21 février 2023

Décès de Donald Spoto

2023-02-Donald_Spoto-1  L'écrivain américain Donald Spoto est décédée le 11 février 2023 à l'âge de 81 ans à Køge au Danemark, suite à une hémorragie cérébrale. Il est l'auteur d'une biographe sur Marilyn Monroe (en 1993) qui reste, encore aujourd'hui, une référence.
Donald Spoto a connu plusieurs vies entremêlées: il fut moine, théologien professeur d'université, biographes de célébrités lui permettant même de devenir ami avec certaines.
Donald Spoto était homosexuel. Il a épousé son conjoint Ole Flemming Larsen en 2003, et le couple s'était installé au Danemark.

American writer Donald Spoto died on February 11, 2023 at the age of 81 in Køge, Denmark, after a brain hemorrhage. He is the author of a biographer on Marilyn Monroe (in 1993) which remains, even today, a reference.
Donald Spoto has known several intertwined lives: he was a monk, theologian, university professor, biographers of celebrities even allowing him to become friends with some.
Donald Spoto was gay. He married his partner Ole Flemming Larsen in 2003, and the couple had settled in Denmark.


Né le 28 juin 1941 à New Rochelle (dans la banlieue nord de New York), son père Michael était photographe commercial et sa mère Anne (Werden) Spoto travaillait au service d'information publique de New Rochelle. À la fin des années 1950, il joue dans plusieurs productions d' une troupe de théâtre locale (Fenimore Players) dont son père a été le président pendant un certain temps.
I
l intègre
un ordre religieux enseignant à l'âge de 19 ans. Il n'est pas ordonné prêtre et quitte l'ordre avant de prononcer ses vœux définitifs à l'âge de 26 ans.
En 1963, il obtient une licence en lettres classiques, maîtrisant le grec et le latin, mais aussi le français (dans sa jeunesse, il a découvert la France en baroudeur, avec juste son sac à dos). Grand cinéphile, il admire le réalisateur François Truffaut, qui lui délivre une apparition dans son film "L'homme qui aimait les femmes" en 1977. Toute sa vie, il reviendra en France en villégiature, notamment en Provence, du côté de Mougins, pour y passer ses vacances.

En 1966, il passe une maîtrise de théologie et, en 1970, son doctorat. De 1966 à 1984, il enseigne la théologie à l'Université de Fairfield dans le Connecticut puis à l'Université de New Rochelle, dans l'État de New York, enfin à la New School for Social Research. Il publiera quatre essais sur la religion: Un inconnu nommé Jésus (1998), une vie de saint François d'Assise, une autre de Jeanne d'Arc (2007) et un livre sur la prière.
En 1973 et 1974, il travaille dans une agence de publicité, "principalement parce que je voulais découvrir à quoi ressemblait le monde réel" déclarera-t-il plus tard.

Born on June 28, 1941 in New Rochelle (North of New York), his father Michael was a commercial photographer and his mother Anne (Werden) Spoto worked at the New Rochelle public information department. In the late 1950s, he acted in several productions of a local theater group (Fenimore Players) of which his father was president for a time.
He joined a teaching religious order at the age of 19. He was not ordained a priest and left the order before taking his final vows at the age of 26.
In 1963, he obtained a degree in classics, mastering Greek and Latin, but also French (in his youth, he discovered France as an adventurer, with just his backpack). A great cinephile, he admired the director François Truffaut, who gave him an appearance in his film "The Man Who Loved Women" in 1977. All his life, he returned to France on vacation, especially in Provence, near Mougins, to spend his holidays there. 

In 1966, he passed a master's degree in theology and, in 1970, his doctorate. From 1966 to 1984, he taught theology at the University of Fairfield in Connecticut, then at the University of New Rochelle, in the State of New York, and finally at the New School for Social Research. He will publish four essays on religion: "The Hidden Jesus: a new life" (1998), a life of Saint Francis of Assisi, another of Joan of Arc (2007) and a book on prayer.
In 1973 and 1974, he worked in an advertising agency, "mainly because I wanted to find out what the real world was like", he would later declare.


2023-02-Donald_Spoto-joan   En parallèle à la religion, le cinéma et la littérature ont toujours fait parti de sa vie. Il n'a que 9 ans quand il lit "Crime et Châtiment": « Je l'avais trouvé magnifique et terrifiant », dira-il. À 11 ans, après avoir vu le film "Le Masque arraché" avec l'actrice Joan Crawford, il lui envoie une lettre à laquelle la star lui répond, très étonnée par ce jeune ado qui avait aussi lu le roman noir d'Edna Sherry, dont le film est l'adaptation. Il gardera la lettre comme un talisman.

Alongside religion, cinema and literature have always been part of his life. He was only 9 years old when he read "Crime and Punishment": " I found it magnificent and terrifying ", he will say. At 11, after seeing the film "Sudden Fear" with actress Joan Crawford, he sent her a letter to which the star replied, very surprised by this young teenager who had also read the black novel by Edna Sherry, of which the film is the adaptation. He will keep the letter as a talisman.


  Il était surtout fasciné par Alfred Hitchcock: il découvre pour la première fois l'un de ses films quand il a 10 ans, "L'inconnu du Nord-Express" au cinéma du RKO Proctor's Theatre de New Rochelle. " Le film m'a complètement anéanti. Cela m'a dévasté. J'ai trouvé ses images accablantes. Et après cela, j'ai découvert que chaque film d'Hitchcock qui m'arrivait m'avait absolument hypnotisé ", dira-t-il plus tard.
Il fait donc des recherches approfondies sur le travail du cinéaste qu'il parvient même à rencontrer au milieu des années 1970, après lui avoir envoyé uné ébauche de son travail -en fait,
trois chapitres de son premier livre sur lui- espérant ainsi pouvoir le rencontrer: "Deux semaines après, j'ai reçu une lettre m'invitant sur le tournage de Complot de famille. J'y suis resté deux semaines. Nous avons parlé de tous ses films. Ce n'est qu'ensuite, je crois, que j'ai écrit à la princesse de Monaco, n'espérant encore pas grand-chose. Mais à ma grande surprise, j'ai reçu, quatre jours après, une lettre de Grace Kelly qui m'invitait dans son appartement parisien de l'avenue Foch. C'est là qu'elle me proposa d'écrire la préface de mon livre sur Hitchcock. Quel cadeau ! Ce fut le commencement de notre amitié." Et le début de sa carrière de biographe.

2023-02-Donald_Spoto-2  Son premier livre "The Art of Alfred Hitchcock: 50 Years of His Motion Pictures" sort en 1976. Ce n'est pas tant une biographie mais plutôt un guide du cinéphile. Ce n'est qu'en 1983, qu'il publie sa biographie sur Alfred Hitchcock "The Dark Side of Genius: The Life of Alfred Hitchcock", soit trois ans après la mort de son sujet. Une biographie approfondie qui coupait à travers l'image soigneusement cultivée que le réalisateur avait cherché à projeter et plongeait dans son traitement sévère de certaines de ses stars et d'autres détails peu flatteurs. Pourtant, dans sa critique, le très sérieux Times notera cependant le manque de recul de l'auteur déclarant que " M. Spoto enregistre consciencieusement toute la méchanceté et la malignité du personnage d'Hitchcock - comme les signes forts d'une attitude sadique envers les femmes, mais, puisqu'il vénère l'art d'Hitchcock, il se donne parfois des moyens désespérés pour montrer comment tous ces défauts du personnage "enrichissent" son travail »
Il va même jusqu'à enseigner un cours sur Alfred Hitchcock à la New School de Manhattan, qui était si populaire que des étudiants ont été refusés.

2023-02-Donald_Spoto-2009-grace  Lors de ses multiples rencontres avec Grace Kelly, avec qui il converse des heures durant, elle lui déclare sous forme de boutade «Quand je serai partie, je vous demande d'attendre vingt-cinq ans avant de publier votre livre sur moi; car j'espère vivre encore longtemps». Comme avec «Hitch», il semble fasciné par la beauté et l'extrême gentillesse de l'actrice. «C'était une très très bonne personne», aimera-t-il répéter. La biographie qu'il lui a consacrée, sortie en 2009, est un exercice d'admiration.

He was especially fascinated by Alfred Hitchcock: he discovered one of his films for the first time when he was 10 years old, "Strangers on a Train" at the cinema of the RKO Proctor's Theater in New Rochelle. " The film completely wiped me out. It devastated me. I found its imagery overpowering. And after that, I found that every single Hitchcock film that came along absolutely mesmerized me." he will later say.
He therefore did extensive research on the work of the filmmaker whom he even managed to meet in the mid-1970s, after having sent him a draft of his work - in fact, three chapters of his first book on him - hoping thus to be able to meet: “Two weeks later, I received a letter inviting me to the filming of 'Family Plot'. I stayed there for two weeks. We talked about all his movies. It was only then, I believe, that I wrote to the Princess of Monaco, still not hoping for much. But to my great surprise, four days later, I received a letter from Grace Kelly inviting me to her Parisian apartment on Avenue Foch. It was there that she asked me to write the preface to my book on Hitchcock. Which gift ! It was the beginning of our friendship. And the beginning of his career as a biographer.
His first book "The Art of Alfred Hitchcock: 50 Years of His Motion Pictures" was released in 1976. It's not so much a biography but more of a guide for the cinephile. It was not until 1983 that he published his biography on Alfred Hitchcock "The Dark Side of Genius: The Life of Alfred Hitchcock", three years after the death of his subject. It was a thorough biography that cut through the carefully cultivated image that the director had sought to project and delved into his harsh treatment of some of his stars and other unflattering details. However, in its review, the very serious Times will however note the lack of hindsight of the author declaring that "Mr. Spoto dutifully records all the meanness and malignity of Hitchcock’s character — such as the strong signs of a sadistic attitude toward women, but, since he worships Hitchcock’s art, he goes to sometimes desperate lengths to show how all these character failings ‘enrich’ his work".
He even goes so far as to teach a course on Alfred Hitchcock at the New School in Manhattan, which was so popular that students were turned away.

During his many meetings with Grace Kelly, with whom he converses for hours, she declares to him in the form of a joke “When I will be dead, I ask you to wait twenty-five years before publishing your book on me; because I hope to live a long time still”. As with “Hitch,” he seems fascinated by the beauty and extreme kindness of the actress. "She was a very, very good person," he would like to repeat. The biography he dedicated to her, released in 2009, is an exercise in admiration.


Il consacre les années suivantes à publier de nombreuses biographies de stars (près d'une vingtaine), toujours riches en détails:
He devoted the following years to publishing many biographies of stars (nearly twenty), always rich in details:

2023-02-Donald_Spoto-books-1 

- Tennessee Williams en 1985,
- Marlene Dietrich en 1992,
- Laurence Olivier en 1992,
- Marilyn Monroe en 1993,

- James Dean
en 1996,
- Lotte Lenya en 1996,
- Elizabeth Taylor en 1997,
- Les Windsor en 1998,
- Ingrid Bergman en 1999,
- Jacqueline Kennedy Bouvier Onassis en 2001,
- Audrey Hepburn en 2006,
- Alan Bates en 2007,
- Joan Crawford en 2011

2023-02-Donald_Spoto-books-2  


Certaines de ses biographies feront grand bruit et seront médiatisées, faisant parfois l'objet de critiques comme celle sur Laurence Olivier où il déclare que l'acteur et réalisateur britannique aurait eu une liaison homosexuelle pendant 10 ans avec l'acteur comique américain Danny Kaye.
Quand à Marilyn Monroe, la sortie de sa biographie sobrement intitulée "Marilyn Monroe: La Biographie", restera une grande référence, de par les multiples recherches et accés à des archives: il remet en question les allégations portés par des témoignages suspects (Robert Slatzer, Jeanne Carmen) mais aussi en sapant les affirmations maintes fois répétées sur les supposés relations entre l'actrice et les frères Kennedy, tout en démontant les théories du complot et autre dissimulation qui entourent sa mort, affirmant que ceux qui délivrent de tels arguments ne sont motivés que par l'argent. Il participe aussi à de nombreux reportages et documentaires qui lui sont consacrés: The Mortal Goddess (1996); Marilyn à Manhattan (1998); un épisode de 2000 de Backstory d'AMC, revenant sur The Seven Year Itch; Love, Marilyn (2012); et Marilyn : her final secret (2022); il a même été invité par des fans (du club Marilyn Remembered) au service de commémoration célébrant chaque année à la date anniversaire de son décès (le 04 août) au cimetière du Westwood Memorial Park où elle repose.

2023-02-Donald_Spoto-MM 

Some of his biographies will make a lot of publicity and will be publicized, sometimes being the subject of criticism like the one about Laurence Olivier where he declares that the British actor and director would have had a homosexual affair for 10 years with the American comic actor Danny Kaye.
As for Marilyn Monroe, the release of her biography soberly entitled "Marilyn Monroe: The Biography", will remain a great reference, through multiple searches and access to archives: he questions the allegations made by suspicious testimonies (Robert Slatzer, Jeanne Carmen) but also by undermining oft-repeated claims about the actress' alleged relationship with the Kennedy brothers, while dismantling conspiracy theories and other cover-ups surrounding her death, claiming that those who make such arguments are motivated only by money.
He also takes part in several reports and documentaries dedicated to her: The Mortal Goddess (1996); Marilyn in Manhattan (1998); a 2000 episode of AMC's Backstory, revisiting The Seven Year Itch; Love, Marilyn (2012); and Marilyn: her final secret (2022); he was even invited by the fans (of the Marilyn Remembered club) to the commemoration service celebrating each year on the anniversary date of her death (August 04) at the Westwood Memorial Park cemetery where she rests.


Sur le web
article "Donald Spoto, Biographer of Hitchcock and Many More, Dies at 81" sur nytimes
biographie sur booknode


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand.

Posté par ginieland à 20:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 février 2023

Décès de Stella Stevens

2023-02-17-stella_stevens-01 L'actrice américaine Stella Stevens est décédée ce vendredi 17 février 2023 à l'âge de 84 ans à Los Angeles, suite à des complications de la maladie d'Alzheimer, a déclaré son fils, Andrew Stevens.
Actrice qui a travaillé pour différentes studios (la 20th Century Fox et la Paramount), elle était souvent comparée à Marilyn Monroe et Jean Harlow pour son look de blonde platine dans les années 1960s.

Elue Miss Playboy en janvier 1960 (elle a posé nue plusieurs fois pour le célèbre magazine), sa carrière d'actrice est axée surtout dans les années 1960s à jouer dans des comédies comme "Des filles, encore des filles" (1962 avec Elvis Presley), "Docteur Jerry et Mister Love" (1963 avec Jerry Lewis) et des westerns très à la mode à l'époque (ayant pour partenaires les acteurs Dean Martin et Robert Mitchum) et jouant sous la direction de cinéastes réputés comme John Cassavetes, Vincente Minnelli, Robert Altman, Sam Peckinpah.
Elle a fait partie de la distribution du film de catastrophe culte "L'Aventure du Poséidon" (1972 avec Gene Hackman).

American actress Stella Stevens died this Friday, February 17, 2023 at the age of 84 in Los Angeles, following complications from Alzheimer's disease, said her son, Andrew Stevens.
Actress who worked for different studios (the 20th Century Fox and Paramount), she was often compared to Marilyn Monroe and Jean Harlow for her platinum blonde look in the 1960s.

Elected Miss Playboy in January 1960 (she posed nude several times for the famous magazine), her acting career was mainly focused in the 1960s on playing in comedies like "Girls, Girls, Girls" (1962 with Elvis Presley ) and "The Nutty Professor" (1963 with Jerry Lewis) and westerns very famous at the time (starring actors Dean Martin and Robert Mitchum) and playing under the direction of renowned filmmakers such as John Cassavetes, Vincente Minelli, Robert Altman, Sam Peckinpah.
She was part of the cast of the cult disaster film "The Poseidon Adventure" (1972 with Gene Hackman).


 © All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand.

Posté par ginieland à 17:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 janvier 2023

Décès de Gina Lollobrigida

gina-01 L'actrice italienne Gina Lollobrigida est décédée ce lundi 16 janvier 2023 à l'âge de 95 ans à Rome, Italie.
« Adieu à une diva du grand écran, protagoniste de plus d'un demi-siècle d'histoire du cinéma italien. Son charme est éternel. Ciao Lollo », a tweeté le ministre de la Culture Gennaro Sangiuliano.
En septembre dernier, la comédienne avait été victime d'une mauvaise chute à son domicile et s'était fracturé le col du fémur, entraînant son hospitalisation.

Italian actress Gina Lollobrigida died on Monday January 16, 2023 at the age of 95 in Rome, Italy.
Farewell to a diva of the big screen, protagonist of more than half a century of Italian cinema history. Her charm is eternal. Ciao Lollo,” Culture Minister Gennaro Sangiuliano tweeted.
Last September, the actress had suffered a bad fall at her home and had fractured the neck of the femur, resulting in her hospitalization.


gina-1954  Née le 4 juillet 1927 à Subiaco (Italie, Latium), Luigia Lollobrigida - de son vrai nom - est issue d'une modeste famille du milieu ouvrier. Elle est remarquée par le milieu cinématographique dans un roman-photo où elle posait sous le pseudonyme de Diana Loris, alors qu’elle poursuivait des études aux Beaux-Arts et participait à des concours de beauté (en 1947, elle termine deuxième au concours de Miss Rome et troisième à celui de Miss Italie). Durant des années, sa présence à l’écran, dans des rôles secondaires, n’est dictée que par ses atouts physiques, sa beauté voluptueuse.
Elle accède aux premiers rôles en France: dans Fanfan la Tulipe, de Christian Jaque (1952) et dans Les Belles de nuit de René Clair (1952), tous deux aux côtés de l'acteur Gérard Philipe. Puis elle accède à la notoriété avec La Belle Romaine, de Luigi Zampa (1954), et reste une inoubliable Esmeralda remarquée dans sa robe rouge dans Notre-Dame de Paris de Jean Delannoy (1956), puis enchaîne avec les succès de Pain, amour et fantaisie puis Pain, amour et jalousie, de Luigi Comencini (en 1953 et 1954, aux côtés de Vittorio de Sica), Le Grand Jeu de Robert Siodmak (avec Arletty en 1954).

gina-notredame  Born on July 4, 1927 in Subiaco (Italy, Lazio), Luigia Lollobrigida - her real name - comes from a modest working-class family. She was noticed by the cinematographic community in a photo novel magazine where she posed under the pseudonym of Diana Loris, while she was studying at the Beaux-Arts and participated in beauty contests (in 1947, she finished second in the contest of Miss Rome and third to Miss Italy). For years, her presence on the screen, in secondary roles, was dictated only by her physical assets, her voluptuous beauty.
She reached the leading roles in France: in Fanfan la Tulipe, by Christian Jaque (1952) and in Beauties of the Night by René Clair (1952), both alongside actor Gérard Philipe. Then she rose to fame with Woman of Rome, by Luigi Zampa (1954), and remained an unforgettable Esmeralda noticed in her red dress in The Hunchback of Notre Dame by Jean Delannoy (1956), then continued with the successes of Bread, Love and Dreams then Frisky, by Luigi Comencini (in 1953 and 1954, alongside actor Vittorio de Sica), Flesh and the Woman by Robert Siodmak (with Arletty in 1954).

gina-02  Elle part ensuite à Hollywood, faisant face aux assaults d'Howard Hugues qui la maintien séquestrée plusieurs mois dans une chambre de l’Hôtel Town House sur Wilshire Boulevard, à Los Angeles; elle donne la réplique à Humphrey Bogart (Plus fort que le diable, de John Huston, 1953), à Burt Lancaster et Tony Curtis (Trapèze, de Carol Reed, 1956), à Yul Brynner (Salomon et la reine de Saba, de King Vidor, 1959), à Rock Hudson (Le Rendez-vous de septembre, de Robert Mulligan, 1961).
Elle rentre en Italie en 1962, faisant notamment face à une condamnation à deux mois de prison en 1966, finalement amnistiée, pour attentat à la pudeur dans Les Poupées, à cause de tenues osées. Elle tourne en pointillés: La Marine en folie de Franck Tashlin en 1968, Ce merveilleux automne de Mauro Bolognini en 1969, Roi, dame, valet de Jerzy Skolimovski en 1972, puis joue un second rôle (celui de la fée turquoise) dans Les Aventures de Pinocchio, serie télévisée de Luigi Comencini.
Elle se consacre en fait désormais à sa passion pour la photographie dès 1973 en faisant quelques apparitions dans des séries télé américaines pendant les années 1980s (comme dans Falcon Crest) ou des feuilletons italiens dans les années 1990s.

gina-03  She then left for Hollywood, facing the assaults of Howard Hughes who kept her sequestered for several months in a room at the Town House Hotel on Wilshire Boulevard, in Los Angeles; she replies to Humphrey Bogart (Beat the Devil, by John Huston, 1953), Burt Lancaster and Tony Curtis (Trapeze, by Carol Reed, 1956), Yul Brynner (Solomon and Sheba, by King Vidor, 1959), to Rock Hudson (Come September, by Robert Mulligan, 1961).
She came back to Italy in 1962, notably facing a two-month prison sentence in 1966, finally amnestied, for indecent assault in The Dolls, because of daring outfits. She makes films until 1973: The Private Navy of Sgt. O'Farrell by Franck Tashlin in 1968, That Splendid November by Mauro Bolognini in 1969, King, Queen, Knave by Jerzy Skolimovski in 1972, then plays a supporting role (that of the turquoise fairy) in The Adventures from Pinocchio, television series by Luigi Comencini.
In fact, she now devoted herself to her passion for photography from 1973, making a few appearances in American TV series during the 1980s (as Falcon Crest) or Italian soap operas in the 1990s.


 Gina & Marilyn

Le 14 septembre 1954, l'actrice italienne arrive à New York pour participier à la première de l'un de ses films. Le lendemain, soit le 15 septembre 1954, participant à des interviews pour la presse américaine, le journaliste Earl Wilson lui propose de rencontrer Marilyn Monroe, alors en tournage de la fameuse scène de la robe blanche qui se soulève par l'air d'une bouche de métro pour le film Sept ans de réflexion et tourné dans les rues de la ville (sur Lexington Avenue). Après les prises de vues, l'équipe du film se réfugie au cinéma du Trans-Lux Theatre: c'est là qu'Earl Wilson fait les présentations entre Gina Lollobrigida et Marilyn Monroe. La rencontre sera furtive, le temps de prendre quelques photos.
Toute sa vie, en interview, les journalistes aimaient demander à Gina de parler de Marilyn (elle fait partie des rares actrices européennes à avoir été prise en photographie avec Marilyn); elle faisait toujours remarquer que Marilyn était très belle et d'une grande sensibilité.
sur le blog: 15/09/1954 NYC - Sur le tournage de The Seven Year Itch partie 3

On September 14, 1954, the Italian actress arrived in New York to attend the premiere of one of her films. The next day, September 15, 1954, taking part in interviews for the American press, the journalist Earl Wilson offered her to meet Marilyn Monroe, then filming the famous scene of the white dress being lifted by the air of a metro entrance for the film The Seven Year Itch and filmed in the streets of the city (on Lexington Avenue). After the filming, the film crew takes refuge in the Trans-Lux Theater cinema: this is where Earl Wilson makes the presentations between Gina Lollobrigida and Marilyn Monroe. The meeting will be furtive, the time to take some photos.
All her life, in interviews, journalists liked to ask Gina to talk about Marilyn (she is one of the rare European actresses to have been photographed with Marilyn); she always pointed out that Marilyn was very beautiful and very sensitive.

gina-mm-01  

En août 1955, Joe DiMaggio, ex-mari de Marilyn, se rend en Europe. Il fait une escale à Paris avant de se rendre dans le village natal de ses parents à Palermo, en Sicile (Italie). Le 29 août 1955, il rend visite à l'équipe de tournage du film "Trapèze" au Cirque d'Hiver à Paris, où il est photographié avec Gina.

In August 1955, Joe DiMaggio, Marilyn's ex-husband, goes to Europe. He made a stopover in Paris before going to his parents' native village in Palermo, Sicily (Italy). On August 29, 1955, he visited the film crew of the film "Trapeze" at the Cirque d'Hiver in Paris, where he was photographed with Gina.

Gina_Joe-1956-set_trapeze 
Gina_Joe-1955-set_trapeze-1  Gina_Joe-1955-set_trapeze-2a  Gina_Joe-1955-set_trapeze-2b 
Gina_Joe-1955-set_trapeze-3  Gina_Joe-1955-set_trapeze-4 

Magazine Semaine du Monde, 21/09/1955, France
1955-09-21-semainedumonde-1 

Gina était aussi une grande sculptrice, certaines de ses oeuvres étant même parfois gigantesques (comme celle la représentant en Esmeralda). Elle a notamment fait une sculpture de petite taille représentant Marilyn Monroe qu'elle avait nommée "La Amica" ("L'Amitié" en italien).

Gina was also a great sculptress, some of her works being sometimes gigantic (like the one representing herself as Esmeralda). In particular, she made a small sculpture representing Marilyn Monroe which she had named "La Amica" ("Friendship" in Italian).

sculpture_gina_mm-1 

sculpture_gina_mm-2003-10-expo_Hotel de la Monnaie de Paris-1  sculpture_gina_mm-2003-10-expo_Hotel de la Monnaie de Paris-2 
Expo à l' Hotel de la Monnaie de Paris en octobre 2003

sculpture_gina-01  sculpture_gina-02 


Sur le web
article "Gina Lollobrigida parle de Marilyn" sur le blog Ava, Gene, Audrey et Les Autres Ava, Gene, Audrey et Les Autres
filmographie sur imdb 

photographies HQ sur Dr. Macro's


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand.

Posté par ginieland à 19:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

04 octobre 2022

Décès du photographe Douglas Kirkland

kirkland-1 Le photographe Douglas Kirkland est décédé à l'âge de 88 ans ce dimanche 02 octobre 2022 à son domicile de Los Angeles auprès de sa femme Françoise (aussi sa partenaire professionnelle).
Il reste l'un des photographes des plus prolifiques (près de 2 000 commandes dans sa carrière) qui a immortalisé le tout Hollywood (il a été le photographe officiel des films L'Odyssée de l'espace, Titanic, Moulin Rouge, Bye Bye Love, Gatsby le magnifique) .

On lui doit la "séance du lit" ou "Une nuit avec Marilyn", celle où Marilyn Monroe a posé devant son objectif, allongée dans un lit nue mais recouverte d'un drap blanc, une séance prise le 17 novembre 1961 et qui feront l'objet d'un livre "Douglas Kirkland, une nuit avec Marilyn". Ces photos ont été depuis maintes fois copiées (comme Angelina Jolie ou encore plus récemment Léa Seydoux pour la campagne publicitaire de Vuitton). 

kirkland-mm-1 

- sur le blog: 17/11/1961, Santa Monica - Bed Sitting de Douglas Kirkland

 kirkland-mm-4 


kirkland-1973  Photographer Douglas Kirkland died at the age of 88 this Sunday, October 02, 2022 at his home in Los Angeles next to his wife Françoise (also his professional partner).
He remains one of the most prolific photographers (nearly 2,000 commissions in his career) who immortalized all of Hollywood (he was the official photographer for the films A Space Odyssey, Titanic, Moulin Rouge, Bye Bye Love, The Great Gatsby).

We owe him the "Bed Sitting" or "An evening with Marilyn" session, the one where Marilyn Monroe posed in front of his lens, lying in a bed naked but covered with a white sheet, a session taken on November 17, 1961 and which will be the subject of a book "Douglas Kirkland, an evening with Marilyn". These photos have since been copied many times (like Angelina Jolie or even more recently Léa Seydoux for Vuitton's advertising campaign).

kirkland-mm-2  kirkland-mm-3  kirkland-mm-5  


- Site officiel Douglas Kirkland


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand.

Posté par ginieland à 19:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 septembre 2022

Décès d'Elisabeth II, Reine d'Angleterre

La Reine Elizabeth II est décédée paisiblement ce 8 septembre 2022, à l'âge de 96 ans.
Née le 21 avril 1926, elle est sacrée Reine à l'âge de 26 ans en 1952 suite au décès de son père qui était le Roi d'Angleterre; constituant ainsi un règne sur 70 ans, soit le règne le plus long de la Monarchie Britannique.

ELIZABETH-QUEEN 

 Queen Elizabeth II died peacefully on September 8, 2022, at the age of 96.
Born on April 21, 1926, she was crowned Queen at the age of 26 in 1952 following the death of her father who was the King of England; thus constituting a reign of 70 years, the longest reign of the British Monarchy.


the-queen-marilyn-monroe 

Marilyn Monroe a été présentée à la Reine Elisabeth le 29 octobre 1956 ; nées la même année, elles ont alors toutes les deux 30 ans. Marilyn aura du apprendre à faire la révérence pour la soirée de présentation à Londres.

Marilyn Monroe was presented to Queen Elisabeth on October 29, 1956; born the same year, they were both 30 years old. Marilyn will have to learn how to curtsey for the presentation evening in London.

ELIZABETH-MM-1 
ELIZABETH-MM-2 
ELIZABETH-MM-3 


Site Officiel The British Monarchy


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand. 

Posté par ginieland à 20:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 octobre 2017

Décès de Hugh Hefner

Hugh Hefner, fondateur de Playboy est décédé

Hugh Hefner, fondateur du magazine Playboy, pionnier de la presse érotique grand public, est décédé mercredi 27 septembre 2017 à l'âge de 91 ans, annoncé par Playboy via son compte Twitter, via cette citation d'Hefner: "La vie est trop courte pour vivre le rêve de quelqu'un d'autre". Il est mort chez lui, à Beverly Hills, dans son manoir -la "Playboy Mansion"- devenu célèbre par ses folles soirées avec ses playmates "bunnies". Sa mort est dûe à un arrêt respiratoire survenu après un arrêt cardiaque: Hugh Hefner souffrait depuis plusieurs semaines d'une septicémie, soit un empoisonnement bactérien du sang, qui l'ont considérablement affaibli.

hefner   Hefner a lancé le magazine Playboy en 1953: le premier numéro (de décembre 1953) figurait Marilyn Monroe en couverture. Le magazine va devenir célèbre et apporter sa pierre à la révolution sexuelle aux Etats-Unis. Il sera édité dans de nombreux pays.

Célèbre pour son magazine mais aussi sa vie d'excès et fêtes, entouré de ses nombreuses petites amies, le fondateur de Playboy continuait à sortir dans les discothèques et entretenait sa vie intime à coup de Viagra, dont il n'hésitait pas à faire la promotion.
Retraité depuis longtemps, Hugh Hefner a continué pendant des années à participer aux décisions au sein du magazine, choisissant par exemple les couvertures et les Playmates du mois. Sa playmate préférée était Pamela Anderson, qui détient le record du nombre de couertures du magazine (14 fois; elle fera d'ailleurs la couverture du dernier numéro de janvier/février 2016 incluant des photos de femmes nues dans ses pages).

Hugh Hefner repose au cimetière de Westwood Village Memorial Park de Los Angeles, placé à la droite de Marilyn Monroe: il avait en effet planifié sa place en achetant son caveau pour 75.000 dollars, en déclarant à l'époque: «L'idée d'être toute l'éternité à côté de Marilyn est trop doux pour passer à côté».

Enregistrer

Posté par ginieland à 16:04 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20 août 2017

Décès de l'acteur Jerry Lewis

Décès de l'acteur Jerry Lewis à 91 ans
20/08/2017

en ligne
sur liberation

L'humoriste américain, qui a tourné dans une cinquantaine de films, est mort ce dimanche à Las Vegas.

jerry-lewis-standing-with-column 

Jerry Lewis est mort ce dimanche matin (20 août 2017) à l'âge de 91 ans à son domicile de Las Vegas. Acteur et metteur en scène de plus de cinquante films, il a connu le succès notamment avec Docteur Jerry et Mister Love, considéré comme un chef d’œuvre en France, mais aussi de gros flops et des critiques au vitriol aux Etats-Unis. Lewis était aussi l’inventeur, dès 1966, du téléthon outre-atlantique, levant au total près de 1,5 milliard de dollars pour la recherche contre la dystrophie musculaire. «Jerry Lewis est-il un simple pitre ou un grand cinéaste ?» feignait de se demander en 1998 notre critique ciné Louis Skorecki lors de la ressortie en salles du Tombeur de ces dames. «Dès son second film en tant que cinéaste, l’ancien souffre-douleur de Dean Martin savait danser, se laissant aller au passage à un tango travesti avec le plus gracieux des gangsters d’amour, le beau George Raft», poursuivait ce dernier. Et Skorecki de conclure : «Jerry Lewis, lui, lorgnerait plutôt du côté des deux génies immatures du cinéma muet, Harry Langdon et Stan Laurel, les seuls à avoir eu la délicatesse de ne pas signer leurs films.»


Jerry et Marilyn
> Le 9 février 1953, il participe à la remise du prix Photoplay :
1953_photoplay_jerrylewis  
> Le 24 février 1953, avec Dean Martin, ils jouent un skecth
quand Marilyn reçoit le prix Redbook :
1953_02_24_TvShowMartin_Lewis_00120_1  1953_02_24_TvShow_RedBookAward_00110_1 
> Le 11 mars 1955, ils participent au Friars Club Testimonial Dinner :
1955-friars-with_milton_berle-Page no date etc 04  

© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.

Enregistrer

Enregistrer

Posté par ginieland à 20:59 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 octobre 2016

Décès / Death - Georges Barris

Décès du photographe Georges Barris, à l'âge de 94 ans, le 30 septembre 2016.

Sur le blog: Tag George Barris


 George Barris, Who Took the Last Photos of Marilyn Monroe, Dies at 94
Article published on 10/02/2016
online hollywoodreporter

george_barris_photograhper  He photographed the actress on a beach in Santa Monica in July 1962, just weeks before her death.

George Barris, the photojournalist who took the last professional shots of Marilyn Monroe, died Friday at his home in Thousand Oaks, Calif., his daughter Caroline told The Hollywood Reporter. He was 94.

Barris photographed the actress on a windswept beach in Santa Monica on July 13, 1962, about three weeks before she was found dead of a drug overdose at age 36. He moved to France after her death and remained there for two decades.

In 1995, Barris published a book, Marilyn: Her Life in Her Own Words: Marilyn Monroe's Revealing Last Words and Photographs, that featured his iconic photos. He said that they had been working on the book together.

Eight of his prints, several of which showed Monroe in a bikini or wrapped in a towel, were sold at auction in May 2015.

Barris and Monroe became friends after they met on the set of The Seven-Year Itch (1955).

"When I first saw her, I thought she was the most beautiful, fantastic person I'd ever met," Barris told the Los Angeles Daily News in 2012. "She completely knocked me off my feet."

He said that he never believed that her death was a suicide.

While on assignment for Cosmopolitan, Barris photographed Elizabeth Taylor while she filmed Cleopatra (1963) in Rome, and during his career he also shot such stars as Steve McQueen, Marlon Brando, Charlie Chaplin, Frank Sinatra, Clark Gable, Sophia Loren and Walt Disney. His daughter also said that he photographed Chubby Checker for the singer's "The Twist" record cover.

A native of New York City, Barris enlisted in the U.S. Army and served in the office of public relations during World War II. He was Gen. Dwight D. Eisenhower's personal photographer for the welcoming Victory Parade in New York on June 19, 1945.

Survivors also include his wife Carla, another daughter, Stephanie; and his mentee, Xavier Clemente.


> A lire aussi l'article hommage du The Telegraph : "George Barris, photojournalist who captured Marilyn Monroe's final weeks – obituary"

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par ginieland à 19:08 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 février 2015

Décès de Skye McCole Bartusiak

 Skye-McCole-Getty 


La mort de Skye McCole Bartusiak, la fille de Mel Gibson dans The Patriot
Par Lorelei BOQUET-VAUTOR
Publié le 20 juillet 2014
en ligne sur 
lci.tf1.fr

Le corps de la jeune actrice a été trouvé sans vie vendredi 18 juillet 2014 à son domicile, situé dans l'état du Texas.

Vendredi matin (18/07/2014), on a retrouvé le corps sans vie de Skye McCole Bartusiak, dans le garage situé à l'arrière de sa résidence personnelle. La jeune actrice était âgée de 21 ans. Pour l'heure, la cause de sa mort reste inconnue et la police de l'état du Texas aux Etats-Unis n'a que peu d'indices sur ce qui aurait pu se dérouler au moment du drame. Bien qu'une autopsie soit prévue dans les jours à venir, les autorités penchent pour une mort de cause naturelle.  
 
Si Skye McCole Bartusiak a fait ses premières armes à la télévision, on l'avait découverte au cinéma dans les années 2000 dans le film The Patriot. Alors âgée de 7 ans, elle y interprétait Susan, la fille de Benjamin Martin, un vétéran de la Guerre de Sept ans entre la France et l'Angleterre, joué par l'acteur Mel Gibson. Elle est ensuite apparue dans Pas un mot, aux côtés de Michael Douglas et Brittany Murphy, elle aussi décédée en 2009.

Tout au long de sa jeune carrière, Skye McCole Bartusiak a interprété plusieurs rôles dans des téléfilms ou séries américaines. En 2003, elle l'aperçoit notamment aux côtés de Katherine Heigl dans A la conquête d'un cœur, un des épisodes de la saga tirée des romans de Janette Oke.


Skye McCole Bartusiak (The Patriot) : Les causes de sa mort, à 21 ans, révélées
Publié le 14 octobre2014
en ligne sur 
purepeople

skye-mccole-bartusiak-fait-la-promotionEn juillet, la mort tragique et brutale de Skye McCole Bartusiak, actrice connue pour avoir incarné la fille de Mel Gibson dans le cultissime The Patriot, ébranlait Hollywood. La jeune femme, alors âgée de 21 ans, avait été retrouvée à son domicile texan. Les circonstances de son décès étaient alors inconnues, TMZ révélant deux jours plus tard, le 21 juillet, que l'amie d'enfance d'Abigail Breslin avait probablement succombé dans son sommeil à une attaque. Raté.

Trois mois après sa mort, l'enquête révèle en fait que Skye McCole a été victime d'une overdose accidentelle. "La cause exacte de la mort est un accident dû aux effets combinés de l'hydrocodone, du difluoroethane et du carisoprodol", a assuré une source de l'Institut de sciences médico-légales du comté de Harris (Harris County Institute of Forensic Sciences) au site américain People. Lorsqu'on rentre dans les détails, on se rend compte que l'hydrocodone est un analgésique narcotique très puissant considéré chez nous comme un stupéfiant, et que le difluoroethane est un gaz utilisé dans des dépoussiérants fabriqués aux États-Unis et se pose comme un produit toxique lorsqu'il est inhalé (TMZ en déduit que la défunte en a fait cet usage). Enfin, le carisoprodol est un médicament générique proche de l'aspirine.

La mère de Skye, Helen, avait affirmé peu après sa mort sur CNN que sa fille souffrait de troubles épileptiques. "Elle était une adorable et vraiment belle fille. Cette fille a vécu une vie si incroyable", avait-elle alors confié.

Actrice qui a fait de nombreuses apparitions dans des courts métrages, Skye McCole Bartusiak avait récemment joué dans Sick Boy, un film d'horreur de 2012, genre où on l'avait remarquée sept ans plus tôt face à Emily Deschanel dans Boogeyman. Adolescente, on l'avait vue se distinguer dans la petite lucarne avec la saison 2 de 24 (avec Kiefer Sutherland), où elle jouait Megan Matheson. Aussi active sur les planches, elle avait donné la réplique à Hilary Swank en 2003 dans une pièce de théâtre.


Skye McCole Bartusiak interpétait Norma Jeane enfant
dans le biopic Blonde en 2001:

blonde-skye_mccole-mm-1  

Posté par ginieland à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 décembre 2014

Décès de Phil Stern

Décès du photographe Phil Stern, 95 ans, ce samedi 13 décembre 2014.

>> Voir les photos de Marilyn par Phil Stern

1955_mm_by_phil_stern   1956-03-03-BeverlyGlenBoulevard-press_party-012-by_phil_stern-1a
1953_02_24_martin_lewis_show_mm_011_1  1953_03_09_Photoplay040_Gala00600_byFlorea_010 1953_06_26_graumans_chinese_theatre_by_phil_stern  
MONROE__MARILYN___PHIL_STERN_1953373_1_   1953_09_13_jack_benny_show_by_phil_stern   


logo_mol

 Famed Hollywood photographer Phil Stern who captured some of the most iconic portraits of stars including Marilyn Monroe, James Dean and Frank Sinatra dies at 95
By Sophie Jane Evans for MailOnline
Published: 20:41 GMT, 14 December 2014 | Updated: 22:23 GMT, 14 December 2014
online on 
dailymail.co.uk/

Phil Stern, 95, passed away in California on Saturday, agent confirmed
He was responsible for some of the most iconic portraits of celebrities
These included stars Marilyn Monroe, James Dean and Marlon Brando
He also captured President Kennedy's inauguration and Lauren Bacall
Stern become renowned for his photography during Second World War
Director Brett Ratner has paid tribute to the 'legendary photographer'

Photographer Phil Stern, who was responsible for some of the most iconic portraits of Hollywood stars including Marilyn Monroe, James Dean and Frank Sinatra, has died at the age of 95.
Stern, who also photographed John Wayne, Marlon Brando, Lauren Bacall, Humphrey Bogart and President Kennedy’s inauguration, passed away in California on Saturday, his agent confirmed.

phil_stern-1

On Sunday morning, director Brett Ratner took to Instagram to express his sadness at his longtime friend's death, writing: 'My good friend pictured here passed today! #PhilStern 95 year old.'

 phil_stern-3
phil_stern-3-2  

Posting a photo of himself walking with Stern on a film set, he added: 'Legendary photographer with an amazing life! Grateful that I was there for his 95th birthday!'
On Sunday afternoon, he uploaded another photo of himself posing with the photographer on his 90th birthday. Despite looking frail and being hooked to tubes, Stern was seen beaming widely. 

phil_stern-2  phil_stern-2-2 

During his career, 'Snapdragon' Stern worked as a special still cameraman on an array of films, including 'Guys and Dolls'  and 'Close Encounters of the Third Kind', Variety reported.
He also become renowned for his photography while serving as a U.S. Army Ranger in the 'Darby's Rangers' unit in the North African and Italian campaigns during World War II.

phil_stern-4 phil_stern-6 

'There were a lot of very ugly things during the war - and a lot of very beautiful things,' Stern told the magazine earlier this year. 'I photographed everything.”
He was later decorated with a Purple Heart for his services. Ater the war, Stern settled in Los Angeles, where he became a staff photographer for LOOK magazine.
Over the past few decades, his photos of Marilyn Monroe and James Dean have gained iconic status, while he has also photographed Louis Armstrong, Orson Welles and Joan Crawford.
He even contributed photos for albums by artists Liza Minnelli, Ella Fitzgerald and Count Basie.

phil_stern-5
Celebrated: Stern is pictured at Photo LA's
22nd Annual Photographic Art Exposition in January last year

For the final years of his life, Stern resided at the Veterans Home of California, where he continued to wear a camera around his neck and take photographs of those around him.
In a touching tribute, Stern's worldwide agent, Geoff Katz, of Creative Photographers Inc, described the photographer as a 'one-of-a-kind' talent who lived a 'full and exciting life'.
He told MailOnline: 'I am honored and privileged to have worked with Phil over the last 20 years. It has been an amazing journey, he was one of a kind. I will treasure the time I spent with Phil and his family, His legacy will live on through his iconic images.'

Stern's sons, Peter and Tom, have donated 95 prints from their father's work (WW2, Jazz and Hollywood) to the the West Los Angeles VA Hospital as a permanent exhibition.
The photographer's autobiography, 'Phil Stern: A Life’s Work', was published in October 2003.

Posté par ginieland à 23:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,