21 janvier 2017

Gilet Mexicain

Hand-Knitted Cardigan
'The Mexican Jacket' 

Cardigan tricoté main
"Le gilet mexicain"

1962-07-13-santa_monica-mexican_jacket-by_barris-025-3c 

C'est un gilet long de laine couleur blanc crémeux, avec une bande de motifs géométriques de couleur noir et marron foncé au centre du buste, au col et sur les manches. Il se ferme à la taille avec une large ceinture.

Il s'agit d'un gilet de la garde robe personnelle de Marilyn Monroe. Elle l'a acheté durant son séjour au Mexique en février 1962; c'est en faisant du shopping à Toluna avec Eunice Murray, sa gouvernante qui l'accompagne, pour trouver des idées d'ameublement pour sa maison de Brentwood qu'elle vient d'acheter, qu'elle tombe sur ce gilet. Eunice Murray racontera plus tard (en 1975) l'anecdote: Marilyn aurait remarqué une pile de gilets 'faits mains' dans une petite boutique et aurait dit: "Je pourrai porter ça les fraîches matinées quand je dois quitter tôt la maison". Elle achète donc le gilet pour la modique somme de 130 pesos (à peine 6 €).

Marilyn est vue avec le gilet le 1er juin 1962, le jour de ses 36 ans: après une journée de tournage et une petite fête d'anniversaire improvisée sur le plateau de "Something's Got to Give", elle quitte le plateau de la Fox en compagnie de l'acteur Wally Cox, vêtue d'un pantalon blanc de coupe droite, de la toque de fourrure qu'elle porte dans le film et du gros gilet. Elle se rend à une soirée de bienfaisance (un match de base-ball dont les bénéfices sont reversés au profit de la dystrophie musculaire).

mm_dress-mexican_jacket-1962-06-01-sgtg-1 mm_dress-mexican_jacket-1962-06-01-sgtg-2 mm_dress-mexican_jacket-1962-06-01-sgtg-3 
mm_dress-mexican_jacket-1962-06-01-sgtg-4  mm_dress-mexican_jacket-1962-06-01-sgtg-5 

Elle choisit le gilet dans sa garde robe pour la séance photos qu'elle tient avec le photographe George Barris (fin juin et début juillet 1962). Lors de la séance photos du 13 juillet 1962 qui se tient sur une plage de Santa Monica où elle pose en maillot de bain et serviette verte, elle enfile le gilet vers la fin de la journée.

1962-07-13-santa_monica-mexican_jacket-by_barris-010-1  1962-07-13-santa_monica-mexican_jacket-by_barris-020-2 1962-07-13-santa_monica-mexican_jacket-by_barris-022-5a 
1962-07-13-santa_monica-mexican_jacket-by_barris-040-1a 1962-07-13-santa_monica-mexican_jacket-by_barris-031-1 1962-07-13-santa_monica-mexican_jacket-by_barris-056-1 

Les fans de Marilyn portent une certaine fascination pour le gilet. Il faut dire que c'est un gilet qui peut être porté aussi bien par les femmes que par les hommes. Et il traverse les époques, restant ainsi intemporel et classique, avec une touche d'originalité par ses motifs à connotation mexicaine. De par son prix (à l'origine) abordable, il s'en est beaucoup exporté et a rencontré un grand succès, se vendant en grand nombre. Des firmes mexicaines en ont alors produit de multiples versions. Dans les années 1970s, il est devenu très populaire, approprié par la jeune génération qui le portait sur des Tee-Shirts et jeans. Ce type de gros gilet est resté un basique des gardes-robes jusqu'au début des années 1980s, pour revenir à la mode au milieu des années 2000s.

Le gilet de Marilyn est vendu aux enchères organisées par Christie's en 1999 à New York: acheté 130 pesos par Marilyn, estimé entre 30 000 et 50 000 $ aux enchères, il est finalement vendu pour la somme de 167 500 $ et est aujourd'hui la propriété de la société Ripley's Believe It Or Not, qui regroupe toutes sortes d'objets étranges, et tient plusieurs musées à travers le monde (Hollywood, Londres, Australie ...).

> Gilet présenté par Christie's lors des enchères de 1999
mm_dress-mexican_jacket-1962-christies_1 
mm_dress-mexican_jacket-1962-christies_2 

> Le gilet sur une statue de cire Marilyn d'un musée 'Ripley's Believe It or Not':
mm_dress-mexican_jacket-1962-christies_ripley_belive_it_or_not_museum 


Inspirations

> 1963 - L'actrice italienne Claudia Cardinale
mm_dress-mexican_jacket-claudia_cardianle-1963a  mm_dress-mexican_jacket-1963-claudia_cardinale-2 

> Vers 1967 - Le groupe de rock américain
The Big Brother and the Holding Company (avec Janis Joplin):

mm_dress-mexican_jacket-Big_Brother_and_the_Hoding_Company_Janis_Joplin 

 > Début 1970s -
Brigitte Bardot et son compagnon Laurent Vergez

mm_dress-mexican_jacket-laurent_vergez_bb_boyfriend 

 > Année 1969 - tournage de "Madly"
L'acteur Alain Delon et sa compagne Mireille Darc

mm_dress-mexican_jacket-delon mm_dress-mexican_jacket-delon1 mm_dress-mexican_jacket-delon_darc-1970s 
alain_delon-1   mm_gilet-delon-1 
mm_dress-mexican_jacket-delon_darc-set_madly-1  mm_dress-mexican_jacket-delon_darc-set_madly-2 

> 1975-1979 - La série américaine Starsky et Hutch
Paul Michael Glaser (Starsky) et David Soul (Hutch)
Starsky va populariser le gilet dans les années 1970s

mm_dress-mexican_jacket-1975s-starsky_hutch-1-1  mm_dress-mexican_jacket-1975s-starsky_hutch-1-2 
mm_dress-mexican_jacket-1975s-starsky_hutch-2-1  mm_dress-mexican_jacket-1975s-starsky_hutch-2-2 
mm_dress-mexican_jacket-1975s-starsky_hutch-2-3  mm_dress-mexican_jacket-1975s-starsky_hutch-3-2 
mm_dress-mexican_jacket-1975s-starsky_hutch-3-1 mm_dress-mexican_jacket-1975s-starsky_hutch-3-3 
mm_dress-mexican_jacket-1975s-starsky_hutch-4-1 mm_dress-mexican_jacket-1975s-starsky_hutch-4-2 mm_dress-mexican_jacket-1975s-starsky_hutch-4-3 

> 1970s - Magazine de couture Sirdar
mm_dress-mexican_jacket-1970s-couture-1 

> 1980s - La mannequin "Marilyn Looklike" Linda Kerridge
mm_dress-mexican_jacket-1980s-linda_kerridge-1  

> 1980s - L'acteur Jon-Erik Hexum
mm_dress-mexican_jacket-1980s-jon_erik_hexum 

 > 1980s - L'actrice et mannequin Margaux Hemingway
mm_dress-mexican_jacket-1980s-margaux_hemingway 

 > 1994 - Le guitariste Richey James Edwards (Manic Street Preachers)
mm_veste_mexicaine-richey_james-01 mm_veste_mexicaine-richey_james-1994-a 

 > 1998 - Jeff Bridges dans le film "The Big Lebowski"
mm_dress-mexican_jacket-1998-the_big_lebowski-jeff_bridges-1 mm_dress-mexican_jacket-1998-the_big_lebowski-jeff_bridges-2 mm_dress-mexican_jacket-1998-the_big_lebowski-jeff_bridges-3 

> 2004 -L'adaptation au cinéma de Starsky et Hutch
Ben Stiller (Starsky) et Owen Wilson (Hutch)

mm_dress-mexican_jacket-2004-starsky_hutch-1 
mm_dress-mexican_jacket-2004-starsky_hutch-2 

> 2013 - La chanteuse française Jenifer
mm_dress-mexican_jacket-2010s-jenifer 


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par ginieland à 19:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


03 août 2013

Jenifer parle de Marilyn dans le ELLE du 2/08/2013

elle_jenifer_coverLa chanteuse Jenifer est en couverture du magazine ELLE n°3527, du 2 août 2013. Le magazine interviewe l'actrice et publie des photographies prises par Derek Kettela, où elle apparaît notamment assise sur une plage portant un gilet Ralph Lauren, qui n'est pas sans rappeler le fameux gilet mexicain que portait Marilyn en juin 1962.

elle_jenifer_img077 ph_barris_beach_jacket_expo_picture_469 

Extrait de l'interview:

ELLE: Comment se passe cette première expérience au cinéma ?
JENIFER: Super bien. J'ai toujours voulu faire du cinéma. Là, j'étais stressée, mais j'ai essayé de le montrer le moins possible pour ne pas ralentir les équipes. J'ai même réussi à pleurer sur commande, sans que la maquilleuse ait besoin de me mettre des gouttes dans les yeux! Fabrice Bergotti, le réalisateur, a eu la gentillesse de me faire un énorme compliment que je n'ai pas la prétention de croire: il m'a dit que je lui faisais penser à Marilyn.

ELLE: Il faisait allusion à votre vulnérabilité ?
JENIFER: J'ai souvent des absences et le regard noyé. Même dans la vie de tous les jours, même avec mes amis. Je suis là, et, tout d'un coup, je me déconnecte, je suis submergée par le passé ou par des pensées futiles. Je crois que Fabrice Bergotti a vu ça. Il m'a cernée alors que j'ai souvent l'impression que les gens ne me captent pas. Ou je fais en sorte qu'on ne me capte pas. Chez Marilyn, il y a ce sentiment profond de solitude que Fabrice a dû ressentir chez moi. On pourrait croire que tout me sourit -et c'est vrai que je suis très privilégiée- mais il y a quand même des moments, après avoir enchaîné les tournées et les clips, où je me sens seule. J'ai un petit garçon qui me canalise, qui me relie à la vie, heureusement. Mais il y a des périodes où j'ai envie de baisser les bras. 

Posté par ginieland à 11:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,