31 août 2011

Les 14 et 15/02/1954 Ultime répétition à Osaka

Dimanche 14 février 1954
Sunday, February 14, 1954   

Avant de s'envoler pour la Corée où elle doit se produire sur scène, Marilyn Monroe répéte pendant une semaine avec les musiciens de l'orchestre Anything Goes, installé à Osaka, au Japon. Le chef d'orchestre, Don Obermeyer, se souvient:
"Il était facile de s'entendre avec elle. Elle était charmante. Avant les répétitions d'Osaka, elle n'avait jamais vu de micro de scène; à Hollywood, le micro se trouve sur une perche au-dessus de la tête des acteurs. La première fois, elle s'en est approchée plutôt craintivement, puis elle s'y est habituée. Elle faisait exactement tout ce qu'on lui disait. Elle était gentille et coopérative. Je crois qu'il n'y a absolument rien de méchant en elle."

> à la base militaire, avec Jean O'Doul
1954_02_15_osaka_base_militaire_010_1 1954_02_15_osaka_base_militaire_011_1 1954_02_15_osaka_base_militaire_011_1a
1954_02_15_osaka_base_militaire_032_1  lot956-202946_0  1954_02_15_osaka_base_militaire_032_1a 
1954_02_15_osaka_base_militaire_031_1  lot1163-H3257-L78860037 lot956-202947_0 
lot1163-H3257-L78860024 1954_japan_1 1954_02_15_osaka_base_militaire_030_1a 
1954-korea-peutetre  1954-korea-100034387_o  1954-korea-v 

> répétition sur scène, à la base militaire
lot956-202948_0  1954_02_15_osaka_army_hospital_on_stage_rehearsal_010_1 
1954_02_15_osaka_army_hospital_on_stage_rehearsal_011_1 
lot1163-H3257-L78860031 
1954_02_15_osaka_army_hospital_on_stage_rehearsal_012_1 1954_02_15_osaka_army_hospital_on_stage_rehearsal_012_1a 1954_02_15_osaka_snapshots_1 

lot1163-H3257-L78860047 

Elle répéta longuement, ne cessant de demander à l'orchestre comment elle pouvait s'améliorer. Après les répétitions, ils s'envolèrent pour Busan, en Corée du Sud. Obermeyer se souvient: "Elle était à l'avant de l'avion, avec les colonels et les commandants... puis elle s'excusa, revint de notre côté et s'assit près de chacun des soldats. Elle leur demanda d'où ils venaient, où ils étaient allés à l'école, ce qu'ils voulaient faire dans la vie, comment étaient leur famille, où ils vivaient... Elle voulait tout savoir sur eux. Elle préférait être avec les 'boys' qu'avec les 'huiles'".


Lundi 15 février 1954 
Monday, February 15, 1954  

C'est accompagnée de l'orchestre Anything Goes, que Marilyn livre son premier concert à Osaka Army Hospital.

 > Premier concert - USO Show
1954_02_15_osaka_army_hospital_on_stage_011_1 
lot1164-H3257-L78859851  lot1164-H3257-L78859848 
1954_02_15_osaka_army_hospital_on_stage_010_1 1954_02_15_osaka_army_hospital_on_stage_020_1 

lot1164-H3257-L78859863 lot1164-H3257-L78859866 

> Joe Di Maggio dans la salle 
lot1164-H3257-L78859870  


>> sources:
Citations dans Les trésors de Marilyn Monroe, Jenna Glatzer

Posté par ginieland à 14:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

30 août 2011

Du 16 au 19/02/1954 Tournée en Corée

Pourquoi cette tournée?
Il existe plusieurs versions sur les raisons qui auraient poussé Marilyn Monroe à partir se produire en Corée, pour chanter et rencontrer les soldats américains postés là-bas.
Marilyn avait parlé d'un marine, plusieurs semaines avant de s'envoler pour l'Asie. Elle aurait raconté à ses proches qu'un soldat, fraîchement revenu de Corée, était venu la voir chez elle pour lui dire combien le cinéma comptait pour les hommes en service là-bas. Marilyn aurait été touchée par le témoignage de ce soldat, qui s'était mis à pleurer devant elle.
1/ Selon Sydney Skolsky, Marilyn avait donc déjà formé le projet de cette visite bien avant de partir pour le Japon. Bien que Joe DiMaggio aurait désapprouvé, Marilyn n'avait pas tenu compte de son avis.
2/ Marilyn aurait ainsi affirmé à son agent Charles Feldman, son désir d'aller en Corée. Et pour Charles Feldman, cette tournée en Corée représentait un gros avantage. Marilyn venant d'être suspendue par la Fox pour avoir refusé de tourner un film, son agent pouvait d'une part, commencer les négociations avec Zanuck sans les contestations de Marilyn pendant son absence. Et d'autre part, l'idée de faire une tournée en Corée fut suggérée, pour remonter le moral des GI's postés là-bas, bien que la guerre était finie depuis plus de six mois. Ainsi, selon Feldman, cette tournée serait donc une formidable publicité pour l'image médiatique de Marilyn. Et la Fox aurait ainsi eu du mal à attaquer Marilyn dans la presse, au moment où elle se produisait sur scène, chantant et dansant pour les soldats.  
3/ D'après Marilyn, c'est un général présent lors du vol du couple entre Hawaï et Tokyo, qui lui suggéra cette idée. Et Joe DiMaggio n'aurait fait aucune objection.
4/ C'est pendant que le couple visitait le Japon, qu'un officier de l'armée américaine suggéra l'idée que, pour le moral des troupes, Marilyn aille divertir les soldats engagés en Corée. Comme Joe avait un agenda plutôt chargé et que Marilyn s'ennuyait ferme, elle y consentit en dépit des objections de son mari. 

1954_02_korea_dress_purple_inside_band_01_1Avant de s'envoler pour la Corée du Sud, elle répéta pendant une semaine avec les musiciens de l'orchestre Anything Goes, installé à Osaka, au Japon. L'orchestre du Anything Goes passa la semaine suivante à sillonner la Corée du Sud et donna 23 concerts. Marilyn chanta plusieurs chansons en live devant les troupes: Bye Bye Baby et Diamonds are a girls' best friend, exécutant une danse à la fin du numéro. Le titre Do it again fut transformé en Kiss me again, afin de ne pas trop provoquer l'hystérie des soldats, la chanson originale étant bien trop suggestive ! Car les boys lui vouaient une grande admiration, affichant ses posters sur les murs du campement de leur base. La presse militaire Stars and Stripes publiait d'ailleurs régulièrement des photos de Marilyn.

Une tournée de quatre jours
1954_02_18_korea_2nd_division_bulldozer_bowl_060_1Le froid et la pluie ne feront pas peur à Marilyn, qui portait une fine robe de cocktail à paillettes pour ses prestations scéniques (du designer Elgee Boove ou Ceil Chapman, selon les sources). Elle racontera: "Le sommet de ma vie fut de chanter là-bas pour les soldats. J'étais sur une scène en plein air. Il faisait froid, mais je vous jure que je ne m'étais jamais sentie aussi bien."
Marilyn s'amusa donc énormément: "Pour la première fois de ma vie, j'ai le sentiment d'appartenir à une communauté, et que les gens qui me regardaient, m'aimaient et m'acceptaient... Pour la première fois, je me suis sentie une star de cinéma.
Elle s'enflammait et tourbillonnait devant le déchaînement qu'elle provoquait des foules de soldats qui venaient l'acclamer. Marilyn racontera à Amy Greene que son voyage en Corée l'avait guéri de sa terreur de la foule: "Jamais, auparavant, je ne m'étais sentie une star en moi-même. C'était terrible: partout où je baissais les yeux, je voyais un type qui me souriait."
Sur les quatre jours passés là-bas, plus de 13 000 hommes sont venus l'acclamer.
Joe DiMaggio, qui avait suivi les déplacements de sa jeune épouse dans les actualités à la télévision japonaise, n'était quand à lui, pas du tout enthousiasmé. Leurs conversations téléphoniques étaient d'ailleurs souvent tendues. Quelques semaines plus tard, après leur retour en Californie, en la présence de Sydney Skolsky, Marilyn évoquera, d'une manière très animée, ce séjour en Corée et s'adressera à Joe:
-"Joe, tu ne peux pas imaginer ce que c'est ! Tu as déjà vu 10 000 personnes se lever pour t'applaudir ?!"
-"Non, 75 000", répondit-il séchement en faisant référence à ses exploits sportifs au Yankee Stadium.
Skolsky raconte alors que Marilyn ne savait plus du tout où se mettre, tant elle avait honte !

>> Extrait video où Marilyn parle de la Corée


Mardi 16 février 1954

1954_02_16_1_itami_airport_depart_011_1Le 16 février, Marilyn Monroe et Jean O'Doul s'envolent pour la Corée du Sud, destination Séoul, la capitale. Sur le tarmac de l'aéroport japonais d'Itami, leurs époux respectifs -Joe DiMaggio et Lefty O'Doul- viennent leur dire au revoir.
Marilyn porte déjà une tenue kaki de l'armée, avec un blouson au col de fourrure, des rangers hautes aux pieds et un foulard blanc sur la tête pour protéger ses oreilles contre le froid.

1954_02_16_2_seoul_1_base_K16_arrive_013_1A son arrivée à la Seoul City Airbase, où est postée la base K16, Marilyn reçoit un acceuil triomphant: quelques journalistes, vidéastes et photographes sont présents, mais surtout, des centaines de soldats et officiers l'acclamèrent. Toujours vêtue d'une tenue de l'armée de couleur kaki, Marilyn a ôté le blouson, qu'elle porte à l'épaule et n'a plus de foulard sur la tête. Elle sourit sans cesse et se prête au jeu des salutations et des poses photos.

1954_02_16_3_seoul_base_K16_helico_020_1Après avoir discuté avec quelques soldats et répondu à des interviews, en posant devant les caméras présentes, elle visite rapidement la base. Puis elle est ensuite transférée par hélicopter qui l'emmène à travers le froid et les montagnes, où la First Marine Division est postée. Elle demande au pilote de voler au-dessus de la base, où l'attendent des milliers de soldats. Arrivée à la base, après sa descente d'hélicoper, elle discute avec des officiers et pose en photo avec eux.

1954_02_16_4_base_1st_marine_division_stage_012_by_dave_cicero_1Elle part ensuite se changer derrière le rideau de toile d'une loge de fortune installée dans une tente pour apparaître dans une robe scintillante et moulante à fine bretelles. Il s'agit de sa tenue de scène pour tous les concerts qu'elle donnera en Corée du Sud. Malgré le froid rude, ses chevilles, épaules et bras sont dénudés. Elle porte aussi de petites chaussures dorées à talons ouvertes, laissant ses doigts de pieds, aux ongles vernis rouge, à l'air. Plus de 3000 soldats, emmitouflés dans des parkas et chapeaux à fourrures pour certains, l'attendent depuis un moment et lorsqu'elle apparaît sur la scène, tous l'acclament. C'est un triomphe pour Marilyn qui adorait alors le pouvoir qu'elle avait sur les hommes et lorsqu'elle ressentait ce pouvoir, tout sentiment d'insécurité disparaissait. 

 >> Video 1 de Marilyn à Seoul et à la 1st Division

>> Video 2 de Marilyn à Seoul et à la 1st Division (News USA)

1954_02_16_5_on_7th_infantery_division_stage_020_1Elle se rend ensuite à la base de la 7th Infantery où elle donne un concert en début de soirée. Le concert a lieu cette fois-ci dans une grande tente contenant une partie scène sur estrade. Marilyn porte à son arrivée une veste scintillante assortie à sa robe, qu'elle ôte pour chanter. Le public est enthousiaste.
Témoignage de John T. Jones, un soldat de la 7th Infantery qui assista au concert: "Marilyn se donnait à fond pour les troupes. Pendant que les avions passaient au-dessus de nous pour voler vers le nord, elle chantait, dansait et plaisantait avec les soldats. Les gards adoraient ça et l'applaudirent longuement. Après le spectacle, certains montèrent sur la scène, et leur donna des autographes et des photos. Je connaissais Marilyn parce qu'elle passait à la radio le soir, sur le réseau des Forces armées. Nous adorions cette fille, et nous n'aimions pas quand la presse en disait du mal."

1954_02_16_5_after_perform_7th_infantery_division_1_1Ce soir là, à la base de la 7th Infantery, elle est l'invité d'honneur à un dîner tenu par 55 officiers. Marilyn porte une robe en laine rouge et noir (en fait, une robe qu'elle porte dans le film Les hommes préfèrent les blondes). Une conversation téléphonique entre Marilyn et son époux Joe DiMaggio, resté au Japon, fut interceptée par les transmetteurs et diffusée publiquement sur les haut-parleurs! Après avoir parlé d'une manière enjouée de ses prestations, Marilyn demande:
-"Joe, tu m'aimes encore ? Est-ce que je te manque ?
-Un long silence se fit entendre, puis Joe répondit tout de même "Oui". Mais, détestant le fait d'avoir été ridiculisé, il se montra ensuite très tendu.

A chaque étape de la tournée, Marilyn était invitée au mess des officiers pour bénéficier d'un traitement de VIP. La première fois qu'on essaya de l'y escorter, elle désigna l'orchestre Anything Goes qui l'accompagnait sur scène, et dit: "Je n'irai pas au mess des officiers sans mes gars. Là où je vais, ils viennent aussi."


  Mercredi 17 février 1954 

1954_02_16_5_on_7th_infantery_division_bonhams_auction_080Le lendemain matin, elle quitte la base de la 7th infantery. Marilyn et Jean O'Doul ont passé la nuit dans une tente VIP, où les soldats s'empresseront d'afficher un panneau "Marilyn slept here - 16 february 1954" devant la tente. Marilyn a alors changé de tenue: bien qu'elle porte toujours aux pieds rangers hautes et un pantalon kaki, elle a enfilé un pull noir sous un blouson de l'armée, au col de fourrure, qu'elle laisse pourtant ouvert. Elle quitte la base, escortée par des officiers.

1954_02_17_korea_3rd_infrantry_with_GIs_010_by_walt_durrell_1Elle se rend à la base de la 3rd Infantery Division où, dès son arrivée, elle est chaleureusement acceuillie par les soldats. Elle pose devant les photographes, amateurs comme professionnels, enlaçant ses bras autour des épaules des GIs, sourires aux lèvres, très heureux de rencontrer de près -et de toucher- cette star de cinéma d'Hollywood qu'ils adorent. Tous veulent une photo, puisqu'ils ont apporté leur appareil, enroulé autour de leur cou. Le froid commence à se faire ressentir pour Marilyn, car elle prend soin de fermer son blouson jusqu'au cou.

1954_02_17_korea_3rd_infrantry_stage_out_012_1Elle se produit ensuite sur scène, devant le régiment de la 3rd Infantery. La scène est haute et soigneusement décorée par des filets et cordages kaki devant l'estrade. En fond de scène, on y retrouve le logo rayé bleu et blanc avec le nom du régiment. Après son tour de chant, Marilyn laisse le public s'approcher, distribuant même des photographies dédicacées. Les soldats qui l'approchent de près, la dévisagent des pieds à la tête. Marilyn est heureuse de cet acceuil.

>> Video en couleur de Marilyn sur scène devant la 3rd Infantery

>> captures à la 3rd Infantery Division
1954_korea_cap_Marilyn_20Monroe10 1954_korea_cap_Marilyn_20Monroe13 1954_korea_cap_Marilyn_20Monroe11
1954_korea_cap_Marilyn_20Monroe9 1954_korea_cap_Marilyn_20Monroe12 1954_korea_cap_Marilyn_20Monroe8

1954_02_17_korea_grenadier_palace_stage_021_3Puis elle se rend à la base du 160th Infantery Regiment, surnommée Grenadier Palace et renommée "Monroe Valley" pour l'occasion. Il pleut abondamment pendant que Marilyn chante et danse sur scène, vêtue de sa petite robe à paillettes. Et bien que la scène soit bien abritée, Marilyn chante au bord de l'estrade, sur la partie non abritée par la pluie, sans glisser sur le sol composé de planches de bois. Et il en faut plus aussi pour décourager les soldats qui l'attendent depuis des heures. Malgré le froid et la pluie, Marilyn et son public prennent du plaisir.

1954_02_17_korea_grenadier_palace_tank_021_1Marilyn fait ensuite une visite de la base, hissée en haut d'un tank de l'armée.
Témoignage de Edward J. Barrus, un soldat qui se souvient avoir dû faire une longue route sur une piste poussiéreuse pour l'admirer: "Quand on est arrivé à destination, on a essayé de se faire beau, au cas où elle nous aurait demandé de monter sur scène avec elle... On était vraiment des rêveurs ! Il y avait d'autres filles qui chantaient et dansaient. Elles étaient bien, mais c'était Marilyn que nous étions venus voir. Elle apparut soudain, dans un tank. Je ne lui reproche pas: c'était ce qu'il y avait de plus sûr. Elle sortit du tank et nous la vîmes de dos. Tous les GIs criaient. On ne ne souciait pas qu'elle sache ou non chanter. Nous voulions juste être là pour la regarder. Elle était magnifique. J'ai pensé que j'avais eu raison de m'enrôler pour trois ans, même si j'étais au qurantième rang."

1954_02_17_stage_out_by_david_geary_02Elle se produit encore sur scène en extérieur, dans une autre base ce jour là, en prenant toujours le temps de faire un petit tour de visite de la base où elle se trouve, afin d'aller à la rencontre des officiers, colonnels et soldats sur place. Le transfert d'une base à l'autre s'effectue en hélicopter, où Marilyn arrive toujours vêtue d'un pantalon et d'un blouson de l'armée. Elle serre beaucoup de mains et signe multitudes d'autographes. Elle pose aussi toujours de bon coeur pour les innombrables soldats photographes d'un jour.

1954_02_17_korea_25th_division_honour_010_by_walt_durell_1Elle part ensuite terminer la journée à la base de la 25th Marine Division. Le régiment lui remet un prix spécial, sous forme de certificat, la déclarant "Membre d'honneur de la 25ème Division". Et le sergant Guy Morgan lui remet une large écharpe en satin avec le logo de leur régiment.
Puis Marilyn tape dans une batte de Baseball, le sport de son mari Joe DiMaggio, avec la complicité de joueurs sud-coréens, vêtus du fameux ensemble à rayures représentatifs de ce sport si populaire pour les américains.
En début de soirée, elle se produit sur scène avec son orchestre, qui a lieu à l'abri, dans une grande tente.


Jeudi 18 février 1954

1954_02_18_korea_45th_division_kaki_jeep_011_1Le troisième jour, Marilyn se rend à la base de la 45th Division. Après son arrivée, on l'emmène faire un tour de la base en jeep. Marilyn est accompagnée de trois officiers, emmitoufflés dans leur parka bien chaud et casquette de fourrure. Tandis que Marilyn, dans sa tenue ensemble kaki; elle ne porte, cette fois-ci, pas de blouson. A force de braver ce froid sans se couvrir pleinement, elle attrapera la fièvre et un début de pneumonie à son retour au Japon. Les soldats, nombreux à s'être déplacés, s'agglutinent autour de Marilyn, pour tenter de l'apercevoir, de lui parler, d'obtenir un autographe et de prendre une photographie.
Elle se produit ensuite sur scène. L'estrade est plutôt courte, peu haute et Marilyn est placée au bord, ce qui la rapproche davantage du public masculin.

1954_02_18_korea_2nd_division_army_jacket_022_1Après, Marilyn se rend à la base de la 2nd Division. Les officiers l'emmènent faire une visite de la base en jeep. Marilyn reste debout dans la jeep, pour saluer les nombreux soldats regroupés autour du véhicule. Elle est ensuite escortée pour une ballade à pied, sur le sol enneigé. Marilyn garde le sourire en toute circonstance et n'hésite pas à aller à la rencontre des soldats, plaisantant avec eux et posant avec entrain pour les photos.

1954_02_18_korea_2nd_division_NCOclub_by_walt_durrell_1Elle est ensuite invitée par les officiers du NCO Club de la 2nd Division pour prendre un goûter. Au menu: gros gâteau de crème avec l'inscription "Thank You Mrs Monroe", coupée par Marilyn, et café. Les soldats raconteront qu'elle avait un bon appétit. Marilyn n'a pas changé de tenue et porte toujours son pantalon kaki avec hautes rangers et pull noir. Jean O'Doul, qui l'accompagne dans ses déplacements, est d'ailleurs vêtue de la même façon; et Marilyn lui a même prêté l'écharpe que la 25ème Division lui a offerte la veille.
Puis elle se prête au jeu des poses photos avec l'équipe de soldats qui était de service ce jour là (The Service Quarters).

> L'invitation au repas de la 2nde Infantery envoyée à Marilyn
1954_invitation_lunch_2ndinfantery_418 

1954_02_18_korea_2nd_division_bulldozer_bowl_020_1Elle se produit ensuite sur la scène nommée Bulldozer Bowl par la 2nde Division. Bien que le ciel soit d'un bleu azur et que le soleil soit au rendez-vous, il fait toujours aussi froid. Mais Marilyn n'aura même pas la chair de poule, elle est bien trop ennivrée par la présence des milliers de soldats, qui lui apportent une certaine chaleur humaine. A la fin de son récital, elle prend toujours le temps de rester un moment sur scène, pour se faire photographier, et répond aux sollicitations des soldats qui l'interpellent. Puis on lui apporte sa veste scintillante qu'elle enfile immédiatament.

 >> Video en couleur de Marilyn sur la scène du Bulldozer Bowl

1954_02_18_korea_2nd_division_lunch_with_jeanOdoul_by_walt_durrell_1Puis elle visite la base, d'abord debout dans une jeep, puis à pied. Marilyn porte cette fois-ci sa robe en laine aux manches trois-quarts. Elle enfilera ensuite le blouson par-dessus. Le soir, elle est invitée au dîner organisé par la 2nde Division. Marilyn refusera de se faire servir, et comme dans un self-service, elle portera son plateau devant les plats des cuisiniers et attendra dans la file d'attente, avec les soldats, pour obtenir son assiette. Avec Jean O' Doul, elles iront ensuite au service cuisine pour se transformer en serveuse, portant pour l'occasion la petite toque blanche sur la tête, et servir les assiettes des soldats.

>> Video en couleur de Marilyn à la base de la 2nd Division


Vendredi 19 février 1954

1954_02_19_korea_chunchon_K47_airbase_army_jacket_010_1Le dernier jour, Marilyn arrive à la base K47 de Chu'Chon K47. Elle porte une courte écharpe rouge qu'elle a croisée autour de son cou. Elle fait un tour à pied et en jeep de la base, toujours accompagnée et escortée d'officiers. Elle se lève pour saluer les soldats, toujours aussi nombreux. Le froid se faisant ressentir, elle nouera autour de son cou la large écharpe offerte par la 25th Division.
Le midi, elle est invitée au repas du Club des officiers.

1954_02_19_korea_chunchon_K47_airbase_stage_041_1Puis elle se produit sur scène. L'estrade est, là encore, très proche du public.
Après le récital, elle reste assez longtemps sur la scène: les soldats se sont rapprochés de l'estrade et tous l'interpellent. Elle discute, pose en photos, répond aux questions. Elle va prendre le temps de plaisanter avec eux, discutant même de la couleur du vernis de ses doigts de pieds. 

Enfin, elle se rend à la base Daegu (aussi nommée Taegu ou encore K2), où elle donne sa dernière performance scénique devant près de 9 000 soldats de l'armée de l'air stationnés dans la base. C'est là qu'elle aurait livré son unique performance en chantant “Diamonds are A Girls Best Friend”.


Plusieurs photographes professionnels ont immortalisé ce séjour Sud-Coréen de Marilyn: Yale Joel, Bob Jennings, David Cicero, Walt Durrell; ainsi que des photographes de l'armée et des centaines de milliers de soldats amateurs. C'est pourquoi il existe des milliers de clichés de Marilyn pris en Corée, ainsi que de nombreuses séquences filmées.

>> Consultez l'album photos Marilyn en Corée

korea_lf 


- Bonus sur le blog -
article Les Robes de Cocktail brodées de Ceil Chapman


>> Vidéo de Marilyn au Japon et en Corée

>> Vidéo de Marilyn en Corée

>> Vidéo de 03 minutes 15 sec de Marilyn Monroe en Corée en 1954
films amateurs - Clickez ici pour visionner: video_1954_korea_silent


> dans la presse
korea_mag_oggi_cover korea_mag_tail korea_mag_press korea_mag_pic_cover
presse-marilyn-monroe-1954
  


>> sources:
Les vies secrètes de Marilyn Monroe, Anthony Summers
Les trésors de Marilyn Monroe, Jenna Glatzer

Marilyn Monroe, Barbara Leaming
Photos de David Geary sur npg.si.edu
Joe Di Maggio Auction sur huntauctions

22 août 2011

23/02/1954 Départ de Tokyo

Le 23 février 1954, les deux couples, Marilyn Monroe et Joe Di Maggio ainsi que les O'Doul (Lefty et Jean), quittent le Japon pour rentrer aux Etats-Unis.

1954_02_23_tokyo_depart_031_1 1954_02_23_tokyo_depart_032_1
1954_02_23_tokyo_depart_032_3  1954-02-japon 
1954_02_23_tokyo_depart_030_1 1954_02_23_tokyo_depart_032_2 1954_02_23_tokyo_depart_033_1

Posté par ginieland à 18:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

24/02/1954 Retour à Los Angeles

C'est tard au soir du 24 février 1954, que l'avion de Marilyn Monroe et Joe Di Maggio atterit sur le tarmac de l'aéroport de Los Angeles. Accompagnés du couple O'Doul (Frank Lefty et sa femme Jean), Marilyn et Joe sont de retour après leur "lune de miel" au Japon et la tournée sud-coréenne de Marilyn pour soutenir les GI's.

>> photographies
1954-13ine  1954_02_25_back_to_LA_010_1_by_Joe_Rosenthal  1954_LosAngeles_2
1954_02_25_back_to_LA_012_1 mm_et_joe_retour_LA
1954_02_25_back_to_LA_011_1  1954_02_25_back_to_LA_011_2
1954_LosAngeles_1 mm_et_joe_retour_LA2  1954_02_25_back_to_LA_012_2
1954_02_25_back_to_LA_013_1 
korea-tongue 
1954_02_25_back_to_LA_030_1  1954_02_25_back_to_LA_030_1a 

>> captures
1954_02_25_back_to_LA_030_cap_01 1954_02_25_back_to_LA_030_cap_02 1954_02_25_back_to_LA_030_cap_03
1954_02_25_back_to_LA_030_cap_04 1954_02_25_back_to_LA_030_cap_05 1954_02_25_back_to_LA_030_cap_06
1954_02_25_back_to_LA_030_cap_07 1954_02_25_back_to_LA_030_cap_08 1954_02_25_back_to_LA_030_cap_09

 >> Video

Posté par ginieland à 14:34 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

21 août 2011

DiMaggios & O’Doul Mobbed By Fans On Flight Line

DiMaggios & O’Doul Mobbed By Fans On Flight Line
article publié sur Itami Airport in old days 
By Donald S. Ford

NEWLY-WEDS-Joe Demaggio and his bride, Marilyn Monroe, were served refreshments in the Japan Air Lines Terminal during a brief layover en route to Fukuoka, Kyushu.The famous couple signed autographs and met base officials while at Itami AB.(Itami Air Base Photo)

1954_monroe2Joe DiMaggio, his bride, the much publicized film star, Marilyn Monroe, and Lefty O’Doul stopped briefly at Itami Air Base last Monday evening en route to Fukuoka, Kyushu, via a Japan Air Lines flagship. DiMaggio and O’Doul were scheduled to spend three or four days on the southern island coaching baseball players in the Central League before returning to the Kansai District “to help get the baseball season underway in Kobe and Osaka.After the Japan Air Lines DC-4 was parked, the “YankeeClipper”stood on the Loading platform and talked with the large crowd of military personnel, dependents and Japanese Nationals who had come to see the famous newly-weds. Later Marilyn appeared in the doorway of the flagship and posed for photographers.The 20th Century Fox actress did not appear “misty eyed and moisty-lipped” etc.,etc. She simply looked like the beautiful wife of an exbase-ball star, apparently happyand very much in love with her husband.During the ten minute press conference in the JAL terminal, DiMaggio reiterated his reasons for combining his honeymoon with a baseball visit to Japan. His wife sat beside him patiently while photographers took more pictures and the crowd passed bits ofpaper through a terminal window for her to autograph.
Asked if she thought her squabble with 20th Century Fox would be ironed out soon, Marilyn said, “I certainly hope so, I am definitely against making ‘Pink Tights.’The picture has been produced three or four times under various different names. I would like to appear in more musicals like ‘Gentlemen Prefer Blondes”. Marilyn seemed anxious to get started on her scheduled trip to Korea the 16th. She will make as many stops as possible during the four-day tour, traveling from post to post by helicopter.The DiMaggios will leave for the states on Feb. 24, Joe will proceed to New York immediately, and ifMarilyn’s suspension has not ended by then, she is expected to accompany her husband East.

Posté par ginieland à 18:33 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 juillet 2011

Picture Week 26/02/1955

mag_week_picture_1955_coverLe magazine américain Picture Week du 26 février 1955, consacrait sa cover à Marilyn Monroe et un article de 6 pages intitulé "A Glimpse into Marilyn's future".

mag_week_picture_1955_pp18_19  
mag_week_picture_1955_pp20  
mag_week_picture_1955_pp22 

Posté par ginieland à 23:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 mai 2011

Jours de France 22/04/1961

mag_JDF_1961_04_22_num336_coverLe magazine Jours de France n°336, de la semaine du 22 avril 1961 -avec en couverture Brigitte Bardot - contenait une page sur Marilyn Monroe, avec son Joe DiMaggio: "Son ex-mari lui a rendu la joie de vivre".

mag_JDF_1961_04_22_num336_unepageMM

Posté par ginieland à 14:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 avril 2011

19/08/1953 Canada Marilyn et Joe

La rivière sans retour
Sur le tournage

Jeudi 19 août 1953: Marilyn Monroe invite le photographe John Vachon dans sa chambre d'hôtel. S'étant blessée sur le tournage de River of no return, elle portait un plâtre à son pied gauche. Le photographe la prend en photo en compagnie de Joe DiMaggio. A cette période, la relation entre Joe et Marilyn n'était encore qu'officieuse et Joe refusait de poser en photo avec Marilyn. C'est donc ici les premières photographies officielles du couple.

ph_vachon_joe_012_1  1953_by_john_vachon_532526_0215
1954_by_John_Vachon_04 1954_by_John_Vachon_04b ph_vachon_joe_015_1
1954_by_John_Vachon_02b 1954_by_John_Vachon_02c 1954_by_John_Vachon_02d
1954_by_John_Vachon_03 1954_by_John_Vachon_03b
1954_joe_1
1953-08-27-canada  1954_by_John_Vachon_01
ph_vachon_joe_020_1 1953-08-27-canada11
ph_vachon_joe_020_2  ph_vachon_joe_020_3

ph_vachon_joe_1  ph_vachon_mmjuli22 ph_vachon_joe_022_1
film-ronr-vachon-1  

Le même jour, John Vachon disposa de deux heures pour photographier Marilyn dans sa chambre d'hôtel. Il en résultera une série de portraits.

ph_vachon_joe_033_1 ph_vachon_pant1 ph_vachon_joe_037_1
1954_by_John_Vachon_08 1954_by_John_Vachon_08b
ph_vachon_joe_035_1
ph_vachon_joe_036_1
1954_by_John_Vachon_08c 1954_by_John_Vachon_08d
ph_vachon_joe_030_1 ph_vachon_joe_031_1
1953_by_john_vachon_532526_0200ph_vachon_joe_032_1 1954_by_John_Vachon_05
ph_vachon_pant2a
ph_vachon_pant2b
ph_vachon_pant2c ph_vachon_pant2d
1954_by_John_Vachon_06 ph_vachon_pant3 ph_vachon_pant3a
ph_vachon_pant4 ph_vachon_pant4a
1954_by_John_Vachon_07 1954_by_John_Vachon_07b
ph_vachon_joe_034_1 ph_vachon_joe_034_1b
ph_vachon_phone_01a 1954_by_John_Vachon_09
1954_by_John_Vachon_10 1954_by_John_Vachon_10b
ph_vachon_phone_03 ph_vachon_phone_04
ph_vachon_phone_05 ph_vachon_phone_06
1954_by_John_Vachon_11 1954_by_John_Vachon_12

>> dans la presse
mag_bold_1954_cover 

Posté par ginieland à 13:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 avril 2011

Julien's Auction 05/2011 - lots 534 à 538

lot n°534MARILYN MONROE PIN-UP MAGAZINE, 1953
A magazine titled "Marilyn Monroe Pin Ups" published by the Maco Magazine Corporation in 1953. Includes 14 pages of photographs and various, if inaccurate, facts about Monroe.
Estimate: $100 - $200
juliens_lot534


lot n°535: MARILYN MONROE WARDROBE SHOTS FROM "DON'T BOTHER TO KNOCK"
Three original vintage black and white photograph of Marilyn Monroe in her wardrobe as Nell in "Don't Bother To Knock" (20th Century Fox, 1952). The Wardrobe boards, dated "12/3/51" show that the costumes were designed by Travilla. 10 by 8 inches
Estimate: $600 - $800
juliens_lot535 


lot n°537: MARILYN MONROE MGM SWIMSUIT 
A Marilyn Monroe costume swimsuit from an unknown production. Swimsuit is dark blue with light blue ribbon across bust. Metro-Goldwyn-Mayer tag reads "M. Monroe 36," additionally stamped MGM under bust lining. This was purchased in the 1970s from the prop resale house Remember When in Salt Lake City, Utah.
Estimate: $6,000 - $8,000 
juliens_lot537a juliens_lot537b


lot n°538: MARILYN MONROE SURVEILLANCE RECORDS
A twenty-one typed pages dated from October 20 to November 5, 1954, containing detailed reports on the movements of Marilyn Monroe and her friends and suspected love interests. The pages are prepared for "City Detective and Guard Service" on the subject of "Dimaggio****Monroe."
They provide detailed accounts of the movements of Monroe and Hal Schaefer, Monroe's vocal coach for Gentlemen Prefer Blondes (Fox, 1953). While Schaefer was watched closely, the detectives noted everyone with whom Monroe interacted.
The entry dated October 24, 1954, reads in part, "…7:50 P.M. The Subject [earlier identified as Marilyn Monroe] arrived at 1312 Harper, parked and entered same. There was another auto parked in the drive-way, a 1950 Cadillac Conv. Lic. # 5N69948 Calif., registered to Jane Wyman--360 N. Camden Dr., Bev. Hills. Someone was playing the piano in the house. The husband of Jane Wyman is John Karger (he plays the piano), and it was our oppinnion [sic.] that Karger was in the house."
Joe Dimaggio hired private detectives to track Monroe's movements, as he feared she was being unfaithful. The detectives' observations state that one of the "operators" called DiMaggio and they noted his car in front of the building where the famous "wrong door raid" took place on the night of November 5, 1954.
Folded, 7 1/2 by 9 1/2 inches
Estimate: $800 - $1,200
juliens_lot538

Julien's Auction 05/2011 - lots 552 à 556

lot n°552: MARILYN MONROE AND JOE DIMAGGIO SIGNED PHOTOGRAPHS
A black and white publicty photograph of Marilyn Monroe from Home Town Story (MGM, 1951) inscribed by Monroe "To Bernice, Love and Kisses Marilyn Monroe." Paired with a black and white photograph of Joe DiMaggio signed by DiMaggio. Both are housed in a large frame with additional printed photographs of the pair and a copy of their wedding certificate. Photos not examined out of frame.
Estimate: $1,000 - $1,500
juliens_lot552a  juliens_lot552b juliens_lot552c


lot n°553: MARILYN MONROE INSCRIBED PICTURE
A color page of an unknown magazine inscribed to child star Linda Bennett. Inscription reads "To Linda,/ Love & Kisses/ Marilyn Monroe." 141/4 by 17 1/4 inches, framed
PROVENANCE Lot 106. "Julien's Summer Sale," Julien's Auctions, Beverly Hills, June 16, 2007 
Estimate: $3,000 - $5,000
juliens_lot553


lot n°554: JOE DIMAGGIO SIGNED MARILYN MONROE PHOTO
A black and white glossy photograph of Joe DiMaggio and Marilyn Monroe leaning in to kiss on their wedding day signed in lower left in blue felt pen, "Joe DiMaggio." DiMaggio was often reluctant to sign photos of him and Monroe.
Estimate: $200 - $400
juliens_lot554a juliens_lot554b


lot n°555: MARILYN MONROE AIRLINE TICKET
A United Air Lines ticket numbered 162D 543059, dated March 18, 1954 in the name of Mrs. Joseph Di Maggio for a flight to San Francisco.
PROVENANCE Lot 185, "Property From the Estate of Marilyn Monroe," Julien's Auctions, Los Angeles, June 4, 2005
Estimate: $600 - $800
juliens_lot555a juliens_lot555b


lot n°556: "GENTLEMEN PREFER BLONDES" SET DESIGN SKETCH
Watercolor on illustration board, signed by Joseph Wright. Image shows Jane Russell's character, Dorothy Shaw, on stage in a blue evening gown. Wright was the art director on 86 films, including Gentlemen Prefer Blondes (20th Century Fox, 1953).
PROVENANCE Lot 739, "Julien's Sum
Estimate: $800 - $1,200
   juliens_lot556