03 juillet 2012

TV - Smash

 gif_tvmarilynTous les mercredis sur TF1
à partir du 4 juillet 2012 à 20h50
les mercredis suivants à 23h15
Série:  Smash

smash_affiche 

La série américaine débarque sur TF1, tous les mercredis.
Les trois premiers épisodes diffusés le 4/07/2012 à 20h50
puis à partir du 11/07/2012 à 23h15
>> Sur le web: la série sur tf1.fr 

  Durée d'un épisode: 45 minutes
Saison 1
Année: 2012
Créé par: Theresa Rebeck
Co-producteur: Steven Spielberg.
    Pays: Etats-Unis

> bande-annonce:

Acteurs: Debra Messing (Julia Houston), Jack Davenport (Derek Wills), Katharine McPhee (Karen Cartwright), Christian Borle (Tom Levitt), Megan Hilty (Ivy Lynn), Anjelica Huston (Eileen Rand), Raza Jaffrey (Dev Sundaram), Brian d'Arcy James (Frank Houston), Jaime Cepero (Ellis Boyd), Phillip Spaeth (Dennis), Savannah Wise (Jessica)...

SMASH_image_dossier_portrait smash_photo 

Résumé: Des artistes new yorkais aux égos parfois surdimensionnés, qu'ils soient compositeurs, paroliers, chanteurs, chorégraphes, s'unissent pour créer un spectacle musical à Broadway basé sur la vie de Marilyn Monroe. L'occasion de découvrir la mise en place et les coulisses d'un événement d'une telle ampleur, entre une productrice peu commode, une phase de castings compliquée où tous les coups sont permis, des répétitions harassantes... le parcours du combattant commence !

> scans (Télé Star du 30/06/2012):
smash_img865 smash_img866 

Posté par ginieland à 17:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

20 mai 2012

Hommage Marilyn en juin sur TCM

tcm_logoMarilyn Monroe, Talent Gloire et Beauté
en ligne sur tcmcinema.fr

Pour le cinquantenaire de sa disparition, TCM rend hommage à Marilyn Monroe en programmant le meilleur de sa filmographie ainsi qu’un documentaire sur la fin de sa vie. L’occasion de se persuader qu’au-delà de l’image de blonde pulpeuse et écervelée à laquelle Hollywood l’a réduite, elle fut non seulement une actrice très talentueuse mais aussi une femme d’une grande richesse intérieure.

tcm_Marilyn_Monroe2 Il y a des signes qui ne trompent pas : dans les lycées français, sur un manuel d’Histoire dédié à la période contemporaine, c’est Marilyn Monroe qui figure en couverture ! La preuve que l’actrice la plus célèbre d’Hollywood est aujourd’hui considérée, au-delà du monde du spectacle, comme l’une des figures qui ont le plus marqué leur temps. Aujourd’hui, un demi-siècle après sa mort, si son nom et son image continuent de rapporter chaque année à ses ayant-droits des millions de dollars, il semble que l’icône pulpeuse et blondissime, plus vénérée pour sa plastique et son charme irrésistible que pour son talent et sa personnalité a laissé place à une artiste reconnue comme exceptionnelle.

tcm_marilyn_mitchumC’est dans cet esprit que pour célébrer le 50e anniversaire de sa disparition, TCM programme une sélection de ses films les plus emblématiques, dont Les Hommes préfèrent les blondes, Comment épouser un millionnaire, Niagara, La Rivière sans retour, Le Prince et la danseuse, et Les Désaxés. Une bonne occasion de poser un regard nouveau sur son travail de comédienne souvent très sous-estimé et jamais récompensé par le moindre Oscar (tout juste un Golden Globe pour Certains l’aiment chaud), ce dont elle se disait meurtrie. Une frustration d’autant plus légitime que Lee Strasberg, dont elle suivit les cours à l’Actor’s Studio, déclara qu’elle fut, avec Marlon Brando, son élève la plus bluffante, jugement flatteur confirmé par l’immense acteur Laurence Olivier et par des cinéastes majeurs comme Joseph L. Mankiewicz (qui fut le premier à repérer son talent) ou John Huston, Billy Wilder et autres Howard Hawks avec qui elle collabora.

tcm_marilyn_monroeDe toute évidence, outre l’obstination d’Hollywood à la réduire à l’image d’une jolie blonde écervelée, c’est aussi de sa mauvaise réputation qu’a souffert Marilyn Monroe, dont les caprices et les retards sur les tournages devaient moins à de la désinvolture qu’à une fragilité psychique héritée d’une enfance difficile et d’une mère schizophrène. D’où une addiction à l’alcool et aux psychotropes évoquée dans Marilyn Monroe : The Final Days, également diffusé par TCM, un excellent documentaire qui retrace les derniers mois de sa brève existence, avec le tournage chaotique et inachevé du Something Got To Give de George Cukor, et les circonstances toujours mystérieuses de sa mort. À travers des dizaines de témoignages d’acteurs, cinéastes, producteurs et autres personnalités qui l’ont côtoyée, on y trouve aussi un éclairage passionnant sur sa personnalité, plus riche et complexe que l’on aurait pu le croire, celle d’une femme passionnée d’art, de littérature et de philosophie comme l’a révélé récemment la publication de l’ouvrage Marilyn Monroe : Fragments, poèmes, écrits intimes, lettres.  « À Hollywood, on vous juge sur votre apparence, pas sur le reste » regrettait-elle. D’où, rétrospectivement, une impression de gâchis, même si le temps a fini par lui rendre justice.

> En juin 2012 sur TCM (à partir du 4 juin).

Posté par ginieland à 13:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

TV - Marilyn, Dernières Séances

 gif_tvmarilynMardi 22 mai 2012
23h05 - France 2

Documentaire: 
Marilyn, Dernières Séances

marilyndernieresseances

Pays: France
Année: 2009
Durée: 91mn
Réalisation: Patrick Jeudy
Producteur: Les Films D'Ici

Résumé: Adapté du roman éponyme de Michel Schneider, un portrait totalement inattendu de la star dans sa relation avec le psychanalyste Ralph Greenson.
Trente mois durant, de janvier 1960 à août 1962, ils formèrent le couple le plus improbable : la déesse du sexe et le psychanalyste freudien. Elle lui avait donné comme mission de l'aider à se lever, de l'aider à jouer au cinéma, de l'aider à aimer, de l'aider à ne pas mourir. Il s'était donné comme mission de l'entourer d'amour, de famille, de sens, comme un enfant en détresse. Il voulut être comme sa peau, mais pour avoir été la dernière personne à l'avoir vue vivante et la première à l'avoir trouvée morte, on l'accusa d'avoir eu sa peau.
En adaptant le roman de Michel Schneider Marilyn, dernières séances, Patrick Jeudy réalise un portrait totalement inattendu de la star. Formellement, le film est superbe : les thèmes et les époques se succèdent de façon non linéaire, mais toujours logique - comme lors de séances de psychanalyse. Un récit kaléido-scopique illustré par de riches archives, qui, tout en nous replongeant dans les milieux du cinéma (Cukor, Huston, Wilder), de la littérature (Capote, Miller) et de la politique (les Kennedy, la CIA, le FBI), permet de saisir pour la première fois l'immense détresse de Marilyn à la fin de sa vie.

Posté par ginieland à 12:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

12 mai 2012

A la TV - Blonde

 gif_tvmarilynMercredi 16 mai 2012 - 20h40 - Paris Première
Téléfilm - Blonde - en deux parties

Durée totale: 3 heures
Un épisode dure 1h30min 
Année: 2001
Titre original: Blonde
Réalisateur: Joyce Chopra
   Musique: Patrick Williams
    Dialogues: Patrick Williams
    Scénariste: Joyce Eliason
    Pays: Etats-Unis
CSA: Interdit au moins de 10 ans

blonde1

Interprètes: Poppy Montgomery (Norma Jean Baker / Marilyn Monroe), Patricia Richardson (Gladys Baker), Niklaus Lange (Bucky Glazer), Richard Roxburgh (monsieur R), Patrick Dempsey (Cass), Skye McCole (Norma Jean enfant), Bruce Hughes (Clark Gable), Wallace Shawn (IE Shin), Ann-Margret (Della Monroe), Kirstie Alley (Elsie)

blonde2

Résumé Episode 1: Norma Jean Baker naît le 1er juin 1926, à l'hôpital public de Los Angeles, de père inconnu et de Gladys Baker, femme déséquilibrée et droguée. Ballottée entre une grand-mère passionnée de cinéma et une mère à la carrière chancelante, la petite Norma grandit dans le culte des stars de Beverly Hills. Une nuit, lors d'une crise d'hystérie plus grave que les autres, Gladys s'en prend violemment à sa fille. Ce geste conduit la mère, malade, à l'asile, tandis que Norma est emmenée dans un orphelinat pour quatre douloureuses années de solitude. Durant cette période traumatisante, Gladys oppose cruellement un refus systématique à l'adoption de sa fille...
A l'orphelinat, la directrice s'attache à Norma, qui est une petite fille douce et intelligente. Elle la confie à une famille d'accueil. Mais celle-ci se montre peu scrupuleuse et exploite Norma jusqu'à son premier mariage arrangé, à l'âge de 16 ans, avec Bucky Glazer, un jeune homme quelconque. Norma est devenue une jeune fille très attirante, d'un caractère extrêmement fragile, sensible et timide. D'abord rassurée par son union avec Bucky, Norma se retrouve en proie à un terrible désespoir lorsque son jeune époux s'engage dans la marine pendant la Seconde Guerre mondiale. Cependant, la jeune femme se ressaisit et devient ouvrière dans l'aéronautique, jusqu'au jour où un photographe la remarque...

>> Sur le blog: fiche du film Blonde

Posté par ginieland à 12:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 avril 2012

TV - La rivière sans retour

 gif_tvmarilynVendredi 20 avril 2012
15h10 - France 3

Film: 
La rivière sans retour

river

Origine : Etats-Unis.
Année: 1954.
Scénario : Frank Fenton.
Musique : Cyril J. Mockridge, Lionel Newman.
Réalisation : Otto Preminger.
Durée: 94 min.
Distribution : Robert Mitchum (Matt Calder), Edmund Cobb (le barbier), Will Wright (le commerçant), Jarma Lewis (la danseuse), Marilyn Monroe (Kay Weston), Rory Calhoun (Harry Weston), Tommy Rettig (Mark Calder), Murvyn Vye (Dave Colby), Douglas Spencer (Sam Benson), Ed Hinton (le joueur), Don Beddoe (Ben), Jack Mather (le donneur).

river2

L'histoire: Canada, 1875... C'est au bord d'une rivière sauvage et tumultueuse que Matt Calder vit en compagnie de son fils Marc. Un jour, Matt sauve de la noyade un couple se trouvant en difficulté sur un radeau. Il s'agit de la ravissante Kay, chanteuse de saloon, et de son petit ami Harry Weston. Ce dernier n'a d'ailleurs qu'une seule idée en tête : gagner au plus vite la ville de «Council City» afin d'y faire les démarches administratives lui permettant d'entrer de plein droit en possession d'une mine d'or, qu'il a gagnée en trichant au poker... Harry profite de la situation, et assomme Matt pour lui dérober son fusil, et s'enfuit au galop sur son unique monture

>> Source: programme sur france3.fr

Posté par ginieland à 18:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

03 avril 2012

TV - Journée Marilyn sur Paris Première

   gif_tvmarilynMercredi 4 avril 2012
paris première

Biopic - Film - Documentaire

blonde leshommespreferent marilynmalgr_elle

* * * * * * * * * * 

Biopic fiction - Blonde -
à 13h40

* * * * * * * * * *
  Film - Les hommes préfèrent les blondes -
à 22h30

* * * * * * * * * *
  Documentaire - Marilyn malgré elle -
à 00h05

Posté par ginieland à 17:05 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

30 mars 2012

Marilyn au JT de M6

gif_tvmarilyn

Jeudi 29 mars 2012 - 19:45 - M6
Informations Journal Télévisé - 19/45

 Présentation: Xavier De Moulins
 voir l'émission >> vidéo dispo sur m6replay.fr

Xavier De Moulins: A la fin de ce journal, gros plan sur l'année Marilyn, 50 ans après sa mort, l'actrice reste universelle: film, livres, expo, le mythe constinue de fasciner.

m6_info30mars2012_cap01 m6_info30mars2012_cap02 m6_info30mars2012_cap03

Notre femme du jour s'appelle Marilyn Monroe, on commémore cette année les 50 ans de sa disparition. Un demi siècle après sa mort, la star continue de fasciner. Un film sort la semaine prochaine, suivi de livres et d'expositions. L'icône du cinéma hollywoodien reste un phénomène unique, un mythe qui lui, semble éternel.

m6_info30mars2012_cap04 m6_info30mars2012_cap05 m6_info30mars2012_cap06  

Voix off: Belle à couper le souffle, modèle glamour et intemporel, Marilyn n'accrochait comme personne la lumière des flashes et des projecteurs. Fascinants les GIs commes les plus grands artistes et intellectuels et cela, encore aujourd'hui, 50 ans après sa mort.
anonyme femme 1: Très sexy comme femme, j'adore !
anonyme femme 2: La blonde incandescante, le rouge glamour.
anonyme homme: Grain de beauté, robe blanche.
Voix off: Et pourtant, selon ce spécialiste de Marilyn, ce n'est pas seulement ces détails qui ont fait d'elle un mythe.

Michel Schneider: Son image, la ravissante blonde idiote, l'icône sexuelle, se sont peu à peu dissipées, et ce qu'on voit aujourd'hui apparaître, c'est une âme. Je pense que ce qui touche les gens, c'est de se dire on a beau être célèbre, regardée partout, on se sent parfois une petite fille paumée.   

m6_info30mars2012_cap07 m6_info30mars2012_cap08 m6_info30mars2012_cap09
m6_info30mars2012_cap10 m6_info30mars2012_cap11 m6_info30mars2012_cap12

Voix off:  Fragile, mystérieuse, charmeuse, Marilyn s'est mariée trois fois: avec James Dougherty, Joe DiMaggio, Arthur Miller mais jamais heureuse. Une femme insaisissable, unique, que les actrices et starlettes actuelles tentent d'imiter: Lindsay Lohan, Paris Hilton, Scarlett Johansson. l'image de Marilyn est régulièrement utilisée sur les couvertures de magazines, dans les publicités et sa vie portée à l'écran.

m6_info30mars2012_cap13 m6_info30mars2012_cap14 m6_info30mars2012_cap15

Michelle Williams: Marilyn Monroe était un personnage, c'est elle-même qui l'a créé, et c'était une brillante invention.

m6_info30mars2012_cap16 m6_info30mars2012_cap17 m6_info30mars2012_cap18

Voix off: Petite brunette devenue le fantasme du monde entier, Monroe fera sa dernière apparition publique importante en chantant à l'occasion de l'aniversaire du Président Kennedy. La robe qu'elle portait ce jour là a été vendue près d'un million d'euros aux enchères. Marilyn, une icône en or.

m6_info30mars2012_cap19 m6_info30mars2012_cap20 m6_info30mars2012_cap21
m6_info30mars2012_cap22 m6_info30mars2012_cap23 m6_info30mars2012_cap24

Posté par ginieland à 19:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 mars 2012

Marilyn Monroe donne rendez-vous sur Paris Première

Marilyn Monroe donne rendez-vous sur Paris Première
Article publié le 22/03/2012
en ligne sur teleobs.nouvelobs.com

lenouvelobsmarsUne mini-série, un film et un documentaire au programme.

Paris Première consacrera une journée spéciale à Marilyn Monroe le 4 avril 2012 à l’occasion de la sortie en salle du film My week with Marilyn.

La chaîne diffusera (à 13h40) la mini-série “Blonde” adaptée d’une biographie de l’actrice écrite par la romancière Joyce Carol Oates. L’enfance de la star y est racontée. La petite Norma Jean Baker, qui deviendra Marilyn, ne connait pas son père, sa mère est psychotique. La série évoque aussi ses débuts difficiles dans le métier, les patrons des studios ne croyant pas en son talent et l’employant surtout pour des rôles de filles sexy et idiotes. Au casting de la série : Poppy Montgomery, Patrick Dempsey, Patricia Richardson.

A 22h30, “Paris Première” diffusera le film mythique “Les hommes préfèrent les blondes” réalisé par Howard Hawkes en 1953.

Enfin, à 00h05, le documentaire de Patrick Jeudy “Marilyn malgré elle” retracera la naissance du mythe à travers les clichés de Milton Greene, photographe et ami de la star. Une période peu connue de sa vie sera également évoquée : ses années à New York alors qu’elle ambitionnait de devenir une “vraie” actrice.

Posté par ginieland à 19:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

14 février 2012

A la TV - Le Grand Journal

 gif_tvmarilynMardi 14 février 2012 - sur Canal Plus - à 19h30
Emission Talk-show - Le Grand Journal

legrandjournal

Présentation: Michel Denisot
Invitée: Michelle Williams vient présenter My Week with Marilyn
(sortie en salle en France le 4 avril prochain).

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo LE GRAND JOURNAL du 14/02/12 - P2: Michelle Williams, nouvelle Marilyn ! 

Michel Denisot: Il y a presque 50 ans que Marilyn Monroe nous quittait. Toute cette année, nous en reparlerons. Premier hommage ce soir avec Michelle Williams pour un très joli film My week with Marilyn. Vous êtes nommée aux Oscars pour ce film qui sortira chez nous au mois d'avril. C'est non pas un biopic sur toute la vie de Marilyn comme il y en a déjà eu, mais c'est un film très particulier qui relate, comme son nom l'indique, une semaine dans la vie de Marilyn. C'est sur le tournage d'un film, elle est au sommet de sa gloire, c'est en 1956, c'est le film 'Le prince et la danseuse', en Angleterre; elle est arrivée à Londres, on va voir d'ailleurs l'arrivée à Londres avec les images d'archives et l'arrivée à Londres dans le film. On va voir que vous êtes vraiment Marilyn, où le document d'archives est évidemment en noir et blanc et vous êtes à droite. Vous êtes très proche d'elle, vous aviez sa photo dans votre chambre d'adolescente. C'est un rêve qui se réalise pour vous, j'imagine, d'actrice, de jouer, d'être Marilyn ?

legrandjournal_cap01_1 legrandjournal_cap01_2 legrandjournal_cap01_3
legrandjournal_cap01_4 legrandjournal_cap01_5 legrandjournal_cap01_6
legrandjournal_cap01_7 legrandjournal_cap01_8 legrandjournal_cap01_9

Michelle Williams: D'une certaine façon, oui. Je n'aurai jamais imaginé que je jouerai ce rôle là, que je pourrai le faire mais cela s'est présenté à moi et ma première réponse a été oui.

  legrandjournal_cap02_1 legrandjournal_cap02_2 legrandjournal_cap02_3  

Michel Denisot: Alors, on va voir deux extraits du film. Il y en a un où vous chantez, vous dansez, vous n'êtes pas du tout doublée dans ce film; puis un autre avec une scène assez sensuelle.

legrandjournal_cap02_4 legrandjournal_cap02_5 legrandjournal_cap02_6

Arianne Massenet: Ce qui est très intéressant, c'est ce film qui raconte donc une semaine avec le troisième assistant réalisateur qui passe une semaine sur ce film, c'est qu'on découvre une Marilyn que finalement on connaissait peu; bien sûr la Marilyn glamour, star de cinéma, mais surtout une Marilyn, une actrice qui doute, qui a peur, qui est tiraillée entre ce qu'elle est et ce qu'elle voudrait être. Vous avez lu beaucoup d'ouvrages sur ce trait de caractère de Marilyn que l'on connait assez peu ?

legrandjournal_cap03_1 legrandjournal_cap03_2 legrandjournal_cap03_3

Michelle Williams: Oui. J'ai lu tout ce que je pouvais lire. J'ai commencé avec les films, j'ai commencé par regarder les premiers films dans lesquels elle avait joué, quand elle avait une vingtaine d'années jusqu'à la fin de sa carrière. Je ne savais pas si j'aurai été capable de jouer ce rôle, et puis j'avais un peu des idées préconçues; mais j'ai lu tous les livres que j'ai pu trouver sur elle et il est devenu très clair à mes yeux que la manière dont on pense à Marilyn Monroe généralement, on se dit c'est une déesse, un rêve impossible de beauté. C'était vraiment un personnage qu'elle jouait, un personnage qu'elle avait créé elle-même et sous ce personnage, il y avait une jeune femme que l'on ne connaissait pas, on n'a pas vraiment d'images vidéos de sa personnalité naturelle. On a quelques conversations avec ses amis, et c'est ce sur quoi j'ai travaillé. Je me suis dit que j'allais m'intéresser à ce qu'il y avait sous cette personne.

legrandjournal_cap04_1 legrandjournal_cap04_2 legrandjournal_cap04_3
legrandjournal_cap04_4 legrandjournal_cap04_5 legrandjournal_cap04_6

Ollivier Pourriol : Dans ce film, on voit Sir Laurence Olivier, le réalisateur du film, le grand acteur, dire que Marilyn est tellement spontanée que face à elle, on ne peut que ressentir sa propre insuffisance. Est-ce que vous, face à Marilyn, vous êtes vous sentie insuffisante ou au contraire, en complicité ?

Michelle Williams: Je crois que ce qui est important, c'est de se rappeller c'est que c'est ça qui l'a rendu si bonne dans sa performance. C'est qu'on a l'impression que tout lui arrive pour la première fois. Tout a l'air très spontané et lorsqu'on veut vraiment avoir le mot juste, un bon détail, une gestuelle, c'est un peu difficile de garder cette spontanéité et c'est c'est ça qui faisait d'elle un personnage très spécial. Cela a été véritablement un défi d'amener toutes ces caractéristiques théâtrales, mais de garder cette spontanéité, cet esprit de Marilyn.

legrandjournal_cap05_1 legrandjournal_cap05_2 legrandjournal_cap05_3
legrandjournal_cap05_4 legrandjournal_cap05_5 legrandjournal_cap05_6

Jean-Pierre Raffarin: Comment est-ce que aujourd'hui, on peut parler de Marilyn de manière joyeuse, puisqu'au fond c'est un mythe tellement fort, mais dont la tristesse, la déchéance, a été terrible. Est-ce qu'on peut essayer de réhabiliter un peu de joie dans le coeur de ceux qui gardent Marilyn en mémoire ? Je suis sûr que vous en êtes capable. Yes, you can !

legrandjournal_cap06_1 legrandjournal_cap06_2 legrandjournal_cap06_3
legrandjournal_cap07_1 legrandjournal_cap07_2 legrandjournal_cap07_3
legrandjournal_cap07_4 legrandjournal_cap07_5 legrandjournal_cap07_6

> l'émission en vidéo pendant 1 mois sur canalplus.fr

Posté par ginieland à 19:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28 janvier 2012

A la TV - Qui sera le meilleur sosie ?

 gif_tvmarilynSamedi 27 janvier 2012 - sur TF1 - à 20h50
Emission show - Qui sera le meilleur sosie ?

sosie_2012_01_27_cap_title

 Durée : 2h20
Présentation: Christophe Dechavanne, Victoria Silvstedt
Jury: André Manoukian, Laurence Boccolini, Willy.

> Le sosie de Marilyn (Suzie Kennedy) se produit dans une mise en scène sur la chanson I wanna be loved by you. Elle est en compétition avec une sosie de Dita Von Teese.
sosie_2012_01_27_cap01 sosie_2012_01_27_cap02 sosie_2012_01_27_cap03
sosie_2012_01_27_cap04 sosie_2012_01_27_cap05 sosie_2012_01_27_cap06 
sosie_2012_01_27_cap07 sosie_2012_01_27_cap08 sosie_2012_01_27_cap09
sosie_2012_01_27_cap10 sosie_2012_01_27_cap11 sosie_2012_01_27_cap12
sosie_2012_01_27_cap13 sosie_2012_01_27_cap14 sosie_2012_01_27_cap15
sosie_2012_01_27_cap16 sosie_2012_01_27_cap17 sosie_2012_01_27_cap18 

> Le jury doit voter: Dita Von Teese ou Marilyn Monroe ? C'est le sosie de Marilyn -Suzie- qui l'emporte.
sosie_2012_01_27_cap19 sosie_2012_01_27_cap20 sosie_2012_01_27_cap21
sosie_2012_01_27_cap22 sosie_2012_01_27_cap23 sosie_2012_01_27_cap24
sosie_2012_01_27_cap25 sosie_2012_01_27_cap26 sosie_2012_01_27_cap27
sosie_2012_01_27_cap28 sosie_2012_01_27_cap29 sosie_2012_01_27_cap30
sosie_2012_01_27_cap31 sosie_2012_01_27_cap32 sosie_2012_01_27_cap33 

> C'est ensuite aux téléspectateurs de voter: Beyoncé, Johnny, Wolverine ou Marilyn ? Là encore, c'est Marilyn qui est sélectionnée pour la finale.
sosie_2012_01_27_cap34 sosie_2012_01_27_cap35 sosie_2012_01_27_cap36 

sosie_2012_01_27_cap37 sosie_2012_01_27_cap38 sosie_2012_01_27_cap39
sosie_2012_01_27_cap40 sosie_2012_01_27_cap41 sosie_2012_01_27_cap42

> Marilyn (alias Suzie) est en finale face à Coeur de Pirate et Amy Winehouse. Les téléspectateurs ont choisi le sosie bluffant d'Amy Whinehouse.
sosie_2012_01_27_cap43 sosie_2012_01_27_cap44 sosie_2012_01_27_cap45
sosie_2012_01_27_cap46 sosie_2012_01_27_cap47 sosie_2012_01_27_cap48
sosie_2012_01_27_cap49 sosie_2012_01_27_cap50 sosie_2012_01_27_cap51
sosie_2012_01_27_cap52 sosie_2012_01_27_cap53 sosie_2012_01_27_cap54
sosie_2012_01_27_cap55 sosie_2012_01_27_cap56 sosie_2012_01_27_cap57

> l'émission en vidéo sur videos.tf1.fr


Sandy, sosie d’Amy Winehouse, élue meilleur sosie sur TF1
en ligne
sur toutelatele.com

sosie_photoChaque année, Christophe Dechavanne part à la recherche du meilleur sosie sur TF1. Et ce vendredi 27 janvier 2012, la sélection a pu compter par des anonymes ressemblants -ou pensant avoir une ressemblance- avec Britney Spears, France Gall, Justin Bieber, Katy Perry, Beyoncé, Amy Winehouse ou encore Lady Gaga.

4.17 millions de téléspectateurs ont apprécié cette compétition, soit 19.9% du public présent devant son poste de télévision entre 21h00 et 23h40.

 Au terme du show, le meilleur sosie désigné par le public a été celui de la défunte Amy Winehouse. Elle succède ainsi à celui de Kad Mérad, élu le 6 novembre 2010 devant 3.83 millions de personnes, soit 18.6% de part de marché. Sandy, fonctionnaire de Toulon, décroche ainsi les 15 000 euros promis au gagnant.

Qui sera le meilleur sosie ? enregistre ainsi une légère progression, mais est contraint de s’incliner face au NCIS (M6) et à la Dame de carreau (F2).

Posté par ginieland à 13:32 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,