20 décembre 2013

1955 New York, Instantanés

Quelques instantanés de Marilyn Monroe pris à New York vers 1955
Some candids shot of Marilyn Monroe taken in New York City circa 1955


lot89017m 


> Marilyn avec John Reilly, un fan de la bande des "Monroe Six"
  Marilyn with John Reilly from the "Monroe Six" group of fans.

1955-candid-ny_john_reilly-monroe_six  1955-candid-rare-zelda 


> photographie de James Collins des Monroe Six
  1955-candid-1  lot1146-H3257-L78857172 


> Marilyn avec -probablement- Susan Strasberg
lot1146-H3257-L78857170  ph_James_Haspiel_or_not_02 

photographie collection Frieda Hull 
1954-ny-marilyn_with_fan-collection_frieda_hull-1 


1955-ny-snap-01-1 1955-ny-snap-01-collection_frieda_hull-1 1955-ny-snap-01-1a  


1955-collection_frieda_hull-246153_0b  1955-collection_frieda_hull-246153_0c 


 1955-collection_frieda_hull-246153_0 
photographies collection Frieda Hull 


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand.

Enregistrer

Enregistrer

Posté par ginieland à 19:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

19 août 2013

Marilyn Monroe et Moi / Marilyn and Me

Marilyn Monroe et Moi 
Auteur: Susan Strasberg

book_strasberg_franceDate de sortie: janvier 1999
Relié 377 pages
Langue: français

Éditeur: J'ai Lu
Prix éditeur: 26 Euros
Dimensions:
11 x 17 x 2 cm  
ISBN 10: 2277234443
ISBN 13: 978-2277234449
Ou le commander ? sur amazon.fr 

Description: Susan Strasberg a quinze ans lorsque Marilyn débarque à New York... et chez elle. L'adolescente est à la fois fascinée et jalouse de cette grande soeur tombée du ciel, qui monopolise l'attention de son père, directeur de l'Actor's Studio.
Dès lors, les Strasberg vivent au rythme des crises de larmes ou de fou rire de la star, la suivent sur la crête ou dans le creux de la vague.
Marilyn joue, rit, aime, pleure. Susan savoure, heureuse de la complicité qui les unit, et fait ses débuts sur les planches. Elle rêve d'une chose : que son père soit fier d'elle. Mais celui-ci est bien trop occupé avec Marilyn...
Pas facile de rivaliser avec un mythe hollywoodien, même devant ses parents !
Non, tout n'a pas été déjà dit sur Marilyn. Loin du strass et des paillettes, voilà une femme généreuse, drôle, envahissante... et tellement attachante. 


Marilyn and Me
Sisters, Rivals, Friends
Author: Susan Strasberg

book_strasberg_us_1992Publication Date: April 1992
Number of pages 282
Dimensions
8.2 x 5.4 x 0.8 inches
Publisher: Warner Books
Price: $30
ISBN-10: 0446515922
ISBN-13: 978-0446515924
Ou le commander ? sur amazon.com

Description: Marilyn Monroe was 29 when she became acting coach Lee Strasberg's favorite student and protegee in New York City. Over the next eight years the screen goddess was a sisterly friend and household rival of actress Susan Strasberg, just 17 when they met. Susan for a time shared her bedroom with this envied intruder, object of the paternal adulation of her famous father, who was impersonal and critical with his own children, by this account. The author swings between admiration and disillusionment with Monroe, who sketched, wrote poetry and sympathized with underdogs when she wasn't floundering in depressed insomnia or drug-induced paranoia. This wise, intimate, affecting portrait reveals hidden facets of Monroe's quicksilver personality. A convert to Judaism after her marriage to Arthur Miller, she peppered her conversation with Yiddishisms. The book includes two self-portraits drawn by Monroe plus 16 pages of photos. Strasberg candidly recreates a tense household in which everything revolved around her father's neuroses while her mother Paula, a vibrant actress, eavesdropped and threatened suicide. BOMC featured alternate; author tour.

Other Edition:

 >  USA : Bantam Books, July 1993, 320 pages
on amazon.fr
book_strasberg_us_1993


Vous avez le livre ? Do you have the book ?
Apportez votre critique, votre avis ou votre note (/10)

Posté par ginieland à 19:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

09 mars 2013

6/02/1956 Cort Theatre

Le 6 février 1956, Marilyn Monroe et Laurence Olivier retrouvent l'actrice Susan Strasberg dans les coulisses du théâtre Cort Theatre de New York, après la représentation de la pièce "Le journal d'Anne Franck", dans laquelle joue Susan.
Laurence Olivier avait quitté Londres le 5 février, en prenant l'avion pour New York; il ne reste à New York qu'une semaine, en partie pour discuter avec Marilyn pour le prochain tournage du "Prince et la Danseuse". Il quittera New York le 11 février pour regagner Londres.
Photographies de Leo Friedman pour le magazine Look.

1956_02_06_cort_theatre_the_diary_of_anne_franck_1_1  1956_02_06_cort_theatre_the_diary_of_anne_franck_1_1a  1956-02-19-cort_theatre 
1956_02_06_cort_theatre_the_diary_of_anne_franck_1_3 1956-ny-by_Leo_Friedman-566482_02184
 1956_02_06_cort_theatre_the_diary_of_anne_franck_1_2 1956_02_06_cort_theatre_the_diary_of_anne_franck_1_3a  

> Fichier Leo Friedman, Look Magazine
1956_02_06_Leo_Friedman__Olivier__Strasberg 


On February 6, 1956, Marilyn and Laurence Olivier attended a representation of "The Diary of Anne Franck" in which Susan Strasberg played, at the Cort Theater, New York.
Laurence Olivier has leaved London on Fébruary 5, by taking plane for New York; he stayed in New York only a week, essentially to prepare the movie The Prince and the Showgirl with Marilyn Monroe. He leaved New York on February 11 to go back in London.
Photographs by Leo Friedman for Look Magazine.

Posté par ginieland à 13:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 octobre 2012

5/10/1955 Première du Journal d'Anne Franck

Le 5 octobre 1955, Marilyn Monroe assiste à la première de « The diary of Anne Frank », dans laquelle Susan Strasberg tient le premier rôle au Cort Theater de Broadway. Puis la soirée se termine au restaurant Sardi's.

  1955_10_theatre_1a 1955_10_theatre_1
1955_10_theatre_3 
   1955_10_theatre_2 1955_Sard1_1_ 

On 1955, October 5, Marilyn attended the premiere of "The diary of Anne Frank", in which Susan Strasberg held the leading role, at the Cort Theater of Broadway.

Posté par ginieland à 13:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17 juillet 2012

Paris Match 5/01/1957

pm_5janv1957Le magazine Paris Match n°404, du 5 janvier 1957, consacrait un article de six pages sur la première du film Baby Doll avec Carroll Baker -dont 2 pages sur Marilyn et Arthur Miller-: "Gala scandale à Broadway". 

PH_1196 PH_1197
PH_1198 PH_1199
PH_1200 PH_1201 

03 février 2012

Deux nouveaux livres

DEUX NOUVEAUX LIVRES
La vraie Marilyn Monroe

le 2 février 2012
en ligne
sur canoe.ca

MarilynMonroeCourtoisie
 La vraie Marilyn Monroe sera révélée
à travers deux nouveaux livres, publiés cette année.

Les Éditions du Seuil, qui avaient publié en 2010 un recueil de textes inédits de Marilyn Monroe, poursuivent la révélation d'une Marilyn intime, inconnue et bouleversante, avec deux livres à paraître en mai et novembre 2012, cinquante ans après la mort de la vedette.

Ces deux ouvrages sont édités, comme l'avait été Fragments il y a deux ans, en collaboration avec les ayants droit de Marilyn, en la personne d'Anna Strasberg, veuve du directeur de l'Actors Studio, à qui l'actrice avait légué ses affaires personnelles, précise Le Seuil. L'actrice est morte le 5 août 1962.

Le premier livre intitulé Girl Waiting, qui paraîtra en mai, réunit les dessins de Marilyn Monroe, des inédits, ainsi qu'une série de photographies où l'icône blonde apparaît devant des tableaux de grands maîtres. Ces clichés avaient été pris par Joshua Logan peu après la fin du tournage de Bus Stop.

L'autre livre est issu de la consultation, par l'éditeur Bernard Comment, de l'intégralité des archives personnelles de Marilyn Monroe conservées en partie à New York et en partie à Los Angeles.

Quelque 500 documents ont été sélectionnés parmi ces archives, pour un important volume qui paraîtra en novembre 2012.

Ces livres, «conçus et construits avec la confiance d'Anna Strasberg, donneront une image cohérente de la vie professionnelle et personnelle de Marilyn Monroe, avec tout le respect qui lui est dû», souligne Le Seuil.

Les deux ouvrages achèveront le programme éditorial visant à affirmer l'image d'une Marilyn Monroe «intelligente, cultivée et désireuse toute sa vie de s'améliorer», poursuit l'éditeur.

Déjà, dans Fragments, le lecteur découvrait que l'apparente écervelée platine de Certains l'aiment chaud ou de Les hommes préfèrent les blondes était en fait une jeune femme curieuse qui ne cessait de vouloir se cultiver, allant le soir à l'université de Los Angeles, après les tournages.

Sa bibliothèque comptait plus de 400 livres et bien avant d'avoir une relation avec l'écrivain Arthur Miller, elle était passionnée par la littérature.

Posté par ginieland à 19:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 avril 2011

Docu TV - Marilyn in Manhattan

Marilyn in Manhattan

marilyninmanhattan_title

Année: 1998
Produit par Sarah M. Chereskin
Pays: USA
Durée: 55 minutes

Documentaire sur le lien entre Marilyn Monroe et la ville de New York; avec de nombreuses images d'archives de Marilyn Monroe et des interviews de: Amy Greene (veuve du photographe Milton Greene), Ben Gazzara (acteur), Donald Spoto (biographe), Jay Kanter (agent de Marilyn à New York), Susan Strasberg (fille de Lee Strasberg), Joshua Greene (fils de Amy et Milton Greene), James Bacon (reporter), Phil Schaap (historien de jazz), Lee Strasberg, Ellen Burnstyn (actrice), Floyd Mc Swane (employé de l'hôtel Fontainebleau), John Springer (publiciste de Marilyn à NY).
>> Fiche du docu sur imdb  

>> Captures:
marilyninmanhattan_cap01 marilyninmanhattan_cap03 marilyninmanhattan_cap04
marilyninmanhattan_cap06 marilyninmanhattan_cap07 marilyninmanhattan_cap09
marilyninmanhattan_cap10 marilyninmanhattan_cap11 marilyninmanhattan_cap12
marilyninmanhattan_cap14 marilyninmanhattan_cap15 marilyninmanhattan_cap16
marilyninmanhattan_cap17 marilyninmanhattan_cap18 marilyninmanhattan_cap19
marilyninmanhattan_cap20 marilyninmanhattan_cap22 marilyninmanhattan_cap23
marilyninmanhattan_cap25 marilyninmanhattan_cap26 marilyninmanhattan_cap27
marilyninmanhattan_cap29 marilyninmanhattan_cap30 marilyninmanhattan_cap31
marilyninmanhattan_cap32 marilyninmanhattan_cap34 marilyninmanhattan_cap35
marilyninmanhattan_cap37 marilyninmanhattan_cap38 marilyninmanhattan_cap39
marilyninmanhattan_cap40 marilyninmanhattan_cap44 marilyninmanhattan_cap45
marilyninmanhattan_cap46 marilyninmanhattan_cap47 marilyninmanhattan_cap48
marilyninmanhattan_cap49 marilyninmanhattan_cap50 marilyninmanhattan_cap53
marilyninmanhattan_cap54 marilyninmanhattan_cap55 marilyninmanhattan_cap57
marilyninmanhattan_cap58 marilyninmanhattan_cap59 marilyninmanhattan_cap60
marilyninmanhattan_cap61 marilyninmanhattan_cap63 marilyninmanhattan_cap64
marilyninmanhattan_cap69 marilyninmanhattan_cap70 marilyninmanhattan_cap72
marilyninmanhattan_cap75 marilyninmanhattan_cap76 marilyninmanhattan_cap78
marilyninmanhattan_cap79 marilyninmanhattan_cap81 marilyninmanhattan_cap82
marilyninmanhattan_cap83 marilyninmanhattan_cap84 marilyninmanhattan_cap85

 > Vidéo -Docu en 6 parties- partie 1

Enregistrer

Enregistrer

12 février 2011

Docu TV - Life after Death

Marilyn Monroe:
Life after Death
 
docu_life_after_death_cap1

Année: 1994
Réalisé par Gordon Freedman
Pays: USA
Durée: 50 minutes

docu_life_after_death_allan_snyder docu_life_after_death_amy_greene_1 docu_life_after_death_bus_stop

Documentaire sur la vie et la mort de Marilyn Monroe avec des images d'archives et de nombreuses interviews: Whitey Snyder (maquilleur), Susan Straberg (actrice), Amy Greene (femme de Milton Greene), Douglas Kirkland (photographe), Hugh Hefner (patron de Playboy), Susan Bernard (fille de Bruno Bernard), Norman Mailer, Liz Smith, Leon Katz, Alan Abbott, Susan Griffiths, James Haspiel, John Miner, Robert Slatzer, Donald Spoto, Joan Greenson...
>> Fiche du docu sur imdb 

> partie 1

> partie 2

> partie 3

> partie 4
 

Enregistrer

24 janvier 2011

22/05/1956 Anniversaire de Susan Strasberg

Le 22 mai 1956, à New York, Marilyn Monroe souhaite un joyeux anniversaire à Susan Strasbeg (fille de Lee et Paula Strasberg), qui fête ses 18 ans.

1956_05_22_susan_strasberg_birthday_1 1956_05_22_susan_strasberg_birthday_2

Posté par ginieland à 16:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

11 janvier 2008

Le week end à CalNeva Lodge

Marilyn Monroe se serait rendue pour la dernière fois de sa vie à Cal-Neva Lodge (propriété de Frank Sinatra) une semaine avant sa mort, le week end du du 27 au 29 juillet 1962. L'histoire de ce week-end est très controversée, on raconte qu'elle aurait passé un week-end épouvantable, soumise à participer à une orgie sexuelle, droguée et ivre. Voici les informations collectées par différents auteurs:

* * * * * *
D'après Anthony Summers
auteur de Les vies secrètes de Marilyn Monroe en 1985
book_summers

  • Joe Langford, alors chasseur de l'établissement, se rappelle qu'il alla prendre Marilyn à l'aéroport: "Cela devait être une semaine avant sa mort. Elle est arrivée à bord de l'avion de Sinatra, et je me souviens avoir entendu le pilote dire : "Bon dieu ! Qu'est-ce que je suis content d'en être débarassé." Je crois qu'elle avait beaucoup bu durant le vol. D'ailleurs elle n'a pas arrêté de tout le week-end."
  • Ray Langford, le frère de Joe Langford et maître d'hôtel, se souvient avoir entrevu Marilyn dans son bungalow. "Elle avait un fichu sur la tête et des verres fumés très, très opaques. Elle avait l'air terriblement triste." Selon Langford, Marilyn quitta le Cal-Neva "en catastrophe". Il pense qu'elle posait des problèmes à ses hôtes, Sinatra et Lawford.
  • Deux témoins, la veuve du pilote de Sinatra (Mrs Lieto) et le copilote, font un récit impressionnant de ce retour à Los Angeles: Mrs Lieto raconte que son mari fut appelé à se rendre à Lake Tahoe à la dernière minute, et qu'il rentra au petit matin dans un état de fureur qui ne lui ressemblait pas. Marilyn était ivre lorsqu'elle monta à bord du bimoteur. Elle était accompagnée de Peter et Patricia Lawford et de l'un de ses coiffeurs. L'avion fit escale à San Francisco. Pat Lawford prit un vol commercial pour la côte est. Les autres passagers se rendirent en ville. Il était tard quand ils revinrent à bord. L'avion décolla pour LA. Selon Mrs Lieto, Peter Lawford, à son tour pris de boisson, se disputa violemment avec le pilote. Celui-ci avait beau lui faire remarquer que l'aéroport de Santa Monica était fermé pendant les heures nocturnes, il insistait pour qu'on s'y pose. A minuit passé, l'avion atterit à Los Angeles. Marilyn était "complètement «partie», un désastre". Elle descendit de l'avion pieds nus, et le pilote dut l'aider à se rechausser. Elle prit une limousine pour rentrer chez elle. Le pilote et le copilote raccompagnèrent Lawford à Santa Monica dans leur propre voiture. La colère du pilote augmenta encore quand l'acteur insista pour s'arrêter à quelques rues de chez lui afin de donner un coup de téléphone d'une cabine publique, qui dura une demi-heure. Ne pouvait-il attendre cinq minutes pour appeler de chez lui ? se disaient les deux hommes. Visiblement, Lawford redoutait aussi d'être écouté, et n'avait pas que des choses anodines à dire au téléphone.
  • Le Dr Sandy Firestone se souvient que dans les dernières semaines de sa vie, Marilyn l'appela au téléphone. "Elle se plaignait qu'on la poussait à se rendre à des soirées : elle n'aimait pas particulièrement Peter Lawford parce qu'il organisait de grandes orgies."
  • Un photographe qui souhaite garder l'anonymat [Billy Woodfield, d'après Don Wolfe] raconte qu'il développa des photos de Marilyn prises par Franck Sinatra au cours de ce dernier week-end. "Je lui ai conseillé de les brûler, et c'est ce qu'il a fait, devant moi." Selon cet homme, les clichés montraient Marilyn en proie à un désarroi extrême (Marilyn avait été drogué et Sam Giancana s'était amusé à la violer... tout ça pour ensuite faire peut-être chanter Marilyn pour qu' elle se taise). Sinatra avait alors brûlé les négatifs devant Woodfield mais on ne peut pas exclure qu'il existait d'autres photos, ni d'autres personnes qui photographiaient.
  • Avant de mourir, Marilyn parla de ce séjour au Cal-Neva à Ralph Roberts, son masseur et ami. "Elle m'a dit que cela avait été un week-end atroce, un véritable cauchemar. Elle ne tenait pas particulièrement à y aller. En arrivant là-bas, elle trouva Joe. Elle ne pouvait pas quitter sa chambre sans s'opposer à Sinatra. Joe était terriblement jaloux de lui."
  • Jerry Hall, ami de Joe DiMaggio : "Cela le mettait dans tous ses états [Joe DiMaggio]. Marilyn allait là-bas ; on lui donnait des pilules ; et ils organisaient des partouzes. A l'époque, Joe était encore l'ami de Sinatra. Je ne pense pas qu'il lui ait jamais reparlé depuis. Il se disait que Sinatra aurait dû ne pas toucher à Marilyn, par égard pour lui."
  • Paul d'Amato, qui gérait le Cal-Neva Lodge, a confirmé à Anthony Summers en 1984, que Marilyn y avait bien séjourné dans les jours qui précédèrent sa mort: "Il m'a longuement parlé de ce fameux week-end et du départ précipité de Marilyn. Puis dans une moue, il a murmuré : "Bien sûr, je n'ai pas tout dit." Et d'ajouter : "Il s'est passé des choses dont personne n'a jamais parlé. La chute aurait été rude pour Bobby Kennedy, vous ne croyez pas? ".

* * * * * *
D'après Don Wolfe
auteur de Marilyn Monroe, Enquête sur un assassinat en 1998
book_wolfe 

  • Selon Susan Strasberg, lorsque Marilyn rentra du Cal-Neva Lodge, elle dit à Paula qu'elle "avait peur de la Mafia". Mais pour Paula, c'était de la paranoïa.

  • Marilyn parla également à Ralph Roberts : "Elle m'a dit que ç'avait été un week-end abominable, un cauchemar. Elle n'avait pas spécialement envie d'y aller et, une fois sur place, elle a eu l'impression d'être prisonnière, et que le seul ami qu'elle avait là-bas était Joe DiMaggio, et elle n'avait pas pu le
    voir
    ."

  • Ray Langford, le chef des grooms, se rappellait que Di Maggio arriva tard le samedi soir et n'eut pas le droit de descendre au Lodge. Joe Langford, le frère de Ray, qui avait pris Marilyn à l'aéroport, reconnut plus tard que Sinatra avait donné l'ordre d'interdire à DiMaggio l'accès de l'hôtel et de refuser de transmettre ses appels. Joe Langford raconta: "Quand Marilyn est partie, elle avait l'air d'être terriblement pressée. Je pense qu'elle leur causait des problèmes."

  • Le photographe Billy Woodfield, qui travaillait pour Marilyn et Sinatra, vit des images infâmes de ce week-end. En rentrant du Cal-Neva Lodge, a-t-il déclaré, Sinatra lui remit une pellicule à développer. Dans la chambre noire, il découvrit scandalisé, des photos de Marilyn inconsciente, violée en présence de Sam Giancana et Sinatra. Woodfiel apprit que Marilyn avait été droguée pour qu'on puisse prendre les clichés compromettants. Quand il remit négatifs et tirages à Sinatra, Woodfield lui conseilla de les brûler, mais ces épreuves étaient destinées à s'assurer le silence de Marilyn.

  • L'agent Bill Roemer, qui travaillait avec la Chicago Crime Commission, avait placé Giancana sous surveillance électronique en 1962. Il signala que, peu après la mort de Marilyn, Johnny Rosselli s'était rendu à Chicago pour s'entretenir avec Giancana. Roemer avait enregistré la conversation entre les truands. "La conversation était assourdie, a-t-il raconté, mais ce que j'en ai retiré, c'est que Giancana avait été au Cal-Neva Lodge avec Sinatra et Marilyn la semaine précédent sa mort. Là, d'après ce que j'ai pu reconstituer, elle avait participé à une partouze. D'après ce que j'ai pu saisir de la conversation, il semble qu'elle aurait eu des rapports avec Giancana. Rosselli a dit à celui-ci :"Ca doit être le pied de baiser la même gonzesse que les frères, hein?". Roemer avait découvert avec surprise que Rosselli parlait des frères Kennedy.

  • Barbara Lieto, la veuve du pilote de Sinatra, a raconté que son mari avait été appelé au Lac Tahoe en urgence l'après-midi du dimanche 29 juillet. D'après elle, Peter Lawford et Marilyn rentrèrent ensemble, et la star semblait ivre ou droguée. Lorsque l'avion atterit finalement à l'aéroport international de Los Angeles, Marilyn était "vidée, dans un sale état". Le pilote conduisit ensuite Lawford à sa maison du bord de mer dans sa voiture personnelle. Son mari, dit Mrs Lieto, était furieux parce que Lawford avait tenu à s'arrêter à quelques rues de chez lui pour passer un coup de fil de 20 mn d'une cabine. Le pilote ne comprenait pas pourquoi il ne pouvait attendre quelques instants de plus et appeler de chez lui. Les relevés téléphoniques de la Maison Blanche indiquent que le Président reçut un appel de 18 mn de Lawford le lundi 30 juillet à 8h40 - c'est à dire 5h40 heure de la côte Ouest. Les relevés téléphoniques indiquent que le lundi 30 juillet, jour où Marilyn rentra du Cal-Neva Lodge, elle passa un appel de 8 mn au ministère de la Justice.

* * * * * *
D'après Matthew Smith
auteur de Les dernières révélations de Marilyn Monroe en 2003
book_victime 

  • Il s'avéra par la suite que Robert F. Kennedy avait prévu de se rendre à Los Angeles ce week-end là et que, soucieux de ne pas voir Marilyn, il avait demandé à sa sœur, Pat Lawford, de s'arranger pour que la star soit absente, d'où cette invitation au Cal-Neva.
  • Marilyn occupait le bungalow 52, que Sinatra réservait à ses invités les plus prestigieux, et on ne n'y la vit pas beaucoup.

* * * * * *
D'après David Heymann
auteur de A Candid Biography of Robert F. Kennedy en 1998
book_RFK 

  • La version de Peter Lawford: "En juillet, Pat et moi, nous l'avons emmenée faire la bringue deux fois à Cal-Neva Lodge, sur les bords su Lac Tahoe. La première fois, nous avions tous beaucoup bu. Marilyn avait également pris des somnifères, mais nous nous en sommes aperçus presque trop tard. Elle tomba si violemment malade qu'il fallut la transporter à Reno (dans le Nevada) et puis à Los Angeles, à bord de l'avion privé de Franck Sinatra. Notre seconde virée se termina tout aussi abruptement, lorsque Joe DiMaggio fit soudain irruption. De tout évidence, quelqu'un lui avait dit que Marilyn avait été kidnappée et qu'elle était retenue au Cal-Neva Lodge contre sa volonté. Il y avait toujours des histoires de filles, de sexe et de drogue autour de l'hôtel. Mais Marilyn n'était certainement pas là contre sa volonté. DiMaggio voulait qu'elle rentre avec lui. Ils se disputèrent. Elle en fut toute retournée et une de plus, repartit précipitamment à bord de l'avion de Sinatra." 


>> source:
un grand MERCI à Eric (alias cyril :o) qui a regroupé toutes ces informations !!