19 février 2015

Scandales. Rumeurs sulfureuses du vieil Hollywood

Scandales. Les rumeurs les plus sulfureuses du vieil Hollywood
en ligne sur  msn.com

Il y a toujours régné un parfum de scandale dans la Mecque du cinéma, de sa naissance à son âge d'or, l'installant en Babylone des temps modernes. Voici quelques-unes de ces rumeurs les plus tenaces..

N°6/ Les parties fines de Marilyn Monroe et Frank Sinatra

scandalesmm On croyait avoir tout lu sur le fantasme planétaire platine, mais en 2010, Marilyn était citée dans un dossier du FBI pour une affaire de mœurs. Un feuillet figurant dans un rapport « dé-classifié » récemment apprenait, en marge de fichiers concernant des menaces de mort sur le clan Kennedy, que l'actrice avait participé à des séances échangistes et à des orgies. Cette note datée de 1965 était publiée dans un épais dossier couvrant la période 1962–1985. La new-yorkaise Jacqueline Hammond, ex-femme d'un ancien ambassadeur américain en Espagne, aurait eu « des informations considérables sur des parties fines » qui se tenaient à l'hôtel Carlyle, dans lequel John F. Kennedy possédait une chambre. Ces séances hot impliquaient des personnalités comme Robert, Ted et John Fitzgerald, Frank Sinatra, Sammy Davis Junior en plus de la blonde peroxydée. Ayant subodoré une machination à l'époque, le FBI aurait préféré ne pas prendre au sérieux les allégations concernant la vie intime des Kennedy. Mais le témoignage de Madame Hammond était très crédible et a tout de même été pris en compte.


 N°8/ La bisexualité de Joan Crawford

scandales-joanDans les années 20, avant d'être une immense star, elle dansait dénudée dans des vidéos destinées aux peep-shows. Plus tard, la superbe Joan Crawford a été l'une des plus grandes mangeuses d'hommes d'Hollywood, attirant dans ses draps Douglas Fairbanks Junior, Clark Gable, James Stewart, Spencer Tracy, John Garfield, Glenn Ford, Frank Sinatra et Nicholas Ray. Mais elle aimait aussi beaucoup les femmes, ce qu'elle dut cacher pour préserver sa popularité à une époque où la Cité du cinéma n'était pas des plus tolérantes avec ses étoiles. Sa rivale, Bette Davis, a déclaré : « Elle a couché avec toutes les stars de la MGM, des deux sexes. » Joan aurait également eu une aventure avec Greta Garbo, Marlene Dietrich, Barbara Stanwyck et Marilyn Monroe, qui n'aurait pas vraiment aimé leur nuit passée ensemble. Des enregistrements provenant de sessions de psychanalyse de l'actrice de Niagara ayant fait surface il y a dix ans relatent l'expérience en détails. Suite à cela, Crawford serait devenue très distante envers elle. C'est ce que clame aussi Tony Jerris, dans son livre Marilyn Monroe : My Little Secret, paru en 2012 et qui parle aussi d'autre flirts lesbiens de Marilyn.


14 février 2015

Décès de Skye McCole Bartusiak

 Skye-McCole-Getty 


La mort de Skye McCole Bartusiak, la fille de Mel Gibson dans The Patriot
Par Lorelei BOQUET-VAUTOR
Publié le 20 juillet 2014
en ligne sur 
lci.tf1.fr

Le corps de la jeune actrice a été trouvé sans vie vendredi 18 juillet 2014 à son domicile, situé dans l'état du Texas.

Vendredi matin (18/07/2014), on a retrouvé le corps sans vie de Skye McCole Bartusiak, dans le garage situé à l'arrière de sa résidence personnelle. La jeune actrice était âgée de 21 ans. Pour l'heure, la cause de sa mort reste inconnue et la police de l'état du Texas aux Etats-Unis n'a que peu d'indices sur ce qui aurait pu se dérouler au moment du drame. Bien qu'une autopsie soit prévue dans les jours à venir, les autorités penchent pour une mort de cause naturelle.  
 
Si Skye McCole Bartusiak a fait ses premières armes à la télévision, on l'avait découverte au cinéma dans les années 2000 dans le film The Patriot. Alors âgée de 7 ans, elle y interprétait Susan, la fille de Benjamin Martin, un vétéran de la Guerre de Sept ans entre la France et l'Angleterre, joué par l'acteur Mel Gibson. Elle est ensuite apparue dans Pas un mot, aux côtés de Michael Douglas et Brittany Murphy, elle aussi décédée en 2009.

Tout au long de sa jeune carrière, Skye McCole Bartusiak a interprété plusieurs rôles dans des téléfilms ou séries américaines. En 2003, elle l'aperçoit notamment aux côtés de Katherine Heigl dans A la conquête d'un cœur, un des épisodes de la saga tirée des romans de Janette Oke.


Skye McCole Bartusiak (The Patriot) : Les causes de sa mort, à 21 ans, révélées
Publié le 14 octobre2014
en ligne sur 
purepeople

skye-mccole-bartusiak-fait-la-promotionEn juillet, la mort tragique et brutale de Skye McCole Bartusiak, actrice connue pour avoir incarné la fille de Mel Gibson dans le cultissime The Patriot, ébranlait Hollywood. La jeune femme, alors âgée de 21 ans, avait été retrouvée à son domicile texan. Les circonstances de son décès étaient alors inconnues, TMZ révélant deux jours plus tard, le 21 juillet, que l'amie d'enfance d'Abigail Breslin avait probablement succombé dans son sommeil à une attaque. Raté.

Trois mois après sa mort, l'enquête révèle en fait que Skye McCole a été victime d'une overdose accidentelle. "La cause exacte de la mort est un accident dû aux effets combinés de l'hydrocodone, du difluoroethane et du carisoprodol", a assuré une source de l'Institut de sciences médico-légales du comté de Harris (Harris County Institute of Forensic Sciences) au site américain People. Lorsqu'on rentre dans les détails, on se rend compte que l'hydrocodone est un analgésique narcotique très puissant considéré chez nous comme un stupéfiant, et que le difluoroethane est un gaz utilisé dans des dépoussiérants fabriqués aux États-Unis et se pose comme un produit toxique lorsqu'il est inhalé (TMZ en déduit que la défunte en a fait cet usage). Enfin, le carisoprodol est un médicament générique proche de l'aspirine.

La mère de Skye, Helen, avait affirmé peu après sa mort sur CNN que sa fille souffrait de troubles épileptiques. "Elle était une adorable et vraiment belle fille. Cette fille a vécu une vie si incroyable", avait-elle alors confié.

Actrice qui a fait de nombreuses apparitions dans des courts métrages, Skye McCole Bartusiak avait récemment joué dans Sick Boy, un film d'horreur de 2012, genre où on l'avait remarquée sept ans plus tôt face à Emily Deschanel dans Boogeyman. Adolescente, on l'avait vue se distinguer dans la petite lucarne avec la saison 2 de 24 (avec Kiefer Sutherland), où elle jouait Megan Matheson. Aussi active sur les planches, elle avait donné la réplique à Hilary Swank en 2003 dans une pièce de théâtre.


Skye McCole Bartusiak interpétait Norma Jeane enfant
dans le biopic Blonde en 2001:

blonde-skye_mccole-mm-1  

Posté par ginieland à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

20 janvier 2015

Expo In the City 14/01/2015

mag-expo   Le magazine Expo in the City n°7, paru le 14 janvier 2015, avec une Marilyn Pop Art en couverture.
prix:
2,50 € 

Posté par ginieland à 19:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

17 janvier 2015

Marilyn Monroe: 64 000 euros pour quelques mots d'amour

logo_pure_trend

 Marilyn Monroe: 64 000 euros pour quelques mots d'amour
Par Mathilde Lévêque Bargain
Publié le 8 décembre 2014
en ligne sur 
puretrend.com

52 ans après sa mort, Marilyn Monroe continue de fasciner. Ce week-end, lors d'une vente aux enchères en Californie, ses affaires se sont arrachées à prix d'or. Parmi ses effets personnels, une lettre d'amour écrite par celui qui fut son mari de janvier à octobre 1954, Joe DiMaggio, a été adjugée 78 125 dollars, soit 64 000 euros.  

puretrend-lorsque-marilyn-annonce-a-joe-qu-elle-580x0-2  
Lorsque Marilyn annonce à Joe qu'elle veut divorcer,
il lui écrit une longue lettre,
vendue ce week-end aux enchères,
pour l'en dissuader.

Marilyn Monroe a fait tourner bien des têtes. La preuve avec le billet d'amour écrit par son deuxième mari, Joe DiMaggio, et vendu ce week-end aux enchères en Californie pour l'équivalent de 64 000 euros, 52 ans après sa mort.

puretrend-en-janvier-1954-marilyn-monroe-epouse-580x0-3"J'ignore ce que tu penses, mais je peux te dire que je t'aime sincèrement, du plus profond de mon coeur, rien d'autre ne compte". Ce sont les tendres mots de Joe DiMaggio, écrits à Marilyn Monroe, qui fut sa femme pendant moins d'un an. Cette lettre, il l'a postée le 9 octobre 1954, soit quelques jours après que Marilyn a annoncé son intention de divorcer.

Ce courrier déchirant a été adjugé 64 000 euros ce week-end, à Beverly Hills, dans le cadre d'une vente aux enchères "Marilyn Monroe's Lost Archives" organisée par la maison Julien's Auctions. Parmi les 200 lots d'affaires ayant appartenu à l'actrice se trouvaient aussi un manteau de soie, un collier de perles et une lettre d'amour écrite à son dernier mari, le dramaturge Arthur Miller.

Liaisons et chirurgie esthétique

Outre ses unions avec Arthur Miller et Joe DiMaggio, Marilyn Monroe a aussi été mariée, de 1942 à 1946, à James Dougherty qu'elle a rencontré très jeune. Mais l'actrice iconique a eu de nombreuses idylles en dehors de ces trois mariages. Sa liaison avec John Kennedy, dont son épouse Jackie était au courant, est sans nul doute la plus célèbre.

puretrend-marilyn-monroe-52-ans-apres-sa-mort-580x0-1Marilyn Monroe a cependant entretenu des relations amoureuses avec de nombreux autres hommes. On lui prête ainsi, avec plus ou moins de certitude, des liaisons avec Yves Montand, Milton Greene, Marlon Brando ou encore Robert Mitchum.

Obsédée par son image, Marilyn Monroe avait été l'une des premières célébrités à céder aux sirènes de la chirurgie esthétique. L'actrice avait ainsi fait affiner son nez et son menton pour afficher des traits plus fins. Ce qui n'avait longtemps été que des soupçons a été confirmé lorsque le dossier médical de Marilyn a été vendu aux enchères en octobre 2013.

Posté par ginieland à 16:41 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

10 janvier 2015

TV - My Week with Marilyn

gif_tvmarilynMardi 13 janvier 2015 - 20h50 - Cherie 25
Rediffusion: Mardi 20 janvier 2015 - 22h50 - Cherie 25

Film Biopic:  My week with Marilyn

Durée : 1h42min
Année et origine : 2011, USA
Réalisateur: Simon Curtis
 

myweekwith-mogador-jpeg_4229 

Acteurs: Michelle Williams, Eddie Redmayne, Julia Ormond, Kenneth Branagh, Pip Torrens, Geraldine Somerville, Michael Kitchen, Miranda Raison, Karl Moffatt...

L'histoire: Au début de l'été 1956, Marilyn Monroe se rend en Angleterre pour la première fois. En pleine lune de miel avec le célèbre dramaturge Arthur Miller, elle est venue tourner LE PRINCE ET LA DANSEUSE, le film qui restera célèbre pour l'avoir réunie à l'écran avec Sir Laurence Olivier, véritable légende du théâtre et du cinéma britanniques, qui en est aussi le metteur en scène. Ce même été, Colin Clark, 23 ans, met pour la première fois le pied sur un plateau de cinéma. Tout juste diplômé d'Oxford, le jeune homme rêve de devenir cinéaste et a réussi à décrocher un job d'obscur assistant sur le plateau.

NB (sur cherie25.fr): Quarante ans plus tard, Clark racontera ce qu'il a vécu au fil des six mois de ce tournage mouvementé dans son livre, « The Prince, the Showgirl and Me ». Mais il manque une semaine dans son récit... Son second livre, « Une semaine avec Marilyn », relate la semaine magique qu'il a passée, seul, avec la plus grande star de cinéma du monde. Tour à tour drôle et poignant, MY WEEK WITH MARILYN porte un regard intime et rare sur l'icône de Hollywood, en racontant le lien aussi bref que puissant qui s'est noué entre cette femme exceptionnelle et le jeune homme qui a su la comprendre mieux que le reste du monde.

> Sur le blog: fiche du film My week with Marilyn

Posté par ginieland à 22:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


20 décembre 2014

Kelli Garner films Marilyn Monroe Lifetime mini series

logo_mol

 That's one lucky bird! Bombshell Kelli Garner saves pigeon from captivity as she films Marilyn Monroe Lifetime mini series
By Mailonline Reporter
Published: 18 December 2014
online on 
dailymail.co.uk/

Her new Lifetime TV mini series shows a more personal side of the icon and legend that is Marilyn Monroe.
And on Wednesday Kelli Garner showcased Marilyn's soft spot for little creatures as she filmed a touching scene in Toronto, Canada.

Kelli, 30, was spotted reenacting a real life anecdote from the biography The Secret Life Of Marilyn Monroe, where the Hollywood actress saved some pigeons from captivity in New York's Central Park. Kelli appeared demure during the outdoorsy scene, bundled up in a thick tan trench coat and blue head scarf.
She donned an all-black ensemble beneath her coat consisting of a blouse, loose-fitted trousers, and pumps.
Finishing off her look, The Aviator star sported dark brown leather gloves and black sunglasses, and of course wasn't without Marilyn's signature platinum locks and beauty mark.

kelli_garner_as_mm-1 kelli_garner_as_mm-3 kelli_garner_as_mm-2 

The four-hour project is based on J. Randy Taraborrelli's bestseller, The Secret Life Of Marilyn Monroe, and explores the late star's family life and how she succeeded in hiding from an all-too-invasive world.
And Wednesday's scene appeared to be based off a snippet of the book in which the author retells an anecdote by James Haspiel - taking place on a night Marilyn went for an evening walk while living on East 57th street in New York City. The buxom blonde stopped to watch a couple teenage boys use long netted poles to catch pigeons and put them in a cage. The young lads had said they planned on bringing the birds to the market, where they were worth 25 cents a piece.
'Well, if I sit on this bench and wait until you're done, and I pay you for the pigeons, will you then free them ?' Marilyn offered.
The boys obliged and the iconic star did indeed pay them, as promised, for each freed pigeon.

kelli_garner_as_mm-4  kelli_garner_as_mm-5 

Kelli joins Susan Sarandon, who has been cast as Marilyn's mentally ill mother, Gladys.
The Hollywood icon was just 36 when she was found dead in the bedroom of her home in the upscale Los Angeles neighbourhood of Brentwood on August 5, 1962. The Some Like It Hot star's death was ruled as suicide due to barbiturate poisoning at the time.
But it has become one of the most hotly debated conspiracy theories with many believing Marilyn was murdered because of her links to President John F. Kennedy and his brother Robert. 

kelli_garner_as_mm-6  kelli_garner_as_mm-7 

In October, Lifetime said of the series: 'Marilyn is both the personification of sex, whose first marriage ironically collapses because of her frigidity, and a fragile artist who seeks the approval and protection of men. 'But after tumultuous marriages with (baseball star) Joe DiMaggio and (playwright) Arthur Miller, she realizes she has the strength to stand on her own. She becomes the face and voice of an era, yet wants most of all to be someone's mother and someone's little girl. She's the Marilyn you haven't seen before, the artist who, by masking the truth with an image, gives her greatest performance.'

Kelli, who broke up with her Big Bang Theory boyfriend Johnny Galecki in August (they had been together for two years) joins a long list of actresses who have played the tragic film star on TV. These include Megan Hilty, Uma Thurman, Katharine McPhee, Charlotte Sullivan, Suzie Kennedy and Constance Forslund.

14 décembre 2014

Décès de Phil Stern

Décès du photographe Phil Stern, 95 ans, ce samedi 13 décembre 2014.

>> Voir les photos de Marilyn par Phil Stern

1955_mm_by_phil_stern   1956-03-03-BeverlyGlenBoulevard-press_party-012-by_phil_stern-1a
1953_02_24_martin_lewis_show_mm_011_1  1953_03_09_Photoplay040_Gala00600_byFlorea_010 1953_06_26_graumans_chinese_theatre_by_phil_stern  
MONROE__MARILYN___PHIL_STERN_1953373_1_   1953_09_13_jack_benny_show_by_phil_stern   


logo_mol

 Famed Hollywood photographer Phil Stern who captured some of the most iconic portraits of stars including Marilyn Monroe, James Dean and Frank Sinatra dies at 95
By Sophie Jane Evans for MailOnline
Published: 20:41 GMT, 14 December 2014 | Updated: 22:23 GMT, 14 December 2014
online on 
dailymail.co.uk/

Phil Stern, 95, passed away in California on Saturday, agent confirmed
He was responsible for some of the most iconic portraits of celebrities
These included stars Marilyn Monroe, James Dean and Marlon Brando
He also captured President Kennedy's inauguration and Lauren Bacall
Stern become renowned for his photography during Second World War
Director Brett Ratner has paid tribute to the 'legendary photographer'

Photographer Phil Stern, who was responsible for some of the most iconic portraits of Hollywood stars including Marilyn Monroe, James Dean and Frank Sinatra, has died at the age of 95.
Stern, who also photographed John Wayne, Marlon Brando, Lauren Bacall, Humphrey Bogart and President Kennedy’s inauguration, passed away in California on Saturday, his agent confirmed.

phil_stern-1

On Sunday morning, director Brett Ratner took to Instagram to express his sadness at his longtime friend's death, writing: 'My good friend pictured here passed today! #PhilStern 95 year old.'

 phil_stern-3
phil_stern-3-2  

Posting a photo of himself walking with Stern on a film set, he added: 'Legendary photographer with an amazing life! Grateful that I was there for his 95th birthday!'
On Sunday afternoon, he uploaded another photo of himself posing with the photographer on his 90th birthday. Despite looking frail and being hooked to tubes, Stern was seen beaming widely. 

phil_stern-2  phil_stern-2-2 

During his career, 'Snapdragon' Stern worked as a special still cameraman on an array of films, including 'Guys and Dolls'  and 'Close Encounters of the Third Kind', Variety reported.
He also become renowned for his photography while serving as a U.S. Army Ranger in the 'Darby's Rangers' unit in the North African and Italian campaigns during World War II.

phil_stern-4 phil_stern-6 

'There were a lot of very ugly things during the war - and a lot of very beautiful things,' Stern told the magazine earlier this year. 'I photographed everything.”
He was later decorated with a Purple Heart for his services. Ater the war, Stern settled in Los Angeles, where he became a staff photographer for LOOK magazine.
Over the past few decades, his photos of Marilyn Monroe and James Dean have gained iconic status, while he has also photographed Louis Armstrong, Orson Welles and Joan Crawford.
He even contributed photos for albums by artists Liza Minnelli, Ella Fitzgerald and Count Basie.

phil_stern-5
Celebrated: Stern is pictured at Photo LA's
22nd Annual Photographic Art Exposition in January last year

For the final years of his life, Stern resided at the Veterans Home of California, where he continued to wear a camera around his neck and take photographs of those around him.
In a touching tribute, Stern's worldwide agent, Geoff Katz, of Creative Photographers Inc, described the photographer as a 'one-of-a-kind' talent who lived a 'full and exciting life'.
He told MailOnline: 'I am honored and privileged to have worked with Phil over the last 20 years. It has been an amazing journey, he was one of a kind. I will treasure the time I spent with Phil and his family, His legacy will live on through his iconic images.'

Stern's sons, Peter and Tom, have donated 95 prints from their father's work (WW2, Jazz and Hollywood) to the the West Los Angeles VA Hospital as a permanent exhibition.
The photographer's autobiography, 'Phil Stern: A Life’s Work', was published in October 2003.

Posté par ginieland à 23:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

TV - Marlon Brando, un acteur nommé désir

gif_tvmarilynDimanche 14 décembre 2014 - 22h55 - Arte
Diffusions: à revoir en replay pendant 7 jours
Rediffusions: dimanche 21/12/2014 à 15h55
Lundi 29/12/2014 à 15h45
Jeudi 01/01/2015 à 22h20

Documentaire:  Marlon Brando, un acteur nommé désir

Durée: 90 min
Année: 2013
Réalisateurs: Philippe Kohly

marlon-1967
Marlon Brando avec une danseuse tahitienne en 1967. 

Avec sa présence irradiante et son phrasé unique, Marlon Brando  a marqué le cinéma d'une empreinte indélébile. Philippe Kohly explore les multiples facettes de ce génie torturé, disparu il y a dix ans, dans un passionnant portrait intime, éclairé par les commentaires de Robert Duvall et Elia Kazan.

"Je trouve le métier d’acteur détestable, désagréable." L’affirmation peut sembler incongrue dans la bouche d’un monstre sacré du septième art. Marlon Brando a pourtant poussé la porte d’une école d’art dramatique presque par hasard. Débarqué à New York à l’âge de 19 ans, le petit paysan du Nebraska, dyslexique et solitaire, se forme à la méthode Stanislavski, basée sur la vérité des émotions, sous la houlette de Stella Adler. Sa présence chargée d’électricité, sa beauté animale teintée de fragilité, alliées à sa capacité innée à vivre une scène plutôt qu’à l’incarner, suscitent immédiatement l’engouement. En quatre ans, d’Un tramway nommé désir (1951) à la comédie musicale Blanches colombes et vilains messieurs (1955), en passant par L’équipée sauvage, Sur les quais (qui lui vaut l’Oscar du meilleur acteur) ou Jules César, Marlon Brando précipite la fin de règne des grands acteurs britanniques shakespeariens et bouscule les codes de l’Amérique puritaine, en se forgeant une image de sex-symbol au tempérament rebelle. Une gloire absolue qu’il s’emploiera à saboter dans les décennies suivantes, jusqu’à devenir une caricature de lui-même : plus concerné par ses engagements pour les droits civiques ou la cause des Indiens que par les feux d’Hollywood, il enchaîne les échecs commerciaux au cours d’un lent suicide artistique, néanmoins ponctué de sublimes résurrections (Le parrain, Le dernier tango à Paris, Apocalypse now).
Insaisissable
De son enfance dévastée – entre un père violent et une mère alcoolique mais vénérée – à sa vieillesse recluse, Philippe Kohly (Gary/Ajar – Le roman du double) plonge dans les méandres d’une existence chaotique. Convoquant ses proches (amis, amantes) et égrenant sa filmographie légendaire, éclairée par les commentaires de Robert Duvall et Elia Kazan, ce film aux riches archives tisse un portrait intime de l’insaisissable Marlon Brando, séducteur compulsif et génie d’un art qu’il n’a cessé de dénigrer.

Posté par ginieland à 19:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

08 décembre 2014

HD1 déprogramme Smash

HD1 déprogramme Smash dès ce lundi 8 décembre, au profit de Dr. House
publié le 8 décembre 2014
sur 
toutelatele.com

smash-1

Deux semaines seulement après sa mise à l’antenne, la série américaine Smash est déjà déprogrammée par HD1. Le lundi 1er décembre, les trois épisodes de la saison 1 n’attiraient que 55 000 téléspectateurs, soit 0.2% du public présent devant son petit écran en prime time.

Après TF1, Smash connaît donc une nouvelle déconvenue, cette fois-ci sur HD1. Les téléspectateurs devront donc encore attendre avant de découvrir la saison 2 inédite en clair. En lieu et place, la chaîne de la TNT HD misera sur une valeur sûre avec Dr. House. Sept épisodes seront proposés, entre 20h50 et 2h30 du matin.

Ce dimanche 7 décembre, le célèbre docteur monopolisait déjà l’antenne pendant près de 7 heures, à partir de 14 heures. Les derniers épisodes de la série montaient en puissance pour atteindre 210 000 téléspectateurs devant « Tout le monde meurt », à 20 heures.

Posté par ginieland à 21:04 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

TV - SMASH saison 1 - épisodes 7, 8, 9

gif_tvmarilynLundi 8 Décembre 2014 
dès 20h50 sur HD1
Série:  Smash

SAISON 1
Episode 7: Show devant !
Episode 8: La Marilyn moderne
Episode 9: Descente aux enfers

smash_banner-1

La saison 1 de la série américaine est en rediffusion sur HD1,
tous les lundis. La Saison 1 contient 15 épisodes.
>> Sur le web: la série sur hd1.tv 

  Durée d'un épisode: 45 minutes
Saison 1
Année: 2012
Créé par: Theresa Rebeck
Co-producteur: Steven Spielberg.
    Pays: Etats-Unis

Acteurs: Debra Messing (Julia Houston), Jack Davenport (Derek Wills), Katharine McPhee (Karen Cartwright), Christian Borle (Tom Levitt), Megan Hilty (Ivy Lynn), Anjelica Huston (Eileen Rand), Raza Jaffrey (Dev Sundaram), Brian d'Arcy James (Frank Houston), Jaime Cepero (Ellis Boyd), Phillip Spaeth (Dennis), Savannah Wise (Jessica)...

smash-saison1-07 smash-saison1-08 smash-saison1-09

Episode 7 - Show devant ! - Toute l'équipe est en ébullition car le jour de la présentation de l'atelier approche. Ivy est particulièrement tendue depuis que sa mère, une ancienne vedette du music-all égocentrique, est arrivée chez elle. Julia est bouleversée lorsqu'elle découvre que son fils l'a vue en train d'embrasser Michael. Tom la pousse à mettre fin à cette liaison dangereuse. Karen est recontactée par un célèbre producteur.

Episode 8 - La Marilyn moderne - Après le succès mitigé de la présentation de l'atelier, l'équipe se remet en question. Pour la survie de son couple et de sa famille, Julia décide de renvoyer Michael. De son côté, Derek cherche à moderniser le projet. Il commande donc des morceaux à un nouveau compositeur et demande à Karen de les apprendre discrètement. Ellis comprend vite qu'un projet alternatif se monte et manoeuvre pour en savoir plus.

Episode 9 - Descente aux enfers - Eileen prend la décision de se séparer d'Ivy et de faire appel à une star pour le rôle de Marilyn. Elle demande à Julia et Tom de trouver un nom pour le spectacle. Très déprimée, Ivy se résoud à reprendre son rôle dans Heaven On Earth. Frank découvre une partition de sa femme et comprend, en la déchiffrant, qu'elle l'a trompé. Devenu l'assistant d'Eileen, Ellis tente de se faire une place dans la production.

Posté par ginieland à 19:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,