11 avril 2011

Gentlemen Prefer Blondes caps 8

8ème partie des captures du film
Les hommes préfèrent les blondes

gpb_scene08_cap01 gpb_scene08_cap02 gpb_scene08_cap03
gpb_scene08_cap04 gpb_scene08_cap05 gpb_scene08_cap06
gpb_scene08_cap07 gpb_scene08_cap08 gpb_scene08_cap09
gpb_scene08_cap10 gpb_scene08_cap11 gpb_scene08_cap12
gpb_scene08_cap13 gpb_scene08_cap14 gpb_scene08_cap15
gpb_scene08_cap16 gpb_scene08_cap17 gpb_scene08_cap18

>> source captures sur fanpop.com

09 avril 2011

Gentlemen Prefer Blondes caps 9

9ème partie des captures du film
Les hommes préfèrent les blondes

gpb_scene08_cap01 gpb_scene08_cap02 gpb_scene08_cap03
gpb_scene08_cap04 gpb_scene08_cap05 gpb_scene08_cap06
gpb_scene08_cap07 gpb_scene08_cap08 gpb_scene08_cap09
gpb_scene08_cap10 gpb_scene08_cap11 gpb_scene08_cap12
gpb_scene08_cap13 gpb_scene08_cap14 gpb_scene08_cap15
gpb_scene08_cap16 gpb_scene08_cap17 gpb_scene08_cap18
gpb_scene08_cap19 gpb_scene08_cap20 gpb_scene08_cap21
gpb_scene08_cap22 gpb_scene08_cap23 gpb_scene08_cap24
gpb_scene08_cap25 gpb_scene08_cap26 gpb_scene08_cap27
gpb_scene08_cap28 gpb_scene08_cap29 gpb_scene08_cap30
gpb_scene08_cap31 gpb_scene08_cap32 gpb_scene08_cap33
gpb_scene08_cap34 gpb_scene08_cap35 gpb_scene08_cap36

>> source captures sur fanpop.com

04 avril 2011

Gentlemen Prefer Blondes caps 10

10ème partie des captures du film
Les hommes préfèrent les blondes

gpb_scene09_cap01 gpb_scene09_cap02 gpb_scene09_cap03
gpb_scene09_cap04 gpb_scene09_cap05 gpb_scene09_cap06
gpb_scene09_cap07 gpb_scene09_cap08 gpb_scene09_cap09

>> source captures sur fanpop.com

02 avril 2011

Gentlemen Prefer Blondes caps 13

13ème partie des captures du film
Les hommes préfèrent les blondes

gpb_scene12_cap01 gpb_scene12_cap02 gpb_scene12_cap03
gpb_scene12_cap04 gpb_scene12_cap05 gpb_scene12_cap06
gpb_scene12_cap07 gpb_scene12_cap08 gpb_scene12_cap09
gpb_scene12_cap10 gpb_scene12_cap11 gpb_scene12_cap12
gpb_scene12_cap13 gpb_scene12_cap14 gpb_scene12_cap15

>> source captures sur fanpop.com 

31 mars 2011

Gentlemen Prefer Blondes caps 15

15ème partie des captures du film
Les hommes préfèrent les blondes

gpb_cap_sc_wed_01 gpb_cap_sc_wed_02 gpb_cap_sc_wed_03
gpb_cap_sc_wed_04 gpb_cap_sc_wed_05 gpb_cap_sc_wed_06
gpb_cap_sc_wed_07 gpb_cap_sc_wed_08 gpb_cap_sc_wed_09
gpb_cap_sc_wed_10 gpb_cap_sc_wed_11 gpb_cap_sc_wed_12
gpb_cap_sc_wed_13 gpb_cap_sc_wed_14 gpb_cap_sc_wed_15

>> source captures sur fanpop.com

When love goes wrong

Vidéo et Paroles
de la chanson When love goes wrong
interprétée en duo par
Marilyn Monroe et Jane Russell
 
en 1952 pour le film  Gentlemen Prefer Blonds


When love goes wrong
Nothing goes right
This one thing I know

When love goes wrong
A man takes flight

And women get uppity-oh

The sun don't beam
The moon don't shine
The tide don't ebb and flow

A clock won't strike
A match won't light

When love goes wrong
Nothing goes right

The blues all gather round you

And day is dark as night
A man ain't fit to live with

And a woman's sorry sight

When love goes wrong
Nothing goes right
When love goes wrong
Nothing goes right
When love goes wrong
Nothing goes, nothing goes right

When love goes wrong
Nothing goes right

The bees don't buzz
The fish don't bite

Clock won't strike
Match won't light

When love goes wrong
Nothing goes right

A woman's a fright, a terrible sight

A man goes out, gets high as a kite

Love is something you just can't fight

You can't fight it, honey
You can't fight it

When love goes wrong, nothin'
No bows, honey, just cigat bars and off
Nothing goes right

Crazy, Crazy oui, oui

lt's like we said
You're better off dead
When love has lost its glow

So take this down
in black and white
When love goes wrong nothing goes right

When love goes wrong nothing goes right
Nothing goes right


Traduction

Quand l'amour s'en va

Quand l'amour s'en va
Plus rien ne va

Ca je le sais bien

Quand l'amour s'en va
l'homme prend la fuite

Et les femmes gardent un maigre espoir

Le soleil est terne
La lune reste noire
Et même les marées cessent

Les horloges s'arrêtent
Les allumettes ne s'allument plus

Quand l'amour s'en va
plus rien ne va

La mélancolie vous entoure

Et le jour est une nuit noire
Un homme est à prendre

Et la femme fait peine à voir

Les abeilles ne bourdonnent pas
Les poissons ne mordent pas

Les horloges s'arrêtent
Les allumettes ne s'allument plus
 

La femme fait peine, est triste à voir

L'homme sort sur un petit nuage

On ne peut rien contre l'amour

Tu n'y peux rien chérie,
Tu n'y peux rien

Quand l'amour s'en va, plus rien
Pas de limites, mon cœur, attend et laisse passer
Plus rien ne va

C'est comme on te dit
Tu n'as plus de vie
Quand l'amour n'est plus beau

Alors note bien ceci
en noir sur blanc

Quand l'amour s'en va, plus rien ne va


Fiche Chanson avec paroles et traduction 
song-gpb-when_love  
 
> source fiche: blog sugarkane

Posté par ginieland à 18:49 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 mars 2011

Gif Grauman's Chinese Theater, 1953 (1)

Marilyn Monroe et Jane Russell

gif_gpb_prints

Posté par ginieland à 17:54 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

12 mars 2011

G comme Grauman's Chinese Theatre

 Grauman's Chinese Theater
6928 Hollywood Boulevard,
Los Angeles, Californie

1953_06_26_graumans_place_1

Le Grauman's Chinese Theatre (traduit littéralement par le "Théâtre chinois de Grauman") est une salle de cinéma située au 6928 Hollywood Boulevard, à Los Angeles en Californie. Elle se situe également le long du très célèbre et historique trottoir Walk of Fame.

grauman_old grauman_chinese_inside graumans_chinese2

grauman_1927_openingDébuté en janvier 1926, sous l'impulsion d'un groupe d'investisseurs mené par Sid Grauman, propriétaire du Grauman's Egyptian Theatre situé à proximité et ouvert en 1922, cette salle a ouvert le 18 mai 1927 après 18 mois de travaux. L'inauguration de la salle a lieu avec le réalisateur américain Cecil B. DeMille qui y présentait son film King of Kings (Le Roi des rois) (photo ci-contre).
Le Grauman's Chinese Theatre a été le lieu de plusieurs avant-premières, de soirées d'anniversaires et de 3 cérémonies des Oscars avant le 21ème siècle. En 2001, le Grauman's Chinese theater est intégré au centre commercial Hollywood and Highland. Ses six salles de cinéma sont gérées par le groupe Mann Theatres et le Kodak Theater, situé juste derrière, et accueille désormais chaque année la cérémonie des Oscars.
La salle, qui compte parmi les plus célèbres du monde, présente en avant-premières la plupart des grandes productions hollywoodiennes, dans des conditions de projection parfaites. Ses horaires d'ouverture vont de midi à minuit.

grauman_viewÀ l'extérieur, devant ce bâtiment, les plus grandes stars du cinéma immortalisent leur passage en laissant leurs empreintes de pieds et de mains dans le ciment, et ce, depuis les années 1920.
Il existe plusieurs versions qui seraient à l'origine de cette cette coutume hollywoodienne. L'actrice Norma Talmadage aurait accidentellement marché dans le ciment frais. Mais dans une courte interview donné le 13 septembre 1937, Sid Grauman raconte comment l'idée lui serait venue: "par pur accident. J'ai marché dans le ciment, pendant que le théâtre était en construction. Donc, j'ai demandé à Mary Pickford de faire la même chose". Quand à Jean Klossner, le chef de chantier à l'époque, raconta qu'il a "signé" son travail dans le ciment et qu'ainsi, lui et Grauman ont pensé que c'était une bonne idée à développer. Sa signature et l'empreinte de ses mains, datant de 1927, sont encore visibles aujourd'hui.
La première grande star à mettre ses empreintes est Norma Talmadge, suivie ensuite de Douglas Fairbanks, le troisième partenaire financier du théâtre.
Chaque année, trois nouvelles empreintes s'ajoutent à la collection qui compte pas moins de 200 empreintes et signatures différentes de célébrités.

>> Les stars laissent leurs empreintes
grauman_chinese_celeb_mickey_rooney_judy_garland grauman_chinese_celeb_shirley_temple
grauman_chinese_celeb_betty_grable grauman_chinese_celeb_cast_of_ocean_eleven grauman_chinese_celeb_paul_newman
grauman_chinese_celeb_johnny_depp grauman_chinese_celeb_will_smith

Les empreintes les plus originales sont:
les verres de lunettes d'Harold Lloyd,
les cigares de Groucho Marx et George Burns,
les baguettes magiques des acteurs d'Harry Potter Daniel Radcliffe, Emma Watson et Rupert Grint,
les jambes de Betty Grable,
le poing de John Wayne,
les genoux de Al Jolson,
les lames de patins à glace de Sonja Henie,
les nez de Jimmy Durante et Bob Hope,
les pistolets des acteurs de western William S. Hart et Roy Rogers,
les sabots du cheval "Tony" de Tom Mix, ceux de "Champion" de Gene Autry, et ceux de "Trigger" de Rogers,
mais aussi les personnages de R2-D2 de Star Wars, de Donald Duck.

>> Quelques empreintes
grauman_chinese_prints_bogart grauman_chinese_prints_donal_duck
grauman_chinese_james_stewart grauman_chinese_star_wars grauman_chinese_prints_shirleymaclaine
grauman_chinese_prints_jack_nicholson grauman_chinese_liz_taylor grauman_chinese_harry_potter

>> Marilyn au Grauman's <<
1953_06_26_graumans_chinese_04_04 1953_06_26_graumans_chinese_05_07 1953_06_26_graumans_chinese_06_02

C'est le 26 juin 1953 que Marilyn Monroe et Jane Russell laissent ensemble leurs empreintes de mains et de pieds, ainsi que leur signatures, servant aussi de promotion de leur film Gentlemen Prefer Blonds.

1953_06_26_grauman_chinese_prints_1 1953_06_26_graumans_prints_3

>> Voir les photos de Marilyn au Grauman's Chinese Theatre

1953_06_26_graumans_prints_2 1953_06_26_graumans_prints_4

>> sources web:
Site officiel  manntheatres.com  
L'histoire du théâtre sur  wikipedia.fr  
Histoire et Liste des Personnalités sur  wikipedia.org
Anecdotes sur  britannica.com sur  seeing-stars.com et  sur  historichollywood.biz
Photos d'empreintes sur 
album FlickR de Floyd B Bariscale  

Posté par ginieland à 19:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 mars 2011

Décès de Jane Russell

L'actrice américaine Jane Russell est morte

article publié sur lemonde.fr
le 1er mars 2011

L'actrice américaine Jane Russell, la brune incandescente qui donna la réplique à Marilyn Monroe dans Les hommes préfèrent les blondes, est décédée lundi 28 février 2011 en Californie à l'âge de 89 ans, ont indiqué ses proches.

"J'ai parlé avec sa belle-fille ce matin. Elle est morte paisiblement chez elle, entourée de ses enfants", a déclaré à l'AFP Kim Davis, la directrice du centre d'aide juridique à l'enfance CASA, dont l'actrice soutenait l'action. Jane Russell résidait à Santa Maria, au nord de Santa Barbara (Los Angeles). La cause de la mort n'a pas été précisée.

Jane Russell fut l'une des pin-ups préférées des GI et restera dans les mémoires comme la brune incandescente qui donne la réplique à Marilyn Monroe dans Les hommes préfèrent les blondes. La légende veut que le producteur Howard Hughes, qui cherchait une actrice aux formes voluptueuses, l'ait repérée chez son dentiste, où elle travaillait comme réceptionniste, pour en faire l'héroïne du Banni (The Outlaw, 1943). Mais Jane Russell n'en était pas moins une enfant de la balle : fille d'une actrice de troupe ambulante, elle avait pris des cours de piano et de théâtre, notamment avec la fameuse actrice russe Maria Ouspenskaïa, et posait pour des photos de mode.

jane_russell_la_legende_veut_que_le_producteur_howard
 La légende veut que le producteur Howard Hughes, qui cherchait une actrice aux formes voluptueuses, ait repérée Jane Russell chez son dentiste, où elle travaillait comme réceptionniste.REUTERS/HO

Née Ernestine Jane Geraldine Russell le 21 juin 1921 dans le Minnesota, elle est l'aînée de cinq enfants. La famille s'installe alors qu'elle est encore enfant à Burbank, en Californie. Son père, un ancien militaire, meurt à 46 ans et elle doit alors gagner sa vie. Howard Hughes arrive à point nommé.

Le Banni, où ses jambes interminables et sa poitrine crèvent l'écran, la propulsera dans le monde de Hollywood, lui vaudra la célébrité et une aura de scandale. La censure tique sur ses décolletés et le film ne sortira pour de bon qu'en 1946. "Tout ça pour un décolleté ! Aujourd'hui, ils en font dans le dos", dira-t-elle bien plus tard.

jane_russell_l_affiche_du_film_le_banni

Dans l'intervalle, elle a eu le temps de tourner dans L'Esclave du souvenir et surtout de figurer sur un poster particulièrement populaire auprès des soldats américains durant la seconde guerre mondiale. On l'y voit dans une pose lascive, étendue sur une meule de foin, le regard provocant, un revolver à la main.

jane_russell

Les hommes préfèrent les blondes de Howard Hawks, sorti en 1953, sera l'apogée de sa carrière d'actrice. Elle y joue le rôle d'une brune idéaliste mais ayant les pieds sur terre, à l'exact opposé du personnage de blonde naïve et vénale incarné par Marilyn. A l'écran comme à la ville, les deux femmes sont amies – même si le cachet de Jane Russell pour ce film est dix fois supérieur à celui de Marilyn Monroe.

Video

- "Ain't There Anyone Here for Love?",
dans Les hommes préfèrent les blondes

Malgré une filmographie abondante, dont Les hommes épousent les brunes (1955), et des talents d'actrice indéniables – mais beaucoup moins exploités à l'écran que sa plastique –, la carrière cinématographique de Jane Russell s'essouffle dans les années 60. Dans la décennie suivante, on ne la voit plus que sur le petit écran, dans des publicités pour des soutiens-gorge. Entre-temps, elle s'est en partie reconvertie dans le music-hall, à Las Vegas ou New York.

Jane Russell, mariée trois fois (et deux fois veuve), dénotait, dans un milieu hollywoodien réputé progressiste, par sa défense des valeurs républicaines et sa foi revendiquée. "Je suis née pour le mariage. La vie de famille est un soutien en toutes circonstances. Ça, et ma foi en Jésus", dira-t-elle en 2007 dans une interview au journal britannique Daily Mail.

Dans une autre interview en 2009, elle se décrira non sans autodérision comme "une chrétienne sectaire conservatrice de droite, avec l'esprit étroit et qui a mauvais esprit". Farouchement opposée à l'avortement après avoir subi à 18 ans une IVG qui l'avait rendue stérile, elle avait adopté ses trois enfants avec son premier mari, le footballeur américain et producteur Bob Waterfield. Elle avait également fondé WAIF, une association au sein de laquelle elle a milité pendant des décennies pour faciliter l'adoption d'enfants, y compris étrangers, par des familles américaines, contribuant à assouplir la législation de son pays sur le sujet.

jane_russell_en_2005
Jane Russell en 2005

Sa famille a demandé aux personnes voulant lui témoigner son soutien de faire des donations à des associations d'aide à l'enfance, notamment au centre CASA de Santa Barbara, qui apporte une aide juridique aux enfants en situation difficile. "Elle s'intéressait à notre centre parce qu'elle-même défendait inlassablement les droits des enfants", a précisé Kim Davis, la directrice du centre.

Posté par ginieland à 18:51 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

24 février 2011

26/06/1953 Grauman's Chinese Theater

jean_harlow_graumanMarilyn Monroe, enfant, avait souvent essayé de mettre ses mains et ses pieds dans les empreintes des stars de cinéma (comme celles de Jean Harlow, photo ci-contre), devant le Grauman's Chinese Theater. "Je n'ai jamais pu trouver pieds à ma taille, ils étaient toujours trop grands", raconta-t-elle.
Le 26 juin 1953, peu avant la sortie de 'Les hommes préfèrent les blondes',
Marilyn Monroe et Jane Russell, les deux actrices du film, sont invitées à poser leurs empreintes dans le ciment frais. Marilyn suggére que pour mieux rester fidèles à leurs célébrités, Jane (pour laquelle Howard Hugues avait dessiné un soutien-gorge spécial) aurait dû se coucher par terre pour poser la forme de ses seins, et qu'elle-même se serait assise pour laisser celle de ses fesses! L'idée n'ayant bien sûr pas été retenue, elle demande qu'un diamant soit posé pour le point de son "i" de "Marilyn" en l'honneur de la chanson du film "Diamonds are the girls best friends". Un diamant de fantaisie est placé, mais rapidement descellé et volé.
Marilyn Monroe, as a child, had often tried to put her hands and feet in the footprints of movie stars (such as Jean Harlow, see picture above) before the Grauman's Chinese Theater: "I never could find my feet in size, they were always too big", she told.
In June 26 , 1953, shortly before the release of 'Gentlemen Prefer Blondes' on screen, Marilyn Monroe and Jane Russell, the two actresses of the film, are invited to put their footprints in the wet cement. Marilyn suggests that in order to remain faithful to their celebrities, Jane (for whom Howard Hughes had designed a special bra) should lie on the ground to put the shape of their breasts, and they would sit to let prints of their ass ! The idea have obviously been unsuccessful, so she asks that a diamond is put to point the "i" in "Marilyn" in honor of the song from the movie "Diamonds are the girls best friends". A fancy diamond is placed, but quickly loosened and stolen.

>> Marilyn et Jane s'installent
1953_06_26_graumans_chinese_01_2 1953_06_26_graumans_chinese_03_1  1953-gpb_print
1953_06_26_graumans_chinese_01_1 1953_06_26_graumans_chinese_02_1 1953_Clip_44

>> Marilyn et Jane signent leurs noms
1953_06_26_graumans_chinese_04_01 1953_06_26_graumans_chinese_04_03_1 1953_06_26_graumans_chinese_04_03_2
1953_06_26_graumans_chinese_04_04 1953_06_26_graumans_chinese_04_06_2 1953_06_26_graumans_chinese_capture_3
1953_06_26_graumans_chinese_04_05 1953_grauman 1953_06_26_graumans_chinese_04_06_1 
lot1159-H3257-L78859400  lot1159-H3257-L78859403  1953-06-26-LA-graumans-collection_frieda_hull-2-1d 
1953_06_26_graumans_chinese_04_07 1953_graumans_1 1953_06_26_graumans_chinese_04_09
1953_06_26_graumans_chinese_04_08 1953_06_26_graumans_chinese_04_11 1953_06_26_graumans_chinese_04_10
1953_06_26_graumans_chinese_04_12 1953_06_26_graumans_chinese_04_13 1953-13427081_2 
1953_06_26_graumans_chinese_04_14

 >> Marilyn et Jane posent leurs mains
1953_06_26_graumans_chinese_05_01 1953_06_26_graumans_chinese_05_02 1953_06_26_graumans_chinese_05_04
1953_06_26_graumans_chinese_05_05 1953_06_26_graumans_chinese_05_06 1953_06_26_graumans_chinese_05_4a 1953_MM___Jane_Hand_Prints__3D_Mag_ 
1953_06_26_graumans_chinese_05_07 1953_06_26_graumans_chinese_06_01 1953_06_26_graumans_chinese_06_02
1953_06_26_graumans_chinese_06_03  1953_06_26_graumans_chinese_06_02a 
1953__57   1953_06_26_graumans_chinese_06_05  
1953_06_26_graumans_chinese_06_04 1953_06_26_graumans_chinese_06_06 1953_06_26_grauman2
1953_06_26_grauman 1953_06_26_graumans_chinese_capture_2 1953_06_26_graumans_chinese_capture_1

>> Marilyn et Jane posent leurs pieds
1953_06_26_graumans_chinese_07_01 1953_06_26_graumans_chinese_07_03 1953_feet_prints
1953_06_26_graumans_chinese_07_04 1953_06_26_graumans_chinese_07_05 1953_06_26_graumans_chinese_07_05a
1953_06_26_graumans_chinese_07_06 1953_graumans 1953_prints
 
1953-jrg  lot1159-H3257-L78859410  lot1159-H3257-L78859433 

>> Marilyn et Jane prennent la pose
1953_06_26_graumans_chinese_08_01 1953_06_26_graumans_chinese_08_03 1953_06_26_graumans_chinese_08_02_1
1953_06_26_graumans_chinese_08_02_2 1953_06_26_graumans_chinese_08_02_3
 1953_color 
1953_graumans_col3 1953_graumans_col2
1953_graumans_col1 1953_graumans_col4  

1953-grauman-1  1953-grauman-3  1953-grauman-3b 

>> Marilyn dans les coulisses
1953_06_26_graumans_chinese_09_01 1953_06_26_graumans_chinese_09_02 1953_06_26_graumans_chinese_09_03
1953_06_26_graumans_chinese_09_04 1953_06_26_graumans_chinese_09_05


>> Photos de Darlene Hammond
 1953_06_26_graumans_chinese_04_02a 1953_06_26_graumans_chinese_07_02 1953_Annex___Monroe__Marilyn_269
1953_06_26_graumans_chinese_04_02 1953_06_26_graumans_chinese_05_03 


>> Photos de Murray Garrett
1953_06_26_grauman_by_murray_garrett_01a 1953_06_26_grauman_by_murray_garrett_02 1953_06_26_grauman_by_murray_garrett_03
1953_06_26_grauman_by_murray_garrett_04 1953_06_26_grauman_by_murray_garrett_05 1953_06_26_grauman_by_murray_garrett_05a
at_the_grohmanns 1953_06_26_grauman_by_murray_garrett_06 1953_06_26_grauman_by_murray_garrett_07
1953_06_26_grauman_by_murray_garrett_08 1953_06_26_grauman_by_murray_garrett_09  


>> Photos de Phil Stern
1953_06_26_graumans_chinese_theatre_by_phil_stern  

1953-by_philstern  

 


> photographies collection Frieda Hull

1953-06-26-LA-graumans-collection_frieda_hull-1  1953-06-26-LA-graumans-collection_frieda_hull-2-1 


"C'est pour toujours, n'est-ce pas ?" demande Marilyn à Jane au moment fatidique. Elle est submergée par l'émotion tant cet honneur est réservée aux plus grandes stars.
"
This is forever, isn't it ?" asks Marilyn to Jane at the fateful moment. She is overcome with emotion as this honor is reserved for the biggest stars.

>> Les empreintes
1953_06_26_graumans_prints_4 1953_06_26_graumans_prints_2
1953_06_26_graumans_prints_1 1953_06_26_graumans_prints_3

>> Jayne Mansfield et Suzie Kennedy
dans les empreintes de Marilyn
1953_06_Jayne_Mansfield_puts_hands_in_Marilyn_hand_prints_outside_Grauman_Chinese_Theater_19april1955 1953_06_Suzie_kennedy
 


>> Captures
1953_06_26_grauman_cap_movietone_01 1953_06_26_grauman_cap_movietone_02 1953_06_26_grauman_cap_movietone_03
1953_06_26_grauman_cap_movietone_04 1953_06_26_grauman_cap_movietone_05 1953_06_26_grauman_cap_movietone_06
1953_06_26_grauman_cap_movietone_07 1953_06_26_grauman_cap_movietone_08 1953_06_26_grauman_cap_movietone_09
1953_06_26_grauman_cap_movietone_10 1953_06_26_grauman_cap_movietone_11 1953_06_26_grauman_cap_movietone_12

>> video Movietone sur fan.tcm.com 

>> video


 Le jour même de la cérémonie, Gladys Whitten Rasmussen, sa coiffeuse, reçoit un coup de fil affolé de Marilyn: "J'ai besoin de toi, s'il te plaît Gladness. S'il te plaît, vient, et amène aussi ta maman." La situation semble grave à en juger par la voix, jusqu'à ce que Marilyn explique: "Je ne sais pas quelle robe mettre !" Gladys, qui habite dans un autre quartier de Los Angeles, bondit dans sa voiture: "On aurait dit une gamine ! Je ne pouvais pas m'empêcher de l'aider."
The day of the ceremony, Gladys Whitten Rasmussen, her hairdresser, receives a frantic phone call from Marilyn: "I need you, please Gladness. Please, come and take also your mom." The situation seems serious judging by her voice, until Marilyn says: "I don't know how to dress!" Gladys, who lived in another part of Los Angeles, jumps in her car: "She looked like a little girl ! I couldn't prevent to help her."


- Dans les coulisses -

>> Marilyn et Danny Thomas
1953_06_26_grauman_award_with_Danny_Thomas_1 1953_06_26_grauman_award_with_Danny_Thomas_1a  1953_06_26_grauman_award_02 

1953_06_26_grauman_award_01  1953_402342252 
lot89025m  1953-06-26-LA-graumans-collection_frieda_hull-2-1b 1953-06-26-LA-graumans-collection_frieda_hull-2-1c 


 Après la cérémonie, Marilyn rejoint Joe DiMaggio au restaurant Chasen's. 
 After the ceremony, Marilyn joined Joe DiMaggio at Chasen's restaurant.

>> Marilyn et Joe DiMaggio au Chasen's
1953_06_26_chasens_restaurant_with_joe_01 1953_06_26_chasens_restaurant_with_joe_02
1953_09_26_graumans 
1953-86 MM JD 01 1953_06_26_chasens_1a 1953_06_26_chasens_1
1953_296282638o men_joe_marilyn_en_joe_dimaggio
1953_06_26_chasens_3 


>> Dans la presse
1953_06_26_chasens_2 
1953-article-86 MM JD 01 
1953_06_26_chasens_mag_1 1953_06_26_chasens_mag_2 06_20110107_monroe_slide_PLDU_slide


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand.

Enregistrer

Enregistrer