07 août 2019

Photographies - Inspiration de "Wicker" Sitting

La séance "en osier" de Marilyn Monroe photographiée par Milton Greene à New York en septembre 1954 la représente assise sur un siège en osier.
The "Wicker" sitting of Marilyn Monroe photographed by Milton Greene in New York in September 1954 depicts her sitting on a wicker chair.

1954-09-13-NY-Wicker-012-1a2 1954-09-13-NY-Wicker-040-2a-HQ-1 1954-09-13-NY-Wicker-021-1a1 
1954-09-13-NY-Wicker-015-1a 


Marilyn reprendra la pose dans un siège en osier blanc, sous l'objectif de Cecil Beaton et de son assistant Hans Knopf en 22 février 1956 à l'hôtel Ambassador de New York.
Marilyn will strike a similar pose in a white wicker chair, photographed by Cecil Beaton and his assistant Hans Knopf on February 22, 1956 at the Ambassador Hotel in New York.

 Wicker_sitting_inspiration-marilyn-1956-beaton-1 Wicker_sitting_inspiration-marilyn-1956-beaton-3 Wicker_sitting_inspiration-marilyn-1956-beaton-2 
Wicker_sitting_inspiration-marilyn-1956-beaton-4 


Il s'agit de fauteuils d'origine Tahitienne, appelés fauteuils Pomare. Avec son allure de "trône", qu'il tient de ses origines car était l'assise des rois de Tahiti (la dynastie des Pomare, d'où il tient son nom), il fait son apparition à la fin du XIXème siècle, quand le prince Hinoï, neveu de Pomare V (le dernier roi de la dynastie des Pomare), meurt dans l'un de ces fauteuils.
Mi-élégant, mi-décontracté, son dossier est plus ou moins haut et évasé, l'osier est travaillé et ajouré par des lignes entrelacées formant des jeux géométriques, figuratifs ou non.
These are chairs of Tahitian origin, called Pomare armchairs. With its appearance of "throne", which it holds from its origins because it was the seat of the kings of Tahiti (the Pomare dynasty, from which it takes its name), he made its appearance at the end of the XIX century, when Prince Hinoï, nephew of Pomare V (the last king of the Pomare dynasty), dies in one of these armchairs.
Mid-elegant, half-relaxed, with its backrest is more or less high and flared, the wicker is worked and perforated by intertwined lines forming geometric shapes, figuratives or not.

Déjà au début du XXème siècle (années 1920s), des femmes sont photographiées assises dans un grand siège en osier.
Already in the early twentieth century (years 1920s), women are photographed sitting in a big wicker seat.

Wicker_sitting_inspiration-1900s-010-1  Wicker_sitting_inspiration-1920s-010-1 

- Katharine Hepburn, 1935 -
Wicker_sitting_inspiration-Katharine_Hepburn-1935 


Peu d'hommes sont photographiés assis dans une chaise en osier; ce petit fauteuil reste principalement "féminin" dans l'iconographie.
Few men are photographed sitting in a wicker chair; this little chair remains mainly "feminine" in the iconography.

Wicker_sitting_inspiration-model-man-1  

L'assise du fauteuil en rotin va devenir un accessoire très utilisé dans la photographie mettant en scène les plus belles femmes du monde entier: actrices, chanteuses et mannequins.
The seat of the rattan chair will become a widely used accessory in the photography featuring the most beautiful women in the world: actresses, singers and models.

- Doris Day, 1955s -
Wicker_sitting_inspiration-doris_day-1955s-1  Wicker_sitting_inspiration-doris_day-1955s-2 

- Elizabeth Taylor, 1955s -
Wicker_sitting_inspiration-liz_taylor-1 

- Natalie Wood, 1960s -
Wicker_sitting_inspiration-natalie_wood-1 

- Virna Lisi, 1960s -
Wicker_sitting_inspiration-virna_lisi-1 

- Romy Schneider, 1963 -
Wicker_sitting_inspiration-romy_schneider-1963  

- Audrey Hepburn, septembre 1966, William Klein -
Wicker_sitting_inspiration-audrey_hepburn-1966-09-by_william_klein-1-1 Wicker_sitting_inspiration-audrey_hepburn-1966-09-by_william_klein-1-2
Wicker_sitting_inspiration-audrey_hepburn-1966-09-by_william_klein-1-3 Wicker_sitting_inspiration-audrey_hepburn-1966-09-by_william_klein-1-4 
Wicker_sitting_inspiration-audrey_hepburn-1966-09-by_william_klein-1-5  Wicker_sitting_inspiration-audrey_hepburn-1966-09-by_william_klein-1-6 

- Brigitte Bardot, 1964 -
Wicker_sitting_inspiration-brigitte_bardot-1964-by_dussart-1  Wicker_sitting_inspiration-brigitte_bardot-1964-by_dussart-2 

- Carolyn Jones, "The Addams Family", 1965s -
Wicker_sitting_inspiration-carolyn_jones-adams-1965s 

- Claudia Cardinale - 1960s -
Wicker_sitting_inspiration-claudia_cardinale-1960s 

- Jean Shrimpton & Cecil Beaton, 1965 -
Wicker_sitting_inspiration-jean_shrimpton_and_cecil_beaton-1965 

- Sharon Tate, 1967s -
Wicker_sitting_inspiration-sharon_tate-1 

- Brigitte Bardot, 1967 -
Wicker_sitting_inspiration-brigitte_bardot-1967-by_jc_sauer-1 
Wicker_sitting_inspiration-brigitte_bardot-1967-by_jc_sauer-2 

- Brigitte Bardot, 1968 -
Wicker_sitting_inspiration-brigitte_bardot-1968-by_dussart-1  Wicker_sitting_inspiration-brigitte_bardot-1968-by_dussart-2 
Wicker_sitting_inspiration-brigitte_bardot-1968-by_dussart-3  Wicker_sitting_inspiration-brigitte_bardot-1968-by_dussart-4  

 - Marianne Faithfull, fin 1960s -
Wicker_sitting_inspiration-marianne_faithfull-1 

L'actrice Sylvia Kristel va érotiser le fauteuil en rotin: elle y est représentée dénudée sur l'affiche du film érotique français Emmanuelle en 1974 (film qui va connaître un succès mondial). A partir de cette photographie iconique qui va devenir culte, le fauteuil en rotin devient alors indissociable de la féminité et la sensualité et l'incarnation des moeurs libérées et de la vie de bohème des années 1970s; et il est désormais nommé et connu sous le nom du "fauteuil d'Emmanuelle" !
The actress Sylvia Kristel will eroticize the rattan armchair: she is represented naked on the poster of the French erotic film Emmanuelle in 1974 (a film that will be a worldwide success). From this iconic photograph that will become cult, the rattan armchair becomes inseparable from femininity and sensuality and incarnation of liberated mores and bohemian life of the 1970s; and it's now named and known as the "Emmanuelle's chair" !

- Sylvia Kristel, "Emmanuelle", 1974 -
Wicker_sitting_inspiration-sylvia_kristel-emmanuelle-1974 
Wicker_sitting_inspiration-model-1970s-1  

  - Dolly Parton, 1970s -
Wicker_sitting_inspiration-dolly_parton-1 

- Françoise Hardy, 1970s -
Wicker_sitting_inspiration-francoise_hardy-1970s 

- Mannequins, 1970s -
Wicker_sitting_inspiration-model-010-1 
Wicker_sitting_inspiration-model-020-1  Wicker_sitting_inspiration-model-040-1 

- Michelle Obama, 1980s -
Wicker_sitting_inspiration-michelle_obama-1 

- Ornella Mutti, 1980s -
Wicker_sitting_inspiration-ornella_mutti-1 

Dans les années 2000s et 2010s, des mannequins sont représentées assises dans un siège en rotin pour souvent illustrer une mode à tendance hippie ou folk. Le fauteuil reste indémodable dans les intérieurs à tendance déco, qu'il soit placé dans une chambre ou dans un salon, ou à l'extérieur sur une terrasse ou dans une véranda, et comporte des connotations bohèmiennes d'authenticité, par son aspect vintage et de sensualité par l'imagerie d'Emmanuelle.
In the years 2000s and 2010s, models are represented sitting in a rattan seat to often illustrate a trend with hippie or folk tendency. The armchair is timeless in deco-style interiors, whether in a bedroom or in a living room, or outside on a terrace or veranda, and has Bohemian connotations of authenticity, with its vintage look and sensuality through Emmanuelle's imagery.

- Mannequins, 2000s / 2010s -
Wicker_sitting_inspiration-model-011-1 Wicker_sitting_inspiration-model-015-1 Wicker_sitting_inspiration-model-016-1 
Wicker_sitting_inspiration-model-012-1 Wicker_sitting_inspiration-model-013-1 Wicker_sitting_inspiration-model-014-1 
 Wicker_sitting_inspiration-model-021-1 Wicker_sitting_inspiration-model-022-1 Wicker_sitting_inspiration-model-023-1 
Wicker_sitting_inspiration-model-030-1  Wicker_sitting_inspiration-model-030-2 

- Zella Day, 2010s -
Wicker_sitting_inspiration-zella_day-singer-1 Wicker_sitting_inspiration-zella_day-singer-2 Wicker_sitting_inspiration-zella_day-singer-3 

- Sienna Miller, 2010s -
Wicker_sitting_inspiration-sienna_miller-1 Wicker_sitting_inspiration-sienna_miller-2 


All photos are copyright and protected by their respective owners. 
copyright text by GinieLand.

27 juin 2013

#RIP Bert Stern

vanity_fair_logo#RIP Bert Stern
Ses dernières confidences à Vanity Fair
publié le 26 juin 2013 - par Camille Bordenet
en ligne sur vanityfair.fr

vanity_fair_RIP_BS 

portrait_bert_stern_jpg_5350_north_680x_whiteNé à Brooklyn en 1929, Bert Stern entre au service du Courrier de Look à l'âge de dix-sept ans. Il y reste deux ans et demi avant de prendre la direction artistique d'une petite revue et de se lancer en autodidacte dans la photographie. Durant son service militaire, il devient caméraman pour l'armée américaine basée au Japon. A partir de 1953, il se consacre à la photographie de mode et publicitaire (Vodka Smirnoff, Canon, Volkswagen, Pepsi-Cola...). Portraitiste virtuose et chasseur d'icônes, son art est généralement qualifié de glamour et romantique. Le film Bert Stern : original madman sorti en 2011 lui rend hommage.
S’il est surtout connu pour être le dernier à avoir immortalisé Marilyn Monroe six semaines avant sa mort, le photographe américain a eu d’autres modèles prestigieux - et sublimes. D’Audrey Hepburn à Kate Moss toute jeune, en passant par Madonna, Bert Stern avait immortalisé quelques unes des stars les plus emblématiques de leur époque.
Pour VanityFair.fr, il avait accepté, à 84 ans, de commenter ses plus belles photos. C'était au début du mois de juin, sur son lit d'hôpital à New York. Il est mort la nuit dernière, des suites de problèmes cardiaques.
Voici ses dernières confidences.

Marilyn Monroe, La Dernière Séance - Los Angeles, juin 1962
3marilyn_resize_jpg_9208_north_680x840_white"Pendant cette séance photo commandée par Vogue qui, après la mort de Marilyn a été nommée La dernière séance (The last sitting), j’ai pris plus de 2500 clichés d’elle pendant trois jours entiers. Habillée, nue, accessoirisée, elle était magique et hypnotique… Je ne l’aurais jamais prise en photo nue si elle n’avait pas voulu. Je rêvais juste de la photographier et c’est vrai que je ne l’imaginais pas dans des vêtements, mais tout simplement portant des bijoux ou un voile. Pour la première séance le 23 juin 1962, dans une suite de l'hôtel Bel-Air, nous avions rendez-vous à midi mais elle n’est arrivée qu’à quinze heures. Elle était plus belle encore que je l'imaginais! Plus fine, aussi... Elle avait été opérée de la vésicule biliaire six semaines plus tôt et portait d'ailleurs une cicatrice au bas du ventre. Quand elle a vu le voile transparent et les bijoux préparés elle a demandé "Alors on fait des nus ? Je suppose que vous avez envie d’être créatif !". J’étais surpris, j’ai dit oui. Elle a quand même demandé son avis à son coiffeur qui a répondu "Pourquoi pas ?". Elle est allée se préparer dans la salle de bain puis est revenue, nue sous le foulard transparent et a lancé : "Pas mal pour 36 ans, non ?". Elle avait visiblement envie de se prendre au jeu. Elle buvait le champagne que j’avais emmené sur la demande de son agent, et j'ai remarqué que son maquilleur ajoutait un peu de vodka dans son verre. Les heures passant, elle est devenue plus provocante encore. Je n'avais pas besoin de lui faire des suggestions, elle inventait les poses toute seule. Nous avons continué jusqu'à deux heures du matin, mais Vogue a jugé cette série trop provocante et en a commandé une seconde, plus habillée " .

Marilyn – Second shooting
marilyn_robe_dior_resize_jpg_7777_north_680x840_white"Ma première question à Marilyn a été "Marilyn, comment va votre vie amoureuse ?" Et elle a éclaté de rire, ce fameux et magnifique rire… mais elle n’a jamais vraiment répondu. Sur le coup, je n’ai pas remarqué qu’elle était déjà nostalgique. Elle semblait vraiment de bonne humeur et comptait peut-être sur ces photos dans Vogue pour "relancer" sa carrière. Bien sûr, rétrospectivement, je devine une certaine fragilité sur certains clichés, notamment celui-ci où elle se cache le visage. C'est un de mes préférés. Cette photo de Marilyn en robe Dior correspond à la seconde fois où nous nous sommes vus car Vogue souhaitait davantage de photos de mode et non de nu pour faire le portfolio dont ils rêvaient.  Comme la première fois, elle est arrivée avec deux heures et demi de retard. Cette fois-ci, j'avais commandé du Château Lafite... Elle a posé pendant des heures et des heures avec les robes. Et puis, au bout d'un moment, j'ai demandé à l'équipe de sortir. Marilyn s'est enroulée, nue, dans un drap et s'est allongée sur un canapé. J'ai réalisé toute une série de clichés. Puis, elle s'est endormie, sans doute un peu sous l'effet de l'alcool, et je suis sorti".

Catherine Deneuve – New York 1961
deneuve_resize_jpg_736_north_680x_white
"C’était sa première fois à New York, elle manquait énormément de confiance en elle, doutait comme une enfant… mais ça la rendait si belle. Je tenais absolument à la photographier".

Romy Schneider et Alain Delon – Cannes 1962
romy_delon_resize_jpg_991_north_680x_white
"C’était le plus beau couple d’acteurs de l’époque mais en réalité ils se disputaient tout le temps ! Même sur le voilier où nous avons fait la séance photo ils n’ont pas arrêté de s’engueuler puis de se rabibocher comme des enfants… mais ils ressemblaient à des anges".

Kate Moss – New York 2001
kate_moss_resize_jpg_4472_north_680x840_white
"Je devais la photographier pour Vogue et c’est sûrement le meilleur top model avec qui j’ai travaillé. Tellement gracieuse et facile à vivre".

Audrey Hepburn – Paris 1966
hepburn_resize_jpg_4952_north_680x840_white audrey_resize_jpg_7403_north_680x840_white
"On était réunis à Paris pour shooter une publicité pour le parfum L’Interdit de Givenchy. Les gens ne réalisent pas à quel point Audrey était drôle, un vrai clown. C'est elle qui s'amusait à faire ce genre de pause".
"Audrey ne se prenait pas au sérieux et était très loin de son image d’icône. Elle était douce et extrêmement à l’écoute de ce dont j’avais besoin en tant que photographe".

Twiggy – New York 1967
twiggy_resize_jpg_178_north_680x_white
"Twiggy était très jeune et tellement naïve… presque crédule !"

Elizabeth Taylor et Richard Burton - Juin 1962 Rome
liz_et_burton_resize_jpg_8492_north_680x_white liz_et_burton_resize_2_jpg_6754_north_680x_white
"La 20th Century Fox m’avait demandé de les photographier durant le tournage de Cléopâtre qui faisait beaucoup de bruit à l’époque à cause de l’histoire d’amour sulfureuse et scandaleuse naissant entre les deux acteurs."
"Liz et Richard étaient fous amoureux mais cette passion les dévorait, ils se sont mariés et ont divorcé deux fois. Aussi mythique que chaotique, leur histoire n’a cessé de faire fantasmer le monde. Pourtant à mes yeux, ils étaient de vraies âmes sœurs".

Madonna – New York 1985
madonna_resize_jpg_3439_north_680x_white
"Madonna est arrivée au shooting comme une diva, extrêmement prétentieuse, bruyante et entourée de sa garde rapprochée. Je l’ai photographié durant 5 minutes et je n’en déjà pouvais plus. La photo était pour le Time Magazine qui consacrait un article à la nouvelle artiste pop qui serait nommée aux Grammy Awards. Mais finalement Cindy Lauper a gagné et Madonna n’a pas eu le droit à sa couverture !"

Brigitte Bardot – Saint Tropez 1961
bardot_resize_jpg_8889_north_680x_white brigitte_bardot_2_resize_jpg_8881_north_680x_white
"J’étais dans le Sud de la France, à Saint-Tropez et je l’ai rencontrée alors que c’était totalement imprévu. J’ai eu beaucoup de chance car c’était la plus belle femme du monde à l’époque."
"Je l’ai photographié très rapidement, elle n’était pas très facile comme modèle, mais sa beauté transcendait tout ce que j’avais vu avant".

Sophia Loren – Pise 1962
sofia_loren_resize_jpg_810_north_680x_white
"Elle semblait préoccupée et ailleurs quand je l’ai photographiée. Elle était au sommet de sa carrière et se faisait beaucoup de souci pour la suite et sa vie personnelle. Mais elle était très professionnelle, belle et sauvage comme un animal, et savait naturellement comment se mettre en valeur et utiliser les lumières à son avantage." 

23 novembre 2012

Ma Galerie de Photos Stars Mythiques

Ma galerie de photos
Stars Mythiques
Auteur: Yves Alion

book_ma_galerie_cover_aDate de sortie: octobre 2012
Relié 32 pages
Langue: français

Éditeur: Hugo Image
Prix éditeur: 19,99 Euros
ISBN-10: 2755611049
ISBN-13: 978-2755611045
Ou le commander ? sur amazon 
> Plus d'infos sur le site hugoetcie.fr  

Présentation de l'éditeur:
Composée d'une sélection des 12 plus grandes icônes du XXe siècle, « Ma galerie photos des Stars Mythiques » vous invitent à découvrir ces étoiles d'exception, au charisme intemporel. Au-delà des styles et modes qu'ils ou elles ont lancés et inventés, ces figures devenues familières dans l'imagerie populaire, brillent pourtant au firmament des gloires éternelles.

 > dos du coffret
book_ma_galerie_cover_b 

A Savoir: Il s'agit d'un coffret comprenant:
> 12 tirages photographiques en papier brillant (Marlene Dietrich, Gérard Philipe, Simone Signoret, Romy Schneider, Liz Taylor, Audrey Hepburn, Sophia Loren, Brigitte Bardot, Lauren Bacall, Marlon Brando, Steeve Mc Queen, Cary Grant)
> 3 cadres
> 1 livre sur les icônes du septième art et les photographes.

Mon Avis:  Mettre Marilyn Monroe en couverture du coffret, alors qu'elle ne figure pas dans les tirages photographiques... c'est ce qui s'appelle encore un coup de marketing pour appâter le pélerin à l'approche des fêtes de fin d'année ! 
Par ailleurs, le "livre" n'est qu'en fait un simple livret qui ne fait que republier les mêmes photographies en tirages papier brillant, avec une page photo et une page biographie.


 Vous avez le livre ?
Apportez votre critique, votre avis ou votre note (/10)

31 juillet 2011

Black gown with jewels collar

Black gown with jewels collar
robe noire avec col à bijoux
 
 

mm_dress_black_strass_mm_1 

Cette robe fut portée par l'actrice allemande Hildegard Knef dans le film The snows of Kilimanjaro (Les neiges du Kilimandjaro) de Henry King, avec Gregory Peck, Susan Hayward et Ava Gardner dans les rôles principaux. Le film est sorti sur les écrans américains en septembre 1952. La robe est-elle une création de Charles Le Maire, le superviseur des costumes du film, ou de Sam Benson, le styliste du film ou encore de William "Billy" Travilla qui dessina une version de cette robe pour Ethel Merman dans "There's no business like show business" ?

>> Hildegard Knef (1952) 
mm_dress_black_strass_the_snow_of_kilimanjaro mm_dress_black_strass_hildegard_knef_1 
mm_dress_black_strass_hildegard_knef_the_snow_of_kilimanjaro  hildegardknef  mmdress_powolny 
mm_dress_black_strass_hildegard_knef_the_snow_of_kilimanjaro_cap1_a1h08 mm_dress_black_strass_hildegard_knef_the_snow_of_kilimanjaro_cap2 mm_dress_black_strass_hildegard_knef_the_snow_of_kilimanjaro_cap3
mm_dress_black_strass_hildegard_knef_the_snow_of_kilimanjaro_cap4 mm_dress_black_strass_hildegard_knef_the_snow_of_kilimanjaro_cap6 mm_dress_black_strass_hildegard_knef_the_snow_of_kilimanjaro_cap7

Il semble donc indubitable que Marilyn Monroe emprunta la robe au service du département costumes de la Fox, pour une séance photos, à la fin de l'année 1952.

1952_BlackDress_jewels_011_040_byFrankPowolny_1 1952_BlackDress_jewels_030_050 1952_BlackDress_jewels_020_020_byFrankPowolny_1_c_GF


 Inspirations

  • L'actrice Jeanne Crain porte une robe de même style, créée par William Travilla, dans le film "Gentlemen marry brunettes" ("Les hommes épousent les brunes") en 1955, la suite de "Gentlemen Prefer Blondes":

gentlemen_marry_brunettes-jeanne_crain-1 gentlemen_marry_brunettes-jeanne_crain-2 gentlemen_marry_brunettes-jeanne_crain-3 

  • D'autres styles de robes noires à col bijoux ont été portées par d'autres personnalités, notamment Sandra Dee, Sheila, Romy Schneider et Catherine Deneuve dans les années 1960/1970:

>> Sandra Dee (en 1965)
mmdress_sandra_dee_1965 

>> Sheila / Romy Schneider / Catherine Deneuve
sheila_1975 romy_1970_ysl catherine_deneuve

  • La chanteuse Christina Aguilera porta une robe copie conforme à celle de Marilyn en 2004 pour la publicité de son parfum 'X Pose': 

>> Christina Aguilera
  Xpose Xpose3 Xpose4
Xpose_videocap03 Xpose_videocap04 Xpose_videocap08 

  • L'actrice américaine Emily Blunt porte une robe du même style en 2018 pour la couverture de Vanity Fair US:

>> Emily Blunt
mm_dress-emily_blunt-2018-VF 


>> sources:
Le film The snows of Kilimanjaro sur  imdb
Photos d'Hildegard Knef sur doctormacro.com  


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand.

Enregistrer

Enregistrer

25 mai 2010

Le Nouveau F Juillet Août 1982

mag_nouveauF_1982_juillet_aout_coverLe magazine français Le Nouveau F n°6, de juillet-août 1982 consacrait sa couverture à Marilyn Monroe, pour l'article "Marilyn, Romy et les autres: pourquoi le même scénario?"

mag_nouveauF_1982_juillet_aout_p1 mag_nouveauF_1982_juillet_aout_p2 mag_nouveauF_1982_juillet_aout_p3 mag_nouveauF_1982_juillet_aout_p4 mag_nouveauF_1982_juillet_aout_p5 mag_nouveauF_1982_juillet_aout_p6 mag_nouveauF_1982_juillet_aout_p7 mag_nouveauF_1982_juillet_aout_p8 mag_nouveauF_1982_juillet_aout_p9 mag_nouveauF_1982_juillet_aout_p10 

05 novembre 2009

Passionnément ! Les grands amants du XXème siècle

Passionnément ! :
Les grands amants du XXe siècle

Livre de photographies et textes
Auteurs: Isabelle Giordano, Christine Haas,
Fabien Larrieu

book_passionementPrix éditeur: 35 Euros
Date de sortie:
21 octobre 2009
Broché 186 pages
Langue: français
Éditeur:
Les éditions du Toucan
Collection:
Adultes 
ISBN-10:
281000322X 
ISBN-13:
978-2810003228
Ou le trouver ? en commande sur fnac et sur amazon

 Présentation de l'éditeur: Romy Schneider et Alain Delon, Ava Gardner et Franck Sinatra, Humphrey Bogart et Lauren Bacall, Marilyn Monroe et Arthur Miller... Qu'ils se soient aimés une vie ou quelques semaines, certains couples ont indéniablement marqué l'histoire du XXe siècle. A tel point que leur simple évocation convoque images, souvenirs, scandales et paillettes. Isabelle Giordano a rassemblé pour vous une multitude d'anecdotes et d'aventures inédites illustrées par des photographies exceptionnelles. Plongez dans la légende des amours éternelles du XXe siècle.

Biographie de l'auteur: Après Sciences Po, Isabelle Giordano devient journaliste. Elle fait ses premiers pas clans la presse écrite avant de rejoindre Canal + où elle anime Le Journal du cinéma jusque en 2001. Elle présente ensuite Jour de fête, une émission également sur le cinéma (France 2) et aujourd'hui Service public tous les jours sur France Inter, ainsi que plusieurs magazines sur Arte.


Vous avez le livre ?
Apportez votre critique, votre avis ou votre note (/10)
en cliquant sur commentaires...

28 juillet 2007

Marilyn and Friends

Marilyn and Friends
Auteur: collectif
Edition: Alinari

book_marilynandfriends_cover_1Prix éditeur: 35,00 Euros
Date de sortie: 25 octobre 2004
Relié: 159 pages
Editeur : Alinari
Collection : Divers
Langue : Anglais
ISBN-10: 8872924650
ISBN-13: 978-8872924655

Ou le trouver ? Sur Amazon.fr 
Feuilletez quelques pages sur GoogleLivres

Description: Ce livre offre une collection de 140 photographies, dont beaucoup n'ont jamais été publiées, de stars célèbres et de leurs amis. Les photographes sont Sam Shaw et son fils, Larry. Sam Shaw rencontra pour la première fois Marilyn en 1951 et prit les poses les plus célèbres de la star. Il fut le créateur de la photo de la célèbre séquence de Marilyn dans Sept ans de reflexion, avec sa jupe blanche qui virevolte par l'air de la bouche de métro. En 1958, Larry devient l'assistant de son père et lui aussi, prit des clichés célèbres de stars de cinéma. Cette collection est représente les archives d'une famille et le reflet de l'ésprit d'une époque: le Hollywood des années 1950, Rome et Paris. Outre Marilyn, figurent des clichés de Romy Schneider, Ursula Andress, Anthony Quinn, Geraldine Chaplin, Twiggy, Marcello Mastroianni, Françoise Dorléac...

 book_marilynandfriends_p1 book_marilynandfriends_p2book_marilynandfriends_p3 


Vous avez le livre ?
Donnez votre avis en cliquant sur commentaires...

Posté par ginieland à 18:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,