Cinq fameuses relations Hollywoodiennes sous très hautes tensions
23/06/2017

en ligne
sur allocine.fr

A l'image de la série "Feud", qui s'intéresse dans la saison 1 à la légendaire rivalité entre les fameuses actrices Bette Davis et Joan Crawford, il y a eu d'autres relations légendaires sous très hautes tensions à Hollywood. En voici cinq.

allocineclash 

1. Bette Davis Vs Joan Crawford
2. Olivia de Havilland Vs Joan Fontaine
3. Laurence Olivier vs Marilyn Monroe
4. Orson Welles Vs William Randolph Hearst
5. Gene Kelly & Debbie Reynolds


Laurence Olivier et Marilyn Monroe

allocineclash2 

Laurence Olivier est, avec son confrère britannique John Gielgud, l'acteur shakespearien par excellence. Immense comédien, Laurence Olivier était semble-t-il d'un tempérament difficile, en plus d'être réputé pour sa capacité à lâcher des commentaires peu amènes sur ses confrères; un peu à la manière d'un Orson Welles. L'intéressé dira par exemple de sa partenaire dans Rebecca, Joan Fontaine, qu'elle était "détestable", tandis qu'il trouvait l'actrice Merle Oberon "stupide et amatrice"... Sympa. "C'est quelqu'un d'assez déplaisant" dira de lui l'illustre Alec Guinness; "et même quelqu'un de vindicatif".

Lorsqu'il tourna en 1957 Le Prince et la danseuse, Olivier pris en grippe Marilyn Monroe. La comédienne était nerveuse sur le tournage, au point de passer aussi peu de temps que possible en compagnie des autres acteurs / actrices du film. Olivier méprisait son usage de la Method Acting et la présence permanente sur le plateau du coach de l'actrice, Paula Strasberg. Le -fameux- directeur de la photographie du film, Jack Cardiff, déclara d'ailleurs : "dès le départ, il était évident que Marilyn allait être un problème pour Larry".

Il faut dire que la comédienne a aussi la réputation d'être ingérable et capricieuse sur les plateaux de tournage. "Elle était tout le temps en retard, négligée, elle n'arrivait jamais à dire deux fois de suite sa réplique de la même manière" affirma l'une des comédiennes du film, Jean Kent, dans une interview donnée en 2012. Qui enfonce le clou : le casting s'était carrément mis à boire pour se motiver pour tourner les scènes avec Marilyn, tandis que Laurence Olivier "pris 15 ans" tellement le tournage fut douloureux pour lui. Marilyn Monroe, de son côté, ne pardonnait pas au comédien shakespearien de lui avoir dit "essayez donc de jouer et soyez sexy !" Ambiance...