28 octobre 2021

Poses photographiques - Focus sur l'accessoire de l'étole de fourrure blanche

Portraits en étole de fourrure blanche
Portraits in white fur stole


Marilyn Monroe a posé à plusieurs reprises lors de séances photos - des portraits pris en studio - vêtue d'une étole en fourrure blanche, véhiculant ainsi l'image absolue du glamour hollywoodien. Petit tour d'horizon de ses séances photos:
Marilyn Monroe has posed several times during photoshoots - portraits taken in the studio - wearing a white fur stole, thus conveying the absolute image of Hollywood glamor. A brief overview of her photoshoots:

- 1950, Portraits de Edward Clark pour "Quand la ville dort" pour la Fox -
- 1950, Portraits by Edward Clark for "The Asphalt Jungle" for Fox Studios -
fur_white_stole-portrait-1950-by_ed_clark-asphalt_jungle-01 

- 1950, Portraits de Gene Kornman / Frank Powolny pour "Eve" pour la Fox -
- 1950, Portraits by Gene Kornman / Frank Powolny for "All about Eve" for Fox -
fur_white_stole-portrait-1950-eve-by_powolny_kornman-01 

- 1951, Portrait de Don Ornitz pour la presse magazine -
- 1951, Portrait by Don Ornitz for press magazine -

fur_white_stole-portrait-1951-by_ornitz-1 

- 1953, Portraits publicitaires pour la Fox de Frank Powolny -
- 1953, Publicity portraits for the Fox Studios by Frank Powolny  -
fur_white_stole-portrait-1953-by_powolny-sitting01 
fur_white_stole-portrait-1953-by_powolny-sitting02  
fur_white_stole-portrait-1953-by_powolny-sitting03a 
fur_white_stole-portrait-1953-by_powolny-sitting03b 
fur_white_stole-portrait-1953-by_powolny-sitting04 
fur_white_stole-portrait-1953-by_powolny-sitting05-1 
fur_white_stole-portrait-1953-by_powolny-sitting05-2 

- 1953, Portraits de Gene Trindl pour "Comment épouser un millionnaire" pour la presse -
- 1953, Portraits by Gene Trindl for "How to marry a millionaire" for the press -
fur_white_stole-portrait-1953-by_trindl-1-1 
fur_white_stole-portrait-1953-by_trindl-1-2 

- 1953, Portraits de John Florea pour "Comment épouser un millionnaire" pour la presse -
- 1953, Portraits by John Florea for "How to marry a millionaire" for the press -
fur_white_stole-portrait-1953-by_florea-01 

- 14 septembre 1954, coulisse de la séance de Richard Avedon, par Sam Shaw pour la presse -
- 1954, September, 14, backstage of the sitting of Richard Avedon, by Sam Shaw for the press -fur_white_stole-portrait-1954-09-14-NY-by_shaw-1 

- septembre 1958, coulisse du tournage de "Certains l'aiment chaud" par Jon Whitcomb pour Cosmopolitan -
- 1958, September, backstage of the filming of "Some like it hot", by Jon Whitcomb for Cosmopolitan -fur_white_stole-portrait-1958-by_whitcomb-1 

Marilyn porte aussi des étoles en fourrure blanche lors de ses sorties médiatiques (gala, premières de films, remises de prix); mais elle ne pose plus en portraits typiques glamour en studio avec une étole blanche. Ce type de portraits représentant le glamour hollywoodien semble ne plus intéresser Marilyn. Elle travaille avec des photographes qu'elle sélectionne et qui renvoie une image plus naturelle d'elle: Milton Greene, Sam Shaw, Richard Avedon, Philippe Halsman, Earl Gustie, Eve Arnold, Douglas Kirkland et Bert Stern sont les photographes qui la prendront en studio de 1956 à 1962 et ne travaillant non plus pour les studios de cinéma, mais pour la presse (à travers les agences de presse ou des contrats publicitaires signés avec des magazines). Sans doute par ce choix, Marilyn semble signifier vouloir s'éloigner du diktat des studios et gagner en indépendance pour mieux contrôler son image véhiculée dans les médias.
Marilyn also wears white fur stoles during her media outings (gala, film premieres, awards ceremony); but she no longer poses in typical glamorous studio portraits with a white stole. This type of portrait representing Hollywood glamor seems no longer interests Marilyn. She works with photographers that she selects and who gives a more natural image of her: Milton Greene, Sam Shaw, Richard Avedon, Philippe Halsman, Earl Gustie, Eve Arnold, Douglas Kirkland and Bert Stern are the photographers who will take her in studio photos  from 1956 to 1962 and no longer working for film studios, but for the press (through press agencies or advertising contracts signed with magazines). No doubt by this choice, Marilyn seems to signify wanting to move away from the diktat of the studios and gain independence to better control her image conveyed in the media.


La ville d'Hollywood est la mecque du cinéma américain et ce, depuis les années 1910s. Pour faire rêver les spectateurs et le public international, l'industrie cinématographique - à travers les diverses compagnies de studios (Universal, Paramount, 20th Century Fox, RKO, MGM, Warner, Goldwyn Mayer...) emploie des photographes pour sublimer et magnifier ses acteurs et ses actrices. Il faut vendre du rêve, de l'inaccessible, du glamour et les actrices d'Hollywood sont alors notamment photographiées en studio par des portraits en noir et blanc, jouant sur les ombres et lumières des éclairages, vêtues d'une fourrure en étole, un accessoire qui représente à lui seul le glamour, la grâce et le chic. Ces photographies qui sont à but publicitaires, sont ainsi destinées à être publiées dans la presse magazine afin de "vendre" ce rêve au public à travers le monde. Les actrices ne sont pas des personnes lambdas que l'on croise au hasard d'une rue, elles deviennent ainsi par ces images des icônes mystifiées et iréelles.
Et chaque studio a son photographe portraitiste attitré, petite liste (non exhaustive) des noms les plus connus et répandus des photographes, par ordre alphabétique: Kenneth Alexander, Ted Allan, Virgil Apger, Max Munn Autrey, Ernest Bachrach, Russell Ball, Clarence Sinclair Bull, Eric Carpenter, Robert Coburn, Otto Dyar, John Engstead, Tom Evans, Bud Fraker, Jack Freulich, Elmer Fryer, Edwin Bower Hesser, George Hurrell, Ray Jones, Eugene Kornman, Irving Lippmann, Gaston Longet, Ruth Harriet Louise, John Miehle, Frank Powolny, Eugene Robert Richee, AL Whitey Schaefer, Bert Six, Laszlo Willinger.
Les photographes "stars" renommés étant George Hurrell, Clarence Sinclair Bull, Robert Coburn, Eugene Robert Richee et Frank Powolny, qui à eux seuls, ont bien photographié l'ensemble des acteurs et actrices d'Hollywood entre 1930 et 1960.
Ces portraits font partis de la machine à rêve véhiculée par les studios d'Hollywood et se déploie dès les années 1920s (quand les acteurs et actrices du cinéma muet deviennent des stars aux yeux du public) trouvant son apogée dans les années 1940s et 1950s. Mais dans les années 1960s, ce type de photographies s'essoufle, les moeurs changent et les nouvelles idoles veulent transmettre une image plus naturelle (la culture hippie et son esprit de liberté est passée par là); ces images suivent d'ailleurs aussi la tendance cinématographique avec l'arrivée du mouvement de la nouvelle vague en France et ses répercussions dans le cinéma international et américain et les nouveaux réalisateurs d'alors (les années 1970s avec Scorsese, Spielberg, Coppola) mettant en scène un cinéma plus vrai et balayant le glamour de leur prédécesseurs. Alors les paillettes et le glamour est récupéré par le mouvement musical qui bat son plein dans les années 1970s: le disco. Mais ce type de photographies n'est plus en vogue et finit par s'éteindre totalement: les portraits des actrices sublimées et glamourisées avec une étole de fourrure s'inscrivent alors dans une époque bien déterminée, considérée aujourd'hui comme le "classique du vintage hollywoodien".

The city of Hollywood is the mecca of American cinema since the 1910s. To make the spectators and the international public dream, the film industry - through the various studio companies (Universal, Paramount, 20th Century Fox, RKO, MGM, Warner, Goldwyn Mayer ...) employs photographers to sublimate and magnify its actors and actresses. They have to sell dreams, the inaccessible, glamor and Hollywood actresses are then photographed in the studio with black and white portraits, playing on the shadows and lights, dressed in a fur stole, an accessory that alone represents glamor, grace and chic. These photographs, which are for advertising purposes, are thus intended to be published in the magazine press in order to "sell" this dream to the public throughout the world. Actresses are not ordinary people that one crosses at random on a street, they thus become, through these images, mystified and unreal icons. And each studio has its own portrait photographer, a small (non-exhaustive) list of the most famous and widespread names of photographers, in alphabetical order: Kenneth Alexander, Ted Allan, Virgil Apger, Max Munn Autrey, Ernest Bachrach, Russell Ball, Clarence Sinclair Bull, Eric Carpenter, Robert Coburn, Otto Dyar, John Engstead, Tom Evans, Bud Fraker, Jack Freulich, Elmer Fryer, Edwin Bower Hesser, George Hurrell, Ray Jones, Eugene Kornman, Irving Lippmann, Gaston Longet, Ruth Harriet Louise, John Miehle, Frank Powolny, Eugene Robert Richee, AL Whitey Schaefer, Bert Six, Laszlo Willinger.
Renowned "star" photographers are George Hurrell, Clarence Sinclair Bull, Robert Coburn, Eugene Robert Richee and Frank Powolny, who alone have photographed all of Hollywood's actors and actresses between 1930 and 1960.
These portraits are part of the dream machine conveyed by Hollywood studios and unfold from the 1920s (when silent film actors and actresses became stars in the eyes of the public) reaching their peak in the 1940s and 1950s. But in the 1960s, this type of photography lost its breath, customs changed and the new idols wanted to convey a more natural image (the hippie culture and its spirit of freedom has passed through this); these images also follow the cinematographic trend with the arrival of the new wave movement in France and its repercussions in international and American cinema and the new directors of the time (the 1970s with Scorsese, Spielberg, Coppola) putting in scene a cinema more true and sweeping the glamor of their predecessors. Then the glitter and the glamor is recovered by the musical movement which is in full swing in the 1970s: the disco. But this type of photography is no longer in vogue and ends up being completely extinct: the portraits of sublimated and glamorized actresses with a fur stole are then part of a well-defined period, considered today as the "classic of vintage hollywood ".


Les années 1920s

Esther Ralston / Joan Crawford / Marian Marsh
fur_white-portrait-1920s-Esther_Ralston-1  fur_white-portrait-1920s-joan_crawford-by_Ruth_Harriet_Louise-1  fur_white-portrait-1920s-Marian_Marsh-1 

Heather Angel / Bebe Daniels / Zofia Lindorfówna
fur_white-portrait-1920s-Heather_Angel-1  fur_white-portrait-1920s-bebe_daniels-1  fur_white-portrait-1920s-Zofia_Lindorfówna-1 

Clara Bow, 1927
fur_white-portrait-1927-clara_bow-1-1  

Margaret Livingston / Lya De Putti / Marie Prevost
fur_white-portrait-1920s-margaret_livingston-by_autrey-1  fur_white-portrait-1926-Lya_De_Putti-1  fur_white-portrait-1929-marie_prevost-1 

Claudette Colbert, 1927 / Phyllis Haver, 1928 / Evelyn Brent, 1929
fur_white-portrait-1927-claudette_colbert-by_Russell_Ball  fur_white-portrait-1928-phyllis_haver-1  fur_white-portrait-1929-Evelyn_Brent_by_russell_ball-1 


Les années 1930s

 Carole Lombard / Dorothy Arnold / Irene Dunne
fur_white-portrait-1930s-carole_lombard-by_otto_dyar-1  fur_white-portrait-1930s-dorothy_arnold-1  fur_white-portrait-1930s-irene_dunne-1  

Barbara Stanwyck / Bette Davis / Fay Wray
fur_white-portrait-1930s-barbara_stanwyck-1 
fur_white-portrait-1930s-bette_davis-1  fur_white-portrait-1930s-fay_wray-1 

Jean Harlow
fur_white-portrait-1930s-jean_harlow-1  fur_white-portrait-1930s-jean_harlow-2  fur_white-portrait-1930s-jean_harlow-3 
fur_white-portrait-1930s-jean_harlow-4 

Greta Garbo / Kay Francis / Lilyan Tashman
fur_white-portrait-1930s-greta_garbo_by_Ruth_Harriet_Louise-1  fur_white-portrait-1930s-kay_francis  fur_white-portrait-1930s-Lilyan_Tashman-1 

Mae West
fur_white-portrait-1930s-mae_west-1  fur_white-portrait-1930s-mae_west-2  fur_white-portrait-1930s-mae_west-3 

 Mabel Hariot / Deanna Durbin / Gloria Stuart
 fur_white-portrait-1930-mabel_hariot-1  fur_white-portrait-1930s-deanna_durbin-1  fur_white-portrait-1930s-gloria_stuart-1 

Marjorie Woodworth / Pauline Garon / Martha Raye
fur_white-portrait-1930s-marjorie_woodworth-by_Max_Munn_Autrey-1  fur_white-portrait-1932-pauline_garon-paramount  fur_white-portrait-1930s-martha_raye-1  

Lupe Velez / Wera Engels / Marlene Dietrich
fur_white-portrait-1930s-lupe_velez-2-1 
fur_white-portrait-1930s-wera_engels-1  fur_white-portrait-1930s-marlene_dietrich-1  

Joan Crawford, 1930 / Mae Clark, 1931 / Paulette Goddard, 1932 (x 2)
fur_white-portrait-1930-joan_crawford_by_George_Hurrell-1   fur_white-portrait-1931-mae_clarke-1  fur_white-portrait-1932-paulette_goddard-1 
fur_white-portrait-1930s-paulette_goddard-1 

Norma Shearer, 1934 /  Claudette Colbert, 1935 / Rochelle Hudson, 1936
fur_white-portrait-1930s-norma_shearer-1  fur_white-portrait-1935-claudette_colbert-1  fur_white-portrait-1936-rochelle_hudson-1 

Betty Grable, 1936 / Madeleine Carroll, 1936 / Loretta Young, 1937
fur_white-portrait-1936-betty_grable-1  fur_white-portrait-1936-madeleine_carroll  fur_white-portrait-1940s-loretta_young-1 

 Toby Wing, 1937 / Laurie Lane, 1938 / Patricia Morison, 1939
 fur_white-portrait-1937-toby_wing-2  fur_white-portrait-1938-laurie_lane-1  fur_white-portrait-1939-patricia_morison-1  


Les années 1940s 

Lucille Ball  / Ginger Rogers / Paulette Goddard
fur_white-portrait-1940s-lucille_ball-1  
fur_white-portrait-1940s-ginger_rogers-1 
fur_white-portrait-1940s-paulette_goddard-1-1 

Helen Twelvetrees / Mae West / Veronica Lake
fur_white-portrait-1940s-Helen_Twelvetrees-1   fur_white-portrait-1940s-mae_west-1  fur_white-portrait-1940s-veronica_lake-1 

Joan Crawford / Marilyn Maxwell / Vivien Leigh
fur_white-portrait-1940s-joan_crawford-1  fur_white-portrait-1940s-marilyn_maxwell-mgm-1  fur_white-portrait-1940s-vivien_leigh-2  

Michelle Morgan
 fur_white-portrait-1940s-michele_morgan-1 

Ann Miller / Frances Gifford / Jane Wyman
fur_white-portrait-1940s-ann_miller-1 fur_white-portrait-1940s-frances_gifford-mgm-1  fur_white-portrait-1940s-jane_wyman-1 

Ann Sheridan / Anne Baxter / Eleanor Powell
fur_white-portrait-1940s-ann_sheridan-1  fur_white-portrait-1940s-anne_baxter-1  fur_white-portrait-1940s-eleanor_powell-1 

Gene Tierney
fur_white-portrait-1940s-gene_tierney-1-1  fur_white-portrait-1940s-gene_tierney-1-2  fur_white-portrait-1940s-gene_tierney-2-1 

Ava Gardner
 fur_white-portrait-1940s-ava_gardner-2 

Lana Turner
fur_white-portrait-1940s-lana_turner-1-1  fur_white-portrait-1940s-lana_turner-2-2  fur_white-portrait-1940s-lana_turner-2-1  

Hedy Lamarr, 1941 / Barbara Stanwyck, 1942 / Lana Turner, 1945
fur_white-portrait-1941-Hedy_Lamarr-1  fur_white-portrait-1942-Barbara_Stanwyck-1  fur_white-portrait-1945-lana_turner-by_eric_carpenter-1  

Olivia De Havilland, 1942 / Rosalind Russell, 1943 / Elaine Shepard, 1944
fur_white-portrait-1942-olivia_de_havilland-1  fur_white-portrait-1943-Rosalind_Russell-by_george_hurrell-2  fur_white-portrait-1944-elaine_shepard-1 

Janet Blair, 1944 / Bonita Granville, 1945 / Vera Allen, 1945
fur_white-portrait-1944-janet_blair-1  fur_white-portrait-1945-Bonita_Granville-by_bachrach  fur_white-portrait-1945-vera_allen-1  

Janis Paige, 1948
fur_white-portrait-1948-janis_paige-1 

Ilona Massey, 1946 / Rita Hayworth, 1947 / Ava Gardner, 1947
fur_white-portrait-1946-Ilona_Massey-by_clarence_sinclair_bull-2  fur_white-portrait-1947-rita_hayworth-lady_shangai-1-1  fur_white-portrait-1947-ava_gardner-1-1 

Rita Hayworth, 1948
fur_white-portrait-1948-rita_hayworth-1-3   

Maria Riva, 1948 / Ava Gardner, 1949 / Judy Holliday, 1949
fur_white-portrait-1948-maria_riva-1  fur_white-portrait-1949-ava_gardner-1-1  fur_white-portrait-1949-judy_holliday-1   


Les années 1950s

Barbara Stanwyck / Carroll Baker / Maureen O Hara
fur_white-portrait-1950s-Barbara_Stanwyck-1  fur_white-portrait-1950s-carroll_baker-1  fur_white-portrait-1950s-maureen_ohara-1 

Esther Williams / Marla English / Angela Lansbury
fur_white-portrait-1950s-esther_williams-1  fur_white-portrait-1950s-Marla_English-1  fur_white-portrait-1950s-angela_lansbury-1 

Susan Hayward
fur_white-portrait-1950s-susan_hayward-2 

Eartha Kitt / Marlene Dietrich / Yvonne De Carlo
fur_white-portrait-1950s-eartha_kitt-1  fur_white-portrait-1950s-marlene_dietrich-2  fur_white-portrait-1950s-yvonne_de_carlo-1 

Eva Gabor / Lana Turner / Mae West
fur_white-portrait-1950s-eva_gabor-1  fur_white-portrait-1950s-lana_turner-1-1  fur_white-portrait-1950s-mae_west-1 

Betty Grable
 fur_white-portrait-1950s-betty_grable-1 

Joan Collins / Joan Crawford / Zizi Jeanmaire
  fur_white-portrait-1950s-joan_collins-1-1  fur_white-portrait-1950s-joan_crawford-1 
fur_white-portrait-1950s-zizi_jeanmaire-1 

Evelyn Keyes / Gloria Grahame / Dolores Gray
fur_white-portrait-1950s-evelyn_keyes-1  fur_white-portrait-1950s-gloria_grahame-1   fur_white-portrait-1950s-dolores_gray-1 

Ava Gardner, 1952
fur_white-portrait-1952-ava_gardner-1-by_virgil_apger-1  fur_white-portrait-1950s-ava_gardner-2-1  fur_white-portrait-1952-ava_gardner-1-by_virgil_apger-3 
  fur_white-portrait-1955s-ava_gardner-1-2  

Claire Bloom, 1952 / Gloria Grahame, 1953 / Shelley Winters
fur_white-portrait-1952-claire_bloom-1  fur_white-portrait-1953-gloria_grahame-1  fur_white-portrait-1950s-shelley_winters-1-1 

Leslie Caron, 1952 & 1953
 fur_white-portrait-1952-leslie_caron-1-2  fur_white-portrait-1953-leslie_caron-1-1  fur_white-portrait-1952-leslie_caron-3-2 
fur_white-portrait-1952-leslie_caron-2-1  

Janet Leigh / Tippi Hedren / Kim Novak
fur_white-portrait-1950s-janet_leigh-1   fur_white-portrait-1950s-tippi_hedren-1   fur_white-portrait-1954-kim_novak-Phffft-2 

Grace Kelly, 1954
fur_white-portrait-1954-grace_kelly-by_virgil_apger-1  

Vera Allen, 1954 / Jeanne Crain, 1955 / Gena Rowlands, 1955
fur_white-portrait-1954-vera_allen-1-1  fur_white-portrait-1955-jeanne_crain-1-1  fur_white-portrait-1955-gena_rowlands-1-1 

Liz Taylor, 1955
 fur_white-portrait-1955-elizabeth_taylor-2 

Diana Dors / Mamie Van Doren / Cleo Moore
fur_white-portrait-1950s-diana_dors-1  fur_white-portrait-1950s-mamie_van_doren-2  fur_white-portrait-1955-cleo_moore-1-1 

Jayne Mansfield, 1956, 1957 & 1958
fur_white-portrait-1956-jayne_mansfield-1  fur_white-portrait-1957-jayne_mansfield-1-2  fur_white-portrait-1958-jayne_mansfield-the_sheriff_of_fractured_jaw-1-2 
fur_white-portrait-1957-jayne_mansfield-1-4  

Anita Ekberg, 1955 / Judy Garland, 1956 / Betty White, 1957
fur_white-portrait-1955-anita_ekberg-1  fur_white-portrait-1956-judy_garland_by_John_Engstead-1  fur_white-portrait-1957-betty_white-1  

Rhonda Fleming, 1957 / Martha Hyer / Sophia Loren, 1957
fur_white-portrait-1957-rhonda_fleming-2-1   fur_white-portrait-1950s-martha_hyer-2  fur_white-portrait-1957-sophia_loren-The_Pride_And_The_Passion-1-2 

Liz Fraser, 1959 / Dorothy Dandridge, 1958 / Sophia Loren, 1958
fur_white-portrait-1959-liz_frazer-1  fur_white-portrait-1958-dorothy_dandridge-1  fur_white-portrait-1958-sophia_loren-as_seen-1  


Les années 1960s

Judy Garland (x 2) / Sophia Loren
fur_white-portrait-1960s-judy_garland-1-1  fur_white-portrait-1960s-judy_garland-1-3  fur_white-portrait-1960s-sophia_loren-1-1 

Donna Reed / Gina Lollobrigida
fur_white-portrait-1960s-donna_reed-1  fur_white-portrait-1960s-gina_lollobrigida-1 

Senta Berger / Vivien Leigh, 1962 / Carroll Baker
fur_white-portrait-1960s-senta_berger   fur_white-portrait-1962-vivien_leigh-1  fur_white-portrait-1965-carroll_baker-1-2 

Romy Schneider, 1962
fur_white-portrait-1962-romy_schneider-par_levin-1 

Dalida / Natalie Wood / Kim Novak
fur_white-portrait-1960s-dalida-1  fur_white-portrait-1960s-natalie_wood-1  fur_white-portrait-1960s-kim_novak-1 


Les années 1970s

 Dalida / Diana Ross
fur_white-portrait-1970s-dalida-1-1  fur_white-portrait-1970s-diana_ross-by_Steve_Schapiro-3  


 Les années 1980s - 1990s

Madonna, 1986 / Joan Collins / Sharon Stone
fur_white-portrait-1986-madonna-by_Alberto_Tolot-1-1  fur_white-portrait-1990s-joan_collins-1  fur_white-portrait-1990s-sharon_stone-1 


 Les années 2000s

Kate Moss : Vogue 2004 & 2009
fur_white-portrait-2004-kate_moss-par_david_sims-2004-03-vogue  fur_white-portrait-2009-kate_moss-par_inez_vinoodh-2009-10-vogue 

Claudia Schiffer , 2010
fur_white-portrait-2010-claudia_schiffer-by_testino-vogue  


> lectures web :

article  John Kobal "The Hollywood Portrait Photographer" sur lenscloud
biographies "The Hollywood Portrait Photographer" sur lenscloud
extraits du livre "Hollywood Glamour 1926-1956" sur
Books Google 


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand.

23 octobre 2021

Marilyn & Friends: Happy Halloween 2021

Halloween-1945-nj 

Norma Jeane Dougherty - future Marilyn Monroe - en 1945
photographie d'André De Dienes


Pour le prochain week-end d'Halloween 2021 le dimanche 31 octobre,
quelques photographies d'actrices qui ont données la réplique à Marilyn Monroe.

For the next weekend of Halloween 2021 Sunday October 31,
some photographs of actresses who gave the replica to Marilyn Monroe.


June Haver
partenaire de Marilyn dans "Scudda Hoo ! Scudda Hay !" en 1947
partner of Marilyn in "Scudda Hoo! Scudda Hay!" in 1947

Halloween-june_haver-1 


Colleen Townsend
partenaire de Marilyn dans "Scudda Hoo ! Scudda Hay !" en 1947
partner of Marilyn in "Scudda Hoo! Scudda Hay!" in 1947

Halloween-colleen_townsend-1 


Barbara Stanwyck
partenaire de Marilyn dans "Le démon s 'éveille la nuit" en 1952
partner of Marilyn in "Clash by night" in 1952

Halloween-barbara_stanwyck-1 


Jane Russell
partenaire de Marilyn dans "Les hommes préfèrent les blondes" en 1952
partner of Marilyn in "Gentlemen prefer Blondes" in 1952

Halloween-jane_russell-1  


Betty Grable
partenaire de Marilyn dans "Comment épouser un millionnaire" en 1953
partner of Marilyn in "How to marry a millionaire" in 1953

Halloween-betty_grable-1  


Ethel Merman
partenaire de Marilyn dans "La joyeuse parade" en 1954
partner of Marilyn in "There's no business like show business" in 1954

Halloween-ethel_merman 


 Cyd Charisse
partenaire de Marilyn dans "Quelque chose va craquer" en 1962
partner of Marilyn in "Something's got to give" in 1962

Halloween-cyd_charisse 


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand.

14 octobre 2021

Yves Montand - La force du destin

Yves Montand - La force du destin
Auteurs: Carole Amiel, Luc Larriba
Préface de Valentin Livi

 Book-YMPrix éditeur : 34,90 Euros
Date de sortie : 07 octobre 2021
208 pages
taille
25,5 x 29,1 x 2,1 cm
Langue : français
Éditeur : La Martinière
ISBN 10 : 2732494038
ISBN 13: 978-2732494036

Ou le trouver ? le site de l'éditeur La Martiniere et en commande sur amazon

Description - par l'éditeur: 2021 célébrera le centenaire de la naissance d’Yves Montand, et le trentième anniversaire de sa disparition.
Par son parcours et sa personnalité, il incarne une image de la France. Immigré italien, arrivé à Marseille au début des années 1920, Montand partira de rien pour devenir une personnalité majeure du xxe siècle.
Artiste de music-hall complet, révélé au public par la chanson, Montand va assouvir ses rêves d’enfant en devenant l’un des acteurs les plus populaires du cinéma français et une star mondiale de la chanson. Capable de passer avec aisance de L’Aveuà La Folie des Grandeurs, du Cercle rouge à César et Rosalie ; au fait de sa gloire sur un grand écran, Montand n’abandonnera pas pour autant la chanson et restera l’un des rares interprètes à se produire dans des salles combles, que ce soit en France ou au Brésil, au Japon ou aux États-Unis. Au cinéma ou à travers les textes de ses chansons, il n’aura de cesse de passer d’un registre à un autre, avec toujours la même passion.
Un destin hors du commun pour une personnalité hors norme. Sa réussite est le fruit d’un labeur méticuleux et l’exploitation de ses propres inquiétudes : bien faire et faire que l’autre soit bien. Yves Montand ne peut rester silencieux et impassible face aux changements qui s’opèrent dans le monde. Il ne cessera de s’interroger et d’interroger afin de savoir ce qui est le mieux.
C’est l’histoire d’Ivo Livi, devenu Yves Montand, que nous racontent Carole Amiel et Luc Larriba. On entendra bien sûr la voix de Montand et de nombreux témoignages de personnalités l’ayant connu ou ayant travaillé avec lui : Jean-Loup Dabadie, Costa-Gavras, Jean-Paul Rappeneau, Philippe Labro, Bernard Kouchner, Line Renaud, Françoise Hardy, Mathilda May, Ludmila Mikaël, Patrick Bruel, Jean-Louis Livi (son neveu et agent), Antoine Duléry, Michel Jonasz, Michel Sardou…


- extraits -
Publication d'écrits inédits de Marilyn à Montand

Book-YM-p001 
Book-YM-p1  Book-YM-p3 
  Book-YM-p2 


Vous avez le livre ? Do you have the book ?
Apportez votre critique, votre avis ou votre note
Give your opinion, and a note (/10)

Posté par ginieland à 19:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

TV - Montand est à nous

gif_tvmarilyn

Jeudi 14 octobre 2021 - 21h05 - sur France 3
Disponible sur le replay de francetv

Documentaire - Montand est à nous

Réalisation: Yves Jeuland.
Année: 2021.
Durée : 1h45min

MONTAND-TV  

A l'occasion des 30 ans de la disparition d'Yves Montand, ce documentaire sélectionné au Festival de Cannes en 2021 dans "Cannes Classics" raconte la vie de cet acteur emblématique du cinéma français. Immigré italien fasciné par l'Amérique, le jeune Ivo Livi rêvait d'être Fred Astaire ou Gary Cooper. De l'Alcazar de Marseille au Metropolitan Opera de New-York, il deviendra Yves Montand. Chanteur, comédien et artiste engagé, jamais avare de coups de coeurs et, de coups de gueule, il ravira le public non seulement en France, mais aussi outre-Atlantique. Yves Jeuland et Vincent Josse dressent le portrait de leur héros. 


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.

Posté par ginieland à 18:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Des écrits inédits de Marilyn à Yves Montand

Yves Montand amoureux de Marilyn Monroe : ces messages jamais publiés qui refont surface
12/10/2021 | par Julia Solans -
en ligne sur gala.fr

Alors marié à Simone Signoret, Yves Montand a vécu une brève romance avec Marilyn Monroe au début des années 1960. Sa dernière épouse, Carole Amiel, a dévoilé des lettres échangées entre les deux amants dans une biographie tout juste sortie.

Le 13 octobre 2021, Yves Montand aurait fêté son 100e anniversaire. Pour l'occasion, la dernière épouse du chanteur a publié sa biographie intitulée Yves Montand, la force du destin. Carole Amiel souhaite notamment faire découvrir la star française aux jeunes générations et montrer l'ampleur de sa célébrité depuis les années 1950. Dans un long entretien accordé au Parisien ce mardi 12 octobre, elle est revenue sur la mythique liaison entre le comédien et Marilyn Monroe. Après son décès le 9 novembre 1991, la veuve de l'acteur a découvert de nombreuses lettres entre les deux amants dont "un dessin de couple sous la couette". Pour la première fois, ces lettres sont dévoilées dans la nouvelle biographie.

"Nous avons retrouvé les messages quand nous avons fait ensemble le tri dans son ancien appartement du 15, place Dauphine. Nous vivions au numéro 27", a raconté Carole Amiel. À cette époque, Yves Montand était en couple avec Simone Signoret et cette liaison secrète aux côtés de la célèbre Américaine avait fait scandale. Pourtant, la grand-mère de Benjamin Castaldi ne paraissait pas troublée par cette histoire : "Vous connaissez beaucoup d’hommes qui resteraient insensibles en ayant Marilyn dans leurs bras ?", aurait-elle plaisanté lors d'une interview. La dernière épouse du chanteur a également révélé une autre lettre d'une femme tout aussi légendaire : "Il y a aussi une lettre de Piaf, ou des notes tout aussi révélatrices de sa personnalité", a-t-elle déclaré.

C'est après le décès de Simone Signoret que la star française a fait la rencontre de Carole Amiel, alors assistance sur le tournage de Manon des sources. Elle sera son dernier amour mais également la mère de son unique enfant, Valentin. Malheureusement, le jeune garçon est seulement âgé de trois ans lorsque le comédien meurt d'un infarctus à 70 ans. "Je suis fière et heureuse de son parcours, même si l’absence de père s'est fait ressentir quand il a été papa", a-t-elle témoigné. Aujourd'hui âgé de 33 ans, le fils de l'emblématique acteur a fondé une "école de jeux vidéo en 3D" à Montpellier selon les explications de sa mère.


Dans la presse

Jours de France, 12/10/2021 - FRANCE
2021-10-12-JDF 


 En librairie

Yves Montand, la force du destin, de Carole Amiel
sorti le 07/10/2021

Book-YM  


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.

Posté par ginieland à 18:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 octobre 2021

TV - Ivo Livi, dit Yves Montand

gif_tvmarilyn

Lundi 11 octobre 2021 - 23h15 - sur Paris Premiere

Documentaire - Ivo Livi, dit Yves Montand

Réalisation: Patrick Rotman.
Année: 2011.
Durée : 115 minutes

ivo-livi-dit-yves-montand 

La vie de Montand est faite de beaucoup de vies qui s’entremêlent : l’ascension d’un petit immigré italien qui devient une star internationale, l’extraordinaire carrière au music-hall, les dizaines de rôles sur le grand écran, la rencontre avec des femmes qui sont elles-mêmes des mythes : Signoret, Piaf, Marilyn, l’engagement enfin dans les combats de son siècle.
À travers cette vie d’un acteur de son siècle, où tant de rôles se superposent et le suivent dans les méandres de son existence, c’est au fond retrouver notre histoire.


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.

Posté par ginieland à 18:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 octobre 2021

4 millions

1952-02s-MM_in_REID_swimsuit-020-1-by_theisen-1a 

Le compteur a atteint les 4 millions de visiteurs
The counter has reached 4 millions of visitors

blog-compteur 

Cela fait 14 ans que ce blog est en ligne, et qu'il existe grâce à vous. Créé au départ pour regrouper des informations et photographies sur Marilyn Monroe dont j'admire la femme, l'actrice, la chanteuse, la personnalité, autant l'aspect iconographique de cette femme qui reste unique et tellement encore imitée de nos jours; le blog n'a cessé de s'étoffer en rubriques, en articles, en échanges.
Vous êtes de plus en plus nombreux à le consulter, et du monde entier (européens, américains, russes, japonais, israéliens, brésiliens, marocains, australiens...).  Alors je n'ai qu'un seul et unique mot à vous dire:

This blog is online for 14 years, and it exists thanks to you. Originally created to bring together information and photographs on Marilyn Monroe whose  I admire the woman, the actress, the singer, the personality, as well as the iconographic aspect of this woman who remains unique and so imitated again today; the blog has continued to expand in sections, articles, exchanges.
More and more of you are consulting it, and from all over the world (Europeans, Americans, Russians, Japanese, Israelis, Brazilians, Moroccans, Australians ...). So I have only one word to say to you:

 Merci   Thank You   Danke
Gracias  
ありがとう   köszönöm 
dziękuję
   obrigada   谢谢你 
Grazi   Dankjewel   ευχαριστώ
děkuji   спасибо тебе   شكرا

kiss 

J'éspère que de là-haut, parmi les étoiles éternelles, Marilyn est fière d'être toujours autant admirée et aimée à travers le monde, elle qui disait "Je me fiche de l'argent, je veux juste être merveilleuse"; continuons à perpétuer sa mémoire et à la célébrer.

I hope that from up there, among the eternal stars, Marilyn is proud to always be so much admired and loved around the world, she who said "I don't care about money, I just want to be wonderful"; let us continue to perpetuate and celebrate her memory.

mmfeather 


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand. 

Posté par ginieland à 00:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

07 octobre 2021

Koeur's: Oops Marilyn

Vidéo et Paroles
de la chanson
Oops Marilyn
interprétée par
Koeur's

Hahaaa !!
Hahaaa !!

Elle a fait oops Marilyn !
Photo flashs, vie privée en vitrine
Elle a fait oops Marilyn, la tasse dans la piscine.

Ensorcelée par le démon
Des néons d'Hollywood sur les grands boulevards
À coups de poings tu as vaincu les faucons
Ces oiseaux de proie qui mangent les bébés stars.

Elle a fait oops Marilyn !
Blonde platine, cœur nitroglycérine
Elle a dit "stop" Marilyn à tous les misogynes.

Ta vie c'est aussi du cinéma
Le monde avait les yeux fixés sur toi
On a volé ton âme dans les journaux
L'as-tu au moins retrouvée, là-haut, tout là-haut ?

Photo flash, vie privée en vitrine
Elle a fait oops Marilyn, la tasse dans la piscine.
Libertine et star des magazines
Elle a fait oops Marilyn, comprenez sa déprime.
Rouge à lèvres au goût de cocaïne
Elle a fait "yeah" Marilyn, au fond de sa limousine.

Hahaaa !! Hahaaa!!

62, l'année du grand sommeil
Provoquée par la piqûre d'une drôle d'abeille
Rejoueras-tu de ta mandoline
Avec Tony, Jack et toi Marilyn ?

Hé Miller, où est passée ta divine ?
Oops Marilyn, disparue dans les airs
Blonde platine, cœur nitroglycérine
Elle a dit "stop" Marilyn à tous les misogynes.

Oh Oh Oh Oh Oh !!
This one's a real danger
Doo Bi Doo Bi Doo Whaou !!!

Photo flashs, vie privée en vitrine
Elle a fait oops Marilyn, la tasse dans la piscine.
Rouge à lèvres au goût de cocaïne
Elle a fait oops Marilyn, disparue dans les airs.
Oops Marilyn !


>> Bonus Infos

1986-KOEURSSorti en 1986 en single 45 Tours, la chanson évoque Marilyn Monroe (avec même une phrase chantée par Marilyn "This one's a real danger", extrait de la chanson "You'de be surprised"). Au sein du groupe français Koeur's se trouvait Frédéric Chateau, qui se lancera ensuite -dans la deuxième moitié des années 1980s- dans une carrière solo et rencontrera plusieurs chansons à succès en France.

Released in 1986 as a single 45 RPM, the song evokes Marilyn Monroe (with even a phrase sung by Marilyn "This one's a real danger", extract from the song "You'de be surprised"). Within the French group Koeur's was Frédéric Chateau, who will then launch - in the second half of the 1980s - in a solo career and will meet several success songs in France.


> Discographie des Koeur's sur Discogs


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand. 

Posté par ginieland à 19:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,