14 octobre 2021

Des écrits inédits de Marilyn à Yves Montand

Yves Montand amoureux de Marilyn Monroe : ces messages jamais publiés qui refont surface
12/10/2021 | par Julia Solans -
en ligne sur gala.fr

Alors marié à Simone Signoret, Yves Montand a vécu une brève romance avec Marilyn Monroe au début des années 1960. Sa dernière épouse, Carole Amiel, a dévoilé des lettres échangées entre les deux amants dans une biographie tout juste sortie.

Le 13 octobre 2021, Yves Montand aurait fêté son 100e anniversaire. Pour l'occasion, la dernière épouse du chanteur a publié sa biographie intitulée Yves Montand, la force du destin. Carole Amiel souhaite notamment faire découvrir la star française aux jeunes générations et montrer l'ampleur de sa célébrité depuis les années 1950. Dans un long entretien accordé au Parisien ce mardi 12 octobre, elle est revenue sur la mythique liaison entre le comédien et Marilyn Monroe. Après son décès le 9 novembre 1991, la veuve de l'acteur a découvert de nombreuses lettres entre les deux amants dont "un dessin de couple sous la couette". Pour la première fois, ces lettres sont dévoilées dans la nouvelle biographie.

"Nous avons retrouvé les messages quand nous avons fait ensemble le tri dans son ancien appartement du 15, place Dauphine. Nous vivions au numéro 27", a raconté Carole Amiel. À cette époque, Yves Montand était en couple avec Simone Signoret et cette liaison secrète aux côtés de la célèbre Américaine avait fait scandale. Pourtant, la grand-mère de Benjamin Castaldi ne paraissait pas troublée par cette histoire : "Vous connaissez beaucoup d’hommes qui resteraient insensibles en ayant Marilyn dans leurs bras ?", aurait-elle plaisanté lors d'une interview. La dernière épouse du chanteur a également révélé une autre lettre d'une femme tout aussi légendaire : "Il y a aussi une lettre de Piaf, ou des notes tout aussi révélatrices de sa personnalité", a-t-elle déclaré.

C'est après le décès de Simone Signoret que la star française a fait la rencontre de Carole Amiel, alors assistance sur le tournage de Manon des sources. Elle sera son dernier amour mais également la mère de son unique enfant, Valentin. Malheureusement, le jeune garçon est seulement âgé de trois ans lorsque le comédien meurt d'un infarctus à 70 ans. "Je suis fière et heureuse de son parcours, même si l’absence de père s'est fait ressentir quand il a été papa", a-t-elle témoigné. Aujourd'hui âgé de 33 ans, le fils de l'emblématique acteur a fondé une "école de jeux vidéo en 3D" à Montpellier selon les explications de sa mère.


Dans la presse

Jours de France, 12/10/2021 - FRANCE
2021-10-12-JDF 


 En librairie

Yves Montand, la force du destin, de Carole Amiel
sorti le 07/10/2021

Book-YM  


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.

Posté par ginieland à 18:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 octobre 2021

TV - Ivo Livi, dit Yves Montand

gif_tvmarilyn

Lundi 11 octobre 2021 - 23h15 - sur Paris Premiere

Documentaire - Ivo Livi, dit Yves Montand

Réalisation: Patrick Rotman.
Année: 2011.
Durée : 115 minutes

ivo-livi-dit-yves-montand 

La vie de Montand est faite de beaucoup de vies qui s’entremêlent : l’ascension d’un petit immigré italien qui devient une star internationale, l’extraordinaire carrière au music-hall, les dizaines de rôles sur le grand écran, la rencontre avec des femmes qui sont elles-mêmes des mythes : Signoret, Piaf, Marilyn, l’engagement enfin dans les combats de son siècle.
À travers cette vie d’un acteur de son siècle, où tant de rôles se superposent et le suivent dans les méandres de son existence, c’est au fond retrouver notre histoire.


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.

Posté par ginieland à 18:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 septembre 2021

La diffusion de la série "Blonde" repoussée

Blonde : "horrifié" par les scènes de sexe, Netflix refuserait de sortir le biopic de Marilyn Monroe
05/08/2021 | par Marva Antoni -
en ligne sur ecranlarge.com

blonde-photo-ana-de-armas  

Les scènes de sexe de Blonde d'Andrew Dominik auraient "horrifié" Netflix qui demanderait au cinéaste de revoir le montage final.

Icône parmi les icônes, Marilyn Monroe continue de fasciner encore aujourd’hui. Sulfureuse, libérée et hors des canons de beauté de l’époque, Marilyn Monroe a su forger sa légende en à peine dix ans de carrière, avant son décès tragique et mystérieux qui a fini de graver son nom dans l’histoire d’Hollywood. Un personnage trouble qui s’est vu porter sur le grand écran dans le biopic My Week with Marilyn de Simon Curtis avec Michelle Williams.

Cependant, assez fade et distant, le film de Curtis n’a pas vraiment réussi à percer la carapace de mystère autour de l’actrice. Mais un nouveau biopic, très romancé, se profile avec Blonde d’Andrew Dominik pour Netflix avec Ana de Armas. Et le film ne semble plus chercher à iconiser Monroe. S’éloignant de l’image assez lisse qu'Hollywood donne à voir de la star, Blonde aurait "horrifié" Netflix, notamment par ses scènes de sexe très graphiques.

marilyn-monroe-photo-1390801 

Adapté du roman biographique fictionnel éponyme de Joyce Carol Oates, Blonde semble chercher à casser l’image toute faite de Marilyn Monroe et à gratter un peu le vernis et avec Andrew Dominik derrière la caméra, on pouvait l'espérer. Ayant commencé sa carrière avec un autre biopic : le très violent Chopper, la filmographie de Dominik se compose de films coup de poing comme L'Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford et Cogan : Killing Them Softly.

Mais son adaptation du roman de Oates irait apparemment trop loin pour Netflix. D'après des sources de World of Reel, mené par le journaliste Jordan Ruimy (souvent bien informé), les pontes du N rouge seraient très mécontents du montage final proposé par le réalisateur. En cause ? Des scènes de sexe trop graphiques à leurs goûts, notamment une séquence de viol et un cunnilingus menstruel sanglant.

Netflix aurait donc vu rouge (on n'a pas pu s'en empêcher), tant et si bien que la plateforme se battrait avec Dominik pour qu’il change son montage. Une demande que le réalisateur aurait rejetée catégoriquement, bien décidé à camper sur ses positions. Ce désaccord serait la raison pour laquelle le film aurait été repoussé à 2022 alors qu'il semblait parti pour briller à Venise avant une possible course aux Oscars.

knock-knock-photo-ana-de-armas-1390807 
Ana de Armas dans Knock Knock

Netflix serait donc embarrassé par le film tant il ne refléterait pas ses attentes, la plateforme se retrouvant avec un film d’auteur arty virulent et à contre-courant et non un film estampillé oscar comme espéré. Étrange toutefois que Netflix s'en rende compte maintenant alors que le film semble terminé depuis un moment (le film a été présenté au comité cannois, Thierry Frémaux a assuré l'avoir vu), que le studio connaissait le scénario, le réalisateur et avait sûrement accès aux rushs.

Admettons que cela soit bel et bien vrai, plusieurs questions se posent alors : que va-t-il advenir de Blonde ? Est-ce que Netflix va sortir le film sans faire trop de bruit afin de le glisser sous le tapis et éviter de se mettre à dos Dominik ? À l'opposé, refusera-t-elle définitivement de sortir le film dans cette version ? Ou alors le N rouge surfera-t-il sur l’esprit de scandale du film pour en faire sa promotion ?

Difficile de répondre à toutes ces questions, mais en tout cas, il serait surprenant que Netflix change complètement le montage d'Andrew Dominik. D'abord pour éviter de s'embrouiller avec le réalisateur très talentueux et qui semblait avoir jusque là de bonnes relations avec le N rouge (il a réalisé une partie de la saison 2 de Mindhunter et il devait faire le film War Party avec la plateforme).
Puis surtout parce que la plateforme est connue pour laisser beaucoup de libertés à ses cinéastes. Intervenir sur la version de l'un d'eux reviendrait donc à envoyer un message possiblement négatif aux futurs réalisateurs et réalisatrices de la plateforme venus chercher cette liberté tant mise en avant par Netflix par rapport aux autres studios hollywoodiens.

On peut également se demander pourquoi il y aurait autant de réticence de la part de Netflix vis-à-vis de quelques scènes à caractère sexuel un peu crues alors même que la plateforme a produit des films déjà très tendancieux comme 365 jours.

Est-ce pour préserver des abonnés pudibonds ou bien est-ce que ces scènes exposent des personnages connus et respectés, tels que l’ancien président John Fitzgerald Kennedy ? Il n'est en tout cas pas dingue de se questionner sur les peurs de Netflix, soit sur le sexe en lui-même soit sur la portée politique et sociale des scènes en question dans le film.

Reste à savoir comment Netflix va gérer la bombe et surtout, comment le film sera reçu s'il sort un jour. En attendant de voir si Blonde se frayera un chemin dans les festivals de 2022 ou sortira en catimini, vous pouvez retrouver le teaser de Mourir peut attendre, le prochain film d'Ana de Armas.


Sur la page Twitter ArmasUpdates
L'actrice Ana De Armas a publié un tweet
le 03 août 2021 sur la sortie repoussée

twitter-ana-de-armas 


Quelques projets des affiches

BLONDE-poster-01 
BLONDE-poster-02  BLONDE-poster-03  


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.

Posté par ginieland à 13:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

31 mai 2021

TV - La pièce de théâtre "7 ans de réflexion"

gif_tvmarilyn

Lundi 31 mai 2021 - 21h05 - France 3
Rediffusion: Dimanche 06 juin 2021 à 2h45
A revoir en replay jusqu'au 07 juin sur france.tv

Théâtre:  7 ans de réflexion

7ans_piece-france3 

Durée : 92 minutes
Auteur: George Axelrod
Mise en scène: Stéphane Hillel
Interprétation: Guillaume de Tonquédec, Alice Dufour

L'histoire: Richard Sherman, publicitaire new-yorkais, est resté seul alors que sa femme et leurs enfants sont partis en vacances estivales. Il goûte à sa tranquillité retrouvée alors qu'une canicule frappe la ville. Un soir, un pot de fleur s'écrase sur son balcon, tombé de l'étage d'au-dessus et pulvérisant la chaise sur laquelle il était assis peu de temps auparavant. C'est ainsi qu'il fait la connaissance de sa sublime voisine, une célibataire qui se montre rapidement très amicale. Après sept ans de mariage, Richard va-t-il succomber à la tentation ?

7ans_piece-france3-b 

Pour info: En 1955, Billy Wilder avait adapté sur grand écran cette comédie créée à Broadway trois ans plus tôt. Mais, bloqué par la censure, le cinéaste ne put traiter de l'adultère avec le langage cru et direct de la pièce. Ici, les comédiens jouent le texte original. Alice Dufour reprend le rôle de la voisine, tenu par Marilyn Monroe au cinéma et on y découvre une allusion à la célèbre scène de la robe de Marilyn qui virevolte au dessous de la bouche de métro. 
© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.

Posté par ginieland à 18:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

29 mars 2021

TV - Niagara

gif_tvmarilyn

Lundi 5 avril 2021 - 20h55 - Arte
Rediffusions: vendredi 9 avril à 13h35
jeudi 22 avril à 13h35
A revoir en replay sur arte.tv

Film:  Niagara

NIAGARA-arte2021  

Durée : 85 minutes
Année et origine : 1953, USA
Réalisateur: Henry Hataway
Acteurs: Marilyn Monroe, Joseph Cotten, Jean Peters...

Dans le décor spectaculaire des célèbres chutes du Niagara, l’épouse d’un couple en bout de course se sert de son amant pour se débarrasser de son mari... Un film noir, au suspense tendu, réalisé par Henry Hathaway ("Peter Ibbetson"), avec Marilyn Monroe dans l’un de ses plus grands rôles.
En lune de miel, Polly et Ray Cutler se réjouissent par avance de la vue sur les chutes du Niagara offerte par le bungalow qu’ils ont loué. Mais les jeunes mariés déchantent en découvrant à leur arrivée que les locataires précédents n’ont pas quitté les lieux. Convoquée par le gérant du motel, Rose Loomis, la femme du couple, leur explique que George, son époux, sort d’une clinique psychiatrique militaire et qu’après une crise il a besoin de se reposer. Compréhensifs, les Cutler acceptent la solution de repli qui leur est proposée, mais peu après, lors d’une excursion avec Ray près des chutes, Polly surprend Rose embrassant un inconnu. À leur retour au motel, ils apprennent que cette dernière, désemparée, a signalé la disparition de George…
Tourments 
C’est "le" film avec lequel Marilyn Monroe a conquis son statut de star planétaire, la campagne publicitaire assurant à la sortie que "les courbes de l’actrice et les chutes pouvaient être considérées comme les huitième et neuvième merveilles du monde", avec une "vue dans les deux cas à couper le souffle". Film noir, au suspense tendu autour de la duplicité d’une femme infidèle et des tourments de la jalousie qui s’emparent de son époux – un vétéran de la guerre de Corée souffrant de stress post-traumatique –, Niagara est aussi entré dans la légende par la manière dont Henry Hathaway (Cent dollars pour un shérif) saisit, dans d’éclatantes couleurs, la violence de flots indomptables, dont les puissants courants entraînent le mari éconduit vers l’abîme.
© copyright text : arte.tv

Posté par ginieland à 19:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 mars 2021

Benjamin Castaldi rend hommage à ses grands-parents

livre-montand_signoret  Un livre - Benjamin Castaldi, a publié un livre "Je vous ai tant aimés" où il évoque la carrière et la vie intime de sa grand-mère Simone Signoret et d'Yves Montand (-sorti le 10 février 2021 aux Editions du Rocher voir sur amazon)

Dans une interview donnée à Ici Paris (dont on retrouve des extraits sur Pure People), il commente le coup de foudre entre Signoret et Montand: "Je ne vois pas d'autre terme. Il y a eu comme une attirance électromagnétique entre les deux (...) Pourtant Montand n'était pas enclin à tomber amoureux. Il sortait de sa relation avec Edith Piaf, il était brisé." Simone quitte son mari Yves Allégret, le père de Catherine (la mère de Benjamin) pour épouser Montand en 1951; Benjamin explique que leur histoire d'amour "s'est transformée au fil du temps" : "Je garde le souvenir d'eux extrêmement tendres à la fin de la vie de Simone [décédée en 1985, NDLR]."
Le couple a vécu des hauts et des bas... le coup de canif dans leur relation prenant son point culminant avec la relation que Montand a entretenu avec Marilyn Monroe, pendant le tournage du film Le Milliardaire en 1960: "Simone n'a rien vu venir. Elle n'a même pas mesuré que ça pouvait arriver", confie Benjamin Castaldi. Surtout que Simone est "très copine" avec Marilyn, et l'a même "aimée sincèrement" : "On ne l'imagine pas passer ses journées à faire les boutiques en plein Beverly Hills et se faire des colorations avec Marilyn Monroe. Pourtant, c'est du vécu !"
D'autant que cette liaison est révélée médiatiquement et Simone Signoret devient "la cocue la plus célèbre du monde"; Benjamin commente: "L'humiliation est publique. J'ai moi-même été dans cette situation, et je peux vous dire que ça fait mal... D'ailleurs, sa phrase "Vous connaissez beaucoup d'hommes qui n'auraient pas succombé à Marilyn', est pour moi une posture. Une façon de ne pas perdre la face."
Mais le couple fait face ensemble: Montant ne quitte pas Simone et inversement, Simone reste avec Montand; Benjamin Catsaldi de dire: "Au fond d'elle-même, elle sait qu'il n'est pas amoureux de Marilyn. Sinon il ne serait jamais rentré". Mais Simone "a mis du temps à cicatriser" et n'a plus jamais été la même, puisqu'elle "s'est libérée du fait qu'elle n'avait plus à rester la femme sublime dont Montand était tombé amoureux. Ont commencé sa prise de poids, son laisser-aller et son penchant pour le Jack Daniel's (...). Je crois que ça a permis à Simone de devancer l'appel de l'âge et que ça a façonné la suite de sa carrière", explique Benjamin.


Une pièce de théatre - Pendant le confinement, Benjamin Castaldi a écrit une pièce avec Eric-Emmanuel Schmitt qui s'appelle "Bungalow 21", qui met en scène les deux couples Simone Signoret - Yves Montand et Marilyn Monroe - Arthur Miller. Prévu pour 2022, le casting est actuellement en cours et des rumeurs circulent déjà (info du site rtl): Sophie Marceau pour jouer Signoret et Scarlett Johansson dans le rôle de Marilyn !  Benjamin Castaldi de commenter: "Je pense que ça va surprendre. C'est un huis clos, c'est un thriller amoureux incroyable. C'est uniquement les quatre mois à Los Angeles (...) je pense qu'on ne s'est pas raté [avec Éric-Emmanuel Schmidt]"
Le bungalow 21 est celui qu'occupaient Marilyn Monroe et Arthur Miller dans l'hôtel de Bervely Hills, pendant le tournage du Milliardaire; voisin du bungalow 20 occupé par Yves Montand et Simone Signoret.


>> Extraits de l'article sur le site du magazine Suisse L'Illustré:

Benjamin Castaldi et le bungalow 20 du Beverly Hills Hotel

benjamin_castaldi  

«En 1992, j’ai 22 ans et je décide de partir à Los Angeles afin de réunir symboliquement ma grand-mère, Simone Signoret, et Yves Montand, le père adoptif de Catherine Allégret, ma mère. A Hollywood, j’ai pris rendez-vous avec le maire afin de pouvoir faire inscrire leur nom sur une étoile du Walk of Fame. Je n’ai encore jamais fait de télévision et je suis un parfait inconnu.»
«Pris de nostalgie, j’ai décidé, comme eux dans les années 1960, de descendre au Beverly Hills Hotel. A la réception, on m’annonce que l’on m’a surclassé: j’ai droit à un bungalow. C’est super ! On m’a attribué le numéro 20. Et là, à peine ai-je franchi le seuil de la porte que je suis saisi d’une impression de déjà-vu. Je connais ce lieu et tous ses recoins, sans y avoir jamais mis les pieds… Dans la nuit, j’appelle ma mère et je lui demande: «Dans quelle chambre ont-ils séjourné?» Elle vérifie, me rappelle et me répond en pleurs: «Au 20, comme toi.» Folle coïncidence! (...) Le bungalow 21, juste à côté, était occupé par un autre couple légendaire: l’icône Marilyn Monroe et son mari, l’écrivain Arthur Miller. Les deux couples dînaient ensemble tous les soirs.»
«Par extraordinaire, le responsable de la piscine de l’hôtel est resté le même. Trois décennies plus tard, il me décrit Signoret et Marilyn, copines, au bord du bassin. La star américaine, connue pour ses sautes d’humeur, s’enfermait dans sa chambre et n’en sortait que rarement. Montand, lui, avait ressenti le besoin de me raconter son aventure avec elle, l’année de mes 18 ans. Ils avaient tourné dans «Le milliardaire» en 1960; c’est elle qui l’avait imposé aux studios hollywoodiens.»
«Malgré leur aventure, née un soir de solitude dans la chambre du 21 – Arthur Miller et Simone Signoret étaient repartis – il n’a jamais eu l’intention de quitter ma grand-mère. Marilyn, en revanche, fantasque et dépressive, voulait refaire sa vie avec lui. Son mariage partait à vau-l’eau. Elle retrouvait en Montand l’incarnation de sa précédente union avec le champion de baseball Joe DiMaggio. Leur élégance et leur ressemblance physique sont frappantes. Lorsque, à l’époque, il donnait des interviews, Montand refusait de parler de Marilyn, gêné d’avoir tant fait souffrir celle qu’il avait trompée aux yeux du monde entier. Dans le couple Signoret-Montand, il y eut un avant et un après.»


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand.

Posté par ginieland à 15:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

06 mars 2021

RADIO - Marilyn Monroe : les drames intimes qui ont jalonné sa vie

logo-radio Samedi 27 février 2021 - RTL
Disponible en podcast sur le site

en ligne sur rtl.fr

Emission:  Marilyn Monroe :
les drames intimes qui ont jalonné sa vie 

Emission: Confidentiel
Animateurs: Jean-Alphonse Richard
L'invité: Murielle Joudet,
critique de cinéma au Monde et aux Inrocks.
Durée: 32min 11sec

PODCAST - Marilyn Monroe ne fut jamais la nouvelle Vénus. L'amour, qu'elle cherchait désespérément, ne cessa de se dérober sous ses pas. Elle n'en reçut que des lambeaux, des promesses non tenues, des trahisons, sans pouvoir se résoudre à croire que ce sentiment qui lui échappait, n'existait pas.

Norma Jeane Mortenson selon l'état civil ou Norma Jeane Baker selon son extrait de baptême est née au Los Angeles County Hospital le 1er juin 1926. Sa mère s'appelle Gladys Monroe mais elle ne connaîtra jamais son vrai père. Le nom qu'elle porte, Mortenson, est celui d'Edward Mortenson, brièvement marié à sa mère et divorcé. Marilyn serait le fruit de la liaison de sa mère, employée dans un laboratoire de développement de films, avec son patron, un certain Charles Stanley Gifford. De ce père supposé, Marilyn Monroe, ne disposera que d'une photo sépia que sa mère lui a montrée à l'âge de huit ans. Celle d'un homme souriant portant un chapeau mou et une petite moustache à la Clark Gable, qui serait mort dans un accident de voiture. "Je n'ai jamais cru à cet accident", confiera Marilyn qui retrouvera dix ans plus tard Charles Stanley Gifford. Quand elle l'appellera au téléphone, il lui raccrochera au nez.

La future Marilyn Monroe vit avec sa mère dans une modeste maison d'Hollywood. Gladys a déjà fait quelques séjours en hôpital psychiatrique. Au bout d'un an, elle commence à perdre la raison, reste recluse dans sa chambre. Elle est jugée dangereuse, diagnostiquée schizophrène paranoïde et placée en maison de repos. Marilyn ne la verra plus désormais que par intermittence, silhouette fantomatique perdue dans un nuage médicamenteux. Pour l'instant la petite fille est livrée à elle-même. L'année de ses huit ans, elle est violée dans un foyer où elle est pensionnaire. Elle ne donnera jamais le vrai nom de son violeur, l'appelant monsieur Kimmel et le présentant comme un Anglais qui avait l'âge d'être son père. Marilyn racontera bien plus tard qu'une porte s'était ce jour-là refermée sur elle. Dans un journal intime retrouvé peu après sa mort, l'actrice écrit cet appel à l'aide au sujet de son viol : "Non, je ne serai pas punie pour ça. Non, je ne serai ni menacée, ni privée d'amour ou jetée dans les flammes de l'enfer pour ça".

Marilyn Monroe est désormais une pupille de l'Etat de Californie. La voilà ballotée entre sa tutrice, Grace Goddard, une lointaine tante et deux orphelinats. C'est une élève médiocre qui a du mal à être ponctuelle et attentive. Il n'y a qu'en écriture, en lecture et en poésie qu'elle excelle. Pour cette fille qui étouffe en pension, chaque sortie au cinéma est une bouffée d'oxygène. A quatorze ans, elle écrit : "Je n'aimais pas le monde dans lequel je vivais, c'était sinistre, mais j'adorais raconter des histoires. Quand on me dit que cela s'appelait jouer la comédie, j'ai répondu que c'est ça que je voulais faire : actrice".

Un premier mariage sans amour

Marilyn Monroe a 16 ans quand sa tutrice, quitte la Californie. Avant de partir, celle-ci trouve un stratagème pour que l'adolescente ne passe pas deux années supplémentaires à l'orphelinat : conclure un mariage arrangé. Le mari n'est autre qu'un voisin de 21 ans, un certain James Dougherty sur lequel Marilyn n'a jamais posé le regard. Peu importe, elle accepte la combine. Le 19 juin 1942, elle devient Mme Dougherty. Pas vraiment d'amour dans ce jeune couple. Côté mari, il rassure ses parents. Côté épouse, elle quitte l'orphelinat. "J'avais l'impression de sortir du zoo" dira t-elle. Quatre ans de mariage. Un mari le plus souvent absent, marin à bord de cargos pendant deux ans puis engagé dans la guerre du Pacifique. Marilyn vit au rythme des lettres et des permissions d'un époux qu'elle ne connait pas. Elle s'ennuie. Elle prend un job à la Radioplane Company, une usine d'armement qui tourne à plein régime. Un photographe militaire qui fait des portraits d'ouvrières affectées à l'effort de guerre, clichés distribués aux GI's, la remarque au premier coup d'œil. Cette Norma Jeane Dougherty, beauté fraiche et brune, sourire enthousiaste, sort du lot. David Conover sera le premier homme à avoir capturé la silhouette et le sourire de celle qui va être Marilyn, la femme la plus photographiée au monde.

A Las Vegas ou à Los Angeles, cette Norma Jeane qui ne fume pas et ne boit pas, se maquille très peu et dit oui sans réfléchir à tous les photographes, devient un modèle réputé. Hollywood la repère. Elle est donc invitée à faire un essai dans les studios de la Twentieth Century Fox. Plutôt concluant même s'il faut absolument qu'elle change de nom. Celui qu'elle porte n'est pas assez glamour. Elle s'appellera donc Marilyn Miller, ce qui ne lui convient pas. Comme elle est fan de la star Jean Harlow, elle propose donc à la place Jean Monroe, le nom de jeune fille de sa mère. Le studio tranche : ce sera Marilyn Monroe.

Sexe, mensonges et médicaments

Marilyn Monroe, 20 ans, apparait rapidement dans deux comédies à petit budget, mais la Fox hésite. Marilyn a beau être accro aux cours à l'école de théâtre du studio et rêver à des rôles dramatiques, elle ne convainc pas. Trop fragile, trop effarouchée, trop intimidée pour être une bonne actrice. La Fox ne renouvelle pas son contrat. La Columbia lui donne aussitôt une deuxième chance, mais il va falloir qu'elle se fasse teindre en blonde. L'un des agents qui fait la pluie et le beau temps à Hollywood, Johnny Hyde, la prend sous aile. Il a plus de 30 ans qu'elle, en fait sa maîtresse, s'entiche de la starlette, songe à divorcer pour l'épouser mais succombe. Une crise cardiaque après deux ans de liaison. Marilyn perd le protecteur qui lui ouvrait toutes les portes. Commence pour elle une course effrénée aux castings. Abonnée à des comédies dans lesquelles elle joue la fille sexy de service, toujours prête à poser en petite tenue. Ses photos publiées dans la revue des troupes américaines font sensation. Marilyn crée même le scandale quand un journal découvre que sa mère, qu'elle disait morte, est en fait bien vivante, pensionnaire d'un asile psychiatrique. Sexe et mensonges, cette Marilyn cacherait-elle le diable derrière son visage d'ange blond ?

L'Amérique a un faible pour cette Marilyn Monroe qui n'a pas froid aux yeux. Prend tous les risques. Sur les plateaux, elle passe pour une fille impossible qui n'en fait qu'à sa tête. Elle est souvent en retard, oublie son texte, se moque des obligations imposées par les studios, boit, fume et aime sortir. Marilyn est belle, fantasque et imprévisible. Les GIs ont sa photo au dessus de leur lit et son visage est peint sur les bombes embarquées dans les B50. Elle se moque de tous ces hommes qui lui tournent autour et ne voient en elle qu'une proie désirable. Elle multiplie les aventures de quelques jours ou quelques semaines avec le réalisateur Elia Kazan, les acteurs Nicholas Ray ou Yul Brynner. Personne ne se doute que les hommes au fond la répugnent. Personne ne se doute non plus qu'en dépit des apparences, Marilyn tremble comme une feuille, sûre de rien. Une perpétuelle anxieuse. Une insomniaque, qui prend des somnifères, enchaîne avec des amphétamines. Dans les quatre années qui viennent elle sera addict et ne pourra plus se passer de ces cocktails toxiques.

Marilyn Monroe fait tourner les têtes mais elle se lasse de son rôle de poupée parfaite. Elle pressent que cette image va finir par l'étouffer même si un film, Niagara, lui a permis de ne plus passer pour une ravissante idiote. Sans prévenir, elle claque la porte d'Hollywood et va s'installer à New York. Avec la ferme volonté de devenir une actrice digne de ce nom. Quitte pour cela à repartir à zéro. Elle prend des cours chez Lee Strasberg à l'Actor's Studio, étudiante qui comme les autres attend son tour dans un couloir. Strasberg veut des acteurs qui racontent leur propre vie. Celle de Marilyn est déchirée, exsangue, névrotique. Strasberg l'encourage à se livrer à la psychanalyse, la nouvelle thérapie à la mode. L'actrice en aura cinq psys au total. Le docteur Anna Freud - qui n'est autre que la fille de Sigmund Freud - la décrit comme "émotionnellement instable, impulsive, cherchant sans cesse l'approbation des autres, des tendances paranoïaques et schizophrènes".  Marilyn était déjà un trophée que se disputent les hommes. Elle devient un sujet d'études pour des thérapeutes. Elle leur confie les détours de son âme, avec l'espoir qu'ils puissent la sauver.

En cette année 1961, Marilyn Monroe a acheté une petite maison cernée de palmiers au 12305  Fifth Helena Drive à Brentwood, la banlieue chic de Los Angeles. Elle n'a jamais cessé de voir John Kennedy. Liaison ponctuée de soirées glauques où l'actrice, entre médicaments et alcool, se retrouve trimballée à des adresses qu'elle ne connait pas, pour de furtives retrouvailles. Au début de l'année, le plus célèbre de ses amants est devenu Président des Etats Unis. Rêve-t-elle alors à un destin de première dame ? Kennedy lui a t'elle fait miroiter un nouveau destin ? Elle parait y croire, persuadée que cet amour, enfin, sera le bon. Le 19 mai, elle apparait sur la scène du Madison Square Garden, invitée à chanter pour l'anniversaire du Président. On pourrait la croire nue dans sa robe. L'épouse de JFK, Jackie Kennedy, prévenue de cette exhibition, a préféré rester dans la propriété familiale de Glen Ora.  Jamais déclaration d'amour n'aura été aussi évocatrice, désemparée et dangereuse. En regardant ces images, Jackie dira : "La vie est trop courte pour se soucier de Marilyn". Le Président ne rappellera pas la star.

Un peu plus de deux mois après la soirée d'anniversaire, le 5 août 1962, Marilyn Monroe, 36 ans, est retrouvée morte à 3h50 du matin, par son médecin, le docteur Engelberg. Nue sur le ventre dans son lit, une main sur le téléphone, la table de nuit encombrée de flacons de barbituriques. Un suicide, possible. Un meurtre dira aussi une rumeur persistante, on ne retrouvera aucune lettre d'adieu. Depuis quelques semaines, Marilyn vivait ici en recluse, les volets tirés, enfermée dans une chambre quasiment vide. Deux mois auparavant, la Fox l'avait débarquée du tournage de Something Got To Give, pour absences injustifiées. Le film allait rester inachevé. Le 8 août 1962, Marilyn Monroe est enterrée au Westwood Village Memorial Park de Los Angeles. Joe DiMaggio, veuf inconsolable d'une légende, a interdit aux Kennedy et au tout Hollywood d'être présents. Arthur Miller ne s'est pas déplacé. Marilyn disparait dans un couloir sombre de la crypte numéro 24, appelé le couloir des souvenirs. Morte d'une overdose, peut-être. De chagrin sûrement.  Celui de n'avoir jamais été aimée.

Posté par ginieland à 22:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 décembre 2020

TV - Signoret et Montand, Monroe et Miller : Deux couples à Hollywood

gif_tvmarilyn

Lundi 07 décembre 2020 - à 21h05 - France 3
Disponible en replay jusqu'au 14/12/2020

Documentaire:  Signoret et Montand,
Monroe et Miller :
Deux couples à Hollywood

DOCU-deux_couples_a_hollywood-title-cap1 

Réalisation: Sylvain Bergère
Pays: France
Année: 2020
Durée: 1h 45min
Résumé: En 1960, Yves Montand a triomphé à Broadway et sur les plus belles scènes américaines et Simone Signoret se prépare à recevoir un Oscar. De leur côté, Arthur Miller est un dramaturge reconnu et Marilyn Monroe, une star mondialement connue. Les deux couples, au sommet de leur art, s’apprêtent à partager leur quotidien à Hollywood, car Monroe et Montand vont tourner ensemble dans « Le Milliardaire », un film de George Cukor. Les quatre stars sont des idéalistes et croient en monde meilleur, mais l’adultère et la machine hollywoodienne vont briser leurs rêves.

captures de la Bande Annonce

DOCU-deux_couples_a_hollywood-bande_annonce-cap01  DOCU-deux_couples_a_hollywood-bande_annonce-cap02  DOCU-deux_couples_a_hollywood-bande_annonce-cap03 
DOCU-deux_couples_a_hollywood-bande_annonce-cap06 
DOCU-deux_couples_a_hollywood-bande_annonce-cap04  DOCU-deux_couples_a_hollywood-bande_annonce-cap05  DOCU-deux_couples_a_hollywood-bande_annonce-cap07 


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.

Yves Montand et Marilyn Monroe : les secrets d'une romance passionnée

Yves Montand et Marilyn Monroe : les secrets d'une romance passionnée
07/12/2020 | par Thomas Colpaert -
en ligne sur programme-tv.net

mm_yves 

Au printemps 1960, Yves Montand et Marilyn Monroe tournent ensemble Le Milliardaire. Mariés et stars dans leur pays, tous deux entament une étonnante liaison, détaillée dans le documentaire Signoret et Montand, Monroe et Miller : deux couples à Hollywood.

C'est l'histoire de deux stars, deux immenses talents regrettés. En France comme aux Etats-Unis, Yves Montand et Marilyn Monroe ont laissé une trace indélébile. Le premier dans des rôles aussi variés que La Folie des grandeurs, où il doit résister au charme ravageur d'Alice Sapritch, ou le diptyque évènement  Jean de Florette - Manon des sources ,films cultes des années 80 adaptés de l'oeuvre de Marcel Pagnol. La seconde icône éternelle, glamour dans Certains l'aiment chaud , impressionnante dans Les Désaxés, film maudit entré dans la légende. Deux personnalités fortes, dont la rencontre, détaillée dans le documentaire Signoret et Montand, Monroe et Miller : deux couples à Hollywood diffusé sur France 3, a fait des étincelles.

Yves Montand - Simone Signoret, Marilyn Monroe - Arthur Miller : deux couples qui se rapprochent

C'est à la fin des années 50 que les deux acteurs se rapprochent l'un de l'autre. Ou plus précisément leurs couples. Yves Montand est en effet marié depuis près de dix ans à Simone Signoret, interprète inoubliable de Casque d'Or (1952). Marilyn Monroe de son côté s'est unie en 1956 avec le dramaturge Arthur Miller, auteur des Sorcières de Salem et de Mort d'un commis voyageur. La rencontre se passe en 1959, alors qu'Yves Montand, également chanteur, donne une représentation à Broadway. Présente dans la salle, Marilyn est conquise par ce frenchy, et organise un dîner à quatre. Les deux couples s'entendent à merveille, différents et pourtants semblables dans leur sensibilité artistique, mais également leurs opinions politiques, ancrés à gauche. L'occasion est belle pour Yves Montand, qui rêve de faire carrière à Hollywood, de partager l'affiche d'un film avec Marilyn Monroe. Ce sera un an plus tard, dans Le Milliardaire (Let's make love en version originale).

Un premier baiser "tendre, superbe" entre Yves Montand et Marilyn Monroe

Au printemps 1960, les deux couples s'installent côte à côte dans le Beverly Hills Hotel et cohabitent presque ensemble pendant plusieurs mois. Fin avril, Yves Montand et Marilyn Monroe se retrouvent plusieurs semaines seuls, Simone Signoret étant repartie travailler en Europe alors que le couple que la comédienne forment avec Arthur Miller bat de l'aile. La simple complicité amicale et de travail les deux partenaires à l'écran se transforme en relation amoureuse. "Mes lèvres dérapent, je suis à moitié sonné", raconte Yves Montand à propos de leur premier baiser, "tendre, superbe". L'idylle dure plusieurs semaines et au bout d'un mois, la presse américaine révèle l'affaire, au grand dam de Simone Signoret, oscarisée l'année précédente pour Les Chemins de la haute ville. Si Marilyn Monroe n'a jamais parlé de cette romance, Yves Montand l'a évoquée par des mots détournés lors de plusieurs entretiens. Leur histoire se termine à la fin du tournage du Milliardaire.


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.

Posté par ginieland à 19:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

02 décembre 2020

Classement Forbes 2020: Les célébrités décédées les plus rentables

Comme chaque année, la revue économique américaine Forbes établi le classement des personnalités décédées qui rapportent le plus d'argent; le dernier classement est paru le 13 novembre 2020: Marilyn Monroe est la seule femme et classée toute dernière (rapportant 8 millions de Dollars contre 13 millions l'an passé), elle est aussi la plus "ancienne" des stars décédées (en 1962); Michael Jackson est toujours en tête.
On apprend que Netflix prépare une série sur Elvis Presley et un biopic sur Marilyn Monroe.
Ci-dessous, un extrait de l'article -en anglais- vous présentant le classement complet.


The Highest-Paid Dead Celebrities Of 2020
13/11/2020 |
en ligne sur forbes.com

1 | MICHAEL JACKSON : 48 millions de dollars

2 | DR. SEUSS : 33 millions de dollars

3 | CHARLES SCHULZ : 32,5 millions de dollars

4 | ARNOLD PALMER : 25 millions de dollars

5 | ELVIS PRESLEY : 23 millions de dollars

6 | KOBE BRYANT : 20 millions de dollars

7 | JUICE WRLD : 15 millions de dollars

8 | BOB MARLEY : 14 millions de dollars

9 | JOHN LENNON : 13 millions de dollars

10 | PRINCE : 10 millions de dollars

11 | FREDDIE MERCURY : 9 millions de dollars

12 | GEORGE HARRISON : 8,5 millions de dollars

13 | MARILYN MONROE : 8 millions de dollars
Died: August, 4, 1962
Cause: Overdose
The late movie blonde goddess will forever be worshiped
—her image and name are used by nearly 100 brands globally,
including Dolce & Gabbana, Zales and even Lego Group.

forbes-mm 


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.

Posté par ginieland à 22:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,