Lettre de 4 pages datée du 15 juin 1944, écrite par Norma Jeane Dougherty à son ancienne tutrice Grace McKee Goddard.
Elle évoque des portraits photographiques qu'elle a du faire chez un photographe professionnel, et qu'elle lui en enverrait plusieurs.
Elle parle aussi de son mari Jim Dougherty qui est absent: parti dans le Pacifique depuis le printemps, Norma Jeane s'est installé chez les parents Dougherty et travaille à l'usine Radioplane depuis avril (un travail pénible, 10 heures par jour debout). On apprend qu'elle a cherché néanmoins de postuler ailleurs (dans l'Armée) mais effrayée de n'être entourée que d'hommes, elle y a renoncé, préférant rester à l'usine.
Elle évoque aussi son bonheur d'être mariée à Jim Dougherty et de l'amour qu'ils se portent mutuellement.

4-page letter dated June 15, 1944, written by Norma Jeane Dougherty to her former guardian Grace McKee Goddard.
She mentions photographic portraits that she had to do with a professional photographer, and that she would send her several of them.
She also talks about her husband Jim Dougherty who is absent: having left for the Pacific since the spring, Norma Jeane has moved in with the Dougherty parents and has been working at the Radioplane factory since April (hard work, 10 hours a day standing). We learn that she nevertheless tried to apply elsewhere (in the Army) but afraid of being surrounded only by men, she gave up, preferring to stay at the factory.
She also talks about her happiness to be married to Jim Dougherty and the love they have for each other.

1944-06-15-Letter_from_NJ_to_Grace-1 

Traduction de la lettre:
Ma très Chère Grace,
J'ai été très contente d'avoir de tes nouvelles.
J'ai été si enthousiaste de lire ta lettre et d'apprendre toutes les choses que tu as pu faire.
Je t'enverrai ta photo très prochainement maintenant, je descendrai samedi pour en savoir plus. Je t'enverrai aussi pleins d'autres photos. J'ai trouvé que 10 sur 10 (c'était le format que tu voulais, n'est-ce pas ?) coûte exactement 5 dollars.
Jimmie est partit pour sept semaines et le premier mot que j'ai reçu de lui fut la veille de mon anniversaire. C'était un message cablé de la Western Union disant "Chérie, pour ton anniversaire, je t'envoie tout l'amour du monde". J'ai été simplement folle de joie d'avoir de ses nouvelles.
Je ne t'ai jamais réellement écrit ni expliqué comment était notre vie de jeunes mariés. Bien sûr je sais très bien que sans toi je ne me serais jamais mariée et je sais que je te dois beaucoup rien que pour ça, et parmi tant d'autres choses. C'est pourquoi je ressens le fait de t'en dire plus sur nous.
J'aime Jimmie plus que quiconque (à ma façon je suppose) et je sais que je ne serai jamais heureuse avec quelqu'un d'autre, aussi longtemps que je vivrai, et je sais qu'il ressent la même chose pour moi. Donc tu vois nous sommes vraiment très heureux ensemble ce qui est valable bien sûr, quand nous sommes ensemble. Chacun manque terriblement à l'autre. Le 19 juin, cela va faire deux ans que nous sommes mariés et nous menons vraiment une vie paisible et heureuse.
Je travaille 10 heures par jour à RadioPlane Co., à l'aéroport Metropolitain. Je mets de côté presque tout ce que je gagne (pour nous acheter une maison après la guerre). Le travail n'est pas facile du tout, je reste debout toute la journée et ne peut faire que quelques pas.
J'avais tous les papiers à jour pour faire le service civil dans l'armée, tout était en règle et prêt à être envoyé, mais là j'ai réalisé que je ne me retrouverai exclusivement qu'avec des gens de l'armée. J'y suis allée une journée, mais il y avait trop de dragueurs pour pouvoir bien travailler, il y en a déjà assez à RadioPlane , sans avoir affaire à une armée entière. L'officier responsable du personnel m'a dit qu'il m'aurait employée mais qu'il ne me le conseillerait pas dans mon propre interêt. Je suis donc plutôt contente d'être de retour à RadioPlane.
Eh bien je pense que c'est tout pour le moment.
Avec beaucoup d'amour,
Norma Jeane.

Letter transcription:
Dearest Grace,
I was so happy to hear from you. I was so thrilled to read you letter and learn of all that you have been doing able.
I will send you your picture very sortly now, I'm going down saturday to find out more about it. Also will send you lots of snapshots at the same time I send you the picture. I found out that a 10'x10' (that was the size you wanted wasn't it ?) cost exactly $ 5.00.
Jimmie has been gone for seven weeks and the first word I received from him was the day before my birthday. He sent a Cable Night Letter by Western Union saying "Darling, on your birthday, I send you a whole world of love." I was simple thrilled to death to hear from him.
I have never really written and told you of Jimmies and my married life together. Of course I know that if it hadn't been for you we not have ever been married and I know I owe you a lot for that fact alone, besides countless others. That is why I feel that I should let you know about us.
I love Jimmie just more than anyone (in a -?- way I suppose than anyone) and I know I shall never be happy with anyone else as long as I live, and I know he feels the same towards me. So you see we are really very happy together that is of course, when we can be together. We both miss each other terribly, we will be married for two years June 19th. And we really have had quite a happy life together.
I am working 10 hrs a day at Radioplane Co., at Metropolitan airport. I am saving almost everything I earn (to help pay for our future home after the war). The work isn't easy at all for I am on my feet all day and walking quite a bit.
I was all -?- to get a Civil Service Job with the army, all my papers filled out and everything set to go, and then I found out I would be working with all army fellows. I was over there one day, there are just too many wolves to be working with, there are enough of those at Radioplane Co. with out a whole army full of them. The Personal Officer said that he would hire me but that he wouldn't advice it for my own sake, so I am back at Radioplane Co. pretty contented.
Will I guess that is about all for now.
With much love,
Norma Jeane


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand.