10 mai 2019

Charlime: Blonde de Westwood

chanson Blonde de Westwood
interprétée par
Charlime


 >> Bonus Infos 

Chanteur et guitariste du groupe Bobo Boys, fondé en 2015, le musicien Charlime Fougères s'est lancé en solo l'automne 2018 en lançant sa première chanson Blonde de Westwood, coécrite avec l’auteur rennais Alain Bernard.
Le musicien présente la chanson comme étant: "un titre pop rock, en hommage à Marilyn Monroe, une star qui, bien qu’adulée de tous, était très malheureuse". (cf site actu.fr/bretagne)

nb: merci à Alain Bernard pour la découverte et le partage de ce titre !

Posté par ginieland à 22:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 mai 2019

Clins d'oeil à Marilyn dans "Under the Silver Lake"

Les clins d'oeils à Marilyn au Cinéma


   - Under the Silver Lake  -

Le film "Under the Silver Lake" contient bon nombre de références à Marilyn Monroe et à l'âge d'or du cinéma Hollywoodien des années 40 à 50. Voici une compilation des références à Marilyn dans le film:

> Sarah, la voisine de Sam (le héros du film), a un petit chien bichon, de même race que celui que possédait Marilyn (Maf):

2018-Under_the_silver_lake-cap-01-1 

> Sarah invite Sam à venir prendre un verre chez elle; puis ils regardent le film How To Marry A Millionaire (Comment épouser un millionnaire), allongés côte à côte dans le lit. On découvre trois poupées disposées devant la télévision, qui sont les répliques des personnages tenus par Marilyn, Lauren Bacall et Betty Grable dans le film. Il y a aussi un poster du film accroché au mur:

2018-Under_the_silver_lake-cap-01-2 2018-Under_the_silver_lake-cap-01-3 2018-Under_the_silver_lake-cap-01-4 
2018-Under_the_silver_lake-cap-01-5 2018-Under_the_silver_lake-cap-01-6  

> Sam se rend compte que l'appartement de Sarah est entièrement vide. Il s'introduit par effraction dans l'appartement et découvre une boîte à chaussure restée dans le placard. Il l'ouvre et découvre plusieurs objets à l'intérieur, dont les trois poupées:

2018-Under_the_silver_lake-cap-02-1 2018-Under_the_silver_lake-cap-02-2 2018-Under_the_silver_lake-cap-02-3 

> Sam est dans son canapé, et il entend du bruit à l'extérieur. Il s'avance sur son balcon et découvre Sarah dans la piscine de la résidence, en train de nager nue et l'invitant à la rejoindre. Cette scène est une réplique de celle tournée par Marilyn dans son dernier film Something's Got to Give:

2018-Under_the_silver_lake-cap-03-1 2018-Under_the_silver_lake-cap-03-2 2018-Under_the_silver_lake-cap-03-3 
2018-Under_the_silver_lake-cap-03-4 2018-Under_the_silver_lake-cap-03-5 2018-Under_the_silver_lake-cap-03-6 
2018-Under_the_silver_lake-cap-03-7 2018-Under_the_silver_lake-cap-03-8 2018-Under_the_silver_lake-cap-03-9  2018-Under_the_silver_lake-gif-1 

> Chez l'écrivain des fanzines qu'adorent lire Sam, dans la chambre secrète de l'écrivain, les murs sont ornés de coupures de presse; on y découvre la Une du Daily News paru le 6 août 1962, annoncant le décès de Marilyn:

2018-Under_the_silver_lake-cap-04-1 

> Dans l'appartement de Sam, sur le mur derrière sa télévision, figure le poster du film Creature of the Black Lagoon, un film sorti en 1954, que l'on retrouve dans le film The Seven Year Itch (Sept ans de réflexion) avec Marilyn (c'est ce film qu'elle va voir au cinéma avec Richard Sherman alias Tom Ewell):

2018-Under_the_silver_lake-cap-05-1 2018-Under_the_silver_lake-cap-05-2 2018-Under_the_silver_lake-cap-05-3  

> Sur le frigo de Sam, plusieurs photographies sont disposées: la photo de Sarah qu'il a volé dans la boîte à chaussure après qu'elle ait disparu, mais aussi des photos de Marilyn extraites du film Something's Got to Give:

2018-Under_the_silver_lake-cap-05-4  2018-Under_the_silver_lake-cap-05-5  


2018-Under_the_silver_lake-aff Film: Under the Silver Lake
Année: 2018
Pays: USA
Réalisateur: David Robert Michell
Scénario: David Robert Michell
Genre: thriller fantastique, noir
Distribution: Andrew Garfield (Sam), Riley Keough (Sarah), Jimmi Simpson (Allen, le copain de Sam), Topher Grace (l'homme du bar, ami de Sam), Zosia Mamet (Troy), Riki Lindhome (la copine actrice de Sam), Patrick Fishler (l'écrivain auteur des fanzines) ...
L'histoire: À Los Angeles, Sam, 33 ans, sans emploi, rêve de célébrité. Lorsque Sarah, une jeune et énigmatique voisine, se volatilise brusquement sans laisser de traces, Sam se lance à sa recherche et entreprend alors une enquête obsessionnelle et surréaliste à travers la ville. Elle le fera plonger jusque dans les profondeurs les plus ténébreuses de la Cité des Anges, où il devra élucider disparitions et meurtres mystérieux sur fond de scandales et de conspirations.
Pour info: Riley Keough est la fille de Lisa Marie Presley, et donc la petite fille du King Elvis Presley. Naturellement brune, elle a les cheveux blonds dans le film.

Posté par ginieland à 19:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

25 juin 2017

Clin d'oeil à Marilyn dans "La Vie rêvée de Walter Mitty"

Les clins d'oeils à Marilyn au Cinéma

   - The Secret Life of Walter Mitty  -

Dans le film "La Vie rêvée de Walter Mitty", le personnage principal Walter Mitty (Ben Stiller) est employé au service de négatifs du magazine Life. Sur son lieu de travail (d'ailleurs, plusieurs scènes ont été tournées dans le hall du magazine Life, qui appartient aujourd'hui au magazine Time), on découvre sur les murs plusieurs affiches grand format de couvertures "fictives" du magazine, dont une montrant Marilyn en gros plan -une photographie d'Alfred Eisenstaedt, photographe de Life.

walter_mitty-cap01 walter_mitty-cap02-1 walter_mitty-cap02-2 

Voici un petit florilège des diverses "fausses" couvertures qui apparaissent dans le film, utilisant de vrais photographies des archives du magazine Life:

 life-magazine-couverture-walter-mitty-02 life-magazine-couverture-walter-mitty-03 life-magazine-couverture-walter-mitty-04 
life-magazine-couverture-walter-mitty-05  life-magazine-couverture-walter-mitty-06 
life-magazine-couverture-walter-mitty-11 life-magazine-couverture-walter-mitty-08 life-magazine-couverture-walter-mitty-10 
life-magazine-couverture-walter-mitty-07  life-magazine-couverture-walter-mitty-13 
life-magazine-couverture-walter-mitty-01 life-magazine-couverture-walter-mitty-12 life-magazine-couverture-walter-mitty-09 


 secret_life_of_walter_mitty Film: La Vie rêvée de Walter Mitty
Année: 2013
Pays: USA
Réalisateur: Ben Stiller
Scénario: Steve Conrad d'après la nouvelle de James Thurber
Genre: comédie
Distribution: Ben Stiller (Walter Mitty), Kristen Wiig (Cheryl Melhoff), Shirley MacLaine (Edna Mitty), Adam Scott (Ted Hendricks), Kathryn Hahn (Odessa Mitty), Sean Penn (Sean O'Connell) ...
L'histoire: Walter Mitty travaille au service négatifs du magazine Life. Timide et rêveur, il s'imagine être le héros d'aventures imaginaires pour s’évader de sa réalité stressante. Il est attiré par Cheryl Melhoff, une collègue et il tente de l'approcher via un site de rencontre en ligne. Le jour de son anniversaire, il reçoit au journal la pellicule de Sean O'Connell, un photographe renommé. La pellicule est accompagnée d'un cadeau pour lui: un portefeuille. Sean recommande la photo du négatif n° 25 pour la couverture du magazine à venir, dernier numéro papier avant le passage au tout numérique. Étrangement, le négatif en question manque sur la pellicule. Walter décide de retrouver Sean pour savoir où est passé le négatif. Il demande l'aide de Cheryl dans sa quête et, guidé par les autres photographies de la pellicule, part pour le Groenland où il apprend que Sean est parti pour l'Islande photographier le volcan Eyjafjallajökull. Il arrive en Islande à bord d'un chalutier et perd la trace du photographe après avoir échappé à l'éruption du volcan. Rentré aux États-Unis, il est renvoyé du magazine, en partie pour avoir perdu le précieux négatif. Dépité, il retrouve néanmoins la piste de Sean, qui serait en Afghanistan. Il s'y rend, gravit le plus haut sommet du pays, le Nowshak, et retrouve Sean qui lui révèle que le négatif est dans le portefeuille qu'il lui a offert. Rentré aux États-Unis, Walter retrouve le négatif qu'il remet à ses anciens collègues, sans le regarder. Il finit par inviter Cheryl à un spectacle et découvre finalement la couverture lors de la parution du magazine: une photographie de lui-même en train d'observer des négatifs devant les locaux du magazine, accompagné du sous-titre «dernier numéro, dédié aux gens qui l'ont rendu possible». 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par ginieland à 18:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 janvier 2017

Clin d'oeil à Marilyn dans "Tiré à Part"

Les clins d'oeils à Marilyn au Cinéma

   - Tiré à Part  -

Dans le film "Tiré à Part", pour vérifier ses soupçons sur le manuscrit de Fabry (Daniel Mesguich), Lamb (Terence Stamp) se rend en Tunisie. Il rend visite à Yasmina (Huguette Maillard), qui lui confirme que tous les faits décrits concordent avec le viol puis le suicide de sa sœur Farida. La jeune Farida (Amira Casar), fille de Yasmina, ressemble prodigieusement à celle qu'il a tant aimée. Elle le conduit dans la chambre de sa défunte tante, où l'on remarque quelques posters : un portrait de Marilyn Monroe (photographie de "The Last Sitting" de Bert Stern), une affiche du film "Géant", et une affiche du film "Fenêtre sur Cour". 

tire-a-part-01734 


Tire_a_part  Film: Tiré à part
Année: 1996
Pays: France
Réalisateur: Bernard Rapp
Scénario: Bernard Rapp et Richard Morgiève d'après l'œuvre de Jean-Jacques Fiechter
Genre: drame
Distribution: Terence Stamp (Edward Lamb), Daniel Mesguich (Nicolas Fabry), Maria de Medeiros (Nancy Pickford), Jean-Claude Dreyfus (Georges Récamier), Frank Finlay (John Rathbone), Hannah Gordon (Doris), Amira Casar (Farida)...
L'histoire: Nicolas apporte son dernier manuscrit à son ami Edward. Si le style séduit Edward, l'histoire lui rappelle étrangement un crime dont il fut l'un des acteurs 30 ans auparavant...

Enregistrer

Posté par ginieland à 18:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

20 août 2016

Clin d'oeil à Marilyn dans "Introducing Dorothy Dandridge"

Les clins d'oeils à Marilyn au Cinéma

   - Introducing Dorothy Dandridge  -

Dans le téléfilm "Dorothy Dandridge, le destin d'une diva", biopic qui narre le destin de la première actrice star de cinéma noire à Hollywood, une courte scène montre Dorothy Dandridge (incarnée par Halle Berry), en compagnie de Ava Gardner (Jon Mack) et de Marilyn Monroe (Kerri Dandles) à une fête privée dans une grande demeure à Hollywood. Cette scène semblant au premier abord incongrue, ne l'est en fait pas du tout ! Fait méconnu car peu relaté dans les biographies, Marilyn et Dorothy étaient très amies. Et Marilyn, Dorothy et Ava auraient souvent fréquenté ensemble les soirées hollywoodiennes au début de leurs carrières.

dorothy_dandridge_movie-cap01 dorothy_dandridge_movie-cap02 dorothy_dandridge_movie-cap03 
dorothy_dandridge_movie-cap04 dorothy_dandridge_movie-cap05 dorothy_dandridge_movie-cap06 


introducing_dorothy Film: Dorothy Dandridge, Le Destin d'une Diva
Année: 1999
Pays: USA
Réalisateur: Martha Coolidge
Scénario: Shonda Rhimes, Scott, Abbott, d'après le livre de Earl Mills 
Genre: biopic
Distribution: Halle Berry (Dorothy Dandridge), Brent Spiner (Earl Mills), Klaus Maria Brandauer (Otto Preminger), Obba Babatundé (Harold Nicholas), Loretta Devine (Ruby Dandridge), Cynda Williams (Vivian Dandridge)....
L'histoire: C'est avec sa soeur Vivian que Dorothy Dandridge fait ses débuts au Cotton Club, dans les années 40, en qualité de chanteuse et de danseuse. Lorsque le cinéma, incarné par Otto Preminger, lui fait les yeux doux, elle ne lui résiste guère. Solidement épaulée par Earl Mills, son manager, elle touche à la consécration dans «Carmen Jones». Si «Porgy and Bess», autre film musical, entretient sa renommée, «Island in the Sun» et «Tamango» véhiculent un message résolument antiraciste...

Sur le web: le film sur imdb  

Enregistrer

Posté par ginieland à 01:08 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

05 décembre 2015

Sacha Distel: Personnalités

Vidéo et Paroles
de la chanson
Personnalités
interprétée par
Sacha Distel

>> Video

Aïe, aïe, aïe, ma mère a décidé
De me marier,
Moi, me marier ?
J'n'étais pas décidé,
Je n'y pensais plus,
Quand un jour, tout émue,
Elle me dit :
J'ai trouvé dans le journal
Le parti idéal

Elle a le... de Juliette Gréco,
La... de Brigitte Bardot,
Les... d'Mylène Demongeot,
Le... de la Môme Moineau,
La... de Greta Garbo,
Les... d'Marilyn Monroe,
J'avais pris de l'élégance
Et surtout, et surtout,
Elle est tout innocence,
C'est la femme de ta vie,
J'lui ai déjà écrit

Aïe, aïe, aïe,
Aïe, aïe, aïe,
Aïe, aïe, aïe, le lendemain matin,
Elle était déjà là,
Quand elle a sonné,
J'avais le cœur serré,
J'pensais : les copains
Vont être un peu soufflés,
Si véritablement cette fille-là
Est aussi bien que ça, mais

Elle avait le... de Gabriello,
La... de Marlon Brando,
Les... de Gilbert Bécaud,
Le... d'Dario Moreno,
La... de Victor Hugo,
Les... de Luis Mariano,
Je m'suis sauvé à toute allure,
J'vous jure, j'vous jure,
Qu'on ne m'y reprendra pas
Et quand j'me marierai,
Moi, je choisirai
(Oh, dis, Sacha, moi, je sais,
Une fille qui a le...)
Ça, m'est bien égal,
(Oui, mais, a la...)
Hum, je m'en fiche pas mal,
(Oui, mais, qui a les...)
Hum, complètement égal,
Mais dans son cœur tant de tendresse,
Pour aimer, être aimé,
Et vivre près de moi,
Le bonheur ici-bas
N'est pas du ci-né-ma !


>> Bonus Infos 

sacha_distel  Ecrite par Harold Logan, Lloyd Price et Maurice Tézé, la chanson, enregistrée avec Claude Bolling Et Son Orchestre, sort en 45 Tours en 1959

Posté par ginieland à 19:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 octobre 2015

Clin d'oeil à Marilyn dans "Un week-end sur deux"

Les clins d'oeils à Marilyn au Cinéma

   - Un week-end sur deux  -

Dans le film "Un week-end sur deux", Gaëlle (Felice Pasotti) s'approche du chauffeur de bus. Elle lui montre du doigt les photos de vedettes collées au-dessus du pare-soleil. Parmi les photos, on distingue -entre autres- Kim Basinger, Miou-Miou, Robert Redford, le groupe "Simple Minds", Isabelle Adjani, Marilyn Monroe, Errol Flynn, Greta Garbo et Madonna.

un-week-end-sur-deux-10037  un-week-end-sur-deux-10037c 


un-week-end-sur-deux Film: Un week-end sur deux
Année: 1990
Pays: France
Réalisateur: Nicole Garcia
ScénarioNicole Garcia, Jacques Fieschi, Philippe Le Guay, Anne-Marie Étienne 
Genre: comédie
Distribution: Nathalie Baye (Camille Valmont), Felice Pasotti (Gaëlle, la fille de Camille), Joachim Serreau (Vincent, le fis de Camille), Miki Manojlovic (Adrian), Henri Garcin (l'agent de Camille), Marie Daëms (Graziella Jacquet), Jacques Boudet (Jacquet), Sacha Briquet (Albert, le maître d'hôtel), Paul Beauvais (douanier), Sylvie Blotnikas (la femme de chambre), Martine Buffet (l'employée Hertz),
Susan Carlson (Martha), Bruno Crovi (douanier), Lucette Filiu (la gérante de l'hôtel), Michelle Goddet (Marie-Ange)...
L'histoire: Camille est actrice et a connu des jours meilleurs. Après son divorce, son mari a obtenu la garde de leurs deux enfants. Elle ne les voit qu'un week-end sur deux. Mais il se trouve que, ce week-end-ci, alors qu'elle a la garde de ses enfants, elle a un engagement impératif pour un gala au Rotary Club de Vichy. Elle ne voit pas d'autre solution que d'emmene ses enfnats avec elle. Son ancien mari l'apprend, il est furieux et va venir les rechercher. Camille s'enfuit vers le sud avec les enfants, tentant de nouer une relation plus intime avec eux, en particulier avec le précoce et lointain Vincent, amateur d'astronomie. Camille apprend qu'une rare pluie de météorites est prévue quelques jours plus tard, en Espagne. Elle propose à Vincent d'y aller...

Sur le web: le film sur wikipedia 
article sur cineclap 

Enregistrer

Posté par ginieland à 19:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

16 janvier 2015

Patrica Kaas: Mademoiselle chante le blues

Vidéo et Paroles
de la chanson
Mademoiselle chante le blues
interprétée par
Patricia Kaas

Y'en a qui élevent des gosses au fond d'un HLM
Y'en a qui roulent leur bosse du Brésil en Ukraine
Y'en a qui font la noce du côté d'Angoulême
et y'en a même, même
qui milit' dans la rue avec tract et banderoles
qui mélangent vie en rose et image d'Epinal
qui veulent se faire du bien sans jamais s'faire du mal

Mademoiselle chante le blues
soyez pas trop jalouses
mademoiselle boit du rouge
mademoiselle chante le blues

Y'en a huit heures par jours qui tapent sur des machines
y'en a qui font la cour, masculines, féminines
y'en a qui lèchent les bottes comme on lèche les vitrines
et y'en a même, même

qui font du cinéma
qu'on appelle Marilyn
mais Marilyn Dubois
s'ra jamais Norma Jean
faut pas croire que l'talent c'est tout ce qu'on s'imagine

Mademoiselle chante le blues
soyez pas trop jalouses
mademoiselle boit du rouge
mademoiselle chante le blues
elle a du gospel dans la voix
elle y croit

Y'en a qui s'font docteur
avocate, pharmacienne
y'en a qui ont tout dit quand elles ont dis je t'aime
y'en a qui sont vieille fille du côté d'Angoulême
et y'en a même, même
qui jouent femmes libérées ptit joint et gardénal
qui mélangent vie en rose et image d'Epinal
qui veulent se faire du bien sans jamais s'faire du mal

Mademoiselle chante le blues
soyez pas trop jalouses
mademoiselle boit du rouge
mademoiselle chante le blues


 >> Bonus Infos 

  • patriciakaas  La chanson fait partie du premier album de Patricia Kaas intitulé "Mademoiselle chante" sorti en novembre 1988, et pour lequel ont collaboré Didier Barbelivien et François Bernheim. Le titre "Mademoiselle chante le blues" est le premier extrait de l'album, disponible en avril 1987. Didier Barbelivien l'avait écrit déjà depuis un moment, ayant proposé d'abord la chanson à Nicoletta, qui souhaitait que le texte soit modifié. Quand François Bernheim présente Patricia Kaas à Didier Barbelivien, ce dernier lui propose alors la chanson. Elle sera le premier grand succès de la chanteuse et le titre remportera le prix Charles Cros. 

Posté par ginieland à 21:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 octobre 2014

Clin d'oeil à Marilyn dans "A Nous les Garçons"

Les clins d'oeils à Marilyn au Cinéma

   - A nous les garçons  -

Le film "A nous les garçons" est aujourd'hui une sorte de film culte des années 1980s qui a séduit bon nombre d'adolescents de cette décennie. Le film raconte l'histoire de deux copines de lycées (Stéphanie et Véronique) amoureuse du même garçon (Cyril).
Dans une scène, on découvre Véronique (interprétée par Sophie Carle) qui est dans sa chambre et discute avec sa mère: la jeune femme porte un tee-shirt noir et blanc représentant Marilyn Monroe. Sa mère lui amène une somptueuse robe lamée or, pour que Véronique puisse la porter à la boum du prochain week-end.

a_nous_les_garcons-cap-1 a_nous_les_garcons-cap-2 a_nous_les_garcons-cap-3
a_nous_les_garcons-cap-4 a_nous_les_garcons-cap-5 a_nous_les_garcons-cap-6 

Autre scène faisait référence à Marilyn: celle de la dîtes boum dont le thème est le rétro et où Véronique, vêtue de la fameuse robe lamée or Marilyn, discute avec Cyril (Franc Dubosc). 

a_nous_les_garcons-cap-7 a_nous_les_garcons-cap-8 a_nous_les_garcons-cap-9

> l'extrait de la scène de la boum


a_nous_les_garcons-affFilm: A nous les garçons
Année: 1985
Pays: France
Réalisateur: Michel Lang
Scénario: Michel Lang  
Genre: comédie
Distribution: Valérie Allain (Stéphanie), Sophie Carle (Véronique), Franck Dubosc (Cyril), Éric Elmosnino (Tony), Roland Giraud (Alex), Claire Vernet (Laurence), Henri Guybet (Georges), Roger Trapp (Le chauffeur de taxi), Jean-Noël Brouté (Marc), Amélie Prévost (Isabelle)Amandine Rajau (Pauline), Annabelle Mouloudji (Fille de Marcel Mouloudji)...
L'histoire: Stéphanie et Véronique, dix-sept ans, ont le cœur grand comme leur imagination. Et les deux amies que tout semble séparer hors la complicité, s'éprennent du même garçon, Cyril. Chacune d'elle aime Cyril à sa manière. La première, délurée, se l'approprie en femme ; la seconde, réservée, le possède en rêve. Cependant, toutes deux s'investissent avec la même intensité dans leur passion naissante : l'une affichée, l'autre tenue secrète. Passent les mois d'hiver, arrivent les vacances de Pâques. Stéphanie et Véronique partent à l'Île-aux-Moines en compagnie de Laurence, la mère de Stéphanie. L'arrivée impromptue de Cyril et de son ami Tony vient à nouveau brouiller les cartes du jeu amoureux. De retour à Paris, parents et enfants, la tête un rien chiffonnée, se laisseront enfin guider, qui par les choix de son cœur, qui par les choix de sa raison. Le moment est venu pour Véronique et Cyril de s'avouer leur amour: elle le rejoint à Amsterdam où il participe à un match de hockey.

Sur le web: le film sur wikipedia
Merci à VirgyLove pour l'info des scènes du film.

Enregistrer

Posté par ginieland à 00:44 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

25 mai 2014

Claude François: Cette année là

Vidéo et Paroles
de la chanson
Cette année là
interprétée par
Claude François

>> Video

Cette année-là
Je chantais pour la premiere fois
Le public ne me connaissait pas
Quelle année cette annee-là

Cette année-là
Le rock'n'roll venait d'ouvrir ses ailes
Et dans mon coin je chantais belle, belle, belle
Et le public aimait ça

Déjà, les Beatles étaient quatre garçons dans le vent
Et moi, ma chanson disait marche tout droit

Cette année-là
Quelle joie d'être l'idole des jeunes
Pour des fans qui cassaient les fauteuils
Plus j'y pense et moins j'oublie

J'ai découvert mon premier, mon dernier amour
Le seul, le grand, l'unique et pour toujours le public

Cette année-là
Dans le ciel passait une musique
Un oiseau qu'on appelait Spoutnik
Quelle année cette année-là

C'est là, qu'on a dit adieu à Marilyn, au cœur d'or
Tandis que West Side battait tous les records

Cette année-là
Les guitares tiraient sur les violons
On croyait qu'une révolution arrivait
Cette année-là

C'était hier, mais aujourd'hui rien n'a changé
C'est le même métier qui ce soir recommence encore

C'était l'année soixante deux
C'était l'année soixante deux
C'était l'année soixante deux
C'était l'année soixante deux


>> Bonus Infos 

  • La chanson sort en 45 Tours en mai 1976 et figure en face-B du titre "La Solitude, c'est après"; elle fait partie de l'album 33 Tours "Le Vagabond" sorti en décembre 1976. Claude François en a aussi chanté une version italienne (Quell' anno la) la même année.

claude-francois-cette-annee-la claude-francois-le_vagabond 

  • Il s'agit d'une reprise du tube de Frankie Valli & The Four Seasons, "December, 1963 (Oh, What a Night)", sorti en 1975 où les paroles sont de Judy Parker et la musique de Bob Gaudio.

  • Alors que la chanson originale évoque une nuit de l'année 1963, celle de Claude François évoque une année entière, mais paradoxalement c'est 1962. Les paroles en français ont été écrites par Eddy Marnay, avec des références à la propre histoire de Claude François (sa rencontre avec son public ; son premier succès 'Belles, belles, belles' ; sa chanson 'Marche tout droit' pourtant sortie en février 1963), mais aussi d'autres faits internationaux qui se sont produits en 1962:
    - le premier 45 tours des Beatles, 'Love Me Do', sorti le 5 octobre 1962 ;
    - le lancement des satellites Spoutnik entre 1957 et 1961 (contrairement à ce que dit la chanson, c'est Spoutnik 1 qui émettait une musique, en 1957) ;
    - le décès de Marilyn Monroe, le 5 août 1962 ;
    - la sortie du film musical 'West Side Story' en France.
  •  La chanson a été samplée par Yannick en 2000, sous le titre 'Ces soirées-là' qui parlent cette fois-ci des soirées en discothèques.

Posté par ginieland à 19:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,