18 mars 2018

Movieland, 1952, July

Movieland

1952-07-movieland-usa-cover 

pays magazine: USA
paru en juillet 1952
article: "I Dress for Men says Marilyn Monroe"

1952-07-movieland-usa-p01  1952-07-movieland-usa-p02 
1952-07-movieland-usa-p03  1952-07-movieland-usa-p04 

 Editor's note: the girl with built in wolf whistle is obviously qualified to talk on this subject. We hear that lunch time - when Marilyn Monroe is around - is like "MALE call" - Her table is the busiest one in the Twentieth Century-Fox commissary, the Cafe de la Paix. Women know you can't resist a magnet, too. During the making of "We're Not Married" Marilyn was lined up with a bevy of other bathing beauties. One of the girls had won 15 beauty contests, and a studio man asked her, "How would you feel about competing with Marilyn Monroe?" Said the girl, "I'd quit!"

   I wonder why most women dress for women ? I think that's a mistake; for myself it would be, anyway. I happen to like men, so I usually like the same things they like. Therefore it's a matter of simple logic that, of course, I dress for men !
    Also, I am aware, that I am a woman, and I enjoy being a woman. I don't think I could dress like the illustrations in the high - fashion magazines. For that you require what is thought as a Vogueish figure, and is, I believe, a boyish type figure and I don't have a boyish figure.
    To begin with, I believe your body should make your clothes look good - instead of using clothes to make the body conform to what is considered fashionable at the moment, distorted or not. That's why I don't care for  " unorganic" clothes- clothes that have no relation to the body. Clothes, it seems to me, should have a relationship to the body, not be something distinct from it.
    
I don't feel that ruffles mean femininity. You can't put on womanliness; you have to be womanly. Part of being a woman is the desire to please a man, a very important part. That's nature, and you can't get away from it.
    In the 20th Century-Fox picture I am doing with Cary Grant , "Monkey business", I wear only two dresses. They're daytime dresses, somewhat on the tailored side. But they prove you don't have to be obvious to be feminine. Billy Travilla has designed them first, to follow natural body lines, and second, without any attempt to disguise the fact that there is a body underneath.
    I have been criticized for wearing as little lingerie as possible. Yet, I have also been accused of appearing in the Twentieth Century-Fox commissary in lingerie. It happened while I was making "We're Not Married" - in which I wear a one piece black bathing suit. One day I went directly to lunch in that suit, with a robe worn over it. The shooting schedule called for me to wear the bathing suit all day, so I kept it on. The robe must have done a pretty good job of covering me, because the next day a column carried the report that I had lunched in bra and panties !
    The only people who have criticized my clothes so far are women. It all started when a columnist disliked a dress I wore to a cocktail party and said I would have looked better in hopsacking. The studio then released a picture of me as "the girl who looks good even in hopsacking". Later, still carrying the ball, a columnist criticized another cocktail  party dress I wore, saying I should have worn a gunnysack.
    But I wore the very same dress for 10,000 Marines at Camp Pendleton, and they seemed to like it. At least, I heard no complains! This was a strapless beige lace dress that dipped, not too much in front and had a fishtail effect in back. How wrong can you go with simple beige lace ?
    Men like simplicity in clothes, and so do I. There’s nothing so startling about that. Many famous women have followed the basic rules of selecting suitable, timeless clothes that they can wear for years. And in basic colors like black, white, grey and red. Red gets response ! Busy prints or busy lines in a dress get tiring.
    Of course, it’s natural for women to respond to the freshness of fashion edicts; like this is a purple season, or the bouffant silhouette is it. There’s something feminine in that, too. Personally, I get the same satisfaction out of changing my hair. Since before  “The Asphalt Jungle”, when it was longer, I have kept it shorter, but I try to do different things with it.
    So far as clothes are concerned, I’ll pass up the blandishments of writers, and stick to what’s suitable for me. In that I go from one extreme to the other. I like blue-jeans, slacks and suits or “everything” in dressing up. But you can be feminine even in jeans, but even my jeans fit! I buy boys’ jeans, because they are long waisted like me; and boys’ shirts to go with them.
     I have two favorite suits. One is black Christian Dior; but instead of wearing a blouse or gilet, I wear fresh red roses at the plunged neckline. I like to wear flowers; I even have some artificial ones for times when fresh ones aren’t handy.
    The other suit is a brown very fine-checked, with which I wear yellow roses at the neckline. This one is scooped out, so sometimes I substitute a white pique collar. Or I like to wind scarfs around and let one end fly over the shoulder; that leaves half scarf, half flesh in the neckline.
    My love for dressy clothes might have a psychological implication. When I went to school, I had exactly two navy skirts and two white blouses. I washed one and wore the other. But because they looked so much alike, my school mates made fun of me because I had only one outfit.
    But I am afraid I buy such things as cocktail and dinner dresses because they’re beautiful and feminine, rather than because I need many of them, in my present way of life. I have yet to go to my first premiere. Someday I might, but not yet. I don’t care for nightclubs. I go out with a man because I want to see him, not be seen because it’s the thing to do. I don’t go out with anyone unless I like him, and if you like a man, there are many more things to do than go to a nightclub. 
     So in the meantime, I would just as soon stay home with Tolstoi or Thomas Wolfe  - or even go for a walk alone. Three evenings a week my jeans-suit-and-slack wardrobe is much more suitable, anyway. One night I spend in a literature class at U.C.L.A., and two more studying with Lottie Goslar, the European pantomimist.
     To get back to why I dress for men, I think the big difference in the outlook of the sexes on fashion is that a woman will think of a dress for itself, but a man will think of it in relationship to the woman who is wearing it. So do I. 
    That’s why I like to feel that I am right for my clothes, too. I don’t want to be bone thin, and I make it a point to stay the way I want to be. A breakfast of hot milk with two raw eggs means energy without fat. I like rare steaks and green salads and vegetables, too. Rather than wonder, should I eat dessert ? I just go on an ice cream binge once a week (chocolate, please !). And, of course, if you don’t like girdles, you’re going to exercise. Working out with light weight dumbbells, and a slow, relaxed dog trot around the block are very good for toning muscles. You have to be friends with your clothes if you’re going to dress for men – no too tight zippers or unnecessary doodads to make you uncomfortable ! Sometimes their acceptance is just in their response, but the response tells me I am right. Dressing for men is natural for a woman. After all, you can’t get away from basic fundamentals! – who wants to ?


Traduction

Note de la rédaction: la fille avec un sifflet de loup est évidemment qualifiée pour parler de ce sujet. Nous entendons que l'heure du déjeuner - quand Marilyn Monroe est dans le coin - est comme "un appel aux HOMMES" - Sa table est la plus occupée du restaurant de la Twentieth Century-Fox, le Café de la Paix. Les femmes savent que vous ne pouvez pas résister à un aimant, aussi. Pendant le tournage de "We're Not Married", Marilyn était alignée avec une foule d'autres beautés en maillot de bain. Une des filles avait gagné 15 concours de beauté, et un homme de studio lui a demandé: «Comment te sentirais-tu en compétition avec Marilyn Monroe ?" et la fille de répondre, "Je démissionnerais !"

    Je me demande pourquoi la plupart des femmes s'habillent pour les femmes ? Je pense que c'est une erreur; pour moi, cela le serait, de toute façon. Il m'arrive d'aimer les hommes, alors j'aime habituellement les mêmes choses qu'ils aiment. Par conséquent, c'est une question de logique simple que, bien sûr, je m'habille pour les hommes !
    Aussi, je suis consciente, que je suis une femme, et j'aime être une femme. Je ne pense pas que je pourrais m'habiller comme les illustrations dans les magazines de haute couture. Pour cela, vous avez besoin de ce qui est considéré comme une figure de Vogue, et je crois que c'est une figure de type masculine et je n'ai pas cette ligne masculine.
    Pour commencer, je crois que votre corps devrait faire en sorte que vos vêtements soient beaux - au lieu d'utiliser des vêtements pour que le corps se conforme à ce qui est considéré à la mode en ce moment, déformé ou non. C'est pourquoi je ne me soucie pas des vêtements «inorganiques», qui n'ont aucun rapport avec le corps. Les vêtements, me semble-t-il, devraient avoir une relation avec le corps, ne pas être quelque chose de distinct.
    Je ne pense pas que les volants signifient la féminité. Vous ne pouvez pas mettre de la féminité; tu dois être femme. Une partie d'être une femme est le désir de plaire à un homme, une partie très importante. C'est la nature, et vous ne pouvez pas vous en éloigner.
     Dans le film de la 20th Century-Fox que je fais avec Cary Grant, "Monkey business", je ne porte que deux robes. Ce sont des robes de jour, un peu côté tailleur. Mais elles prouvent que vous n'avez pas besoin d'être évident pour être féminin. Billy Travilla les a conçus en premier, pour suivre les lignes naturelles du corps, et en second lieu, sans aucune tentative de déguiser le fait qu'il y a un corps en dessous.
    On m'a reproché de porter le moins de lingerie possible. Pourtant, on m'a aussi accusé d'être apparue dans le restaurant de la Twentieth Century-Fox en lingerie. C'est arrivé pendant que je faisais "We're Not Married" - dans lequel je porte un maillot de bain noir d'une seule pièce. Un jour, je suis allée directement déjeuner dans ce costume, avec une robe portée par dessus. les horaires de tournage m'ont amené à porter le maillot de bain toute la journée, alors je l'ai gardé. La robe doit avoir fait un assez bon travail de me couvrir, car le lendemain une colonne portait le rapport que j'avais déjeuné en soutien-gorge et en culotte !
    Les seules personnes qui ont critiqué mes vêtements jusqu'à présent sont les femmes. Tout a commencé quand un chroniqueur n'aimait pas une robe que je portais à un cocktail et a dit que j'aurais eu l'air mieux vêtue dans un sac à houblon. Le studio a ensuite publié une photo de moi comme "la fille qui a l'air bien même en houblon". Plus tard, portant toujours à un bal, un chroniqueur a critiqué une autre robe de cocktail que je portais, disant que j'aurais dû porter une sacoche.
    Mais je portais exactement la même robe pour 10 000 Marines au Camp Pendleton, et ils semblaient l'aimer. Au moins, je n'ai entendu aucune plainte ! C'était une robe bustier en dentelle beige plongeante, pas trop en avant, et avait un effet queue de poisson à l'arrière. À quel point pouvez-vous aller avec de la dentelle beige simple ?

     Les hommes aiment la simplicité dans les vêtements, et moi aussi. Il n'y a rien de si surprenant à ce sujet. Beaucoup de femmes célèbres ont suivi les règles de base de la sélection de vêtements appropriés et intemporels qu'elles peuvent porter pendant des années. Et dans les couleurs de base comme le noir, blanc, gris et rouge. Le rouge obtient une réponse ! Les impressions occupées ou les lignes occupées dans une robe deviennent fatigantes.
     Bien sûr, il est naturel pour les femmes de réagir à la fraîcheur des dictats de la mode; comme ceci est une saison pourpre, ou cela la silhouette bouffante. Il y a quelque chose de féminin là-dedans aussi. Personnellement, j'ai la même satisfaction de changer de coiffures. Avant "The Asphalt Jungle", quand ils étaient plus long, je l'ai ai fait plus court, mais j'essaie de faire différentes choses avec.

    En ce qui concerne les vêtements, je vais laisser passer les flatteries des écrivains et m'en tenir à ce qui me convient. En cela, je vais d'un extrême à l'autre. J'aime les blue-jeans, les pantalons et les costumes ou «tout» pour m'habiller. Mais vous pouvez être féminine, même en jeans, mais même mon jean me sied ! J'achète des jeans pour garçons, car ils sont longs comme moi; et des chemises des garçons pour aller avec.
    J'ai deux tenues préférées. L'une est une tenue noire de Christian Dior; mais au lieu de porter un chemisier ou un gilet, je porte des roses rouges fraîches à la plongée de l'encolure. J'aime porter des fleurs; J'en ai même des artificiels pour les moments où les fraîches ne sont pas pratiques.
     L'autre tenue est d'un brun très fin, avec laquelle je porte des roses jaunes à l'encolure. Celle-ci est creusée, donc parfois je substitue un collier de pique blanc. Ou j'aime enrouler des écharpes autour et en laisser une fine voler sur l'épaule; cela laisse moitié écharpe, moitié chair dans l'encolure.
     Mon amour pour les vêtements habillés pourrait avoir une implication psychologique. Quand j'allais à l'école, j'avais deux jupes exactement de la marine et deux blouses blanches. J'en lavais une et portait l'autre. Mais parce qu'elles se ressemblaient tellement, mes camarades d'école se moquaient de moi parce que je n'avais qu'une seule tenue.
     Mais j'ai peur, j'achète tellement de choses comme des robes de cocktail et de dîner parce qu'elles sont belles et féminines, plutôt que, parce que j'en ai besoin de beaucoup, dans mon mode de vie actuel. Je dois encore aller à ma toute première de film. Un jour je pourrais, mais pas encore. Je ne me soucie pas des boîtes de nuit. Je sors avec un homme parce que je veux le voir, ne pas être vu parce que c'est la chose à faire. Je ne sors avec personne seulement si je l'aime bien, et si vous aimez bien un homme, il y a beaucoup plus de choses à faire que d'aller dans une boîte de nuit.
     Alors, entre-temps, je resterais simplement chez moi avec Tolstoi ou Thomas Wolfe, ou je me promènerais seul. Trois soirs par semaine, ma garde-robe de jeans et tenues de relâche est beaucoup plus appropriée, de toute façon. Une nuit, je suis allée à un cours de littérature à U.C.L.A., et deux autres à étudier avec Lottie Goslar, la pantomimiste européenne.

     Pour en revenir à la raison pour laquelle je m'habille pour les hommes, je pense que la grande différence dans la perspective des sexes sur la mode est qu'une femme va penser à une robe pour elle-même, mais un homme y pensera par rapport à la femme qui la porte
. Donc, moi aussi.
    
C'est pourquoi j'aime sentir que je suis bien dans mes vêtements aussi. Je ne veux pas être maigre, et je me fais un devoir de rester comme je veux être. Un petit déjeuner de lait chaud avec deux œufs crus signifie de l'énergie sans graisse. J'aime les steaks saignants et les salades vertes et les légumes, aussi. Plutôt que de me demander, devrais-je manger un dessert ? Je m'accorde une crème glacée une fois par semaine (au chocolat, s'il vous plaît !). Et, bien sûr, si vous n'aimez pas être gainée, vous allez faire de l'exercice. Travailler avec des haltères légeres, et doucement, trottinant comme un chien autour du quartier sont très bons pour la tonicité des muscles. Vous devez être amis avec vos vêtements si vous vous habillez pour les hommes - pas de fermetures éclaires trop serrées ou des ornements inutiles pour vous mettre mal à l'aise ! Parfois, leur acceptation est juste dans leur réponse, mais la réponse me dit que j'ai raison. S'habiller pour les hommes est naturel pour une femme. Après tout, vous ne pouvez pas échapper aux fondamentaux de base ! - qui le veut ?

08 mai 2016

Expo Femmes en Dior Sublime élégance d'un portrait

2016-expo-110495665_o  Du 5 mai au 25 septembre 2016, exposition Femmes en Dior au Musée Christian Dior de Granville. 

Description:
FEMMES EN DIOR
- Sublime élégance d'un portrait -
Exposition printemps-été 2016

Dans le cadre du festival Normandie Impressionniste 2016 consacré au thème du portrait, le musée Christian Dior présente l’exposition FEMMES EN DIOR. Sublime élégance d’un portrait.
Cette exposition propose de découvrir l’œuvre et les sources d’inspiration du grand couturier et de ses successeurs à travers l’évocation de personnalités emblématiques du monde de l'aristocratie, du spectacle, du théâtre ou du cinéma, ainsi que des figures de l'élégance française et internationale : la princesse Grace de Monaco, Joséphine Baker, Marilyn Monroe, Charlize Theron, Marion Cotillard...
Un ensemble exceptionnel de quatre-vingt-dix robes de Haute Couture, des photographies, des dessins et des tableaux mettent en lumière l’élégance des femmes en Dior et les moments où la création Dior fait corps avec leur apparence et leur personnalité.

2016-expo_dior 

Lieu et adresse: Musée Christian Dior, Villa les Rhumbs, Rue d'Estouteville, 50400 Granville
Le musée n'est pas accessible aux personnes à mobilité réduite.

Horaires: Tous les jours de 10h à 18h30 - Fermeture de la billetterie à 18h00 - Durée estimée de la visite libre: environ 45 minutes
Tarifs: plein : 8 € / réduit (étudiants, demandeurs d'emploi, visiteurs handicapés) : 4 € / Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans
Entre les musées : le billet d’entrée au musée Christian Dior donne accès à un billet tarif réduit pendant une semaine au Musée d’art moderne Richard Anacréon pour visiter l’exposition Belles de nuit. Portraits de femmes sous la plume et le pinceau. 1905-1940 (Festival Normandie Impressionniste 2016).

Site: musee-dior-granville.com

Posté par ginieland à 19:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

02 décembre 2014

Publicité Rouge Dior 2014

Année: 2014
Marque / Produit: Rouge Dior (rouge à lèvres)
Pays: USA / Europe
Référence à Marilyn: bande sonore 'You'd be Surprised'
Star: Natalie Portman


> Le Making-of

Posté par ginieland à 23:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 décembre 2014

Publicité Rouge Dior 2013

Année: 2013
Marque / Produit: Rouge Dior (rouge à lèvres)
Pays: USA / Europe
Référence à Marilyn: bande sonore 'You'd be Surprised'

Posté par ginieland à 20:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

01 février 2014

Manteau beige en poil de chameau

Camel Hair Overcoat
manteau en poil de chameau 

 1953

C'est un manteau de la garde robe personnelle de Marilyn Monroe. Approprié pour l'hiver, il est long, en poil de chameau, de couleur beige, avec un large col, de gros boutons, ceintré à la taille par une large ceinture avec une boucle surdimensionnée. C'est un manteau classique et moderne à la fois, intemporel, et luxueux car signé Christian Dior. Marilyn le porta à diverses occasions lors de l'année 1953, jusqu'en 1954:

Marilyn porte ce manteau le 1er septembre 1953 lors de son départ du Canada (qui marque la fin du tournage des scènes extérieures du film "La rivière sans retour") et pour une séance photos de Milton Greene: elle marche alors avec des béquilles car elle portait un plâtre après s'être foulée la cheville sur le tournage du film:

1953_08_Vancouver_International_Airport_RONR_mitchum_lunettes_1c  1953_82758858_o 
marilyncrutches1   marilyncrutches5  marilyncrutches9 
marilyn_monroe_CA_166 1953_looking_negatives_by_greene_020_1 1953_looking_negatives_by_greene_021_1  

Marilyn est à nouveau vue avec ce manteau le 10 septembre 1953 en sortant des répétitions pour l'émission du 'Jack Benny Show' (qui sera diffusée trois jours plus tard) à Los Angeles, en compagnie de Jack Benny:

1953_Marilyn_JackBenny_010_010 1953_Marilyn_JackBenny_010_020

Puis Marilyn le porte encore le 4 décembre 1954 à une soirée au Palm Spring Racquet Club:

1950s-rare-raquet_club-bamboo_room-with_charlie_farrell_william_powell 1954_Marilyn_Natural_011_Coat_010_withWilliamPowell_1 1954_Marilyn_Natural_011_Coat_inRacquetClub_withWPowell

Et probablement la même année, à New York:

 1954_Marilyn_Natural_030_Coat_Glasses_010  1954_Marilyn_Natural_030_Coat_Glasses_020_withMilton_1 

En Hiver 1955 à New York, Marilyn est photograhiée par ses fans:

1955-01-new_york-mm_in_camel-turtleneck-01-1  1955-01-new_york-mm_in_camel-turtleneck-collection_frieda_hull-1-1a  


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand. 

Posté par ginieland à 12:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14 octobre 2013

Publicité "Rouge Dior"

Année: 2013
Marque / Produit: Dior  / Rouge à lèvre
Pays:  France
> contient la chanson de Marilyn "You'd be surprised"

> Le making-of avec Natalie Portman

Posté par ginieland à 19:07 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 avril 2012

10/07/1962 BackLess Black Dress par Bert Stern

The Last Sitting
day 2
 

Le 10 juillet 1962, deuxième séance photos avec Bert Stern, dans le bungalow 96, l'une des plus grande suite du Bel Air Hotel de Los Angeles. Portraits de mode de Marilyn Monroe portant une longue robe noire Dior.

 **** Backless Black Dress ****
contact_p154_03 contact_p153_03a contact_p154_04
contact_p152_04 contact_p152_06b contact_p152_07
contact_p172_12 contact_p164_09 contact_p152_12
contact_p152_10 contact_p152_11 contact_p166_06
contact_p164_02 contact_p168_01 contact_p168_03
contact_p172_10 contact_p156_06 contact_p156_09
contact_p156_11 contact_p156_12 contact_p158_02
contact_p156_07 contact_p160_02 contact_p162_05
contact_p160_07 contact_p162_03 contact_p162_08
contact_p162_12 contact_p162_11 contact_p162_06
contact_p162_06a contact_p162_01
contact_p158_07 contact_p158_09
contact_p158_11 contact_p158_11a contact_p158_12
contact_p154_07 contact_p154_09 contact_p154_10
contact_p154_12 contact_p156_01 contact_p156_02
contact_p164_06 contact_p164_07 contact_p164_03
contact_p164_10 contact_p164_12 contact_p166_04
contact_p170_11 contact_p170_12
contact_p173_photo contact_p174_01 contact_p174_03
contact_p174_05 contact_p174_07 contact_p174_08
contact_p174_11 contact_p176_06a
contact_p178_10 contact_p180_01 contact_p180_10
contact_p180_12 contact_p182_10 contact_p180_05
contact_p186_02 contact_p188_08 contact_p182_02
contact_p184_07 contact_p186_07
contact_p190_02 contact_p190_03 contact_p190_04
contact_p190_09 contact_p190_10 contact_p192_01
contact_p192_02 contact_p192_03 contact_p192_04

     >> Photos signées par Stern
contact_p154_03_signed  

mm_by_stern-H5945-L78759358 mm_by_stern-H5945-L78804687 mm_by_stern-H5945-L80532640 


>> Planches Contact
contact_p152 contact_p154 contact_p156
contact_p158 contact_p160 contact_p162
contact_p164 contact_p166 contact_p168
contact_p170 contact_p172 contact_p174
contact_p176 contact_p178 contact_p180
contact_p182 contact_p184 contact_p186
contact_p188 contact_p190 contact_p192
contact_page1 contact_page2

   >> couvertures de magazines
ph_stern_mag_vocable_2006_10_05 2010_08_01_sunday_date_grece_1 docu_arte_Bert_Stern_Marilyn_Monroe_robe_noire

 

Posté par ginieland à 16:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 septembre 2011

Marilyn Monroe, star de la pub

Marilyn Monroe, star de la pub
article publié sur parismatch.com 
par Kahina Sekkai le jeudi 8 septembre 2011

Marilyn_Monroe_Dior 

Près de 50 ans après sa mort, Marilyn Monroe est toujours au cœur de la publicité. Grâce aux montages, l’actrice vend désormais des voitures, des jeans ou des parfums.

Glamour un jour, glamour toujours. Quarante-neuf ans après sa mort, Marilyn Monroe est encore au centre de l’attention des médias. Sa beauté, son talent, mais aussi le mystère qui l’entoure, font d’elle l'un des visages les plus repris. Et les publicitaires ne s’y sont pas trompés. Outre de nombreuses allusions à l’actrice –la robe d’une bouteille de vodka se soulevant, comme dans «Sept ans de réflexion», ou encore un mannequin aux cheveux blonds peroxydés et robe blanche-, Marilyn elle-même apparaît dans de nombreux films commerciaux. Le dernier en date, celui du parfum «J’adore» de Dior. Alors que la belle Charlize Theron se faufile jusqu’au podium, on aperçoit une Marilyn glissant un «Dior, j’adore», symbole du glamour éternel.

D’autres publicités remettent la star de «Les hommes préfèrent les blondes» au goût du jour. En 1993, la marque américaine Gap lance une série de photos de légendes portant des pantalons que l’entreprise réédite. En 1998, Levi’s relance l’idée du jean, que Marilyn était une des premières à porter dans le film de John Huston «Les désaxés», avec la campagne «Our models can beat up your models» («Nos modèles peuvent battre les vôtres»), en opposition à la vague des supermodèles Kate Moss ou Naomi Campbell. En photographie, Marilyn a même été reprise par des marques comme Mastercard ou Mercedes Benz.

Vendre des produits, même après sa mort

Mais un nouveau procédé fait son apparition chez les publicitaires, dès 1994. Dans un spot pour le parfum Chanel n°5, le visage de la star peroxydée vient se fondre dans celui de Carole Bouquet, pour que Marilyn chante son célébrissime «Poupoupidou», suivi d’un «You know what I mean: number 5!», ou «Vous savez ce dont je parle: numéro 5!» La marque Citroen ira plus loin à l’occasion de la promotion de la réédition de la DS3 en 2010. La publicité reprend une interview de Marilyn, doublée par une voix similaire à celle de l’actrice. «La nostalgie n’a rien de glamour», murmure celle dont l’image est reprise à travers le monde depuis près de 50 ans. Un spot similaire a été réalisé, mais avec John Lennon, qui avait beaucoup moins plu aux internautes.


 Dior, les icônes éternelles
Dans le dernier spot pour son parfum J’adore, la maison Dior ne montre pas que sa magnifique égérie Charlize Theron. En plus de Marilyn Monroe, le film réalisé par Jean-Jacques Annaud met en scène d’autres icônes du glamour, dans les coulisses d’un défilé Dior: Audrey Hepburn, Grace Kelly et Marlene Dietrich.

Posté par ginieland à 12:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 septembre 2011

Charlize Theron, Grace Kelly, Marlene Dietrich et Marilyn adorent Dior

Charlize Theron, Grace Kelly, Marlene Dietrich et Marilyn adorent Dior
article publié sur people-looks.com 
le 6/09/2011

Ce nouveau film est un hymne à la mode, au cinéma et à la femme. Il est certain qu'il captivera un large public avec toutes ces générations d'actrices iconiques.

adoreDior 

Charlize Theron toujours aussi divine, ne se dénude que pour se rhabiller. On la suit en retardataire qui se presse, lunettes noires sur le nez, veste décolletée, jean slim et stilettos, pour rejoindre ses collègues. Sa seule bonne copine n'est autre que Grace Kelly.

Toute cette énergie est amplifiée par "Heavy Cross" chanté par Beth Ditto, le tube de Gossip rythme tout le film réalisé par Jean-Jacques Annaud ("La guerre du feu", "Le nom de la rose", "Sept ans au Tibet"...) Charlize Theron arrive dans le backstage en pleine effervescence des préparatifs d'un défilé Dior, avec toutes les merveilles de la griffe que cela implique, le rêve de toutes les fashionistas.

Grace Kelly avec les soins du montage est rhabillée en robe Dior, sur le même principe du film précurseur "Les cadavres ne portent pas de costard" (comédie de 1982 avec Steve Martin)

Marlene Dietrich est un sosie habillé en Dior, qui joue la star au milieu de l'agitation. Quant à Marilyn Monroe on comprend qu'il y a l'intervention d'un sosie, dont le portrait semble fondu avec des images originales de l'actrice. Le tout est du plus bel effet.

Une fois prête Charlize défile dans une robe or qui la sublime, dans la galerie des glaces du Château de Versailles, s'il vous plait !


Posté par ginieland à 14:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Charlize Theron, Grace Kelly et Marilyn pour Dior

Charlize Theron, Grace Kelly et Marilyn pour Dior
article publié sur lexpress.fr 
le 5/09/2011 par Valentine Pétry

Dior vient de dévoiler le nouveau spot du parfum J'adore, tourné à la galerie des Glaces, au château de Versailles, par Jean-Jacques Annaud. Au son de Heavy Cross de Gossip, l'égérie Charlize Theron se prépare à défiler pour la marque. Sur son chemin, elle croise Grace Kelly, Marlene Dietrich et Marilyn Monroe, habillées par la maison. Cette fausse Marilyn -pourtant fan d'un certain Numéro 5, selon ses dires- s'empare du parfum avec enthousiasme.

dior_cap01 dior_cap02 dior_cap03 

Posté par ginieland à 14:39 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,