27 mai 2011

9/03/1955 Première East of Eden

Le 9 mars 1955, au Astor Theater de New York, Marilyn Monroe participe comme ouvreuse à une séance de bienfaisance, la première du film East of Eden (A l'est d'Eden) qu' Elia Kazan avait tourné pour la Warner Bros. Marilyn s'était portée volontaire pour servir d'ouvreuse, surnommée "Usherette", portant une écharpe telle une Miss. Les bénéfices de cette représentation reviennent à l'Actors Studio; Marilyn pose avec beaucoup de dévotion devant l'attroupement des photographes. Elle est aussi submergée par l'émotion, devant l'amour que lui porte le public: les gens se sont attroupés en criant son nom et réclament des autographes. 

Photographies de Franck Maestro, Michale Rougier, Eve Arnold, Tom Caffrey et bon nombre de fans, admirateurs de Marilyn, comme James Haspiel, et qui attendaient Marilyn à son hôtel, sont parvenus à prendre des photos.

1955-east-01 

>> L'entrée de Marilyn dans le hall du théâtre
1955_03_09_eastofeden_prem_02_1 1955_03_09_eastofeden_prem_02_1a 1955_03_09_eastofeden_prem_02_2
1955_east 1955_03_09_eastofeden_prem_03_2 1955_03_09_eastofeden_prem_03_6
1955_03_09_eastofeden_prem_03_7
1955-east-MM's Secret Weapon a 1955-03-09-eastofeden_prem-03-3-by_arnold 

>>Marilyn répond aux interviews
1955-03-09-eastofeden_prem-04-2-by_arnold 1955_03_09_eastofeden_prem_04_3
1955_03_09_eastofeden_prem_04_1_by_michale_rougier_2
1955-east-with_abe_burrows_and_tex_maccrary  1955-03-09-eastofeden_prem-04-4 

Accompagnée de Milton Greene et escortée de son agent new-yorkais Jay Kanter; Marilyn discute avec Sammy Davis Jr., le journaliste Earl Wilson, la femme de Milton Amy Greene, le photographe Sam Shaw, le comédien et animateur de show Milton Berle et l'acteur Richard Davalos (qui joue le rôle du frère de James Dean dans A l'est d'Eden). L'actrice Julia Harris, qui joue aussi dans le film, était présente. Le grand absent de la soirée reste James Dean, qui aurait préféré rester loin de l'agitation médiatique pour passer la soirée dans un bar de Manhattan. Certains prétendent que Marilyn aurait vraiment souhaité le rencontrer personnellement et qu'une rencontre aurait eu lieu plus tard. James Dean va mourir tragiquement six mois à peine après cette soirée, le 30 septembre 1955. 

 >> Marilyn discute avec Richard Davalos
1955_03_09_eastofeden_prem_03_4_with_richard_davalos 1955_03_09_eastofeden_prem_03_5_with_richard_davalos

>> Marilyn monte les marches avec Jay Kanter
1955_03_09_eastofeden_prem_05_1a 1955_03_09_eastofeden_prem_05_1_with_jay_kanter 1955_03_09_eastofeden_prem_05_2
1955_03_09_eastofeden_prem_05_3 1955_03_09_eastofeden_prem_05_4 1955_03_09_eastofeden_prem_05_5 

MONROE__MARILYN_-_1955_EAST_OF_EDEN_PREMIERE191 MONROE__MARILYN___1955_MARCH_11_EAST_OF_EDEN_PREMIER289_1_ 

>> Marilyn avec Jay Kanter et Earl Wilson
1955_03_09_eastofeden_prem_05_9_with_earl_wilson_1 1955_03_09_eastofeden_prem_05_9_with_earl_wilson_2

 >> Marilyn avec Sammy Davis Jr.
1955_03_09_eastofeden_prem_08_with_sammy_1
1955_03_09_eastofeden_prem_08_with_sammy_2

 >> Marilyn avec Red Buttons
1955 

>> Marilyn dans l'ascenceur et dans les couloirs
1955_03_09_eastofeden_prem_06_1 1955_03_09_eastofeden_prem_06_1b 1955_03_09_eastofeden_prem_06_3 
1955_03_09_eastofeden_prem_06_6 1955_03_09_eastofeden_prem_06_5 1955_03_09_eastofeden_prem_06_2 
lot89020f  
lot89020a  lot89020b 
lot89020h lot89020j  lot89020i
1955_03_09_eastofeden_prem_06_4  1955-east-87 Pix bw 02  lot1146-H3257-L78857175  
1955_03_09_eastofeden_prem_06_7 1955_03_09_eastofeden_prem_07_3_1 1955_03_09_eastofeden_prem_07_3_2
1955_03_09_eastofeden_prem_07_2 1955_03_09_eastofeden_prem_07_2a  
1955_03_09_eastofeden_prem_08_5
1955_03_09_eastofeden_prem_07_4 1955_03_09_eastofeden_prem_08_4  1955_eastofeden_prem 
1955_03_09_eastofeden_prem_06_8 1955_03_09_eastofeden_prem_08_2 1955_03_09_eastofeden_prem_08_3

>> Marilyn et Milton Greene
1955_03_09_eastofeden_prem_07_5_milton_1 1955_east_1 1955_03_09_eastofeden_prem_07_5_milton_3 
lot89020c lot89020d lot89020g  
1955_03_09_eastofeden_prem_07_5_milton_4 1955_03_09_eastofeden_prem_07_5_milton_4a 1955_03_09_eastofeden_prem_07_5_milton_6 
1955_03_09_eastofeden_prem_07_5_milton_5 1955_03_09_eastofeden_prem_07_5_milton_5a 1955_03_09_eastofeden_prem_07_5_milton_2
 
1955-east-milton 
marilyn100  puretrend-marilyn-monroe-52-ans-apres-sa-mort-580x0-1  

  >> Marilyn avec Amy Greene (femme de Milton) et Sam Shaw
1955_03_09_eastofeden_prem_07_1
  heritage-lot46019a   1955_03_09_eastofeden_prem_07_1a 
lot89020e lot89020k 

>> Marilyn Miss Usherette, ouvreuse de cinéma
1955_03_09_eastofeden_prem_09_1 1955_03_09_eastofeden_prem_09_1a 1955_03_09_eastofeden_prem_09_1b
1955_03_09_eastofeden_prem_09_1c 1955_03_09_eastofeden_prem_09_2 mm_by_tom_caffrey 
1955_03_09_eastofeden_prem_09_5_by_michale_rougier_1 1955_03_09_eastofeden_prem_09_6 

 >> Marilyn avec Milton Berle
1955_03_09_eastofeden_prem_09_3_with_milton_berle 1955_03_09_eastofeden_prem_09_4 1955_03_09_eastofeden_prem_09_4c
1955_03_09_eastofeden_prem_09_7 1955_03_09_eastofeden_prem_09_4a 1955_03_09_eastofeden_prem_10_3

>> Marilyn assise: place à la séance! 
1955_03_09_eastofeden_prem_10_1 1955_03_09_eastofeden_prem_10_2 1955_03_09_eastofeden_prem_10_2a


> photographie de Max Peter Haas
MONROE__MARILYN_-_MAX_PETER_HAAS_-_EAST_OF_EDEN_PREMIERE28

> photographie de Tom Caffrey
MONROE__MARILYN_-_TOM_CAFFREY500 

> photographie de David Workman
MONROE__MARILYN___DAVID_WORKMAN_1955_EAST_OF_EDEN_PREM730_1_ MONROE__MARILYN___DAVID_WORKMAN_1955_EAST_OF_EDEN_PREMIER3_1_  MONROE__MARILYN___DAVID_WORKMAN213_1_ 


> Autographe pour James Collins, un fan des 'Monroe Six'
 "Love & / Kisses / Marilyn Monroe
lot89011-a 

> snapshots de la collection de James Collins, un fan des 'Monroe Six'
snapshots from the collection of James Collins, one fan from the 'Monroe Six'
lot89020

> snapshots de la collection de Frieda Hull, une fan des 'Monroe Six'
snapshots from the collection of Frieda Hull, one fan from the 'Monroe Six'

1955-03-09-east_eden-collection_frieda_hull-1a 1955-03-09-east_eden-collection_frieda_hull-1b 
1955-03-09-east_eden-collection_frieda_hull-1c 1955-03-09-east_eden-collection_frieda_hull-1d   
1955-03-09-east_eden-collection_frieda_hull-1e 1955-03-09-east_eden-collection_frieda_hull-1f 
1955-03-09-east_eden-collection_frieda_hull-1 
  1955-03-09-east_eden-collection_frieda_hull-2 
1955-03-09-east_eden-frieda_hull-246211_0 
1955-03-09-east_eden-frieda_hull-246578_0 1955-03-09-east_eden-frieda_hull-246580_0 1955-03-09-east_eden-frieda_hull-246583_0 


>> Captures
1955-east-cap01 1955-east-cap02 1955-east-cap03
1955_03_09_eastofeden_prem_01_cap1_1 1955_03_09_eastofeden_prem_01_cap1_2 1955_03_09_eastofeden_prem_01_cap1_3
1955_03_09_eastofeden_prem_01_cap1_4 1955_03_09_eastofeden_prem_01_cap1_5 1955_03_09_eastofeden_prem_01_cap1_6
1955_03_09_eastofeden_prem_01_cap1_7 1955_03_09_eastofeden_prem_01_cap1_8 1955_03_09_eastofeden_prem_01_cap1_9
1955_03_09_eastofeden_prem_01_cap2_1 1955_03_09_eastofeden_prem_01_cap2_2
1955_03_09_eastofeden_prem_01_cap2_3 1955_03_09_eastofeden_prem_01_cap2_4
1955_03_09_eastofeden_prem_01_cap3_1 1955_03_09_eastofeden_prem_01_cap3_2
1955_03_09_eastofeden_prem_01_cap3_3 1955_03_09_eastofeden_prem_01_cap3_4 1955_03_09_eastofeden_prem_01_cap3_5 


>> video (arrivée de Marilyn à 10min)

>> video


Après la projection, une réception fut organisée. Marilyn y arrive à minuit et y rencontre Arthur Miller, accompagnée de sa soeur Joan Copeland. Miller l'aborde et ils discutent. Quinze jours après, il contactera Paula Strasberg pour lui demander le numéro de téléphone de Marilyn. Leur liaison commencera au printemps. 

1955_03_09_eastofeden_prem_11_1a 1955_03_09_eastofeden_prem_11_1b
1955_03_09_eastofeden_prem_11_2 1955_03_09_eastofeden_prem_11_3 1955_03_09_eastofeden_prem_11_4_1a
1955_03_09_eastofeden_prem_11_5 1955_03_09_eastofeden_prem_11_4_2 1955_03_09_eastofeden_prem_11_4_1
 


> dépêche presse
MONROE__MARILYN_-_1955_EAST_OF_EDEN_PREMIERE208 

> dans la presse
-article Picture Week du 2/04/1955 -
1955_03_09_eastofeden_prem_mag
 


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


Publicités parodies de Seven Years Itch

adv_acura_integra_marilyn_small_66365

adv_anti_flatulant_antacid_marilyn_small_79229ad_robe_actal adv_antifom_marilyn_small_50394
adv_bijoux_jewellery_marilyn_small_80254 ad_robe_maidenform ad_robe_kindy

adv_science_world_marilyn_monro_fart_small_75297 ad_robe_fit_light   

adv_brand_marilyn_small_32531 adv_rigolo ad_robe_gin_old_ladys 
ad_robe_eurostar ad_robe_metms adv_tampax_marilyn_small_43786

adv_veet_hair_removal_cream_marilyn_small_49024  ad_robe_adidas 

adv_hsbc_marilyn_small_37401 adv_parismatch_rita_cover ad_robe_dim ad_robe_scandale 
ad_robe_east_coast ad_robe_newspaper ad_robe_pattex

ad_robe_opel

adv_healthcare_advertising_agency_marilyn_monroe_small_74380 adv_flexi_shoes_marilyn_monroe_small_43408 ad_robe_festival

Posté par ginieland à 18:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Marilyn en Avatar

art_parodie_LjrJE

c'est insolite et plutôt drôle, non ?!

Posté par ginieland à 18:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Gif Marilyn Doll Seven Years Itch

gif_syidoll

Posté par ginieland à 18:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

25 mai 2011

Marilyn Monroe Citation 1

A career is wonderful, but you can't curl up with it on a cold night.

ph_kirkland_bed_1

Une carrière c'est fantastique, mais on ne peut pas se blottir contre elle la nuit lorsqu'on a froid.

Posté par ginieland à 19:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Photos de Gentlemen... scène 15

Les hommes préfèrent les blondes
  
Photos scène 15

gpb_sc15_film_010_1

Posté par ginieland à 19:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Sur le tournage de Gentlemen scène 15

Les hommes préfèrent les blondes
S
ur l
e tournage - scène 15

Marilyn Monroe et Jane Russell 

gpb_sc15_set_011_1 gpb_sc15_set_012_1 scene_mariee_final
gpb_sc15_set_010_1
gpb_sc15_set_020_1 gpb_sc15_set_020_1a gpb_sc15_set_030

Marilyn Monroe et Whitey Snyder
film-gpb-sdf__57 

Jane Russel et son fils adoptif Thomas
film-gpb-Jane_Russell_and_adopted_son_Thomas_Waterfield


> dans la presse
gpb_sc15_set_mag_cinerevue_1

Portrait Studio pour Gentlemen scène 15

Les hommes préfèrent les blondes
Photos Publicitaires  

Portrait publicitaire de Marilyn Monroe
vêtue de la robe de mariée
de la scène finale du film Gentlemen Prefer Blondes

gpb_sc15_studio_010_1

How to marry a millionaire caps 10

Comment épouser un millionaire
Captures

10ème partie des captures du film
Comment épouser un millionnaire ?

htm_sc10_cap_01 htm_sc10_cap_02 htm_sc10_cap_03
htm_sc10_cap_04 htm_sc10_cap_05 htm_sc10_cap_06
htm_sc10_cap_07 htm_sc10_cap_08 htm_sc10_cap_09
htm_sc10_cap_10 htm_sc10_cap_11 htm_sc10_cap_12
htm_sc10_cap_13 htm_sc10_cap_14 htm_sc10_cap_15
htm_sc10_cap_16 htm_sc10_cap_17 htm_sc10_cap_18

 >> source captures sur fanpop.com 

Comment épouser un millionnaire vu par àVoir àLire

headerv8_01Le piège à maris
Comment épouser un millionnaire
La critique
Article publié par Virgile Dumez
en ligne sur aVoiraLire.com


arton9266

-  Durée : 1h35mn
-  Titre original : How to marry a millionaire
 

Blondes et peaux de vache à tous les étages dans cette comédie simple et efficace sur trois femmes vénales.

L’argument : A New York, trois jeunes mannequins louent un luxueux appartement avec un objectif en tête : attirer les messieurs de la haute société afin de parvenir à épouser un homme très riche.

Notre avis : Messieurs, si vous pensiez encore que la femme est un être doux, sensible, intelligent, aimant, désintéressé et par-dessus tout altruiste, détrompez-vous ! Comment épouser un millionnaire (1953) vous prouvera que derrière ses regards délicats, elle cache de la duplicité, une farouche volonté d’arriver à ses fins pour obtenir une excellente situation sociale qui la mettra à l’abri du besoin. Cette comédie issue de l’âge d’or hollywoodien est entièrement fondée sur un postulat machiste qui veut que ces dames ne sont intéressées que par l’argent, surtout si elles sont belles et blondes par-dessus le marché. Avec un humour très gay, les auteurs, dont le scénariste Nunnaly Johnson, signent une ode à la superficialité et à la méchanceté féminine. Très bitchy, les trois garces s’en donnent à cœur joie pour ferrer le mâle au portefeuille bien garni. Evidemment, l’ensemble pourra paraître particulièrement indigeste à la plupart des militantes féministes. Celles qui font preuve de suffisamment d’humour devraient pouvoir accepter cette inoffensive mise en boîte.
Jean Negulesco, réalisateur d’origine roumaine exilé aux Etats-Unis, n’a pas une grande réputation auprès des critiques et son travail, jugé généralement impersonnel, n’est pas particulièrement brillant sur cette comédie sentimentale. La mise en scène est acceptable, mais le cinéaste s’appuie surtout sur le jeu de ses trois interprètes féminines, toutes trois au firmament de leur carrière. Ainsi, Betty Grable est encore une icône pour de nombreux américains, l’incarnation de la pin-up aux jambes parfaites, Marilyn Monroe construit progressivement son propre mythe et Lauren Bacall change ici de registre avec un certain bonheur. Même si le jeu des deux premières est quelque peu limité, elles sont tout à fait à leur place en blondes stupides uniquement préoccupées par l’argent. Evidemment, à la fin, tout rentre dans l’ordre puisque l’amour frappe forcément là où on l’attend le moins, remettant en cause le projet de ces dames et respectant à la lettre l’adage : Tel est pris qui croyait prendre !

Posté par ginieland à 19:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]