01 décembre 2018

01/06/1960, Sur le plateau de "Let's Make Love" - Anniversaire de Marilyn

Le 1er juin 1960, une fête d'anniversaire est organisée pour les 34 ans de Marilyn Monroe. George Cukor découpe les parts du gâteau apporté et sur lequel est disposé deux figurines représentant Yves Montand et Marilyn Monroe. La petite réception est décoré à l'image du film: plusieurs petites figurines sont disposées sur la table, représentant un pianiste jouant au piano, une chanteuse, une danseuse et Elvis Presley.
On June, 1st, 1960, a birthday's party is held to celebrate the 34 years of Marilyn Monroe. George Cukor cuts out the cake on which there are two figurines representing Yves Montand and Marilyn Monroe. on the honor of the 57 years of the actor Wilfrid Hyde-White on the set of "Let's Make Love". The small reception is decorated in the image of the film: several small figures are placed on the table, representing a pianist playing piano, a singer, a dancer and Elvis Presley.


Yves Montand, Marilyn Monroe, Frankie Vaughan, George Cukor

1960-06-01-on_set_LML-birthday_of_MM-010-1  1960-06-01-on_set_LML-birthday_of_MM-010-2 
1960-06-01-on_set_LML-birthday_of_MM-010-3  1960-06-01-on_set_LML-birthday_of_MM-010-3a  
1960-06-01-on_set_LML-birthday_of_MM-011-1  1960-06-01-on_set_LML-birthday_of_MM-012-1 

Un collier de perles de rocaille est offert à Marilyn
de la part de toute l'équipe du film
A seed-pearl necklace is offered to Marilyn
from all the cast and crew of the film
1960-06-01-on_set_LML-birthday_of_MM-013-1 1960-06-01-on_set_LML-birthday_of_MM-013-2
1960-06-01-on_set_LML-birthday_of_MM-014-1a 


1960-06-01-on_set_LML-birthday_of_MM-various-1  
1960-06-01-on_set_LML-birthday_of_MM-020-1 1960-06-01-on_set_LML-birthday_of_MM-021-1  1960-06-01-on_set_LML-birthday_of_MM-022-1 
1960-06-01-on_set_LML-birthday_of_MM-030-1  1960-06-01-on_set_LML-birthday_of_MM-031-1 
1960-06-01-on_set_LML-birthday_of_MM-031-2  1960-06-01-on_set_LML-birthday_of_MM-031-2a 
1960-06-01-on_set_LML-birthday_of_MM-040-1   

Marilyn Monroe et Gil, l'homme à tout faire de l'équipe
Marilyn and Gil, the handyman of the crew

1960-06-01-on_set_LML-birthday_of_MM-032-1a  

Marilyn Monroe, Sidney Skolsky
1960-06-01-on_set_LML-birthday_of_MM-033-with_skolsky-1 


- Des petites figurines à l'effigie de Marilyn sont distribuées
Small figurines representing are offered
1960-06-01-on_set_LML-birthday_of_MM-doll-1 

- carte d'anniversaire signée par toute l'équipe
- Birthday card signed by the crew
1960-06-01-on_set_LML-birthday_of_MM-card-juliens_2009-1 
1960-06-01-on_set_LML-birthday_of_MM-card-juliens_2009-1a  


 1960-06-01-on_set_LML-birthday_of_MM-mm-010-1-frieda_hull  1960-06-01-on_set_LML-birthday_of_MM-mm-020-1  1960-06-01-on_set_LML-birthday_of_MM-mm-030-1 

- de la collection de James Haspiel et Frieda Hull, des fans
-from the personal collection of James Haspiel and Frieda Hull, fans

1960-06-01-on_set_LML-birthday_of_MM-mm-010-1-haspiel  1960-06-01-on_set_LML-birthday_of_MM-mm-020-1-frieda_hull 


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand.
 

24 novembre 2018

Sur le tournage de Let's Make Love 9

Le Milliardaire
Sur le tournage


 Pendant la scène
During the shooting scene

Marilyn Monroe

lml-sc09-on_set-010-1  lml-sc09-on_set-011-1 
lml-sc09-on_set-012-1a lml-sc09-on_set-012-2 lml-sc09-on_set-020-1a  

Marilyn Monroe & George Cukor
lml-sc09-on_set-with_cukor-010-1  lml-sc09-on_set-with_cukor-020-1 
lml-sc09-on_set-with_cukor-021-1 lml-sc09-on_set-with_cukor-021-1a lml-sc09-on_set-with_cukor-030-1
lml-sc09-on_set-with_cukor-040-1 lml-sc09-on_set-with_cukor-041-1a lml-sc09-on_set-with_cukor-041-1 

Marilyn Monroe & Agnes Flanagan
lml-sc09-on_set-with_flanagan-1 

Marilyn Monroe & Hazel Washington
lml-sc09-on_set-with_hazel_washington-010-1 lml-sc09-on_set-with_hazel_washington-011-1a lml-sc09-on_set-with_hazel_washington-011-1  

Marilyn Monroe & Jack Cole
lml-sc09-on_set-with_jack_cole-010-1 

George Cukor, Marilyn Monroe & Yves Montand
lml-sc09-on_set-with_montand_cukor-010-1  lml-sc09-on_set-with_montand_cukor-010-2 
lml-sc09-on_set-with_montand_cukor-010-3  lml-sc09-on_set-with_montand_cukor-020-1 

Marilyn Monroe & Yves Montand
lml-sc09-on_set-with_montand-021-2 

Marilyn Monroe & Tony Randall
lml-sc09-on_set-with_tony_randall-010-1 
lml-sc09-on_set-with_tony_randall-011-1a 


- photographies: Richard C Miller -

lml-sc09-on_set-by_Richard_C_Miller-010-1  lml-sc09-on_set-by_Richard_C_Miller-020-1 
lml-sc09-on_set-by_Richard_C_Miller-021-1 lml-sc09-on_set-by_Richard_C_Miller-022-1 lml-sc09-on_set-by_Richard_C_Miller-030-1 
lml-sc09-on_set-by_Richard_C_Miller-031-1 lml-sc09-on_set-by_Richard_C_Miller-031-2 lml-sc09-on_set-by_Richard_C_Miller-031-3 
lml-sc09-on_set-by_Richard_C_Miller-with_cukor-1 lml-sc09-on_set-by_Richard_C_Miller-with_cukor-2 lml-sc09-on_set-by_Richard_C_Miller-with_cukor-3  


Sur le plateau
On the set

Marilyn Monroe et Gil, l'homme à tout faire de l'équipe:
il apporte tasse de café et encas ; il dirige le service artisanal
et devient ami avec Marilyn.
Elle lui signe une dédicace:
"A Gil, il n'y a rien comme ton café, Marilyn Monroe"
Marilyn and Gil, the handyman of the crew:
he brings cup of  coffee and snacks; he is head of craft services
and becomes a friend of Marilyn.
She writes to him on a photo:
"To Gil, there is nothing like your coffee, Marilyn Monroe". 

lml-sc09-set-MM_with_Gil-010-1 lml-sc09-set-MM_with_Gil-011-1 lml-sc09-set-MM_with_Gil-011-1-autograph  

17/04/1960 - fête de Pâques avec George Cukor
1960, April, 17 - Easter celebration with George Cukor
1960-04-17-happy_easter-with_cukor-010-1  1960-04-17-happy_easter-with_cukor-020-1 


LML-sc09-set-MM-040-1  LML-sc09-set-MM-041-1 


- photographies: Laszlo J Willinger -

LML-sc09-set-MM-010-1  LML-sc09-set-MM-011-1  LML-sc09-set-MM-012-1 
LML-sc09-set-MM-010-1a LML-sc09-set-MM-011-1a LML-sc09-set-MM-020-1 
LML-sc09-set-MM-020-1a 
 LML-sc09-set-MM-030-1 LML-sc09-set-MM-031-1-by_LJ_Willinger-1 
LML-sc09-set-MM-030-1a  LML-sc09-set-MM-031-1-by_LJ_Willinger-1a 


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand.

17/04/1960, Sur le plateau de "Let's Make Love" - Fête de Pâques

Le 17 avril 1960, l'équipe du film fêtent Pâques: un grand gâteau est apporté, où on peut y lire "Joyeuses Pâques, Cukor Company".
On April, 17, 1960, the cast of the movie celebrate Easter: a big cake is brought, where it is inscribed: "Happy Easter, Cukor Company".

Marilyn Monroe, George Cukor

1960-04-17-happy_easter-with_cukor-010-1  1960-04-17-happy_easter-with_cukor-020-1 


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand.
 

Posté par ginieland à 00:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

12 octobre 2018

08/06/1953, Tests Costumes pour River of no Return

Le 8 juin 1953, Marilyn Monroe pose pour des 'tests' costumes pour le film La Rivière Sans RetourLe costumier est William Travilla.
On June, 8, Marilyn Monroe poses for wardrobe 'tests' for the movie River of No Return. The designer is William Travilla.

- vêtement / wardrobe -
1953-06-08-RONR-test_costume-travilla-mm-010-1 1953-06-08-RONR-test_costume-travilla-mm-020-1 1953-06-08-RONR-test_costume-travilla-mm-022-1 
1953-06-08-RONR-test_costume-travilla-mm-030-1 1953-06-08-RONR-test_costume-travilla-mm-031-1 
1953-06-08-RONR-test_costume-travilla-not_movie-010-1  1953-06-08-RONR-test_costume-travilla-not_movie-020-1  1953-06-08-RONR-test_costume-travilla-not_movie-021-1 


- maquillage et coiffure / make up and hairdress -

1953-06-08-RONR-test_hairdress-010-1  1953-06-08-RONR-test_hairdress-011-1  


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand.   

27 septembre 2018

1959-1960, Beverly Hills Hotel - repas avec Paula Strasberg

Marilyn Monroe et sa coach Paula Strasberg prennent leur repas au Beverly Hills Hotel à l'époque du tournage de "Let's Make Love" ("Le Milliardaire") fin 1959  / début 1960. Photographies de John Bryson.
Marilyn Monroe and her drama coach Paula Strasberg take their lunch at the Beverly Hills Hotel at the time on the shooting of "Let's Make Love" at the end of 1959 / beginning 1960. Photographs by John Bryson.

1959-11_1960-06-LML-jacket_white-beverly_hills_hotel-1-by_john_bryson-3-1a    1959-11_1960-06-LML-jacket_white-beverly_hills_hotel-1-by_john_bryson-1 
1959-11_1960-06-LML-jacket_white-beverly_hills_hotel-1-by_john_bryson-2  1959-11_1960-06-LML-jacket_white-beverly_hills_hotel-1-by_john_bryson-2a  1959-11_1960-06-LML-jacket_white-beverly_hills_hotel-2-by_john_bryson-1  


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand.
 

18 mars 2018

Movieland, 1952, July

Movieland

1952-07-movieland-usa-cover 

pays magazine: USA
paru en juillet 1952
article: "I Dress for Men says Marilyn Monroe"

1952-07-movieland-usa-p01  1952-07-movieland-usa-p02 
1952-07-movieland-usa-p03  1952-07-movieland-usa-p04 

 Editor's note: the girl with built in wolf whistle is obviously qualified to talk on this subject. We hear that lunch time - when Marilyn Monroe is around - is like "MALE call" - Her table is the busiest one in the Twentieth Century-Fox commissary, the Cafe de la Paix. Women know you can't resist a magnet, too. During the making of "We're Not Married" Marilyn was lined up with a bevy of other bathing beauties. One of the girls had won 15 beauty contests, and a studio man asked her, "How would you feel about competing with Marilyn Monroe?" Said the girl, "I'd quit!"

   I wonder why most women dress for women ? I think that's a mistake; for myself it would be, anyway. I happen to like men, so I usually like the same things they like. Therefore it's a matter of simple logic that, of course, I dress for men !
    Also, I am aware, that I am a woman, and I enjoy being a woman. I don't think I could dress like the illustrations in the high - fashion magazines. For that you require what is thought as a Vogueish figure, and is, I believe, a boyish type figure and I don't have a boyish figure.
    To begin with, I believe your body should make your clothes look good - instead of using clothes to make the body conform to what is considered fashionable at the moment, distorted or not. That's why I don't care for  " unorganic" clothes- clothes that have no relation to the body. Clothes, it seems to me, should have a relationship to the body, not be something distinct from it.
    
I don't feel that ruffles mean femininity. You can't put on womanliness; you have to be womanly. Part of being a woman is the desire to please a man, a very important part. That's nature, and you can't get away from it.
    In the 20th Century-Fox picture I am doing with Cary Grant , "Monkey business", I wear only two dresses. They're daytime dresses, somewhat on the tailored side. But they prove you don't have to be obvious to be feminine. Billy Travilla has designed them first, to follow natural body lines, and second, without any attempt to disguise the fact that there is a body underneath.
    I have been criticized for wearing as little lingerie as possible. Yet, I have also been accused of appearing in the Twentieth Century-Fox commissary in lingerie. It happened while I was making "We're Not Married" - in which I wear a one piece black bathing suit. One day I went directly to lunch in that suit, with a robe worn over it. The shooting schedule called for me to wear the bathing suit all day, so I kept it on. The robe must have done a pretty good job of covering me, because the next day a column carried the report that I had lunched in bra and panties !
    The only people who have criticized my clothes so far are women. It all started when a columnist disliked a dress I wore to a cocktail party and said I would have looked better in hopsacking. The studio then released a picture of me as "the girl who looks good even in hopsacking". Later, still carrying the ball, a columnist criticized another cocktail  party dress I wore, saying I should have worn a gunnysack.
    But I wore the very same dress for 10,000 Marines at Camp Pendleton, and they seemed to like it. At least, I heard no complains! This was a strapless beige lace dress that dipped, not too much in front and had a fishtail effect in back. How wrong can you go with simple beige lace ?
    Men like simplicity in clothes, and so do I. There’s nothing so startling about that. Many famous women have followed the basic rules of selecting suitable, timeless clothes that they can wear for years. And in basic colors like black, white, grey and red. Red gets response ! Busy prints or busy lines in a dress get tiring.
    Of course, it’s natural for women to respond to the freshness of fashion edicts; like this is a purple season, or the bouffant silhouette is it. There’s something feminine in that, too. Personally, I get the same satisfaction out of changing my hair. Since before  “The Asphalt Jungle”, when it was longer, I have kept it shorter, but I try to do different things with it.
    So far as clothes are concerned, I’ll pass up the blandishments of writers, and stick to what’s suitable for me. In that I go from one extreme to the other. I like blue-jeans, slacks and suits or “everything” in dressing up. But you can be feminine even in jeans, but even my jeans fit! I buy boys’ jeans, because they are long waisted like me; and boys’ shirts to go with them.
     I have two favorite suits. One is black Christian Dior; but instead of wearing a blouse or gilet, I wear fresh red roses at the plunged neckline. I like to wear flowers; I even have some artificial ones for times when fresh ones aren’t handy.
    The other suit is a brown very fine-checked, with which I wear yellow roses at the neckline. This one is scooped out, so sometimes I substitute a white pique collar. Or I like to wind scarfs around and let one end fly over the shoulder; that leaves half scarf, half flesh in the neckline.
    My love for dressy clothes might have a psychological implication. When I went to school, I had exactly two navy skirts and two white blouses. I washed one and wore the other. But because they looked so much alike, my school mates made fun of me because I had only one outfit.
    But I am afraid I buy such things as cocktail and dinner dresses because they’re beautiful and feminine, rather than because I need many of them, in my present way of life. I have yet to go to my first premiere. Someday I might, but not yet. I don’t care for nightclubs. I go out with a man because I want to see him, not be seen because it’s the thing to do. I don’t go out with anyone unless I like him, and if you like a man, there are many more things to do than go to a nightclub. 
     So in the meantime, I would just as soon stay home with Tolstoi or Thomas Wolfe  - or even go for a walk alone. Three evenings a week my jeans-suit-and-slack wardrobe is much more suitable, anyway. One night I spend in a literature class at U.C.L.A., and two more studying with Lottie Goslar, the European pantomimist.
     To get back to why I dress for men, I think the big difference in the outlook of the sexes on fashion is that a woman will think of a dress for itself, but a man will think of it in relationship to the woman who is wearing it. So do I. 
    That’s why I like to feel that I am right for my clothes, too. I don’t want to be bone thin, and I make it a point to stay the way I want to be. A breakfast of hot milk with two raw eggs means energy without fat. I like rare steaks and green salads and vegetables, too. Rather than wonder, should I eat dessert ? I just go on an ice cream binge once a week (chocolate, please !). And, of course, if you don’t like girdles, you’re going to exercise. Working out with light weight dumbbells, and a slow, relaxed dog trot around the block are very good for toning muscles. You have to be friends with your clothes if you’re going to dress for men – no too tight zippers or unnecessary doodads to make you uncomfortable ! Sometimes their acceptance is just in their response, but the response tells me I am right. Dressing for men is natural for a woman. After all, you can’t get away from basic fundamentals! – who wants to ?


Traduction

Note de la rédaction: la fille avec un sifflet de loup est évidemment qualifiée pour parler de ce sujet. Nous entendons que l'heure du déjeuner - quand Marilyn Monroe est dans le coin - est comme "un appel aux HOMMES" - Sa table est la plus occupée du restaurant de la Twentieth Century-Fox, le Café de la Paix. Les femmes savent que vous ne pouvez pas résister à un aimant, aussi. Pendant le tournage de "We're Not Married", Marilyn était alignée avec une foule d'autres beautés en maillot de bain. Une des filles avait gagné 15 concours de beauté, et un homme de studio lui a demandé: «Comment te sentirais-tu en compétition avec Marilyn Monroe ?" et la fille de répondre, "Je démissionnerais !"

    Je me demande pourquoi la plupart des femmes s'habillent pour les femmes ? Je pense que c'est une erreur; pour moi, cela le serait, de toute façon. Il m'arrive d'aimer les hommes, alors j'aime habituellement les mêmes choses qu'ils aiment. Par conséquent, c'est une question de logique simple que, bien sûr, je m'habille pour les hommes !
    Aussi, je suis consciente, que je suis une femme, et j'aime être une femme. Je ne pense pas que je pourrais m'habiller comme les illustrations dans les magazines de haute couture. Pour cela, vous avez besoin de ce qui est considéré comme une figure de Vogue, et je crois que c'est une figure de type masculine et je n'ai pas cette ligne masculine.
    Pour commencer, je crois que votre corps devrait faire en sorte que vos vêtements soient beaux - au lieu d'utiliser des vêtements pour que le corps se conforme à ce qui est considéré à la mode en ce moment, déformé ou non. C'est pourquoi je ne me soucie pas des vêtements «inorganiques», qui n'ont aucun rapport avec le corps. Les vêtements, me semble-t-il, devraient avoir une relation avec le corps, ne pas être quelque chose de distinct.
    Je ne pense pas que les volants signifient la féminité. Vous ne pouvez pas mettre de la féminité; tu dois être femme. Une partie d'être une femme est le désir de plaire à un homme, une partie très importante. C'est la nature, et vous ne pouvez pas vous en éloigner.
     Dans le film de la 20th Century-Fox que je fais avec Cary Grant, "Monkey business", je ne porte que deux robes. Ce sont des robes de jour, un peu côté tailleur. Mais elles prouvent que vous n'avez pas besoin d'être évident pour être féminin. Billy Travilla les a conçus en premier, pour suivre les lignes naturelles du corps, et en second lieu, sans aucune tentative de déguiser le fait qu'il y a un corps en dessous.
    On m'a reproché de porter le moins de lingerie possible. Pourtant, on m'a aussi accusé d'être apparue dans le restaurant de la Twentieth Century-Fox en lingerie. C'est arrivé pendant que je faisais "We're Not Married" - dans lequel je porte un maillot de bain noir d'une seule pièce. Un jour, je suis allée directement déjeuner dans ce costume, avec une robe portée par dessus. les horaires de tournage m'ont amené à porter le maillot de bain toute la journée, alors je l'ai gardé. La robe doit avoir fait un assez bon travail de me couvrir, car le lendemain une colonne portait le rapport que j'avais déjeuné en soutien-gorge et en culotte !
    Les seules personnes qui ont critiqué mes vêtements jusqu'à présent sont les femmes. Tout a commencé quand un chroniqueur n'aimait pas une robe que je portais à un cocktail et a dit que j'aurais eu l'air mieux vêtue dans un sac à houblon. Le studio a ensuite publié une photo de moi comme "la fille qui a l'air bien même en houblon". Plus tard, portant toujours à un bal, un chroniqueur a critiqué une autre robe de cocktail que je portais, disant que j'aurais dû porter une sacoche.
    Mais je portais exactement la même robe pour 10 000 Marines au Camp Pendleton, et ils semblaient l'aimer. Au moins, je n'ai entendu aucune plainte ! C'était une robe bustier en dentelle beige plongeante, pas trop en avant, et avait un effet queue de poisson à l'arrière. À quel point pouvez-vous aller avec de la dentelle beige simple ?

     Les hommes aiment la simplicité dans les vêtements, et moi aussi. Il n'y a rien de si surprenant à ce sujet. Beaucoup de femmes célèbres ont suivi les règles de base de la sélection de vêtements appropriés et intemporels qu'elles peuvent porter pendant des années. Et dans les couleurs de base comme le noir, blanc, gris et rouge. Le rouge obtient une réponse ! Les impressions occupées ou les lignes occupées dans une robe deviennent fatigantes.
     Bien sûr, il est naturel pour les femmes de réagir à la fraîcheur des dictats de la mode; comme ceci est une saison pourpre, ou cela la silhouette bouffante. Il y a quelque chose de féminin là-dedans aussi. Personnellement, j'ai la même satisfaction de changer de coiffures. Avant "The Asphalt Jungle", quand ils étaient plus long, je l'ai ai fait plus court, mais j'essaie de faire différentes choses avec.

    En ce qui concerne les vêtements, je vais laisser passer les flatteries des écrivains et m'en tenir à ce qui me convient. En cela, je vais d'un extrême à l'autre. J'aime les blue-jeans, les pantalons et les costumes ou «tout» pour m'habiller. Mais vous pouvez être féminine, même en jeans, mais même mon jean me sied ! J'achète des jeans pour garçons, car ils sont longs comme moi; et des chemises des garçons pour aller avec.
    J'ai deux tenues préférées. L'une est une tenue noire de Christian Dior; mais au lieu de porter un chemisier ou un gilet, je porte des roses rouges fraîches à la plongée de l'encolure. J'aime porter des fleurs; J'en ai même des artificiels pour les moments où les fraîches ne sont pas pratiques.
     L'autre tenue est d'un brun très fin, avec laquelle je porte des roses jaunes à l'encolure. Celle-ci est creusée, donc parfois je substitue un collier de pique blanc. Ou j'aime enrouler des écharpes autour et en laisser une fine voler sur l'épaule; cela laisse moitié écharpe, moitié chair dans l'encolure.
     Mon amour pour les vêtements habillés pourrait avoir une implication psychologique. Quand j'allais à l'école, j'avais deux jupes exactement de la marine et deux blouses blanches. J'en lavais une et portait l'autre. Mais parce qu'elles se ressemblaient tellement, mes camarades d'école se moquaient de moi parce que je n'avais qu'une seule tenue.
     Mais j'ai peur, j'achète tellement de choses comme des robes de cocktail et de dîner parce qu'elles sont belles et féminines, plutôt que, parce que j'en ai besoin de beaucoup, dans mon mode de vie actuel. Je dois encore aller à ma toute première de film. Un jour je pourrais, mais pas encore. Je ne me soucie pas des boîtes de nuit. Je sors avec un homme parce que je veux le voir, ne pas être vu parce que c'est la chose à faire. Je ne sors avec personne seulement si je l'aime bien, et si vous aimez bien un homme, il y a beaucoup plus de choses à faire que d'aller dans une boîte de nuit.
     Alors, entre-temps, je resterais simplement chez moi avec Tolstoi ou Thomas Wolfe, ou je me promènerais seul. Trois soirs par semaine, ma garde-robe de jeans et tenues de relâche est beaucoup plus appropriée, de toute façon. Une nuit, je suis allée à un cours de littérature à U.C.L.A., et deux autres à étudier avec Lottie Goslar, la pantomimiste européenne.

     Pour en revenir à la raison pour laquelle je m'habille pour les hommes, je pense que la grande différence dans la perspective des sexes sur la mode est qu'une femme va penser à une robe pour elle-même, mais un homme y pensera par rapport à la femme qui la porte
. Donc, moi aussi.
    
C'est pourquoi j'aime sentir que je suis bien dans mes vêtements aussi. Je ne veux pas être maigre, et je me fais un devoir de rester comme je veux être. Un petit déjeuner de lait chaud avec deux œufs crus signifie de l'énergie sans graisse. J'aime les steaks saignants et les salades vertes et les légumes, aussi. Plutôt que de me demander, devrais-je manger un dessert ? Je m'accorde une crème glacée une fois par semaine (au chocolat, s'il vous plaît !). Et, bien sûr, si vous n'aimez pas être gainée, vous allez faire de l'exercice. Travailler avec des haltères légeres, et doucement, trottinant comme un chien autour du quartier sont très bons pour la tonicité des muscles. Vous devez être amis avec vos vêtements si vous vous habillez pour les hommes - pas de fermetures éclaires trop serrées ou des ornements inutiles pour vous mettre mal à l'aise ! Parfois, leur acceptation est juste dans leur réponse, mais la réponse me dit que j'ai raison. S'habiller pour les hommes est naturel pour une femme. Après tout, vous ne pouvez pas échapper aux fondamentaux de base ! - qui le veut ?

21 février 2016

Les derniers repas des stars

Les derniers repas des stars
publié le 21/02/2016
en ligne sur msn.com

 BBoHfb1 

Du champagne avec des champignons farcis pour Marilyn Monroe, de la root beer et une cigarette pour Kurt Cobain… Voici les derniers repas des célébrités disparues.

BBoHmzI  Marilyn Monroe

L’une des plus grandes actrices de l’histoire du cinéma est décédée à l’âge de 36 ans d’une overdose de somnifères. Le 5 août 1962, Marilyn aurait mangé comme dernier repas des champignons farcis avec des boulettes de viande, et du champagne Dom Pérignon.

Posté par ginieland à 16:39 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

10 juillet 2014

Photos de "The Prince and the Showgirl" sc 4

Le prince et la danseuse
   Photos scène 4

   > Photographies de Milton Greene
Photographs of Milton Greene 

- le régent Charles (Laurence Olivier) et Elsie (Marilyn Monroe)

sc04-MHG-MMO-PR-1869 sc04-MHG-MMO-PR-211 sc04-MHG-MMO-PR-1871
sc04-MHG-MMO-PR-1870 sc04-mmmg236
sc04-MHG-MMO-PR-1823 sc04-MHG-MMO-PR-586 sc04-MHG-MMO-PR-270
sc04-MHG-MMO-PR-1811 
sc04-MHG-MMO-PR-013 sc04-MHG-MMO-PR-714 sc04-MHG-MMO-PR-1061
sc04-MHG-MMO-PR-2428 pr-sc04-film-010-1 pr-sc04-film-010-1a
pr-sc04-film-010-1b pr-sc04-film-010-1c pr-sc04-film-010-1d
sc04-MHG-MMO-PR-1787  sc04-MHG-MMO-PR-1798
sc04-MHG-MMO-PR-1793  sc04-MHG-MMO-PR-1795 
sc04-MHG-MMO-PR-1821 sc04-MHG-MMO-PR-278 sc04-MHG-MMO-PR-1818
sc04-MHG-MMO-PR-204 sc04-MHG-MMO-PR-261 sc04-MHG-MMO-PR-988
sc04-MHG-MMO-PR-1820a pr-sc04-film-020-1 sc04-MHG-MMO-PR-1825
sc04-MHG-MMO-PR-279 pr-sc04-film-021-1 sc04-MHG-MMO-PR-057
sc04-MHG-MMO-PR-205 sc04-MHG-MMO-PR-058 sc04-MHG-MMO-PR-059
sc04-MHG-MMO-PR-280 pr-sc04-film-022-1 pr-sc04-film-022-1a
sc04-mmmg246 sc04-mmmg217 
sc04-MHG-MMO-PR-043 sc04-mmmg238 sc04-mmmg242
sc04-mmmg221 sc04-mmmg213
sc04-MHG-MMO-PR-993 sc04-MHG-MMO-PR-1794 sc04-MHG-MMO-PR-992
pr-sc04-film-030-1 sc04-MHG-MMO-PR-237 pr-sc04-film-030-2
sc04-MHG-MMO-PR-552 sc04-MHG-MMO-PR-1780 sc04-MHG-MMO-PR-2166
sc04-MHG-MMO-PR-2170 sc04-MHG-MMO-PR-2171
sc04-MHG-MMO-PR-576 sc04-MHG-MMO-PR-2533
sc04-MHG-MMO-PR-218 sc04-MHG-MMO-PR-1595 pr-sc04-film-030-3
sc04-MHG-MMO-PR-272 sc04-MHG-MMO-PR-994 sc04-MHG-MMO-PR-318
sc04-MHG-MMO-PR-996 pr-sc04-film-031-1 sc04-MHG-MMO-PR-1762
sc04-MHG-MMO-PR-1875 sc04-MHG-MMO-PR-1876 sc04-MHG-MMO-PR-1877
sc04-MHG-MMO-PR-1878 sc04-MHG-MMO-PR-1879 sc04-MHG-MMO-PR-1880
sc04-MHG-MMO-PR-1881 sc04-MHG-MMO-PR-1883 sc04-MHG-MMO-PR-1884
sc04-MHG-MMO-PR-1885 sc04-MHG-MMO-PR-1014 sc04-MHG-MMO-PR-1409
sc04-MHG-MMO-PR-1887 sc04-MHG-MMO-PR-641 sc04-MHG-MMO-PR-1477
sc04-MHG-MMO-PR-2281 sc04-MHG-MMO-PR-2282 sc04-MHG-MMO-PR-987
sc04-MHG-MMO-PR-1844 sc04-MHG-MMO-PR-1845
sc04-MHG-MMO-PR-1846 sc04-MHG-MMO-PR-1847 sc04-MHG-MMO-PR-1851
sc04-MHG-MMO-PR-1848 sc04-MHG-MMO-PR-1849 sc04-MHG-MMO-PR-1850
pr-sc04-film-040-1 pr-sc04-film-040-2
pr-sc04-film-040-3 pr-sc04-film-040-4 pr-sc04-film-040-5
sc04-MHG-MMO-PR-1071 sc04-MHG-MMO-PR-2532 sc04-MHG-MMO-PR-547
sc04-MHG-MMO-PR-548  MHG-MMO-PR-2530  sc04-MHG-MMO-PR-549
sc04-MHG-MMO-PR-790a sc04-MHG-MMO-PR-859 pr-sc04-film-050-1
sc04-MHG-MMO-PR-2168 sc04-MHG-MMO-PR-2172 sc04-MHG-MMO-PR-2169
sc04-MHG-MMO-PR-1072 sc04-MHG-MMO-PR-1073 sc04-MHG-MMO-PR-546
sc04-MHG-MMO-PR-1491 sc04-MHG-MMO-PR-2209 sc04-MHG-MMO-PR-2429


 © All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand.

06 juillet 2014

Sur le tournage de "The Prince and the Showgirl" 4

Le prince et la danseuse
Sur le tournage - scène 4

 > Photographies de Milton Greene
Photographs of Milton Greene

- Laurence Olivier et Marilyn Monroe
sc04-set-MHG-MMO-PR-541 sc04-set-MHG-MMO-PR-542 sc04-set-MHG-MMO-PR-543
sc04-set-MHG-MMO-PR-544 sc04-set-MHG-MMO-PR-563 sc04-set-MHG-MMO-PR-557
sc04-set-MHG-MMO-PR-561 sc04-set-MHG-MMO-PR-554 sc04-set-MHG-MMO-PR-555
sc04-set-MHG-MMO-PR-562 sc04-set-MHG-MMO-PR-556 sc04-set-mmmg243 
sc04-MHG-MMO-PR-2621  img-Marilyn   

- L'acteur jouant le majordome
sc04-set-MHG-MMO-PR-2266a sc04-set-MHG-MMO-PR-2128

- Laurence Olivier
sc04-set-MHG-MMO-PR-2276 sc04-set-MHG-MMO-PR-1592

- Olivier réalisateur
sc04-set-MHG-MMO-PR-636 sc04-set-MHG-MMO-PR-1484


> Scène du repas dans le sofa

- retouche maquillage et coiffure pour Marilyn
sc04-set-MHG-MMO-PR-250 sc04-set-MHG-MMO-PR-2583 
sc04-set-MHG-MMO-PR-569  sc04-set-MHG-MMO-PR-235
sc04-set-MHG-MMO-PR-536 sc04-set-MHG-MMO-PR-1843

- le buffet
sc04-set-MHG-MMO-PR-1993 sc04-set-MHG-MMO-PR-1992 sc04-set-MHG-MMO-PR-1987
sc04-set-MHG-MMO-PR-1791  sc04-set-MHG-MMO-PR-2299a
sc04-set-MHG-MMO-PR-2279 sc04-set-MHG-MMO-PR-2283 sc04-set-MHG-MMO-PR-693
sc04-set-MHG-MMO-PR-570 sc04-set-MHG-MMO-PR-2277 sc04-set-MHG-MMO-PR-2315a
sc04-set-MHG-MMO-PR-236  sc04-set-MHG-MMO-PR-2534 
sc04-set-MHG-MMO-PR-1852 sc04-set-MHG-MMO-PR-567 
sc04-set-MHG-MMO-PR-200 sc04-set-MHG-MMO-PR-321 
 sc04-set-MHG-MMO-PR-1828 pr-sc04-set-113 sc04-set-MHG-MMO-PR-1830
sc04-set-MHG-MMO-PR-188 sc04-set-MHG-MMO-PR-189 sc04-set-MHG-MMO-PR-212
sc04-set-MHG-MMO-PR-1829 sc04-set-MHG-MMO-PR-1832 sc04-set-MHG-MMO-PR-1831
 sc04-set-MHG-MMO-PR-1857 sc04-set-MHG-MMO-PR-1855
sc04-set-MHG-MMO-PR-240 sc04-set-MHG-MMO-PR-2418
sc04-set-MHG-MMO-PR-1854 sc04-set-MHG-MMO-PR-1853
sc04-set-MHG-MMO-PR-1840 sc04-set-MHG-MMO-PR-1837 sc04-set-MHG-MMO-PR-1827
sc04-set-MHG-MMO-PR-2419 sc04-set-MHG-MMO-PR-277
sc04-set-MHG-MMO-PR-1839 sc04-set-MHG-MMO-PR-1838
sc04-set-MHG-MMO-PR-1826  sc04-set-MHG-MMO-PR-243  sc04-MHG-MMO-PR-2528 
sc04-MHG-MMO-PR-2529 sc04-MHG-MMO-PR-840 sc04-set-MHG-MMO-PR-1842
 sc04-set-MHG-MMO-PR-1841 sc04-MHG-MMO-PR-283 pr-sc04-set-112
sc04-set-MHG-MMO-PR-1858 sc04-set-MHG-MMO-PR-1859 sc04-set-MHG-MMO-PR-1860
sc04-set-MHG-MMO-PR-1833 sc04-set-MHG-MMO-PR-163 sc04-set-MHG-MMO-PR-246
sc04-set-MHG-MMO-PR-791a sc04-set-MHG-MMO-PR-795a sc04-set-MHG-MMO-PR-799
sc04-set-MHG-MMO-PR-1835  sc04-set-MHG-MMO-PR-208
sc04-set-MHG-MMO-PR-1834  sc04-set-MHG-MMO-PR-214
sc04-set-MHG-MMO-PR-2193 sc04-set-MHG-MMO-PR-292

- Olivier réalisateur
sc04-set-MHG-MMO-PR-1114  sc04-set-MHG-MMO-PR-1115
sc04-set-MHG-MMO-PR-1112 sc04-set-MHG-MMO-PR-1113 sc04-set-MHG-MMO-PR-1111
sc04-set-MHG-MMO-PR-1110 sc04-set-MHG-MMO-PR-1106 sc04-set-MHG-MMO-PR-1116
sc04-set-MHG-MMO-PR-1803  
sc04-set-MHG-MMO-PR-1783 sc04-set-MHG-MMO-PR-571
sc04-set-MHG-MMO-PR-263 sc04-set-MHG-MMO-PR-2536 pr-sc04-set-img2324
sc04-set-MHG-MMO-PR-159 pr-sc04-set-Princ241
sc04-set-MHG-MMO-PR-314 sc04-set-MHG-MMO-PR-909 sc04-set-MHG-MMO-PR-2535
sc04-set-MHG-MMO-PR-2212 sc04-set-MHG-MMO-PR-1800 sc04-set-MHG-MMO-PR-574


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand. 

19 mai 2014

Les secrets beauté de Marilyn révélés

aufeminin

Les drôles de secrets beauté de Marilyn Monroe révélés
Article en ligne
sur aufeminin.com

Elle est considérée par tous comme un modèle de féminité. Mais que faisait la divine Marilyn pour être si exquise ? Bonnes idées ou méthodes douteuses ? Découvrez notre analyse...

marilyn-monroe-213222_w1000

En 1952, alors que sa carrière décollait et qu'elle était déjà une star aimée et admirée, Marilyn Monroe se confiait dans les pages du magazine Pageant. L'actrice y prodiguait ses astuces fitness et nutrition, tout à fait personnelles. « Honnêtement, je n'ai jamais considéré ma silhouette comme exceptionnelle, jusqu'à récemment, je n'y pensais que très rarement », confie-t-elle au journaliste. « Ma seule vraie inquiétude avait toujours été de ne pas avoir assez à manger. Maintenant, je dois m'inquiéter de ne pas trop manger. Je n'ai jamais eu l'habitude de m'embêter avec des exercices », s'amuse la jeune femme.

Le soleil ? Non merci
Marilyn Monroe avait beau vivre à Los Angeles, on ne peut pas dire qu'elle était fan des bains de soleil. « Je ne pense pas qu'une peau bronzée soit plus attractive qu'une peau blanche, ou qu'elle soit en meilleure santé (…) Moi, j'aime me sentir blonde de partout », renchérit l'actrice.
Notre avis : Marilyn aurait été une parfaite ambassadrice pour les campagnes de lutte contre le cancer de la peau. En revanche, nous avons besoin d'une dose suffisante de lumière par jour pour ne pas désynchroniser notre horloge interne. Se protéger du soleil, bien sûr, mais le fuir, certainement pas.

La slow attitude
La divine le répète, elle « déteste être pressée », et ne supporte pas « les atmosphères tendues ». « C'est impossible pour moi de sortir du lit le matin », poursuit Marilyn Monroe, qui n'avait effectivement pas pour réputation d'être très à cheval sur l'heure. Pour autant, son temps de sommeil variait beaucoup : entre 5 et 10 heures par nuit. Autre petite précision : la belle ne supportait pas les pyjamas, et dormait hiver comme été avec une grosse couette.
Notre avis : Marilyn avait la "zen attitude". C'est très bien car le stress joue un rôle majeur dans l'oxydation, et donc le vieillissement de la peau. En revanche, on préférera un temps de sommeil fixe, entre 7 à 8 heures, pour permettre à notre organisme de se régénérer, sans le déstabiliser.

Du sport... oui mais pas trop
Marilyn Monroe explique passer 10 minutes chaque matin à travailler avec des petits poids de 2,25 kg, pour garder certains muscles « fermes ».. Les bras tendus, elle faisait de petites rotations ou les remontaient jusqu'au dessus de la tête. « Chaque matin, après m'être lavé les dents, avoir nettoyé mon visage (…) je m'étends sur le sol à côté de mon lit, et je commence mes exercices (…) Je ne compte pas comme les sportifs qu'on entend à la radio. Je ne pourrai pas supporter l'exercice si je me sentais régentée », poursuit-elle.
Notre avis : Le sport est le parfait loisir pour rester ferme, mais aussi combattre le stress oxydatif. Bien vu Marilyn ! Mais attention, le sport à haute dose booste notre production de radicaux libres, ces cellules qui font vieillir notre peau. Un bien pour un mal, que l'on peut facilement pallier en consommant des antioxydants.

De drôles d'habitudes alimentaires
« On m'a dit que mes habitudes alimentaires étaient bizarres, mais je ne le crois pas », estime-t-elle. Mais force est de reconnaître que son régime hyper-protéiné est peu ragoûtant et équilibré... Marilyn Monroe commençait sa journée avec une tasse de lait mixée avec deux œufs crus et une pilule multi-vitaminée. Le soir : un morceau d'agneau ou du foie au four, 4 ou 5 carottes crues, et le tour était joué. « Je dois être un peu un lapin car je ne me lasse pas des carottes », plaisante-t-elle. Elle confesse aussi son petit péché mignon : un sundae sur le chemin du retour en fin de journée. « Si je ne mangeais pas autant de protéines, je ne pourrais pas me permettre cet écart », conclut-elle.
Notre avis : Pas sûr que les diététiciens soient très convaincus par la chose. On va rester sur nos trois repas par jour, équilibrés, et nos 5 fruits et légumes... variés.

Posté par ginieland à 12:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,