Photos liées au tag 'vogue'

Voir toutes les photos
18 janvier 2016

A Green Jersey Top & Deep Purple Velvet Pants

Le maillot vert en jersey & le pantalon violet en velours
A Green Jersey Top & Deep Purple Velvet Pants

mm_dress-gpb_ensemble-mm_travilla-1 

Cet ensemble est composé d'un maillot vert en jersey à longues manches et au décolleté croisé, d'un pantalon bleu/violet foncé en velours et d'une ceinture en soie de couleur lavande pâle. Il a été conçu par le créateur et couturier de la 20th Century Fox, William "Billy" Travilla pour le film Gentlemen prefer blondes (Les hommes préfèrent les blondes) tourné en 1952.

Marilyn Monroe fit deux essais de tests costumes avec cette tenue: d'abord, le 12 novembre 1952, elle pose seule devant l'ardoise indiquant les notions liées à la tenue dans le film (le rôle, la scène, le nom du couturier, la date). Elle accessoirise la tenue avec des boucles d'oreilles (de couleur vert émeraudes foncées telles qu'on les découvre dans le film), un collier et un bracelet au poignet gauche (qui sont de même couleur que les boucles d'oreilles). Elle porte des sandales noires croisées et ouvertes aux pieds.
Puis, le 17 décembre 1952, elle prend la pose à côté du couturier Travilla (qui tient dans sa main l'esquisse de la tenue) et qui réajuste le maillot. La coiffure de Marilyn est plus fluide, et elle porte les mêmes accessoires, excepté le bracelet remplacé par une bague à la main gauche.

film_gpb_test_sc06_dress_1 film_gpb_test_sc06_with_travilla_1 film_gpb_costume_travilla   

C'est une tenue qui se veut décontractée tout en restant chic: Marilyn la porte dans une scène où son personnage, Lorelei, une chanteuse de Music Hall qui embarque sur un paquebot avec sa partenaire Dorothy (Jane Russell), se retrouve dans sa cabine en pleine discussion avec le riche (et imposteur) Piggy puis avec Dorothy. Les deux chanteuses ne sont pas en représentation et la scène les représente dans un moment de journée ordinaire (sur un paquebot certes, mais dans leur cabine). [> la scène du film sur le blog: voir les captures, les photos et sur le tournage ]. C'est pourquoi on retrouve le côté "casual" dans le top qui se veut court et malgré tout moulant, tout comme le pantalon qui retombe tout en fluidité sur les pieds; et le côté "chic" par les matières (jersey, velours) et la ceinture de soie. On retrouve les bijoux portés aux tests de costumes et il semblerait qu'il s'agisse d'une parure avec les mêmes pierres de même couleur: les boucles d'oreilles, le collier, le bracelet (au poignet gauche) et la bague (à la main droite). 

gpb_scene06_cap01 gpb_scene06_cap11 gpb_scene06_cap12 
gpb_sc06_film_012_1  gpb_sc06_film_020_1  gpb_sc06_set_mm_read_011_1 

Marilyn posera dans cette tenue pour une série de photographies sous l'objectif de John Florea, servant de clichés publicitaires au film; mais pour ces poses ironiques -où elle joue aux cartes avec des billets de banque- elle a changé les bijoux: elle a ôté le collier, le bracelet, la bague et porte de grandes boucles blanches pendantes aux oreilles:

gpb_sc06_studio_by_florea_011_1 lot158_H3257_L40282349 lot155_H3257_L40282325 gpb_sc06_studio_by_florea_030_1 


Il semble indéniable que Travilla se soit fortement inspiré de cette tenue présentée dans le magazine américain Vogue de avril 1952 où dans les pages de mode, on voit cette mannequin portant une tenue similaire (le top est plus près du corps et moins fluide que celui de Marilyn, et le décolleté n'est pas croisé; le pantalon en velours et la ceinture semblent avoir été repris à l'identique. Tout comme l'idée des bijoux -différents que ceux portés par Marilyn, mais en nombre), le tout dans un esprit ethnique / bohème chic:

mm_dress-gpb_ensemble-inspiration_1952-04-vogue 


Jane Russell, la partenaire de Marilyn, portera le top vert dans la suite de "Gentlemen Prefer Blondes" tournée en 1955 -"Gentlemen marry brunettes" ("Les hommes épousent les brunes") réalisé par Richard Sale- la ceinture est mauve et le pantalon est un corsaire noir satiné:

mm_dress-green_top-gentlemen_marry_brunettes-1 mm_dress-green_top-gentlemen_marry_brunettes-2 mm_dress-green_top-gentlemen_marry_brunettes-3 
mm_dress-green_top-gentlemen_marry_brunettes-4 mm_dress-green_top-gentlemen_marry_brunettes-5 mm_dress-green_top-gentlemen_marry_brunettes-6 
mm_dress-gpb_ensemble-jane_russell-gentlemen_marry_brunettes-1  mm_dress-gpb_ensemble-jane_russell-gentlemen_marry_brunettes-2  

L'actrice Sheree North portera aussi à son tour l'ensemble :

mm_dress-gpb_ensemble-sheree_north   


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

08 décembre 2015

VOGUE Vanessa Paradis 28/11/2015

vogue-2015-12-vanessa-cover-1  L'édition française du magazine Vogue n°963 -sorti en kiosque le 28 novembre 2015- propose comme "invitée d'honneur" Vanessa Paradis avec 3 couvertures différentes. Un article sur Marilyn Monroe est inclu (Vanessa est fan de Marilyn).
prix: 2,95

> article de 4 pages
vogue-01 vogue-02 
vogue-03 vogue-04 

> Les 3 covers différentes
vogue-2015-12-vanessa-cover-1 vogue-2015-12-vanessa-cover-2 vogue-2015-12-vanessa-cover-3 

Posté par ginieland à 18:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 novembre 2015

Kim Kardashian VOGUE Brésil Juin 2015

kim_kardashian-vogue_bresil-2015-06-cover1  kim_kardashian-vogue_bresil-2015-06-cover2  

La "reine des selfies" Kim Kardashian posait pour l'édition brésilienne du magazine Vogue de juin 2015, sous l'objectif de la photographe Ellen Von Unwerth en blonde platine "version Marilyn Monroe 2015". Daniela Falcao, rédactrice en chef, s'était alors félicitée de ne pas avoir à utiliser la perruque commandée pour incarner Marilyn, Kim Kardashian avait déjà les cheveux blonds platine à l'époque du shooting.
Le rappeur Kanye West -et mari de Kim- avait d'ailleurs aussi comparé les deux stars dans une interview: "Kate Upton n'est pas Marilyn Monroe. Kim l'est. Vous le savez. Elle était controversée. Elle est controversée."
Peu après c'était au tour de Riccardo Tisci, directeur artistique de la maison Givenchy, qui avait déclaré au Sunday Times que Kim était une Marilyn Monroe des temps modernes: "Je l'ai rencontrée comme la petite amie d'un bon ami. Je voulais juste passer un moment avec elle pour comprendre. Et je suis tombé amoureux. C'est la Marilyn Monroe de notre époque. Les gens pensent qu'elle est une poupée mais en fait, elle est costaude et intelligente."

kim_kardashian-vogue_bresil-2015-06-photo1  kim_kardashian-vogue_bresil-2015-06-photo4 
  kim_kardashian-vogue_bresil-2015-06-photo2  kim_kardashian-vogue_bresil-2015-06-photo1 

kim_kardashian-vogue_bresil-2015-06-gif1

kim_kardashian-vogue_bresil-2015-06-gif2

 

Enregistrer

Posté par ginieland à 16:12 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 novembre 2015

Angelina Jolie dans le VOGUE US 11/2015

En couverture du magazine américain Vogue de novembre 2015, Angelina Jolie, photographiée par Annie Leibovitz, pose sur une plage vêtue d'un large pull. Cette photographie n'est pas sans rappeler la séance Mexican Jacket de Marilyn Monroe prise par George Barris en juillet 1962 sur la plage de Santa Monica. 

angelina_jolie-VOGUE_us-2015-11-12  1962-07-13-santa_monica-mexican_jacket-by_barris-022-5a

 

Enregistrer

Posté par ginieland à 22:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 mars 2014

Miley Cyrus est Marilyn pour le Vogue Allemand 2014

miley-vogue_cover 

Miley Cyrus pose en Marilyn Monroe et en Madonna pour l'édition allemande du magazine 'Vogue' de mars 2014 (avec 3 couvertures différentes);  photographies de Mario Testino.
Miley Cyrus as Marilyn Monroe and Madonna for German 'Vogue' March 2014 (with 3 different covers), photographed by Mario Testino.

miley-vogue_cover1  miley-vogue_cover2  miley-vogue_cover3 
miley-vogue_photo2  miley-vogue_photo4  miley-vogue_photo3 
miley-vogue_photo5  miley-vogue_photo7  miley-vogue_photo6 
miley-vogue_photo1  miley-vogue_photos1  miley-vogue_sommaire

Enregistrer

Posté par ginieland à 17:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

03 avril 2012

Icônes en Jean

Icônes en Jean
Article publié le 29/03/2012
en ligne sur vogue.fr

iconesenjean

Pour son numéro d'avril 2012, Vogue Paris met le denim à l'honneur avec un supplément spécial jean. Toile fétiche des stars depuis la fin des années 50, il a épousé les courbes de Marilyn Monroe ou celles de Jane Birkin, qui n'hésitait pas à l'emprunter dans le dressing de son homme. D'Elizabeth Taylor à Kate Moss en passant par Farrah Fawcett, retour sur ces belles en jean.


01_marilyn_monroe_en_1952_237057641_north_545x 02_jane_birkin_sur_la_c_te_d_a_399613214_north_545x 03_farrah_fawcett_en_1976_582005955_north_545x
1/ Marilyn Monroe en 1952
2/ Jane Birkin sur la Côte d'Azur en 1973
3/ Farrah Fawcett en 1976

04_kate_moss2_550889184_north_545x 05_blondie_en_1970_150668271_north_545x 06_brooke_shields_pour_calvin__976983769_north_545x  
4/ Kate Moss en 1993 dans la campagne Calvin Klein Jeans photographiée par Mario Sorrenti.
5/ Blondie en 1970
6/ Brooke Shields dans la campagne Calvin Klein Jeans shootée par Richard Avedon en 1980.

07_claudia_schiffer_pour_guess_29352922_north_545x 08_cindy_crawford_en_1994_456607760_north_545x 09_elizabeth_taylor_et_george__670347259_north_545x 
7/ Claudia Schiffer pour la campagne publicitaire Guess Jeans, shootée par Ellen Von Unwerth.
8/ Cindy Crawford en 1994.
9/ Elizabeth Taylor et Rock Hudson en 1955.

10_brigitte_bardot1_334576928_north_545x 11_patti_smith_en_1974_885826866_north_545x 12_catherine_deneuve_sur_le_pl_627128951_north_545x
10/ Brigitte Bardot sur le tournage d'Une vie privée en 1961.
11/ Patti Smith en 1974.
12/ Catherine Deneuve sur le tournage de La Chamade en 1968.

13_sean_penn_et_madonna_8709_north_545x 14_kate_moss_d_fil__topshop_pr_278081122_north_545x 15_jean_seberg_1965_981509459_north_545x 
13/ Sean Penn et Madonna.
14/ Kate Moss au défilé Topshop Unique printemps-été 2007.
15/ Jean Seberg en 1965.

16_jerry_hall_et_mick_jagger___715064786_north_545x 17_marilyn_monroe_1953_754369572_north_545x 18_jane_birkin_1960_371141491_north_545x  
16/ Jerry Hall et Mick Jagger à Londres en 1993.
17/  Marilyn Monroe en 1953.
18/ Jane Birkin en 1970.

19_claudianadja20_naomi_campbell_michael_jack_359084940_north_545x  
19/ Claudia Schiffer et Nadja Auerman pour la campagne Versace Jeans Couture, shootées par Richard Avedon en 1995.
20/ Naomi Campbell lors de l'anniversaire de Michael Jackson en 2001.

Posté par ginieland à 16:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

25 mars 2012

Vogue Paris 23/03/2012

vogue_M5590L'édition française du magazine Vogue Paris n°926, paru le 23 mars 2012, contient un article de 6 pages consacré à Marilyn Monroe.
prix: 4,90
Merci à Chris pour les scans. 

vogue_p1 vogue_p2
vogue_p3 vogue_p4 vogue_p5 vogue_p6

Posté par ginieland à 14:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 janvier 2012

Michelle Williams dans Vogue Allemand Février 2012

Michelle Williams, en couverture du Vogue allemand de février 2012
en ligne sur magxone.com 

Michelle_Williams_Vogue_Germany_1L'actrice américaine Michelle Williams pose en Marilyn Monroe sous l'objectif de la photographe Brigitte Lacombe pour une séance photos du magazine Vogue, édition allemande, du numéro de février 2012.
Photoshoot promotionnel pour le film My Week with Marilyn.

 Michelle_Williams_Vogue_Germany_4
Michelle_Williams_Vogue_Germany_5 Michelle_Williams_Vogue_Germany_2 
Michelle_Williams_Vogue_Germany_3

Enregistrer

Posté par ginieland à 16:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 novembre 2011

Le salon du vintage spécial Fifties

Le salon du vintage spécial Fifties

en ligne sur vogue.fr

le_salon_du_vintage_1937_north_320x480On s'est pris d'affection pour le style des années 50 à la fin de l'année 2009 avec le succès de la série Mad Men et les robes corolles portées à l'écran par Betty Draper, et incarnées sur le tapis rouge par Michelle Williams, Dita von Teese ou Scarlett Johansson. Une tendance qui ne cesse d'être réinterprétée depuis sur les podiums, des défilés Prada et Louis Vuitton de l’automne-hiver 2010-2011 aux shows Donna Karan, Giorgio Armani ou Marni de l'automne-hiver 2011-2012. Une décennie qui sera à l'honneur de la huitième édition du Salon du vintage qui se tiendra à Paris les 29 et 30 octobre 2011. Jupes crayon, gants longs en satin noir, mobilier... plus de 200 exposants présenteront leur vision des Fifties sur près de 4000 m2 à la Cité de la Mode et du Design à Paris. L'occasion pour les professionnels et les amateurs de s'inspirer de cette période pour chiner une pièce d'exception, s'inspirer du style intemporel des icônes de l'époque comme Grace Kelly ou Marilyn Monroe ou repenser la décoration de son appartement.

Ci-contre, Marilyn Monroe en 1950. Photo par Abacapress.

Posté par ginieland à 12:23 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

14 septembre 2011

Michelle Williams. Destin de Marilyn

Michelle Williams. Destin de Marilyn
article publié le mercredi 14 septembre 2011 sur parismatch.com 

Michelle_Williams 

Dans une interview accordée au Vogue US, Michelle Williams évoque le rôle le plus ambitieux de sa carrière dans «My Week With Marilyn». L’occasion d’évoquer sa vie depuis la mort tragique d’Heath Ledger.

Lèvres rouge carmin, chevelure courte peroxydée et silhouette pulpeuse. L’icône hollywoodienne renaît sous les traits poupins de Michelle Williams. L’actrice de 31 ans fait la couverture de l’édition américaine du magazine «Vogue»*, après avoir incarné Marilyn Monroe dans «My Week With Marilyn». Dans cette adaptation du livre de Colin Clark, la comédienne rejoue son histoire d’amour avec le réalisateur et acteur Laurence Olivier-alias Kenneth Branagh- sur le tournage du «Prince et la Danseuse» –«The Prince and the Showgirl»- en 1957.
 
Une immersion dans le passé qui a bouleversé Michelle Williams. L’adolescente torturée de la série «Dawson» –désormais plébiscitée par les plus grands cinéastes à l’image de Martin Scorsese- s’est littéralement métamorphosée pour incarner la star. «Dès que j’ai achevé la lecture du scénario, je savais que je voulais le faire», explique-t-elle. La petite fille née dans le Montana à l’aube des années 1980 se souvient que des posters de Monroe tapissaient les murs de sa chambre. «J’ai toujours pensé qu’elle était une femme-enfant, et non une icône. C’est probablement pour cela que je me suis laisser tenter par le rôle.»
 
L’héroïne de «Blue Valentine» entame dès lors un méticuleux travail de recherches, se perdant dans des mémoires, visionnant films et documentaires, s’attardant sur des notes manuscrites et journaux intimes. Ou comment cerner la vie d’une figure emblématique du Septième Art abîmée par les passions et entachée de drames. «Tout le monde a sa propre idée de Marilyn ou de ce qu’elle signifie à leurs yeux. Je crois que si vous creusez un peu plus, vous allez être surpris par ce que vous aller trouver.»
 
Et Michelle Williams est littéralement allée au-delà. Après s’être approprié la personnalité ambigüe de Marilyn Monroe, l’actrice a pris du poids et travaillé sa démarche pour créer l’illusion à l’écran. «Malheureusement, c’est mon visage qui a gonflé !, lance-t-elle, en remplissant ses joues de dépit. L’équipe technique décidera finalement de placer des rembourrages en mousse sur ses hanches. «C’était comme une renaissance. C'était comme si mon corps se brisait pour se façonner à son image. […] je savais que j'avais besoin de temps pour qu’elle fasse partie de moi».

«Il a changé la manière dont je vois le monde»

«Quelqu’un m’a dit un jour que Marilyn avait passé sa vie à chercher quelqu’un de disparu –elle-même, explique-t-elle. Elle aurait créé sa personnalité avec ce que les gens pensaient, ressentaient, projetaient sur elle.» S’immiscer dans le destin tragique de Marilyn Monroe a contraint Michelle Williams à faire face à son deuil. En janvier 2008, son ex-compagnon Heath Ledger avait succombé à une surdose médicamenteuse.
 
«Il a changé la manière dont je vois le monde. Il y a trois ans, je me sentais comme si nous n’avions plus rien, confie-t-elle, évoquant leur fille, Mathilda. Aujourd’hui, ma vie, nos vies, se sont en quelque sorte réparées.» La comédienne veut désormais protéger la fillette de six ans des dérives de la célébrité. «Je vais faire mon possible pour qu’elle se sente en sécurité, que son enfance dure le plus longtemps possible.» Et continuer à jouer les héroïnes romantique pour percer les vicissitudes de l’amour: «Je suis célibataire, donc c'est toujours une sorte de mystère…»
 
*Michelle Williams a été immortalisée dans une série de clichés baptisée «Nine Symptoms» par son ami le photographe Dan Estabrook, représentant les neuf manifestations physiques de l’amour.

Posté par ginieland à 19:53 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , ,