20 septembre 2014

07/12/1952 Sur le tournage de "Gentlemen Prefer Blondes"

Le 7 décembre 1952, Marilyn Monroe tourne une scène du film "Les hommes préfèrent les blondes" dans les studios de la Fox à Hollywood.
In December, 7 1952, Marilyn Monroe shoots a scene for the movie "Gentlemen Prefer Blondes", in the Fox studios.
> voir les photographies de tournage de Gentlemen Prefer Blondes 

gpb_sc07_film_set_010_1  film-gpb-hublot  gpb_sc07_film_set_010_2
gpb_sc07_film_set_011_1 gpb_sc07_film_set_012_1 gpb_sc07_film_set_012_3

> avec Howard Hawks et Fred Simpson
1952-12-07-Film 1952-12-07-Film


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand.

Posté par ginieland à 22:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


18 février 2012

Fiche du film Gentlemen Prefer Blondes

>> Sur le web:
- tout sur le film sur imdb (en anglais)
- infos sur le film sur wikipedia français

21 janvier 2012

Autour du film Gentlemen Prefer Blondes

Les hommes préfèrent les blondes
Secrets de tournage ...
banner_gpb 

... et anecdotes

  • Du roman au cinéma, en passant par la comédie musicale
    anitaloos_gentlemen> Les hommes préfèrent les blondes est l’adaptation sous forme de comédie musicale d’un livre culte de Anita Loos, écrit en 1925. Il s'agissait au début d'une série de nouvelles intitulées les histoires de "Lorelei" et publiées dans le magazine Harper's Bazaar. Le magazine quadrupla alors ses ventes. L'auteure décida donc d'en faire un livre, et le roman Gentlemen Prefer Blondes: The intimate diary of a professonal lady fut publié en novembre 1925 (photo ci-contre). Il rencontra immédiatement un immense succés et fut élu le meilleur best-seller de l'année. Deux ans plus tard, Anita Loos en écrivit même une suite, But Gentlemen Marry Brunettes, adapté à son tour au cinéma en 1955 et avec Jane Russell. 
    > En 1928, le roman est adapté au cinéma, sous le titre Gentlemen Prefer Blondes, un film muet réalisé par Mal Saint Clair pour les studios Paramount Pictures, avec Ruth Taylor dans le rôle de la blonde Lorelei Lee et Alice White dans celui de la brune Dorothy Shaw (photos ci-dessous) 
    film_gpb_1928_aff_1 film_gpb_1928_aff_2 film_gpb_1928_aff_3

    gentlemenbroadway
    > En 1949, le roman est cette fois-ci adapté sur scène dans une comédie musicale Gentlemen Pefer Blondes à Broadway. Les chansons sont écrites par le parolier Leo Robin et la musique composée par Jule Styne. Le show comportait alors déjà les mêmes chansons qui seront reprises dans le film d'Howard Hawks. Carol Channing interprétait alors Lorelei Lee et Yvonne Adair jouait le rôle de Dorothy Shaw.
    > De nombreux studios de cinéma voulait en reprendre le scénario, pour l'adapter à nouveau sur grand écran. La 20th Century Fox dut verser un demi million de dollars pour en acquérir les droits définitifs. Sous l’impulsion de Howard Hawks et de la Fox, le scénariste Charles Lederer réécrit complètement l’histoire, ne gardant que les thèmes principaux ainsi que les deux personnages féminins d’origine, et en donnant à chacune d’entre elles un rôle équivalent. Une large part à la musique fut donnée dans le film: elle occupe près d’un tiers du film. Les titres sont tous devenus des classiques de la culture musicale populaire du XXème siècle. 
    piecetheatre> Marilyn travailla intensément son rôle: elle relut le roman et la pièce et apporta aussi sa contribution, notamment en soumettant quelques idées pour les répliques de son personnage de Lorelei, notamment pour la scène du début avec Gus dans le bateau, quand elle l'embrasse en lui murmurant sur le canapé: "Je peux être intelligente quand c'est important, mais cela ne plaît pas à tous les hommes."

  • Une unique comédie musicale pour Howard Hawks
    howardhawksGentlemen Prefer Blondes est la seule comédie musicale d'Howard Hawks. Il y aborde deux sujets plutôt tabous pour l'époque : le sexe et l'argent. Le génie de Hawks a été de transcender cette comédie légère et brillante pour en faire une satire des mœurs modernes, exercice dans lequel il excelle. Il dénonce avec humour le puritanisme et la misogynie latente qui imprégnaient alors profondément la société américaine et en particulier son cinéma.

  • Cadeau d'anniversaire
    betty_grableC'est le 1er juin 1952, le jour de ses 26 ans, que Marilyn Monroe apprend de la Fox qu'elle décroche le rôle de Loreilei Lee dans Gentlemen Prefer Blondes. On la préféra à Betty Grable (photo ci-contre), pour qui le rôle avait pourtant été écrit car elle était alors le sex-symbol de l'époque et une actrice bien plus chevronnée que Marilyn qui n'en était qu'au début de sa carrière. Après le grand succès de Niagara, Daryl Zanuck et Hawks choisirent Marilyn Monroe pour tenir le rôle de la blonde arriviste. Marilyn était enthousiaste mais aussi terrifiée. Le tournage débute en novembre 1952 et se termine en février 1953.

  • La brune contre la blonde
    film_gpb_danseuses_studio_marilyn_and_jane_04_1a
    > Jane Russell fut payée 150 000 dollars, alors que Marilyn Monroe seulement 15 000. La Fox l'avait eue bon marché car si le rôle aurait été attribué à Betty Grable, cette dernière aurait touché aussi 150 000 dollars. Marilyn a donc été choisie car elle coûtait beaucoup moins cher que Betty Grable. Marilyn ne pouvait pas renégocier ses clauses et de toute manière, le cachet l'importait peu. Elle raconta à Sidney Skolsky, son ami reporter, que ce qu'elle désirait avant tout, était "d'être une star et ça n'a pas de prix"! Elle exigea cependant d'avoir au minimum sa propre loge, au même titre que Jane Russell, en déclarant aux responsables: "Ecoutez, le film s'appelle Les hommes préfèrent les blondes et c'est moi qui fait la blonde!", ce à quoi, ils lui rétorquaient: "Souviens-toi que tu n'es pas une star!", et Marilyn d'insister: "Peut être, mais la blonde, c'est moi!". Et on lui accorda sa loge.
    gpb_sc01_studio_by_ed_clark_040_2> Jane Russell étant nettement plus grande que Marilyn Monroe, les talons des chaussures de Jane furent réduits, alors que ceux de Marilyn furent agrandis au maximum. Néanmoins, la différence de taille se remarque quand même.
    > Les deux comédiennes se sont très bien entendues sur le tournage. C’est d’ailleurs Jane Russel qui a souvent servi de relais entre Howard Hawks et Marilyn Monroe. Névrosée et peu sûre d’elle-même, la star allait peu à peu devenir une diva capricieuse, caractérielle et malheureusement parfois "ingérable".

  • Les retards de Marilyn
    gpb_sc09_set_with_whitey_snyder_1Marilyn Monroe arrivait fréquemment en retard sur le tournage. Paul Wurtzel, employé de la Fox, raconta que "plus elle prenait de l'importance, plus elle avait peur". Bien qu'elle arrivait pourtant à l'heure au studio, elle passait des heures à se faire maquiller et remaquiller: quand le résultat ne lui plaisait pas, elle se nettoyait le visage et exigeait que l'on recommence. Elle devait ensuite se forcer à rentrer sur le plateau. Toute l'équipe s'agaçait de ses retards. Howard Hawks déclara alors: "Si ça continue, Marilyn va devoir réécrire le scénario et trouver un autre producteur pour le film!". Son maquilleur, Whitey Snyder
    (photo ci-contre), confia à celui de Jane Russell que Marilyn était terrorisée, d'où ses retards. Jane s'en inquiéta et allait venir chercher Marilyn chaque jour dans sa loge: "Viens chérie, c'est l'heure, il faut y aller."

  • Natasha Lytess, une personne indésirable
    gpb_sc10_studio_set_with_natasha_01_1La coach de Marilyn Monroe devenait bien trop envahissante. Marilyn ne se fiait en effet qu'à l'avis de Natasha. Si une scène tournée était jugée satisfaisante par le réalisateur mais non par Natasha, Marilyn exigeait alors de refaire de multiples prises. Howard Hawks ne supportait plus cette situation et chasse alors Natasha du plateau, ce qui fit éclater en sanglots Marilyn, qui manquait cruellement de confiance en elle. Face à la panique de Marilyn devant
    les caméras, Natasha fut finalement rappelée pour rassurer Marilyn.

  • La scène et la chanson d'anthologie
    gpb_sc12_set_mm_01_2
    > C'est dans ce film que Marilyn Monroe chante la chanson qui allait devenir son symbole: Diamonds are a Girl's Best Friend. Le réalisateur voulait doubler la voix chantée de Marilyn Monroe et avait convoqué la chanteuse Marni Nixon dans ce but car elle doublait les stars dans les comédies musicales produites par la Fox, comme Deborah Kerr (pour Le roi et moi en 1956 et Elle et lui en 1957), Natalie Wood (pour West Side Story en 1961) et Audrey Hepburn (pour My Fair Lady en 1964). Marnie Nixon raconta dans sa biographie "I could have sung all night": "Le patron du studio, Darryl Zanuck, pensait qu'elle avait une voix idiote. Vous vous rendez compte ? Dieu merci, ils la laissèrent chanter à sa façon. Sa voix un peu essouflée, et très sexy, convenait admirablement à son personnage, même s'il fallait un peu l'aider dans les aigus." En effet, les studios, tout comme Marni Nixon, ont du admettre que le résultat des essais avec la voix de Marnie était épouvantable et Marilyn chanta donc elle-même toutes ses chansons, mis à part quelques notes aiguës (les "no, no, no" au début) de Diamonds are a Girl's Best Friends doublées par Nixon.
    georges_chakiris
    > L' un des danseurs qui accompagne Marilyn Monroe dans le numéro Diamonds are a Girl's Best Friends est Georges Chakiris (en haut à droite sur l'escalier) danseur, chanteur et acteur, qui joua par la suite dans West Side Story en 1961 et Les demoiselles de Rochefort en 1967 (photo ci-contre).
    > Howard Hawks n’étant pas l’aise avec les scènes de music-hall, laissa la mise en scène des numéros chantants et dansants au célèbre chorégraphe Jack Cole. La première version de la chorégraphie des diamants a été jugée trop osée par la Fox qui demanda alors au chorégraphe de retravailler la séquence (la scène, dans sa forme définitive reste d’une grâce et d’une beauté affolantes).Marilyn travailla dur, elle se sentait trop raide dans ses mouvements et exigea d'elle-même des efforts que Jack Cole jugeait souvent inutiles, tant son élégance et sa grâce faisaient oublier les petites imperfections de son jeu. Darryl Zanuck fut si impressionné par la performance de Marilyn, tant scénique que vocale, qu'il fit accompagner la sortie du disque d'un communiqué de presse certifié par notaire attestant que Marilyn était bel et bien l'interprète des chansons du film. Jack Cole collaborera ensuite encore avec Marilyn, sur les films There's no business like show business en 1954 et Let's make love en 1960.

  • Des scènes coupées
    gpb_sc10_cut_sc_015_1> Un numéro de chant et de danse fut coupé au montage; Marilyn et Jane y chantaient une chanson intitulée Four french dances. Vêtues de bodys noirs et de chapeaux Napoléon, dans un décor représentant Paris avec la Tour Eifffel, elles prononcaient quelques paroles en français: Sur le Balcon / Le tentateur/ Sol taire / Parle d'affaire. Il ne reste qu'une brève séquence de quelques secondes de cette scène dans la bande annonce du film; ainsi que dans le film lui-même, on aperçoit les actrices vêtues des costumes dans les loges, une scène qui faisait à l'origine suite à celle coupée. Ce numéro de danse qu'elles interprétaient est aussi surnommé When the Wild Wild Women Go Swimmin' Down in the Bimini Bay. 
    > Un autre titre faisant parti du répertoire du film fut par ailleurs récemment retrouvé: il s'agit de Down Boy, chanté en solo par Marilyn Monroe.
    gpb_sc05_studio_by_gene_kornman_01_1a> C'est l'une des robes qui contribua largement au mythe de Marilyn: robe lamée or échancrée jusqu'au nombril au dos nu. Cette robe a été spécialement créé pour elle et pour le film Gentlemen Prefer Blondes, par le couturier William Travilla. Terriblement suggestive et provocante, on raconte que la robe fut cousue sur le corps de la star. Marilyn qui porte cette robe: l'image fut interdite par la censure! William Travilla dut alors redessiner une autre tenue: ce sera le fourreau rose qu'elle porte pour la chanson Diamonds are a Girl's Best Friend. Cependant, dans le film, il ne reste qu'une courte scène où Dorothy, le personnage interprété par Jane Russel, aperçoit par la vitre une soirée dansante où Lorelei, alias Marilyn Monroe, porte cette fameuse robe lamée or en dansant et en se dandidant avec Sir Francis Beekman, joué par Charles Coburn. La scène est très brève, et ne laisse entrevoir Marilyn uniquement de dos, et surtout pas vue de face. Mais Marilyn ne put se priver du bonheur de se montrer en public dans cette tenue d'or: elle la porta le : 9 mars 1953 pour se rendre à la remise de prix Photoplay. Le décoletté fut quelque peu remonté, pour descendre juqu'à la poitrine et non plus jusqu'au nombril. Ce qui choqua tout de même l'assemblée et plus particulièrement, l'actrice Joan Crawford. Mais la robe ne fut pas mise au placard de la Fox: d'autres actrices la portèrent, comme Jayne Mansfield et Betty Grable

> Script annoté par Marilyn
lot1148-H3257-L78856684 lot1148-H3257-L78856687 lot1148-H3257-L78856691 
lot1148-H3257-L78856693 lot1148-H3257-L78856696 lot1148-H3257-L78856697 
lot1148-H3257-L78856700  lot1148-H3257-L78856702  

 

> sources:
Livre: Les Trésors de Marilyn Monroe /
Le roman, la comédie musicale et les films sur  wikipedia
Revue : Les légendes d'Hollywood

26 octobre 2011

Les affiches de Gentlemen Prefer Blondes

Les hommes préfèrent les blondes
Les Affiches 

Les Affiches Ciné dans le monde

> Allemagne / Autriche
film_gpb_aff_allemagne_1 film_gpb_aff_allemagne_2 film_gpb_aff_allemagne_3  

 > Argentine / Mexique / Espagne
film_gpb_aff_argentine_01 film_gpb_aff_argentine_02 film_gpb_aff_argentine_03
film_gpb_aff_argentine_04 film_gpb_aff_argentine_05 

 > France
film_gpb_aff_fr_01_1 film_gpb_aff_fr_03_1 film_gpb_aff_fr_02_1  

 > Italie
film_gpb_aff_italie_01_1 film_gpb_aff_italie_01_2
film_gpb_aff_italie_02_1 film_gpb_aff_italie_02_2

> Suède / Finlande
film_gpb_aff_suede_finlande_1 

> USA / Angleterre
film_gpb_aff_us_01_1 film_gpb_aff_us_02_1 film_gpb_aff_us_04_1
film_gpb_aff_us_06_1 film_gpb_aff_us_06_2
film_gpb_aff_us_05_1 film_gpb_aff_us_08_2 film_gpb_aff_us_06_3
film_gpb_aff_us_06_4 film_gpb_aff_us_06_5 film_gpb_aff_us_08_1
film_gpb_aff_us_09_1 film_gpb_aff_us_11_1 film_gpb_aff_us_13_1
film_gpb_aff_us_12_1 21604_0728_1_lg 

film-gpb-1953 film-gpb-1953 film-gpb-1954 

> La Bande Originale
film_gpb_aff_us_10_1

> Le Livre d'Anita Loos
film_gpb_aff_fr_book_1 

> Programme Allemand
111filmprogram37 111filmprogram38 111filmprogram39

14 juin 2011

Sur le tournage de Gentlemen scène 4

Les hommes préfèrent les blondes
S
ur l
e tournage - scène 4

> Marilyn Monroe dans les coulisses
gpb_sc04_set_dressing_01 gpb_sc04_set_hair_01 gpb_sc04_set_hair_02
gpb_sc04_set_marilyn_01_1 gpb_sc04_set_marilyn_01_1a gpb_sc04_set_marilyn_02_1
gpb_sc04_set_marilyn_03_1 gpb_sc04_set_marilyn_05_1 gpb_sc04_set_marilyn_04_1

> Marilyn Monroe avec Howard Hawks et Jane Russell
gpb_sc04_set_with_jane_3
gpb_sc04_set_with_jane_1 film_gpb_86791711_o gpb_set_hawks 

> Marilyn Monroe avec William Travailla et Jane Russell
gpb_sc04_set_with_jane_travilla_3 gpb_sc04_set_with_jane_travilla_2 gpb_set_travilla gpb_sc04_set_with_jane_travilla_1 

> Marilyn Monroe et Jane Russell
film-gpb-OnSet  
gpb_set_jane gpb_sc04_set_with_jane_2
gpb_sc04_set_with_jane_4 gpb_sc04_set_with_jane_piano_1_1
gpb_sc04_set_with_jane_piano_1_1a gpb_sc04_set_with_jane_piano_1_2

> Jane dessine Marilyn
gpb_sc04_set_with_jane_piano_2 gpb_sc04_set_with_jane_piano_3 gpb_sc04_set_with_jane_piano_drawing


11 juin 2011

Sur le tournage de Gentlemen scène 6

Les hommes préfèrent les blondes
S
ur l
e tournage - scène 6

> Marilyn Monroe avec Charles Coburn et Howard Hawks
 gpb_sc06_set_010_1

> Marilyn Monroe avec Jane Russell et Howard Hawks
gpb_sc06_set_020_1 

> Marilyn Monroe et Natasha Lytess
gpb_sc06_set_mm_read_with_natasha_010_1
MONROE__MARILYN___LYTESS765 gpb_sc06_set_mm_read_with_natasha_011_1
gpb_sc06_set_mm_read_010_1 gpb_sc06_set_mm_read_011_1

 >  Jane Russell
gpb_sc6_set 

07 juin 2011

Sur le tournage de Gentlemen scène 7

Les hommes préfèrent les blondes
S
ur l
e tournage - scène 7

> Marilyn Monroe et Howard Hawks sur le tournage

gpb_sc07_film_set_010_1 gpb_sc07_film_set_010_2
gpb_sc07_film_set_011_1 gpb_sc07_film_set_012_1
gpb_sc07_film_set_012_2 gpb_sc07_film_set_012_3
film-gpb-hublot
 gpb_sc07_film_set_020_1
 gpb_sc07_set_010_1 gpb_sc07_set_010_1a gpb_sc07_set_011_1
gpb_sc07_set_012_1 gpb_sc07_set_014_1 gpb_sc07_set_013_1
gpb_sc07_set_mm_sit_010_1 

> Marilyn Monroe et Jane Russell en répétition
 gpb_sc07_set_mm_sit_011_1
film-gpb-1952 gpb_sc07_set_mm_sit_with_jane_010_1
gpb_sc07_set_mm_sit_with_jane_010_2 gpb_sc07_set_mm_sit_with_jane_010_1a film_gpb_04 

21 mai 2011

Les interviews sur Gentlemen prefer blondes

Les hommes préfèrent les blondes
Leinterviews


howardhawksHoward Hawks
(le metteur en scène)
- La plupart des réalisateurs traitèrent Marilyn comme quelqu'un de réel. Or, elle ne l'était pas. Elle n'était à l'aise que dans des rôles sans réalité.
- Marilyn était vraiment un cas, mais son prodigieux talent ne l'autorisait pas à tout !


jane_russell1Jane Russell
(
dans le rôle de Dorothy Shaw)
(
dans une interview accordée au magazine Insight)
Marilyn était très timide, très sensible et très intelligente. Elle voulait vraiment être une bonne actrice, et elle avait beaucoup de volonté.

>> sources:
- Livres:
Les Trésors de Marilyn Monroe /
-
revue: Les Légendes d'Hollywood

21 février 2010

Autour du film Monkey Business et Marilyn

Chérie, je me sens rajeunir 
Secrets de tournage ... 
secrets-tournage 
... et anecdotes

  • Marilyn est Lois, secrétaire
    1952_MonkeyBusiness_Dressed_GreenDress_020_020_a1Il s'agit du 17ème film de Marilyn Monroe, où elle se situe en 4ème position au générique. Elle joue le rôle de Lois, une secrétaire pas très futée ni compétente: elle ne semble par exemple pas savoir taper à la machine. Lorsque Edwina croit découvrir une sorte de liaison entre Barnaby et sa secrétaire Lois, Edwina et lui échangent ce dialogue révélateur sur le rôle de blonde bien roulé attribué comme toujours à Marilyn :
    Edwina : – Oh you mean that little pin-up girl? Very cute!
    Barnaby : – Sort of. But half infant.
    Edwina : – Not the half that's visible!
    (– Oh tu veux dire cette petite pin-up? Très jolie en effet! – Assez. Mais à moitié gamine. – Ben pas la moitié qu'on peut voir!)
  • Scènes de Marilyn dans le film
    >> (11ème minute du film) Barnaby doit se rendre chez le grand chef et la secrétaire de celui-ci, Lois, l'accueille et lui dénude même une de ses jambes, en fait pour lui montrer un prototype de bas sans couture qu'il a mis au point et dont elle est très satisfaite. Barnaby s'étonne qu'elle soit arrivée si tôt. « Oh yes, Mr. Oxley's been complaining about my punctuation » (Oh oui, M. Oxley s'est plaint de ma ponctuation).
    >>
    Quelques minutes plus tard, elle entre dans le bureau du grand chef qui lui donne un document à faire taper.
    >> Lois, avec le directeur et Barnaby, se rend au laboratoire et assiste ensuite à la discussion ainsi qu'au cirque du singe rajeuni.
    >> Elle reçoit l'ordre d'Oxley de retrouver Barnaby qui a soudainement quitté le bureau.
    >> Elle le retrouve puis part en vadrouille avec lui, dans une assez longue séquence: voiture de sport et cheveux au vent, patin à roulettes, piscine et maillot de bain sexy. Cela se termine même par un bisou sur la joue de Barnaby (« I'm crazy about you, doc! »).
    >> Après avoir bu la potion magique, Edwina se rue presque sur Lois en raison des marques de rouge à lèvres découvertes là où il ne fallait pas.
    >> Au téléphone avec Oxley.
    >> À la séance du conseil d'administration où elle gifle Oxley et Barnaby.
    >> Dans les scènes finales au laboratoire lorsque Edwina arrive avec le bébé et lorsque tous observent si celui-ci, Barnaby, va regrandir...
  • Retrouvailles passées et futures
    Marilyn Monroe
    retrouvera quelques acteurs du film Monkey Business, pour leur donner à nouveau la réplique dans d'autres films:
    >> Hugh Marlowe: All about Eve (Ève) en 1950
    >> Ginger Rogers: We're not married (Cinq mariages à l'essai) en 1952
    >> Charles Coburn: Gentlemen prefer blonds (Les hommes préfèrent les blondes) en 1953
    Marilyn retrouvera par ailleurs le réalisateur Howard Hawks qui la dirigera dans Gentlemen prefer blonds (Les hommes préfèrent les blondes) en 1953 ; celui-ci aura aussi réalisé un des sketches de O' Henry's Full House (La Sarabande des pantins) en 1952, mais pas celui avec Marilyn.
  • Solitude
    Comme sur ses tournages précédents, Marilyn préfère s'isoler du reste de l'équipe, à l'exception du costumier William Travilla, qu'elle retrouve avec plaisir, et qui sera en charge des plus beaux costumes dans les prochains films avec Marilyn. Entre les prises, elle répète son rôle avec ferveur, même si le nombre de ses répliques dans le film reste limité. En fait, elle a une angoisse terrible de décevoir autrui, qui la poursuivra toute sa vie.
  • Difficultés et Bonheur
    1952_MonkeyBusiness_Dressed_YellowDress_021_018Marilyn déteste la robe à volant plissée dans laquelle on la fait jouer dans le film. Mais surtout, le tournage lui est très pénible car dès le début des prises de vues, elle souffre de douleurs abdominales, signes d'une crise d'appendicite. Mais elle décide de repousser l'opération et ne tient qu'avec une bonne dose d'antibiotiques pour ne pas retarder le tournage. L'intervention aura finalement lieu 28 avril 1952 , une fois que ses scènes auront été bouclées. C'est également pendant le tournage qu'éclate l'affaire du calendrier où elle posa nue trois ans auparavant.
    Malgré tout ces déboires, Marilyn fréquente de plus en plus un certain Joe DiMaggio, qu'elle rencontra l'année précédente. Au studio, elle passe de longs moments au téléphone avec lui, n'hésitant pas à faire attendre tout l'équipe. Et pour le dernier jour de tournage de Marilyn, Joe vient lui rendre visite sur le plateau.
  •  Un scénario remanié
    Au début des années 1950, le code de censure en vigueur à Hollywood était tellement sévère, qu'un scénario aussi sulfureux que Monkey Business pouvait s'attirer des ennuis. D'ailleurs, une injonction visant à en supprimer les réparties les plus suggestives, poussa les scénaristes à retravailler les dialogues. C'est donc un script nettement édulcoré que le réalisateur Howard Hawks commence à tourner le 5 mars 1952 dans les studios de la Fox.

  • Ava Gardner versus Ginger Rogers
    film_mb_Annex_GrantCaryMonkey_Business_02Le film réunit un casting de rêve: Cary Grant et Ginger Rogers, considérés comme les deux grandes stars de l'époque, et la prometteuse Marilyn Monroe. Mais le réalisateur Howard Hawks voit rouge car s'il est ravi de retravailler pour la cinquième fois avec son acteur fétiche Cary Grant, il n'en va pas de même pour celle qui interprète sa femme dans le film, Ginger Rogers. Le réalisateur souhaitait en en effet confier le rôle d'Edwina à une jeune actrice, idéalement le brune et somptueuse Ava Gardner. Mais, en partie parce que Cary Grant refuse d'être marié à l'écran avec une femme beaucoup plus jeune que lui, les studios imposent Ginger Rogers, âgée de 41 ans. Dépité, Hawks se vengera de cette décision en se montrant infernal avec la pauvre comédienne durant tout le tournage.
  • L'expression 'monkey business'
    Cette expression doit se comprendre comme combines ou singeries. Dans la littérature anglophone, l'expression 'Monkey Business' est l'équivalent en français de l'expression 'Monnaie de singe' (c’est-à-dire une monnaie sans valeur).

  • Un film décalé
    La voix off dans le générique du début est celle du réalisateur Howard Hawks. En effet, le film débute avec un Cary Grant qui veut entrer trop tôt sur le plateau de tournage et qui se fait tout de suite arrêter par le metteur en scène : « Pas encore, Gary ! » (le doublage français ayant prononcé "Gary" au lieu de "Cary"). Cela lance immédiatement le ton quelque peu décalé et humoristique du film.

  • Les femmes au second plan
    1952_MonkeyBusiness_Dressed_YellowDress_OnSet_withMonkey_010iDans le film, selon le quiproquo important du scénario, c'est la singe femelle Esther qui incidemment invente la potion magique, mais dans la bande-annonce américaine c'est le mâle Rudolf qui est mentionné ! A croire qu'à Hollywood, on enlève tout pouvoir de création aux femmes, même animales...

17 février 2010

Sur le tournage de Monkey Business 1

Chérie, je me sens rajeunir
S
ur l
e tou
rnage - partie 1

Marilyn Monroe, portant la robe à volant plissée qu'elle détestait, sur le tournage de Monkey Business en 1952, avec Cary Grant et Ginger Rogers.

>> Séance coiffure
  12 

>> Marilyn and the Monkey
1952_MonkeyBusiness_Dressed_YellowDress_OnSet_withMonkey_010 1952_MonkeyBusiness_Dressed_YellowDress_OnSet_withMonkey_020
1952_MonkeyBusiness_Dressed_YellowDress_OnSet_withMonkey_030 1952_MonkeyBusiness_Dressed_YellowDress_OnSet_withMonkey_040
1952_MonkeyBusiness_Dressed_YellowDress_OnSet_withMonkey_050 film_mb_1

>> Roller skate
1952_MonkeyBusiness_Dressed_YellowDress_skate_set_010 1952_MonkeyBusiness_Dressed_YellowDress_skate_set_020 

- avec l'assistant du réalisateur Paul Helmick
MONROE__MARILYN_-_MONKEY_BUSINESS_1952_ASSIT_DIR_PAUL_HEMM  MONROE__MARILYN_-_MONKEY_BUSINESS_1952_ASSIT_DIR_PAUL__001 film-mb-Paul-Helmick-Marilyn-Monroe-Monkey-Business

>> Marilyn...
film_mb_set_film_m11 film_mb_set_125194738_o

>> Marilyn et Cary Grant en voiture, écoutant Howard Hawks
film_mb_set_car_Monk64 film_mb_set_car_Monk65 film_mb_set_car_Monk66