16 octobre 2012

De Norma Jeane au mythe du cinéma

De Norma Jeane au mythe du cinéma, deux nouveaux livres sur Marilyn Monroe
publié le 10 octobre 2012
par AFP -
en ligne sur lepoint.fr

mm01 

Plus de cinquante ans après sa mort, Marilyn Monroe suscite toujours les passions, celles de deux journalistes-écrivains, Henry-Jean Servat, auteur de "Marilyn, la légende", et Annick Halimi, qui raconte "les secrets" de la star d'Hollywood dans "Marilyn Monroe à 20 ans".

Plus de cinquante ans après sa mort, Marilyn Monroe suscite toujours les passions, celles de deux journalistes-écrivains, Henry-Jean Servat, auteur de "Marilyn, la légende", et Annick Halimi, qui raconte "les secrets" de la star d'Hollywood dans "Marilyn Monroe à 20 ans".

  • "Marilyn, la légende", aux éditions Hors Collection, est un ouvrage grand format, préfacé par un autre mythe du cinéma, Brigitte Bardot. L'actrice française raconte n'avoir rencontré Marilyn qu'une seule fois, (en octobre 1956, à Londres, selon Henry-Jean Servat). Mais "elle m'a séduite en 30 secondes. Il émanait d'elle une fragilité gracieuse, une douceur espiègle, je ne l'oublierai jamais", écrit Brigitte Bardot.

Henry-Jean Servat, qui fit de la star américaine son sujet de thèse universitaire, a écrit son livre d'une plume passionnée.
L'ouvrage, abondamment illustré de photos de l'actrice, se présente sous forme de cent questions-réponses: "Marilyn a-t-elle subi des opérations de chirurgie esthétique?" (seulement "une légère opération du nez et du menton"), "Marilyn portait-elle des soutiens-gorges?" (non), "Marilyn a-t-elle rencontré la reine d'Angleterre? (oui)...

L'auteur a également recueilli les confidences de Carole Amiel, la dernière compagne d'Yves Montand, qui fut l'amant de Marilyn. Même après leur aventure et le retour de Montand en France auprès de Simone Signoret, lui et Marilyn se sont revus, affirme Carole Amiel. "Marilyn lui a écrit des lettres que je garde et qui se terminaient par +je t'aime" et "lorsqu'il est parti tourner au Japon (...) Montand s'est arrêté à Los Angeles. Marilyn l'attendait dans une limousine avec du caviar (...) mais pour lui, il n'était pas question de repartir. Il avait retrouvé Simone", poursuit-elle.

  • Jannick Alimi, journaliste au Parisien/Aujourd'hui en France, s'est elle penchée sur "les secrets" des débuts de Marilyn. "Marilyn Monroe à 20 ans" (éditions Au Diable Vauvert), raconte les débuts très difficiles d'une starlette prénommée Norma Jeane, sans père, violée par un voisin à 13 ans, violentée par sa grand-mère, abandonnée par sa mère enfermée dans un hôpital psychiatrique, mariée à 16 ans pour échapper à l'orphelinat. Mais la jeune Norma "ne renonce pas" et continue, malgré les vicissitudes, à afficher "le sourire et l'optimisme de la jeunesse", écrit Jannick Alimi.

Fondé sur des confessions intimes, des fragments d'oeuvres peu connues et de grandes interviews de l'actrice, ce portrait montre une personnalité complexe, loin de la caricature qui en est souvent faite.

- "Marilyn, la légende", Henry-Jean Servat, éditions Hors Collection, 176 pages, 35 euros
- "Marilyn Monroe à 20 ans, les secrets de ses débuts", Jannick Alimi, Editions Au Diable Vauvert, 168 pages, 12,50 euros.

Posté par ginieland à 12:36 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

Marilyn Monroe à 20 ans

Marilyn Monroe à 20 ans :
Les secrets de ses débuts
Auteur: Janick Alimi

book_mm20ansDate de sortie: 4 octobre 2012
Broché 168 pages
Langue: français

Éditeur: Au Diable Vauvert
Prix éditeur: 12,50 euros 
ISBN-10: 2846264635
ISBN-13: 978-2846264631
Ou le commander ? sur amazon 

Présentation de l'éditeur:
À 20 ans, Norma Jeane est une starlette telle qu'il en pullule dans le Hollywood des années 1940, une belle fille brune aux formes affirmées très tôt. Trop tôt sans doute pour elle qui a été violée par un voisin à 13 ans, et qui bientôt ne va vivre que pour et par le regard des autres, des hommes surtout. C’est qu’elle est désespérément en quête d’amour pour en avoir manqué, violentée par sa grand-mère, abandonnée par sa mère enfermée dans un hôpital psychiatrique, recueillie par des familles d'adoption pour 5 dollars la semaine. Si elle se marie à 16 ans, c’est pour échapper à l'orphelinat. Baker, Mortenson, et maintenant Dougherty, le nom de son mari est le troisième que le destin lui donne, et aucun n’est vraiment le sien. De quoi perdre la tête comme sa mère ! De quoi tout faire aussi pour devenir quelqu'un ! Bientôt, c’est elle qui décidera, acceptant celui qui sera célèbre dans le monde entier : Marilyn Monroe.
La jeune Norma ne renonce pas, fait contre mauvaise fortune bon coeur. Elle bégaie, s'attife mal mais, entre 18 et 25 ans, elle affiche le sourire et l'optimisme de la jeunesse. Elle incarnera plus tard l'Américaine dans toute sa splendeur, cette femme des temps modernes, émancipée grâce au travail et à un corps qu’elle assume. Pour l’instant, elle n’est qu’une anonyme, une jolie fille parmi d’autres. Ouvrière pendant la guerre, la voici remarquée par un photographe qui la propulse à la une des magazines. Le début du conte de fée ? Non, pas encore. Elle divorce, cachetonne et michetonne. Enfant de Los Angeles, Hollywood est son Amérique à elle. Elle accède aux plateaux par ses relations et son sex-appeal. Elle signe un premier contrat de six mois, elle pense sa carrière lancée. On ne le renouvelle pas, on lui dit qu’elle n’a aucun talent, que son physique ne convient pas. Elle vit dans la pauvreté, déprime puis se ressaisit. Elle dépense tout son argent en cours de chant, de danse et de comédie. Elle, elle croit à son talent ; les autres suivront. Derrière l'image rayonnante se cache une personnalité inachevée, une fragilité qui au fil des films transpercera sous les pellicules épaisses de son maquillage de star.

Vous avez le livre ?
Apportez votre critique, votre avis ou votre note (/10)

Posté par ginieland à 12:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,