21 janvier 2022

Ceil Chapman

Ceil Chapman
(1912 - 1979)

Créatrice de Mode 1940s-1960s
Fashion Designer 1940s-1960s

Fashion_Designer-Ceil_Chapman-ceil-01 
Fashion_Designer-Ceil_Chapman-label-1 

Ceil Chapman naît le 19 février 1912 sous le nom de Cecilia Mitchell à Staten Island, New York, où elle passe son enfance à Rosebank. Elle a deux soeurs Anne et Elizabeth. Adolescente, sa famille s'installe à Manhattan tout en passant les vacances d'été à Staten Island où ils ont gardé une résidence.
Dès son plus jeune âge, elle s'intéresse à la couture. Elle fait sa première robe de soirée à l'âge de 15 ans et conçoit ses propres vêtements.
Elle étudie l'art aux écoles St. Mary's et St. Peter's de Staten Island, ainsi qu'à l'Académie Notre Dame.
Après deux ans d'études à l'université, elle travaille dans l'atelier d'un grand magasin de la Cinquième Avenue à New York. Au bout de trois ans, elle est nommée chef d'équipe et y reste huit ans. Elle n'a pourtant jamais suivi de formation en couture ni conception de design, mais a appris en travaillant comme « acheteuse et femme d'affaires dans l'industrie de la mode ».
Elle se marie une première fois, avec Peter Fitzgibbon, avec qui elle a un fils, Peter (qui prendra le nom de son deuxième mari -Chapman- qui l'adoptera).
En juin 1938, elle se remarrie avec Samuel Chapman, vendeur de vêtements quand ils se rencontrent (comme elle l'était aussi), et qui deviendra rapidement son partenaire commercial pendant de nombreuses années.
Vers 1940, elle travaille encore comme vendeuse quand elle s'associe avec Gloria Morgan Vanderbilt et sa sœur jumelle Thelma Furness (Vicomtesse Furness) pour créer une société "Her Ladyship Gowns"; l'entreprise sera de courte durée mais révèle son goût pour les affaires.

Ceil Chapman was born on February 19, 1912 under the name of Cecilia Mitchell, in Staten Island, New York, where she spends her childhood in Rosebank. She has two sisters Anne and Elizabeth. As a teenager, her family move to Manhattan while spending the summer vacations on Staten Island where they keep a residence.
From her early age, she is interested in sewing. She makes her first evening dress at the age of 15 and designs her own clothes.
She studies art at St. Mary's and St. Peter's Schools on Staten Island, as well as at Notre Dame Academy. After two years of studying at university, she works in the workshop of a department store on Fifth Avenue in New York. After three years, she is appointed team leader and remains there for eight years. However, she has never taken any training in sewing or design, but she has learned by working as a “seller and businesswoman in the fashion industry”.
She marries for the first time, with Peter Fitzgibbon, with whom she has a son, Peter (who would take the name of her second husband -Chapman- who would adopt him).
In June 1938, she remarries with Samuel Chapman, a clothes seller when they met (as she also was), and who would quickly become her business partner for many years.
Around 1940, she was still working as a saleswoman when she teamed up with Gloria Morgan Vanderbilt and her twin sister Thelma Furness (Viscountess Furness) to create a "Her Ladyship Gowns" company; the company will be short-lived but reveals her taste for business.


Son style -/- Her style

Elle se fait un nom dans les années 1940s après avoir créé sa propre entreprise de vêtements avec son mari, où elle tient le rôle de créatrice / designer et reçoit plusieurs prix: le "Coty American Fashion Critic's Award" en 1945; le prix "John Wanamaker", le prix "Golden Year" de Foley et le sceau "Strawbridge and Clothier"; tous ces prix lui sont remis pour sa contribution créative dans le domaine de la mode américaine. Ceil Chapman fait partie de ceux qui ont réussi à adapter le « New Look » de Christian Dior aux Etats-Unis (en pleine guerre mondiale, les créations à Paris n'étaient pas relayées aux USA) par des vêtements de cocktail (robes et manteaux capes).
Ses robes sont caractérisées par de grands décolletés (surnommés alors les "décolletés de table"), au corsage richement drapé, des jupes bouffantes ou au contraire en ligne droite, mais superposées parfois de tissus, permettant ainsi d'accentuer une taille fine et donc de mettre en valeur les formes féminines; les robes étant le plus souvent drapées en jersey ou en crêpe.
Elle remet au goût du jour la coupe en biais (populaire dans les années 1930s). Parfois, les hanches sont accentués par des rosettes, des plis, des basques, des rembourrages qui se nouent en forme de gros noeud ou retombent tout simplement tel un grand foulard le long du corps.
Ses tissus de prédilection sont la soie, le taffetas, le jersey, la mousseline de soie, l'organdi, le coton et les brocarts métalliques, parfois agrémentés de perles, de dentelle et de paillettes cousus; amenant le New York Times à décrire en 1957 son travail par "Les « robes de rêve » de Ceil Chapman sont plus recherchées que celles de n'importe quel autre créateur". Ses robes sont créées dans le but d'être portées à des bals, cocktails, dîners dansants, et autres sorties chics au restaurant et boîtes de nuit. Le journal Women's Wear Daily (du 30/09/1963) indique que sa "maison de couture comprend l'importance de la robe de cocktail". Pour elle, une couturière designer femme "ne pense pas à un dessin. Elle pense à la personne vivante qui le portera".
Elle créé aussi des manteaux et des robes de mariées.

- 1952: Ceil Chapman parle de son travail dans un reportage
Ceil Chapman talks about her work in report

video à voir sur / see on  Getty
Fashion_Designer-Ceil_Chapman-ceil-1952-video-Getty 

She made a name for herself in the 1940s after starting her own clothing company with her husband, where she held the role of designer and received several awards: the "Coty American Fashion Critic's Award" in 1945; the "John Wanamaker" Award, Foley's "Golden Year" Award and the "Strawbridge and Clothier" Seal; all these awards are presented to her for her creative contribution in the American fashion. Ceil Chapman is one of those who succeeded in adapting Christian Dior's “New Look” to the United States (in the midst of the world war, creations in Paris were not relayed to the United States) with cocktail clothes (dresses and coats capes).
Her dresses are characterized by large necklines (then nicknamed the "table top necklines"), richly draped bodice, puffy skirts or on the contrary in a straight line, but sometimes superimposed with fabrics, thus making it possible to accentuate a thin waist and therefore to highlight the feminine forms; the dresses being most often draped in jersey or crepe.
She brings the bias cut (popular in the 1930s) up to date. Sometimes the hips are accentuated by rosettes, pleats, basques, padding that tie in the shape of a large knot or simply fall like a large scarf along the body.
Her favorite fabrics are silk, taffeta, jersey, silk muslin, organdy, cotton and metallic brocades, sometimes embellished with beads, lace and sewn sequins; leading the New York Times in 1957 to describe her work as "Ceil Chapman's 'dream dresses' are more sought after than those of any other desinger's ready-made gowns." Her dresses are created to be worn at balls, cocktails, dinner dances, and other chic dining and nightclubs. The Women's Wear Daily newspaper (09/30/1963) indicates that her "Here's one house that understands the importance of the cocktail dress". For her, a female designer seamstress "doesn't think of a design. She thinks of the living person who will wear it".
She creates also coats and wedding dresses.

- 1950s - Robes coupes droites / Straight cut dresses -
Fashion_Designer-Ceil_Chapman-dress_fashion-coupes_droites-1  

- 1950s - Robes jupons bouffants / Puffy petticoats dresses -
Fashion_Designer-Ceil_Chapman-dress_fashion-coupes_jupon_bouffant-1 

- 1950s - Manteaux et robes de mariée / Coats and wedding dresses -
Fashion_Designer-Ceil_Chapman-dress_fashion-coat-wed 

Ses créations sont proposées dans les boutiques chics (Bergdorf Goodman, B Altman & Co, Lord & Taylor, et Saks sur la 5ème Avenue à New York), et sont publiées dans la presse via les magazines de mode comme Vogue et Harper's Bazaar; portées par les mannequins connues de l'époque: Evelyn Tripp, Carmen Dell Orefice, Dovima, les soeurs Dorian Leigh & Suzy Parker ou encore Jean Patchett. Et ses robes de cocktail sont aussi proposées dans les boutiques américaines de prêt-à-porter, à des prix plus abordables. Les prix de ses tenues allant de 50 $ à 300 $. Les étiquettes de ses vêtements comportent au départ l'inscription "A Chapman Original" utilisée pendant quelques temps dans les années 1940s, pour finir par être simplement désignée par "Ceil Chapman".

Her designs are offered in chic boutiques (Bergdorf Goodman, B Altman & Co, Lord & Taylor, and Saks on 5th Avenue in New York), and are published in the press via fashion magazines like Vogue and Harper's Bazaarworn by famous models of the time: Evelyn Tripp, Carmen Dell Orefice, Dovima, sisters Dorian Leigh & Suzy Parker or also Jean Patchett. And her cocktail dresses are also available in American ready-to-wear stores, at more affordable prices. The prices for her outfits range from $ 50 to $ 300. The labels of his clothing initially carry the inscription "A Chapman Original" used for some time in the years 1940s, to end up being simply referred to as "Ceil Chapman".

 - 1950s- Publicités parues dans Vogue et Harper's Bazaar -
Fashion_Designer-Ceil_Chapman-ad-montage-01 
Fashion_Designer-Ceil_Chapman-ad-montage-02 

 - 1940s/1950s - creations Ceil Chapman dans Vogue -
Fashion_Designer-Ceil_Chapman-dress_vogue-1 

 - de gauche à droite / from left to right:
Evelyn Tripp, Vogue 15 sept 1954, Horst P. Horst
Carmen Dell'Orefice, Vogue oct 1949, Norman Parkinson
Dorian Leigh, Life 1952, Milton H Greene
Dovima, Harper's Bazaar oct 1951, Richard Avedon -

Fashion_Designer-Ceil_Chapman-dress_models-1 

- 1950s - la mannequin Jean Patchett en Ceil Chapman -
Fashion_Designer-Ceil_Chapman-dress_model_jean_patchett-1 


Les publicités -/- The advertisings

Vers 1949, elle conclut un accord informel pour prêter des vêtements à des émissions de télévision de la NBC en échange d'un crédit promotionnel de son nom à l'antenne.
Et elle passe plusieurs accords de partenariat avec d'autres marques qui créditent ainsi ses vêtements dans les publicités, lui permettant de tirer des revenus supplémentaires en prêtant son nom et son style à des fins publicitaires et de faire connaître ses créations au plus grand nombre - elle approuve autant des produits issus de la mode (foulard, chaussures, sous-vêtements), de la beauté (maquillage, coiffure), que tout autre produit populaire (huile à moteur) ou élitiste (cadillac) - (quelques exemples: parfum Evyan en 1946, les radios Musaphonic en 1947, l'huile à moteur Valvoline en 1947, le maquillage Solitair en 1948, les chaussures Jacqueline en 1949, les sous vêtements Playtex en 1950, les tapis Prefer Firth en 1951, les cigarettes Old Gold en 1951, les sprays cheveux Helene Curtis en 1954, le whisky Spey Royal en 1954, les ceintures Gemex en 1956, les soutien-gorge FormFit en 1957, la Cadillac en 1958, le savon Zest en 1959, les gaines MaidenForm en 1960, les pressing Sta-Nu en 1960, les voitures Ford en 1962...

Around 1949, she enters into an informal agreement to lend clothes to NBC television shows in exchange for a promotional credit of her name on the air.
And she makes several partnership agreements with other brands that thus credit her clothes in advertisements, allowing her to earn additional income by lending her name and style for advertising purposes and to make her creations known to as many people as possible - she approves as much products of fashion (scarf, shoes, underwear), beauty (makeup, hairstyle), as any other popular products (motor oil) or elitist (cadillac) - ( few examples: Evyan perfume in 1946, Musaphonic radios in 1947, Valvoline motor oil in 1947, Solitair makeup in 1948, Jacqueline shoes in 1949, Playtex underwear in 1950, Prefer Firth carpets in 1951, Old Gold cigarettes in 1951 , Helene Curtis hair sprays in 1954, Spey Royal whiskey in 1954, Gemex belts in 1956, FormFit bras in 1957, Cadillac in 1958, Zest soap in 1959, MaidenForm girdles in 1960, Sta-Nu dry cleaners in 1960, Ford cars in 1962...)

- quelques publicités / some publicities -
Fashion_Designer-Ceil_Chapman-ad_pub_montage-01 
Fashion_Designer-Ceil_Chapman-ad_pub_montage-03 
Fashion_Designer-Ceil_Chapman-ad_pub_montage-02 

Elle apparaît même en photo sur les publicités de Playtex (1950), et elle est le sujet principal d'une publicité pour la Western Union en 1956, où elle est représentée dans son atelier.
She even appears in photos on Playtex advertisements (1950), and she is the main subject of an advertisement for Western Union in 1956, where she is represented in her workroom.

Fashion_Designer-Ceil_Chapman-ceil-1956-ad 

Avec son mari Samuel Chapman, elle racontera qu' "être ensemble 24 heures sur 24 a eu un impact sur moi. Il contrôlait mes affaires et ma vie personnelle" et le couple divorce en octobre 1950 au Mexique. Ils resteront toujours proches, Samuel continuant à gérer l'entreprise.
Elle épouse son troisième mari, Thomas Gillepsie Rogers, en décembre 1951 mais conserve son nom Chapman, connu du public.

With her husband Samuel Chapman, she will say that "being together 24 hours a day had an impact on me. He controlled my business and my personal life" and the couple divorced in October 1950 in Mexico. They will always remain close, Samuel continuing to manage the business.
She married her third husband, Thomas Gillespie Rogers, in December 1951 but keeping her name Chapman, known to the public.

Fashion_Designer-Ceil_Chapman-ceil-1958-article-1  Fashion_Designer-Ceil_Chapman-ceil-1960-03-14-Philadelphia_Inquirer  

Sa notoriété est grande, elle continue de recevoir de nombreux prix: le "Mademoiselle Merit Award" en 1955, après un sondage demandant aux étudiantes de citer le créateur le plus populaire du pays pour les jeunes. Et le prix "Best of Informals" du groupe Swiss Fabrics en 1956.
Dans les années 1950s, elle travaille au 530 Seventh Avenue dans le Garment District de New York. Elle fait breveter de nombreux modèles entre 1954 et 1960. Elle n'a jamais assisté à des défilés de mode français, préférant ne pas être influencée par Paris lors de la conception de ses créations destinées à la femme américaine.
Elle s'habille exclusivement de couleur noir le jour pour travailler, et s'habille souvent en blanc pour les réceptions en soirée.

Her notoriety is great, she continues to receive many awards: the "Mademoiselle Merit Award" in 1955, after a survey asking students to name the most popular designer in the country for young people. And the "Best of Informals" award from the Swiss Fabrics Group in 1956.
In the 1950s, she worked at 530 Seventh Avenue in the Garment District of New York. She patented many models between 1954 and 1960. She never attended French fashion shows, preferring not to be influenced by Paris when designing her creations for American women.
She dresses exclusively in black during the day for work, and often dresses in white for evening entertaining.

Fashion_Designer-Ceil_Chapman-ceil-1950s-a 
Fashion_Designer-Ceil_Chapman-ceil-NY-1  Fashion_Designer-Ceil_Chapman-ceil-1953-NY 


Les stars -/- The celebrities

En plus d'avoir conquis les femmes de la société new-yorkaise, Ceil Chapman habille aussi de nombreuses actrices d'Hollywood: Marilyn Monroe (dont on dit qu'elle est sa créatrice préférée), mais aussi Elizabeth Taylor (dont elle créé notamment la robe de mariée en 1950 pour son mariage avec Conrad "Nicky" Hilton), Mamie Van Doren (qui porte l'une de ses robes à la première du film "The Glenn Miller Story", où elle est accompagnée de son petit-ami Nicky Hilton, l'ex de Taylor !) Deborah Kerr (qui est l'une de ses amies proches), Lupe Velez, Sophie Tucker, Greer Garson, Ginger Rogers, Grace Kelly, Audrey Hepburn, Lauren Bacall, Judy Holliday, Eva Gabor, Jayne Mansfield, Goldie Hawn et Aretha Franklin.
En 1952, l'actrice Betty Furness participe à une réception où se trouve aussi Ceil Chapman. Mais problème: les deux femmes portent la même robe (une création de Ceil Chapman). Alors pour ne pas créer de malaise, Ceil Chapman se rend aux toilettes pour retirer le gros noeud d'organza à l'encolure de la robe et revient à la soirée ayant l'air ainsi totalement vêtue différemment.

In addition to having conquered the women of New York society, Ceil Chapman also dresses many Hollywood actresses: Marilyn Monroe (who is said to be her favorite designer), but also Elizabeth Taylor (whose she created the wedding dress in 1950 for her marriage to Conrad "Nicky" Hilton), Mamie Van Doren (who wore one of her dresses to the premiere of the film "The Glenn Miller Story", where she was accompanied by her boyfriend Nicky Hilton, Taylor's ex!) Deborah Kerr (who is one of her close friends), Lupe Velez, Sophie Tucker, Greer Garson, Ginger Rogers, Grace Kelly, Audrey Hepburn, Lauren Bacall, Judy Holliday, Eva Gabor, Jayne Mansfield, Goldie Hawn and Aretha Franklin.
In 1952, actress Betty Furness attended a reception where Ceil Chapman was also present. But problem: the two women wear the same dress (a creation of Ceil Chapman). So not to create discomfort, Ceil Chapman goes to the bathroom to remove the big organza bow at the neckline of the dress and goes back to the party looking totally dressed differently.

- Elizabeth Taylor en Ceil Chapman -
Fashion_Designer-Ceil_Chapman-dress-elizabeth_taylor 

- Jayne Mansfield en robes Ceil Chapman -
Fashion_Designer-Ceil_Chapman-dress-jayne-1956 
Fashion_Designer-Ceil_Chapman-dress-jayne-1960 

- Ginger Rogers / Joanne GilbertGrace Kelly / Virginie De Luce /  Audrey Hepburn /
Lauren Bacall /Mamie Van Doren /  Goldie Hawn 
- toutes habillées en Chapman -

Fashion_Designer-Ceil_Chapman-celeb-1 

Les personnalités portent ainsi ses créations soit lors de soirées de cocktail ou des premières, soit pour des photos en studio. Ceil Chapman a peu travaillé pour le cinéma: elle habille l'actrice Marie McDonald dans le film "Promises ! Promesses !" en 1963. Elle a surtout travaillé pour la télévision: le Faye Emerson Show en 1951 et la série Wonderful Town en 1952.

The celebrities thus wear her creations either during cocktail parties or premieres, or for photos in the studio. Ceil Chapman has done little work for the cinema: she dresses actress Marie McDonald in the film "Promises! Promises!" in 1963. She mainly worked for television: the Faye Emerson Show in 1951 and the series Wonderful Town in 1952.

- Ceil Chapman & les stars: Debbie Reynolds, Eva Gabor, Greer Garson, Liz Taylor -
Fashion_Designer-Ceil_Chapman-ceil-with_celebs-1 


 La fin de son style -/- The end of her style

Début des années 1960s: elle lance aussi un parfum et une eau de Cologne, Ceil Bleue.
Au milieu des années 1960s, les affaires avec son ex-mari rencontrent des difficultés, leur entreprise de confection de vêtements est dissoute en 1965 et elle s'associe avec Samuel Winston pour sa marque "Miss Winston" et propose des vêtements qui ciblent les femmes plus jeunes; les vêtements comportent l'étiquette "Ceil Chapman / for Miss Winston".
Puis elle arrête ses activités quelques temps, pour revenir en 1969 et crée sa société Ceil Chapman Inc., installée au 200 Park Avenue de New York. La société est même inscrite en bourse (auprès de la "Securities and Exchange Commission") et propose des actions pour "s'engager principalement dans le stylisme, la conception, la fabrication, la distribution et la vente de vêtements pour femmes, d'accessoires et de nouveautés sous le nom de 'Ceil Chapman ' et d'autoriser d'autres à utiliser le nom de Ceil Chapman." Mais l'entreprise ne prospère pas: son style sophistiqué n'est plus à la mode, remplacé par les minijupes en vogue.

Early 1960s: she also launched a perfume and cologne, Ceil Bleue.
In the mid-1960s, business with her ex-husband ran into trouble, their clothing business was dissolved in 1965 and she partnered with Samuel Winston for his brand "Miss Winston" and offered clothes that targeted women. younger; the clothes feature the label "Ceil Chapman / for Miss Winston".
Then she stopped her activities for a while, to return in 1969 and create her company Ceil Chapman Inc., located at 200 Park Avenue in New York. The  company registered with the Securities and Exchange Commission to offer shares of common stock, proposing "to engage principally in the styling, designing, manufacture, distribution and sale of women's wearing apparel, accessories and novelties under the name 'Ceil Chapman,' and to license others to use the Ceil Chapman name." But the company does not prosper: its sophisticated style is no longer fashionable, replaced by the fashionable miniskirts.

- 1940 à 1960s quelques étiquettes / some labels -
Fashion_Designer-Ceil_Chapman-labels  

Après une lutte de deux ans contre un cancer du poumon, Ceil Chapman décède à l'âge de 67 ans le vendredi 13 juillet 1979 à l'hôpital Calvary dans le Bronx, New York. À l'époque, elle vivait dans l'Upper East Side de Manhattan. Sa nécrologie dans le Staten Island Advance indiquait qu'elle n'avait pas été informée du décès de son mari, Tom Rogers, d'une crise cardiaque, quelques jours plus tôt (le mardi 10 juillet). Au moment de sa mort, elle laisse dans le deuil son fils Peter et ses deux sœurs.

After a two-year battle with lung cancer, Ceil Chapman died at the age of 67 on Friday July 13, 1979 at Calvary Hospital in the Bronx, New York. At the time, she was living on the Upper East Side of Manhattan. Her obituary in the Staten Island Advance said she had not been informed of the death of her husband, Tom Rogers, of a heart attack, a few days earlier (Tuesday, July 10). At the time of her death, she was survived by her son Peter and her two sisters.


Un style de référence -/- A reference style

Plusieurs de ses créations se retrouvent aujourd'hui dans des musées: au Staten Island Historical Society, Costume Institute du Metropolitan Museum of Art; ou sont revendues à des prix onéreux aux enchères, rachetées par des collectionneurs du vintage. Elle reste toujours une référence, grâce notamment au revival du vintage des années 1950s: des actrices d'aujourd'hui portent ses créations pour fouler le tapis rouge comme par exemple Jennifer Esposito (en 2005 à l'inauguration d'une boutique), Gillian Anderson (en 2011, à un festival de cinéma à Londres) ou encore Kate Upton (en 2014 à la première de son film "The Other Woman").

 - de gauche à droite / from left to right:
Jennifer Esposito / Gillian Anderson / Kate Upton -
Fashion_Designer-Ceil_Chapman-dress_contemporary-1 

Several of her creations can be found in museums today: in the Staten Island Historical Society, Costume Institute of the Metropolitan Museum of Art; or are sold at expensive prices at auctions, bought by vintage collectors. She still remains a reference, thanks in particular to the vintage revival of the 1950s: today's celebrities wear her creations to walk the red carpet, such as Jennifer Esposito (in 2005 at the inauguration of a boutique), Gillian Anderson (in 2011, at a film festival in London) or Kate Upton (in 2014 at the premiere of her movie "The Other Woman").


 Marilyn Monroe en Ceil Chapman
Marilyn Monroe wearing Ceil Chapman's
1950 -1958


 - Les apparitions publiques de Marilyn habillée en Ceil Chapman -
Public appearances of Marilyn dressed in Ceil Chapman's

001-MM_chapman-01 

Au vue des robes de Ceil Chapman que Marilyn Monroe possède dans sa propre garde-robe, il semble qu'elle ait une préférence pour:
- les robes à coupe en biais et les robes à coupe droites: elle possède peu de robes à jupons bouffants [elle n'a que deux robes d'été (la longue robe à pois, une robe jaune) et une robe de soirée noire];
- les robes à bretelles: seulement trois sont en forme bustier;
- les robes au décolleté arrondi ou au décolleté profond de forme triangulaire;
- les robes avec taffetas cousus à la robe et qui retombe en foulard ou lié en gros noeud;
- les tissus en crêpe et ceux agrémentés à sequins brillants;
- les couleurs sont majoritairement sombres (noir) ou très clair (blanc/ivoire, jaune)

 - Les robes Ceil Chapman qui ont appartenues à Marilyn -
The Ceil Chapman dresses that belonged to Marilyn

001-MM_chapman-dresses-1  
001-MM_chapman-dresses-2  

Looking at Ceil Chapman dresses that Marilyn Monroe's owns in her personal wardrobe, it seems she has a preference for:
- bias-cut dresses and straight-cut dresses: she has few dresses with puffy petticoats [she only has two summer dresses (the long polka-dot dress, a yellow dress) and a black evening dress];
- dresses with straps: only three are strapless;
- dresses with a rounded neckline or a deep triangular neckline;
- dresses with taffeta sewn to the dress and falling as a long scarf or tied in a big knot;
- crepe fabrics and those embellished with shiny sequins;
- the colors are mostly dark (black) or very light (white / ivory, yellow)


Ceil Chapman est considérée comme l'une des créatrices préférées de Marilyn Monroe; il suffit en effet de voir le nombre de robes de Chapman que Marilyn possédait: elle s'est affichée publiquement dans 9 robes différentes; mais on lui connait 21 robes différentes de Ceil Chapman (par les diverses ventes aux enchères) - Récapitulatif de chacune d'entre elles. 

Ceil Chapman is considered one of Marilyn Monroe's favorite designers; just look indeed the number of Chapman's dresses that Marilyn owned: she appeared publicly in 9 different gowns; but we know 21 different Ceil Chapman dresses (from the various auctions) - Summary of each of them.


Les robes longues coupe en biais
(avec plis en pan en biais sur jupe)

Long bias cut dresses (with side pleats on the skirt)


1- Longue robe de cocktail noire en crêpe
1- Long black crepe cocktail dress

Robe longue en crêpe noire, avec une seule bretelles et un gros noeud en forme de rosace sur la hanche gauche, ramenant le tissu en biais sur la jupe. 

Long dress in black crepe, with a single strap and a large rosette-shaped bow on the left hip, bringing the fabric diagonally over the skirt.

001-MM_chapman_dress-01 

Marilyn l'a portée 8 fois en 1950:
pour 5 séances photos publicitaires pour le film Quand la ville dort,
pour une séance chez son mentor Johnny Hyde,
à une soirée avec Hyde le 27 juillet 1950,
au restaurant Stork Club de New York en octobre 1950

Marilyn wore it 8 times in 1950:
for 5 publicity photo shoots for the film The Asphalt Jungle,
for a session at her mentor Johnny Hyde's home,
at a party with Hyde on July 27, 1950,
at the Stork Club restaurant in New York in October 1950

On ne sait pas ce qu'est devenue la robe.
It is not known what became of the dress.


2- Longue robe de cocktail noire en satin
2- Long black satin cocktail dress

001-MM_chapman_dress-02-dress  Robe longue en satin de soie noire, avec une encolure en V croisée et au corsage plissé, aux larges bretelles; et la jupe en biais avec une fente au niveau de la cuisse gauche.
Sa dernière mise aux enchères: vendue par Profiles in History le 11/12/2018, n'a pas trouvé d'acheteur. 

 Long dress in black silk satin, with a crossed V-neckline and pleated bodice, with wide straps; and the skirt on the bias with a slit at the level of the left thigh.
Its last auction: sold by Profiles in History on 12/11/2018, found no buyer.

Il n'existe pas de photographies montrant Marilyn porter cette robe.
There are no photographs showing Marilyn wearing this dress.


 Robes 1 & 2: article Robes de cocktail noires de Ceil Chapman


3- Longue robe jaune dorée en soie
3- Long golden yellow silk dress

001-MM_chapman_dress-03-dress  Robe longue en soie jaune, sans manches, encolure arrondie. La partie supérieure du corsage est ornée de perles de clairon; la partie jupe froncée et croisée.

 Long dress in yellow silk, sleeveless, rounded neckline. The upper part of the bodice is adorned with bugle beads; the skirt portion having gathers and being crossed.

La robe est aujourd'hui abîmée: la fermeture éclair est cassée et la partie jupe est tâchée de teintures rouge et bleue provenant d'autres vêtements qui ont déteint dessus. La robe a été vendue aux enchères deux fois par Julien's:
The dress is today damaged: the zipper is broken and the skirt part is stained with red and blue dyes from other clothes that have rubbed off on it. The dress was auctioned twice by Julien's:
- le 04/06/2005 - page web: “Property From the Estate of Marilyn Monroe ” - Lot 105
Estimée entre 500 et 700 Dollars (vendue en lot avec un manteau cape)
- le 26/06/2010 - page web: “Hollywood Legends” - Lot 780
Estimée entre et 800 et 1200 Dollars, Vendue 6 250 Dollars

Il n'existe pas de photographies montrant Marilyn porter cette robe.
There are no photographs showing Marilyn wearing this dress.


Les robes longues coupe droite
(avec plis à fronces sur tissu)

Long straight cut dresses (with gathered pleats on fabric) 


4- Longue robe blanche en Jersey
4- Long white jersey dress

Robe longue en jersey blanc à fronces, aux manches 3/4, ouverte dans le bas; qui comporte à l'origine une ceinture avec un gros noeud au niveau de la hanche que Marilyn a coupé.
On ne sait pas ce qu'est devenue la robe.

Long dress in white jersey with gathers, 3/4 sleeves, open at the bottom; which originally features a belt with a large knot at the hip that Marilyn has cut.
It is not known what became of the dress.

001-MM_chapman_dress-04 

Marilyn l'a portée 2 fois en 1952:
une séance au Beverly Carlton Hotel, photographiée par Philippe Halsman fin janvier;
une séance dans les studios de la Fox fin septembre

Marilyn wore it twice in 1952:
a session at the Beverly Carlton Hotel, photographed by Philippe Halsman, end of January;
a session in Fox studios at the end of September


5- Longue robe noire en Jersey
5- Long black jersey dress

Robe longue en jersey noire à fronces, identique à la robe blanche; mais qui comporte le noeud de taffetas en soie noire attaché à la hanche.
Sa dernière mise aux enchères: vendue par Julien's le 17/11/2016 au prix de 50 000 Dollars. 

Long black jersey dress with gathers, identical to the white dress; but which features the black silk taffeta bow tied at the hip.
Its last auction: sold by Julien's on 11/17/2016 for 50,000 Dollars.

001-MM_chapman_dress-05 

Marilyn l'a portée 3 fois en 1953:
pour une soirée du magazine Redbook en février;
pour une participation au show radio ABC de Walter Winchell le 13 décembre,
pour une soirée du Los Angeles Press Club du 19 décembre

Marilyn wore it twice in 1953:
for a Redbook magazine party in February;
for a party of the Los Angeles Press Club on December 19


6- Longue robe noire en Jersey
6- Long black jersey dress

001-MM_chapman_dress-06-dress Robe longue en jersey noire à fronces, aux manches 3/4, décolleté dans le dos (en forme de V jusqu'au milieu du dos), avec une sorte de traîne qui retombe dans le dos.
Sa dernière mise aux enchères: vendue par Julien's le 11/04/2014 pour 37 500 Dollars.

Long black jersey dress with gathers, 3/4 sleeves, neckline in the back (V-shaped to the middle of the back), with a sort of train that falls in the back.
Its last auction: sold by Julien's on 04/11/2014 for 37,500 Dollars.

Il n'existe pas de photographies montrant Marilyn porter cette robe.
There are no photographs showing Marilyn wearing this dress.


7- Longue robe de soie ivoire
7- Long ivory silk dress

001-MM_chapman_dress-07-dress  Robe longue en soie de couleur ivoire, au drapé asymétrique, sans manches de forme bustier - et qui comporte une étiquette “Fox 964467", qui indiquerait qu'elle aurait été créée pour le cinéma (les studios de la Fox).  
La robe est aujourd'hui un peu tâchée; sa dernière mise aux enchères: vendue par Julien's le 26/06/2009 pour 12 800 Dollars.

Long ivory-colored silk dress, with asymmetrical drape, sleeveless strapless shape - and which has a "Fox 964467" label, which would indicate that it was created for the cinema (Fox studios).
The dress is a little stained today; its last auction: sold by Julien's on 26/06/2009 for 12,800 Dollars.

Il n'existe pas de photographies montrant Marilyn porter cette robe.
There are no photographs showing Marilyn wearing this dress.


8- Robe noire en Jersey
8- Black jersey dress

Robe en jersey noire à fronces, de forme bustier, la longueur arrive au niveau des tibias; elle comporte un gros noeud de taffetas de soie noire au niveau de la hanche. Marilyn possédait 2 exemplaires de la robe.
Les dernières mises aux enchères: par Christies le 28/10/1999 - la 1ère robe vendue 14 950 Dollars; la 2ème robe vendue 21 850 Dollars.

Black jersey dress with gathers, bustier shape, the length reaches at the level of the shins; it has a large black silk taffeta bow at the hip. Marilyn owned 2 copies of the dress.
The latest auctions: by Christies on 28/10/1999 - the 1st dress sold for 14,950 Dollars; the 2nd dress sold for 21,850 Dollars.

001-MM_chapman_dress-08 

Marilyn l'a portée 1 seule fois en 1953:
pour une soirée privée chez Bob Hope le 16 décembre;

Marilyn wore it only once in 1953:
for a private party at Bob Hope on December 16;


 Robes 4 , 5 , 6 , 7 , 8:  article Les Robes Moulantes à fronces de Ceil Chapman


Les robes bouffantes
Puffy dresses


9- Robe de soie noire
10- Black silk dress

001-MM_chapman_dress-09-dress  Robe en soie noire, sans manches, à larges bretelles, au col et taille froncée, mi-longue (la longueur semble arriver au niveau des tibias).
Sa dernière mise aux enchères: vendue par Christies le 20/09/2001 pour 18 800 Dollars.
page web: “Fine manuscripts” - Lot 123

Black silk dress, sleeveless, with wide straps, with gathered neck and waistline, mid-length (the length seems to reach at the level of the shins).
Its last auction: sold by Christies on 09/20/2001 for 18,800 Dollars.

Il n'existe pas de photographies montrant Marilyn porter cette robe.
There are no photographs showing Marilyn wearing this dress.


10- Robe blanche à pois rouges
10- White dress with red polka dots

Longue robe d'été blanche (au ton ivoire) avec de grands pois rouges, au décolleté de forme carrée et à la jupe large et évasée.
On ne sait pas ce qu'est devenue la robe.

Long white summer dress (in ivory tone) with large red polka dots, square neckline and wide, flared skirt.
It is not known what became of the dress.

001-MM_chapman_dress-10 

Marilyn l'a portée 3 fois entre 1952 et 1953:
en promo à Atlantic City où elle rencontre des femmes militaires le 01/09/1952;
en lecture d'interview avec Louella Parsons fin 1952 ;
pour remettre un trophée de match de base-ball à la Fox courant 1953

Marilyn wore it 3 times between 1952 and 1953:
on promo in Atlantic City where she meets military women on 09/01/1952;
reading an interview with Louella Parsons at the end of 1952;
to present a baseball game trophy to Fox during 1953


Robe 10: article Robe blanche à pois rouges de Ceil Chapman


Les robes au décolleté transparent
Dresses with a transparent neckline


11- Longue robe de cocktail noire en satin
11- Long black satin cocktail dress

Robe longue en soie noire sans manches, au décolleté de dentelle noire à imprimé floral; au retombé en ligne droite (jusqu'aux tibias), avec une doublure en dentelle au-dessus du tissu en satin; et ornée d'une petite traîne frontale en dentelle.
Sa dernière mise aux enchères: vendue par Julien's le 04/06/2005 pour 18 000 Dollars.

Long dress in black silk without sleeves, with black lace neckline with floral print; at the fall in a straight line (up to the shins), with a lace lining above the satin fabric; and adorned with a small front lace train.
Its last auction: sold by Julien's on 06/04/2005 for 18,000 Dollars.

001-MM_chapman_dress-11  

Marilyn l'a portée 1 seule fois en 1958:
pour une soirée privée chez Jimmy McHugh le 09 juillet

Marilyn wore it only once in 1958:
 for a private party at Jimmy McHugh on July 09


 Robe 11 :  article Robe de cocktail en soie noire de Ceil Chapman


12- Robe de soie jaune
12- Yellow silk dress

001-MM_chapman_dress-12-dress  Robe en soie jaune, sans manches, doublée d'une mousseline de soie de même couleur ; avec six bretelles spaghetti et trois nœuds décoratifs au milieu du dos, fermeture à glissière au dos; jupe ample plissée froncée à la taille. Robe qui n'a pas d'étiquette mais ressemble à une création de Chapman.

 A yellow silk dress, sleeveless, overlaid with same-color silk chiffon; six spaghetti straps and three decorative bows on mid back area, back zipper ; full pleated skirt gathered at waist. Dress that has no label but looks like a Chapman design.

La robe est aujourd'hui abîmée: quelques trous parsèment la robe. La robe a été vendue aux enchères deux fois par Julien's:
The dress is today damaged: a few holes dot the dress. The dress was auctioned twice by Julien's:
- le 04/06/2005 - page web: “Property From the Estate of Marilyn Monroe ” - Lot 20
Estimée entre 3 000 et 5 000 Dollars
- le 26/06/2009 - page web: “Julien's Summer Sale 2009” - Lot 730
Vendue 4 062,50 Dollars

Il n'existe pas de photographies montrant Marilyn porter cette robe.
There are no photographs showing Marilyn wearing this dress.


Les robes à sequins brodés
Sequined dresses embroidered


13- Longue robe noire perlée
13- Long black beaded dress

Robe longue noire, qui retombe jusqu'aux chevilles, avec des motifs de serpentines perlées; encolure arrondie devant, échancrée jusqu'à la moitié du dos ; avec de larges bretelles; comporte une ceinture à la taille de même matière que la robe.
Sa dernière mise aux enchères: vendue par Julien's le 26/06/2009 pour 7 500 Dollars.

Long black dress, which falls to the ankles, with beaded serpentine patterns; round neckline in front, scooped up to half of the back; with wide straps; has a belt at the waist of the same material as the dress.
Its last auction: sold by Julien's on 06/26/2009 for 7,500 Dollars.

001-MM_chapman_dress-13 

Marilyn l'a portée 1 seule fois en 1955:
pour une sortie au théâtre à Broadway fin août

Marilyn wore it only once in 1955:
for a theater outing on Broadway at the end of August


 Robe 13 :  article Robe noire serpentine perlée de Ceil Chapman


14- Longue robe aubergine aux perles vermiculaires
14- Long eggplant dress with vermicular pearls

Robe longue de couleur aubergine en crêpe avec de petites perles de clairon aux formes vermiculaires brodées, de fines bretelles, et en coupe droite. Il existe même une petite veste boléro assortie à la robe.
La robe et son boléro sont aussi présentés comme étant des créations du styliste Elgee Bove et ont notamment été exposés en 2016 en Australie.

Long eggplant-colored dress in crepe with small bugle beads in vermicular embroidered shapes, thin straps, and in a straight cut. There is even a small bolero jacket to match the dress.
The dress and its bolero are also presented as being creations of stylist Elgee Bove and were notably exhibited in 2016 in Australia.

001-MM_chapman_dress-14  

Marilyn l'a portée près de 9 fois entre 1952 et 1954:
à une fête du magazine Modern Screen le 03 octobre 1952;
pour une séance photo de Nickolas Murray en 1952;
pour le prix Redbook à l'émission de Jerry Lewis et Dean Martin le 24 février 1953;
à un repas d'anniversaire et une interview au Beverly Hills Hotel le 17 juin 1953;
[Il est possible qu'elle porte la robe noire à l'événement du 17 juin 1953.]

à une réception à l'hôtel Impérial de Tokyo au Japon le 4 février 1954;
pour chanter sur scène en Corée devant les GI's 4 jours durant entre le 16 et le 19 février 1954

Marilyn wore it nearly 9 times between 1952 and 1954:
at a Modern Screen magazine party on October 03, 1952;
for a photo shoot by Nickolas Murray in 1952;
for the Redbook Award at the Jerry Lewis and Dean Martin Show on February 24, 1953;
at a birthday party and interview at the Beverly Hills Hotel on June 17, 1953;
[It is possible that she wore the black dress to the June 17, 1953 event.]

at a reception at the Imperial Hotel in Tokyo, Japan on February 4, 1954;
to sing on stage in Korea in front of the GI's 4 days during between February 16 19, 1954


 15- Longue robe noire aux perles vermiculaires
15- Long black dress with vermicular pearls

001-MM_chapman_dress-15-dress  Robe longue noire en crêpe, identique à la robe aubergine.
La dernière mise aux enchères: par Christies le 28/10/1999, vendue 16 100 Dollars;
elle
appartient aujourd'hui au musée Hollywood Museum qui l'expose et la présente (à tort) comme étant la robe que Marilyn porte en Corée (alors qu'elle portait la robe aubergine !). 

Long black crepe dress, identical to the aubergine dress.
Last auction: by Christies on 28/10/1999, sold for 16,100 Dollars;
it now belongs to the Hollywood Museum, which exhibits it and presents it (wrongly) as being the dress that Marilyn wears in Korea (while she wore the eggplant dress !).


16- Longue robe blanche aux perles vermiculaires
16- Long white dress with vermicular pearls

Robe longue de couleur blanc crème en crêpe, au motif identiques aux précédentes (perles vermiculaires brodées), en coupe droite; sauf que les bretelles sont larges et il semble qu'il a ya de grandes poches sur le devant.
On ne sait pas ce qu'est devenue la robe.

Long creamy white dress in crepe, with the same pattern as the previous ones (vermicular embroidered beads), straight cut; except that the straps are wide and it seems there are large front pockets.
It is not known what became of the dress.

001-MM_chapman_dress-16 

Marilyn l'a portée 1 seule fois en 1957:
pour une sortie au théâtre à Broadway le 18 novembre.

Marilyn wore it only once in 1957
for a theater outing on Broadway on November 18.


17- Longue robe noire aux perles vermiculaires
17- Long black dress with vermicular pearls

001-MM_chapman_dress-17-dress Robe mi-longue noire en crêpe, identique à la robe blanche;
avec aussi de grandes poches sur le devant.
Sa dernière mise aux enchères: vendue par Christies le 28/10/1999 pour 29 900 Dollars.

 Mi-length black crepe dress, identical to the white dress;
with also large front pockets.
Its last auction: sold by Christies on 10/28/1999 for 29,900 Dollars.

Il n'existe pas de photographies montrant Marilyn porter cette robe.
There are no photographs showing Marilyn wearing this dress.


 Robes 14 , 15 , 16 , 17:  article Les Robes de Cocktail brodées de Ceil Chapman


Les robes au décolleté sirène 
Dresses with mermaid neckline


18- Robe bleue claire aux perles vermiculaires
18- Light blue dress with vermicular pearls

001-MM_chapman_dress-18-dress Robe mi-longue bleue pâle en coton,
avec des motifs de sequins opalescents brodés, à l'encolure triangulaire (dîte "sirène").
Sa dernière mise aux enchères: vendue par Christies le 28/10/1999 pour 16 100 Dollars.
page web: The Personal Property of Marilyn Monroe - Lot 129

Mi-legnth pale blue cotton dress,
with embroidered opalescent sequin patterns, at the triangular neckline (called "mermaid").
Its last auction: sold by Christies on 10/28/1999 for 16,100 Dollars.

Il n'existe pas de photographies montrant Marilyn porter cette robe.
There are no photographs showing Marilyn wearing this dress.


19- Robe bleue sirène
19- Blue mermaid dress

001-MM_chapman_dress-19-dressRobe mi-longue de couleur bleue roi, au décolleté sirène et dos nu.
Sa dernière mise aux enchères: vendue par Christies le 28/10/1999 (vendue 63 000 Dollars le lot de 6 robes)
page web: The Personal Property of Marilyn Monroe - Lot 128

Mi-length royal blue dress with mermaid neckline and halter-neck.
Its
last auction: sold by Christies on 10/28/1999 (sold for 63,000 Dollars for the lot of 6 dresses)

Il n'existe pas de photographies montrant Marilyn porter cette robe.
There are no photographs showing Marilyn wearing this dress.


20- Robe rouge sirène
20- Red mermaid dress

001-MM_chapman_dress-20-dress Robe mi-longue rouge au décolleté sirène et dos nu, identique à la bleue.
Sa dernière mise aux enchères: vendue par Christies le 28/10/1999 (vendue 63 000 Dollars le lot de 6 robes)
page web: The Personal Property of Marilyn Monroe - Lot 128

Mi-lenght red dress with mermaid neckline and halter-neck, identical to the blue one. 
Its
last auction: sold by Christies on 10/28/1999 (sold for 63,000 Dollars for the lot of 6 dresses)

Il n'existe pas de photographies montrant Marilyn porter cette robe.
There are no photographs showing Marilyn wearing this dress.


21- Robe noire sirène
20- Black mermaid dress

001-MM_chapman_dress-21-dress   Robe mi-longue en jersey de soie noire au décolleté sirène et dos nu, identique à la rouge et bleue.
Sa dernière mise aux enchères: vendue par Profiles In History le 17/10/2014
page web: Profiles in History: Hollywood 65 - Lot 1997

Mi-length black silk jersey dress with mermaid neckline and halter-neck, identical to the blue and red ones. 
Its
last auction: sold by Christies on 10/28/1999 (sold for 63,000 Dollars for the lot of 6 dresses)

Il n'existe pas de photographies montrant Marilyn porter cette robe.
There are no photographs showing Marilyn wearing this dress.


Marilyn Monroe se rend à l'atelier de Ceil Chapman situé au 530 sur la 7ème avenue de New York, au 4ème étage, tel le montre ce feuillet datant d'environ 1955, où elle y note ses rendez-vous (source: livre Fragments, p 154-155 et 2 feuillets aux enchères Property From The Collection of David Gainsborough-Roberts, The Estate of Lee Strasberg, and Déjà vu - lot 188 du 17/11/2016 vendus 4 480 Dollars); elle y fait des achats : ci-dessous, 11 articles achetés avec 2 pages de factures d'achat du 10 février 1958 pour un montant de 817,75 $ et 3 $ de frais de correspondance (source: feuillet aux enchères Property From The Collection of David Gainsborough-Roberts, The Estate of Lee Strasberg, and Déjà vu - lot 482 du 17/11/2016 vendu 512 Dollars); que l'on retrouve dans les dépenses de son carnet de chèque: la somme de 820,75 $ le 11 février 1958 (source: carnet de chèque aux enchères Icons And Idols - lot 376 du 16/11/2018 vendu 10 240 Dollars)

Marilyn Monroe goes to Ceil Chapman's studio located at 530 on 7th Avenue in New York, at 4th floor, as shown in this sheet dating from around 1955, where she notes her appointments (source: book Fragments, p 154-155 and 2 auction sheets sold for 4,480 Dollars); she makes purchases there : below, 11 items purchased with 2 pages of purchase invoices from February 10, 1958 for $817.75 and $3 messenger charges (source: auction Property From The Collection of David Gainsborough-Roberts, The Estate of Lee Strasberg, and Deja vu - lot 482 from 11/17/2016 sold for 512 Dollars); which can be found in the expenses of her checkbook: the sum of $820.75 on February 11, 1958 (source: checkbook on auction Icons And Idols  - lot 376 of 11/16/2018 sold for 10,240 Dollars)

1950s-note-rendez_vous-auction-2016-11-juliens-from_fragments-1  1958-02-10-invoice_11_items_ceil_chapman-auction-2016-11-juliens  1958-02-11-checkbook_ceil_chapman-auction-2018-11-juliens 


> sur le web
 Biographie:
La bio de Chapman sur 
wikipedia
Bio et étiquettes sur Vintage Fashion Guild
Bio et robe sur FID Museum
article d'une collectionneuse sur Pin Up Girl Style
article du 14 juillet 1975 du The New York Times
Bio et filmographie sur imdb

 Photographies:
Des robes de Chapman sur
The MET Museum
Photos de mode sur le blog Pleasure Photos
Photos sur les sites d'agence Alamy Getty Shutterstock

> livres
Marilyn in Fashion, 2012
Catalogue Christies "The Personal Property of Marilyn Monroe", 1999


All photos are copyright and protected by their respective owners. 
Copyright text by GinieLand.

29 novembre 2012

Dressing - Les Robes de Cocktail brodées de Ceil Chapman

Robe de cocktail aubergine en crêpe
aux fines bretelles
Eggplant Crepe Cocktail Dress
with thin straps

Ceil_Chapman-dress_strass_purple-1954-02-korea-01  

Cette robe a été conçue par la créatrice américaine Ceil Chapman, qui créa des robes de soirées très glamour portées par de nombreuses actrices d'Hollywood. Elle était l'une des créatrices préférées de Marilyn Monroe qui porta plusieurs de ses créations pour des soirées.
Cette robe de cocktail de couleur aubergine / violette est faite en crêpe. Son style simple de robe longue et droite à fines bretelles est agrémenté de sortes de petites lanières brodées avec des perles de clairon ton sur ton à la forme vermiculaire. De petites paillettes sont répandues sur le tissu pour ajouter de l'éclat.
La robe est assortie avec une petite veste boléro à manches longues coordonnée.
Il s'agit d'une tenue de la garde-robe personnelle de Marilyn Monroe qui l'a porté à de nombreuses reprises.

This dress was designed by American designer Ceil Chapman, who created very glamorous evening dresses worn by many Hollywood actresses. She was one of Marilyn Monroe's favorite designers who wore many of her designs for parties.
This eggplant / purple colored cocktail dress is made of crepe. Its simple style of long straight dress with thin straps is embellished with kinds of small thongs embroidered with tone-on-tone bugle beads in a vermicular shape. Small sequins are spread over the fabric to add sparkle.
The dress has a matching long sleeved, small bolero-length jacket.
This is an outfit from Marilyn Monroe's personal wardrobe who has worn it many times:


Marilyn apparaît publiquement avec cette tenue -qu'elle porte avec le boléro- la première fois le 3 octobre 1952 pour la fête organisée par le magazine Modern Screen, qu'elle accessoirise avec de petites boucles d'oeilles en diamants.
Marilyn appears publicly with this outfit - which she wears with the bolero - for the first time on October 3, 1952 for the party organized by Modern Screen magazine, which she accessorizes with small diamond eye rings.

Ceil_Chapman-dress_strass_purple-1952-10-03-photoplay 


 Toujours en 1952, Marilyn porte à nouveau la robe assortie du boléro, pour une séance photos en studio du photographe Nickolas Muray, qui fera la couverture du magazine Redbook de mars 1953.
Also in 1952, Marilyn wears the dress matched with the bolero again, for a photo shoot in the studio of photographer Nickolas Muray, who will be on the cover of Redbook magazine in March 1953.

Ceil_Chapman-dress_strass_purple-1952-murray-1953-03-redbook 


L'année suivante, Marilyn porte à nouveau l'ensemble robe - boléro le 24 février 1953 pour la remise du prix Redbook, où Marilyn est élue "La meilleure jeune personnalité du Box Office" de l'année 1952, et dont l'événement est diffusé dans le cadre de l'émission de télévision "The Martin and Lewis Show" où Marilyn joue un sketch avec Dean Martin et Jerry Lewis.
The following year, Marilyn wears the dress - bolero ensemble again on February 24, 1953 for the presentation of the Redbook prize, where Marilyn is elected "The best young personality of the Box Office" of the year 1952, and whose event is broadcast as part of the television show "The Martin and Lewis Show" where Marilyn performs a sketch with Dean Martin and Jerry Lewis.

Ceil_Chapman-dress_strass_purple-1953-02-24-redbook 


Puis, Marilyn est à nouveau vêtue de la robe le 17 juin 1953 au dîner d'anniversaire de l'acteur Charles Coburn, au Beverly Hills Hotel, en compagnie de Jane Rusell, ses partenaires du film Les hommes préfèrent les blondes. Pour cette soirée, Marilyn accessoirise sa tenue en portant de longs gants blancs.
Then, Marilyn is wearing the dress again on June 17, 1953 at the birthday dinner of actor Charles Coburn, at the Beverly Hills Hotel, in the company of Jane Rusell, her partners from the film Gentlemen prefer blondes. For this evening, Marilyn accessorizes her outfit by wearing long white gloves.

Ceil_Chapman-dress_strass_purple-1953-06-17-beverly_hills_hotel-Masquer_Rib_Roast_Dinner-01 

Après la soirée, Marilyn rejoint le journaliste Earl Wilson et sa femme dans une chambre à l'étage pour une interview accompagnée d'une session photos
After the dinner, Marilyn joins journalist Earl Wilson and his wife in an upstairs bedroom for an interview accompanied by a photo session.

Ceil_Chapman-dress_strass_purple-1953-06-17-beverly_hills_hotel-interview 


Enfin, c'est cette tenue que Marilyn décide d'emmener dans ses bagages lors de sa lune de miel asiatique avec Joe DiMaggio.
Finally, this is this outfit that Marilyn decides to take in her luggage during her Asian honeymoon with Joe DiMaggio.

Marilyn porte d'abord la robe le 04 février 1954 à une réception organisée à l'Imperial Hotel de Tokyo en l'honneur de la venue de Marilyn et Joe. Marilyn porte la robe avec le boléro fermé par une petite attache dans le haut, au niveau du décolleté.
Marilyn first wears the dress on February 04, 1954 at a reception organized at the Imperial Hotel in Tokyo in honor of the coming of Marilyn and Joe. Marilyn wears the dress with the bolero closed by a small tie at the top, at the neckline.

Ceil_Chapman-dress_strass_purple-1954-02-04-japon-01 

Mais surtout, cette robe sera sa tenue de scène lorsqu'elle se produit devant les soldats américains en Corée entre le 16 et le 19 février 1954, bien que les températures étaient très basses. Elle a choisi cette robe, qu'elle ne porte jamais avec le boléro lors de ses prestations scéniques, car elle souhaite que les soldats puissent voir sa peau. Elle racontera: "Le sommet de ma vie fut de chanter là-bas pour les soldats. J'étais sur une scène en plein air. Il faisait froid, mais je vous jure que je ne m'étais jamais sentie aussi bien."
Comme la presse mondiale a relayé l'événement de la tournée en Corée, il s'agit alors de la robe de Chapman la plus connue.

- Sur scène: Marilyn porte la robe seule -
- On stage: Marilyn wears only the dress -
Ceil_Chapman-dress_strass_purple-1954-02-korea-dress_purple-stage-col-01 

But above all, this dress will be her stage outfit when she performs for American soldiers in Korea between February 16 and 19, 1954, although the temperatures were very low. She chooses this dress, which she never wears with the bolero during her stage performances, because she wants the soldiers to be able to see her skin. She will relate: "The peak of my life was singing there for the soldiers. I was on an outdoor stage. It was cold, but I swear to you I have never felt so good."
As the world press covered the event of the tour in Korea, this is Chapman's most famous dress.

Ceil_Chapman-dress_strass_purple-1954-02-korea-bolero-color-01 
- Dans les coulisses, elle porte le boléro assorti -
- Behind the scenes, she wears the matching bolero -
Ceil_Chapman-dress_strass_purple-1954-02-korea-bolero-wb-01  


Un autre couturier ?
Another Fashion Designer ?

En 2016, l'exposition consacrée à Marilyn Monroe à la gallerie Bendigo Art en Australie (du 05/03 au 10/07/2016), présente la robe et son boléro, propriété d'un collectionneur privé australien [Page web: Bendigo Art Gallery
L'ensemble robe-boléro est alors présenté comme étant une création du designer Elgee Bove. Si son nom est cité dans la presse d'époque comme étant l'un des couturiers qui habille -entre autres- Marilyn Monroe ( voir sujet sur Elgee Bove via le forum ES ); il existe très peu d'information sur les créations de ce couturier et on ne lui connait pas de vêtements portés par Marilyn crédités sous son nom (à travers les expositions et ventes aux enchères); mais son nom est cité à plusieurs reprises dans la presse d'époque, et notamment dans un article de Dorothy Killgallen du 27 août 1955 qui en parlant de Bove, cite "la robe de cocktail pourpre de Marilyn en Corée".

 In 2016, the exhibition dedicated to Marilyn Monroe at the Bendigo Art Gallery in Australia (from 05/03 to 10/07/2016), presents the dress and its bolero, property of a private Australian collector.
The dress-bolero set is then presented as being a creation of designer Elgee Bove. If his name is mentioned in the press of the Marilyn's era as being one of the designers who dresses - among others - Marilyn Monroe (see subject on Elgee Bove via the forum ES); there is very little information on the creations of this designer and any clothes aren't known as beign worn by Marilyn credited under his name (through exhibitions and auctions); but his name is quoted several times in the press of Marilyn's era, and in particular in an article by Dorothy Killgallen of August 27, 1955 who, speaking of Bove, quotes "Marilyn's purple cocktail dress for Korea".

exposition Bendigo Art Gallery, 2016
Ceil_Chapman-dress_crepe_vermicular_straps_thin-EGGPLANT-exhib-2016-bendigo_art_gallery-1  Ceil_Chapman-dress_crepe_vermicular_straps_thin-EGGPLANT-exhib-2016-bendigo_art_gallery-2 


Robe de cocktail noire en crêpe
aux fines bretelles

Black Crepe Cocktail Dress
with thin straps

Marilyn adorait tellement cette robe, qu'elle en avait acheté une autre de Ceil Chapman, de couleur noire, copie conforme de la robe aubergine.
Marilyn adored this dress so much that she had bought another one by Ceil Chapman, in black color, an exact copy of the aubergine dress.

L'après Marilyn
After Marilyn

La robe noire vendue aux enchères
The black dress sold in auction

Ceil_Chapman-dress_strass_black-dress-1999-christies-3- par Christies (la célèbre vente des 27 et 28 octobre 1999 à New York)
Page web: “The Personal Property of Marilyn Monroe” - Lot 12
Description: A BLACK SEQUINNED DRESS - A full-length evening dress, believed to have been worn in February 1954 while singing to over 10,000 soldiers stationed in Korea during the war. The black silk crepe evening dress is by Ceil Chapman, designed with a vermicular pattern of black bugle beads. While the dress is floor length, it appears that the hem was raised to three-quarter length, held in place with loose stitches and gaffer tape. Not since President Eisenhower's pre-inaugural visit had there been such a turn-out and reception as when Marilyn wowed the troops.

Estimée entre et 30 000 et 50 000 Dollars,
la robe fut vendue 16 100 Dollars

pages catalogue CHRISTIES New York
"The Personal Property of Marilyn Monroe"

Ceil_Chapman-dress_strass_purple-dress-1999-christies-1  Ceil_Chapman-dress_strass_purple-dress-1999-christies-2  

La robe noire se trouve aujourd'hui au Hollywood Museum (un musée à Hollywood consacré au cinéma, dont un étage est réservé à Marilyn Monroe).
The black dress is now in the Hollywood Museum (a museum in Hollywood devoted to cinema, one floor of which is reserved for Marilyn Monroe).

Hollywood Museum, 1660 N. Highland Avenue, at Hollywood Blvd
(> Web: article
thehollywoodmuseum.com)

Ceil_Chapman-dress_strass_black-dress-hollywood_museum-1-2  Ceil_Chapman-dress_strass_black-dress-hollywood_museum-2013-exhibit-1  Ceil_Chapman-dress_strass_black-dress-hollywood_museum-2-1 
Ceil_Chapman-dress_strass_black-dress-hollywood_museum-2015-exhibit-1 


La Robe portée par d'autres
The Dress worn by others


L'actrice Loni Anderson à l'inauguration de l'exposition "Marilyn Remembered" du Hollywood Museum le 01er juin 2010, porte ici la robe noire; extrait interview accordée à Fox News :
Fox News : En parlant du Hollywood Museum, vous portiez la robe de Marilyn Monroe, qui est exposée. Quelle en est l'histoire ?
Anderson : Lorsque le musée l'a obtenue, [la présidente et fondatrice] Donelle Dadigan m'a demandée si j'envisagerais de porter la robe. Et j'ai dit : "Oh mon Dieu, pourrais-je ? Je serai là dans une minute !" Et quand j'ai découvert que la robe n'avait été portée par personne depuis Marilyn Monroe, eh bien, ça m'a donné des frissons. Mais ensuite j'ai pensé: "Je ne sais pas si nous sommes bâties de la même manière." C'est à ce moment-là qu'on m'a dit : "Cela n'a pas d'importance. Elle n'a jamais mis de fermeture éclair dans ses robes parce qu'elle fluctuait tellement dans son poids qu'elle était juste cousue dedans." Elle porta cette robe pour une tournée USO juste après son mariage avec Joe DiMaggio. Et il était tellement contrarié par la robe sexy. Je veux dire, elle était juste la chose la plus sexy au monde. Alors quand j'ai mis la robe, ça m'a frappé que Marilyn Monroe l'ait déjà portée. En la passant sur ma peau, j'ai juste ressenti un picotement. Je me souviens qu'avant le tournage, j'étudiais les photos. Elle avait ce sourire bouche bée avec ces lèvres. Et j'ai vraiment travaillé là-dessus quand j'ai porté la robe. Je me souviens que tous les paparazzi étaient là et prenaient juste des photos. C'était effrayant. Mais c'était une expérience que je n'oublierai jamais.

Ceil_Chapman-dress_strass_black-dress-loni_anderson-2010-06-01-hollywood_museum_exhibit-1  Ceil_Chapman-dress_strass_black-dress-loni_anderson-2010-06-01-hollywood_museum_exhibit-2  Ceil_Chapman-dress_strass_black-dress-loni_anderson-2010-06-01-hollywood_museum_exhibit-3 

Actress Loni Anderson at the opening of the Hollywood Museum's "Marilyn Remembered" exhibition on June 01, 2010, here wearing the black dress; excerpt from an interview with Fox News:
Fox News: Speaking of The Hollywood Museum, you wore Marilyn Monroe’s gown, which is on display. What’s the story behind that?
Anderson: When the museum obtained it, [president and founder] Donelle Dadigan asked me if I would consider wearing the dress. And I said, "Oh my gosh, would I? I’ll be there in a minute!" And when I found out that the dress had not be worn by anyone since Marilyn Monroe, well, that just gave me chills. But then I thought, "I don’t know if we’re built alike." That’s when I was told, "It doesn’t matter. She never put a zipper in her dresses because she fluctuated in her weight so much that she was just sewn into it." She wore this dress for a USO tour right after she married Joe DiMaggio. And he was so upset about how sexy the dress was. I mean, she was just the sexiest thing in the world. So when I put the dress on, it did hit me that Marilyn Monroe once wore this. As it went over my skin, I just felt a tingle. I remember before the shoot, I studied the photos. She had this open-mouth smile with those lips. And I really worked on that when I wore the dress. I remember all the paparazzi were there and just taking photos. It felt spooky. But it was an experience that I’ll never forget.


L'actrice Chrystee Pharris à l'inauguration de l'exposition "Marilyn Monroe Missing Moments" du Hollywood Museum le 27 mai 2015, porte ici la robe noire.

Actress Chrystee Pharris at the opening of the Hollywood Museum's 'Marilyn Monroe Missing Moments' exhibit on May 27, 2015, here wearing the black dress.

Ceil_Chapman-dress_crepe_vermicular_straps_thin-BLACK-Chrystee_Pharris-2015-05-27-hollywood_museum-1  Ceil_Chapman-dress_crepe_vermicular_straps_thin-BLACK-Chrystee_Pharris-2015-05-27-hollywood_museum-3  Ceil_Chapman-dress_crepe_vermicular_straps_thin-BLACK-Chrystee_Pharris-2015-05-27-hollywood_museum-2  


La chanteuse Mariah Carey, admiratrice de Marilyn Monroe, possèderait une réplique de la robe mais de couleur chocolat.
Dans son clip vidéo de sa chanson "I still believe" en 1998, elle reproduit la venue de Marilyn en Corée; Mariah apparaît ainsi dans deux tenues: cheveux attachés, en chemisier kaki et pantalon noir où elle feint de descendre de l'avion en saluant des soldats; et dans une robe moulante à fines bretelles de couleur aubergine foncée, avec quelques strass sur le tissu où elle chante sur scène devant des soldats. La robe est cependant différente de celle portée par Marilyn: le décolleté de la robe de Mariah est en forme de coeur, et il n'y a pas de broderie sur le tissu.

The singer Mariah Carey, admirer of Marilyn Monroe, would have a replica of the dress but of chocolate color.
In her video of her song "I still believe" in 1998, she reproduces Marilyn's coming to Korea; Mariah thus appears in two outfits: tied up hair, in a khaki blouse and black pants where she pretends to get off the plane while greeting the soldiers; and in a tight dress with thin straps of dark aubergine color, with some rhinestones on the fabric where she sings on stage in front of the soldiers. The dress is however different from the one worn by Marilyn: the neckline of Mariah's dress is heart-shaped, and there is no embroidery on the fabric.

Ceil_Chapman-dress_strass_purple-style-mariah_carey-1998-i_still_believe 


Robe de cocktail blanche en crêpe
aux larges bretelles

White Crepe Cocktail Dress
with wide straps

Robe de cocktail de couleur blanche crème avec des lanières vermiculaires brodées et de petites paillettes de perles répandues sur le tissu pour ajouter de l'éclat; mais les bretelles sont plus larges que les robes aubergine et noire de Chapman. 
Marilyn porte la robe le 18 novembre 1957, où elle assiste, accompagnée de son mari Arthur Miller, à la représentation théâtrale de la pièce "Conversation Piece". Elle porte la robe avec des gants mi-longs (jusqu'au coude) en satin blanc, ce qui apporte de l'élégance à la tenue.

Cream white cocktail dress with embroidered vermicular straps and small beaded sequins scattered over the fabric to add sparkle; but the straps are wider than Chapman's eggplant and black dresses.
Marilyn wears the dress on November 18, 1957, where she attends, accompanied by her husband Arthur Miller, the theatrical performance of the play "Conversation Piece". She wears the dress with mid-length gloves (up to the elbow) in white satin, which brings elegance to the outfit.

Ceil_Chapman-dress_strass_white-1957-11-18-ny 


Robe de cocktail noire en crêpe
aux larges bretelles

Black Crepe Cocktail Dress
with wide straps

Ceil_Chapman-dress_strass_black-1999-christiesRobe identique à la blanche portée en 1957, mais de couleur noire et avec de grandes poches sur le devant.
Dress identical to the white one worn in 1957, but black in color and with large front pockets.

L'après Marilyn
After Marilyn

La robe noire vendue aux enchères
The black dress sold in auction

- par Christies (la célèbre vente des 27 et 28 octobre 1999 à New York)
Page web: “The Personal Property of Marilyn Monroe” - Lot 194
Estimée entre et 4 000 et 6 000 Dollars,
la robe fut vendue 29 900 Dollars
Description: A SILK CREPE DRESS - The three-quarter length dress of black silk crepe decorated with a vermicular pattern of black bugle beads, with front slit pockets, labeled Ceil Chapman.


Même style
Des robes aux lanières vermiculaires brodées
Same style
Dresses with embroidered vermicular thongs

1952 - La robe de William Travilla
que Marilyn porte dans Les hommes préfèrent les blondes
Robe de couleur violette, au tissu fait de petites lanières brodées
avec son petit boléro aux manches longues assorti
mais avec un long tissu de satin qui retombe en biais

1952 - The William Travilla's dress
that Marilyn wears in Gentlemen prefer blondes
Purple dress, fabric made of small embroidered thongs
with its matching small long-sleeved bolero
but with a long satin fabric that falls at an angle

Ceil_Chapman-dress_strass_purple-mm-same_style-gpb 

*  *  *  *  *  *  *  *  *  *

1953- La robe blanche que Marilyn porte pour une séance photo
du photographe Carlyle Blackwell 
Robe bleue clair au tissu fait de lanières brodées,
mais avec des bretelles et contour du décolleté métallique

1953- The white dress Marilyn wears for a photo shoot
by photographer Carlyle Blackwell
Light blue dress with fabric made of embroidered thongs,
but with straps and contour of the metallic neckline

Ceil_Chapman-dress_strass_purple-mm-same_style-1953-carlyle  

*  *  *  *  *  *  *  *  *  *

1953 - La robe de William Travilla
que Marilyn porte dans Comment épouser un millionnaire
Robe blanche avec le motif des petites lanières brodées
mais au retombé evasé dans le bas

1952 - The William Travilla's dress
that Marilyn wears in How to marry a millionaire
White dress with the pattern of small embroidered thongs
but the fall flared at the bottom

Ceil_Chapman-dress_strass_purple-mm-same_style-htm 

*  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *

Ceil_Chapman-dress_crepe_vermicular_straps_thin-same_style-jayne-1956-a 
Jayne Mansfield porte une robe bustier aux mêmes motifs en 1956
Jayne Mansfield wears a strapless dress with the same patterns in 1956
Ceil_Chapman-dress_crepe_vermicular_straps_thin-same_style-jayne-1956 

*  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *

L'actrice Cleo Moore (avec Robert Francis)
Actress Cleo Moore (with Robert Francis)
Ceil_Chapman-dress_crepe_vermicular_straps_thin-same_style-Cleo_Moore-1946-a 


> sources:
Le livre Marilyn in Fashion 


All photos are copyright and protected by their respective owners. 
Copyright text by GinieLand.

Enregistrer

30 août 2011

Du 16 au 19/02/1954 Tournée en Corée

Pourquoi cette tournée?
Il existe plusieurs versions sur les raisons qui auraient poussé Marilyn Monroe à partir se produire en Corée, pour chanter et rencontrer les soldats américains postés là-bas.
Marilyn avait parlé d'un marine, plusieurs semaines avant de s'envoler pour l'Asie. Elle aurait raconté à ses proches qu'un soldat, fraîchement revenu de Corée, était venu la voir chez elle pour lui dire combien le cinéma comptait pour les hommes en service là-bas. Marilyn aurait été touchée par le témoignage de ce soldat, qui s'était mis à pleurer devant elle.
1/ Selon Sydney Skolsky, Marilyn avait donc déjà formé le projet de cette visite bien avant de partir pour le Japon. Bien que Joe DiMaggio aurait désapprouvé, Marilyn n'avait pas tenu compte de son avis.
2/ Marilyn aurait ainsi affirmé à son agent Charles Feldman, son désir d'aller en Corée. Et pour Charles Feldman, cette tournée en Corée représentait un gros avantage. Marilyn venant d'être suspendue par la Fox pour avoir refusé de tourner un film, son agent pouvait d'une part, commencer les négociations avec Zanuck sans les contestations de Marilyn pendant son absence. Et d'autre part, l'idée de faire une tournée en Corée fut suggérée, pour remonter le moral des GI's postés là-bas, bien que la guerre était finie depuis plus de six mois. Ainsi, selon Feldman, cette tournée serait donc une formidable publicité pour l'image médiatique de Marilyn. Et la Fox aurait ainsi eu du mal à attaquer Marilyn dans la presse, au moment où elle se produisait sur scène, chantant et dansant pour les soldats.  
3/ D'après Marilyn, c'est un général présent lors du vol du couple entre Hawaï et Tokyo, qui lui suggéra cette idée. Et Joe DiMaggio n'aurait fait aucune objection.
4/ C'est pendant que le couple visitait le Japon, qu'un officier de l'armée américaine suggéra l'idée que, pour le moral des troupes, Marilyn aille divertir les soldats engagés en Corée. Comme Joe avait un agenda plutôt chargé et que Marilyn s'ennuyait ferme, elle y consentit en dépit des objections de son mari. 

1954_02_korea_dress_purple_inside_band_01_1Avant de s'envoler pour la Corée du Sud, elle répéta pendant une semaine avec les musiciens de l'orchestre Anything Goes, installé à Osaka, au Japon. L'orchestre du Anything Goes passa la semaine suivante à sillonner la Corée du Sud et donna 23 concerts. Marilyn chanta plusieurs chansons en live devant les troupes: Bye Bye Baby et Diamonds are a girls' best friend, exécutant une danse à la fin du numéro. Le titre Do it again fut transformé en Kiss me again, afin de ne pas trop provoquer l'hystérie des soldats, la chanson originale étant bien trop suggestive ! Car les boys lui vouaient une grande admiration, affichant ses posters sur les murs du campement de leur base. La presse militaire Stars and Stripes publiait d'ailleurs régulièrement des photos de Marilyn.

Une tournée de quatre jours
1954_02_18_korea_2nd_division_bulldozer_bowl_060_1Le froid et la pluie ne feront pas peur à Marilyn, qui portait une fine robe de cocktail à paillettes pour ses prestations scéniques (du designer Elgee Boove ou Ceil Chapman, selon les sources). Elle racontera: "Le sommet de ma vie fut de chanter là-bas pour les soldats. J'étais sur une scène en plein air. Il faisait froid, mais je vous jure que je ne m'étais jamais sentie aussi bien."
Marilyn s'amusa donc énormément: "Pour la première fois de ma vie, j'ai le sentiment d'appartenir à une communauté, et que les gens qui me regardaient, m'aimaient et m'acceptaient... Pour la première fois, je me suis sentie une star de cinéma.
Elle s'enflammait et tourbillonnait devant le déchaînement qu'elle provoquait des foules de soldats qui venaient l'acclamer. Marilyn racontera à Amy Greene que son voyage en Corée l'avait guéri de sa terreur de la foule: "Jamais, auparavant, je ne m'étais sentie une star en moi-même. C'était terrible: partout où je baissais les yeux, je voyais un type qui me souriait."
Sur les quatre jours passés là-bas, plus de 13 000 hommes sont venus l'acclamer.
Joe DiMaggio, qui avait suivi les déplacements de sa jeune épouse dans les actualités à la télévision japonaise, n'était quand à lui, pas du tout enthousiasmé. Leurs conversations téléphoniques étaient d'ailleurs souvent tendues. Quelques semaines plus tard, après leur retour en Californie, en la présence de Sydney Skolsky, Marilyn évoquera, d'une manière très animée, ce séjour en Corée et s'adressera à Joe:
-"Joe, tu ne peux pas imaginer ce que c'est ! Tu as déjà vu 10 000 personnes se lever pour t'applaudir ?!"
-"Non, 75 000", répondit-il séchement en faisant référence à ses exploits sportifs au Yankee Stadium.
Skolsky raconte alors que Marilyn ne savait plus du tout où se mettre, tant elle avait honte !

>> Extrait video où Marilyn parle de la Corée


Mardi 16 février 1954

1954_02_16_1_itami_airport_depart_011_1Le 16 février, Marilyn Monroe et Jean O'Doul s'envolent pour la Corée du Sud, destination Séoul, la capitale. Sur le tarmac de l'aéroport japonais d'Itami, leurs époux respectifs -Joe DiMaggio et Lefty O'Doul- viennent leur dire au revoir.
Marilyn porte déjà une tenue kaki de l'armée, avec un blouson au col de fourrure, des rangers hautes aux pieds et un foulard blanc sur la tête pour protéger ses oreilles contre le froid.

1954_02_16_2_seoul_1_base_K16_arrive_013_1A son arrivée à la Seoul City Airbase, où est postée la base K16, Marilyn reçoit un acceuil triomphant: quelques journalistes, vidéastes et photographes sont présents, mais surtout, des centaines de soldats et officiers l'acclamèrent. Toujours vêtue d'une tenue de l'armée de couleur kaki, Marilyn a ôté le blouson, qu'elle porte à l'épaule et n'a plus de foulard sur la tête. Elle sourit sans cesse et se prête au jeu des salutations et des poses photos.

1954_02_16_3_seoul_base_K16_helico_020_1Après avoir discuté avec quelques soldats et répondu à des interviews, en posant devant les caméras présentes, elle visite rapidement la base. Puis elle est ensuite transférée par hélicopter qui l'emmène à travers le froid et les montagnes, où la First Marine Division est postée. Elle demande au pilote de voler au-dessus de la base, où l'attendent des milliers de soldats. Arrivée à la base, après sa descente d'hélicoper, elle discute avec des officiers et pose en photo avec eux.

1954_02_16_4_base_1st_marine_division_stage_012_by_dave_cicero_1Elle part ensuite se changer derrière le rideau de toile d'une loge de fortune installée dans une tente pour apparaître dans une robe scintillante et moulante à fine bretelles. Il s'agit de sa tenue de scène pour tous les concerts qu'elle donnera en Corée du Sud. Malgré le froid rude, ses chevilles, épaules et bras sont dénudés. Elle porte aussi de petites chaussures dorées à talons ouvertes, laissant ses doigts de pieds, aux ongles vernis rouge, à l'air. Plus de 3000 soldats, emmitouflés dans des parkas et chapeaux à fourrures pour certains, l'attendent depuis un moment et lorsqu'elle apparaît sur la scène, tous l'acclament. C'est un triomphe pour Marilyn qui adorait alors le pouvoir qu'elle avait sur les hommes et lorsqu'elle ressentait ce pouvoir, tout sentiment d'insécurité disparaissait. 

 >> Video 1 de Marilyn à Seoul et à la 1st Division

>> Video 2 de Marilyn à Seoul et à la 1st Division (News USA)

1954_02_16_5_on_7th_infantery_division_stage_020_1Elle se rend ensuite à la base de la 7th Infantery où elle donne un concert en début de soirée. Le concert a lieu cette fois-ci dans une grande tente contenant une partie scène sur estrade. Marilyn porte à son arrivée une veste scintillante assortie à sa robe, qu'elle ôte pour chanter. Le public est enthousiaste.
Témoignage de John T. Jones, un soldat de la 7th Infantery qui assista au concert: "Marilyn se donnait à fond pour les troupes. Pendant que les avions passaient au-dessus de nous pour voler vers le nord, elle chantait, dansait et plaisantait avec les soldats. Les gards adoraient ça et l'applaudirent longuement. Après le spectacle, certains montèrent sur la scène, et leur donna des autographes et des photos. Je connaissais Marilyn parce qu'elle passait à la radio le soir, sur le réseau des Forces armées. Nous adorions cette fille, et nous n'aimions pas quand la presse en disait du mal."

1954_02_16_5_after_perform_7th_infantery_division_1_1Ce soir là, à la base de la 7th Infantery, elle est l'invité d'honneur à un dîner tenu par 55 officiers. Marilyn porte une robe en laine rouge et noir (en fait, une robe qu'elle porte dans le film Les hommes préfèrent les blondes). Une conversation téléphonique entre Marilyn et son époux Joe DiMaggio, resté au Japon, fut interceptée par les transmetteurs et diffusée publiquement sur les haut-parleurs! Après avoir parlé d'une manière enjouée de ses prestations, Marilyn demande:
-"Joe, tu m'aimes encore ? Est-ce que je te manque ?
-Un long silence se fit entendre, puis Joe répondit tout de même "Oui". Mais, détestant le fait d'avoir été ridiculisé, il se montra ensuite très tendu.

A chaque étape de la tournée, Marilyn était invitée au mess des officiers pour bénéficier d'un traitement de VIP. La première fois qu'on essaya de l'y escorter, elle désigna l'orchestre Anything Goes qui l'accompagnait sur scène, et dit: "Je n'irai pas au mess des officiers sans mes gars. Là où je vais, ils viennent aussi."


  Mercredi 17 février 1954 

1954_02_16_5_on_7th_infantery_division_bonhams_auction_080Le lendemain matin, elle quitte la base de la 7th infantery. Marilyn et Jean O'Doul ont passé la nuit dans une tente VIP, où les soldats s'empresseront d'afficher un panneau "Marilyn slept here - 16 february 1954" devant la tente. Marilyn a alors changé de tenue: bien qu'elle porte toujours aux pieds rangers hautes et un pantalon kaki, elle a enfilé un pull noir sous un blouson de l'armée, au col de fourrure, qu'elle laisse pourtant ouvert. Elle quitte la base, escortée par des officiers.

1954_02_17_korea_3rd_infrantry_with_GIs_010_by_walt_durrell_1Elle se rend à la base de la 3rd Infantery Division où, dès son arrivée, elle est chaleureusement acceuillie par les soldats. Elle pose devant les photographes, amateurs comme professionnels, enlaçant ses bras autour des épaules des GIs, sourires aux lèvres, très heureux de rencontrer de près -et de toucher- cette star de cinéma d'Hollywood qu'ils adorent. Tous veulent une photo, puisqu'ils ont apporté leur appareil, enroulé autour de leur cou. Le froid commence à se faire ressentir pour Marilyn, car elle prend soin de fermer son blouson jusqu'au cou.

1954_02_17_korea_3rd_infrantry_stage_out_012_1Elle se produit ensuite sur scène, devant le régiment de la 3rd Infantery. La scène est haute et soigneusement décorée par des filets et cordages kaki devant l'estrade. En fond de scène, on y retrouve le logo rayé bleu et blanc avec le nom du régiment. Après son tour de chant, Marilyn laisse le public s'approcher, distribuant même des photographies dédicacées. Les soldats qui l'approchent de près, la dévisagent des pieds à la tête. Marilyn est heureuse de cet acceuil.

>> Video en couleur de Marilyn sur scène devant la 3rd Infantery

>> captures à la 3rd Infantery Division
1954_korea_cap_Marilyn_20Monroe10 1954_korea_cap_Marilyn_20Monroe13 1954_korea_cap_Marilyn_20Monroe11
1954_korea_cap_Marilyn_20Monroe9 1954_korea_cap_Marilyn_20Monroe12 1954_korea_cap_Marilyn_20Monroe8

1954_02_17_korea_grenadier_palace_stage_021_3Puis elle se rend à la base du 160th Infantery Regiment, surnommée Grenadier Palace et renommée "Monroe Valley" pour l'occasion. Il pleut abondamment pendant que Marilyn chante et danse sur scène, vêtue de sa petite robe à paillettes. Et bien que la scène soit bien abritée, Marilyn chante au bord de l'estrade, sur la partie non abritée par la pluie, sans glisser sur le sol composé de planches de bois. Et il en faut plus aussi pour décourager les soldats qui l'attendent depuis des heures. Malgré le froid et la pluie, Marilyn et son public prennent du plaisir.

1954_02_17_korea_grenadier_palace_tank_021_1Marilyn fait ensuite une visite de la base, hissée en haut d'un tank de l'armée.
Témoignage de Edward J. Barrus, un soldat qui se souvient avoir dû faire une longue route sur une piste poussiéreuse pour l'admirer: "Quand on est arrivé à destination, on a essayé de se faire beau, au cas où elle nous aurait demandé de monter sur scène avec elle... On était vraiment des rêveurs ! Il y avait d'autres filles qui chantaient et dansaient. Elles étaient bien, mais c'était Marilyn que nous étions venus voir. Elle apparut soudain, dans un tank. Je ne lui reproche pas: c'était ce qu'il y avait de plus sûr. Elle sortit du tank et nous la vîmes de dos. Tous les GIs criaient. On ne ne souciait pas qu'elle sache ou non chanter. Nous voulions juste être là pour la regarder. Elle était magnifique. J'ai pensé que j'avais eu raison de m'enrôler pour trois ans, même si j'étais au qurantième rang."

1954_02_17_stage_out_by_david_geary_02Elle se produit encore sur scène en extérieur, dans une autre base ce jour là, en prenant toujours le temps de faire un petit tour de visite de la base où elle se trouve, afin d'aller à la rencontre des officiers, colonnels et soldats sur place. Le transfert d'une base à l'autre s'effectue en hélicopter, où Marilyn arrive toujours vêtue d'un pantalon et d'un blouson de l'armée. Elle serre beaucoup de mains et signe multitudes d'autographes. Elle pose aussi toujours de bon coeur pour les innombrables soldats photographes d'un jour.

1954_02_17_korea_25th_division_honour_010_by_walt_durell_1Elle part ensuite terminer la journée à la base de la 25th Marine Division. Le régiment lui remet un prix spécial, sous forme de certificat, la déclarant "Membre d'honneur de la 25ème Division". Et le sergant Guy Morgan lui remet une large écharpe en satin avec le logo de leur régiment.
Puis Marilyn tape dans une batte de Baseball, le sport de son mari Joe DiMaggio, avec la complicité de joueurs sud-coréens, vêtus du fameux ensemble à rayures représentatifs de ce sport si populaire pour les américains.
En début de soirée, elle se produit sur scène avec son orchestre, qui a lieu à l'abri, dans une grande tente.


Jeudi 18 février 1954

1954_02_18_korea_45th_division_kaki_jeep_011_1Le troisième jour, Marilyn se rend à la base de la 45th Division. Après son arrivée, on l'emmène faire un tour de la base en jeep. Marilyn est accompagnée de trois officiers, emmitoufflés dans leur parka bien chaud et casquette de fourrure. Tandis que Marilyn, dans sa tenue ensemble kaki; elle ne porte, cette fois-ci, pas de blouson. A force de braver ce froid sans se couvrir pleinement, elle attrapera la fièvre et un début de pneumonie à son retour au Japon. Les soldats, nombreux à s'être déplacés, s'agglutinent autour de Marilyn, pour tenter de l'apercevoir, de lui parler, d'obtenir un autographe et de prendre une photographie.
Elle se produit ensuite sur scène. L'estrade est plutôt courte, peu haute et Marilyn est placée au bord, ce qui la rapproche davantage du public masculin.

1954_02_18_korea_2nd_division_army_jacket_022_1Après, Marilyn se rend à la base de la 2nd Division. Les officiers l'emmènent faire une visite de la base en jeep. Marilyn reste debout dans la jeep, pour saluer les nombreux soldats regroupés autour du véhicule. Elle est ensuite escortée pour une ballade à pied, sur le sol enneigé. Marilyn garde le sourire en toute circonstance et n'hésite pas à aller à la rencontre des soldats, plaisantant avec eux et posant avec entrain pour les photos.

1954_02_18_korea_2nd_division_NCOclub_by_walt_durrell_1Elle est ensuite invitée par les officiers du NCO Club de la 2nd Division pour prendre un goûter. Au menu: gros gâteau de crème avec l'inscription "Thank You Mrs Monroe", coupée par Marilyn, et café. Les soldats raconteront qu'elle avait un bon appétit. Marilyn n'a pas changé de tenue et porte toujours son pantalon kaki avec hautes rangers et pull noir. Jean O'Doul, qui l'accompagne dans ses déplacements, est d'ailleurs vêtue de la même façon; et Marilyn lui a même prêté l'écharpe que la 25ème Division lui a offerte la veille.
Puis elle se prête au jeu des poses photos avec l'équipe de soldats qui était de service ce jour là (The Service Quarters).

> L'invitation au repas de la 2nde Infantery envoyée à Marilyn
1954_invitation_lunch_2ndinfantery_418 

1954_02_18_korea_2nd_division_bulldozer_bowl_020_1Elle se produit ensuite sur la scène nommée Bulldozer Bowl par la 2nde Division. Bien que le ciel soit d'un bleu azur et que le soleil soit au rendez-vous, il fait toujours aussi froid. Mais Marilyn n'aura même pas la chair de poule, elle est bien trop ennivrée par la présence des milliers de soldats, qui lui apportent une certaine chaleur humaine. A la fin de son récital, elle prend toujours le temps de rester un moment sur scène, pour se faire photographier, et répond aux sollicitations des soldats qui l'interpellent. Puis on lui apporte sa veste scintillante qu'elle enfile immédiatament.

 >> Video en couleur de Marilyn sur la scène du Bulldozer Bowl

1954_02_18_korea_2nd_division_lunch_with_jeanOdoul_by_walt_durrell_1Puis elle visite la base, d'abord debout dans une jeep, puis à pied. Marilyn porte cette fois-ci sa robe en laine aux manches trois-quarts. Elle enfilera ensuite le blouson par-dessus. Le soir, elle est invitée au dîner organisé par la 2nde Division. Marilyn refusera de se faire servir, et comme dans un self-service, elle portera son plateau devant les plats des cuisiniers et attendra dans la file d'attente, avec les soldats, pour obtenir son assiette. Avec Jean O' Doul, elles iront ensuite au service cuisine pour se transformer en serveuse, portant pour l'occasion la petite toque blanche sur la tête, et servir les assiettes des soldats.

>> Video en couleur de Marilyn à la base de la 2nd Division


Vendredi 19 février 1954

1954_02_19_korea_chunchon_K47_airbase_army_jacket_010_1Le dernier jour, Marilyn arrive à la base K47 de Chu'Chon K47. Elle porte une courte écharpe rouge qu'elle a croisée autour de son cou. Elle fait un tour à pied et en jeep de la base, toujours accompagnée et escortée d'officiers. Elle se lève pour saluer les soldats, toujours aussi nombreux. Le froid se faisant ressentir, elle nouera autour de son cou la large écharpe offerte par la 25th Division.
Le midi, elle est invitée au repas du Club des officiers.

1954_02_19_korea_chunchon_K47_airbase_stage_041_1Puis elle se produit sur scène. L'estrade est, là encore, très proche du public.
Après le récital, elle reste assez longtemps sur la scène: les soldats se sont rapprochés de l'estrade et tous l'interpellent. Elle discute, pose en photos, répond aux questions. Elle va prendre le temps de plaisanter avec eux, discutant même de la couleur du vernis de ses doigts de pieds. 

Enfin, elle se rend à la base Daegu (aussi nommée Taegu ou encore K2), où elle donne sa dernière performance scénique devant près de 9 000 soldats de l'armée de l'air stationnés dans la base. C'est là qu'elle aurait livré son unique performance en chantant “Diamonds are A Girls Best Friend”.


Plusieurs photographes professionnels ont immortalisé ce séjour Sud-Coréen de Marilyn: Yale Joel, Bob Jennings, David Cicero, Walt Durrell; ainsi que des photographes de l'armée et des centaines de milliers de soldats amateurs. C'est pourquoi il existe des milliers de clichés de Marilyn pris en Corée, ainsi que de nombreuses séquences filmées.

>> Consultez l'album photos Marilyn en Corée

korea_lf 


- Bonus sur le blog -
article Les Robes de Cocktail brodées de Ceil Chapman


>> Vidéo de Marilyn au Japon et en Corée

>> Vidéo de Marilyn en Corée

>> Vidéo de 03 minutes 15 sec de Marilyn Monroe en Corée en 1954
films amateurs - Clickez ici pour visionner: video_1954_korea_silent


> dans la presse
korea_mag_oggi_cover korea_mag_tail korea_mag_press korea_mag_pic_cover
presse-marilyn-monroe-1954
  


>> sources:
Les vies secrètes de Marilyn Monroe, Anthony Summers
Les trésors de Marilyn Monroe, Jenna Glatzer

Marilyn Monroe, Barbara Leaming
Photos de David Geary sur npg.si.edu
Joe Di Maggio Auction sur huntauctions