Divine Marilyn Monroe

31 janvier 2023

04/1949, Pub "Pabst Beer" par Tom Kelley

 Fin avril / début mai 1949Marilyn Monroe se rend au studio photo du photographe Tom Kelley situé au 376 North Seward à Hollywood, après avoir retrouvé dans ses affaires la carte de visite qu'il lui avait remis en octobre 1948 (il l'avait rencontrée par hasard sur Sunset Boulevard, à Los Angeles, alors qu'elle venait d'avoir un accident avec sa voiture et qu'elle n'avait pas un sous en poche). Elle a besoin d'argent car après avoir tourné le film La Pêche au trésor, elle ne reçoit aucune autre proposition de l'industrie cinématographique. Elle décide donc de se tourner vers son "ancien" métier: modèle pour photographe.
Il semble qu'elle soit arrivée au studio de Kelley sans avoir pris de rendez-vous. Kelley racontera: "Marilyn est venue un samedi après-midi. Rien de particulier ne la distinguait des dizaines d'autres modèles potentiels. Ses cheveux étaient maintenant blonds roux, longs, bouclés et bouffants autour du visage, le style populaire de la fin des années 1940. Sa jupe était serrée. Son chemisier était très décolleté. Elle portait des chaussures à talons, avec une bride à la cheville. Sa bouche était maquillée comme celle de Joan Crawford, à l'ancienne, et elle n'arrêtait pas d'humidifier ses lèvres."

1949-04-28-Pabst_Beer-by_Tom_Kelley-1a  Le photographe travaille alors sur un projet de publicité pour une marque de bière et le modèle qu’il a engagé vient de se désister. La femme du photographe, Natalie Kelley, amène Marilyn dans une pièce annexe pour retoucher son maquillage et l'aider à se changer; Marilyn enfile son maillot de bain deux pièces noir et blanc de Rose Marie Reid et on lui tend un ballon de plage multicolore. "Je crois que ça devrait aller" déclare Tom Kelley en découvrant Marilyn, qui pose pendant plus d'une heure. Le photographe se souvient qu'elle ne s'est jamais plainte et elle a même refusé de faire une pause quand cela lui a été proposé. Marilyn a été payée 30 $ pour sa séance de pose.
Deux semaines plus tard, les fabricants de Pabst Beer reçoivent leur nouvelle affiche intitulée "Swimming" et le directeur commercial félicite le photographe en posant des questions sur le modèle. Tom Kelley est conforté par l'opinion qu'il s'était fait de Marilyn en la rencontrant la première fois: elle est d'une incroyable photogénie. D'ailleurs, la publicité pour la bière va attirer l'oeil d'un autre directeur commercial, John Baumgarten, qui fabrique des calendriers à Chicago. C'est ainsi que Marilyn posera nue pour Tom Kelley: les fameuses photos de la séance rouge du calendrier "Golden Dreams".
> séance 27/05/1949 Red Velvet - par Tom Kelley
L'affiche publicitaire Pabst Beer reste à ce jour introuvable et inconnue. On ne connait qu'une seule photographie (en noir et blanc) prise lors de cette séance.

1949-04-28-Pabst_Beer-by_Tom_Kelley-1 

Late April / early May 1949, Marilyn Monroe goes to to photographer Tom Kelley's photo studio located at 376 North Seward in Hollywood, after finding in her belongings the business card he has given her in October 1948 (he met her by chance on Sunset Boulevard, in Los Angeles, when she has just had an accident with her car and she had no money in her pocket). She needs the money because after shooting the movie Love Happy, she doesn't receive any other offers from the film industry. She therefore decides to turn to her "old" profession: model for photographer.
It seems she arrives at Kelley's studio without having made an appointment. Kelley recounts: "Marilyn came in one Saturday afternoon. There wasn't anything in particular to distinguish her from the scores of other would-be models. Her hair was now reddish-blonde, worn long, curly and fluffed around the face, a style popular in the late 1940's. Her skirt was tight. Her blouse was very low-cut. She wore high-heeled shoes, ankle strapped. Her mouth was made up like Joan Crawford's, old-style, and she kept on moistening her lips."

1949-04-28-Pabst_Beer-by_Tom_Kelley-1b  The photographer is then working on an advertising project for a brand of beer and the model he has hired has just withdrawn. The photographer's wife, Natalie Kelley, takes Marilyn to an adjoining room to touch up her make-up and help her change; Marilyn puts on her black and white two-piece swimsuit by Rose Marie Reid and a multicolored beach ball is handed to her. "I think it should be fine" declares Tom Kelley discovering Marilyn, who poses for more than an hour. The photographer remembers that she never complained and even refused to take a break when it was offered to her. Marilyn was paid $30 for her posing session.
Two weeks later, the makers of Pabst Beer receive their new poster titled "Swimming" and the business manager congratulates the photographer asking about the model. Tom Kelley is comforted by the opinion he had on Marilyn when he met her the first time: she is incredibly photogenic. Moreover, the advertisement for the beer will attract the eye of another sales manager, John Baumgarten, who manufactures calendars in Chicago. This is how Marilyn will pose naked for Tom Kelley: the famous photos of the red sitting for the "Golden Dreams" calendar.
The Pabst Beer advertising poster remains untraceable and unknown to this day. We know of only one photograph (in black and white) taken during this session.


sources:
Livre "Marilyn Monroe, la biographie" de Donald Spoto 
Livre "Holding a Good Thought for Marilyn, 1926-1954 The Hollywood Years' de Stacy Eubank

Magazine Los Angeles, n°6, juin 1991: article "Marilyn: The Naked Truth" by Tom Kelley


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand.

29 janvier 2023

Wallpaper Frank Powolny (10) - Eve

wp-peakpx-1 

> site Peakpx


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.

Posté par ginieland à 16:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 janvier 2023

Dressing - Maillot de bain en taffetas à carreaux de Rose Marie Reid

Maillot de bain deux pièces en taffetas à carreaux 
Taffeta plaid two-piece swimsuit

Rose_Marie_Reid_taffeta-1948-MM_in_REID_swimsuit-010-1  

Maillot de bain deux pièces conçu par la créatrice américaine Rose Marie Reid, composé d'un soutien-gorge à carreaux et d'une jupe en biais faite de taffetas à carreaux noir et blanc à volants, apposée sur un short en satin noir.

Two-piece swimsuit designed by American designer Rose Marie Reid, consisting of a plaid bra and a bias skirt made of ruffled black and white plaid taffeta, affixed to a black satin shorts.


Marilyn porte le maillot le 07 avril 1948 pour une séance de portraits publicitaires pour les studios de la Columbia par le photographe William Edward Cronenweth.

Marilyn wears the swimsuit on April 07, 1948 for publicity portraits session for Columbia studios by photographer William Edward Cronenweth.

Rose_Marie_Reid_taffeta-1948-MM_in_REID_swimsuit-020-1 


Toujours en avril 1948 c'est avec ce maillot qu'elle pose façon pin-up, probablement dans un hôtel de Los Angeles.

Also in April 1948 it is with this swimsuit that she poses in a pin-up style, probably in a hotel in Los Angeles.

Rose_Marie_Reid_taffeta-1948-MM_in_REID_swimsuit-021-1  


Marilyn réapparaît avec ce maillot l'année d'après: à la fin avril / début mai 1949 c'est avec ce maillot qu'elle pose pour une publicité de bière (Pabst Beer) photographiée par Tom Kelley.

Marilyn reappears with this swimsuit the following year: in late april / early May 1949, it is with this swimsuit that she poses for a beer advertisement (Pabst Beer) photographed by Tom Kelley.

Rose_Marie_Reid_taffeta-1948-MM_in_REID_swimsuit-1949-Pabst 


Elle le porte ensuite pendant sa tournée de promotion du film La Pêche au trésor. D'abord le 13 juin 1949 à la piscine de Rockford, puis début juillet 1949 à son hôtel à Détroit.

She wears it then during her promotional tour for the movie Love Happy. First on June 13, 1949 at the Rockford swimming pool, then at the beginning of July 1949 at her hotel in Detroit.

Rose_Marie_Reid_taffeta-1948-MM_in_REID_swimsuit-1949-Love_Happy_Tour 


Ce maillot -surnommé "The Swish" ("le frou-frou" en français) - était mis en vente dans diverses boutiques aux Etats-Unis; certains journaux ont publié des publicités en 1947 et 1948. Il s'agissait d'un maillot de bain de la garde robe personnelle de Marilyn qui l'avait acheté (il était vendu au prix de 16,95 Dollars). Il semble qu'il s'agissait d'un maillot de bain plutôt populaire à la vue du nombre d'encart publicitaire présentant la tenue dans les journaux locaux.

This swimsuit - nicknamed "The Swish" - was on sale in various shops in the United States; some newspapers published advertisements in 1947 and 1948. It was a swimsuit from Marilyn's personal wardrobe who had bought it (it was sold at the price of 16.95 Dollars). It seems that it was a rather popular swimsuit from the number of advertising inserts featuring the outfit in local newspapers.

Rose_Marie_Reid_taffeta-ad-press-1947-04-Times_Picyune  Rose_Marie_Reid_taffeta-ad-press-1947-04-18-San_Diego_Union  Rose_Marie_Reid_taffeta-ad-press-1948-05-27-Cleveland_Plain_Dealer 
1 - Times Picyune , 1947 April
2- San Diego Union , 18/04/1948

3 - Cleveland Plain Dealer , 27/05/1948

Rose_Marie_Reid_taffeta-ad-press-1948-01-21-nashville_banner  Rose_Marie_Reid_taffeta-ad-press-1948-06-21-the_buffalo_news 
1 - Nashville Banner , 21/01/1948
2- The Buffalo News , 21/06/1948

Rose_Marie_Reid_taffeta-ad-press-1948-02-23-the_miami_herald  Rose_Marie_Reid_taffeta-ad-press-1948-03-19-the_vancouver_sun  Rose_Marie_Reid_taffeta-ad-press-1948-04-12-spokane_chronicle 
1 - The Miami Herald , 23/02/1948
2- The Vancouver Sun , 19/03/1948

3 - Spokane Chronicle , 12/04/1948

 Rose_Marie_Reid_taffeta-ad-press-1948-02-15-tampa_bay_times  Rose_Marie_Reid_taffeta-ad-press-1948-05-20-the_cincinnati_enquirer  Rose_Marie_Reid_taffeta-ad-press-1948-04-18-the_san_francisco_examiner 
1 - Tampas Bay Times , 15/02/1948
2- The Cincinnatti Enquirer , 20/05/1948

3 - The San Francisco Examiner , 18/04/1948


Même style

Maillot deux pièces rose pâle avec jupe à volant
porté pour une séance photo de Weegee en juin 1949 à Long Island
pas de nom de la marque du maillot qu'elle porte

Pale pink two-piece swimsuit with flounced skirt
worn for a June 1949 Weegee photo shoot on Long Island
no name of the brand of the swimsuit she wears

Rose_Marie_Reid_taffeta-style-1949-weegee 


- Bonus sur le blog -

styliste Rose Marie Reid


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand.

Posté par ginieland à 23:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 janvier 2023

Pamela Anderson pour The Guardian - 21/01/2023

Pamela_Anderson-2023-01-the_guardian_sitting-2023-01-21-cover  The Guardian

pays: USA
quotidien du 21 janvier 2023
En couverture: Pamela Anderson - elle se met dans la peau de Marilyn Monroe façon "Last Sitting" de Bert Stern pour une séance photos de Dylan Coulter


‘If I’d had a therapist, do you think any of this would have happened?’: Pamela Anderson on being chewed up and spat out by fame
> en ligne sur  theguardian.com

extracts on Marilyn Monroe-
She went from small-town Canada to becoming the Marilyn Monroe of the 90s – bearing the brunt of that decade’s cruel misogyny in the process. Finally the Baywatch star is ready to tell her own story
by Charlotte Edwardes

(...)  The hair is instantly recognisable (“Scandinavian Blonde $5 box”), though a little warmer than the lightning flash of Baywatch days. The voice has the soft buoyancy of Marilyn Monroe – who she references in our photoshoot – and there’s that toughness, undercut with wit and a mischievous vulnerability that reminds me somehow of Dolly Parton. The forerunners for her Baywatch look were Brigitte Bardot, Jayne Mansfield, Jean Harlow; it’s the male fantasy prototype that stretches back to Botticelli’s Venus, with her prodigious hair, pert boobs and oyster shell. Anderson took the cat’s eyes, pencil brows and the Marie Antionette hair-stack and gave it some extra fire: something ravenous, uncut and peculiarly 1990s. Her story is about love addiction, sure, but also of living on the frontline of that era. (...)


 "Si j'avais eu un thérapeute, pensez-vous que tout cela serait arrivé?": Pamela Anderson sur le fait d'avoir été mâchée et recrachée par la célébrité 

extraits sur Marilyn Monroe -
Elle est partie d'une petite ville du Canada pour devenir la Marilyn Monroe des années 90 - portant le poids de la misogynie cruelle de cette décennie pendant son processus. Enfin, la star d'Alerte à Malibu est prête à raconter sa propre histoire
par Charlotte Edwardes

(...) Les cheveux sont immédiatement reconnaissables («Blond Scandinave 5 Dollars la boîte»), bien qu'un peu plus chauds que l'éclair des jours d'Alerte à Malibu. La voix a la douce flottabilité de Marilyn Monroe – à qui elle fait référence dans notre séance photo – et il y a cette ténacité, sapée d'esprit et une vulnérabilité espiègle qui me rappelle en quelque sorte Dolly Parton. Les précurseurs de son look Alerte à Malibu étaient Brigitte Bardot, Jayne Mansfield, Jean Harlow; c'est le prototype de la fantaisie masculine qui remonte à la Vénus de Botticelli, avec ses cheveux prodigieux, ses seins coquins et sa coquille d'huître. Anderson a pris les yeux du chat, les sourcils au crayon et la pile de cheveux de Marie Antoinette et lui a donné un peu plus de feu : quelque chose de vorace, non coupé et particuliers aux années 1990. Son histoire parle de la dépendance à l'amour, bien sûr, mais aussi de la vie en première ligne de cette époque. (...)


Séance photos

Photographe © Dylan Coulter.
Styling: Alison Edmond.
Hair: Sara Tintari.
Makeup: Eileen Madrid.
Dress: Maggie Marilyn.

Pamela_Anderson-2023-01-the_guardian_sitting-1-1 
Pamela_Anderson-2023-01-the_guardian_sitting-1-2 
Pamela_Anderson-2023-01-the_guardian_sitting-2-1 
Pamela_Anderson-2023-01-the_guardian_sitting-2-2 


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text The Guardian

21 janvier 2023

12/1947, Club Mocambo - Incident entre Monroe, Leeds & Crane

Début décembre 1947 au Club Mocambo de Los Angeles, Marilyn Monroe discute tranquillement avec Steve Crane (acteur et restaurateur, ancien mari de Lana Turner et playboy notoire à Hollywood). Sauf que cette discussion rapprochée ne plaît pas du tout à Lila Leeds, jeune starlette qui fréquente Crane (ils sont fiancés). Lila Leeds arrive alors en furie vers Marilyn qu'elle pousse violemment, pour ensuite asséner un coup de poing à son fiancé Steve Crane ! Marilyn Monroe s'en trouvera alors choquée.
Cet incident sera publié dans les colonnes à potins de la presse: l'histoire se serait produite avant le 11 décembre 1947, date à laquelle la presse commence à relater les faits.
Lila Leeds continuera à alimenter la rubrique à potins: elle se montrera encore violente à d'autres soirées (elle se bagarre avec une mannequin, Kitty Hamilton, au club Ciro's début 1948). Surtout, elle fume de la marijuana et sera arrêtée, avec l'acteur Robert Mitchum et d'autres amis, pendant qu'ils sont tous en train de fumer chez elle le 01er septembre 1948: l'histoire fera grand scandale, Lila passera 60 jours en prison et cela mettra définitivement un terme à sa carrière.

1947-12-10s-LA-Mocambo-incident_between_MM_lila_leeds-01 
Lila Leeds / Steve Crane / Lila Leeds & Steve Crane

At the beginning of December 1947 at Club Mocambo in Los Angeles, Marilyn Monroe talks quietly with Steve Crane (actor and restaurateur, former husband of Lana Turner and notorious playboy in Hollywood). Except that this close discussion does not at all please Lila Leeds, a young starlet who is dating Crane (they are engaged). Lila Leeds then arrives in a rage towards Marilyn whom she pushes violently, to then punch her fiancé Steve Crane ! Marilyn Monroe will then find herself shocked.
This incident will be published in the gossip columns of the press: the story would have happened before December 11, 1947, the date on which the press began to report the facts.
Lila Leeds will continue to feed the gossip section: she will still be violent at other parties (she fights with a model, Kitty Hamilton, at the Ciro's club at the beginning of 1948). Above all, she smokes marijuana and will be arrested, along with actor Robert Mitchum and other friends, while they are all smoking at home on September 01, 1948: the story will cause great scandal, Lila will pass 60 days in prison and it put an end to his career for good.


- Dans la presse -

The North Plate Daily Telegraph Bulletin , 11/12/1947 - USA
Lancaster New Era, 11/12/1947 - USA
The Chronicle Telegram, 11/12/1947 - USA
The Indianapolis News, 11/12/1947 - USA
North Bay Daily Nugget, 12/12/1947 - USA
The Evening Independent, 15/12/1947

1947-12-10s-LA-Mocambo-incident_between_MM_lila_leeds-press-1 


Sur le web:
article "LILA LEEDS - How bad can a good girl get? " sur le blog This Dazzling Time


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand. 

Posté par ginieland à 20:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

1947, Studios de la Fox - Marilyn au département coiffure et maquillage

Marilyn Monroe au département coiffure et maquillage des studios de la 20th Century Fox en 1947.

Marilyn Monroe in the hair and make-up department at 20th Century Fox studios in 1947.


Marilyn Monroe au naturel
A natural Marilyn Monroe

1947-Fox_studios-dressing_room-010-1 
1947-Fox_studios-dressing_room-010-1a 


Séance coiffure
Hairdressing session

1947-Fox_studios-dressing_room-hair-010-1 

1947-Fox_studios-dressing_room-hair-020-1  1947-Fox_studios-dressing_room-hair-020-2 

Cette coiffeuse des studios de la Fox faisait partie de l'équipe qui a sans doute coiffé Marilyn au concours de coiffures et défilé pour Frank & Joseph en décembre 1946.

This hairstylist from the Fox studios was part of the team that probably did Marilyn's hair at the Frank & Joseph hairdressing contest and fashion show in December 1946.

> Sur le blog: 1946 - Norma Jeane devient blonde


Séance maquillage
Makeup session

1947-Fox_studios-dressing_room-make_up-1-1 

Le maquilleur de la Fox Ben Nye
Fox makeup artist Ben Nye


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand.

Posté par ginieland à 15:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

17 janvier 2023

Décès de Gina Lollobrigida

gina-01 L'actrice italienne Gina Lollobrigida est décédée ce lundi 16 janvier 2023 à l'âge de 95 ans à Rome, Italie.
« Adieu à une diva du grand écran, protagoniste de plus d'un demi-siècle d'histoire du cinéma italien. Son charme est éternel. Ciao Lollo », a tweeté le ministre de la Culture Gennaro Sangiuliano.
En septembre dernier, la comédienne avait été victime d'une mauvaise chute à son domicile et s'était fracturé le col du fémur, entraînant son hospitalisation.

Italian actress Gina Lollobrigida died on Monday January 16, 2023 at the age of 95 in Rome, Italy.
Farewell to a diva of the big screen, protagonist of more than half a century of Italian cinema history. Her charm is eternal. Ciao Lollo,” Culture Minister Gennaro Sangiuliano tweeted.
Last September, the actress had suffered a bad fall at her home and had fractured the neck of the femur, resulting in her hospitalization.


gina-1954  Née le 4 juillet 1927 à Subiaco (Italie, Latium), Luigia Lollobrigida - de son vrai nom - est issue d'une modeste famille du milieu ouvrier. Elle est remarquée par le milieu cinématographique dans un roman-photo où elle posait sous le pseudonyme de Diana Loris, alors qu’elle poursuivait des études aux Beaux-Arts et participait à des concours de beauté (en 1947, elle termine deuxième au concours de Miss Rome et troisième à celui de Miss Italie). Durant des années, sa présence à l’écran, dans des rôles secondaires, n’est dictée que par ses atouts physiques, sa beauté voluptueuse.
Elle accède aux premiers rôles en France: dans Fanfan la Tulipe, de Christian Jaque (1952) et dans Les Belles de nuit de René Clair (1952), tous deux aux côtés de l'acteur Gérard Philipe. Puis elle accède à la notoriété avec La Belle Romaine, de Luigi Zampa (1954), et reste une inoubliable Esmeralda remarquée dans sa robe rouge dans Notre-Dame de Paris de Jean Delannoy (1956), puis enchaîne avec les succès de Pain, amour et fantaisie puis Pain, amour et jalousie, de Luigi Comencini (en 1953 et 1954, aux côtés de Vittorio de Sica), Le Grand Jeu de Robert Siodmak (avec Arletty en 1954).

gina-notredame  Born on July 4, 1927 in Subiaco (Italy, Lazio), Luigia Lollobrigida - her real name - comes from a modest working-class family. She was noticed by the cinematographic community in a photo novel magazine where she posed under the pseudonym of Diana Loris, while she was studying at the Beaux-Arts and participated in beauty contests (in 1947, she finished second in the contest of Miss Rome and third to Miss Italy). For years, her presence on the screen, in secondary roles, was dictated only by her physical assets, her voluptuous beauty.
She reached the leading roles in France: in Fanfan la Tulipe, by Christian Jaque (1952) and in Beauties of the Night by René Clair (1952), both alongside actor Gérard Philipe. Then she rose to fame with Woman of Rome, by Luigi Zampa (1954), and remained an unforgettable Esmeralda noticed in her red dress in The Hunchback of Notre Dame by Jean Delannoy (1956), then continued with the successes of Bread, Love and Dreams then Frisky, by Luigi Comencini (in 1953 and 1954, alongside actor Vittorio de Sica), Flesh and the Woman by Robert Siodmak (with Arletty in 1954).

gina-02  Elle part ensuite à Hollywood, faisant face aux assaults d'Howard Hugues qui la maintien séquestrée plusieurs mois dans une chambre de l’Hôtel Town House sur Wilshire Boulevard, à Los Angeles; elle donne la réplique à Humphrey Bogart (Plus fort que le diable, de John Huston, 1953), à Burt Lancaster et Tony Curtis (Trapèze, de Carol Reed, 1956), à Yul Brynner (Salomon et la reine de Saba, de King Vidor, 1959), à Rock Hudson (Le Rendez-vous de septembre, de Robert Mulligan, 1961).
Elle rentre en Italie en 1962, faisant notamment face à une condamnation à deux mois de prison en 1966, finalement amnistiée, pour attentat à la pudeur dans Les Poupées, à cause de tenues osées. Elle tourne en pointillés: La Marine en folie de Franck Tashlin en 1968, Ce merveilleux automne de Mauro Bolognini en 1969, Roi, dame, valet de Jerzy Skolimovski en 1972, puis joue un second rôle (celui de la fée turquoise) dans Les Aventures de Pinocchio, serie télévisée de Luigi Comencini.
Elle se consacre en fait désormais à sa passion pour la photographie dès 1973 en faisant quelques apparitions dans des séries télé américaines pendant les années 1980s (comme dans Falcon Crest) ou des feuilletons italiens dans les années 1990s.

gina-03  She then left for Hollywood, facing the assaults of Howard Hughes who kept her sequestered for several months in a room at the Town House Hotel on Wilshire Boulevard, in Los Angeles; she replies to Humphrey Bogart (Beat the Devil, by John Huston, 1953), Burt Lancaster and Tony Curtis (Trapeze, by Carol Reed, 1956), Yul Brynner (Solomon and Sheba, by King Vidor, 1959), to Rock Hudson (Come September, by Robert Mulligan, 1961).
She came back to Italy in 1962, notably facing a two-month prison sentence in 1966, finally amnestied, for indecent assault in The Dolls, because of daring outfits. She makes films until 1973: The Private Navy of Sgt. O'Farrell by Franck Tashlin in 1968, That Splendid November by Mauro Bolognini in 1969, King, Queen, Knave by Jerzy Skolimovski in 1972, then plays a supporting role (that of the turquoise fairy) in The Adventures from Pinocchio, television series by Luigi Comencini.
In fact, she now devoted herself to her passion for photography from 1973, making a few appearances in American TV series during the 1980s (as Falcon Crest) or Italian soap operas in the 1990s.


 Gina & Marilyn

Le 14 septembre 1954, l'actrice italienne arrive à New York pour participier à la première de l'un de ses films. Le lendemain, soit le 15 septembre 1954, participant à des interviews pour la presse américaine, le journaliste Earl Wilson lui propose de rencontrer Marilyn Monroe, alors en tournage de la fameuse scène de la robe blanche qui se soulève par l'air d'une bouche de métro pour le film Sept ans de réflexion et tourné dans les rues de la ville (sur Lexington Avenue). Après les prises de vues, l'équipe du film se réfugie au cinéma du Trans-Lux Theatre: c'est là qu'Earl Wilson fait les présentations entre Gina Lollobrigida et Marilyn Monroe. La rencontre sera furtive, le temps de prendre quelques photos.
Toute sa vie, en interview, les journalistes aimaient demander à Gina de parler de Marilyn (elle fait partie des rares actrices européennes à avoir été prise en photographie avec Marilyn); elle faisait toujours remarquer que Marilyn était très belle et d'une grande sensibilité.
sur le blog: 15/09/1954 NYC - Sur le tournage de The Seven Year Itch partie 3

On September 14, 1954, the Italian actress arrived in New York to attend the premiere of one of her films. The next day, September 15, 1954, taking part in interviews for the American press, the journalist Earl Wilson offered her to meet Marilyn Monroe, then filming the famous scene of the white dress being lifted by the air of a metro entrance for the film The Seven Year Itch and filmed in the streets of the city (on Lexington Avenue). After the filming, the film crew takes refuge in the Trans-Lux Theater cinema: this is where Earl Wilson makes the presentations between Gina Lollobrigida and Marilyn Monroe. The meeting will be furtive, the time to take some photos.
All her life, in interviews, journalists liked to ask Gina to talk about Marilyn (she is one of the rare European actresses to have been photographed with Marilyn); she always pointed out that Marilyn was very beautiful and very sensitive.

gina-mm-01  

Gina était aussi une grande sculptrice, certaines de ses oeuvres étant même parfois gigantesques (comme celle la représentant en Esmeralda). Elle a notamment fait une sculpture de petite taille représentant Marilyn Monroe qu'elle avait nommée "La Amica" ("L'Amitié" en italien).

Gina was also a great sculptress, some of her works being sometimes gigantic (like the one representing herself as Esmeralda). In particular, she made a small sculpture representing Marilyn Monroe which she had named "La Amica" ("Friendship" in Italian).

sculpture_gina_mm-1 

sculpture_gina_mm-2003-10-expo_Hotel de la Monnaie de Paris-1  sculpture_gina_mm-2003-10-expo_Hotel de la Monnaie de Paris-2 
Expo à l' Hotel de la Monnaie de Paris en octobre 2003

sculpture_gina-01  sculpture_gina-02 


Sur le web
article "Gina Lollobrigida parle de Marilyn" sur le blog Ava, Gene, Audrey et Les Autres Ava, Gene, Audrey et Les Autres
filmographie sur imdb 

photographies HQ sur Dr. Macro's


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand.

Posté par ginieland à 19:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

Tag Marilyn 38 - Création de Karo

creacaro 

> creation de CreaKaro 


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.

Posté par ginieland à 18:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

10 janvier 2023

Gif "All ABout Eve" -1

GIF-MMor 

photographie de Powolny / Kornman


> source PicMix


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.

Posté par ginieland à 19:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

02 janvier 2023

Dédicace pour Diana & Joe Ellen

Un portrait classique signé par Marilyn Monroe à l'encre de stylo plume rouge dans le coin inférieur gauche - pour les Ellen, qui sont peut-être les filles de l'assistant réalisateur, Joseph E. Rickards, qui a travaillé avec Marilyn sur "Sept ans de réflexion".

A classic headshot signed by Marilyn Monroe in red fountain pen ink on the lower left-side corner - for the Ellen, who are possibly the daughters of Second Unit Director, Joseph E. Rickards, who worked with Marilyn on "The Seven Year Itch."

" To Diana & Joe Ellen
Love & Kisses
Marilyn Monroe
"

Dedicace_pour_Diana_Joe_Ellen-Powolny_photo 

photographie de Frank Powolny


(source: vendu $14,400 sur Bonhams le 04/06/2007)


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand.

Posté par ginieland à 18:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,