14 décembre 2014

TV - Marlon Brando, un acteur nommé désir

gif_tvmarilynDimanche 14 décembre 2014 - 22h55 - Arte
Diffusions: à revoir en replay pendant 7 jours
Rediffusions: dimanche 21/12/2014 à 15h55
Lundi 29/12/2014 à 15h45
Jeudi 01/01/2015 à 22h20

Documentaire:  Marlon Brando, un acteur nommé désir

Durée: 90 min
Année: 2013
Réalisateurs: Philippe Kohly

marlon-1967
Marlon Brando avec une danseuse tahitienne en 1967. 

Avec sa présence irradiante et son phrasé unique, Marlon Brando  a marqué le cinéma d'une empreinte indélébile. Philippe Kohly explore les multiples facettes de ce génie torturé, disparu il y a dix ans, dans un passionnant portrait intime, éclairé par les commentaires de Robert Duvall et Elia Kazan.

"Je trouve le métier d’acteur détestable, désagréable." L’affirmation peut sembler incongrue dans la bouche d’un monstre sacré du septième art. Marlon Brando a pourtant poussé la porte d’une école d’art dramatique presque par hasard. Débarqué à New York à l’âge de 19 ans, le petit paysan du Nebraska, dyslexique et solitaire, se forme à la méthode Stanislavski, basée sur la vérité des émotions, sous la houlette de Stella Adler. Sa présence chargée d’électricité, sa beauté animale teintée de fragilité, alliées à sa capacité innée à vivre une scène plutôt qu’à l’incarner, suscitent immédiatement l’engouement. En quatre ans, d’Un tramway nommé désir (1951) à la comédie musicale Blanches colombes et vilains messieurs (1955), en passant par L’équipée sauvage, Sur les quais (qui lui vaut l’Oscar du meilleur acteur) ou Jules César, Marlon Brando précipite la fin de règne des grands acteurs britanniques shakespeariens et bouscule les codes de l’Amérique puritaine, en se forgeant une image de sex-symbol au tempérament rebelle. Une gloire absolue qu’il s’emploiera à saboter dans les décennies suivantes, jusqu’à devenir une caricature de lui-même : plus concerné par ses engagements pour les droits civiques ou la cause des Indiens que par les feux d’Hollywood, il enchaîne les échecs commerciaux au cours d’un lent suicide artistique, néanmoins ponctué de sublimes résurrections (Le parrain, Le dernier tango à Paris, Apocalypse now).
Insaisissable
De son enfance dévastée – entre un père violent et une mère alcoolique mais vénérée – à sa vieillesse recluse, Philippe Kohly (Gary/Ajar – Le roman du double) plonge dans les méandres d’une existence chaotique. Convoquant ses proches (amis, amantes) et égrenant sa filmographie légendaire, éclairée par les commentaires de Robert Duvall et Elia Kazan, ce film aux riches archives tisse un portrait intime de l’insaisissable Marlon Brando, séducteur compulsif et génie d’un art qu’il n’a cessé de dénigrer.

Posté par ginieland à 19:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


08 décembre 2014

HD1 déprogramme Smash

HD1 déprogramme Smash dès ce lundi 8 décembre, au profit de Dr. House
publié le 8 décembre 2014
sur 
toutelatele.com

smash-1

Deux semaines seulement après sa mise à l’antenne, la série américaine Smash est déjà déprogrammée par HD1. Le lundi 1er décembre, les trois épisodes de la saison 1 n’attiraient que 55 000 téléspectateurs, soit 0.2% du public présent devant son petit écran en prime time.

Après TF1, Smash connaît donc une nouvelle déconvenue, cette fois-ci sur HD1. Les téléspectateurs devront donc encore attendre avant de découvrir la saison 2 inédite en clair. En lieu et place, la chaîne de la TNT HD misera sur une valeur sûre avec Dr. House. Sept épisodes seront proposés, entre 20h50 et 2h30 du matin.

Ce dimanche 7 décembre, le célèbre docteur monopolisait déjà l’antenne pendant près de 7 heures, à partir de 14 heures. Les derniers épisodes de la série montaient en puissance pour atteindre 210 000 téléspectateurs devant « Tout le monde meurt », à 20 heures.

Posté par ginieland à 21:04 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

TV - SMASH saison 1 - épisodes 7, 8, 9

gif_tvmarilynLundi 8 Décembre 2014 
dès 20h50 sur HD1
Série:  Smash

SAISON 1
Episode 7: Show devant !
Episode 8: La Marilyn moderne
Episode 9: Descente aux enfers

smash_banner-1

La saison 1 de la série américaine est en rediffusion sur HD1,
tous les lundis. La Saison 1 contient 15 épisodes.
>> Sur le web: la série sur hd1.tv 

  Durée d'un épisode: 45 minutes
Saison 1
Année: 2012
Créé par: Theresa Rebeck
Co-producteur: Steven Spielberg.
    Pays: Etats-Unis

Acteurs: Debra Messing (Julia Houston), Jack Davenport (Derek Wills), Katharine McPhee (Karen Cartwright), Christian Borle (Tom Levitt), Megan Hilty (Ivy Lynn), Anjelica Huston (Eileen Rand), Raza Jaffrey (Dev Sundaram), Brian d'Arcy James (Frank Houston), Jaime Cepero (Ellis Boyd), Phillip Spaeth (Dennis), Savannah Wise (Jessica)...

smash-saison1-07 smash-saison1-08 smash-saison1-09

Episode 7 - Show devant ! - Toute l'équipe est en ébullition car le jour de la présentation de l'atelier approche. Ivy est particulièrement tendue depuis que sa mère, une ancienne vedette du music-all égocentrique, est arrivée chez elle. Julia est bouleversée lorsqu'elle découvre que son fils l'a vue en train d'embrasser Michael. Tom la pousse à mettre fin à cette liaison dangereuse. Karen est recontactée par un célèbre producteur.

Episode 8 - La Marilyn moderne - Après le succès mitigé de la présentation de l'atelier, l'équipe se remet en question. Pour la survie de son couple et de sa famille, Julia décide de renvoyer Michael. De son côté, Derek cherche à moderniser le projet. Il commande donc des morceaux à un nouveau compositeur et demande à Karen de les apprendre discrètement. Ellis comprend vite qu'un projet alternatif se monte et manoeuvre pour en savoir plus.

Episode 9 - Descente aux enfers - Eileen prend la décision de se séparer d'Ivy et de faire appel à une star pour le rôle de Marilyn. Elle demande à Julia et Tom de trouver un nom pour le spectacle. Très déprimée, Ivy se résoud à reprendre son rôle dans Heaven On Earth. Frank découvre une partition de sa femme et comprend, en la déchiffrant, qu'elle l'a trompé. Devenu l'assistant d'Eileen, Ellis tente de se faire une place dans la production.

Posté par ginieland à 19:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

30 novembre 2014

TV - SMASH saison 1 - épisodes 4, 5, 6

 gif_tvmarilynLundi 1er Décembre 2014 
dès 20h50 sur HD1
Série:  Smash

SAISON 1
Episode 4: Les ficelles du métier
Episode 5: Encanaillons-nous !
Episode 6: Sans voix

smash_banner-1

La saison 1 de la série américaine est en rediffusion sur HD1,
tous les lundis. La Saison 1 contient 15 épisodes.
>> Sur le web: la série sur hd1.tv 

  Durée d'un épisode: 45 minutes
Saison 1
Année: 2012
Créé par: Theresa Rebeck
Co-producteur: Steven Spielberg.
    Pays: Etats-Unis

Acteurs: Debra Messing (Julia Houston), Jack Davenport (Derek Wills), Katharine McPhee (Karen Cartwright), Christian Borle (Tom Levitt), Megan Hilty (Ivy Lynn), Anjelica Huston (Eileen Rand), Raza Jaffrey (Dev Sundaram), Brian d'Arcy James (Frank Houston), Jaime Cepero (Ellis Boyd), Phillip Spaeth (Dennis), Savannah Wise (Jessica)...

smash-saison1-04 smash-saison1-05 smash-saison1-06 

  Episode 4 - Les ficelles du métier - Karen vit difficilement le fait d'être reléguée dans le choeur qui accompagne Ivy. La situation est d'autant plus difficile que la jeune vedette fait tout pour l'évincer des scènes principales. Heureusement, elle peut compter sur le soutien de ses amis. Derek organise une grande fête en l'honneur d'une étoile montante, Lyle, devenu millionnaire grâce à une émission de télévision. Eileen tente de lui faire financer le spectacle.

  Episode 5 - Encanaillons-nous! : Derek souffle le chaud et le froid avec son actrice-vedette, ce qui la déstabilise complètement. Il demande même à Karen de travailler avec elle sa technique vocale. A bout, Ivy vient lui demander des comptes. En accompagnant Dev à un dîner professionnel, Karen découvre qu'user de ses charmes peut être très utile. Toujours très troublée par Michael, Julia ne sait pas comment gérer sa relation avec lui.

  Episode 6 - Sans Voix - Ivy panique quand elle découvre que ses cordes vocales sont fatiguées et qu'elle doit renoncer à chanter pendant quelques jours. Derek et Tom pensent alors sérieusement à la remplacer pour la présentation de l'atelier aux investisseurs potentiels. Julia tente d'éviter Michael mais, devant son insistance, finit par tomber dans ses bras. Eilleen et Ellis se rapprochent de plus en plus et sortent ensemble dans un bar.

Posté par ginieland à 19:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

24 novembre 2014

TV - SMASH saison 1 - épisodes 1, 2, 3

 gif_tvmarilynLundi 24 novembre 2014 
dès 20h50 sur HD1
Série:  Smash

SAISON 1
Episode 1: Il était une fois Marilyn
Episode 2: Un rôle pour deux
Episode 3: Quand DiMaggio arrive...

smash_banner-1

La saison 1 de la série américaine est en rediffusion sur HD1,
tous les lundis. La Saison 1 contient 15 épisodes.
Les trois premiers épisodes diffusés le 24/11/2014 à 20h50
>> Sur le web: la série sur hd1.tv 

  Durée d'un épisode: 45 minutes
Saison 1
Année: 2012
Créé par: Theresa Rebeck
Co-producteur: Steven Spielberg
    Pays: Etats-Unis

smash-1 smash-2 

Acteurs: Debra Messing (Julia Houston), Jack Davenport (Derek Wills), Katharine McPhee (Karen Cartwright), Christian Borle (Tom Levitt), Megan Hilty (Ivy Lynn), Anjelica Huston (Eileen Rand), Raza Jaffrey (Dev Sundaram), Brian d'Arcy James (Frank Houston), Jaime Cepero (Ellis Boyd), Phillip Spaeth (Dennis), Savannah Wise (Jessica)...

smash-saison1-01 smash-saison1-02 smash-saison1-03

  Episode 1 - Il était une fois Marilyn - A New York, Tom, compositeur, et Julia, scénariste et parolière, s'associent à la productrice Eileen Rand pour monter un spectacle inspiré par la vie de Marilyn Monroe. Ils sont rejoints par Derek Wills, un metteur en scène ombrageux. Ensemble, ils font passer des auditions pour le rôle principal. Très vite, deux jeunes filles sortent du lot : Ivy, déjà à l'affiche d'un spectacle à Broadway et Karen, une jeune provinciale.

  Episode 2 - Un rôle pour deux - Tom, Julia, Eileen et Derek se réunissent afin de départager Ivy et Karen, mais ne parviennent pas à arrêter leur choix. Si la première fait preuve de professionnalisme, la fraîcheur de la seconde les séduit tout autant. Parallèlement, Julia et Frank découvrent que la procédure d'adoption qu'ils ont entamée va être longue et contraignante. Les relations entre Karen et Dev sont de plus en plus tendues.

  Episode 3 - Quand DiMaggio arrive... - Ivy est ravie d'avoir été choisie pour incarner Marilyn lors de l'atelier de travail mais elle craint que sa liaison avec Derek n'ait influencé sa décision. Karen décide de partir dans son Iowa natal trouver du réconfort auprès de ses parents et de ses amies. Le casting se poursuit pour choisir l'interprète de Joe DiMaggio. Les avis convergent vers Michael Swift, un talentueux chanteur avec qui Julia a eu jadis une liaison.

Posté par ginieland à 20:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


05 novembre 2014

Ken Westcott: flight engineer, prop master to the stars

desertsun_logo

Ken Westcott: flight engineer, prop master to the stars
published on October, 4, 2014
online on 
desertsun.com/

desertsun-ken1World War II veteran Ken Westcott and wife Bette celebrated their 70th wedding anniversary on Sept. 24, and during their years together — the couple met at Alexander Hamilton High School in Los Angeles in 1941, when he was a senior and she was a freshman — they've brushed elbows with some of the most famous celebrities of our time.

Ken's grandfather, Frederick John Westcott, who went by the stage name Fred Karno, was the producer who brought Charlie Chaplain and Stan Laurel, of the comic duo Laurel and Hardy, to the United States from England, where they performed in a troupe known as "Fred Karno's Army." Ken's father, Fred Karno Jr., brought his wife and children to . this country when Ken was around 3 years old. He went to work at Hal Roach Studios in Culver City.

While Westcott was still young his father returned to England and wasn't heard from until many years later.
Following his father and grandfather into the entertainment business, Westcott started working at MGM while he was in high school. He worked in the studio's commissary during the filming of the 1939 movie, "Gone with the Wind." Each day, he served 800 box lunches to extras working on that film, which starred Clark Gable, Vivien Leigh, Olivia de Havilland and Hattie McDaniel.

desertsun-ken2He joined the U.S. Navy in February 1941 — nearly a year before the United States entered World War II after the Japanese bombed Pearl Harbor on Dec. 7, 1941. After completing boot camp at North Island in San Diego, he attended submarine school in San Diego. Near the end of his training, he came down with a bad case of the flu and by the time he got out of the hospital, his class had graduated and its members had moved on to their assignments.

"They put me into a class to be an aviation machinist's mate," he said. "I spent a year there, then I was sent back to the West Coast."

He was shipped to the South Pacific in 1942, where he served as a flight engineer aboard a PBY5-A Catalina flying boat. He flew with Patrol Squadron VP-72.

From Kaneohe Air Force Base in Hawaii, Westcott and his crew flew to Funafuti Atoll in the Gilbert Islands. As a mechanic and flight engineer, he was in charge of the four other enlisted men aboard the seaworthy aircraft. The officers included a pilot, co-pilot, navigator and bombardier.

The hulking seaplane could land and take off in the water, carried two torpedoes and .50-caliber and .25-caliber machine guns.

"We had the 25 caliber in the tail. A lot of times, he would be firing out the back end. We would go out and patrol on 15 hour flights. Most of the time, we were low ... we'd fly around 400, 500 feet. We saw everything. We torpedoed enemy submarines and ships. I liked that plane. I liked what I was doing."
Westcott's crew flew missions every other day.
"You probably flew 35 or 40 miles until you got down into the enemy's area and you'd look, and if you saw something, you'd go in. We would go to one island and when that island was cleared, we'd go to another one.
The crew's living conditions on those remote sand specks in the Pacific were primitive.
"You couldn't take a bath — you were out there with a wash basin and a wash rag ... with a shower hanging out of a tree."

Westcott and his crew island-hopped across the Pacific from 1942-44, making stops in Kwajalein, and the Gilbert, Marshall and Mariana islands.
"We always had our plane on water, so we'd go out in a little boat and get on the plane and the only time we took it out of the water is when we had a check-over. Otherwise, it stayed in the water."

When Westcott returned to the states in early 1944, he proposed to Bette and the couple married in the fall.
They kept in contact during Westcott's overseas deployment.
"We wrote letters," Bette said. "He always signed them, 'Your big brother Ken.'"
"I wanted to marry her — that's the reason I wrote her a lot of letters," Ken said, laughing.
Westcott was sent to Corpus Christi, Texas for advanced training, and a month after the couple married, Bette took the train to join him.
Shortly after arriving, she found out she was pregnant. Not feeling well during her pregnancy, she went to stay with family in Oklahoma for a few months, and when Westcott received orders to go back to San Diego, the couple returned there together.

After Westcott got out of the service, he went back to MGM, where he landed a job as second assistant property master. During a strike, he worked temporarily for Armored Transport and UPS. He returned to the studio when the strike was over.
He spent a year in Rapid City, Iowa as an assistant property master, then worked on films including 1955's "Bad Day at Black Rock" with Spencer Tracy.
He left MGM to work at Hal Roach Studios, then returned to MGM, where he started working as property master on "The Lucy Show" (1962-68) and "Here's Lucy" (1968-74).
As property master, he was responsible for all of the props used in every scene of every show or movie.
"I had to make sure if they did a retake, items in the original shot had to be in the same place.

He has fond memories of his years with Lucille Ball, who sent him a four-page, handwritten letter thanking him for his diligence and patience throughout the years.
"She was a worker ... we'd have a meeting Monday morning in her dressing room and all of her cast would come into her dressing room and they would read until noon. Then they would go out at the table in front of the set and they would read the script, and they would work on that. The next day, they would start rehearsing ... on Thursday we did our show with a live audience."

A star-studded cast of celebrities guest-starred on Ball's show, including actors such as Joan Crawford (who also sent Westcott a note of thanks for his help during the episode in which she appeared), Jack Benny, Bob Hope, Tennessee Ernie Ford, and Claudette Colbert.
At one point, he mentioned to Ball that he had not seen or heard from his father in years.
"I was telling Lucy about that, and she called BeBe Daniels," Westcott said.

Daniels and husband Ben Lyons, both American actors, lived in England. At the time, Lyons was doing a show in London.
"BeBe Daniels and Ben Lyons looked into it for Lucy and they found out my dad was working on the show. I talked to him and I got a letter from him. I never heard from him before."

Bette spent some of her early teen years palling around and double-dating with a "very shy, sweet girl," who would later blossom into one of Hollywood's most famous starlets.
"I did not know Marilyn Monroe — I knew Norma Jeane Baker," Bette said. "We went to junior high school together."

The two lived in the Sawtelle district in Los Angeles, where they attended Ralph Waldo Emerson Junior High School, graduating in 1941.
"Here's Norma Jeane — we were up at Arrowhead," Bette said, flipping through a notebook filled with photos of Bette and the future movie star.

A little trivia: Kenneth Westcott's name appears as one of the players in the Palm Springs Golf Classic in "Lucy and Carol in Palm Springs." The episode aired on Nov. 7, 1966.

KEN WESTCOTT
AGE:
93
BORN: June 6, 1921
HOMETOWN: Culver City, California
RESIDENCE: Cathedral City
BRANCH OF SERVICE: U.S.Navy; VP-72
YEARS SERVED: February 1941 - October 1945
RANK: 1st Class Flight Engineer
FAMILY: Bette; four children, Pamela Sue Flora of Thousand Oaks, Kenneth Lee Westcott of Rancho Mirage, Michael B. Westcott of Santa Clarita and Deborah Lynn Westcott-Tyler of Havasu, Ariz.; nine grandchildren; 10 great-grandchildren.


desertsun-01  desertsun-02 
1/ L to R: Norma Jeane Baker (Marilyn Monroe) and Bette Westcott, Sawtelle, Calif., 1940.
2/ Bette Westcott and Norma Jeane Baker (Marilyn Monroe) flanked by two friends. Sawtelle, Calif.

desertsun-03  desertsun-04 
3/ Center: Norma Jeane Baker's Ralph Waldo Emerson Junior High Class of 1941 photo.
4/ Top, center note: Norma Jeane Baker (Marilyn Monroe), signed the back of Ralph Waldo Emerson Junior High School Class of 1941 photo. "To a really cut egirl - Bette, Lots of luck with Melvin!" (Bette's boyfriend at the time).

desertsun-05  desertsun-06 
5/ Norma Jeane Baker (Marilyn Monroe) in Sawtelle, Calif.
6/ Norma Jeane Baker (Marilyn Monroe) in Sawtelle, Calif.

desertsun-07  desertsun-08 
7/ Norma Jeane Baker (Marilyn Monroe), far left and Bette Westcott (center) picnic with friends.
8/ Front: Norma Jeane Baker and Bette Westcott with friends at Lake Arrowhead, Calif.

(Photos: Photo courtesy of Bette Westcott)

Posté par ginieland à 20:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Expo Inoubliable Marilyn du 12/12/14 au 25/02/15

expo_inoubliable_marilyn  Du 12 décembre 2014 au 25 février 2015, une exposition de photographies consacrée à Marilyn, intitulée "Inoubliable Marilyn" sera organisée à "La Galerie de l'Instant" à Paris.
> plus d'infos sur lagaleriedelinstant.com   

Une série de clichés photographiques représentant Marilyn Monroe, avec, parmi les photographes qui l'ont immortalisé, des photos signées de Carl Perutz, Sam Shaw, Bert Stern, André De Dienes, Lawrence Schiller, Georges Barris, Milton Greene, Weegee, Philippe Halsman, Ted Baron...

Informations pratiques concernant l’exposition :
LA GALERIE DE L'INSTANT
46, rue de Poitou
75003 Paris 
Tél. 01 44 54 94 09

Posté par ginieland à 19:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

02 novembre 2014

Marilyn Monroe, des années de réflexion

logo_liberation_photo

  Marilyn Monroe, des années de réflexion
article publié sur liberation.fr

La galerie In Focus, à Cologne, expose au Château Kolvenburg-Billerbeck, en Allemagne, huit regards de photographes célèbres sur Norma Jeane Baker de 1945 à 1962. Une chronologie de l'absolue photogénie de l'actrice américaine.
«Marilyn Monroe, in the Vew of Master Photographers » jusqu'au 4 novembre. Commissariat de l'exposition : Burkhard Arnold. Kolvenburg. An der Kolvenburg 3. 48727 Billerbeck. Galerie In Focus, Cologne. www.infocusgalerie.com


libe-01  libe-02 
En 1945, elle est alors une jeune modèle de 19 ans. Andre de Dienes est photographe de mode.
Photo Andre de Dienes. Courtesy In Focus Galerie. Cologne


libe-03
En 1946. Le photographe Andre de Dienes suivra la star et son évolution jusqu'en 1953.
Photo Andre de Dienes. Courtesy In Focus Galerie. Cologne


libe-04 libe-05 
En 1946. Bruno Bernard, plus connu sous le nom de Bernard of Hollywood, est le photographe des pin-up et du glamour. Il réalise des séances de photo-test dans son studio.
Photo Bruno Bernard. Courtesy In Focus Galerie. Cologne


 

libe-06 libe-07 libe-08
En 1950, pour le magazine «Life» qui ne publiera pas cette image, estimant que Marilyn n'est pas assez connue, et attendra 1953 pour la mettre en une.
Photo Edward-Clark. Courtesy In Focus Galerie. Cologne 


libe-09 
En 1953.
Photo Bruno Bernard. Courtesy In Focus Galerie. Cologne 


 

libe-10 libe-11
En 1954. Sur le tournage de «Sept Ans de réflexion» de Billy Wilder, où de nombreux photographes ont immortalisé la scène devenue mythique.
Photo Bruno Bernard. Courtesy In Focus Galerie. Cologne 


libe-12
A New York, en 1954.
Photo Elliott Erwitt. Courtesy In Focus Galerie. Cologne


libe-13 libe-14
Avec son mari, Arthur Miller, en 1960. Eve Arnold, photographe de l'agence Magnum décédée en 2012, rencontre l'actrice en 1952.
Photo Eve Arnold. Courtesy In Focus Galerie. Cologne


libe-15
A Los Angeles, en 1960. Eve Arnold et Marilyn Monroe collaboreront plus de dix ans ensemble.
Photo Eve Arnold. Courtesy In Focus Galerie. Cologne 


 libe-16
En 1962. George Barris est un des derniers photographes à shooter la star.
Photo George Barris. Courtesy In Focus Galerie - Cologne

24 octobre 2014

Que faisaient-ils à 20 ans ?

logo-linternaute

Kennedy, Marilyn, Camus...
Que faisaient-ils à 20 ans ?

Marilyn Monroe a grandi trop vite

article publié sur linternaute.com
- le 7 août 2014

marilyn-monroe-a-grandi-trop-viteÀ 20 ans, Norma Jeane est une starlette telle qu'il en pullule dans le Hollywood des années 1940, une belle fille brune aux formes affirmées très tôt. Trop tôt sans doute pour elle qui a été violée par un voisin à 13 ans, et qui bientôt ne va vivre que pour et par le regard des autres, des hommes surtout. Désespérément en quête d'amour pour en avoir manqué, violentée par sa grand-mère, abandonnée par sa mère enfermée dans un hôpital psychiatrique, recueillie par des familles d'adoption pour 5 dollars la semaine.
Si elle s'est mariée à 16 ans, c'était pour échapper à l'orphelinat. Baker, Mortenson, et maintenant Dougherty, le nom de son mari est le troisième que le destin lui donne, et aucun n'est vraiment le sien. De quoi perdre la tête comme sa mère ! De quoi tout faire aussi pour devenir quelqu'un ! Elle ne renonce jamais, fait contre mauvaise fortune bon cœur, bégaie, s'attife mal mais, entre 18 et 25 ans, affiche le sourire et l'optimisme de la jeunesse. Bientôt, elle incarnera l'Américaine dans toute sa splendeur. Mais à quel prix ?

Posté par ginieland à 22:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

18 octobre 2014

Expo Nickolas Muray 'Celebrity Portraits'

expo_muray-1 Du 16 octobre 2014 au 8 février 2015  , une exposition consacrée au photographe Nickolas Muray et intitulée "Celebrity portraits" est organisée au palais 'Palazzo Ducale di Genova' à Gênes, en Italie. 
> plus d'infos sur mostramuray  

Nickolas Muray est l'un des plus célèbre et intrigant photographe du XXème siècle de portraits de stars de cinéma, d'artistes et sportifs, mais aussi créateur des plus célèbres campagnes publicitaires pour les magazines américains. Une sélection d'environ 150 photographies -en noir et blanc et en couleur- de la George Eastman House, des archives de "Vanity Fair" et Condé Nast et plusieurs autres collections privées, sont réunies pour cette exposition.
Une section spéciale est consacrée à des portraits photographiques de Frida Kahlo, son amie et confidente, réalisé entre les années 1930s et 1940s. L'exposition est parrainée par le 'Palazzo Ducale Fondazione per la Cultura', la commune de Gênes et produit par MondoMostre Skira, qui édite pour l'occasion un catalogue.

expo_muray-mm1 expo_muray-2 1952-by_MurayCover


Le catalogue

Nickolas Muray Celebrity Portraits
Conservateur: Grimberg Salomon

expo_muray-catalogue-MurayCover  Date de sortie: 2014
Broché 304 pages, 250 photographies
Langue: italien

Éditeur: Skira
Prix éditeur: 40 Euros
Dimensions: 24 x 28 cm 
ISBN 10: 8857225104
Ou le commander ? sur skira.net

Extraits de pages:
mm_by_murray-2  mm_by_murray-1

Posté par ginieland à 00:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,