Photos liées au tag 'earl theisen'

Voir toutes les photos
05 septembre 2021

Earl Theisen Citation 1

"Everything she does for a camera has been studied carefully. She knows exactly what she's doing. You can watch her, as you're focusing your camera on her, getting ready to turn it on. She knows exactly how far she wants to open her mouth, how much to raise her upper lip."

1952-02-LA-Fox_Studio-WNM_publicity-set-032-4-by_earl_theisen-1  

"Tout ce qu'elle fait devant un appareil photo a été soigneusement étudié. Elle sait exactement ce qu'elle fait. Vous pouvez la regarder, pendant que vous régler le focus de votre appareil photo sur elle, vous préparant à l'allumer. Elle sait exactement jusqu'où elle veut ouvrir sa bouche, comment relever sa lèvre supérieure."


Earl Theisen est photographe
citation extraite de "From Holding a Good Thought for Marilyn, 1926 - 1954 The Hollywood Years"


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.

Posté par ginieland à 18:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

29 août 2021

14/06/1951, Los Angeles, Studios de la Fox - Essais pour "Let's Make It Legal"

Le 14 juin 1951Marilyn Monroe et Robert Wagner jouent une scène en essai pour le film "Chérie, divorçons" dans les studios de la 20th Century Fox. Si les deux acteurs jouent tous les deux dans le film, ils ne partagent aucune scène ensemble dans le montage final.
Robert Wagner racontera dans son livre autobiographique "Pieces of my heart" publié en 2009: "Au début de ma carrière, à la Fox, j'étais impatient d'expirer et je suis devenu connu comme le "gars des essais". C'est-à-dire que je jouerais le rôle principal masculin face à n'importe quelle actrice testée pour un contrat potentiel. J'ai fait des essais avec Marilyn deux fois : une fois, lorsqu'elle a obtenu son premier contrat avec la Fox, et une autre fois en 1951, lorsque nous avons partagé la vedette dans Let's Make it Legal. Marilyn et moi n'avions pas de scènes réelles ensemble dans le film final, mais pendant notre test, elle semblait légèrement nerveuse."
L'une des photographies est publiées dans le magazine Look du 23 octobre 1951, sous le crédit du photographe Earl Theisen.

On June 14, 1951, Marilyn Monroe and Robert Wagner play a test screen scene for the film "Let's Make It Legal" in the 20th Century Fox Studios. While the two actors both star in the film, they do not share any scenes together in the final cut.
Robert Wagner will tell in his autobiographical book "Pieces of my heart" published in 2009:
"Early in my time, at Fox I was eager for expire and became known as the "test boy". That is, I would play the male lead opposite any actress being screen-tested for a potential contract. I tested with Marilyn twice: once, when she first got her contract at Fox, and another time in 1951, when we co-starred in Let's Make it Legal. Marilyn and I had no actual scenes together in the final film, but durong our test, she seemed slightly nervous."
One of the photographs is published in Look magazine in October 23, 1951, with the credit of photographer Earl Theisen.


 1951-06-14-LA-Fox-LMIL-production_test-MM_with_Wagner-010-1-by_theisen-1  1951-06-14-LA-Fox-LMIL-production_test-MM_with_Wagner-010-1-by_theisen-1a  1951-06-14-LA-Fox-LMIL-production_test-MM_with_Wagner-011-1-by_theisen-1 
1951-06-14-LA-Fox-LMIL-production_test-MM_with_Wagner-011-1-by_theisen-1a 
1951-06-14-LA-Fox-LMIL-production_test-MM_with_Wagner-012-1-by_theisen-1 


- Dans la presse -

1 - photographie de Look, 23/10/1951 - USA
magazine Look 23/10/1951  -

1951-06-14-LA-Fox-LMIL-production_test-MM_with_Wagner-011-1-mag-1951-10-23-LOOK 

2   -photographie de Filmland, 04/1952 - USA
- magazine Filmland 04/1952
1951-06-14-LA-Fox-LMIL-production_test-MM_with_Wagner-012-1-mag-1952-04-US_Filmland 


Marilyn reçoit des 100aines de lettres de fans.
Marilyn receives circa 100 fans mails.

1951-06-LA-Fox_Studio-LMIL-set-MM_in_white_dress-020-1-by_earl_theisen-1  1951-06-LA-Fox_Studio-LMIL-set-MM_in_white_dress-021-1-by_earl_theisen-1  

- - - - Dans la presse - - - -

1 - photographie de Look, 23/10/1951 - USA
2 -photographie de Filmland, 04/1952 - USA

1951-06-LA-Fox_Studio-LMIL-set-MM_in_white_dress-020-1-by_earl_theisen-1-mag-1952-04-US_Filmland  1951-06-LA-Fox_Studio-LMIL-set-MM_in_white_dress-021-1-mag-1951-10-23-LOOK 


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand.  

27 juillet 2021

23/10/1951, LOOK

Look
vol 15, n° 22

country: USA
date: 1951, October, 23
cover: Marilyn Monroe (by Gene Kornman)
content: 6 pages article on Marilyn Monroe

1951-10-23-LOOK-cover-USA 

 pays: USA
date: 23 octobre 1951
couverture: Marilyn Monroe (par Gene Kornman)
contenu: article de 6 pages sur Marilyn Monroe


- sommaire:
"Marilyn Monroe... A serious blonde who can act"
by Rupert Allan - p 40

Cover Photograph: Marilyn Monroe,
Gene Kornman - 20th Century Fox

1951-10-23-LOOK-p00 


 - Pages : article "MARILYN MONROE
... a serious blonde who can act"
by RUPERT ALLAN - Photographed by Earl Theisen

1951-10-23-LOOK-p40  1951-10-23-LOOK-p41 
1951-10-23-LOOK-p42  1951-10-23-LOOK-p43 
1951-10-23-LOOK-p44  1951-10-23-LOOK-p46 


Article: "MARILYN MONROE ... a serious blonde who can act"
by RUPERT ALLAN - Photographed by Earl Theisen

At lunchtime, an awed hush cancels the noise of guzzle and gossip in Twentieth Century Fox's studio commissary. Every eye in the place follows with varying degrees of calculation as a neatly delineated blonde makes her way, like a cat picking its way across a muddy path, to a far table. Oblivious to all, starlet Marilyn Monroe (23 years old; unmarried; 5'5 1/2"; 118 pounds; 34" hips; 23" waist; 36 1/2" bust)  sits down to her lunch, calmly opens a book on anatomy. For others, the chatter and staring continue. Monroe is busy studying to be a serious actress.

In the commissary or on the screen, Marilyn is a show-stopper. She's even good in a potato sack (above). Her appearances in The Asphalt Jungle, All About Eve, and the current Let's Make It Legal and Love Nest, have been tantalizingly brief - but so gratifying to fans that she's now the brighest star potential among blondes since Lana Turner. Like the great female stars, past and present, Marilyn has other assets at least as important as her impressive dimensions. Her bag of tricks include a tridimensional walk, a sultry voice with a proximity fuse, and a smile of diversified insinuations.

Despite Nature's bounty, Marilyn works as hard on self-improvement as any other actress in Hollywood. She is a serious girl, and with reason. Orphaned in early childhood, California born Marilyn (Norma Jean Baker) was brought up by a series of foster parents. At 16, she ran off to be married, but the marriage was a failure. From a job in an aircraft factory, she moved as an artist's model into the purview of movie moguls. Grabbed by a big studio, Twentieth Century-Fox, she was promised a great future, given almost no movie work in a year, and dropped. Then another studio, Columbia, picked her up, dropped her six months later. Broke and hurt, she returned to modeling to help pay for dramatic lessons. She had learned a bitter truth: An acting carrer requires dramatic experience.

She Has a Problem

Now under contract to Fox, and with co-starring role in RKO's Clash By Night coming up, Marilyn puts in long hours at the studio every day. She gives up most of her evenings for voice lessons, body-movement classes, dramatic coaching and literature classes.

Sometimes her physical assets get in the way of mental improvement. A few months ago at night drama school, it came her turn to "improvise a scene" for the benefit of the class. Marilyn started across the stage to the whistles of the men students. The teacher angrily called her aside. "You're supposed to be an actress !" she screamed. "You should give then no reason to whistle at you like that !" Marilyn was taken aback. Even today when she tells the story, she opens wide her blue eyes and inquires, "What's a girl gonna do ?"


Traduction "MARILYN MONROE ... une blonde sérieuse qui peut jouer"
par RUPERT ALLAN - Photographiée par Earl Theisen

À l'heure du déjeuner, un silence émerveillé annule le bruit des ragots et des commérages dans la cantine du studio de la Twentieth Century Fox. Tous les regards de ce lieu suivent avec divers degrés de calcul, alors qu'une blonde bien délimitée se dirige, comme un chat se frayant un chemin à travers un chemin boueux, jusqu'à une table éloignée. Inconsciente de tout, la starlette Marilyn Monroe (23 ans; célibataire; 1,66 m; 53,5 kg; 87 cm de tour de hanches; 61 cm de tour de taille; 90 cm de tour de poitrine) s'assoit pour son déjeuner, ouvre calmement un livre sur l'anatomie. Pour d'autres, le bavardage et les regard se poursuivent. Monroe est occupée à étudier pour devenir une actrice sérieuse.

A la cantine ou à l'écran, Marilyn est une vedette. Elle est même bonne dans un sac de pommes de terre (ci-dessus). Ses apparitions dans Quand la ville dort, Eve, et les actuels Chéri divorçons et Nid d'amour, ont été incroyablement brèves – mais si gratifiantes pour les fans qu'elle est maintenant la star potentielle la plus brillante parmi les blondes depuis Lana Turner. A l'image des grandes stars féminines, passées et présentes, Marilyn possède d'autres atouts au moins aussi importants que ses dimensions impressionnantes. Son sac d'astuces comprend une marche tridimensionnelle, une voix sensuelle avec un fusible de proximité et un sourire aux insinuations diversifiées.

Malgré la générosité de la nature, Marilyn travaille aussi dur pour s'améliorer que n'importe quelle autre actrice d'Hollywood. C'est une fille sérieuse, et avec raison. Orpheline dans sa petite enfance, Marilyn (Norma Jean Baker), née en Californie, a été élevée par une série de parents adoptifs. À 16 ans, elle s'est enfuie pour se marier, mais le mariage a été un échec. D'un emploi dans une usine d'avions, elle est passée en tant que modèle d'artiste au domaine des magnats du cinéma. Saisie par un grand studio, la Twentieth Century-Fox, on lui a promis un grand avenir, ne lui donnant pratiquement aucun film pendant un an, et l'abandonna. Puis un autre studio, la Columbia, est venu la chercher, pour la lâcher six mois plus tard. Brisée et blessée, elle est retournée au mannequinat pour aider à payer des cours de théâtre. Elle avait appris une vérité amère: une carrière d'acteur exige une expérience dramatique.

Elle a un problème

Maintenant sous contrat avec la Fox, et avec un rôle de co-vedette de la RKO dans Clash By Night bientôt sur les écrans, Marilyn passe de longues heures au studio tous les jours. Elle abandonne la plupart de ses soirées pour des cours de chant, des cours de mouvements corporels, du coaching dramatique et des cours de littérature. Parfois, ses atouts physiques entravent l'amélioration mentale. Il y a quelques mois aux cours d'art dramatique du soir, c'est à son tour d'"improviser une scène" au profit de la classe. Marilyn traversa la scène aux sifflets des étudiants masculins. Le professeur l'appela avec colère en aparté. "Tu es censée être actrice !" Elle a crié. "Tu ne devrais donner alors aucune raison de te faire siffler comme ça !" Marilyn était abasourdie. Même aujourd'hui, lorsqu'elle raconte l'histoire, elle ouvre de grands yeux bleus et demande : « Qu'est-ce qu'une fille devrait faire ?"


 © All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.

30 octobre 2012

04/1952, Filmland

Filmland

country: USA
date: 1952, April
cover: Ava Gardner
content: 5 pages article on Marilyn Monroe
photos by Globe and Art Weissman

filmland_1952_april  

pays: USA
date: avril 1952
couverture: Ava Gardner
contenu: article de 5 pages sur Marilyn Monroe
photos de Globe et Art Weissman


article "mmmm-- It's Marilyn".

Filmland__April_1952_a  Filmland__April_1952_b 
Filmland__April_1952_c  Filmland__April_1952_d  Filmland__April_1952_e 


Article: mmmm- - it's marilyn
From orphan to cheesecake queen to serious actress... will that be Marilyn Monroe success story ? The provocative starlet has accomplished the first step and its hard at work on a promising dramatic career...

Hollywood is full of dream-come-true stories, but the tale of Marilyn Monroe's phenomenal rise to fame is a story of a girl who didn't even dare to dream... a girl orphaned as a child, shunted from one foster home to another, gawky and unsure of herself like every adolescent, and then suddenly, miraculously, with a beauty of face and figure which was breathtaking.
But Marilyn's troubles were hardly over just because she found herself the possessor of physical charm, a sultry voice and new-found poise. Marilyn knew that pretty girls are all too plentiful in Hollywood, so she went to work in an aircraft factory to assure herself a steady income. She modeled on the side, and picked up many of the useful makeup and posture tricks which have served her well in film work. During one month her picture appeared on four covers, and Howard Hugues spotted one.
The breaks came all together for Marilyn. Before Hughes could get her, 20th Century Fox signed her to a year's contract. Like many another screen hopeful, Marilyn was ecstatic at what she thought was her big chance. But her one part at 20th ended on the cutting room floor, and after a year Marilyn was again on the outside of studio life.
As this point, when a less determined girl might have abandoned the idea of a screen-career, Marilyn decided it was time to wage an all-out campaign to establish herself as an actress whose parts were not fated for the cutting room floor. "It was then I realized," the lovely starlet says about his difficult period in her life, "that an actress must act." She coached with Natasha Lytess, one of Hollywood's best, spending hours studying dramatic technique.
And it paid off. A bit part in " A Ticket to Tomahawk" led to small but solid roles in "Asphalt Jungle" and "All About Eve", two of 1950's most talked-about films. In both roles Marilyn's lovely-to-look-at 5'5 1/2"" were supplemented by undeniable true talent.
Again under contract to 20th Century Fox, Marilyn is being carefully groomed for stardom. Her newest roles in "Let's Make It Legal" and "Night Without Sleep" are increasingly demanding. At last Marilyn is getting her chance to prove that there's more to her than the cheesecake that meets the eye.
She's not taking her new-found success for granted, tho. After long hours at the studio, Marilyn spends most of her evenings at voice lessons, body movement classes, dramatic coaching, and literature courses at the university. She admires famous theatrical greats of the past, has a snap of Eleanor Duse.
Romance ? An early marriage (Marilyn was barely 16) motivated by her loneliness ended two years later. "We were kids," she says, "didn't know what we were doing." Since then she's been too busy getting where she's gotten to give much time to serious romance. But it's a cinch to predict that a gal as lovaly as 23-year-old Marilyn won't go unattached long, even in glamor-happy Hollywood !


Traduction mmmm- - c'est Marilyn
De l'orpheline à la reine des pin ups en passant par l'actrice sérieuse... serait-ce l'histoire du succès de Marilyn Monroe ? La starlette provocante a franchi le premier pas et se met à pied d'œuvre sur une carrière dramatique prometteuse...

Hollywood regorge d'histoires de rêves devenus réalité, mais l'histoire de l'ascension phénoménale de Marilyn Monroe vers la gloire est l'histoire d'une fille qui n'a même pas osé rêver... une petite fille, ballottée d'une famille d'accueil à l'autre, maladroite et peu sûre d'elle comme toute adolescente, et puis soudain, miraculeusement, avec un visage beau et une silhouette à couper le souffle.
Mais les ennuis de Marilyn n'étaient guère terminés simplement parce qu'elle se trouvait en possession d'un charme physique, d'une voix sensuelle et d'un équilibre retrouvé. Marilyn savait que les jolies filles ne sont que trop nombreuses à Hollywood, elle est donc allée travailler dans une usine d'avions pour s'assurer un revenu stable. En même temps, elle a posé comme mannequinis et a appri beaucoup sur les astuces de maquillage et de posture utiles qui lui ont bien servie dans le travail cinématographique. Pendant un mois, sa photo est apparue sur quatre couvertures, et Howard Hugues en a repéré une.
Les périodes de pauses sont venues toutes en même temps pour Marilyn. Avant que Hughes ne puisse l'avoir, la 20th Century Fox lui avait fait signer un contrat d'un an. Comme beaucoup d'autres espoirs de l'écran, Marilyn était ravie de ce qu'elle pensait être sa grande chance. Mais son rôle à la Fox s'est terminé sur le sol de la salle de montage, et après un an, Marilyn était à nouveau en dehors de la vie de studio.
À ce stade, alors qu'une fille moins déterminée aurait pu abandonner l'idée d'une carrière à l'écran, Marilyn a décidé qu'il était temps de mener une campagne tous azimuts pour s'imposer comme une actrice dont les rôles n'étaient pas destinés à la salle de montage. "C'est alors que j'ai réalisé", raconte la belle starlette à propos de sa période difficile de sa vie, "qu'une actrice doit jouer." Elle est coachée par Natasha Lytess, l'une des meilleures d'Hollywood, passant des heures à étudier la technique dramatique.
Et ça a payé. Un petit rôle dans "Le petit train du Far-West " l'ui a permi d'obtenir de plus petits rôles solides dans "Quand la ville dort" et "Eve", deux des films les plus prisés des années 1950. Dans les deux rôles, les courbes charmants à regarder de Marilyn étaient complétées par un véritable talent indéniable.
Encore sous contrat avec la 20th Century Fox, Marilyn est soigneusement préparée pour la célébrité. Ses nouveaux rôles dans "Chéri divorçons" et "Night Without Sleep" sont de plus en plus exigeants. Marilyn a enfin la chance de prouver qu'elle est bien plus que la pinup qui saute aux yeux.
Elle ne prend cependant pas son nouveau succès pour acquis. Après de longues heures au studio, Marilyn passe la plupart de ses soirées à des cours de chant, de mouvements corporels, de cours d'art dramatique et de cours de littérature à l'université. Elle admire les grands noms du théâtre célèbres du passé, possède un cliché d'Eleanor Duse.
Une romance ? Un mariage précoce (Marilyn avait à peine 16 ans) motivé par sa solitude a pris fin deux ans plus tard. « Nous étions des enfants », dit-elle, « et ne savions pas ce que nous faisions ». Depuis lors, elle a été trop occupée à se rendre là où elle a pu consacrer beaucoup de temps à une romance sérieuse. Mais c'est un jeu d'enfant de prédire qu'une fille aussi adorable que Marilyn, 23 ans, ne restera pas longtemps seule, même dans un Hollywood glamour et heureux !


The article mentions a film that she would just finished: "Night Without Sleep", but Marilyn has never shot this film. Directed by Roy Ward Baker, starring Linda Darnell, Hildegard Knef and Gary Merrill, this film noir is released on American screens on September 26, 1952.

Dans l'article est évoqué un film qu'elle viendrait de terminer: "Night Without Sleep", mais Marilyn n'a jamais tourné ce film. Réalisé par Roy Ward Baker, avec au casting Linda Darnell, Hildegard Knef et Gary Merrill, ce film noir sort sur les écrans américains le 26 septembre 1952.


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.

30 août 2012

16/03/1956 Party Look Magazine

Le 16 mars 1956 à Beverly Hills, Marilyn Monroe est invitée à une fête organisée par le magazine Look. Elle discute avec l'acteur James Cagney et le photographe Earl Theisen.

> Marilyn & James Cagney
1956_03_LA_Look_Magazine_Awards_with_james_cagney_1 1956_03_LA_Look_Magazine_Awards_with_james_cagney_2

1956-look  1956_03_LA_Look_Magazine_Awards_with_james_cagney_3  1956-party-89 Pix with 02

> Marilyn & le photographe Earl Theisen
Earl_Theisen_with_MM-1956-03-16-Look_Party-010-1 
Earl_Theisen_with_MM-1956-03-16-Look_Party-020-1 

> avec Mike Cowles
1956_with_Mike_Cowles 


On 1956, March 16, Marilyn Monroe chats with James Cagney and Earl Theisen at a cocktail party given by Look Magazine in Beverly Hills.

Posté par ginieland à 19:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19 août 2012

T comme Theisen

Earl Theisen
(1903-1973)

photographe américain

earl_theisen

Earl Theisen est né à Denver en 1903 et grandit à Chicago puis à Los Angeles. Il entre dans l'industrie cinématographique en 1922 en travaillant pour la compagnie 'Alexander Film'. Puis il quitte la société pour rejoindre la 'Consolidated Film Company'. En 1931, il commence des recherches sur le début de l'histoire du cinéma et collectionne des objets (des documents papiers: correspondances, dossiers et photographies, ainsi que du matériel sur le cinéma des années 1773-1935) sous l'auspice du musée de Los Angeles et de la société d'ingénieur de films. Il devient ensuite l'éditeur associé de "International Photographer", donne des cours à l'université de la Californie du sud, et devient le représentant de la côté ouest pour le syndicat de 'Register Tribune' et un photographe pour le magazine "Look."

ph_earl_theisen_ernest_hemingway_1952_safari ph_earl_theisen_rita_hayworth_1940 ph_earl_theisen_ingrid_bergman_1948
 Ernest Hemingway ; Rita Hayworth ; Ingrid Bergman  

Earl Theisen était un spécialiste de la photo de pin-ups. Il était réputé pour sa gentillesse et les stars l'adoraient (on raconte qu'il allait chasser l'ours avec Gary Cooper et qu'il voyageait en Afrique avec Hemingway). Parmi les sujets célèbres qu'il photographia figurent Walt Disney, Ernest Hemingway, Vera Miles, Gary Cooper, Elizabeth Taylor, Rita Hayworth, Jennifer Jones, Orson Welles, Ingrid Bergman, Marlene Dietrich, Judy Garland, Joan Crawford, Cecil B. DeMille etc...

 >> Marilyn par Theisen <<
ph_theisen_1947_003_4 ph_theisen_1951_pinup_1b ph_theisen_Annex___Monroe__Marilyn_273 vanity_fair_italia_avril2012_p9d

Earl Theisen a photographié Marilyn de 1947 à 1953. Il a donc été l'un des témoins directs de la carrière de la jeune célébrité, accèdant au statut de star et de sa transformation en Marilyn Monroe.
Les premiers clichés qu'il prit d'elle datent de 1947, où Norma Jean pose dans une prairie. Puis en 1951, le photographe fait plusieurs sessions dans les studios de la Fox: tantôt en intéreur où elle pose en maillot de bain doré, en tee-shirt et mini short, ou encore prenant la pose de Jean Harlow ou des portraits visages pour le magazine Quick; tantôt en extérieur en maillot de bain deux pièces et en maillot doré. Toujours en 1951, il la photographie à l'école Van Nuys où Marilyn suivait des cours.
En février 1952, il est présent lors d'une séance de photos promotionnelles pour le film We're not married, et photographie Marilyn entre les prises de vues. Mais la séance la plus célèbre de Theisen, prise aussi en février 1952, est celle où Marilyn est vêtue d'un sac de pommes de terre. Lors de cette même séance, il la photographie aussi vêtue d'un simple tee-shirt et d'une culotte.
Le 3 août 1952, Theisen fait parti de la multitude de photographes présents à la Ray Anthony Party dont Marilyn est l'invitée d'honneur. Le 8 novembre 1952, il la photographie dans les loges de la Fox, pendant que Marilyn prépare son rôle pour le film Niagara.
Enfin le 17 avril 1953, il la photographie sur le tournage de How to marry a millionaire (dans les loges et des photos officielles de la campagne publicitaire du film, avec Lauren Bacall et Betty Grable). L'une de ses photos fera la couverture du premier numéro du magazine Look le 30 juin 1953.
En 1956, il la croise à la cérémonie du magazine Look ('The Look Magazine Awards')

> Marilyn et Earl Theisen:
ph_theisen_1947_005_3 ph_theisen_1952_pose_2  
ph_theisen_1952_wnm_03a ph_theisen_1952_rayanthony_mm_with_earl_1
ph_theisen_1956_LookMagazineAwards_with_theisen_1a

>> Voir les photos de Marilyn par Earl Theisen

Commentaire de Earl Theisen sur Marilyn Monroe:
"Photographier Marilyn, c'était comme regarder une fleur éclore ; dès que l'objectif était tourné dans sa direction, elle s'ouvrait
".  

>> sources web:
Biographie sur  collections.oscars.org  
Photos sur  Getty Images
 

Posté par ginieland à 12:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

18 août 2012

Quand Marilyn s'appelait Norma Jean

   lefigaro Quand Marilyn s'appelait Norma Jean
publié le 27 juillet 2012
par Daphné Thiery
en ligne sur lefigaro.fr

lefig_theisen1 
 Sous la pureté du lys et le charme de la rose, Marilyn entame une ascension foudroyante, au propre comme au figuré.
Crédits photo : Earl Theisen/Getty Images

Il y a cinquante ans, le 5 août 1962, s'éteignait le plus grand mythe du cinéma américain. Pour commémorer cette disparition, Le Figaro Magazine vous offre des photos inédites de Marilyn Monroe dans la fraîcheur de sa jeunesse. Elles ont été prises par Earl Theisen entre 1947 et 1952, avant que Norma Jean ne devienne une star.

Une poupée d'opérette, les cheveux d'un blond vénitien, se tient dans un jardin par un jour de grand beau. Elle sourit, les dents et le nez au vent. Elle est affublée d'une kitschissime robe longue de mousseline bleu ciel, brodée d'opulentes fleurs roses, et d'un long foulard assorti. Qui est cette tendre figure? Une Sissi en technicolor? Une Heidi des temps modernes? Non, cette ingénue - qui pourrait le croire? - n'est autre que Marilyn Monroe.

lefig_theisen2< Il n'y avait que Marilyn pour compléter ainsi des mots croisés.
Crédits photo : Earl Theisen/Getty Images 


The Marilyn, sex-symbol s'il en est, reine du music-hall, show girl de rêve... Les superlatifs ne manquent pas pour qualifier Norma Jean Baker, c'est son nom d'état civil, qui allait être la femme la plus photographiée au monde. Et voilà que, aujourd'hui, une série de quatre-vingts images inédites vient alimenter le mythe Marilyn, cinquante ans après sa mort. Elles ont été prises entre 1947 et 1952 par Earl Theisen, l'un des photographes de Look, fameux magazine américain à gros tirages. Jamais ces clichés n'avaient été dévoilés.

Ils appartiennent à la fille du photographe, qui Illes a longtemps conservés comme de précieux souvenirs, parmi les archives de son père (mort en 1973). Elle dit être un jour «retombée dessus», et s'est décidée à les donner à l'agence Getty Images.

lefig_theisen3< Cliché de 1951, dans les studios de la Fox.
Crédits photo : Earl Theisen/Getty Images


C'est en 1947 que Theisen photographie la star pour la première fois, dans cet accoutrement praline et chichiteux. Elle a 21 ans et vient tout juste de signer son premier film à la 20th Century Fox. Sur les photos de Theisen, elle semble encore vierge de tout. L'image de l'innocence. Elle s'amuse d'un rien, elle éclate de légèreté, et son rouge à lèvres vermillon explose comme deux pétales de joie sur son visage intense. Theisen s'enthousiasma: «Photographier Marilyn, c'était comme regarder une fleur éclore ; dès que l'objectif était tourné dans sa direction, elle s'ouvrait

Sous l'oeil de Theisen, Marilyn se révèle, en effet, candide et rayonnante. Pas de voyeurisme, pas de racolage. On est bien loin ici de l'image sulfureuse de celle qu'on appellera la Mmmmm girl, lorsqu'elle commença dans les années 40 à poser pour des magazines de pin-up. Comme on est bien loin de la fameuse série de Bert Stern, prise en juin 1962, dans une suite d'hôtel, où Marilyn pose nue quelques jours avant sa mort. N'en déplaise à Hitchcock, qui disait d'elle qu'elle avait «le sexe affiché partout sur sa figure»: Earl Theisen saisit tout le contraire chez la jeune femme. C'est la fraîcheur de Marilyn qui capte son attention, «le scintillement de ses yeux bleus», éblouissants.

lefig_theisen4  
 Marilyn au début des années 1950.
Crédits photo : Earl Theisen/Getty Images

Mais cette image va peu à peu évoluer. Sur des photos ultérieures de cette série, la rising star exhibe les formes plantureuses de ses 25 ans. On est en 1951, elle porte un bikini couleur crème ou un maillot lamé aux reflets de sirène. Elle prend la pose, mais avec un instinct qui déjoue la vulgarité. Aguicheuse, certes, mais avec naturel, si l'on peut dire. Le photographe parvient à la surprendre à chaque instant dans sa pure beauté: même quand son brushing n'est pas parfait, même quand son ventre n'est pas tenu, quand elle est tout simplement, et non pas quand elle veut paraître. Comme si Theisen sentait déjà planer la menace du star-système qui pesait sur elle et effacerait un jour sa sincérité. Est-ce pour la protéger qu'il ne voulut jamais publier cette série de photos? Un lien solide semblait unir le photographe et sa muse.

Theisen était réputé pour sa gentillesse. Les stars l'adoraient (on raconte qu'il allait chasser l'ours avec Gary Cooper et qu'il voyageait en Afrique avec Hemingway). Il fut le confident et le conseiller de Marilyn, ainsi que le montrent ces tirages de 1951 où Theisen n'hésite pas à prendre la pose pour expliquer à la star peroxydée comment imiter les postures charmeuses de Jean Harlow !

lefig_theisen5

 < En 1953, sur le tournage de Comment épouser un millionaire.
Crédits photo : Earl Theisen/Getty Images


En avril 1952, c'est l'éclosion. Elle est la nouvelle coqueluche d'Hollywood. Marilyn devient Marilyn. Elle prend de l'assurance, éclaircit ses cheveux, apprend à sourire glamour et façonne son personnage iconique. Son regard est plus ambigu, plus fabriqué, plus langoureux. Cela n'échappe pas à Theisen. Il va la photographier avec plus de discrétion, de distance. Ainsi, dans cette chambre d'hôtel, où Marilyn, studieuse, travaille sur un script. Ou encore dans cette salle de bains, où on la voit, nue, une serviette enroulée pudiquement autour d'elle. L'image est prise de loin, comme si le photographe voulait préserver la pudeur de son modèle. C'est l'une des dernières photos de la série. Elle est touchante, énigmatique, et témoigne déjà de l'isolement qui va emprisonner Norma Jean. Theisen semble nous confier la vérité de Marilyn, dont il fut sans doute jamais l'un des seuls à la fois à traduire l'innocence et à pressentir le destin: la petite fille derrière la femme, la femme derrière l'héroïne adulée, l'être vulnérable derrière l'objet sexuel, la réalité derrière la légende.

Posté par ginieland à 18:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

25 juin 2012

1951, Los Angeles - Marilyn à la 20th Century Fox par Earl Theisen

  Marilyn Monroe photographiée par Earl Theisen en 1951
dans les studios de la 20th Century Fox, à Los Angeles

Marilyn Monroe photographed by Earl Theisen in 1951
in the 20th Century Fox Studios, Los Angeles

1951-LA-Fox_Studio-MM_in_swimsuit_gold-010-1-by_earl_theisen-1a 
1951-LA-Fox_Studio-MM_in_swimsuit_gold-010-1-by_earl_theisen-1  1951-LA-Fox_Studio-MM_in_swimsuit_gold-011-1-by_earl_theisen-1  1951-LA-Fox_Studio-MM_in_swimsuit_gold-012-1-by_earl_theisen-1 


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand. 

1947, Los Angeles - Marilyn Monroe par Earl Theisen

Venant de signer son premier contrat avec la 20th Century Fox (fin août 1946), le photographe Earl Theisen (qui travaillait pour le magazine américain Look) est engagé pour effectuer des photographies officielles de Marilyn Monroe pour le studio. C'est au cours de l'année 1947, dans un terrain de Los Angeles, qu'a lieu la séance. Aucune photographie ne sera cependant publiée. Elles ne seront dévoilées au public qu'en 2012, grâce à la fille du photographe, Ines, qui les a retrouvées et transmises à l'agence Getty.

Il s'agit de la première séance photos entre Earl Theisen et Marilyn; le photographe racontera:
"Je me souviens d'une séance que j'ai fait avec Marilyn, en 1946 ou 1947. Je suis allée la chercher chez elle où j'ai vu un gros livre sur l'anatomie humaine ouvert et tout annoté, et j'ai demandé: « Quelle était l'idée ? » et elle a dit: « J'étudie la structure osseuse du corps. Votre corps réagit en fonction de vos os. Le saviez-vous ? »
Tout ce qu'elle fait est calculé et se base sur une connaissance scientifique du corps humain, plus que quiconque, à l'exception des médecins. Elle est construite comme une machine à sexe. Elle peut l'allumer et l'éteindre. Je l'ai vue mettre la machine sexuelle en marche. Je vais me concentrer sur elle, me préparer à appuer sur le déclencheur de l'appareil, puis en regardant dans le viseur, je peux réellement voir le sexe s'épanouir, comme s'il s'agissait d'une fleur. Si je suis pressé et que je veux déclencher trop vite, elle dira: « Earl, tu as appuyé trop vite. Ce ne sera pas bon. Continuons et finissons-en.» Vous voyez, il lui faut du temps pour créer ce truc sexuel. Et ne laissez personne vous dire que c'est dans ses hanches ou dans sa poitrine. Je vais vous dire où il se trouve. C'est dans sa tête. C'est là que c'est.
"


Having just signed her first contract with 20th Century Fox (at the end of August 1946), the photographer Earl Theisen (who worked for the American magazine Look) is hired to take official photographs of Marilyn Monroe for the studio. It is during the year 1947, in a field of Los Angeles, that the shooting takes place. However, no one og these photographs will be published. They will not be unveiled to the public until 2012, thanks to the photographer's daughter, Ines, who found them and sent them to the Getty agency.

This is the first photo shoot between Earl Theisen and Marilyn; the photographer will tell:
"I remember a series I shot with Marilyn, oh back in 1946 or 1947. I picked her up at her place and I saw a big book on the human anatomy open and all marked up, and I said, 'What was the idea,' and she said, 'I'm studying the bone structure of the body. Your body does what your bones do. Did you know that?'
Anything she does is calculated and is based on a more scientific knowledge of the human body than anybody has except doctors. She's built kind of like a sex machine. She can turn it on and off. I've seen her turn the sex machine into operation. I'll focus on her, get ready to shoot, and then looking in the finder, I can actually see the sex blossoming out, like it was a flower. If I'm in a hurry and want to shoot too quickly, she'll say, 'Earl, you shot it too quick. It won't be right. Let's do it over.' You see, it takes time for her to create this sex thing. And don't let anybody tell you it's in her hips or in her bosom. I'll tell you where it's located. It's in her mind. That's where it is."


1947-LA-blue_dress-010-1-by_earl_theisen-1-HQ 
1947-LA-blue_dress-010-2-by_earl_theisen-1  1947-LA-blue_dress-011-1-by_earl_theisen-1  1947-LA-blue_dress-010-3-by_earl_theisen-1-HQ 
1947-LA-blue_dress-011-2-by_earl_theisen-1  1947-LA-blue_dress-011-3-by_earl_theisen-1  1947-LA-blue_dress-011-4-by_earl_theisen-1 
1947-LA-blue_dress-012-1-by_earl_theisen-1  1947-LA-blue_dress-012-2-by_earl_theisen-1 
1947-LA-blue_dress-020-1-by_earl_theisen-1  1947-LA-blue_dress-020-4-by_earl_theisen-1  1947-LA-blue_dress-020-2-by_earl_theisen-1-HQ 
1947-LA-blue_dress-020-3-by_earl_theisen-1-HQ  
1947-LA-blue_dress-021-1-by_earl_theisen-1  1947-LA-blue_dress-021-2-by_earl_theisen-1  1947-LA-blue_dress-021-3-by_earl_theisen-1 
1947-LA-blue_dress-024-1-by_earl_theisen-1 
1947-LA-blue_dress-022-1-by_earl_theisen-1  1947-LA-blue_dress-023-1-by_earl_theisen-1  1947-LA-blue_dress-023-2-by_earl_theisen-1 


- Marilyn & Earl Theisen -

1947-LA-blue_dress-set-010-1-by_earl_theisen-1  1947-LA-blue_dress-set-020-1-by_earl_theisen-1 
1947-LA-blue_dress-set-021-1-by_earl_theisen-1-HQ 


> source: livre "Holding a Good Thought for Marilyn", 2015


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand. 

Posté par ginieland à 18:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 avril 2012

02/1952, Los Angeles - Marilyn en Tee-Shirt par Theisen

  Marilyn Monroe photographiée par Earl Theisen
Los Angeles, février 1952

Marilyn Monroe photographed by Earl Theisen
Los Angeles, February 1952

1952-02-LA-Tee_Shirt_striped-010-1-by_earl_theisen-1 
1952-02-LA-Tee_Shirt_striped-011-1-by_earl_theisen-1 


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand. 

Posté par ginieland à 19:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,