30 septembre 2022

Ladies of the Chorus - scène 09 - Captures

Les reines du music-hall
Scène 09 - Captures


Mae Martin (Adele Jergens) entre dans la loge de sa fille Peggy pour lui apporter une énième orchidée emballée dans un paquet cadeau transparent. Peggy étant occupée, Mae lui pose le paquet sur la table.
Quand Peggy Martin (Marilyn Monroe) découvre le paquet, Mae arrive en lui demandant s'il n'y a toujours pas de nom signé, mais Peggy lui répond que non, et qu'elle aimerait savoir qui est cet admirateur secret. Mae sort en lui disant qu'elle va faire du shopping. Seule, Peggy fait défiler l'ensemble des cartes reçues avec les orchidées: "A une charmante jeune femme", "A une très belle femme", "J'adorerais vous rencontrer", "Merci, pour l'agréable soirée", et l'enveloppe portant l'adresse de "Miss Peggy Martin, Rome Theatre" comporte le cachet de la boutique de la fleuriste "Mimi".

Mae Martin (Adele Jergens) enters her daughter Peggy's dressing room to bring her yet another orchid wrapped in a transparent gift box. Peggy being busy, Mae puts the package on the table for her.
When Peggy Martin (Marilyn Monroe) discovers the package, Mae arrives asking her if there is still no signed name, but Peggy replies no, but she would like to know who this secret admirer is. Mae walks out telling her she's going shopping. Alone, Peggy scrolls through all the cards received with the orchids: "To a charming young lady", "To a very beautiful lady", "Would love to meet you", "Thanks, for a lovely evening", and the envelope bearing the address of "Miss Peggy Martin, Rome Theatre" with the stamp of the florist's shop "Mimi".

LOTC-film-sc09-cap01  LOTC-film-sc09-cap02  LOTC-film-sc09-cap03 
LOTC-film-sc09-cap04  LOTC-film-sc09-cap05  LOTC-film-sc09-cap06 
LOTC-film-sc09-cap07 
LOTC-film-sc09-cap08  LOTC-film-sc09-cap09  LOTC-film-sc09-cap10 
LOTC-film-sc09-cap11  LOTC-film-sc09-cap12  LOTC-film-sc09-cap13 
LOTC-film-sc09-cap14 
LOTC-film-sc09-cap15  LOTC-film-sc09-cap16  LOTC-film-sc09-cap17 


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand.

Gifs "Ladies of the Chorus" - (2)

GIF-LOTC-from_normajeanebaker_tumblr-1-1a  GIF-LOTC-from_normajeanebaker_tumblr-1-1b 


> source: blog tumblr normajeanebaker


> sur le blog 1948 film Ladies of the Chorus


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.

Posté par ginieland à 12:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 septembre 2022

Marilyn Monroe, les amours de sa vie

Marilyn Monroe, les amours de sa vie
Auteur: Michel Schneider

MarilynLesAmoursSchneider Prix : 24,90 €
Date de sortie : 11 octobre 2022
Broché 224 pages
Langue : français
Pays: France

Éditeur : NAMI
ISBN 10 : 2493816080
ISBN 13 : 978-2493816085

Ou le trouver ? sur le site de l'éditeur Editions LeDuc + sur amazon

Description - Quatrième de couverture:  «Marilyn est mon miroir. Je l’écoute, la regarde vivre et mourir et je dis : "Moi, Marilyn."» Ce qui m’a fait découvrir Marilyn – devrais-je écrire: ma Marilyn – ce n’est ni son corps aux courbes douces et puissantes, ni son visage tout de tendresse et d’innocence, ce sont ses mots. Aussi, dans cet abécédaire personnel, portrait d’une image brisée, j’essaierai de donner non pas la vérité de Marilyn Monroe, mais seulement d’éclairer d’un faisceau neuf ses vérités telles qu’elle les exprima en mots et en maux, au cours de sa vie amoureuse et sexuelle. Dans notre temps sans pitié, elle nous parle d’amour. La leçon de Marilyn : non seulement on meurt de ne pas être aimé, mais on n’est pas vivant si l’on n’aime pas.

MarilynLesAmoursSchneider-2 

Infos: Le livre est parsemé de quelques photographies.
Psychanalyste et écrivain, Michel Schneider est l’auteur, notamment chez Grasset, de Morts imaginaires (2003, prix Médicis de l’essai) et de Marilyn, dernières séances (2006, prix Interallié). Il a consacré à l’actrice une émission de radio, « Les Grandes traversées / Moi, Marilyn » sur France Culture et un film documentaire avec Patrick Jeudy adapté de son livre Marilyn, dernières séances. Il est décédé le 21 juillet 2022 à l'âge de 78 ans.


Vous avez le livre ?
Apportez votre critique, votre avis ou votre note
Do you have the book ?
Give your opinion, and a note (/10)

Posté par ginieland à 19:49 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 septembre 2022

Le mystère Monroe : 11 vérités troublantes sur Marilyn - sur Elle

ELLE_logo

 Le mystère Monroe : 11 vérités troublantes sur Marilyn
27 septembre 2022 - sur elle.fr

Objet de fantasmes dans tous les sens du terme, la divine Norma Jeane est l’ultime héroïne. Son faux biopic « Blonde » le prouve, mais sa vie réelle aussi.
Trente-six ans de détresse, de glamour… et de mystère. « Blonde », la « biofiction » que Netflix consacrera à Marilyn Monroe le 28 septembre, prendra des libertés avec la réalité historique. Comme le best-seller de Joyce Carol Oates dont elle est adaptée. Alors pour contrebalancer la fiction, voici quelques vérités sur la plus envoûtante des créatures hollywoodiennes.

2022-10-27-ELLE-a 1 - ELLE PARLAIT DE MARILYN À LA TROISIÈME PERSONNE 
C’est d’ailleurs la scène qu’a choisie « Blonde » pour son premier teaser, et c’est attesté dans plusieurs témoignages de proches : la star était profondément dissociée entre son identité de Norma Jeane, orpheline démunie et complexée, et son masque social de Marilyn, qu’elle appelait « she » (« elle »). Une construction mentale et physique que l’actrice convoquait uniquement sur les tournages ou lors de ses apparitions publiques. Ce qui expliquait, en partie, ses retards légendaires sur les plateaux. Dans le secret de sa loge, il fallait le temps de voir surgir Marilyn, son glamour et sa fantaisie, derrière la timidité et la vulnérabilité de Norma Jeane.

2 - ELLE BÉGAYAIT 
Célèbre pour retourner ses scènes jusqu’à l’obsession, ce qui a rendu fou furieux son partenaire de « Certains l’aiment chaud » Tony Curtis, Marilyn avait la hantise d’y voir resurgir son bégaiement, hérité d’une enfance chaotique, ballotée entre familles d’accueil, orphelinat et mère schizophrène. Pour s’assurer de délivrer ses répliques correctement, elle a contrôlé sa voix au point d’adopter ce timbre « exhalé », parfois proche du murmure, devenu sa signature vocale, à la fois au cinéma et en tant que chanteuse de jazz.

3 - ELLE A CHANGÉ DE RIRE 
Travailler ses intonations en fonction des rôles, c’est commun pour un acteur. Mais Norma Jeane, elle, s’est montrée jusqu’au-boutiste. Dotant son alter ego Marilyn d’un rire plus grave, voilé, sexy que le gloussement de « souris étonnée » (selon la formule de Joyce Carol Oates dans « Blonde ») lui échappant encore à ses débuts. Un rire maîtrisé que la comédienne déployait volontiers en société et en interviews.

4 - ELLE A MODIFIÉ SON ÉCRITURE 
Une information relayée par la demi-sœur de Marilyn, Bernice Miracle, et par les nombreux documents manuscrits laissés derrière elle par la star. À l’écriture étroite de Norma Jeane, inclinée vers la gauche, succédera une graphie beaucoup plus ample, large, inclinée vers la droite, lorsque la vedette verra sa popularité exploser et devra signer des autographes. À la fin de sa vie, l’écriture sera elle aussi le miroir de sa dépression, en se recroquevillant sur le papier.

5 - ELLE A PORTÉ HUIT NOMS DIFFÉRENTS 
Il y a les noms de son adolescence, au gré des unions de sa mère Gladys, monteuse à Hollywood, et des caprices de l’état civil. Née en 1926 d’un père inconnu, Norma Jeane Mortenson deviendra Norma Jeane Baker pendant sa scolarité puis perdra le « e » de Jeane à 16 ans.
Il y a ensuite ses noms de femme mariée : Norma Jean Dougherty (1942) de son premier époux l’ouvrier Jim Dougherty, Marilyn DiMaggio (1954) de son second époux le joueur de baseball Joe DiMaggio, et Marilyn Miller (1956) de son troisième époux le dramaturge Arthur Miller.
Et enfin il y a les noms du vedettariat et du dédoublement. Marilyn Monroe bien sûr, forgé en 1946 à partir du nom de jeune fille de sa mère et d’un prénom soufflé par un cadre de la 20th Century Fox (et qu’elle détestait). Mais aussi « Mona Monroe » qu’elle utilisera pour poser nue (voir ci-dessous). Et Zelda Zonk, le pseudonyme de la femme traquée, réfugiée à New York en 1954 dans l’espoir de devenir une actrice respectée. 
Huit noms comme autant de points d’interrogation face à celui qui a toujours manqué, celui de son père biologique, longtemps fantasmé, longtemps secret. Charles Stanley Gifford était marié et contremaître dans le studio où travaillait Gladys, la mère de Marilyn. Leur filiation ne sera attestée qu’au printemps 2022 grâce à des scientifiques français, qui ont récupéré l’ADN de l’idole sur une mèche de cheveux peroxydée pour le comparer à deux descendantes de Gifford. Marilyn Monroe aurait aussi pu s’appeler Norma Jeane Gifford.

6 - ELLE ÉTAIT PAYÉE AU LANCE-PIERRE  
Cinquante dollars. C’est la somme qu’a touchée « Mona Monroe » pour poser nue dans le calendrier « Miss Golden Dreams 1949 ». Lâchée par son premier studio, la pin-up de 23 ans est alors aux abois, et finit par accepter la proposition du photographe Tom Kelley, pour pouvoir remplir son frigo. Un shooting sur un drap de velours rouge réutilisé régulièrement dans la presse depuis (dont le tout premier numéro de « Playboy » en 1953 ou un « Nouvel Observateur » de 1991) et qui rapportera des millions de dollars à ses différents acquéreurs.
Cette spoliation systématique marquera longtemps la carrière de la pseudo blonde frivole, prise de haut par ses producteurs pendant que des actrices « cérébrales » revalorisent plus vite leurs cachets. Marilyn, elle, est salariée 1500 dollars par semaine à la 20th Century Fox en 1953, époque où elle conquiert déjà le box office, grâce à « Niagara » ou « Les hommes préfèrent les blondes ». C’est moins que Jane Russell sur « Les hommes… » et moins que le chef maquilleur de « Niagara » ! L’icône devra attendre ses six derniers films (soit 20% de sa filmographie) pour imposer ses conditions financières et artistiques à la Fox, avant l'échec commercial des « Misfits » qui la fragilisera de nouveau.  

7 - ELLE N’A PAS ÉTÉ REPÉRÉE COMME PLAYMATE MAIS EN TRAVAILLANT À L’USINE
Engagé dans la marine marchande, Jim Dougherty aurait préféré que sa jeune épouse aux longs cheveux châtain et bouclés reste au foyer à l’attendre. Mais ce n’était pas le genre de la maison. Et en 1944 la douce Norma, tirée de l’orphelinat grâce à ce premier mariage, veut participer à l’effort de guerre et entrevoit aussi la liberté d’un poste à l’usine. Échappant à ses beaux-parents, elle y plie des parachutes à la chaîne lorsqu’un photographe l’immortalise pour un reportage sur le travail des femmes. Sa carrière de modèle photo est lancée. Suivront des jobs d’hôtesse, de mannequin plus ou moins (dé)vêtu, puis ses débuts d’actrice, où elle devient la proie des prédateurs régnant sur les studios. 

8 - SA DÉMARCHE EST ENTRÉE DANS LE GUINNESS DES RECORDS
Jupe crayon noire, veste rouge et talons aiguille, Monroe qui s’éloigne sur le bitume de « Niagara » en 1953. Trente-cinq mètres de progression chaloupée, filmée de dos, en plan fixe et en silence. La plus longue « scène de marche » de l’histoire du cinéma, entrée dans le Guinness des Records. L’allure qui vaut à Marilyn un énième surnom, celui de la « fille à la démarche horizontale ». Ce balancement caractéristique était-il morphologique, dû à une malformation de la hanche ou provoqué, grâce à un talon droit qu’elle faisait raboter sur ses chaussures ? Les légendes se contredisent, des légendes de plus.

9 - LA GRILLE DE MÉTRO DANS « SEPT ANS DE RÉFLEXION » A PRÉCIPITÉ SON DIVORCE
Marilyn est alors mariée depuis quelques mois à l’ombrageux Joe DiMaggio. Habitué à être traité comme un héros national, l’ex-joueur de baseball se trouve éclipsé par la notoriété de sa femme. Et digère encore moins son statut de sex symbol. Sa jalousie culminera sur le tournage de « Sept ans de réflexion » en 1954, lorsque Marilyn s’avance au-dessus d’une grille d’aération du métro new-yorkais, et laisse sa robe se soulever jusqu’à ses hanches. La scène devra être retournée en studio et édulcorée au montage, mais ces premières prises filmées en pleine rue devant une foule hystérique seront immortalisées par la presse. Témoin de la séquence et ivre de rage, DiMaggio brutalise Marilyn, qui le quittera dans la foulée.  

10 - ELLE ÉCRIVAIT DE LA POÉSIE ET LISAIT DOSTOÏEVSKI  
Plus de 400 ouvrages ont été retrouvés chez Monroe à sa mort. Admiratrice de Colette, Proust ou Flaubert, l’actrice lisait également Dostoïevski, Joyce, Darwin ou Hemingway. Et a écrit toute sa vie de brèves et mélancoliques poésies. Des documents à retrouver, reproduits en fac-similé, dans le recueil « Fragments : poèmes, écrits intimes, lettres » paru en 2010, aux éditions du Seuil.

11 - ELLE SOUFFRAIT D’ENDOMÉTRIOSE
Et c’est aussi ce qui a nourri la grande détresse de Norma Jeane – Marilyn tout au long de son existence. Le gouffre d’un bébé attendu en vain. Une vie de souffrance, de fausses couches, et d’urgences chirurgicales qui l’ont précipitée vers la dépendance aux antidouleurs et aux somnifères. Exils chimiques ayant fini par avoir raison d’elle en 1962 lors d’une ultime overdose. La thèse du suicide n’a jamais été prouvée. Celle d’un assassinat, commandité en raison de ses liens avec les frères Kennedy, non plus.


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by Vogue.

Posté par ginieland à 20:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

27 septembre 2022

Ladies of the Chorus - scènes 10 - Captures

Les reines du music-hall
Scène 10 - Captures


Peggy Martin (Marilyn Monroe) se rend chez la fleuriste Mimi (Gladys Blake). Peggy remarque immédiatement une orchidée dans son paquet d'emballage transparent au comptoir, ressemblant aux orchidées qu'elle reçoit en cadeau par un mystérieux admirateur. C'est alors que sans rien lui avoir demandé, la fleuriste lui dit qu'il s'agit d'une commande d'un homme élégant qui vient régulièrement à sa boutique pour lui commander à chaque fois une orchidée qu'il paye en liquide, accompagnée d'une carte qu'il ne signe jamais de son nom, destinée à une femme dont le nom est Peggy Martin à l'adresse d'un théâtre du burlesque. Elle lui dit aussi qu'il va arriver d'une minute à l'autre.
Quand la fleuriste lui demande ce qu'elle souhaite comme fleurs, Peggy tourne sa tête vers le bouquet d'oeillets posés sur le comptoir et ne lui en achète qu'un seul. Peggy la paye puis elle sort pour attendre sur le trottoir devant la boutique.

Peggy Martin (Marilyn Monroe) goes to the florist Mimi (Gladys Blake). Peggy immediately notices an orchid in its clear wrap packet at the counter, resembling the orchids she receives as a gift from a mysterious admirer. It was then that without having asked her anything, the florist told her that it is an order from an elegant man who regularly came to her shop to order an orchid each time for which he paid in cash, accompanied by a card that he never signs with his name, intended for a woman whose name is Peggy Martin at the address of a burlesque theater. She also tells her that he will arrive any minute.
When the florist asks her what flowers she would like, Peggy turns her head to the bouquet of carnations on the counter and buys her just one. Peggy pays her then she goes out to wait on the sidewalk in front of the shop.

LOTC-film-sc10-cap01  LOTC-film-sc10-cap02  LOTC-film-sc10-cap03 
LOTC-film-sc10-cap04  LOTC-film-sc10-cap05  LOTC-film-sc10-cap06 
LOTC-film-sc10-cap07  LOTC-film-sc10-cap08  LOTC-film-sc10-cap09 
LOTC-film-sc10-cap10  LOTC-film-sc10-cap11  LOTC-film-sc10-cap12 
LOTC-film-sc10-cap13 
LOTC-film-sc10-cap14  LOTC-film-sc10-cap15  LOTC-film-sc10-cap16 
LOTC-film-sc10-cap17  LOTC-film-sc10-cap18  LOTC-film-sc10-cap19 
LOTC-film-sc10-cap20  LOTC-film-sc10-cap21  LOTC-film-sc10-cap22 
LOTC-film-sc10-cap23  LOTC-film-sc10-cap24  LOTC-film-sc10-cap25 


C'est alors qu'un jeune homme (Rand Brooks) entre chez la fleuriste. La fleuriste lui donne sa commande: l'orchidée emballée dans son paquet et il s'asseoit à la petite table à côté pour écrire la carte.
Peggy l'observe à travers la vitrine et entre à son tour dans la boutique, avançant jusqu'à lui, restant debout à côté de lui. Il pense qu'il s'agit de la fleuriste mais en levant la tête, il découvre que c'est Peggy. Il se lève, ôte son chapeau et reste sans voix. Peggy lui demande alors si l'orchidée lui est destinée et il lui donne. Quand elle lui demande son nom, il lui répond "Randy Carroll". Peggy lui sert alors la main, déclarant être enchantée de le rencontrer. Randy ne lui lâche plus sa main puis il propose à Peggy de l'accompagner à une sortie et elle accepte. Ils sortent ensemble de la boutique et la fleuriste les regarde bouche bée.

It is then that a young man (Rand Brooks) enters the florist's. The flower shop woman gives him his order: the orchid wrapped in its packet and he sits down at the small table nearby to write the card.
Peggy observes him through the window and enters the shop in turn, advancing towards him, remaining standing next to him. He thinks it's the florist woman but looking up, he discovers it's Peggy. He gets up, takes off his hat and is speechless. Peggy then asks him if the orchid is for her and he gives it to her. When she asks his name, he replies "Randy Carroll". Peggy then shakes his hand, declaring to be niced to meet him. Randy doesn't let go of her hand anymore then he proposes to Peggy to accompany him on an outing and she accepts. They come out of the shop together and the florist looks at them speechless.

LOTC-film-sc10-cap26  LOTC-film-sc10-cap27  LOTC-film-sc10-cap28 
LOTC-film-sc10-cap29 
LOTC-film-sc10-cap30  LOTC-film-sc10-cap31  LOTC-film-sc10-cap32 
LOTC-film-sc10-cap33  LOTC-film-sc10-cap34  LOTC-film-sc10-cap35 
LOTC-film-sc10-cap36  LOTC-film-sc10-cap37  LOTC-film-sc10-cap38 
LOTC-film-sc10-cap39 
LOTC-film-sc10-cap40  LOTC-film-sc10-cap41  LOTC-film-sc10-cap42 
LOTC-film-sc10-cap43  LOTC-film-sc10-cap44  LOTC-film-sc10-cap45 


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand.

25 septembre 2022

22/10/2022, HERITAGE, "Photographs Signature": Vente

2022-10-22-HERITAGE-Photographs_Signature  Vente aux enchères 'Photographs Signature' #8093 le 22 octobre 2022 en ligne sur le site de HERITAGE AUCTION .

Auction 'Photographs Signature' #8093 on October, 22, 2022 online on the website of HERITAGE AUCTION.


La vente aux enchères présente 244 lots de photographies prises par les plus grands photographes du XXème siècle.
Les lots avec leur description sont en consultation libre sur fineart.ha.com

Il y a 12 lots de photographies concernant Marilyn Monroe: des photos de Marvin Scott, Sam Shaw, Bert Stern, Philippe Halsman, Ernst Haas, Eve Arnold (dont une photographie inédite) et John Florea.

Aucune information sur la vente du catalogue en ligne.

2022-10-22-HERITAGE-Photographs_Signature-2 

The auction presents 244 lots of photographs taken by the most great 20th century photographers.
The lots with their description are freely available on fineart.ha.com

There are 12 sets of photographs relating to Marilyn Monroe: photos of Marvin Scott, Sam Shaw, Bert Stern, Philippe Halsman, Ernst Haas, Eve Arnold (including an unpublished photograph) and John Florea.

No information on the sale of the online catalog.


> Sur le blog -  11/10/2022, HERITAGE, "Photographs Signature": Lots


All photos are copyright and protected by their respective owners. 
Copyright text by GinieLand.

Posté par ginieland à 16:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

22/10/2022, HERITAGE, "Photographs Signature": Lots

2022-10-22-HERITAGE-Photographs_Signature  Enchères "Photographs Signature"
22 octobre 2022
- 12 lots avec Marilyn Monroe -

> 22/10/2022, HERITAGE, "Photographs Signature": Vente


LOT #73164:  Marvin Scott (American, b. 1944)
Marilyn Monroe on an Elephant (from Marilyn's Circus), 1955
Gelatin silver print, printed later / 49 x 39 inches (124.5 x 99.1 cm) (image/sheet) / Signed and editioned 1/4 in ink in the image.
This iconic image and the ones in lot 73167 were taken in March of 1955, when "America's Sex Goddess" made a guest appearance at a charity opening of the Ringling Brothers, Barnum & Bailey Circus at Madison Square Garden in New York City. In her first public appearance since her divorce from Joe DiMaggio, Monroe donned a characteristically form-fitting costume, mounted a pink elephant, and strode into the ring to roaring applause from the thousands in attendance. These rare photographs capture the magnetic beauty of a Hollywood star who continues to capture the imagination of new generations of fans, even sixty years after her death. This captivating series was shot by Marvin Scott, then only fifteen years old, an enterprising young photographer who secured entry into the event with his high school press pass. Marvin Scott is currently an Emmy Award-winning television reporter in New York City, who will never forget that evening, or Monroe's love affair with the camera.
Estimate: $7,000 - $10,000
2022-10-22-HERITAGE-Photographs_Signature-lot73164 


LOT #73165:  Sam Shaw (American, 1912-1999)
Marilyn Monroe, Improvisation in Central Park (for Look Magazine), 1957
Gelatin silver print / 13-1/2 x 9 inches (34.3 x 22.9 cm) (image)
14 x 11 inches (sheet) / Signed and titled in ink, mat recto. Signed in ink, verso.
Estimate: $1,500 - $2,500
2022-10-22-HERITAGE-Photographs_Signature-lot73165 


 LOT #73166: Sam Shaw (American, 1912-1999)
Marilyn Monroe, Amagansett, New York, 1957
Dye coupler print on Kodak paper, printed later / 10-3/4 x 13-3/4 inches (27.3 x 34.9 cm) (sight) / Signed in ink in the image.
Estimate: $1,500 - $2,500
2022-10-22-HERITAGE-Photographs_Signature-lot73166  


LOT #73167: Marvin Scott (American, b. 1944)
Marilyn's Circus (8 works), 1955
Gelatin silver prints, printed later / 13-7/8 x 10-7/8 inches (35.2 x 27.6 cm) (images) / 14 x 11 inches (sheets) / Each signed in ink in the image and signed, titled, and dated in ink, verso.
These iconic images and the one in lot 73164 were taken in March of 1955, when "America's Sex Goddess" made a guest appearance at a charity opening of the Ringling Brothers, Barnum & Bailey Circus at Madison Square Garden in New York City. In her first public appearance since her divorce from Joe DiMaggio, Monroe donned a characteristically form-fitting costume, mounted a pink elephant, and strode into the ring to roaring applause from the thousands in attendance. These rare photographs capture the magnetic beauty of a Hollywood star who continues to capture the imagination of new generations of fans, even sixty years after her death. This captivating series was shot by Marvin Scott, then only fifteen years old, an enterprising young photographer who secured entry into the event with his high school press pass. Marvin Scott is currently an Emmy Award-winning television reporter in New York City, who will never forget that evening, or Monroe's love affair with the camera.
Estimate: $4,000 - $6,000
2022-10-22-HERITAGE-Photographs_Signature-lot73167a  2022-10-22-HERITAGE-Photographs_Signature-lot73167b  2022-10-22-HERITAGE-Photographs_Signature-lot73167c 
2022-10-22-HERITAGE-Photographs_Signature-lot73167d  2022-10-22-HERITAGE-Photographs_Signature-lot73167e  2022-10-22-HERITAGE-Photographs_Signature-lot73167f 
2022-10-22-HERITAGE-Photographs_Signature-lot73167g  2022-10-22-HERITAGE-Photographs_Signature-lot73167h  2022-10-22-HERITAGE-Photographs_Signature-lot73167h2 


LOT #73168: Bert Stern (American, 1929-2013)
Marilyn Monroe (contact sheet from the Last Sitting), 1962
Digital pigment print, printed later / 14 x 10-5/8 inches (35.6 x 27.0 cm) (image) / 15-3/4 x 11-3/4 inches (sheet) / Signed in red crayon, lower margin recto.
Estimate: $1,500 - $2,500
2022-10-22-HERITAGE-Photographs_Signature-lot73168  


LOT #73169: Philippe Halsman (American, 1906-1979)
Marilyn Monroe (cover for Life Magazine), 1952
Gelatin silver print, printed later / 12-3/4 x 9-7/8 inches (32.4 x 25.1 cm) (sight) / Editioned 107/250 in ink in photographer's estate stamp, verso.
Estimate: $2,000 - $3,000
2022-10-22-HERITAGE-Photographs_Signature-lot73169  


LOT #73170: Bert Stern (American, 1929-2013)
Marilyn Monroe, "Marilyn Aroused" (from The Last Sitting), 1962
Dye coupler print on Kodak paper, printed later
18-3/4 x 19 inches (47.6 x 48.3 cm) (image)
24 x 20 inches (sheet)
Signed in ink, lower margin recto. Editioned 225/250 in ink in 'Edward Weston Graphics' stamp, verso.
Estimate: $1,500 - $2,500
2022-10-22-HERITAGE-Photographs_Signature-lot73170  


LOT #73171: Bert Stern (American, 1929-2013)
Marilyn Monroe, "I Beg of You" (from The Last Sitting), 1962
Dye coupler print on Kodak paper, printed later / 19 x 19 inches (48.3 x 48.3 cm) (image) / 24 x 20 inches (sheet)
Signed in ink, lower margin recto. Editioned 225/250 in ink in 'Edward Weston Graphics' stamp, verso.
Estimate: $1,500 - $2,500
2022-10-22-HERITAGE-Photographs_Signature-lot73171  


LOT #73172: Sam Shaw (American, 1912-1999)
Marilyn Monroe (The Seven Year Itch), 1954
Gelatin silver print, printed later, ferrotyped / 12-1/4 x 10-1/4 inches (31.1 x 26.0 cm) (image) / 14 x 11 inches (sheet) / Signed in ink, mat recto.
Estimate: $2,000 - $3,000
2022-10-22-HERITAGE-Photographs_Signature-lot73172  


LOT #73173: Ernst Haas (American/Austrian, 1921-1986)
Marilyn Monroe, Clark Gable, and Montgomery Clift (on the set of The Misfits), 1960
Gelatin silver print, printed later / 8-3/4 x 13 inches (22.2 x 33.0 cm) (image) / 11 x 14 inches (sheet) / Photographer's studio stamp, verso.
Property from the Collection of Susan and G. Ray Hawkins, Beverly Hills, California
Estimate: $1,500 - $2,500
2022-10-22-HERITAGE-Photographs_Signature-lot73173  


LOT #73174: Eve Arnold (American, 1913-2012)
Marilyn Monroe Studio Session, Hollywood, California, 1960
Gelatin silver print / 10 x 7-1/4 inches (25.4 x 18.4 cm) (image) / 10 x 8 inches (sheet)
Signed, titled, and dated in pencil, and with photographer's 'Magnum Photo' stamp, verso.
LITERATURE: E. Arnold, Marilyn Monroe: An Appreciation, Knopf, 1987, p. 132 (variant).
Estimate: $1,500 - $2,500
2022-10-22-HERITAGE-Photographs_Signature-lot73174a  2022-10-22-HERITAGE-Photographs_Signature-lot73174b  2022-10-22-HERITAGE-Photographs_Signature-lot73174c  


LOT #73175: John Florea (American, 1916-2000)
Marilyn Monroe, circa 1953
Dye coupler print on Kodak paper, printed later / 58 x 46-1/4 inches (147.3 x 117.5 cm) (sight)
Estimate: $2,000 - $3,000

2022-10-22-HERITAGE-Photographs_Signature-lot73175  


LOT #73176: Sam Shaw (American, 1912-1999)
Marilyn Monroe with a Carnation, Amagansett, New York, 1957
Dye coupler print on Kodak paper, printed later / 13 x 8-3/4 inches (33.0 x 22.2 cm) (sight) / Signed in ink in the image.
Estimate: $1,500 - $2,500
2022-10-22-HERITAGE-Photographs_Signature-lot73176 


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.

12/10/2022, HERITAGE, "Depth of Field: Photographs": Vente

 2022-10-12-HERITAGE-DepthOfField-catalog-1Vente aux enchères 'Depth of Field: Photographs' #8093 le 12 octobre 2022 en ligne sur le site de HERITAGE AUCTION .

Auction 'Depth of Field: Photographs' #14190 on October, 12, 2022 online on the website of HERITAGE AUCTION.


La vente aux enchères présente 195 lots de photographies prises par des photographes du XXème siècle.
Les lots avec leur description sont en consultation libre sur fineart.ha.com

Il y a 8 lots de photographies concernant Marilyn Monroe: des photos de Eve Arnold, George Barris, Tom Kelley, Arnold Newman et Frank Worth.

Aucune information sur la vente du catalogue en ligne.


The auction presents 195 lots of photographs taken by 20th century photographers.
The lots with their description are freely available on fineart.ha.com

There are 8 sets of photographs relating to Marilyn Monroe: photos of Eve Arnold, George Barris, Tom Kelley, Arnold Newman and Frank Worth.

No information on the sale of the online catalog.


> Sur le blog -  12/10/2022, HERITAGE, "Depth of Field: Photographs": Lots


All photos are copyright and protected by their respective owners. 
Copyright text by GinieLand.

Posté par ginieland à 15:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

12/10/2022, HERITAGE, "Depth of Field: Photographs": Lots

2022-10-12-HERITAGE-DepthOfField-catalog-1  Enchères "Depth of Field: Photographs"
12 octobre 2022
- 8 lots avec Marilyn Monroe -

> 12/10/2022, HERITAGE, "Depth of Field: Photographs": Vente


LOT #39008: Attributed to Eve Arnold (American, 1913-2012)
Marilyn Monroe playing paddle ball with Clark Gable and Montgomery Clift in a scene from the film, The Misfits, 1961
Gelatin silver print, ferrotyped, printed later / 9-1/2 x 6-3/8 inches (24.1 x 16.2 cm) (image) / 10 x 8 inches (sheet) / Magnum stamp, verso.
Estimate: $800 - $1,200
2022-10-12-HERITAGE-DepthOfField-catalog-lot39008  


LOT #39012: George Barris (American, 1928-2016)
Marilyn Monroe, from The Last Photos, 1962
Dye coupler print, printed 1987 / 13-3/8 x 10-1/2 inches (34 x 26.7 cm) (image) / 14 x 11 inches (sheet) / Signed in ink, lower right, with photographer's stamps, verso.
Estimate: $600 - $800
2022-10-12-HERITAGE-DepthOfField-catalog-lot39012  


LOT #39013: George Barris (American, 1928-2016)
Six views of Marilyn Monroe Her Car, 1962
Offset lithograph, printed later / 7 x 9 inches (17.8 x 22.9 cm) (image, each) / 18-3/4 x 29 inches (sight) / Signed in ink, lower margin recto.
Estimate: $1,000 - $2,000
2022-10-12-HERITAGE-DepthOfField-catalog-lot39013  


LOT #39083: Tom Kelley (American, 1914-1984)
Pose #6, from Red Velvet, 1946
Digital pigment print, printed later on Satin Aurora Gallery Archival paper / 22 x 17 inches (55.9 x 43.2 cm) (sheet) / 20 x 16 inches (image) / Signed by Tom Kelley Jr. and editioned 37/70 in silver ink, lower image recto.
Lot is accompanied by a Certificate of Authentication.
Estimate: $1,200 - $1,800.
2022-10-12-HERITAGE-DepthOfField-catalog-lot39083  


LOT #39084: Tom Kelley (American, 1914-1984)
Pose #7, from Red Velvet, 1949
Digital pigment print, printed later on Satin Aurora Gallery Archival paper / 22 x 17 inches (55.9 x 43.2 cm) (sheet) / 20 x 16 inches (image) / Signed by Tom Kelley Jr. and editioned 19/70 in silver ink, lower image recto. /
Lot is accompanied by a Certificate of Authentication.
Estimate: $1,500 - $2,500
2022-10-12-HERITAGE-DepthOfField-catalog-lot39084 


LOT #39124: Arnold Newman (American, 1918-2006)
Marilyn Monroe and Carl Sandburg, 1962
Gelatin silver print / 5-1/8 x 7-1/2 inches (13.0 x 19.1 cm) (image)
14 x 11 inches (sheet) / Signed in pencil, lower margin recto. Photographer's stamp, verso.
Estimate: $800 - $1,200
2022-10-12-HERITAGE-DepthOfField-catalog-lot39124a 
2022-10-12-HERITAGE-DepthOfField-catalog-lot39124b   


LOT #39188: Frank Worth (American, 1923-2000)
Marilyn Monroe Poolside, Los Angeles, 1955
Gelatin silver print, printed later / 12-3/4 x 10 inches (32.4 x 25.4 cm) (image) / 14 x 11 inches (sheet) / Editioned 3/6 in ink, verso, with photographer's estate blindstamp, lower margin recto.
Estimate: $800 - $1,200
2022-10-12-HERITAGE-DepthOfField-catalog-lot39188  


LOT #39191: Frank Worth (American, 1923-2000)
Marilyn Monroe, 1955
Digital pigment print, printed later / 15 x 11 inches (38.1 x 27.9 cm) (image) / 16 x 12 inches (sheet) / Editioned 7/12 in ink, verso, with photographer's estate blindstamp, lower right
Estimate: $800 - $1,200

2022-10-12-HERITAGE-DepthOfField-catalog-lot39191 


 © All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.

Gifs "Ladies of the Chorus" - (1)

GIF-LOTC-from_normajeanebaker_tumblr-3-1a  GIF-LOTC-from_normajeanebaker_tumblr-3-1b 


> source: blog tumblr normajeanebaker


> sur le blog 1948 film Ladies of the Chorus


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.

Posté par ginieland à 15:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,