11 août 2010

Marilyn pendant Niagara par Jock Carroll 2

Niagara
Sur le tournage

 
Marilyn Monroe se promène dans les rues de Niagara Falls,
petite ville canadienne.
Photographies de Jock Carroll 


1952_Niagara_OnSet_020_inTown_010_010_byJockC_1 1952_Niagara_OnSet_020_inTown_020_byJockC_1 1952_Niagara_OnSet_020_inTown_031_byJockC_1
1952_Niagara_OnSet_020_inTown_032_byJockC_1 1952_Niagara_OnSet_021_inTown_010_byJockC_1 1952_Niagara_OnSet_020_inTown_031_byJockC_2
1952_Niagara_OnSet_022_inTown_030_byJockC_1 1952_Niagara_OnSet_022_inTown_030_byJockC_2 1952_Niagara_OnSet_022_inTown_022_byJockC_1
1952_Niagara_OnSet_022_inTown_021_byJockC_1 1952_Niagara_OnSet_022_inTown_020_byJockC_1 1952_Niagara_OnSet_024_030_1
1952_Niagara_OnSet_022_inTown_010_byJockC_1 1952_Niagara_OnSet_024_040_1
1952_Niagara_OnSet_024_020_1 1952_Niagara_OnSet_023_withWHO_010 film-niag-set-1
1952_Niagara_OnSet_024_012_1 1952_Niagara_OnSet_024_010_1 1952_Niagara_OnSet_024_011_1

Marilyn et le metteur en scène Henry Hataway
1952_Niagara_OnSet_023_mm_hataway_010_1 1952_Niagara_OnSet_023_mm_hataway_030_2 1952_Niagara_OnSet_023_mm_hataway_030_1
1952_Niagara_OnSet_023_mm_hataway_010_2 1952_Niagara_OnSet_023_mm_hataway_020

Marilyn prend la pose près des Chutes du Niagara

photographies de George Bailey
1952_Niagara_OnSet_030_Publicity_010_byJockC_1 1952_Niagara_OnSet_030_Publicity_010_byJockC_1a 1952_Niagara_OnSet_030_Publicity_020_byJockC_1
1952_Niagara_OnSet_030_Publicity_030_byJockC_1 by_jock_carroll_3 
1952_Niagara_OnSet_030_Publicity_040_byJockC_1 1952_Niagara_OnSet_030_Publicity_040_byJockC_1a 1952_Niagara_OnSet_030_Publicity_040_byJockC_1b_1  
 1952_Niagara_OnSet_030_Publicity_050_byJockC_1 1952-Niagara 1952_Niagara_OnSet_030_Publicity_041_byJockC_1 
1952_Niagara_OnSet_030_Publicity_051_010_1 
marilyn_color_shot_1_color_corrected_photoshop  by_jock_carroll_2  by_jock_carroll_1
1952_Niagara_OnSet_031_Publicity_010_byJockC_1a 1952_Niagara_OnSet_031_Publicity_030_byJockC_1 1952_Niagara_OnSet_031_Publicity_020_byJockC_2 1952_Niagara_OnSet_031_Publicity_020_byJockC_1


  > couverture de magazine:
mag_weekend


1952_Niagara_OnSet_032_Publicity_010_byJockC_1 


> Photographies de Allan "Whitey" Snyder:

film_niag_set_1 1952-by_snyder-1 film_niag_set_2 
film-niagara-color film_niag_set_9 film_niagara_set_by_snyder_2
lot93192 1952-niagara-by_snyder-1 lot93189
film_niag_set_3 film_niag_set_4 

> Jean Peters 
film-niag-jean_peters-1  film-niag-jean_peters-2 


Marilyn en voiture, photographie de George Bailey
1952-niagara-set-1 

15 mai 2010

Les interviews sur Niagara

Niagara
Leinterviews

henry_hathawayHenry Hataway 
(
le metteur en scène)
- Marilyn est quelqu'un avec qui il est merveilleux de travailler, elle est très facile à diriger; veut toujours mieux faire. Et elle est intelligente, vraiment intelligente.
- J'ai tourné Niagara avec elle. Je l'ai trouvée merveilleuse dans le travail et terriblement préoccupée de mieux faire. Et brillante. Il se peut qu'elle n'ait pas eu d'éducation mais elle était tout simplement brillante par nature.
- Elle était la meilleure actrice née que j'ai jamais dirigée (...), intelligente, naturellement intelligente.

Extrait interview
- “Pour Niagara, en 1953, avez-vous eu des difficultés avec Marilyn Monroe ?
- C'était une fille merveilleuse, merveilleuse… Sensible, timide, craintive. C'est très curieux: aujourd'hui les films ont toute la vulgarité qui était réservée aux peepshows, aux nickelodeons et aux penny arcades. Si vous vouliez voir une fille qui se déshabillait, vous alliez voir un peep-show. Mais maintenant, elles le font dans tous les films ! Alors que Jean Harlow et Marilyn Monroe exprimaient toute leur sensualité sans jamais se déshabiller dans une seule scène.
- Vous avez parlé de la démarche de Mae West. Vous avez également filmé celle de Marilyn de façon très spectaculaire...
- Dans le plan général où elle s'éloigne en se dandinant, oui. Et elle a toujours gardé ce dandinement par la suite.
- C'est elle qui l'a inventé ?
- Elle ne l'a pas inventé, c'est moi qui lui ai dit de le faire. Elle avait une robe très serrée et en fait, je lui ai dit d'aller retirer sa culotte parce qu'on voyait les marques sous sa jupe. Elle a retiré sa culotte et s'est déhanchée encore plus !
- Comme partenaire de Marilyn, vous vouliez James Mason. Vous avez eu Joseph Cotten. Que s'est-il passé ?
- Malheureusement, je suis allé dîner chez James Mason une semaine avant le début du tournage. Sa fille, Portland, avait six ou sept ans à l'époque. Et le couple adorait cette gamine. Mason lui a dit : « voici Mr Hathaway qui va réaliser mon prochain film ». Elle a demandé : « est-ce que tu vas encore mourir dans ton film ? dans tous tes films tu meurs ! Alors, je suppose que tu vas encore mourir dans celui-là ! » Et elle a ajouté : « il meurt dans ce film ?
»  J'ai répondu que oui, alors elle a dit à son père: « Voilà l'ennui, dans tous tes films tu meurs. Tu ne vas pas en faire un où tu vis ? » et elle a continué comme ça à perte de vue… Le lendemain, Darryl Zanuck m'appelle: « il ne fait pas le film ! » Et voilà ! je n'aurais pas dû aller dîner chez lui ce soir-là."

maxshowalterMax Showalter 
(
dans le rôle de Ray Cutler)
(
dans une interview accordée à Robert L. Smith du magazine Videoscope)
Nous avons passé un merveilleux moment là-haut, près des chutes. Marilyn était en retard, comme à son habitude, mais dès qu'elle arrivait sur le plateau, on ne voyait plus qu'elle. Parfois, il fallait faire de nombreuses prises. Venant du théâtre, je trouve toujours que la première prise est la meilleure, mais il fallut nous adapter à Marilyn. Une fois qu'elle était au point, elle était parfaite et nous, nous étions épuisés.

joseph_cottonJoseph Cotton 
(
dans le rôle de George Loomis)
(en parlant de Marilyn Monroe)
Tout ce que fait cette fille est sexy!

>> sources:
- Livres:
Les Trésors de Marilyn Monroe Marilyn, un hommage photographique / Marilyn, Une vie d'Hollywood /
Les images d'une vie /
- Web:
Interview d'Hataway sur
commeaucinéma

Posté par ginieland à 12:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 avril 2008

Autour de O Henry's Full House

La sarabande des pantins
Secrets de tournage...
banner_henry 

... et anecdotes

  • Son rôle
    C'est le 18ème film de Marilyn Monroe, positionnée 7ème au générique, dans un tout petit rôle d'une apparition faisant moins de deux minutes à l'écran, en péripatéticienne d'un certain rang. Cependant, à la sortie du film, on présenta le nom de Marilyn Monroe en haut de l'affiche, car Marilyn était devenue une star célèbre.

  • La scène de Marilyn dans le film
    Une scène très brève, où elle se trouve dans la rue, devant un magasin de tapis orientaux, et se fait aborder par un clochard.

  • Infos sur le film
    - La Fox proposait ici un film de prestige, réunissant deux grands auteurs: le contemporain Steinbeck et le classique O. Henry (1862-1910), les meilleurs réalisateurs (Henry Hathaway, Howard Hawks, Henry King, Henry Koster et Jean Negulesco) et des stars confirmées (Charles Laughton, Richard Widmark) ou montantes (Anne Baxter, Jean Peters, Jeanne Crain et Marilyn Monroe dans une apparition savoureuse).
    - Le titre du film doit son nom à O. Henry, de son vrai nom William Sidney Porter, un auteur américain populaire, en particulier pour ses nouvelles, dont beaucoup ont été adaptées pour l'écran.
    - On peut entendre, dans la version originale du film, l'écrivain John Steinbeck introduire chacune des petites histoires.
    - Henry Koster, le metteur en scène du premier sketch (celui avec Marilyn Monroe), est surtout connu pour avoir réalisé le premier film en Cinémascope, The Robe (La Tunique -en 1953).
    - Traité en farce, le sketch de Howard Hawks ("The Ransom of Red Chief"), jugé médiocre (le scénariste Nunnally Johnson préféra même retirer son nom du générique !), fut parfois coupé, notamment en France, alors que les admirateurs du cinéaste y voyaient un condensé de son univers : un enfant précoce, des adultes infantiles, et même l'intervention d'un ours, comme dans Man's Favorite Sport (Le Sport favori d'un Homme - en 1964). Cette même nouvelle de O. Henry fut par la suite à l'origine du film de Henri Verneuil, Le Grand Chef (1959), avec Fernandel et Gino Cervi.

  • Retrouvailles passées et futures
    - Avec les acteurs suivants, Marilyn Monroe aura partagé l'affiche de La sarabande des pantins (mais pas forcément le même sketch):
    Anne Baxter : A Ticket to Tomahawk (Le petit train du Far-West -en 1950) et All About Eve (Ève -en 1950)
    Gregory Ratoff : All About Eve (Ève en 1950)
    David Wayne : As Young as you feel (Rendez-moi ma femme -en 1951), We're not married (Cinq mariages à l'essai -en 1952) et How to Marry a Millionaire (Comment épouser un millionnaire -en 1953)
    Richard Widmark : Don't Bother to Knock (Troublez-moi ce soir -en 1952)

    - Marilyn joue dans le premier sketch intitulé "The Cop and the Anthem" réalisé par Henry Koster; néanmoins, elle aura la chance de tourner sous la direction des autres réalisateurs (qui dirigèrent les autres sketchs du film):
    Howard Hawks (qui réalise ici le 4ème sketch "The Ransom of Red Chiefe"), dirigea par la suite Marilyn dans Monkey Business (Chérie, je me sens rajeunir -en 1952) et Gentlemen prefer Blonds (Les hommes préfèrent les blondes -en 1953).
    Henry Hathaway (qui signe ici le 2ème sketch "The Clarion Call") dans Niagara -en 1952.
    Jean Negulesco (qui signe ici le 3ème sketch "The Last Leaf") dans How to Marry a Millionaire (Comment épouser un millionnaire -en 1953).