13 août 2009

A la TV - Marilyn en Corée

logotv Vendredi 21 août 2009 - 19h00 - Arte
Rediffusions : 28 août 2009 à 08:10
1 septembre 2009 à 04:20
Documentaire
- Mystères d'archives
1954, Marilyn Monroe en Corée

mmarte

Durée: 26 minutes
Année: 2007
Réalisation: Serge Viallet,
Julien Gaurichon, ALexandre Auque.
Genre: Histoire

dvdarteMystères d’archives est une collection conçue pour découvrir et redécouvrir des images connues ou inédites qui témoignent de notre histoire. Le document audiovisuel devient une pièce à conviction qu’il nous appartient d’interroger, de faire parler. L’image est scrutée, disséquée, et souvent, Mystères d’archives emmène notre regard loin de ce que l’opérateur avait vu ou prévu.
Chaque épisode de vingt-six minutes est construit comme une enquête. Certains portent sur des sujets légers, amusants d’autres sur des événements graves, sérieux. Existe en DVD 
Une seconde collection de 10 films est en cours de production.

mmcoree1 mmcoree2 mmcoree3
mmcoree4 mmcoree6 mmcoree5

Résumé: Le 15 février 1954, Marilyn interrompt brutalement son voyage de noces au Japon avec le célèbre joueur de baseball Joe Di Maggio pour aller chanter en Corée auprès des GIs.

Que racontent les images faites par les cameramen des armées américaines pendant les quatre jours de la tournée de la star hollywoodienne dans les montagnes à la frontière entre la Corée du Sud et celle du Nord ? Joe Di Maggio et Marilyn Monroe étaient-ils vraiment partis au Japon en voyage de noces ?

>> Source: arte.tv

Posté par ginieland à 13:29 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 juillet 2009

DVD Marilyn, dernières séances

Marilyn, dernières séances
DVD - Genre: documentaire
Réalisation: Patrick Jeudy docummdernieresseances_digipackfacea

Prix éditeur: 19,99 Euros
Date de sortie:
05/08/2009
Langue: français
Éditeur:
France Television Editions
Couleur
Son:
stéréo
Ou le trouver ? en commande sur fnac et sur alapage

Description: Diffusé en avant première sur france 2 le 29 juillet 2009 , Patrick Jeudy a déjà réalisé un documentaire consacré à Marilyn pour arte: Marilyn malgré elle, qui évoquait sa relation professionnelle et amicale avec le photographe Milton Greene. Ce documentaire est une adaptation du roman de Michel Schneider du même titre -Marilyn, dernières séances- et se concentre sur les dernières années de la star.

docummdernieresseances_facea docummdernieresseances_faceb 

Résumé: Trente mois durant, de janvier 1960 au 4 août 1962, ils formèrent le couple le plus improbable : la déesse du sexe et le psychanalyste freudien. Elle lui avait donné comme mission de l'aider à se lever, de l'aider à jouer au cinéma, de l'aider à aimer, de l'aider à ne pas mourir. Il s'était donné comme mission de l'entourer d'amour, de famille, de sens, comme un enfant en détresse. Il voulut être comme sa peau, mais pour avoir été la dernière personne à l'avoir vue vivante et la première à l'avoir trouvée morte, on l'accusa d'avoir eu sa peau. Telle est l'histoire. Deux personnes qui ne devaient pas se rencontrer et qui ne purent se quitter. Des mots noirs et des souvenirs blancs. Dans la lumière adoucie d'un cabinet de psychanalyste se redit la dernière séance de Marilyn.

Posté par ginieland à 13:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

A la TV - Soirée Marilyn sur France 2

logotv Mercredi 29 juillet 2009

Mercredi 29 juillet - 20h30 - France 2
Pas de Rediffusion
(rediff prévue cet automne sur arte)
Documentaire
- Marilyn, dernières séances

marilyn2Durée: 9O minutes
Année: 2009
Réalisation: Patrick Jeudy
Auteur: Patrick Jeudy et Michel Schneider
Commentaires de Didier Bezace
Producteurs: Les Films d'Ici - Martine Saada
France 2 / Partenaires: Procirep-Angoa
Genre: Littérature / Cinéma
Diffusé en exclusivité pour France 2,
avant une sortie en DVD 

Résumé: Trente mois durant, de janvier 1960 au 4 août 1962, ils formèrent le couple le plus improbable : la déesse du sexe et le psychanalyste freudien. Elle lui avait donné comme mission de l'aider à se lever, de l'aider à jouer au cinéma, de l'aider à aimer, de l'aider à ne pas mourir. Il s'était donné comme mission de l'entourer d'amour, de famille, de sens, comme un enfant en détresse. Il voulut être comme sa peau, mais pour avoir été la dernière personne à l'avoir vue vivante et la première à l'avoir trouvée morte, on l'accusa d'avoir eu sa peau. Telle est l'histoire. Deux personnes qui ne devaient pas se rencontrer et qui ne purent se quitter. Des mots noirs et des souvenirs blancs. Dans la lumière adoucie d'un cabinet de psychanalyste se redit la dernière séance de Marilyn.
 
A propos du documentaire: Selon Patrick Jeudy, aussi incroyable que ça puise paraitre, on découvre régulièrement de nouveaux films ou photos d'elle : "parfois de petites choses insignifiantes comme les nombreuses images avec Arthur Miller ou cette descente d'avion en 53 où elle apparaît très simple avec un petit foulard dans les cheveux. J'ai aussi tenu à montrer dans leur intégralité la fameuse séquence où elle chante "Happy birthday mister president". En revanche, le film, gentiment érotique, où on la voit se tortiller nue n'est peut-être pas authentique. Marilyn est un fonds de commerce tel qu'il fait vivre de nombreux sosies et incite à la fabrication de beaucoup de faux. Ce qui rend notre tâche ardue. Mais aucun doute n'est possible - et elles sont exceptionnelles - sur les images du baptême du fils de Clark Gable, né après sa mort, où Marilyn arrive plus peroxydée que jamais, tout de noir vêtue comme pour se rendre à un enterrement ! Cela vous donne une petite idée de sa dérive. Et, depuis que nous avons bouclé le film, sont apparues des images en couleur du tournage de The Misfits ; nous nous les avons en noir et blanc… Il est toujours possible de trouver une nouvelle iconographie sur Marilyn Monroe, les fans ayant parfois égaré le film qu'ils avaient fait alors - comme celui présenté en ouverture de notre biographie la montrant dans les rues de New York. Le propriétaire en demande si cher qu'on ne l'a vu nulle part. Mais nous l'avons acheté."
 

>> Source: Le blog TVnews et LesFilmsDici

* * * * * * * * *

Mercredi 29 juillet 2009 - 22h15 - France 2
Pas de Rediffusion
Film
- Sept ans de réflexion

7ANS_REFLEXION_aff Durée: 105 minutes
Réalisation: Billy Wilder
Scènario: Billy Wilder,
d'après la pièce de Georges Axelrod
Année: 1955
Distribution et rôles : Tom Ewell (Richard Sherman), Marilyn Monroe (la fille), Evelyn Keyes (Helen Sherman), Sonny Tufts (Tom McKenzie)...

L'histoire : C'est l'été à New York, la femme et le fils de Richard sont partis en vacances et il reste alors tout seul dans leur appartement, préférant ne pas prendre de congés et rester pour travailler. Mais Richard est très angoissé et paranoiaque: il commence à faire des rêves invraisemblables sur sa femme et surtout sur sa nouvelle voisine, séduisante et sensuelle...

Posté par ginieland à 12:50 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

09 juillet 2009

A la TV - Classic Cool sur Vivolta

gif_tv_zapJeudi 9 juillet 2009 - 20h35 - Vivolta
(rediffusions: samedi 11 juillet 23h45
dimanche 12 juillet à 19H05)
Documentaire - Classic Cool
Special Marilyn Monroe

classic_cool_marilynDurée: 80 minutes
Production: Collection proposée par Vivolta et 24/7 EntertainmentGeza von Radvanyi

Présentation du documentaire: Après le premier épisode Harlem du jeudi 26 février, Classic Cool revient avec Marilyn Monroe. Ce second épisode est donc dédié à la star hollywoodienne qui est devenue dans les années 50 et reste toujours aujourd’hui, le plus grand sex-symbol du monde.. Un programme qui puise dans les archives inédites et exceptionnelles de la TV Américaine des années 40 à 60 : rétro stories, variétés et TV show, cartoons cultes et épisodes de séries noires.

/!/ ce n'est pas un documentaire consacré exclusivement à Marilyn Monroe (contrairement à la présentation vidéo qu'en fait la chaîne Vivolta sur son site web) mais il s'agit d'une rétrospective de la télé américaine des années 1950 avec un reportage biographique sur la vie de Marilyn et la diffusion du sketch de Marilyn au Jack Benny Show en 1953.

>> Source: plus d'infos sur l'émission sur vivolta

Posté par ginieland à 18:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

26 mars 2009

A la TV - Classic Cool sur Vivolta

gif_tv_zapJeudi 26 mars 2009 - 20h35 - Vivolta
(rediffusions: samedi 28 mars 22h25
dimanche 29 mars à 19H15)
Documentaire - Classic Cool
Special Marilyn Monroe

classic_cool_marilynDurée: 80 minutes
Production: Collection proposée par Vivolta et 24/7 EntertainmentGeza von Radvanyi

Présentation du documentaire: Après le premier épisode Harlem du jeudi 26 février, Classic Cool revient avec Marilyn Monroe. Ce second épisode est donc dédié à la star hollywoodienne qui est devenue dans les années 50 et reste toujours aujourd’hui, le plus grand sex-symbol du monde.. Un programme qui puise dans les archives inédites et exceptionnelles de la TV Américaine des années 40 à 60 : rétro stories, variétés et TV show, cartoons cultes et épisodes de séries noires.
+ En Exclu, l'intégralité du sketch de Marilyn au
Jack Benny Show

>> Source: plus d'infos sur l'émission sur vivolta

Posté par ginieland à 19:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

31 décembre 2008

A la TV - Soirée Marilyn sur arte

gif_television4  Programme Télé

Jeudi 1er janvier 2009 - 21h00 - Arte
Pas de Rediffusion
Cinéma Film
- Certains l'aiment chaud

slih_1 slih_3

Durée:  116 minutes
Réalisation: Billy Wilder
Année: 1959
Distribution et rôles : Marilyn Monroe, Tony Curtis, Jack Lemmon...

slih_4Résumé: Rythme échevelé, dialogues incisifs, mise en scène virtuose et trio génial (Marylin Monroe, Tony Curtis, Jack Lemmon). Un pur moment de bonheur pour clore le cycle "Elle ou lui ?".
Chicago 1929. Joe et Jerry, deux musiciens au chômage, obtiennent un contrat pour le bal de la Saint-Valentin. Cela fait d'eux, malheureusement, les seuls témoins d'un règlement de comptes entre deux bandes rivales. Le chef de l'une d'entre elles, Spats Colombo, les a repérés et veut les éliminer. Pour lui échapper, les deux compères se déguisent en femmes et se font engager dans un orchestre exclusivement féminin, en partance pour la Floride. Joe a du mal à résister aux appas de la belle "Sugar Cane". Jerry n'est pas en reste, mais il excite quant à lui la convoitise d'un vieux milliardaire...

slih_2A propos du film : Comme l'explique la dernière et fameuse réplique de "Certains l'aiment chaud": "Personne n'est parfait!" Cette comédie, pourtant, est presque parfaite. Le rythme ne souffre d'aucun contretemps, d'aucune longueur, le scénario est une merveille d'esprit et de rebondissements élégants, l'image dans un noir et blanc intemporel donne à ce Miami de carton pâte un halo magique et le duo comique brillantissime se compose de deux des plus grands acteurs de l'époque Tony Curtis et Jack Lemmon (particulièrement drôle et inspiré en travesti dans le rôle de Daphné). Enfin, dans le rôle de Sugar Kane, la joueuse de ukulélé naïve et un peu pompette, une légende ultime: Marilyn Monroe plus belle, lumineuse et ondulante que jamais. Tony Curtis aura beau dire en parlant des retards et des caprices de la star que l'embrasser revenait à embrasser Hitler, ce film ne vieillit pas plus que la grâce de cette blonde mythique. Billy Wilder au sommet de son génie. 

>> Source: résumé et article sur arte.tv

* * * * * * * * *

Jeudi 1er janvier 2009 - 22h55 - Arte
Pas de Rediffusion
Documentaire
- Marilyn, divine et fragile

Documentaire
Année:
1996
Durée: 90min
Réalisateur: Bill Harris
Production Pays: Etats-Unis

Présentation: Un portrait délicat de la femme et de l'icône Marilyn Monroe, illustré par des archives et de nombreux extraits de films.
Depuis des décennies, elle incarne à la fois un emblème de l'Amérique, un sex-symbol et une légende hollywoodienne. Et derrière sa gloire cinématographique, brille le halo fragile d'une femme peu sûre d'elle, éternellement assoiffée d'amour et de reconnaissance, disparue à 36 ans. Dans des circonstances mal éclaircies, qui ont encore ajouté à son mystère, l'enfant la plus connue de l'Amérique meurt d'une overdose de somnifères, un soir de solitude. Ce documentaire rend hommage à la femme et au mythe, notamment grâce à des interviews de son premier mari James Dougtery, de sa doublure Evelyn Moriarty et d'autres proches tels que la journaliste féministe Gloria Steinem, les comédiens Susan Strasberg (fille du fondateur de l'Actor's Studio) et Don Murray, son biographe Donald Spoto. Le film raconte ainsi toute l'histoire de Norma Jean Baker, alias Marilyn : sa jeunesse triste dans les arrière-cours de l'industrie du cinéma, son ascension de top model, sa transmutation en acrice blonde platine à la silhouette parfaite, travaillant avec acharnement. Et en marge de la carrière, les blessures de l'existence, des trois mariages successifs aux innombrables amants, avant le naufrage final.

>> Source: résumé sur arte.tv

Posté par ginieland à 18:18 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 octobre 2008

A la TV - JFK Les Liaisons Dangereuses

gif_television4  Programme Télé

Samedi 1er novembre 2008 - 15h10 - France 3
Rediffusion Samedi 8 novembre - 02h
Documentaire
- JFK: Les Liaisons Dangereuses

tvdocu_JFKliaisonsdangereuses

Production : OFF THE FENCE B.V. / QUICKFIRE MEDIA
Réalisation : Harvey LILLEY
Année: 2007

C’est un secret pour personne mais John F. Kennedy appréciait les femmes avant le mariage …. mais aussi après ! Durant sa présidence des Etats-Unis, ces liaisons dangereuses furent à un moment tellement évidentes que les services secrets s’inquiétèrent des conséquences que cela pouvait avoir sur la sécurité des Etats-Unis. Son assassinat en novembre 1963 mettra un terme à toutes les rumeurs les plus folles. Ce documentaire revient sur les coulisses de la Maison Blanche … et d’ailleurs ! On les a appelées « les cinq dangereuses » ! Mais de qui s’agit-il ?
La première s’appelle Judith Campbell. Elle rencontre John F. Kennedy alors jeune marié et candidat à la présidence des U.S.A. Cette liaison pose très vite un problème au FBI car Judith Campbell partage sa vie avec l’un des gros bonnets de la Mafia de Chicago. Ils ont très vite compris l’intérêt d’avoir « un ami » bientôt à la Maison Blanche !
La seconde ? Nous la connaissons tous puisqu’il s’agit de l’une des icônes les plus éblouissantes du XX ème siècle, Marilyn Monroe. Une actrice mais aussi une sympathisante active avec des militants communistes ce qui en pleine guerre froide peut avoir de lourdes conséquences. Sa mort brutale le 5 août 1962 laissera bien des soupçons sur les rapports qu’elle a entretenus avec les Kennedy.
Les trois dernières sont moins connues - et moins dangereuses ? Mariella Novotny, Suzy Chang et Ellen Rometsch. Il s’agissait « d’hôtesses de bar » qui avaient néanmoins des relations avec des membres de partis communistes en Europe, voire même des liaisons avec des agents du KGB comme le révèlera plus tard les services secrets américains. Evidemment des relations délicates au moment où J.F. Kennedy et son administration essaient de résoudre une crise avec Cuba et l’URSS à propos des missiles et ainsi éviter une nouvelle guerre nucléaire. John F. Kennedy aimait le danger et il a toujours réussi à tirer son épingle du jeu, son frère Bob se chargeant de museler la presse ou de désamorcer les commissions d’enquête.
Mais en septembre 1963, alors qu’il se présente pour un second mandat présidentiel, le scandale est sur le point d’éclater au milieu d’une Amérique toujours puritaine. Personnage héroïque et idolâtré au moment de son assassinat, que se serait-il passé s’il avait survécu ?

NB  Documentaire déjà diffusé le 19 janvier 2008
>> Source article & image:
résumé sur le site de france3

Posté par ginieland à 19:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 mai 2008

A la TV - Il était une fois Certains l'aiment chaud

gif_television4  Programme Télé

Vendredi 16 mai 2008 - 20:44 - France 5
(Rediffusion Dimanche 25 mai - 09:49 - France 5)
Documentaire
- IL ÉTAIT UNE FOIS...
CERTAINS L'AIMENT CHAUD

Durée : 00:52
Episode : Numero 3
Réalisation : Auberi Edler
Année : 2008

Série documentaire en 5 épisodes coproduite par Folamour / TCM, avec la participation de France 5, de la TSR et de YLE Teema, et le soutien du CNC. Episode de 52' de Serge July, Marie Genin et Auberi Edler. L'épisode numéro 2 est consacré au film Certains l'aiment chaud.

Un tournage de cauchemar, une star au destin tragique, un climat général de suspicion… Rien ne prédestinait Certains l'aiment chaud à devenir l'un des plus grands succès du cinéma américain. Ce nouvel opus d'Il était une fois… évoque la genèse du célèbre film de Billy Wilder.
news_tv_article_magazine_1Les critiques américains l'ont qualifié de "meilleure comédie de tous les temps". A la fois farce, film noir et comédie musicale, Certains l'aiment chaud fut tourné en noir et blanc à l’époque où le Technicolor s’était pourtant déjà imposé à Hollywood.
Auteur de quelques succès comme Assurance sur la mort ou Sept Ans de réflexion, le réalisateur Billy Wilder était connu du public américain pour son humour grinçant et sa maîtrise du comique de situation. Cet Autrichien, naturalisé américain en 1933 après avoir fui l'Allemagne nazie, avait été le scénariste de Hawks et Lubitsch.
Avec Certains l’aiment chaud, film sur l'ambiguïté, il dénonce à nouveau l'hypocrisie de la société américaine. En 1958, l'Amérique connaît la pleine dépression : le taux de chômage est élevé, les Soviétiques sont les premiers dans l'espace et la "chasse aux sorcières" fait rage. Mais Billy Wilder choisit de situer l'action en 1929. Le scénario qu'il a coécrit avec Iz Diamond est inspiré d'un vieux film allemand et du massacre de la Saint-Valentin par Al Capone.
Soupçon et faux-semblant dominent. "Marilyn était la clé du film" "Si je n'avais pas tourné Certains l’aiment chaud, j'aurais manqué le film de ma vie", raconte avec émotion Tony Curtis. Il y incarne, avec Jack Lemmon, l'un des deux musiciens qui, témoins d'un meurtre commis par un parrain de la pègre, tentent de lui échapper en se travestissant en femmes et en se faisant engager dans un orchestre féminin.
Sugar Kane, la belle chanteuse pulpeuse dont il tombe amoureux, est interprétée par Marilyn Monroe. Tony Curtis l'avait rencontrée quelques années plus tôt : "J'avais 22 ans, elle en avait 19, on est sortis ensemble pendant six mois… On avait passé des moments merveilleux à cette époque-là… Personne n'était au courant de notre histoire. Tout ce qu'on faisait dans le film s'inspirait de la relation qu'on avait déjà vécue. Billy appréciait l'alchimie qu'il y avait entre nous, mais il ne savait pas la vérité. C'était génial !"

news_tv_article_magazine_2Mais la réalité du tournage est tout autre. La star traverse une période dramatique : des fausses couches à répétition, un mariage à la dérive, un suicide raté… Sous l'emprise de l'alcool et des drogues, elle enchaîne les séjours à l'hôpital. Sur le plateau, l'équipe doit supporter ses retards, ses moments d'absence et la présence non négociable de son coach Paula Strasberg, l'épouse du créateur de l'Actors Studio, qui exerce une influence capitale sur l'actrice.
Cela n'empêchera pas Marilyn de multiplier les prises pour une même scène, allant une fois jusqu'à quatre-vingt-sept… Parfois, elle renonce. Billy Wilder, grand psychologue, trouve toujours le moyen de la ramener au travail…
"Il savait que la clé du film était Marilyn, et quand on voit ce film, c’est Marilyn." Au témoignage très émouvant de Tony Curtis s'ajoutent ceux des veuves du réalisateur et de Iz Diamond, de deux actrices du film, d'un spécialiste de cinéma, du producteur et du cinéaste Volker Schlöndorff.
Le film reçut lors de son avant-première, en 1958, un accueil désastreux. Mais sa sortie en 1959 lui réserva un triomphe immédiat. Marilyn s'éteindra trois ans plus tard…

>> Sources web:
article: Anne-Laure Fournier
voir la grille des programmes sur le site
france5

Posté par ginieland à 09:45 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

A la TV Bientôt - Marilyn dernières séances

gif_television4  Bientôt à la Télé...

diffusion prévue au printemps 2008 - sur France 2
Téléfilm
- MARILYN, Dernières séances...

news_sgtg_Sans_titreFrance 2 va diffuser en prime l'adaptation de l'ouvrage de Michel Schneider "Marilyn, dernières séances". Réalisé par Patrick Jeudi, le film s'attachera plus particulièrement à retracer la relation ambiguë qui liait le sex-symbol à Ralph Greeson, son psychanalyste. Le dernier à l'avoir vue vivante et surtout le premier à l'avoir trouvée, morte…

Le pitch : Trente mois durant, de janvier 1960 au 4 août 1962, ils formèrent le couple le plus improbable : la déesse du sexe et le psychanalyste freudien. Elle lui avait donné comme mission de l'aider à se lever, de l'aider à jouer au cinéma, de l'aider à aimer, de l'aider à ne pas mourir. Il s'était donné comme mission de l'entourer d'amour, de famille, de sens, comme un enfant en détresse. Il voulut être comme sa peau, mais pour avoir été la dernière personne à l'avoir vue vivante et la première à l'avoir trouvée morte, on l'accusa d'avoir eu sa peau. Telle est l'histoire. Deux personnes qui ne devaient pas se rencontrer et qui ne purent se quitter. Des mots noirs et des souvenirs blancs. Dans la lumière adoucie d'un cabinet de psychanalyste se redit la dernière séance de Marilyn.

>> Sources web:
article sur le site telestar.fr

Posté par ginieland à 09:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 avril 2008

A la TV - Spéciale Pin Up sur Paris Première

gif_television4  Programme Télé

logo_pinup_165_265

 

* * * * * * * * * *
Du samedi 19 au
vendredi 25 avril 2008
la chaîne Paris Première
(cable et satellite)
consacre une
"semaine spéciale Pin Up"
au programme:
- des films (avec Marilyn et Bardot),
- des documentaires Hollywood Stories
- des magazines reportages
- un spectacle Crazy Horse (avec Arielle Dombasle)
* * * * * * * * * *

 

 

Mercredi 23 avril - 22h30 - Paris Première
Film
- Sept ans de Refléxion

Durée : minutes
Réalisation : Billy Wilder
Année : 1955
Distribution et rôles : Tom Ewell (Richard Sherman), Marilyn Monroe (la fille), Evelyn Keyes (Helen Sherman), Sonny Tufts (Tom McKenzie)...

L'histoire : C'est l'été à New York, la femme et le fils de Richard sont partis en vacances et il reste alors tout seul dans leur appartement, préférant ne pas prendre de congés et rester pour travailler. Mais Richard est très angoissé et paranoiaque: il commence à faire des rêves invraisemblables sur sa femme et surtout sur sa nouvelle voisine, séduisante et sensuelle...

Mon Avis: un excellent film, qui n'a rien perdu de sa modernité, tant par les savoureux dialogues humoristiques que par sa scène mythique (celle de la robe de Marilyn qui virevolte au dessus d'une bouche d'aération). La trame principale tournant autour de la paranoïa de Tom Ewell engendre des situations comiques et toujours d'actualité (d'un point de vue psychologique: la paranoia). Il s'agit de l'un des meilleurs films de Marilyn, A Voir Absolument si vous ne l'avez jamais vu !!

* * * * * * * * * *

Vendredi 25 avril - 10h35 - Paris Première
Documentaire
- Hollywood Stories :
Les Amours de Marilyn Monroe

Documentaire en 2 parties
Durée totale :
environ 1h30
Distributeur: E-Entertainment
Voix-off : Pierre-Marie Bernoux

Le parcours de Marilyn Monroe ne peut se comprendre qu'en analysant sa vie sentimentale. La star la plus célèbre d'Hollywood collectionne les amants, mais ne parvint jamais à trouver le véritable amour, elle qui doutait toujours de la sincérité des hommes qu'elle rencontrait.
Ses mariages successifs - du simple marine Jim Dougherty, du champion de base-ball Joe Di Maggio ou de l'intello Arthur Miller - , et ses idylles avec les frères Kennedy ou encore avec Yves Montand; ainsi que ses coups d'éclat médiatiques, firent le bonheur des magazines de charmes et la presse à scandales. Elle mourut dans des circonstances étranges, le 5 août 1962, peu après la sortie de son dernier film, «Les Désaxés».

Mon Avis: un bon documentaire, s'appuyant certes sur la vie sentimentale de Marilyn, mais qui retrace toute sa vie: de l'enfance passée en orphelinat et familles d'acceuil, en passant par ses plus grands succés au cinéma, pour finir par sa tragique disparition. Avec de nombreuses images d'archives et des interviews de ses proches. A voir absolument (et à enregistrer) !

* * * * * * * * * *

>> Sources web:
la semaine Pin Up paris première sur le zapping du paf
plus d'infos sur les programmes sur le site de paris premiere
et la page semaine pin-up sur le site paris-premiere

Posté par ginieland à 19:06 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,