30 décembre 2016

Enchères Nate D Sanders 12/2016

  Vente aux enchères 'December 2016 Auction' par Nate D. Sanders Auctions du 15 décembre 2016 aux Etats-Unis
La vente aux enchères contient 3 lots consacrés à Marilyn Monroe:

Lot #12: Marilyn Monroe's Grave Marker
Marker for the grave of Marilyn Monroe, from the Westwood Village Memorial Park Cemetery in Los Angeles, California. Marilyn Monroe's grave is visited by thousands of fans each year who often touch the marker, causing oxidation of the bronze. As a result, the marker is changed periodically, with this marker dating to the early 1990s. All of the markers originate from the Gasser-Olds Company, a bronze foundry, as this one does. Upon the marker's back reads, ''Make Two Patterns for Marge''; Marge is the supervisor who set the lettering on the marker. Bronze marker reads ''Marilyn Monroe / 1926 - 1962'', bordered by the original scroll design. Measures 15.25'' x 4.75''. Some rubbing and oxidation to bronze, overall in very good condition. In 2015, another marker from Marilyn Monroe's site sold for over $200,000 at Julien's Auctions.
Estimation: $35,000 - No Sold 

lot12-Marilyn-Monroe-Grave-Marker-52434b_lg lot12-Marilyn-Monroe-Grave-Marker-52434d_lg 


Lot #13: Marilyn Monroe Heavily Hand-Annotated Script for Her Last Role, ''Something's Got to Give'' -- Marilyn Makes Copious Notes to Herself About Her Character, ''easy/very intimate/very real''
A fascinating peek inside Hollywood legend Marilyn Monroe's creative process. Heavily annotated in her own hand, this 149-page screenplay from Monroe's last and unfinished film, 1962's ''Something's Got To Give'', reveals Monroe as an actor who took deep care in finding the meaning behind each line of dialogue and her character's motivations throughout the script. Monroe's handwritten pencil notes begin with her character's (Ellen Wagstaff Arden) introduction in the script on page 12 and carry through to the end on page 149, even including notes on the verso of the last page and back cover, such as a note reading, ''Joke writers Mel Brooks / Herb Gardner / Need spice / raisins / Need some funny lines''. There are notes in Monroe's hand on approximately 42 pages in the script, ranging from simple dialogue corrections and changes to in-depth sense memory notes when doing a scene that required a deeper emotional connection and understanding. Regarding her character's introduction, as she interacts with naval personnel who saved her after being marooned on an island for five years, Monroe writes, ''1 - Gayity [sic] 2 - Excitement 3 - Then Dazed''. In one scene, Monroe references Arthur Miller's children to better help her relate to her character's children, ''Bobby M. / and early Janie / except their [sic] mine.'' Throughout the script, Monroe writes succinct dialogue and character notes: ''Stunned / Dazed - sky high with adventure'', ''dead pan/I really don't know'', ''anticipating the joys'', ''Trying to think or remember'', ''start to wonder what's from now on'', ''I don't know he knows'', ''easy/very intimate/very real'', ''[L]et me get into something more comfortable / leading him on -''. Included is a small card with call times and scenes to be shot, and a small scrap of paper with a note in Monroe's hand wondering why they are shooting out of sequence, as well as notes about using Miss vs. Mrs. Script measures 9.5'' x 11.5''. Worn from use by Monroe, but with pages present and intact. Overall very good condition.
Estimation: $20,000 - Sold: $25,000 
lot13-01-45526a_lg  lot13-02-45526b_lg 
lot13-03-Marilyn-Monroe-Something-Got-to-Give-Script-52677d_lg lot13-04-Marilyn-Monroe-Something-Got-to-Give-Script-52677f_lg 
lot13-05-Marilyn-Monroe-Something-Got-to-Give-Script-52677h_lg lot13-06-Marilyn-Monroe-Something-Got-to-Give-Script-52677j_lg lot13-07-Marilyn-Monroe-Something-Got-to-Give-Script-52677m_lg 


Lot #14: Marilyn Monroe's Very Own Hand-Annotated Script From Her Last Movie, ''Something's Got to Give'' -- Marilyn Writes Notes to Herself, ''...almost a whisper / I just want to tell you...''
An enthralling glimpse into screen legend Marilyn Monroe's creative process from her personal 149-page screenplay for her last and unfinished film, 1962's ''Something's Got To Give''. The script contains notes in Monroe's own hand in pencil and green ink on approximately 18 pages, serving as intimate snapshots about how she viewed the film and her character. Some of the highlights include notes Monroe made for Scene 168, in which she interacts with her children in the movie, who don't recognize her as they were too young when she became stranded on an island for five years and presumed dead. These hand-annotated typewritten pages were inserted into the script for this particular scene - one of the few that Monroe completed before her untimely death. Within these pages, Monroe writes a series of notes regarding her preparation: ''Real thought'', ''Mental Relaxation'', ''Look for the light'', ''Place the pain/feeling where it is not in the brow'', as well as specific sense memories to help find the emotional truth with her character's feelings toward her on-screen children, ''Substitute children - B & J if necessary'', perhaps referring to Arthur Miller's children Bobby and Jane. There are also some notes from Monroe regarding her work with a Swedish dialect coach. Peppered throughout the script are further dialogue notes, changes and line strikes. Interestingly, the script also includes notes in an unknown hand giving blunt, critical assessments and insights of the script's scene descriptions, direction and dialogue. These notes start on the script's first page, ''Note for Marilyn/He has to woo her not the way it is / new blue pages'' and continue in blue pen, ''Dull'', ''Naggy'', ''Make it funny!'' and ''Smugly''. Interestingly, Monroe reacts to some of these notes, either changing dialogue and scene direction or, in some cases, striking the note itself if she doesn't agree with it. The script also contains two paper-clipped inserts, memos from the production addressed ''To All Secretaries'', the first dated 23 April 1962 and the second 27 April 1962, each accompanying blue revised pages 91 and 92 for the script. Script measures 9.5'' x 11.5''. In worn condition by Monroe, but with pages present and intact. Script cover, marked ''FINAL / CONFIDENTIAL'', is torn slightly on spine. Overall in very good condition, a rare keepsake from Hollywood's most beloved movie star.
Estimation: $20,000 - No Sold
lot14-01-Marilyn-Monroe-Something-Got-to-Give-Script-52676_lg 
lot14-02-Marilyn-Monroe-Something-Got-to-Give-Script-52676b_lg lot14-03-Marilyn-Monroe-Something-Got-to-Give-Script-52676d_lg 
lot14-04-Marilyn-Monroe-Something-Got-to-Give-Script-52676f_lg lot14-05-Marilyn-Monroe-Something-Got-to-Give-Script-52676h_lg 
lot14-06-Marilyn-Monroe-Something-Got-to-Give-Script-52676j_lg lot14-07-Marilyn-Monroe-Something-Got-to-Give-Script-52676k_lg 

Posté par ginieland à 19:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


24 décembre 2016

Joyeux Noël / Merry Christmas 2016

blog-gif-noel-card4

. . .

Joyeux
Noël
2016

. . .

Merry
C
hristmas 
2016
 

. . .

noel2016-mm 

Enregistrer

Posté par ginieland à 19:23 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

21 décembre 2016

Alice Cooper

fan
Alice Cooper

AC001 AC002

Quand le chanteur de rock américain Alice Cooper est photographié en 1979 dans sa chambre à Beverly Hills (par le photographe Terry O'Neill), il simule un état d'ébriété, après être revenu d'un centre de désintox pour alcoolique. Dans sa chambre, on y découvre un oreiller à l'effigie de Marilyn Monroe. 

Posté par ginieland à 18:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

12 décembre 2016

L'Express - supplément Styles 16/11/2016

lexpress_style-2016-11-16-cover Styles
n°3411
pays: France
date du 16 au 22 novembre 2016
Supplément du magazine L'Express
Contient une page sur Marilyn Monroe

> article
lexpress_style-2016-11-16-mm  

Posté par ginieland à 18:47 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 décembre 2016

Robe de mousseline noire et paillettes de "Ladies Of The Chorus"

Dress of black chiffon and sequins 
robe de mousseline noire et paillettes

dress_LOTC 

Cette longue robe de mousseline noire de soirée au buste seyant, aux manches et à la poitrine transparentes, à la taille haute, et à la jupe pailletée et ouverte jusqu'en haut des jambes est une création de Jean-Louis Berthault, surnommé Jean Louis.

Marilyn Monroe porte la robe dans le film de la Columbia Ladies of the Chorus (Les Reines du Music-Hall), tourné en mai/juin 1949, dans une scène de chant et de danse sur la chanson "Every Baby Needs a Da-Da-Daddy". Elle porte cette robe sexy avec des bas résilles noirs, qui ajoutent un effet de sensualité burlesque.
Tous les costumes des scènes de danse
du film sont des créations de Jean Louis. Cependant, il ne les a pas créé pour Marilyn -ni pour le film- mais les vêtements ont été empruntés dans le département costumes de la Columbia, pour qui Jean Louis travaillait. On peut donc en déduire que les tenues ont été portées par d'autres actrices dans d'autres films tournés antérieurement.

1948_LadiesOfTheChorus_005_Studio_010_010_GF 1948_LadiesOfTheChorus_005_Studio_012_010 lot149_H3257_L40281245  
film_lotc_cap021 film_lotc_cap023
film_lotc_cap025 
 1948_LadiesOfTheChorus_0050_010_EveryBabySong_010 1948_LadiesOfTheChorus_0050_010_EveryBabySong_040b film_ladies_by_ed_cronenweth_1948 

C'est pourtant presque un an avant, en mars et avril 1948 , avant la signature de son contrat avec la Columbia, que Marilyn Monroe apparaît vêtue de la robe en se produisant sur scène pour le compte de la Twentieth Century Fox, dans un showcase au "Fox Studio Club Little Theater".

1948_2013_love_marilyn__5_  1948_robeladies_3_ 1948_robeladies_1_  
 film-ladies  


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par ginieland à 00:23 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Calendriers & Agendas Marilyn Monroe 2017

Petit florilège des Calendriers 2017 dédiés à Marilyn Monroe:

-- formats carré --

1/ Marilyn Monroe 2017 Calendar - Milton H Greene - Ed. Browntrout Pub.
18 mois - Prix: 8,80 euros

cal01a cal01b 

2/ Marilyn Monroe 2017 Calendar - Milton H Greene - Ed. Int Browntrout Pub.
18 mois - Prix: 16,15 euros

cal02a cal02b 

3/ Marilyn Monroe 2017 Calendar - Milton Greene - Ed. Day Dream
16 mois - Prix: ? euros

cal07a cal07b  

4/ Marilyn Monroe 2017 Calendar - Milton H Greene - Ed. ACCO Brand
16 mois - Prix: 8,55 euros

cal08a cal08b 

5/ Marilyn Monroe 2017 Calendar - Sam Shaw - Ed. Trends International LLC
16 mois - Prix: 17,15 euros

cal03a cal03b 

6/ Marilyn Monroe 2017 Calendar - Sam Shaw - Ed. Trends International LLC
16 mois - Prix: 16 euros

cal05a cal05b 

7/ Marilyn Monroe - Sam Shaw - Ed. Mead
16 mois - Prix: 10,59 euros

cal11a cal11b  

8/ Marilyn Monroe 2017 Calendar - Ed. Graphique de France
16 mois - Prix: 16 euros

cal04a cal04b 

9/ Marilyn Monroe 2017 Calendar - Ed. Graphique de France
16 mois - Prix: 8,55 euros

cal06a cal06b 

10/ Hollywood Actresses 2017 - Ed. Radio Days
16 mois - Prix: 9,99 euros

cal09a cal09b 

11/ Fox: Filmsof Marilyn Monroe 2017 - Ed. Browntrout Pub.
18 mois - Prix: 18,99 euros

cal10a cal10b 

-- formats rectangulaire --

12/ Marilyn Monroe Calendrier éternel sex-symbol - Ed. Hugo & Images
25 mois - Prix: 19,99 euros

cal02a cal02b 

13/ Marilyn Monroe Calendar 2017 + aimant frigo - Ed. Dream
12 mois - Prix: 19,99 euros

calrec02a calrec02b 

14/ Marilyn Monroe 2017 - Ed. ML Publishing
11 mois - Prix: 11,50 euros

calrec03a calrec03b calrec03c 

15/ Marilyn Monroe 2017 Slim Calendar - Milton Greene - Ed. Browntrout Pub.
12 mois - Prix: 7,95 euros

calrec04a  calrec04b 

16/ Marilyn Monroe 2017-2018 Pocket Planner - Ed. Trends International LLC
12 mois - Prix: 5,34 euros

calrec05a  calrec05b calrec05c 


Les agendas 2017 :

1/ Marilyn Monroe 2 year monthly planner 2016-2017 - Ed. Acco Brands
2 ans années 2016-2017 - Prix: ? euros

planner01a planner01b 

2/ Marilyn Monroe 2017 Weekly/Monthly Planner - Ed. Day Dream
mois + jours  - Prix: 20,99 euros

planner02a planner02b 
planner02c  planner02d  

Enregistrer

Posté par ginieland à 00:05 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 décembre 2016

Puzzle 1000 - Red Lips

Red Lips Marilyn Monroe by Bernard of Hollywood
Puzzle de 1000 pièces
Taille boîte: 10 x 14 x 2,37
Taille puzzle fini: 19,25 x 26,50
Edition: Eurographics

puzzleredlips  

Enregistrer

Posté par ginieland à 23:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

Timbres Guiné Bissau, 2016

stamp-guinebissau-2016a 
stamp-guinebissau-2016b 

Posté par ginieland à 23:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 novembre 2016

Docu - Truman Capote, Enfant terrible de la littérature américaine

Truman Capote,
Enfant terrible de la littérature américaine

docu-truman_capote_enfant_terrible_title 

Année: 2016
Réalisation: Adrian Stangell

Pays: Allemagne
Durée: 53 min

Une évocation passionnée de la vie et de l’œuvre de Truman Capote, auteur flamboyant et incorrigible mondain. Aux documents d'archives se mêlent des extraits des nouvelles et des romans de l'auteur, depuis "Les domaines hantés", son premier roman publié, jusqu'à son testament littéraire, l'œuvre inachevée "Prières exaucées".
Figure mondaine, auteur surdoué aussi célèbre pour son œuvre que pour ses frasques, Truman Capote (1924-1984) s’est fait connaître du monde entier en 1958 grâce à un court roman, Petit déjeuner chez Tiffany (adapté au cinéma dans Diamants sur canapé, avec Audrey Hepburn). Cinquante ans après sa parution, son "roman-vérité" De sang-froid (1965) n’a rien perdu de sa profondeur, et reste un monument de la littérature criminelle. Le documentaire suit l’ascension de ce jeune homme des classes populaires de La Nouvelle-Orléans, propulsé dès l’adolescence dans le monde journalistique et littéraire new-yorkais avant de devenir une figure de la jet-set.
Gloires et déconvenues
Amis, admirateurs, biographe et spécialistes évoquent l’héritage littéraire de ce talent d’exception, racontant avec passion ses gloires et ses déconvenues. Aux documents d’archives – dont des interviews marquantes de Truman Capote – se mêlent des extraits des nouvelles et des romans de l’auteur, depuis Les domaines hantés, son premier roman, jusqu’à son testament littéraire, l’œuvre inachevée Prières exaucées.

>> Diffusé en France sur arte le 16 novembre 2016


Retranscription des passages liés Marilyn Monroe:

(à 1min 45sec) 5ème avenue, n°727. Bienvenue chez Tiffany & Co, célèbre joailler new-yorkais, entré dans l'histoire de la littérature mondiale grâce à cet homme: Truman Capote. "Petit déjeuner chez Tiffany" est l'ouvrage le plus connu de Truman Capote. Au cinéma, c'est la légendaire Audrey Hepburn qui a incarné Holly Golightly, cette jeune texane fraîchement débarquée à New York en quête d'une vie nouvelle, de glamour, et d'elle-même.
Deborah Davis, écrivain: "Son style est admirable. Ses phrases sonnent comme une musique quand on les lit à haute voix."
(lecture d'un extrait): "Elle portait toujours ses lunettes noires, était toujours très soignée, témoignait dans ses toilettes d'un bon goût concerté à base de bleu et de gris, d'une absence de tape à l'oeil qui ne lui donnait que plus d'éclat."
Au moindre coup de blues, Holly Golightly, obsédée par les bijoux, fait une halte devant la vitrine du célèbre joailler.
Le roman est devenu un classique. L'écriture de Truman Capote y est pour beaucoup.
Peter Haag, éditeur: "Capote est un styliste. Il n'est jamais ennuyeux. Ses personnages sont si bien campés qu'ils prennent corps aussitôt. Il a un ton pour décrire les situations. C'est aéré, léger et intelligent."
(lecture d'un extrait): "On devrait pouvoir épouser des hommes ou des femmes ou... écoute, si tu venais me trouver pour me dire que tu voulais me mettre à la colle avec un cheval de course, je respecterai tes sentiments. Non, sans blague, l'amour devrait être permis ! Je suis pour à fond."
S'il est normal qu'aujourd'hui une jeune femme profite de la vie, et qu'elle ait beaucoup d'amis hommes; à l'époque, Holly Golightly fait figure de fille facile.
Gerald Clarke, biographe: "Holly Golightly n'est pas une prostituée. C'est une jeune femme qui fait des faveurs aux messieurs fortunés. On ne sait pas si elle couche avec eux ou pas."
Dans le livre, Holly est une fille de la campagne. Dans le film, une jeune femme élégante et raffinée. Bien qu'ami avec Audrey Hepburn, Capote trouvait ce choix malencontreux. Il aurait préféré voir Marilyn Monroe dans le rôle d'Holly.
Bob Colacello, écrivain et photographe: "La plupart des gens ne connaissent que le film avec Audrey Hepburn. Hollywood a beaucoup aseptisé l'histoire, comme le reste à l'époque. Dans les séries télé des années 50s, les couples dormaient dans des lits jumeaux, jamais dans un grand lit."

docu-truman_capote_enfant_terrible-cap01 docu-truman_capote_enfant_terrible-cap02 docu-truman_capote_enfant_terrible-cap03 
docu-truman_capote_enfant_terrible-cap04 docu-truman_capote_enfant_terrible-cap05 docu-truman_capote_enfant_terrible-cap06 
docu-truman_capote_enfant_terrible-cap07 docu-truman_capote_enfant_terrible-cap08 docu-truman_capote_enfant_terrible-cap09 

------------------------------

(à 21min 26sec) Truman Capote s'entoure de riches héritières, comme Gloria Vanderbilt ou de comédiennes et chanteuses, comme Pearl Bailey. Des grandes amies qu'il surnomme affectueusement "My swans" ("mes cygnes").
Deborah Davis, écrivain: "Il adorait les nighclubs et il adorait les femmes. Très jeune déjà, il s'entourait de belles dames. Ses relations étaient platoniques mais essentielles pour lui."
Jeune homme, Truman rêvait d'être richissime. Il s'avoure d'autant plus cette proximité nouvelle avec le gratin. Son "cygne" préféré est le mannequin Babe Paley. Comme toutes ces dames du grand monde, elle est en quête constante d'amusement et nul n'est plus amusant que Truman.
Deborah Davis, écrivain: "Truman veillait à ce que leur rouge à lèvres soit impeccable, repérait les couturiers qui les mettait le plus en valeur. il s'intéressait aux menus de leurs dîners, à tout ce qui les préoccupait elles-mêmes. Et il les écoutait, les conseillait. Il était leur meilleur ami."
Truman Capote n'a jamais caché son homosexualité, bien au contraire. Ainsi, il peut flirter ouvertement avec des femmes mariées, sans que leur mari ne leur jalouse. Ces messieurs ne voient rien à redire à ce que leurs femmes confient leurs secrets à Truman. Une naïveté qu'ils regretteront plus tard.

docu-truman_capote_enfant_terrible-cap10 docu-truman_capote_enfant_terrible-cap11 docu-truman_capote_enfant_terrible-cap12 

Capote observe les riches new-yorkais avec une pointe d'enthousiasme et d'envie. Il devient le point de mire de chaque soirée, l'amuseur de la jet set. Il peut bientôt se permettre d'être très exigeant avec ses accompagnatrices, comme il le révélera plus tard dans un autoportrait.
(lecture d'un extrait de The Dogs Bark): "Il y a des hommes avec qui j'aime déjeuner, et dans l'ensemble, je préfère les femmes belles, ou du moins, extrêmement séduisantes, très vives d'esprit et au courant. Mais je ne pense pas qu'une femme mérite la note maximale tant qu'elle n'atteint pas et ne maintient pas une certaine qualité de style, d'apparence et de bon sens enjoué qui dépasse le niveau facile de séduction propre à la jeunesse."
Parmi celles qui le mérite, il range Marilyn Monroe. Au début des années 50s, Truman lui consacre, comme à d'autres célébrités, un portrait qui fait sensation. Daniel Kehlman, auteur à succés en Allemagne, vit quelques mois par an à New York. Il a publié plusieurs articles sur Truman Capote, dont il apprécie particulièrement les impressions de voyages et les portraits.
Daniel Kehlman, écrivain: "Il était impitoyable envers ceux sur qui il écrivait. Pas dans le sens où il les dénaturait, il restait très près de qu'il estimait être la réalité. Mais son oeuvre se nourissait très souvent de cette proximité, de cette intimité qu'il créait sciemment avec eux."
Cela vaut peut être aussi pour son portrait de Marilyn Monroe.
Truman Capote: "Je connaissais Marilyn bien avant qu'elle ne devienne une star de cinéma. Nous avons toujours été très bons amis. Je n'y avais jamais réfléchi, mais nous avions énormément de points communs. C'est peut être pour cela que nous étions si proches."
(lecture d'un extrait): "La lumière baissait. Marilyn semblait s'estomper avec elle, se fondre dans le ciel et les nuages, s'amenuiser au loin. Je voulais élever la voix, couvrir le cri des mouettes, la rappeler: Marilyn, Marilyn ! Pourquoi faut-il toujours que les choses tournent de cette façon ? Pourquoi faut-il que la vie soit tellement dégeulasse ?"

docu-truman_capote_enfant_terrible-cap13 docu-truman_capote_enfant_terrible-cap14 docu-truman_capote_enfant_terrible-cap15 
docu-truman_capote_enfant_terrible-cap16 docu-truman_capote_enfant_terrible-cap17 docu-truman_capote_enfant_terrible-cap18 


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par ginieland à 19:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 novembre 2016

1953 Marilyn à une soirée

Marilyn Monroe à une soirée -événement inconnu - vers 1953
Marilyn Monroe to a party - unknown event - circa 1953

1953-unknown_event-juliens_2016-1 
1953-unknown_event-01-1  1953-unknown_event-01-2 


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand.

Posté par ginieland à 18:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,