30 août 2012

Nouvelle Republique Centre-Ouest 9/08/1962

Le journal français Nouvelle République Centre-Ouest du 9 août 1962 consacrait un article sur la disparition de Marilyn Monroe:

mag-nouvellerepublique-centre_ouest-jeudi9aout1962-p1  
mag-nouvellerepublique-centre_ouest-jeudi9aout1962-p2  
mag-nouvellerepublique-centre_ouest-jeudi9aout1962-p3  

Posté par ginieland à 19:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 août 2012

Marilyn Monroe, suicidaire ou heureuse ?

Marilyn Monroe, suicidaire ou heureuse ?
le 4/08/2012
Par Elizabeth Perrin
en ligne
sur lefigaro.fr

lefig_01Émissions et romanciers rendent hommage à l'actrice, disparue il y a 50 ans
Cinquante ans après la mort de Marilyn, chacun raconte la star à sa façon. Névrosée et suicidaire dans le documentaire de Patrick Jeudy ce soir sur Arte. Heureuse selon le journaliste de Télématin  Henry-Jean Servat, qui signe un hommage dans le JT de France 2, demain, et un livre en septembre, Marilyn, la légende (Hors Collection). Il nous en dit plus.

Henry-Jean Servat, vous allez à l'encontre de toutes les idées reçues en disant qu'elle était heureuse. Pourquoi ?
En m'intéressant à la vie de Marilyn au quotidien, j'ai découvert qu'à l'époque tout allait bien pour elle. Elle était amoureuse de José Bolaños, un scénariste mexicain, et elle était réconciliée avec la Fox, pour qui elle devait tourner un biopic sur Jean Harlow. Marilyn venait, pour la première fois, de s'acheter une maison ! Elle, qui avait toujours vécu à l'hôtel, dans des meublés ou chez les autres, avait enfin acquis une sorte d'hacienda dans un quartier calme de Los Angeles, fait venir des graines et des plantes pour son jardin, commandé des meubles aux Mexique... Est-ce l'attitude de quelqu'un qui veut en finir ?

Qui avez-vous rencontré pour vous parler d'elle ?
Billy Wilder, Jack Lemmon, Tony Curtis, Jane Russell, Gina Lollobrigida, qui m'a raconté le tournage de 7 Ans de réflexion, où elle s'était rendue vêtue de la même robe plissée que Marilyn. J'ai demandé à Carole Amiel ce que Montand lui disait sur sa relation avec la star. J'ai aussi parlé longuement avec la demi-soeur de Marilyn...

À votre avis, comment est-elle morte ?
Je pense que sa mort est vraiment accidentelle. Elle prenait toutes sortes de médicaments prescrits par des médecins auxquels elle taisait les ordonnances des autres. C'est ce cocktail qui l'a tuée.

Et la thèse de l'empoisonnement ?
Bien sûr, on peut avoir trafiqué ces mélanges que, au passage, elle ne prenait que par lavements. On dit que le FBI l'aurait assassinée à cause de sa relation avec JFK... Mais ça n'en était pas vraiment une. Elle rêvait d'un mari qui s'occupe d'elle, pas d'un coup rapide. Ce qui, semble-t-il, se résumait à cela. Je crois surtout que, à sa mort, un stagiaire a bâclé le constat, laissant la porte ouverte à toutes les théories.

Votre livre sort fin septembre, pourquoi si tard ?
Ce n'est pas un livre de plage ! C'est un bel ouvrage avec des photos inédites en couleur, éclatant, joyeux, comme elle. Ce n'est pas un cercueil que j'ai ouvert !

Propos recueillis par Élisabeth Perrin

À savoir
28 biographies, essais et documents ont été publiés avant l'été sur Norma Jean Baker, alias Marilyn Monroe. Cinquante ans après sa mort, la star de Certains l'aiment chaud ou des Hommes préfèrent les blondes n'en finit pas de faire parler d'elle. Et de séduire..

Posté par ginieland à 12:24 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

Marilyn Monroe cache-t-elle encore une part de mystère?

Marilyn Monroe cache-t-elle encore une part de mystère?
le 5/08/2012
Par Alexis Ferenczi
en ligne
sur huffingtonpost.fr

huf_01 

MARILYN MONROE - Icône absolue d'Hollywood et archétype de la bombe blonde et glamour, Norma Jeane est morte il y a 50 ans. Elle n'était pas la première pin-up d'Hollywood. Elle n'était même pas réellement blonde. Mais du petit pull rouge moulant de ses premières photos aux poses dénudées de Playboy et à la robe plissée qui n'en finit plus de se soulever sur une bouche de métro new-yorkais, l'image de la jeune femme a envahi l'Amérique et le monde.

Outre les films biographiques comme le récent My Week with Marilyn, Hollywood, les mondes de la musique et de la mode restent grisés par la star. Le styliste Joe Zee écrit dans Elle que "la bombe" continue à inspirer les défilés. Des célébrités comme la chanteuse Taylor Swift ou l'actrice Scarlett Johansson revêtent régulièrement le costume du mythe: décolleté plongeant, boucles blondes et robe moulante.

Le dernier festival de Cannes lui rendait d'ailleurs hommage en affiche alors que Lindsay Lohan était même allée jusqu'à apparaître dans Playboy imitant les photos de nus publiées en 1953 dans le magazine. Ce magnétisme intrigue. Même si l'actrice éclate dans des films comme Certains l'aiment chaud et quelques autres, son CV hollywoodien n'est pas le plus étoffé. On ne sait pas non plus si ce sex appeal est preuve de son indépendance ou de sa soumission.

huf_02

Produits dérivés

Les objets ayant appartenu à Marilyn Monroe s'arrachent encore aujourd'hui. De ses robes à son appareil photo d'enfance, les riches collectionneurs alignent les dollars pour se procurer le dernier élément de memorabilia mis aux enchères. En 2011, une robe de l'actrice au grain de beauté, portée dans le western Rivière sans retour, était partie pour 516.600 dollars à Macau, en Chine. Tous ces souvenirs de la star s'échangent à de tels prix aujourd'hui que les institutions publiques ont bien peu de chances de les acquérir.

Tout la légende liée à l'actrice, chanteuse et sex-symbol américaine nourrit une véritable industrie à travers le monde, avec la découverte fréquente de photographies non connues de la star. Entre NBC qui achève une mini-série, Smash avec Uma Thurman dans la peau d'une actrice jouant la célèbre blonde et une émission de télé réalité Finding Marilyn en cours de développement, Marilyn Monroe reste sans rivale.

Dernières pièces exhumées en date, des photos de Marilyn Monroe nue prises lors de ce qui fut sa probable dernière séance officielle de pose, à peine six semaines avant sa mort en 1962. Les clichés avaient été pris par Bert Sten lors d'une séance de pose pour le magazine Vogue. Elles capturent l'icône glamour d'Hollywood dévêtue, une coupe de champagne à la main, se prélassant dans un lit. L'une d'elle montre Marilyn sans haut, faisant face à l'objectif, les bras en l'air.

Mise à nue

Impossible d'échapper aussi à son histoire. On connaît tout des conquêtes de l'actrice. Joe DiMaggio, Elia Kazan, Robert Mitchum, Tony Curtis, Howard Hughes, Dean Martin, John Huston sont tous tombés sous le charme de Marilyn. Sa relation avec John F. Kennedy est peut-être la plus symbolique, mais c'est une autre affaire qui mérite d'être comptée à nouveau. Celle ponctuelle qui lie l'actrice à Yves Montand lorsque tous les deux sont à l'affiche du film de George Cukor, Le Milliardaire, au titre original bien plus évocateur - Let's make love, Faisons l'amour.

Hollywood, été 1960. Dans un bungalow du Beverly Hills Hotel, Marilyn Monroe est accompagnée de son mari, le dramaturge Arthur Miller. À côté, le couple d'or du cinéma français Simone Signoret et son mari Yves Montand s'installe. Le mariage de Monroe et Miller touche alors à sa fin. L'auteur a réécrit plusieurs fois le script du Milliardaire et après les refus de Gregory Peck, Cary Grant, Charlton Heston ou Yul Brynner, il suggère que le rôle soit attribué à Montand, ce dernier avait joué dans l'adaptation d'une pièce de Miller, Les Sorcières de Salem.

Pour le tournage du Milliardaire, l'acteur français débarque donc à Los Angeles avec Simone Signoret tout juste auréolée d'un Oscar pour son rôle dans Les Chemins de la haute ville. Pendant quatre mois, les deux couples vont cohabiter. Jusqu'à ce que Monroe et Montand entament une relation rapidement devenue publique. "Si elle aime Montand c'est qu'elle a du goût parce que je l'aime aussi", racontait Simone Signoret.
Dans ses mémoires La nostalgie n'est plus ce qu'elle était, l'actrice française est revenue plusieurs fois sur cette brève histoire notamment dans l'extrait ci-dessous évoquant la mort de Marilyn:
"Elle n'aura jamais rien su de mon chagrin, ce soir d'août 1962, elle n'aura jamais su combien je ne l'ai jamais détestée, et comme j'avais bien compris cette histoire qui ne regardait que nous quatre [avec Arthur Miller] et dont le monde entier s'est occupé dans un temps troublé où il se passait pourtant des choses plus importantes."

La théorie du complot

Le 5 août 1962, Marilyn Monroe est retrouvée morte à son domicile à 36 ans, une boîte de somnifères vide à son chevet. Avec une dizaine d'autres flacons de médicaments et pilules sur la table de nuit, la police conclue à un "suicide probable", dû à une surdose de barbituriques.

Pourtant, les spéculations perdurent quant aux vraies raisons du décès Marilyn, nourries par des détails: l'écart de 35 minutes - ou de 4 heures selon les versions - entre le moment où le médecin de Monroe l'a déclarée morte et celui où la police est arrivée sur les lieux, la disparition du relevé téléphonique, une étrange conversation avec son ami Peter Lawford et l'absence de tests toxicologiques menés sur les organes digestifs de l'actrice. Parmi les théories, on retient celles-ci:

  • Le suicide: par l'absorption d'une surdose de pilules de Nembutal en vue de se donner la mort. Théorie mise à mal par ceux qui défendent que l'actrice n'avait pas envie de mourir à ce moment-là.
  • La mort accidentelle: la surdose de pilules de Nembutal ne serait pas intentionnelle.
  • L'erreur médicale: Ralph Greenson, son psychiatre, aurait administré à l'actrice un lavement à l'hydrate de chloral - sensé l'aider à dormir - sans savoir qu'elle avait consommé au préalable du Nembutal. Le mélange des deux substances se serait avéré fatal. Dans la même veine, un shot d'adrénaline mal injecté et des traitements non adaptés sont mentionnés.
  • L'assassinat: le médecin légiste n'a trouvé aucune trace de pillule ou de poudre dans le corps de Marilyn. Impossible qu'elle ait ingurgité les médicaments. Les doses lui ont été injectées, alimentant les hypothèses d'un homicide déguisé en accident ou en suicide.
  • Le complot à grande échelle: le FBI ou la CIA aurait voulu faire taire l'actrice, à la suite de sa relation avec John F. Kennedy, afin qu'elle ne fasse pas de révélation encombrante sur la famille du président américain. Le commanditaire de l'assassinat pourrait aussi être Robert Kennedy lui-même si la Maison-Blanche avait décidé de s'en charger discrètement.
  • Le réglement de compte mafieux: parmi ses relations à la fin de sa vie, Marilyn compte quelques hommes de la pègre peu recommandables.

huf_03

Pour les fans de Norma Jeane, il est parfois difficile de faire le tri parmi tous les ouvrages disponibles racontant la vie de l'actrice. Entre compilation de photographies ou instantanées de vie privée, biographies officieuses ou romancés, les ouvrages sont légions. En voici quelques uns des plus récents choisis par la rédaction du Huff Post:

Une blonde à Manhattan
Le journaliste Adrien Gombeaud s'attache en textes et en photographies à raconter les quelques jours de mars 1955 que l'actrice passe à tenter de se réinventer. Elle a coupé les ponts avec Hollywood et s'est séparée de DiMaggio.

Marilyn Monroe - Métamorphoses
Album élaboré par David Wills avec plus de 300 photographies dont la plupart inédites, soulignant la métamorphose physique de l'actrice tout au long de sa carrière. Transformations volontaires et subies.

Marilyn Monroe de A à Z
De A pour Actrice à Z comme Zelda Zonk, son pseudo favori, l'ouvrage d'Isabelle Danel dessine au plus près le portrait polymorphe d'un déesse fragmentée, probablement l'ouvrage le plus complet en termes d'informations. Composé d'une riche gallerie de personnages ayant croisé le chemin de Marilyn.

Monroerama
Sous la direction Françoise-Marie Santucci, le livre réunit des témoignages de spécialistes, d'écrivains et de cinéastes qui rendent hommage à l'actrice, la chanteuse et l'icône.

Posté par ginieland à 12:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 juillet 2012

Marilyn dans la presse TV du 30/07/2012

Voici un petit aperçu des articles consacrés à Marilyn Monroe dans la presse française (le 4 août prochain sera le cinquantenaire de sa disparition). Ce sont surtout les magazines de télé qui publient des articles sur MM, car plusieurs programmes télés seront diffusés les 4 et 5 août (utilisez le tag "à la télé" pour plus d'infos): quelque soit votre magazine de programme tv, vous n'échapperez pas à Marilyn ! Le plus bel article et le plus complet, qui constitue donc le plus bel hommage, revient à Télé Poche qui consacre sa couv' à la star et un dossier de 13 pages.

> Télé Poche, n°2723, paru le 30/07/2012 
mag_telepoche_cover mag_telepoche_article1
mag_telepoche_article2 mag_telepoche_article3 mag_telepoche_article4
mag_telepoche_article5 mag_telepoche_article6
mag_telepoche_article7 mag_telepoche_article8

> Télé 7 Jours, n°2723, paru le 30/07/2012
mag_t7j_cover mag_t7j_article

> Télé Star, n°1870, paru le 30/07/2012
mag_ts_cover mag_ts_article

> Télé Loisirs, n°1379, paru le 30/07/2012
mag_teleloisirs_cover tl_p1 tl_p2

> Télé Cable Sat, n°1161, paru le 30/07/2012
mag_telecablesat_cover mag_telecablesat_article 

> Télé Z, n°1560, paru le 30/07/2012 
mag_telez_cover mag_telez_article  

28 juillet 2012

Télé Star 4/08/2012

ts_img939 Le magazine Télé Star n°1870, de la semaine du 4 au 10 août juillet 2012, consacre un article d'une page et demie sur Marilyn Monroe.

ts_img940 ts_img941 ts_img942 

Posté par ginieland à 17:48 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 octobre 2011

Les funérailles d'une légende d'Hollywood

losangelestimes_logoFuneral for a Hollywood legend: The death of Marilyn Monroe.

le 8 août 2011
en ligne
sur framework.latimes.com

Aug. 8, 1962: Days after actress Marilyn Monroe’s death at 36, family and close friends held an intimate funeral with only 31 mourners, the Los Angeles Times reported.

The actress died of an apparent sleeping pill overdose in her Brentwood home on Aug. 5, 1962. Monroe had a meteoric rise to stardom, particularly in the 1950s with her roles in “Gentlemen Prefer Blondes,” “The Seven-Year Itch” and “Some Like it Hot.”

But the star was as famous as she was notorious. Married and divorced three times, Monroe’s troubled private life was often thrust into the public eye. In 1954, she had a short marriage to New York Yankees star Joe DiMaggio.

DiMaggio was among the attendees at Monroe’s funeral, wrote Times writer Frank Laro, though Monroe’s first and second husbands, Jim Doherty and playwright Arthur Miller, did not show.

“I love you, I love you,” DiMaggio said over Monroe’s casket. In the years after Monroe’s death, the Times reported, DiMaggio sent a bouquet of roses to Monroe’s crypt three times a week.

See the photo gallery above for more images of Monroe over the years.

losangelestimes_pic1
 On the day Monroe's death was announced, a crowd gathered near her handprints outside Grauman's Chinese Theater in Hollywood.
PHOTOGRAPH BY: Al Monteverde / Los Angeles Times

losangelestimes_pic2 
Monroe's casket leaves the Weswood Memorial Park hapel after the actress' funeral.
 PHOTOGRAPH BY: John Malmin / Los Angeles Times

losangelestimes_pic3
Mourners visit Monroe's grave at Westwood Village Memorial Park Cemetery on June 1, 1963, on what would have been her 37th birthday.
PHOTOGRAPH BY: George Fry / Los Angeles Times

losangelestimes_pic4
 Monroe returns to Los Angeles from a vacation in Mexico just a few months before her death.
PHOTOGRAPH BY: George Fry / Los Angeles Times

losangelestimes_pic5  
 Monroe in 1952.
PHOTOGRAPH BY: Nelson Tiffany / Los Angeles Mirror

losangelestimes_pic6
 Monroe leaves the witness stand in 1952 after testifying in a case against two men accused of distributing nude photos of her.
PHOTOGRAPH BY: Nelson Tiffany / Los Angeles Mirror

losangelestimes_pic7
Monroe in 1954 after a court hearing in her divorce from Joe DiMaggio.
PHOTOGRAPH BY: George Lacks / Los Angeles Mirror

losangelestimes_pic8
 Monroe with attorney Jerry Geisler. The original caption noted the actress appeared on the verge of collapse. "I'm sorry," she whispered. "I can't say anything, I'm sorry." At the time, she was going through divorce proceedings with baseball player Joe DiMaggio.
PHOTOGRAPH BY: Bill Murphy / Los Angeles Times

    losangelestimes_pic9
Monroe in 1952.
PHOTOGRAPH BY: Ray Graham / Los Angeles Times

Posté par ginieland à 13:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

31 juillet 2011

Télé Star 4/08/2007

img271Le magazine Télé Star n°1609, de la semaine du 4 au 10 août 2007, consacrait un article de deux pages intitulé "Seule dans la nuit - Marilyn Monroe" dans les Destins Brisés de leur série de l'été (scans perso).

> sommaire
img272 

> article
img273 img274

Posté par ginieland à 19:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 mai 2011

Daily Mirror 6/08/1962

1962_08_06_daily_mirror_coverMarilyn Monroe en une du Daily Mirror du 6 août 1962, le lendemain de l'annonce de son décès. Le journal titre "It looks like a suicide" et publie une rapide biographie avec les souvenirs du journaliste Donal Zec, qui avait rencontré Marilyn lors de son séjour Londonien en 1956. Marilyn est décrite ici comme une personnage fragile.

1962_08_06_daily_mirror_pages

Posté par ginieland à 13:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 mars 2011

Historia août 1982

HISTORIA_N_429_aout_1982_coverLe magazine Historia n°429, de août 1982, consacrait un article de 9 pages sur Marilyn Monroe; intitulé "Il y a vingt ans. Le dernier maquillage de Marilyn Monroe: Crime ou Suicide ?".

> sommaire
HISTORIA_N_429_aout_1982_p1 

> article
HISTORIA_N_429_aout_1982_p58 HISTORIA_N_429_aout_1982_p59 HISTORIA_N_429_aout_1982_p60 HISTORIA_N_429_aout_1982_p61
HISTORIA_N_429_aout_1982_p62 HISTORIA_N_429_aout_1982_p63
HISTORIA_N_429_aout_1982_p64 HISTORIA_N_429_aout_1982_p65 HISTORIA_N_429_aout_1982_p66

Posté par ginieland à 17:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 février 2011

New York Mirror 9/08/1962

1962-08-09-ny_mirror-01Le journal américain de New-York New York Mirror du jeudi 9 août 1962, titre en Une "Joe's Goodbye: A Kiss, A Tear" dont une photo pleine page de Joe DiMaggio accablé à l'enterrement de Marilyn Monroe, qui a eu lieu la veille à Los Angeles.

 

1962-08-09-ny_mirror-02  
1962-08-09-ny_mirror-03  1962-08-09-ny_mirror-04