaire - Tony Curtis
Le gamin du Bronx

TV-tonycurtis 

Réalisation: Ian Ayres
Pays: France
Année: 2011
Durée : 56 min

De la tragédie de l'enfance à l'apaisement des dernières années, de "Certains l’aiment chaud" à "Amicalement vôtre", un voyage intime avec Tony Curtis (1925-2010), l’un des premiers sex-symbols masculins d'Hollywood. 

Dès son plus jeune âge, sur le pavé du Bronx, Tony Curtis, né Bernard Schwartz, a misé sur son charme et son énergie pour échapper aux naufrages de son enfance : une famille d'émigrés juifs hongrois engluée dans la misère, une mère schizophrène qui le bat, un petit frère renversé par un camion. Engagé volontaire dans la marine pour combattre le nazisme, ce mordu de cinéma apprend après la guerre les rudiments du métier d'acteur. Repéré par Universal, il échappe assez vite à l'anonymat du menu fretin des studios, marigot impitoyable éclairé par une brève liaison avec la starlette Marilyn Monroe. En 1951, son mariage avec Janet Leigh, l'une des stars de la MGM, lui permet d’accéder à de vrais rôles de composition (Trapèze, puis Le grand chantage). S'il se prête aux diktats de la célébrité, il n'hésite pas à afficher son combat contre la ségrégation (La chaîne, avec Sidney Poitier) ou à défendre l'ambiguïté sexuelle d'un rôle (Spartacus). Et son irrésistible prestation dans Certains l’aiment chaud (1959), aux côtés de Jack Lemmon et de Marilyn, est entrée au panthéon du septième art.

Fantômes
À ces années flamboyantes succède un long déclin. Même s'il tourne encore quelques grands films (Le dernier nabab) et savoure un immense succès de télévision avec Amicalement vôtre, Tony Curtis est rattrapé par les fantômes de l'enfance. Avant de trouver, sur le tard, une forme de sérénité. C'est en paisible retraité qu'il témoigne dans ce film tourné peu avant sa mort, en 2010. Entre ombre et lumière, archives et témoignages (Debbie Reynolds, Harry Belafonte…), un voyage intime avec l'une des dernières icônes de l'âge d'or hollywoodien.


Déjà diffusé le 21 mars 2016
> Sur le blog article Docu - Tony Curtis, Le Gamin du Bronx 


 © All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text arte.tv

Posté par ginieland à 21:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 avril 2022

Vanity Fair - Norman Rosten, poète et dernier confident de Marilyn Monroe

VANITYFAIR_logo

 Norman Rosten, poète et dernier confident de Marilyn Monroe
08/04/2022 | par Pierrick Geais -
en ligne sur vanityfair.fr

Qui savait que Marilyn Monroe était poétesse à ses heures perdues ? Norman Rosten a longtemps été le seul lecteur des petits textes écrits par l'actrice. Il était aussi son confident, son ami et celui qui l'a vue se faner petit à petit. Dans Marilyn, ombre et lumière, réédité en français par les éditions Seghers, il raconte les sept années qu'il a passées au côté de l'icône du XXème siècle. 

VANITYFAIR-img-2022-a 

Ce jour de 1955, il pleuvait sur Brooklyn. Surpris par l’averse alors qu’il se promenait, le photographe Sam Shaw appelle son ami, le poète Norman Rosten, pour savoir s’il peut venir s’abriter chez lui. L’occasion de discuter, de prendre un café, dit-il. Il précise qu’il n’est pas seul, mais avec une jeune fille, que Rosten imagine être l’un de ses modèles. Elle arrive trempée comme une soupe, enveloppée dans un manteau en poils de chameau, les cheveux mouillés, coupés courts, et sans maquillage. Elle est méconnaissable. Sam Shaw marmonne son prénom : Rosten et son épouse, Hedda, comprennent « Marion »… La jeune fille est jolie, mais un peu timide. Ou peut-être rêveuse. Plutôt que de faire la conversation, elle se plonge dans un livre posé sur la table du salon. Songs for Patricia, écrit par Norman Rosten justement. Hedda lui pose tout de même quelques questions.

« - Je ne suis pas de New York, je suis ici depuis un mois environ, explique l’inconnue. J’étudie à l’Actors Studio. 

- C’est merveilleux. Vous avez déjà dû jouer au théâtre. Dans quelles pièces ? 

- Non, je n’ai jamais joué sur une scène. Mais j’ai fait quelques films.

- Oh ! Quel est votre nom de cinéma ? »

L’inconnue s’arrête un instant et murmure : « Marilyn Monroe… » Stupeur ! Comment avaient-ils pu ne pas reconnaître la plus grande star du moment ? Sept ans de réflexion venait de sortir sur les écrans, et était un énorme succès.

Quelques jours après cette rencontre, Norman Rosten reçoit une lettre signée « Marilyn M. » : « Cher Norman, cela semble un peu drôle d’écrire le mot “Norman” puisque je m’appelle aussi Norma, et on dirait presque que j’écris mon propre nom… » Elle lui raconte qu’elle a passé son dimanche à lire Songs of Patricia, et qu’elle a adoré. D’ailleurs, elle aussi écrit parfois des poèmes, surtout quand elle est déprimée. Elle lui en enverra quelques-uns pour qu’il lui donne son avis. « Penses-tu que c’est de la poésie ? », l’interroge-t-elle fébrilement. Elle est douée mais ne le sait pas. Ses mots sont doux, parfois un peu naïfs, mais superbes.

VANITYFAIR-img-2022-b  Marilyn ne quitte plus Norman et son épouse, la chaleureuse Hedda, à laquelle elle ouvre son cœur comme à personne d’autre. Dîners à Manhattan, week-ends à la campagne, ils partent même en vacances ensemble. L’écrivain est toujours impressionné par la frénésie qui entoure continuellement l’actrice. Le moindre de ses déplacements provoque d’incontrôlables cohues. Un jour d’été, sur une plage pourtant secrète de Long Island, elle est poursuivie par un essaim de fans, qui veulent la toucher et l’embrasser, jusque dans l’eau, et manque de se noyer. Heureusement, Rosten l’aide à nager jusqu’à un canot. « Ce fut la seule fois où j’eus la chance de lui sauver la vie », écrit-il.

Il n’arrivera pas à la secourir des autres dangers, trop intimes, trop profonds. En 1962, Marilyn Monroe n’a que trente-six ans mais n’a pas plus de force qu’une vieille dame. Norman la voit sombrer dans une mélancolie que rien ne peut soigner. La veille de sa mort, elle lui téléphone, joyeuse et agitée. Elle parle de sa nouvelle interview dans Life, de son prochain tournage, d’un gala auquel elle doit assister et d’une comédie musicale qu’elle voudrait voir… Mais elle n’évoque pas l’essentiel. « Elle parlait sans s’arrêter. Il y avait un message codé derrière ces phrases, et je n’arrivais pas à le déchiffrer. Le message, c’était : à l’aide ! Et elle continuait à bavarder », racontera-t-il plus tard.

VANITYFAIR-img-2022-c  Le souvenir de Marilyn ne quittera jamais Norman Rosten. Il écrira le livret de l’opéra Marilyn d’Ezra Laderman, et aussi une biographie, parue pour la première fois sous le titre Marilyn : an untold story en 1973, aujourd’hui réédité en France aux éditions Seghers. Un témoignage précieux, délicat, juste et tendre, qui donne à voir la star hollywoodienne sous un jour inédit. Aussi, on peut y lire des fragments de poèmes composés par Marilyn Monroe. Comme celui-ci : « Plus ténue qu’un fil de toile d’araignée/Plus pure qu’aucun/Mais elle s’est attachée elle-même/Et a tenu bon dans le vent des tempêtes./Et a été roussie par des feux bondissants et brûlants./Vie - en des moments étranges je suis tes deux directions/Tant bien que mal je reste suspendue, attirée vers le vide/Alors que tes deux directions m’attirent. »

Marilyn, ombre et lumière, de Norman Rosten, traduit par François Guérif, éditions Seghers, en librairies dès aujourd’hui


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text Vanity Fair.

Posté par ginieland à 17:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,