Photos liées au tag '2017'

Voir toutes les photos
14 octobre 2017

France Dimanche HS 13/10/2017

FD-2017-10 France Dimanche
Hors Série n°21: "Passions d'Amour" Volume 1
pays: France
paru le 13 octobre 2017
prix: 3,90 Euros
article: 5 pages sur Marilyn Monroe / Yves Montand: "Ils se sont aimés le temps d'un tournage"

Posté par ginieland à 21:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


05 octobre 2017

Gala 04/10/2017

GALA-M1800_cache_s402017  Gala
n°1269
pays: France
paru le 4 octobre 2017
prix: 2,80 Euros
article: 4 pages sur Marilyn Monroe: "Marilyn Monroe devant l'objectif de Milton Greene. Il l'a sublimée, elle l'a brisé"
-merci à Baumgarten pour l'info-

Enregistrer

Enregistrer

Posté par ginieland à 16:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Décès de Hugh Hefner

Hugh Hefner, fondateur de Playboy est décédé

Hugh Hefner, fondateur du magazine Playboy, pionnier de la presse érotique grand public, est décédé mercredi 27 septembre 2017 à l'âge de 91 ans, annoncé par Playboy via son compte Twitter, via cette citation d'Hefner: "La vie est trop courte pour vivre le rêve de quelqu'un d'autre". Il est mort chez lui, à Beverly Hills, dans son manoir -la "Playboy Mansion"- devenu célèbre par ses folles soirées avec ses playmates "bunnies". Sa mort est dûe à un arrêt respiratoire survenu après un arrêt cardiaque: Hugh Hefner souffrait depuis plusieurs semaines d'une septicémie, soit un empoisonnement bactérien du sang, qui l'ont considérablement affaibli.

hefner   Hefner a lancé le magazine Playboy en 1953: le premier numéro (de décembre 1953) figurait Marilyn Monroe en couverture. Le magazine va devenir célèbre et apporter sa pierre à la révolution sexuelle aux Etats-Unis. Il sera édité dans de nombreux pays.

Célèbre pour son magazine mais aussi sa vie d'excès et fêtes, entouré de ses nombreuses petites amies, le fondateur de Playboy continuait à sortir dans les discothèques et entretenait sa vie intime à coup de Viagra, dont il n'hésitait pas à faire la promotion.
Retraité depuis longtemps, Hugh Hefner a continué pendant des années à participer aux décisions au sein du magazine, choisissant par exemple les couvertures et les Playmates du mois. Sa playmate préférée était Pamela Anderson, qui détient le record du nombre de couertures du magazine (14 fois; elle fera d'ailleurs la couverture du dernier numéro de janvier/février 2016 incluant des photos de femmes nues dans ses pages).

Hugh Hefner repose au cimetière de Westwood Village Memorial Park de Los Angeles, placé à la droite de Marilyn Monroe: il avait en effet planifié sa place en achetant son caveau pour 75.000 dollars, en déclarant à l'époque: «L'idée d'être toute l'éternité à côté de Marilyn est trop doux pour passer à côté».

Enregistrer

Posté par ginieland à 16:04 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 septembre 2017

Marilyn Monroe... comme vous ne l'avez jamais vue

Marilyn Monroe... comme vous ne l'avez jamais vue
27/09/2017
- par Bertrand Guyard
en ligne
sur le figaro

1953-mhg-bed-1 
 
Marilyn Monroe en 1953.
Cette photo sert de couverture au livre
«Marilyn Inédite Milton H. Greene 50 séances» - 2017.
Photograph by Milton H. Greene ©2017 Joshua Greene

EN IMAGES - Les éditions Flammarion publient dans un superbe ouvrage trois cents photographies, dont la moitié inédite, de l'icône américaine prises par Milton H. Greene, entre 1953 et 1957, à l'apogée de son incroyable sex-appeal.

Elle était entièrement faite pour attirer l'œil du photographe. En 1953, Marilyn rencontre l'homme qui saura sublimer sa pulpeuse beauté lors d'une séance pour le magazine de mode Look. Milton H. Greene va devenir le Pygmalion sculpteur d'images de la star. On assiste entre les deux êtres à un véritable coup de foudre professionnel. Un an plus tard, ils fondent ensemble les productions Marilyn Monroe.

Jusqu'en 1957, les deux associés produiront deux films et laisseront à la postérité un trésor de quelque cinq mille clichés. Aujourd'hui, c'est une partie de ces archives - 280 photos dont 150 inédites - que le fils de Milton, Joshua Greene publie chez Flammarion dans un superbe ouvrage intitulé Marilyn Inédite - Milton H.Greene -50 Séances.

Le new-yorkais Milton Greene ( 1922- 1985) s'est pris de passion pour la photographie dès l'âge de 14 ans. Ce surdoué va très vite se faire un nom et un surnom: «L'enfant prodige de la photo couleur». De 1950 à 1960, il publiera dans les plus grands magazines américains de l'époque dont Life, Look, Harper's Bazaar, Town & Country et Vogue.

Dans le livre Marilyn Inédite, Joshua Greene a choisi de rassembler les photos de façon thématique en suivant l'odyssée du duo Marylin-Milton. Il faut rappeler que le photographe de mode accompagnera la superstar un peu partout durant cinq ans. Sur le tournage notamment de Sept ans de réflexion, du Prince et la Danseuse ou lors de sa cérémonie de mariage avec Arthur Miller... mais aussi à de nombreuses mondanités et rendez-vous professionnels aux quatre coins de Beverly Hills.

Les inconditionnels de Norma Jeane Baker retrouveront des images qui leur sont déjà familières. Cependant les photos prises avec Marlon Brando en novembre 1955 auront pour eux une saveur particulière. Elles montrent le monstre sacré un peu plus démonstratif qu'à l'habitude... La légende dit aujourd'hui qu'ils eurent alors une brève liaison.

1954-10-ballerina-1 
Marilyn Monroe en octobre 1954, cliché de la série «la Ballerine assise».
Photograph by Milton H. Greene © Joshua Greene

1955-cape-1  
Marilyn Monroe en 1955: «la Cape noire».
Photograph by Milton H. Greene © Joshua Greene

1955-orientale-1
Marilyn Monroe en février 1955 pour une série «orientale»
commandée par le magazine «Look».

Photograph by Milton H. Greene © Joshua Greene

 1956-gypsy-1 
Marilyn Monroe en avril 1956, déguisée en «Gitane»
avec les costumes retrouvés dans les collections de la 20th Century Fox.
Photograph by Milton H. Greene © Joshua Greene

1953-09-nude 
Marilyn Monroe en septembre 1953.
Cette série «Nu» sera considérée comme trop osée à l'époque.

Photograph by Milton H. Greene © Joshua Greene

1956-tpats 
Marilyn Monroe durant l'été 1956,
l'actrice et Laurence Olivier dans «Le prince et la Danseuse».

Photograph by Milton H. Greene © Joshua Greene

Posté par ginieland à 19:02 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

02 septembre 2017

Doc - Au Fil des Enchères

Au fil des enchères
La robe de Marilyn Monroe

docu_au_fil_des_encheres-cap001 docu_au_fil_des_encheres-cap002 docu_au_fil_des_encheres-cap003 

Année: 2017
Réalisation: Stephane Carrel

Pays: France
Production: Arte France et Gedeon Programmes
Durée: 27 min

Le destin de pièces exceptionnelles proposées dans des salles des ventes, qui racontent à elles seules toute une époque. Dans ce volet, nous découvrons la robe de couleur chair portée par Marilyn le 19 mai 1962 au Madison Square Garden, à New York, lorsqu’elle a chanté "Happy Birthday" au président Kennedy.

>> Diffusé en France sur arte le 27 août 2017


Retranscription du documentaire

Dans les salles de ventes aux enchères, il y a des passionnés, des flambeurs, des marteaux, mais surtout des objets par milliers aux destins hors du commun. "Au fil des enchères" retrace les histoires insolites de ces trésors. Et aujourd'hui, notre objet est une robe. Non, pardon, LA robe de Marilyn Monroe.
Voix off, extrait interview Marilyn: Elle se prend pour qui, Marilyn Monroe ? (rire) Si je suis une star, ce sont les gens qui ont fait de moi une star.
Tout commence à Los Angeles. La ville qui a vu naître la légende Marilyn Monroe. Là où l'on croise toujours l'icône sur les si célèbres murs peints ou bien dans la rue ou même sur un pont. Mais aussi, en ce qui nous concerne, dans la salle des ventes des stars Julien's Auction. Cette vente aux enchères consacrée à la star est la plus exeptionnelle depuis ces dix dernières années. Toute la vie de Marilyn est là. Du rouleau avec cheveu inclu, à ses chaussures, ses sacs à mains, son rouge à lèvres, son appareil photo, son journal intime, ses bas, sa vaisselle, ses tubes de crèmes usagers, ses costumes de films. Plus de 1000 objets de rêves ou de fantasmes. Marilyn est comme les diamants... éternelle.

docu_au_fil_des_encheres-cap004 docu_au_fil_des_encheres-cap005 docu_au_fil_des_encheres-cap006 
docu_au_fil_des_encheres-cap007 docu_au_fil_des_encheres-cap008 docu_au_fil_des_encheres-cap009 
docu_au_fil_des_encheres-cap010 docu_au_fil_des_encheres-cap011 docu_au_fil_des_encheres-cap012 
docu_au_fil_des_encheres-cap013 docu_au_fil_des_encheres-cap014 docu_au_fil_des_encheres-cap015 
docu_au_fil_des_encheres-cap016 docu_au_fil_des_encheres-cap017 docu_au_fil_des_encheres-cap019 
docu_au_fil_des_encheres-cap020 docu_au_fil_des_encheres-cap021 docu_au_fil_des_encheres-cap022 

Voix off, extrait interview Marilyn: Qui que je sois, je serais toujours La Blonde. (rire) Mais s'il vous plaît, ne me ridiculisez pas. Je veux être une artiste, une actrice.
Mais le clou de la vente, la pièce de résistance, c'est elle: un chef d'oeuvre, d'après Martin Nolan, l'expert de la maison.
Martin Nolan, expert de la vente: Cette robe est le vêtement le plus historique, le plus iconique jamais porté dans le monde. Cette robe dont je parle a été portée par Marilyn Monroe le 19 mai 1962 au Madison Square Garden à New York, quand elle a chanté "Happy Birthday" au Président des Etats-Unis John Fitzgerald Kennedy. Quelques semaines plus tard, Marilyn décédait. Et l'année suivante, le Président a été assassiné. La tragédie autour de cette robe et son lien avec l'événement historique font qu'elle est très iconique et importante. Nous en parlons aujourd'hui, 54 ans après son décès, parce que c'est une interaction entre la politique et Hollywood. C'est Monroe et les Kennedy, c'est du talent, de la mode, c'est tout simplement une oeuvre d'art.

 docu_au_fil_des_encheres-cap023 docu_au_fil_des_encheres-cap024 docu_au_fil_des_encheres-cap025 
docu_au_fil_des_encheres-cap026 docu_au_fil_des_encheres-cap027 docu_au_fil_des_encheres-cap028 
docu_au_fil_des_encheres-cap029 docu_au_fil_des_encheres-cap030 docu_au_fil_des_encheres-cap031 

extrait de Marilyn au Madison Square Garden chantant "Happy Birthday"
Le prix de vente de notre robe est estimé entre 2 et 3 millions de dollars. Alors ce soir, on ne lésine pas sur les moyens: champagne et ambiance glamour à mort. Tout pour honorer le mythe et surtout, s'arracher un bout de l'icone.
Dans la salle de vente: "Bonsoir Mesdames et Messieurs. Soyez tous les bienvenus à la soirée de ventes aux enchères chez Julien's pour la vente d'objets de la vie et de la carrière de Marilyn Monroe."

docu_au_fil_des_encheres-cap032 docu_au_fil_des_encheres-cap033 docu_au_fil_des_encheres-cap034 
docu_au_fil_des_encheres-cap035 docu_au_fil_des_encheres-cap036 docu_au_fil_des_encheres-cap037 

Alors que dans la salle, on se demande déjà qui va repartir avec gros lot, plongeons-nous à présent dans cette soie couleur chair qui épousait parfaitement les formes de la déesse et regardons comment un certain soir de 1962, notre robe est entrée dans l'histoire.
En 62, à seulement 43 ans, John Fitzgerald Kennedy est le fringuant Président des Etats-Unis. Il est jeune, il est beau, il est télégénique et le monde entier l'adore. Quant à Marilyn, elle est la plus grande star de Hollywood. La plus glamour, la blonde que tout le monde désire. JKF le premier. A tel point que les rumeurs de liaisons entre la star et le lion vont bon train. Alors, quand il s'agit pour le Président de fêter son anniversaire, ou plutôt de renflouer les caisses du Parti démocrate à l'occasion d'une grande soirée au Madison Square Garden, quel meilleur outil promotionnel que Marilyn Monroe ?

 docu_au_fil_des_encheres-cap039 docu_au_fil_des_encheres-cap040 docu_au_fil_des_encheres-cap043 

La Maison Blanche n'a pas manqué d'envoyer un courrier à la star prédisant que sa venue guarantirait un succès extraordinaire. Ce 19 mai 62, les 17 500 tickets ont tous été vendus. L'événement marque l'unique rencontre publique de ces deux symboles de l'Amérique, rencontre soulignée par l'absence de Jackie Kennedy.

docu_au_fil_des_encheres-cap046 docu_au_fil_des_encheres-cap047 docu_au_fil_des_encheres-cap048 
docu_au_fil_des_encheres-cap050 docu_au_fil_des_encheres-cap051 docu_au_fil_des_encheres-cap052 

Une véritable romance de cinéma qui pourrait s'écrire par Scott Fortner, l'un des plus grands spécialistes et collectionneur de la star.
Scott Fortner, spécialiste et collectionneur de Marilyn Monroe: En ce qui concerne l'histoire d'amour entre le Président Kennedy et Marilyn Monroe, personnellement et d'après mes recherches, je ne pense pas que ce fut une histoire d'amour de longue durée. Je pense que leur rencontre, en mars 1962, a été l'histoire d'un soir. De nombreuses personnes affirment que Marilyn disait qu'elle avait rencontré le Président mais que c'était juste l'histoire d'un soir et qu'une relation à long terme ne l'intéressait pas. Par contre, on pense que c'était lors de ce rendez-vous en mars, que le Président aurait demandé à Marilyn de se produire à son gala d'anniversaire en mai.
Voix off, extrait interview Marilyn: J'ai été honorée d'être invitée au Madison Square Garden. En fait, j'ai pensé: "Oh, mon Dieu ! Et si aucun son ne sortait de ma bouche ?" (rire)
Scott Fortner: Vous imaginez ? La petite Norma Jeane, qui avait grandi dans des orphelinats et des familles d'accueil, invitée à chanter pour le Président des Etats-Unis. Alors, évidemment, il lui fallait porter une robe sensationnelle pour aller à ce gala et pour lui chanter "Happy Birthday". L'histoire veut qu'elle ait réclamé une robe que seule Marilyn Monroe pourrait porter. Jean-Louis a créé cette robe pour elle.

docu_au_fil_des_encheres-cap053 docu_au_fil_des_encheres-cap054 docu_au_fil_des_encheres-cap058 

Mais qui est ce Jean-Louis ? Jean-Louis est l'un des plus importants couturiers de l'âge d'or d'Hollywood. Il commence sa carrière dans les années 30 à Paris puis tente sa chance à New York. Son style, élégant et simple, tape tellement dans l'oeil des stars, qu'il se retrouve très vite chef costumier pour les grands studios hollywoodiens. Il habille alors toutes les grandes vedettes, dont Marilyn Monroe pour "Les désaxés" et "Quelque chose doit craquer". Et si Marilyn fait appel à lui, c'est pour une robe renversante. Une robe inoubliable, que seul Jean-Louis peut réaliser. Une de ces robes illusions, qui donne l'impression d'être totalement nue.

docu_au_fil_des_encheres-cap060 docu_au_fil_des_encheres-cap061 docu_au_fil_des_encheres-cap063 
docu_au_fil_des_encheres-cap064 docu_au_fil_des_encheres-cap065 docu_au_fil_des_encheres-cap068 

A cette époque, un certain Bob Mackie débute sa carrière auprès de Jean-Louis. Notre robe va changer son destin.
Bob Mackie, dessinateur de la robe: Jean-Louis m'a fait un tout petit dessin et c'était une forme très classique. Alors, j'ai fait l'esquisse de la robe. Je l'ai fait en une heure ou deux dans la matinée. Et puis, ils l'ont emportée. Je ne savais pas pour quoi c'était, j'étais le gamin le plus jeune à qui on ne dit rien. "Fais ton travail et tais-toi !" C'était mon premier job, et j'étais mort de trouille. Bien sûr, je savais que le croquis était pour Marilyn Monroe, parce qu'il faut savoir qui elle est, pour dessiner la femme aux cheveux blonds avec la belle poitrine et tout ce qui va avec. Vous savez, lorsque vous ressemblez à Marilyn Monroe, vous n'avez pas besoin d'avoir une robe extravaguante. C'était simplissime: un décolleté élégant, et puis serré tout le long, elle mettait parfaitement en valeur sa silhouette. La robe est faite d'une seule couche de tube de soie couleur chair et par-dessus, les cristaux troués au centre, sont cousus un à un. Il y a de nombreuses pinces et astuces pour l'ajuster à son corps. Des choses qu'on ne voit pas lorsqu'elle est portée. Mais la robe comporte des pinces juste au bon endroit. Elle était très échancrée derrière et mettait en valeur son beau dos, elle mettait parfaitement en valeur ses fesses. Marilyn était en excellente forme, comme elle ne l'avait pas été depuis des années. Elle avait un physique incroyable. En général, sur ces robes, on coud des cristaux plus petits en haut, on en met un peu plus en descendant et au centre, et un peu moins en allant vers les côtés. Vers le bas de la robe, de plus grands cristaux se mélangent avec les plus petits. Cela donne du poids, et en plus, c'est esthétique. C'est très efficace sous les projecteurs. C'était la robe parfaite pour Madison Square Garden. Je suis sûr que la personne au dernier rang qui devait être à plus d'un kilomètre de la scène, pouvait voir Marilyn Monroe dans le moindre détail.

docu_au_fil_des_encheres-cap069 docu_au_fil_des_encheres-cap070 docu_au_fil_des_encheres-cap071 
docu_au_fil_des_encheres-cap073 docu_au_fil_des_encheres-cap075 docu_au_fil_des_encheres-cap076 
docu_au_fil_des_encheres-cap077 docu_au_fil_des_encheres-cap079 docu_au_fil_des_encheres-cap080 
docu_au_fil_des_encheres-cap081 docu_au_fil_des_encheres-cap084 docu_au_fil_des_encheres-cap085 
docu_au_fil_des_encheres-cap086 docu_au_fil_des_encheres-cap087 docu_au_fil_des_encheres-cap088 
docu_au_fil_des_encheres-cap089 docu_au_fil_des_encheres-cap090 docu_au_fil_des_encheres-cap091 

Notre robe, entièrement faite main dans un esprit Haute-Couture française, a été exécutée en trois mois. Le montant de la facture délivrée à Marilyn, qui comprenait la robe (1027,36), les strass (321,89), et une paire de styletos (35,68), s'élevait à 1440 Dollars et 33 cents, environ 12 000 Euros aujourd'hui. C'est dire à quel point Marilyn voulait marquer l'événement. Alors, combien va-t-elle coûter au prochain acquéreur ? Après avoir vendu tous les objets précédents ayant appartenus à la star, c'est enfin le tour de notre robe.
Dans la salle de vente: "Et maintenant, le moment historique, la vente d'une des robes des plus importantes dans le monde. J'en parlais avec un monsieur avant la vente, ce que cette robe représente, est un moment d'histoire. Et puisqu'elle représente un moment d'histoire, nous faisons partis de l'histoire. Ce moment est historique. Vous pouvez en faire parti ce soir. C'est une opportunité rare dans ce beau pays qu'est le nôtre. Allez-y: que quelqu'un lève sa main pour 20 millions et prouvons que les robes peuvent monter aussi haut. Qu'en pensez-vous ? Est-ce que quelqu'un veut ouvrir les enchères à 20 millions ?"
Vingt millions de dollars ! Une mise à prix totalement hystérique pour une enchère qui va se dérouler à l'envers; ça ? c'est l'effet Marilyn !

docu_au_fil_des_encheres-cap092 docu_au_fil_des_encheres-cap093 docu_au_fil_des_encheres-cap094 
docu_au_fil_des_encheres-cap098 docu_au_fil_des_encheres-cap099 docu_au_fil_des_encheres-cap100 
docu_au_fil_des_encheres-cap101 docu_au_fil_des_encheres-cap102 docu_au_fil_des_encheres-cap103 

En mai 62, quand Marilyn Monroe se rend à New York pour la soirée du Président, elle quitte le tournage de son dernier film "Quelque chose doit craquer". Un titre prémonitoire. En effet, la Fox, agacée par les retards et les absences répétées de la star, menace de la virer. Peu importe. Un moment historique l'attend, dans lequel notre robe va jouer un rôle essentiel. Marie Irvine, son amie maquilleuse rencontrée en 58 lors d'une séance photos de Richard Avedon, se souvient de cette journée de préparation.
Marie Irvine, maquilleuse et amie de Marilyn Monroe: Marilyn était très inquiète le jour de l'anniversaire. Elle ne comprenait pas pourquoi le studio de la Fox lui avait fait autant de problèmes, puisqu'il était stipulé dans son contrat que cette journée serait libérée pour sa participation au gala du Président. Les préparatifs ont pris toute la journée. Il y avait tant de choses à faire: la robe devait être essayée, cela n'avait pas été fait; je crois me souvenir que cela avait pris beaucoup de temps. Il y avait le maquillage à faire, elle avait une peau pratiquement parfaite. Je n'ai pas fait grand chose pour Marilyn, à part faire ressortir Marilyn elle-même. Elle devait s'entraîner à chanter "Happy Birthday": il y avait un célèbre pianiste noir qui l'avait aidé à chanter. Elle a beaucoup répété la chanson "Happy Birthday", jusqu'à... vous ne pouvez pas imaginer, c'était très important pour elle. La robe a pris beaucoup de temps. Norell est venu personnellement pour coudre la robe sur Marilyn. Alors, la robe a été cousue sur elle et ça a du prendre au moins une demie heure. 
On sait que Jean-Louis, le créateur de la robe, bloqué à Los Angeles, a demandé à son couturier Norman Norell, qui connaissait lui aussi très bien Marilyn, de se rendre à l'appartement de la star pour ajuster la robe sur elle au dernier moment. Marie a tout vu.
Marie Irvine: Oui, je l'ai vue mettre la robe. Elle ne portait rien en-dessous. J'ai tout simplement pensé: "Quelle belle femme !"
Hannn... scandale ! De quoi provoquer la stupeur et décrocher la mâchoire du séduisant JFK.
Marie Irvine: J'ai adoré. Je l'ai trouvée magnifique. Tout le monde a poussé des "Oh !", des "Ah !", elle était maquillée, elle était coiffée, et nous avons tous eu le souffle coupé. C'était un régal pour les yeux. Elle est allée directement à la voiture qui l'attendait, une grande limousine évidemment, et elle est partie pour Madison Square Garden. On a réalisé qu'elle avait oublié ses boucles d'oreilles en diamants. J'ai donc été obligée de les amener à Madison Square Garden. Elle n'a pas dit grand chose, à part "merci". On s'est fait un signe de la main pour se dire au revoir et c'est la dernière fois que j'ai vu Marilyn.

docu_au_fil_des_encheres-cap104 docu_au_fil_des_encheres-cap106 docu_au_fil_des_encheres-cap107 
docu_au_fil_des_encheres-cap108 docu_au_fil_des_encheres-cap109 docu_au_fil_des_encheres-cap112 
docu_au_fil_des_encheres-cap113 docu_au_fil_des_encheres-cap114 docu_au_fil_des_encheres-cap115 
docu_au_fil_des_encheres-cap116 docu_au_fil_des_encheres-cap117 docu_au_fil_des_encheres-cap118 

extrait Peter Lawford annonce Marilyn au Madison Square Garden
Alors que dans sa loge Marilyn semble prête, quand Peter Lawford l'annonce à exactement 22 heures 32, elle ne se montre pas. Que se passe-t-il en coulisses ? Les rumeurs les plus folles ont couru. La robe aurait craqué, Marilyn aurait été ivre.
Scott Fortner: Je pense que c'était juste une blague récurrente. Je crois par contre qu'elle savait que la soirée serait historique, et donc il fallait une interprétation historique avec une robe historique. Si c'était son objectif, elle l'a atteint. Marilyn gérait intelligemment son image. Cette nuit là, c'était encore une véritable performance. Et elle restera dans les annales comme l'une des plus mémorables.

docu_au_fil_des_encheres-cap119 docu_au_fil_des_encheres-cap120 docu_au_fil_des_encheres-cap121 
docu_au_fil_des_encheres-cap122 docu_au_fil_des_encheres-cap123 docu_au_fil_des_encheres-cap126 

Quand enfin Marilyn se montre, que la fourrure tombe, que la robe apparaît et qu'elle commence à chanter, l'allusion sexuelle est phénoménale. Pour immortaliser ce moment, une meute de photographes est postée devant la scène. Parmi eux, Bill Ray, jeune reporter de 26 ans qui couvrait l'événement pour Life.
Bill Ray, photographe: Life magazine était un hebdomadaire. Donc, on, essayait toujours de prendre une photo différente en espérant qu'elle soit la meilleure. Je me suis dégagé de cet attroupement tout de suite. Et j'ai commencé à faire le tour vers l'arrière de la scène. J'espérais pouvoir prendre une photo de Marilyn de dos avec le Président Kennedy face à elle. Bien sûr, il y avait des projecteurs sur les artistes. Et à un moment donné, toutes les lumières se sont éteintes, comme une coupure d'électricité. On ne voyait plus rien. Et puis soudain, un projecteur très puissant a éclairé Marilyn Monroe, dans cette robe moulante, de couleur chair, avec tous ces cristaux étincelants de partout. On a entendu un grand "Ahhhh", venant du public du Madison Square Garden. Mon objectif était très lourd. Alors, j'essayais de trouver une position stable en m'appuyant sur la rembarde. Et je n'étais pas du tout sûr que la photo serait réussie ou simplement nette. La photo n'a pas été publiée cette semaine là. C'était drôle car elle n'était pas considérée comme assez bonne à l'époque. Mais quelques années plus tard, elle est devenue l'une des meilleures. Elle fait partie du mythe maintenant. Tout ce qui était réuni ce soir là était exceptionnel: Marilyn en train de chanter cette chanson avec cette robe, dans cette lumière, en cet instant précis, et dans la posture où je l'ai prise. Une photo qui vous renvoie à un moment où on a l'impression que le temps s'est arrêté, est une photo iconique.

docu_au_fil_des_encheres-cap128 docu_au_fil_des_encheres-cap129 docu_au_fil_des_encheres-cap130 
docu_au_fil_des_encheres-cap131 docu_au_fil_des_encheres-cap132 docu_au_fil_des_encheres-cap134 

Un autre moment historique nous attend du côté de la salle des ventes.
Dans la salle de vente, le commissaire priseur: "Est-ce que quelqu'un veut ouvrir les enchères à 20 millions ? Et à 10 ? Est-ce qu'il y a des courageux dans la salle pour 10 ? Elle les vaut. Il n'y a pas de doute qu'elle vaudra 20 ou 30 millions un jour, si ce n'est pas aujourd'hui. Qui offre 10 ? 5 millions, alors ? 5 millions de dollars ? J'ai 2 millions pour commencer. Est ce que quelqu'un offre 3 millions ?"
Nous approchons du but. Mais il reste une question: Ou était la robe pendant toutes ces années ? Comment a-t-elle ressurgi ?
On sait que le 19 mai 62, Marilyn, toujours vêtue de sa robe, quitta la soirée vers 3 heures du matin et rentra chez elle, seule. Elle s'envola à 14 heures pour Los Angeles où son dernier tournage l'attendait, sa robe chrysalide dans sa valise. A sa mort, moins de trois mois plus tard, Lee Strasberg, son professeur de théâtre, hérita de ses effets personnels qu'il entassa dans un garde meuble à New York. Tout fut exhumé en 99 lorsque sa deuxième femme Anna Strasberg orchestra leurs dispersions lors d'une vente d'anthologie à New York. A cette époque, Nancy Valentino était chargée de la vente.
Nancy Valentino, ex spécialiste chez Christie's: C'était la première fois que les cartons de Marilyn étaient ouverts depuis son décès, 35 ans après sa mort. C'est moi qui ait tout ouvert. On avait l'impression que le temps s'était arrêté. J'ai passé environ deux ans, seule, dans un entrepôt avec toutes ses affaires. Cela a été très intense. On était juste toutes les deux dans cette pièce. Vers la toute fin, j'ai remarqué une petite boîte dans un coin. Je l'ai poussée un peu avec mon pied, elle était légère et on aurait dit qu'elle était vide. J'ai presque continué mon chemin en l'ignorant et puis j'ai décidé de vérifier. J'ai ouvert la boîte, et j'ai vu du papier de soie. Et puis j'ai remarqué quelque chose de brillant et argenté. J'ai glissé ma main, et j'ai soulevé: une robe. Je l'ai regardée et je me suis dit: "Est-ce que c'est la robe Jean-Louis qu'elle a porté pour chanter Happy Birthday Mister President ?" J'étais là, toute seule, il n'y avait personne à qui j'aurais pu poser la question. Alors, c'est à ce moment là que j'ai su que j'avais trouvé la robe. Cela a été incroyable; un moment incroyable. 
Et en 99, notre robe fut adjugée à plus d'un million de dollars au richissime homme d'affaires Martin Zweig.
Nancy Valentino: Nous nous trouvons dans l'appartement terrasse de l'hôtel Pierre. La robe est restée ici, entre deux fenêtres avec vue sur New York. Alors voilà, c'est ici qu'elle est restée durant ces 17 dernières années. La robe était sur un mannequin spécialement conçu pour la conservation, le même que celui du jour de la vente. Et la vitrine derrière moi a été fabriquée pour la robe, elle n'existait pas avant 1999. Et donc la robe a été conservée dans cette vitrine pendant 17 ans.
Le millionnaire est décédé en 2013, ses héritiers comme la maison de vente, espérent bien que The Robe atteindra des sommets. 

docu_au_fil_des_encheres-cap136 docu_au_fil_des_encheres-cap138 docu_au_fil_des_encheres-cap139 
docu_au_fil_des_encheres-cap140 docu_au_fil_des_encheres-cap141 docu_au_fil_des_encheres-cap142 
docu_au_fil_des_encheres-cap143 docu_au_fil_des_encheres-cap144 docu_au_fil_des_encheres-cap147 
docu_au_fil_des_encheres-cap149 docu_au_fil_des_encheres-cap150 docu_au_fil_des_encheres-cap151 
docu_au_fil_des_encheres-cap152 docu_au_fil_des_encheres-cap153 docu_au_fil_des_encheres-cap154 
docu_au_fil_des_encheres-cap155 docu_au_fil_des_encheres-cap156 docu_au_fil_des_encheres-cap157 
docu_au_fil_des_encheres-cap158 docu_au_fil_des_encheres-cap159 docu_au_fil_des_encheres-cap160 

Le moment tant attendu est enfin arrivé.
Dans la salle de vente, le commissaire priseur: "Un grand moment de l'histoire. Important, comme aucun autre. Une histoire à raconter aux générations futures. Est-ce que quelqu'un offre 3 millions ? Nous avons 2 millions. 3 millions: j'ai 3 millions ! J'ai une offre pour 3 millions. Est-ce qu'il y a d'autres offres ? Pour 4 millions ? Nous avons une offre pour 3 millions. 4 millions de dollars ! Nous avons une offre ! 4 millions. Maintenant, levez vos mains, levez vos paddles, tapez sur vos claviers, faites ce qu'il faut. Mesdames et Messieurs, cette robe vient de se vendre à 4 millions de dollars. 572: félicitations. Quelle soirée mémorable ! "
Edward Meyer, acheteur de la robe: J'ai essayé de l'acheter en 99, la dernière fois qu'elle a été mise en vente. A l'époque, elle m'est passée sous le nez. Alors, j'étais vraiment très motivé pour l'avoir aujourd'hui. Nous allons l'exposer dans un des musées Ripley's to Believe or Not. Nous la considérons comme La robe la plus iconique du XXième siècle. Elle symbolise la culture pop, elle la résumé parfaitement.

docu_au_fil_des_encheres-cap162 docu_au_fil_des_encheres-cap163 docu_au_fil_des_encheres-cap164 
docu_au_fil_des_encheres-cap165 docu_au_fil_des_encheres-cap169 docu_au_fil_des_encheres-cap170 
docu_au_fil_des_encheres-cap171 docu_au_fil_des_encheres-cap172 docu_au_fil_des_encheres-cap173 

Une fois de plus, Marilyn a fait s'envoler les enchères. 55 ans après sa mort, l'actrice reste l'icône éternelle de l'Amérique. Elle fascine toujours autant. Marilyn est comme une obsession qui n'est pas prêt de s'éteindre.

docu_au_fil_des_encheres-cap175 docu_au_fil_des_encheres-cap177 docu_au_fil_des_encheres-cap179 


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


01 septembre 2017

Et de deux... millions

Ca y est... le compteur de visites du blog a atteint plus de deux millions de visiteurs.

blog_compteur_2_millions 

Que vous dire?!...
juste un mot:
Merci

Enregistrer

Posté par ginieland à 00:15 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

Le Top 100 des comédies par la BBC

La BBC (British Broadcasting Corporation) a dévoilé, le 22 août 2017, un Top 100 des films les plus drôles de l’histoire du cinéma.

La BBC a interrogé 253 critiques (118 femmes et 135 hommes) de 52 pays et des six continents, en leur demandant de citer les dix films qui les amusaient le plus (site de la BBC Culture). Le classement a été établi grâce aux titres les plus souvent mentionnés. Pour la France, N.T. Binh de chez Positif, Agnès Poirier de Marianne ou encore Jean-Philippe Guérand du Film Français ont répondu au sondage.
C'est le film de Billy Wilder Certains l'aiment chaud (Some Like It Hot) en 1959, qui arrive n°1 - en tête du classement:

SLIH 

Parmi les autres films tournés par Marilyn, on y retrouve Les Hommes Préfèrent les Blondes (Gentlemen Prefer Blonds) de Howard Hawks -sorti en 1953- en 87ème position:

GPB  


> voir la liste complète du "Top 100 des meilleures comédies de tous les temps"
sur le site de la BBC

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par ginieland à 00:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 août 2017

Décès de l'acteur Jerry Lewis

Décès de l'acteur Jerry Lewis à 91 ans
20/08/2017

en ligne
sur liberation

L'humoriste américain, qui a tourné dans une cinquantaine de films, est mort ce dimanche à Las Vegas.

jerry-lewis-standing-with-column 

Jerry Lewis est mort ce dimanche matin (20 août 2017) à l'âge de 91 ans à son domicile de Las Vegas. Acteur et metteur en scène de plus de cinquante films, il a connu le succès notamment avec Docteur Jerry et Mister Love, considéré comme un chef d’œuvre en France, mais aussi de gros flops et des critiques au vitriol aux Etats-Unis. Lewis était aussi l’inventeur, dès 1966, du téléthon outre-atlantique, levant au total près de 1,5 milliard de dollars pour la recherche contre la dystrophie musculaire. «Jerry Lewis est-il un simple pitre ou un grand cinéaste ?» feignait de se demander en 1998 notre critique ciné Louis Skorecki lors de la ressortie en salles du Tombeur de ces dames. «Dès son second film en tant que cinéaste, l’ancien souffre-douleur de Dean Martin savait danser, se laissant aller au passage à un tango travesti avec le plus gracieux des gangsters d’amour, le beau George Raft», poursuivait ce dernier. Et Skorecki de conclure : «Jerry Lewis, lui, lorgnerait plutôt du côté des deux génies immatures du cinéma muet, Harry Langdon et Stan Laurel, les seuls à avoir eu la délicatesse de ne pas signer leurs films.»


Jerry et Marilyn
> Le 9 février 1953, il participe à la remise du prix Photoplay :
1953_photoplay_jerrylewis  
> Le 24 février 1953, avec Dean Martin, ils jouent un skecth
quand Marilyn reçoit le prix Redbook :
1953_02_24_TvShowMartin_Lewis_00120_1  1953_02_24_TvShow_RedBookAward_00110_1 
> Le 11 mars 1955, ils participent au Friars Club Testimonial Dinner :
1955-friars-with_milton_berle-Page no date etc 04  

© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.

Enregistrer

Enregistrer

Posté par ginieland à 20:59 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 août 2017

1962 - 2017

4 août - Marilyn Monroe nous quittait il y a 55 ans.
Une grande pensée pour la "Divine" Marilyn.

mm_anniv-2017

 

August, 4 - Marilyn Monroe left us 55 years ago.
A big thought for the "Divine" Marilyn.

gif-fleur-w323  

Enregistrer

Posté par ginieland à 22:34 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

26 juin 2017

The Essential Marilyn Monroe by Milton H. Greene / Marilyn Inédite

The Essential Marilyn Monroe
by Milton H. Greene: 50 Sessions
Author: Joshua Greene

 book-greene-01Date de sortie prévue le 27 septembre 2017
Relié 372 pages
Dimensions: ? cm

Langue: anglais

Éditeur: ACC Art Books
ISBN-10: 1851498672
ISBN-13:
978-1851498673
Prix éditeur: 59,82 Euros
Ou le commander ? sur amazon 

Description:
> Including hundreds of never-before-published images, this archive immortalises Marilyn at the height of her beauty and fame
> 282 photos, a large percentage of which previously unpublished
> Photographs of Marilyn Monroe in various settings, from swimming pools to ballerina dresses, can finally be viewed as originally intended
> Taken by Milton H. Greene and restored by Greene's son Joshua, these photos document not only Marilyn's ability to light-up on camera but also the effort Joshua dedicated to restoring his father's work
     Milton H. Greene (1922-1985), famous for his fashion photography and celebrity portraits from the golden age of Hollywood, met Marilyn Monroe on a photo shoot for Look magazine in 1953. The pair developed an instant rapport, quickly becoming close friends and ultimately business partners. In 1954, after helping her get out of her studio contract with 20th Century Fox, they created Marilyn Monroe Productions, Inc. Milton and Marilyn were much more then business partners, Marilyn became a part of the Greene family. By the time their relationship had ended in 1957, the pair had produced two feature films, in addition to more than 5,000 photographs of the iconic beauty. There was magic in Milton and Marilyn's working relationship. The trust and confidence they had in each other's capabilities was on full display in each photo.
    
Greene passed in 1985, thinking his life's work was succumbing to the ravages of time. His eldest son, Joshua, began a journey to meticulously restore his father's legacy. A photographer himself, Joshua spent years researching ways to restore his father's photographs as well as cataloging and promoting Milton's vast body of work all over the world. As a result, Joshua established "The Archives," a company committed to the restoration and preservation of photography. After spending nearly two decades restoring his father's archive, Joshua Greene and his company are widely regarded as one of the leaders in photographic restoration and have been at the forefront of the digital imaging and large-format printing revolution.
    
Now Joshua Greene, in conjunction with Iconic Images, presents The Essential Marilyn Monroe: Milton H. Greene, 50 Sessions. With 280 photographs, including many never-before published and unseen images, newly scanned and restored classics, as well as images that have appeared only once in publication, Greene's Marilyn Monroe archive can finally be viewed as it was originally intended when these pictures were first produced more than 60 years ago. These classic sessions - 50 in all - cover Monroe at the height of her astonishing beauty and meteoric fame. From film-sets to the bedroom, at home and at play, Joshua has curated a lasting tribute to the work of a great photographer and his greatest muse.
    
Poignant and powerful, joyful and stunning - these breath-taking images of an icon stand above all the rest and The Essential Marilyn Monroe: Milton H. Greene, 50 Sessions will sure to be a book that will become the platinum standard in photography monographs. 
    
Milton H. Greene, was one of the earliest and best photographers working in the early days of colour photography. Outside his outstanding Monroe images, he has worked with a plethora of other celebrities, from Elizabeth Taylor, Frank Sinatra, Sammy Davis Jr. and Audrey Hepburn, to Grace Kelly, Marlene Dietrich, Dizzy Gillespie and Judy Garland.

> extraits
book-mm_greene-extract-1
book-greene-06 
book-greene-02
book-greene-03  book-greene-04 
book-greene-05  book-greene-07  book-mm_greene-extract-2 
book-mm_greene-extract-3  book-mm_greene-extract-4 

The Essential Marilyn Monroe
by Milton H. Greene: 50 Sessions
Deluxe, Limited Edition
Author: Joshua Greene

book-mm_greene_deluxe  Date de sortie prévue le 27 septembre 2017
Relié 372 pages
Langue: anglais

Éditeur: Acc Publishing Group Ltd; Box edition
ISBN-10: 1851498788
ISBN-13:
978-1851498789
Prix éditeur: 1881 Euros
Ou le commander ? sur iconicimages  et sur amazon  
Description:
Coffret édité à 500 exemplaires:
> le livre en papier de haute qualité et définition (280 photos)
> 250 exemplaires contiennent une photographie ('Negligee Sitting'), accompagnée d'un certificat d'authenticité de 'Milton Greene estate' 
> 250 exemplaires contiennent une photographie ('Bed Sitting'),accompagnée d'un certificat d'authenticité de 'Milton Greene estate'

> visuels
 - le coffret -
book-mm_greene_deluxe-2    
- le livre + la boîte du coffret -
book-mm_greene_deluxe-3 
- les photographies -

book-mm_greene_deluxe-4  book-mm_greene_deluxe-5 


Marilyn Inédite
Author: Joshua Greene

commande-book_mm-the_essential_mhg-2017-09-marilyn_inedite_fr Date de sortie prévue le 27 septembre 2017
Relié 360 pages
Dimensions: 31,1 x 30,8 x 4 cm

Langue: français

Éditeur: Flammarion
ISBN-10: 2081419815
ISBN-13:
978-2081419810
Prix éditeur: 42 Euros
Ou le commander ? sur amazon 

> extraits
book-mm_greene-m_inedite-1 
book-mm_greene-m_inedite-2  book-mm_greene-m_inedite-3 
book-mm_greene-m_inedite-4  book-mm_greene-m_inedite-5  book-mm_greene-m_inedite-6 
book-mm_greene-m_inedite-7  book-mm_greene-m_inedite-8 


Vous avez le livre ? Do you have the book ?
Apportez votre critique, votre avis ou votre note (/10)
Gives your opinion, review or note (/10)

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par ginieland à 20:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , ,